actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

2024 année délicate

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

2023 l'année des droits

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

SPAM etc...

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

22 V'là les acteurs des transitions

Les amis des 150

vacances de votre animateur

météo

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Stop à la bétonisation de Nantes : préservons le bois du champ de manœuvres !

Mise en ligne du 30/04/2023 au 25/03/2024

Le Champ de Manœuvres, situé au nord-est de Nantes, près du quartier de Saint Joseph de Porterie, est bien plus qu'un simple terrain militaire désaffecté.

Bilan de la cyberaction :

1583 participants

ZAC Champ de Manœuvre à Nantes : les opposants au projet immobilier déboutés
https://www.ouest-france.fr/societe/justice/zac-champ-de-manuvre-a-nantes-les-opposants-au-projet-immobiliers-deboutes-f1545764-c994-11ee-a23a-e63ab014481b  

la réponse de la mairie
https://www.cyberacteurs.org/pdf/champ-de-manoeuvre_19.pdf  

Présentation de la cyberaction :

C’est un véritable joyau naturel de 50 hectares en plein cœur de la ville. Ce n’est pas un parc, c’est une oasis de verdure où la biodiversité s’est épanouit en toute liberté quand les activités militaires ont cessé et avant que le site ne soit rendu au public.
https://www.cyberacteurs.org/blog/?p=10030  

C’est également 9,4 précieux hectares de zone humide qui absorbent les pluies.

Malgré cela, ce site exceptionnel est aujourd’hui menacé par un projet d’urbanisation qui prévoit la construction de 1800 logements. Si rien n’est fait, le Champ de Manœuvres sera irrémédiablement défiguré.

Aujourd’hui : déjà quelques immeubles ont été construits au sud du site. Quelques beaux arbres ont été conservés en potiches paysagères.

Demain : d’autres immeubles, des tours, des routes, un nouveau boulevard pour désengorger la route de Carquefou. Tout sera morcelé, découpé, bruyant, illuminé ; et puis vite trop petit; il faudra alors prévoir là un nouveau gymnase, ici une salle polyvalente et voilà le sort scellé des vieux chênes et de la verdure.

Venez vite visiter la “forêt en chantier” comme nous l’appelons entre nous, il faut la voir pour se rendre vraiment compte de la beauté de ce site en danger où vivent des salamandres, des tritons, des cervidés, d’innombrables insectes, oiseaux et chiroptères.

Pourtant, nous sommes largement informés de l’importance de la biodiversité pour préserver notre environnement, des ateliers de sensibilisation sont proposés dans les écoles ou dans les espaces associatifs. Nantes soutient ces initiatives et appelle à une bifurcation écologique. L’ADEME préconise de favoriser les espaces naturels et la biodiversité. L’AURAN (Agence d’Urbanisme de la Région Nantaise) demande clairement de mettre un frein à l’imperméabilisation des sols.

Nantes soutient donc les projets écologiques, il y existe même le bureau de la terre…

En signant et en adhérant à notre cause, vous contribuez à faire entendre votre voix et à faire pression sur nos élus. Plus nous serons nombreux à exprimer notre désaccord contre la destruction de cette grande réserve boisée de Nantes Erdre, plus nous aurons de chances de convaincre les autorités de prendre des mesures pour préserver la nature en ville et favoriser la biodiversité.

La lettre qui a été envoyée :


Madame Monsieur

Vous êtes en capacité de protéger les habitants de la métropole. Le projet de constructions sur le terrain du Champ de Manœuvres détruit l'opportunité d'installer dans Nantes une zone ensauvagée et perméable qui ne demande qu'à prospérer. Vous connaissez les enjeux de subsistance même de la Métropole. Agissez pour cela, bloquez les constructions sur ces zones, proposez des projets ambitieux d'utilisation de la nature pour la santé et le bien être. Soyez exigeants pour que les habitations se construisent uniquement sur des lieux déjà artificialisés. Sollicitez les associations d'habitants.

Dans cette attente, salutations vigilantes

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

13 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Loire-Atlantique : À Nantes, la bataille pour sauver un « poumon vert » du béton
https://reporterre.net/A-Nantes-la-bataille-pour-sauver-un-poumon-vert-du-beton  

Loire-Atlantique : La razzia sur les terres agricoles des maraîchers industriels nantais
Des gros producteurs de légumes étendent leurs domaines en Loire-Atlantique. Ce faisant, ils détériorent en profondeur les paysages et les écosystèmes, dénoncent élus, riverains, petits maraîchers et associations.
https://reporterre.net/La-razzia-sur-les-terres-agricoles-des-maraichers-industriels-nantais  

Alain UGUEN
Le 14/12/2023 à 09:22:42

8-10/06 : Amiens accueille la 2nde table ronde des maires des villes labellisées "Ville des zones humides accréditées par la convention de Ramsar"


Du 8 au 10 juin prochains, Quai de l’Innovation (rue du Hocquet), la ville d’Amiens accueillera la 2nde table ronde des maires des villes labellisées "Ville des zones humides accréditées par la convention de Ramsar". A cette occasion, des réprésentants des villes détenant ce label international (de quatre continents), viendront à Amiens, pour travailler le sujet d'importance qu'est la préservation des zones humides, dans et aux abords des zones urbaines.


Cet événement est co-organisé avec le Centre Régional Ramsar-Asie de l’Est (RRC-EA), qui assure le sécrétariat de ce réseau mondial, et en partenariat avec le Ministère de la Transition écologique, l'Agence de l'eau Artois-Picardie, le Conseil Départemental de la Somme, Ramsar France, l'Office français de la biodiversité et la SEMOP Amiens Energies.


Plus de 150 participants* seront réunis pour un temps fort du fonctionnement de ce réseau, qui a pour objectif de contribuer à la mise en œuvre de la Convention de Ramsar grâce aux efforts collectifs des gouvernements locaux et des communautés locales. Il sert de plateforme pour une communication efficace entre les villes zones humides, favorise l'échange d'informations sur les expériences et les enseignements tirés de la gestion des zones humides urbaines et périurbaines dans le respect des politiques locales, facilite les dialogues pour développer la coopération environnementale et socio-économique entre les Villes-Zones Humides et donne accès à des échanges de ressources entre les membres du réseau.


La réunion permettra d'assoir le fonctionnement du réseau, en travaillant le projet de Plan stratégique du Réseau des villes humides (en soutient du Plan stratégique Ramsar), qui vise à fournir le cadre qui guidera les villes humides dans la mise en œuvre de la Convention sur les zones humides au niveau local. Elle comprendra differents temps d'échange durant lesquels les représentants des villes proposeront leur expériences. Pour aider à l'émergence d'idées, de dynamiques et d'actions, des organisation non gouvernementales interviendront et présenteront des solutions techniques adaptées.


La Ville d’Amiens s'est vue remettre le label "ville des zones humides" lors de la cérémonie officielle organisée à Dubaï, en 2018, en présence de Brigitte Fouré, Maire d'Amiens. Ce réseau a été créé à l’initiative du RRC-EA et proposé aux 18 premières villes labellisées en octobre 2019 dans la ville de Suncheon (Corée du Sud), au cours de la 1ère table ronde du cercle international des Maires des villes accréditées « ville des zones humides », où Amiens était représenté.

*Les 150 participants à cette table ronde sont les membres actuels du réseau, soit 43 villes (1 délégation par ville), le secrétariat du réseau, les organisations partenaires, les potentielles futures villes souhaitant candidater à l’accréditation, les représentants institutionnels, ainsi que les acteurs locaux.

Alain UGUEN
Le 18/05/2023 à 08:39:33

Concilier écologie et logement, un casse-tête à Lyon, Bordeaux et Strasbourg
https://rue89bordeaux.com/2023/05/concilier-ecologie-et-logement-un-casse-tete-a-lyon-bordeaux-et-strasbourg/  

Alain UGUEN
Le 18/05/2023 à 07:36:27

Nous ne voulons plus de béton.
Nous voulons des coquelicots et des arbres, des grenouilles, des oiseaux, des insectes...

Marie CLAUX
Le 12/05/2023 à 15:06:01

Stop à toute bétonisation. Nous voulons des coquelicots... et des arbres !!!

Marie CLAUX
Le 12/05/2023 à 15:02:01

Au plus haut niveau de l'État, il a été question de cesser l'artificialisation des sols. Il ne faudrait pas que cela ne soit qu'un mot en l'air, comme malheureusement beaucoup d'autres, en ce moment.

Jean-Luc DUFLOT
Le 12/05/2023 à 12:44:33

Selon l’ONAS (Observatoire national de l’artificialisation des sols), l’artificialisation des sols en France est supérieure à la moyenne européenne. En 2012, 5,5% du territoire était artificialisé contre 4% de la surface des 39 Etats européens étudiés (soit 3,1 millions d’hectares). Et si l’on prend l’étude Teruti-Lucas, le pourcentage s’élève même à 9,2% du territoire métropolitain, soit 5,1 millions d’hectares (dont 20% de sols bâtis, soit 1 million d’hectares).*
Si l'on pouvait ne pas ajouter ces 50 hectares de bois et zone humide aux terres déjà bétonnées et stérilisées, ce serait super !

*https://www.lagazettedescommunes.com/633621/zero-artificialisation-des-sols-en-2030-un-scenario-ambitieux-mais-possible/  

Frawald
Le 11/05/2023 à 13:41:47

La FRANCE a besoin de sanctuaires pour la nature, en particulier près des grandes viles.

Sophie lavorel
Le 11/05/2023 à 10:16:09

Lutte contre le réchauffement : comment les villes montrent la voie par l’expérimentation
https://theconversation.com/lutte-contre-le-rechauffement-comment-les-villes-montrent-la-voie-par-lexperimentation-203348  

Alain UGUEN
Le 10/05/2023 à 10:34:56

A part bétonner, est-ce qu'on veut vraiment protéger la nature et la vie de nos enfants !!!

Hélène REDON
Le 09/05/2023 à 16:28:43

Ô pays nantais, et la mairie de Nantes,
On y vit bien, mais en ce moment on pressent un mauvais coup. Le site « Le champs des
manœuvres » est menacé. Le toponyme ancien donnait des frissons, mais présentement
c’est un havre comme on les aime. Arbres vieillis et moussus, oiseaux serins, batraciens
et rampants de zone humide, insectes fouisseurs et des cervidés qui, on l’espère, voient
peu de chasseurs. A toutes ces créatures, il faut un vaste terrain sauvage, pas des
immeubles faussement végétalisés, et des parkings goudronnés qui fondront à 45°.
Le carnaval grotesque des bâtisseurs de salle polyvalente laide et de gymnase immonde
qui s’effondrera dès la tornade ajoutera son grain de sel de Guérande pour torpiller cet ilot
de verdure.
Respectez plutôt la beauté et l’intégrité de ces hectares sauvages et félicitez l’ADEME,
l’AURAN et les instits qui enseignent la nature aux écoliers.

Colette Nusbaum Vallet
Le 09/05/2023 à 13:47:50

m'enfin .......c'est dingue, on nous fait plein de discours pour la protection de la nature et puis ......ON prend des décisions contraires......ça confine à la schizophrénie

maripachats
Le 09/05/2023 à 11:53:03

Pourquoi toujours du béton? alors que nous savons que les arbres et la verdure tempèrent les zones urbaines en périodes de fortes chaleurs...

Fustier claude
Le 08/05/2023 à 22:06:40

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !