actualité écologie

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

victoire pour Gabriel Dufils

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les 10 jours verts Transacteurs

OPÉRATION

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : essai en plein champ de peupliers génétiquement modifiés

Mise en ligne du 07/05/2013 au 28/05/2013

Une demande d’autorisation pour la prolongation d’une expérimentation en plein champ de peupliers génétiquement modifiés a été déposée par l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) auprès du Ministère de l’alimentation, de l’agroalimentaire et de la forêt.

Bilan de la cyberaction :

4769 participants

Présentation de la cyberaction :

Les expérimentations au champ sur des plantes génétiquement modifiées sont strictement réglementées. Elles doivent recevoir au préalable une autorisation délivrée par le ministre chargé de l’agriculture après accord du ministre chargé de l’environnement. La décision est prise après une évaluation par le Haut Conseil des biotechnologies et une consultation du public.

Une consultation est ouverte du 6 au 27 mai 2013 sur la demande d’autorisation pour la prolongation d’une expérimentation en plein champ de peupliers génétiquement modifiés.

la majorité des membres du Comité économique, éthique et social (CEES), la demande d'extension ne devrait pas être satisfaite : "Même si le risque direct est minime [ces membres] ne voient pas de réel intérêt à procéder à un nouvel essai dont les objectifs sont mal définis, l'argumentaire flou, l'utilité collective limitée et les éventuels débouchés industriels à terme porteurs de nombreuses interrogations aux plans socio-économique et éthique".

Les membres demandant le rejet de la demande sont : Monique Alles-Jardel pour le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique), Rachel Dujardin pour Greenpeace, Daniel Evain pour la FNAB (Fédération Nationale d'Agriculture Biologique), Patrick Gaudray pour le CCNE (Comité Consultatif national d'Ethique), Frédéric Jacquemart pour FNE (France Nature Environnement), Guy Kastler (Confédération Paysanne), Patrick de Kochko (Amis de la Terre), Paulette Morin pour le Collectif Interassociatif Sur la Santé–Alliance Maladies rares, Bernard Verdier pour l'Association des Départements de France, Jean–Marie Sirvins pour l'UNAF (Union Nationale des Apiculteurs de France).

De son côté la confédération paysanne prend le parti du CEES dont elle est membre : "Il y a quinze ans, cet essai avait pour but de fournir de la matière première pour fabriquer du papier. Mais les papetiers ne veulent pas de ces OGM. C'est pourquoi l'Inra propose de s'en servir comme biomasse pour fabriquer des carburants", explique la Confédération qui craint surtout le déploiement des cultures énergétiques aux dépends des terres agricoles ou des terres "marginales, véritables réservoirs de biodiversité".

L'an dernier vous aviez été 4000 à dire Non aux forêts de peupliers en Belgique, nous invitons à le redire cette année en France.


Alain Uguen Association Cyber@cteurs


En savoir plus
Ouverture d'une consultation pour la prolongation d'un essai de peupliers OGM
http://www.actu-environnement.com/ae/news/consultation-prolongation-essai-ogm-peupliers-inra-18463.php4  

le site de la consultation
http://www.ogm.gouv.fr/spip.php?article59  

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Ministre,
Monsieur le Ministre,

Comme la majorité des membres du Comité économique, éthique et social (CEES), je pense que la demande d'extension ne devrait pas être satisfaite : "Même si le risque direct est minime [ces membres] ne voient pas de réel intérêt à procéder à un nouvel essai dont les objectifs sont mal définis, l'argumentaire flou, l'utilité collective limitée et les éventuels débouchés industriels à terme porteurs de nombreuses interrogations aux plans socio-économique et éthique".

Veuillez agréer, madame et monsieur les Ministres, l'expression de mes salutations citoyennes.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

7 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Je suis agréablement surpris que le débat tourne autour du chanvre et de Jack Herer qui pour moi est un vrai père spirituel. Un messie des temps modernes. Le chanvre c'est la solution pour l'avenir. Battons nous pour sa reconnaissance, sa démocratisation et sa légalisation bref battons nous pour sa libération !!

Erwan
Le 27/05/2013 à 19:55:07

il faut cesser de croire naïvement que ceux qui financent les OGM sont animés par une quelconque soif de "profit", c'est certes le cas pour les petits et moyens actionnaires qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs "portefeuille", mais absolument pas pour les familles de banquiers Rothschild et les pétroliers Rockefeller qui les financent pour des raisons beaucoup plus obscures.


Quant ont posséde la fameuse "reseve federale américaine" qui n'a en réalité de "fédérale" que le nom, donc la capacité d'imprimer l'argent comme le fait la famille de banquiers Rothschild, ont à que faire des soit disant "profits" que peuvent rapporter les OGM.

Les "profits" ne sont qu'une façade pour gogos prisonniers de concepts ideologiques et ne voyant pas plus loin que le bout de leurs nez.

antoine
Le 08/05/2013 à 08:25:39

A quand,Messieurs les professeurs Nimbus,le premier humain génétiquement modifié?Il serait grand temps que les chercheurs de l'INRA reviennent sur terre et utilisent leur savoir pour des causes plus nobles que de le monnayer à ces quelques multinationales qui ne s’intéressent qu'au profit immédiat sans aucune prise en compte de la fragilité de notre écosystème où ,paraît-il,le simple fait de cueillir une fleur dérange une étoile.......

un anonyme
Le 07/05/2013 à 20:06:26

@ Benoît LT : Votre commentaire m'a interpellée mais pour d'autres raisons que celles que vous mentionnez.
Il y a un site au nom de Jack Herer :
http://www.jackherer.com/  

Les autres raisons :
- Le médecin Henry Laborit, qui aurait dû avoir le Prix Nobel pour ses découvertes, a pris durant 20 ans, un produit de sa fabrication, qui était en réalité du GHB (drogue du violeur), et il n'a jamais été malade ! On retrouve énormément de documentations sur H. L., des vidéos aussi, dont "L'inhibition de l'action", "Eloge de la fuite", etc....
- Le Docteur André Gernez, salué par 40 prix Nobel pour ses découvertes, avait constaté que dans les hôpitaux spychiatriques, il y avait très peu de personnes cancéreuses. Il préconisait donc de prendre un hypnotique, qui a été retiré du marché pour détournement.
http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=84937  
Tous les deux avaient remarqué la même chose ! Plus d'inhibition de l'action, qui cause de nombreuses maladies, dont le cancer !!
Pourquoi ? C'est le cerveau des émotions qui rentre en jeu.....ce pourquoi, à l'heure actuelle, les gens consomment autant : le besoin de se faire plaisir, de rêver !
D'autres librairies :
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ditions_du_L%C3%A9zard  
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Esprit_frappeur  
Mais surtout celle-ci qui est a sauver et dont le blog Pharmacritique avait lancé une pétition il y a un ou 2 ans :
http://www.ladylongsolo.com/  

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27empereur_est_nu  

Chantal
Le 07/05/2013 à 13:41:03

Ils feraient mieux d'arrêter la rubrique "politique"... ahahha

Tchicha
Le 07/05/2013 à 10:52:09

P.S: l'auteur du livre est Jack Herer

Benoît LT
Le 07/05/2013 à 10:30:43

Il est temps de proclammer haut et fort que la production de papier à base de bois est une abération sur le plan ecologique et economique.
Un hectare de chanvre produit en 1 an la même quantité de cellulose qu'un hectare de forêt en 30 ans...
Le chanvre pousse sous presque tous les climats boîsés et est une exellente plante pionnière qui pourrait permettre en quelques années de transformer les zones de forêt dévastées en terres cultivables par l'industrie de la cellulose et de ce fait réduires l'ampleur des zones de forêts primaires soumises à dévastation.
Je recommande à tous les interressés la lecture du livre américain, traduit et paru en allemand chez "Zweitausendeins" (naturellement censuré en France) "Hemp & the marijuana conpiracy: the emperor wear no clothes"
Bonne lecture,

Benoît

Benoît LT
Le 07/05/2013 à 10:28:22

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !