actualité écologie

météo

AG Cyberacteurs

2024 année délicate

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

22 V'là les acteurs des transitions

Les amis des 150

Ne laissez pas vos appareils en veille

SPAM etc...

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

2023 l'année des droits

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Livret A ou Atome

Mise en ligne du 22/02/2023 au 25/03/2024

Le gouvernement envisage sérieusement d’utiliser une partie des fonds du Livret A pour financer la construction des six réacteurs EPR2 annoncés par Emmanuel Macron.

Bilan de la cyberaction :

2024 participants

Aux dernières nouvelles en ce début d'année 2024 , la mesure n'a pas été mise en application. Merci à tous ceux qui ont contribué à cette cyberaction qui a peut etre fait temporiser les ardeurs de l'Etat à puiser dans nos économies. Il a plutôt opté pour l'augmentation des tarifs de l'électricité en pariant sur l'augmentation des usages. Cette année, EDF a affiché des bénéfices records après une année 2022 en gros déficit en raison de la mise à l'arrêt de la moitié de son parc. Mais restons vigilants, l'envie de puiser dans nos économie pourrait les reprendre avec l'envie mégalomane de la relance tout azimut du nucléaire.

Présentation de la cyberaction :

Illustration : © Laurent Van Helle
Ci-dessous la proposition de texte du CA du CAN Ouest

Madame, Monsieur,
Le gouvernement français a annoncé début février 2023 vouloir utiliser une partie des fonds du Livret A* pour financer la construction des six réacteurs nucléaires EPR2. Coût évalué à 60 milliards.

La caisse des dépôts et consignations a dans ses missions la protection de l'épargne populaire, du financement du logement social et de la gestion d'organismes de retraite. La réalité du changement climatique exige des décisions financières et politiques urgentes tels le développement des énergies renouvelables (la France à un retard par rapport aux autres pays européens), la construction de logements sociaux et l’isolation des « passoires thermiques et la protection des retraites. Or le programme du Président Macron de construire 6 EPR2 ne peut répondre à ces urgences à cause du coût, des pertes de compétences, des incertitudes liées aux chantiers et des temps longs de ces programmes.

C’est pourquoi je trouve cette intention scandaleuse de s'approprier ainsi cette épargne pour l'inclure dans des projets qui ne peuvent conduire qu'à la ruine et la faillite comme le démontre le chantier du réacteur EPR de Flamanville dont le coût est passé de 3 milliards à 20 milliards, avec un retard de plus de 10 ans ; aucun des 3 réacteurs de type EPR mis en service que ce soit en Chine ou en Finlande ne fonctionne correctement. Ils présentent de graves défauts de conception et de fabrication. EDF vient d'annoncer une perte pour 2022 qui avoisine les 18 milliards d'euros et un endettement qui dépasse les 60 milliards d'euros. Il est à noter que le processus démocratique concernant le nucléaire en France a toujours été bafoué et ceci encore très récemment comme a dû le déplorer Chantal Jouanno, la présidente de la Commission Nationale du Débat Public.

Je vous écris donc pour vous faire savoir que j'envisage le retrait des sommes placées sur mon livret A, si l'Etat persistait dans son intention de détourner cette épargne pour financer le puits sans fond du nucléaire et de ses déchets millénaires au détriment du logement social ou de l'amélioration des performances énergétiques de l'habitat.

Veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions et agréer mes salutations distinguées

PS : Une copie de ce courrier sera envoyée à ma banque qui détient mon livret A

Le gouvernement envisage de flécher une petite partie des fonds du Livret A vers le nouveau parc nucléaire français.
https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/l-edito-eco/l-edito-eco-du-jeudi-09-fevrier-2023-3803900  

Epargne : Comment l'Etat utilise l'argent qui « dort » sur votre Livret A ?
https://www.20minutes.fr/economie/4023625-20230215-epargne-comment-etat-utilise-argent-dort-livret  

Scandale EPR ou comment faire fonctionner des réacteurs nucléaires avec des rustines
https://www.criirad.org/scandale-epr-ou-comment-faire-fonctionner-des-reacteurs-nucleaires-avec-des-rustines/  

Sûreté nucléaire: mise en garde de l'IRSN contre une "perte de compétences"
https://www.linfodurable.fr/surete-nucleaire-mise-en-garde-de-lirsn-contre-une-perte-de-competences-36940  

Nous vous proposons d'interpeller la médiatrice en optant
soit pour la version courte de notre cyberaction en utilisant "signer cette cyber action"
soit pour un copier-coller du texte du CAN Ouest en utilisant "modifier des éléments"
soit par courrier postal à Caisse des Dépôts et Consignations 56 rue de Lille
75356 Paris 07 SP en utilisant la lettre en pdf ci-dessous

La lettre qui a été envoyée :


Madame la médiatrice,
La CDC a dans ses missions la protection de l'épargne populaire, du financement du logement social et de la gestion d'organismes de retraite.
Suite à l'annonce de la volonté d’utiliser une partie des fonds du Livret A pour financer la construction des six réacteurs EPR2, je tiens à vous faire savoir que j'envisage le retrait des sommes placées sur mon livret A, si l'Etat persistait dans son intention de détourner cette épargne pour financer le puits sans fond du nucléaire et de ses déchets millénaires au détriment du logement social ou de l'amélioration des performances énergétiques de l'habitat.
Veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

78 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Il y a un très bon avocat dans le gouvernement.On l'embauche avec nos petites économies?!!!

René Kermagoret
Le 04/04/2024 à 11:35:00

Cet etat n'a vraiment aucune éthique ni aucune pudeur.
Rendez mes sous, non à la guerre non au nucléaire. Vive le partage des richesses de ce monde pour le bien des populations

Jacques Leray
Le 03/04/2024 à 11:32:48

totalement inacceptable ! Je supprimerais mon livret.

Alain HEBRARD
Le 03/04/2024 à 08:43:25

Un vrai scandale (qu'un de plus), je refuse le financement de l'industrie nucléaire civile et militaire en profitant de nos économies du livret A qui logiquement est destiné au social et à l'environnement. De plus, mettre à la disposition de l'Armée les 2 réacteurs nucléaires de Clairvaux pour la fabrication du tritium nécessaire pour les armes nucléaires, le comble.. si nos gouvernants persistent dans cette "folie" mon livret A sera annulé.
Denise Madrange

denise madrange
Le 02/04/2024 à 19:47:01

Quand un gouvernement refuse de taxer les plus riches, et d'augmenter leurs impôts, qu'est-ce qu'il lui reste à faire ?

Philippe Gardelle
Le 02/04/2024 à 16:22:06

Il faut motiver vos banques à ne pas accepter cette ignominie.
Par exemple, le Crédit Coopératif ne le fera pas...

gilles bas
Le 02/04/2024 à 12:16:46

Je refuse que mon épargne serve à financer l'industrie nucléaire qui est imposée aux français. Elle serait mieux utiliser dans le social et l'environnemental. Si le gouvernement persiste, je viderai mon livret A.

Jean-François Le Moing
Le 02/04/2024 à 12:09:45

Le DG de la Caisse des dépôts estime "logique" le financement du nucléaire par le Livret A
https://www.msn.com/fr-fr/finance/economie/le-dg-de-la-caisse-des-d%C3%A9p%C3%B4ts-estime-logique-le-financement-du-nucl%C3%A9aire-par-le-livret-a/ar-BB1kCZVO  

Alain UGUEN
Le 02/04/2024 à 09:03:56

L'epargne du livret A ne doit en aucun cas servir a financer les armes!mais plutot le programmes des hlm.

christophe scotto
Le 06/03/2024 à 22:29:12

Alors vidons notre livret A

myriam Champeau
Le 06/03/2024 à 09:44:56

C'est honteux

MARTINE DAMIOT
Le 05/03/2024 à 00:55:40

Je refuse que mon épargne finance le développement de l'énergie nucléaire, énergie éternellement mortelle.

Béatrice Dancin
Le 04/03/2024 à 23:48:51

Non au financement de l'armement par notre épargne

PASCALE FAUVEAU
Le 04/03/2024 à 21:43:40

L'argent du livret A doit aller au logement social, pas ailleurs

YVAN VALLAT
Le 04/03/2024 à 17:06:25

Monsieur le Ministre de l’Économie et des Finances,

Des parlementaires ont multiplié, ces derniers mois, les propositions de loi visant à amener les banques commerciales à financer des activités d’armement à partir de l’épargne populaire (Livret A et Livret de développement durable et solidaire, LDDS). Deux propositions de loi seront débattues, l’une au Sénat le 5 mars prochain et l’autre à l’Assemblée nationale le 14 mars.

Nous refusons catégoriquement que l’épargne populaire de près de 60 millions de nos concitoyens, soit détournée de ses missions prioritaires : le financement du logement social et de la transition écologique.

Vous avez déclaré le 23 novembre dernier sur Franceinfo :“Ce n’est pas mon choix. On peut trouver d’autres façons de financer l’effort de défense, qui est indispensable. Le Livret A, pour moi, c’est le logement social”. Pour nous aussi !

Notre pays traverse une crise du logement qui s’aggrave année après année et est marquée par un nombre croissant de mal-logés et de sans-abris. Cette criseappelle dans l’urgence des mesures énergiques en faveur de la réhabilitation et de la construction massive de logements sociaux pour toutes les catégories de population : salariés et retraités aux revenus modestes, chômeurs et précaires, familles nombreuses et monoparentales, étudiants et jeunes travailleurs… Ces mesuressont à l’opposé de la politique suggérée par le premier ministre en matière de logement social.

Orienter une partie de l’épargne populaire vers le financement des activités d’armement n’aura pour effet que de fragiliser le lien séculaire de confiance entre les citoyens et le livret A. Car ce lien tient autant à la sécurisation de cette épargne qu’à son emploi transparent dans des investissements d’intérêt général : logement social, transition écologique …

Puiser dans les ressources du livret A ne servira à rien. En effet, selon Maya Altig, directrice générale de la Fédération bancaire française, le financement des entreprises d’armement « ne fait pas l’objet d’une stigmatisation particulière de la part des banques » mais les difficultés rencontrées tiennent à « la nature même des normes imposées au financement des activités de ces entreprises ». Il s’agit des normes anti-corruption, des normes d’interdiction de certaines armes et de celles liées au devoir de vigilance. Elles sont indispensables pour réduire les atteintes graves aux droits humains et aux libertés fondamentales, à la santé et à la sécurité des personnes ainsi qu’à l’environnement.

Ces questions éthiques sont totalement ignorées par les auteurs des propositions de loi qui seront débattues les 5 et le 14 mars. Ils préfèrent organiserle détournement d’une partie de l’épargne populaire au profit « des entreprises, notamment petites et moyennes, de l’industrie de défense française ».

Nous attendons de vous une opposition résolue et déterminée à ces initiatives parlementaires manifestement inappropriées.

Nous attendons également l’exercice d’un contrôle réel sur l’utilisation des 225 milliards d’euros, soit 40 % des encours du Livret A et du LDDS, dont les banques disposent librement. En 2009, la Commission européenne a uniquement exigé que toutes les banques puissent distribuer des Livrets A à leurs clientèles.Elle n’a jamais demandé que 40 % des fonds de l’épargne populaire soient mis à disposition des banques au détriment de la Caisse des dépôts et consignations, premier financeur du logement social.

Cette «faveur» à 225 milliards d’euros, faite au secteur de loin le plus rentable de notre économie, devrait appeler nécessairement de très sérieuses contreparties en terme d’intérêt général, notamment sous l’angle du financement de la transition écologique.

Il y a nécessité que le Parlement contrôle soigneusement, chaque année, l’usage fait par les banques de ces 225 milliards d’euros. A défaut, il faudra nécessairement envisager une recentralisation complète des fonds auprès de la Caisse des dépôts et consignations placée « de la manière la plus spéciale, sous la surveillance et la garantie de l’autorité législative » depuis la loi de 1816 qui la créa.

C’est pourquoi nous appelons à ouvrir un large débat au Parlement sur l’épargne réglementée, son rôle et ses finalités au service de l’intérêt général. Nous voulons que ce débat parlementaire soit précédé d’un vaste débat public associant toutes les parties prenantes : les associations de locataires et de défense des mal-logés, les associations de lutte contre l’exclusion, les acteurs du mouvement HLM, les collectivités locales, les syndicats, les ONG, les représentants de l’économie sociale et solidaire…
Signataires :

Les responsables associatifs et syndicaux :

Francis Balay président d’Alternative mutualiste – Patrick Baudouin, président de la Ligue des Droits de l’Homme – Sophie Binet, secrétaire générale de la Confédération Générale du Travail (CGT) – Marc Boucoiran, secrétaire général du syndicat SNUP HABITAT – Hélène Bourdel, porte-parole du Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) – Patrice Bouveret, directeur de l’Observatoire des armements – Michel Canet, président de l’Union des familles laïques (UFAL) – Jean-Claude Chailley, secrétaire général de Résistance Sociale – Christian Chasseau, secrétaire national Mouvement National de Lutte pour l’Environnement (MNLE) – Jean-Marie Collin, directeur de ICAN France – Vincent Drezet, porte-parole d’Attac – Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de Droit au Logement (DAL) – Nicolas Galépides, pour le bureau fédéral SUD PTT – Benoit Garcia, vice président du CESE – Murielle Guilbert, co-déléguée générale Union syndicale Solidaires – Patrick Hallinger, secrétaire national Convergence Services Publics – Eddie Jacquemart, président de la Confédération Nationale du Logement (CNL) – Christian Khalifa, président de INDECOSA-CGT – Karina Knight Spencer, présidente de Stop Fuelling War – Didier Le Reste, président de la Convergence Nationale Rail – Jean-Marie Matagne, président de l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN) – François Michiels, coprésident de l’association Chante-Ruisseau – Annick Moreau, secrétaire nationale Mouvement international de la Réconciliation MIR-France – Luigi Mosca, membre du CA d’Abolition des Armes Nucléaires – Maison de Vigilance – Martial Passi, secrétaire national du Mouvement de la Paix – Roland de Penanros, président de l’Université Européenne de la Paix – Evelyne Perrin, présidente de Stop Précarité – Alain Quesne, délégué général SUD-Solidaires BPCE – François Sauterey, co-président du MRAP – Benoît Teste, secrétaire général de la FSU – Mathé Toullier, présidente de l’Association des Familles Victimes du Saturnisme (AFVS)

Personnalités diverses :

Jérôme Blanc, économiste, Sciences Po Lyon- Jean-Marie Bonnemayre, ancien cadre dirigeant OPAC/HLM – Jézabel Couppey-Soubeyran, Maîtresse de conférences – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire – Laurent Mauduit, journaliste et écrivain – Dominique Plihon, économiste – Bernard Thibault, ancien secrétaire général de la CGT – Marie-Christine Vergiat, LDH, députée européenne de 2009 à 2019

Les élus et responsables politiques :

Christine Arrighi, députée – Clémentine Autain, députée – Julien Bayou, député – Lisa Belluco, députée – Edouard Bénard, député – Guy Benarroche, sénateur – Laurence Boffet, Vice-Présidente Métropole de Lyon – Eric Bocquet, sénateur – Manuel Bompard, député et coordinateur de la France insoumise – Idir Boumertit, député – Anne Chicot, conseillère municipale Le Havre – Sophia Chikirou, députée – Eric Coquerel, président de la commission des finances de l’Assemblée nationale – André Chassaigne, député et président du groupe Gauche démocrate et républicaine – Nupes – Florian Chauche, député – Ronan Dantec, sénateur – Hendrik Davi, député – Pierre Dharréville, député – Thomas Dossus, sénateur – Alma Dufour, députée – Karen Erodi, députée – Elsa Faucillon, députée – Jacques Fernique, sénateur – Gérard Filoche, porte-parole de la GDS (Gauche démocratique & sociale) – Perceval Gaillard, député – Julie Garnier, conseillère régionale IdF- Raquel Garrido, députée – Guillaume Gontard, sénateur et président du groupe Écologiste – Solidarité et Territoires – Michelle Gréaume, sénatrice – Antoinette Guhl, sénatrice – Charles Hoareau, président de l’Association Nationale des Communistes (ANC) – Yannick Jadot, sénateur – Philippe Juraver, conseiller régional IdF – Julie Laernoes, députée – Annie Lahmer, conseillère régionale IdF – Jean-Paul Lecoq, député – Charlotte Leduc, députée – Monique de Marco, sénatrice – Marianne Margaté, sénatrice – Pascale Martin, députée – Damien Maudet, député – Marianne Maximi, députée – Akli Mellouli, sénateur – Raymonde Monge Poncet, sénatrice – Yannick Monnet, député – Mathilde Ollivier, sénatrice – Vianney Orjebin, conseiller régional IdF – Mathilde Panot, députée et présidente du groupe La France insoumise – NUPES – Jean-François Pelissier, porte-parole d’ENSEMBLE! – Stéphane Peu, député – Christian Pierrel pour le Parti Communiste des Ouvriers de France – Marie Pochon, députée – Philippe Poutou, pour le NPA – Christophe Prudhomme, conseiller régional IdF – Raphaël Qnouch, conseiller régional IdF – Jean-Claude Raux, député – Fabien Roussel, député et secrétaire national du PCF – Michel Sala, député – Daniel Salmon, sénateur – Nicolas Sansu, député – Eva Sas, députée – Pascal Savoldelli, sénateur – Jean-Christophe Sellin, co-coordinateur national du Parti de Gauche – Ghislaine Senée, sénatrice – Danielle Simonnet, députée – Anne Souyris, sénatrice – Sophie Taillé-Polian, députée – Matthias Tavel, député – Jean-Marc Tellier, député – Marine Tondelier, secrétaire nationale les Écologistes EELV – Georges Ubbiali, élu départemental du canton de Besançon 4 – Mélanie Vogel, sénatrice les Écologistes.

Alain UGUEN
Le 04/03/2024 à 15:47:53

Pas de neutrons pour mon pognon,des habitations!

elvire debutte
Le 04/03/2024 à 13:45:34

L'EPR NE FONCTIONNE PAS

Jean-Marie JOLIVET
Le 04/03/2024 à 13:44:29

Monsieur Bruno Le Maire, le Livret A ce n’est pas pour l’armement, mais pour le logement social !
https://www.humanite.fr/en-debat/epargne-populaire/monsieur-bruno-le-maire-le-livret-a-ce-nest-pas-pour-larmement-mais-pour-le-logement-social  

Alain UGUEN
Le 02/03/2024 à 08:18:48

OUF !! Je m'apprêtait à vider mon livret A

Jacqueline Fraissenet
Le 04/01/2024 à 11:17:35

Au lieu de gaspiller notre argent avec des techniques qui ne fonctionnent pas, le gouvernement ferait mieux de loger, d'urgence, les milliers de citoyens qui, contrairement à la Loi qui l'y oblige, sont encore forcés de dormir dans la rue !

Robert DANGAS
Le 30/12/2023 à 07:08:56

Non au financement de l'industrie militaire par le livret A

Didier MORVAN
Le 29/12/2023 à 18:21:59

Le livret A ne financera pas l'industrie militaire, tranche le Conseil constitutionnel
https://www.capital.fr/economie-politique/budget-2024-le-livret-a-ne-financera-pas-lindustrie-militaire-1489601  

Alain UGUEN
Le 29/12/2023 à 10:05:09

Livret A :
Non au financement de l'armement
Oui au financement du logement social et
de la transition écologique

Jean luc VIDEUX
Le 05/12/2023 à 11:06:34

Le livret A n'est pas destiné au nucléaire, le mien ne fait pas exception !

Claude Dutordoir
Le 03/12/2023 à 19:16:26

c'est une grave tromperie de l’État => à cyber@cteur : allez -vous lancer un campagne de signatures sur ce sujet ?

Christine CERUTI
Le 03/12/2023 à 11:01:35

Livret A :
Non au financement de l'armement
Oui au financement du logement social et
de la transition écologique

Nos organisations rassemblées exigent que l’amendement parlementaire (Renaissance, Horizon, LR) au projet de loi de finances qui permet le détournement des fonds du Livret A et du LDDS, au profit du financement de l’industrie d’armement, soit retiré.

En effet, cet amendement est de toute évidence un cavalier législatif. C’est-à-dire un amendement qui n’a rien à voir avec le projet de loi de finances 2024, passé en force à l’Assemblée nationale par un nouveau 49.3 gouvernemental. Dès à présent, nous appelons l’ensemble des sénateurs à déclarer cet amendement irrecevable.

Nos organisations considèrent comme totalement inacceptable que l’épargne réglementée dite "épargne populaire" soit utilisée pour financer des activités d’armement, dont certaines sont interdites par le droit international. Ces fonds, ont vocation à répondre aux besoins de la population à travers, notamment, le financement du logement social et de la transition écologique.

Notre pays est confronté à une crise du logement gravissime. Il y a 4,15 millions de personnes mal logées en France et 330 000 sans domicile fixe (source : Fondation Abbé Pierre). La Fondation a également identifié 12,1millions personnes en situation de fragilité financière par rapport au logement. Celle-ci intervient dans un contexte d’inflation (notamment alimentaire) qui atteint des niveaux inconnus depuis plusieurs décennies.

Aussi, il y a urgence, en métropole et en outremer, à engager et financer un véritable plan d’urgence en matière de construction de logements sociaux pour répondre aux besoins de différentes populations : hébergements d’urgence, foyers pour travailleurs immigrés, jeunes travailleurs, parents isolés et femmes victimes de violence conjugale, résidences pour étudiants, logements pour les ménages avec ou sans enfants, résidences autonomie...

D’autre part, s’agissant de la transition écologique, contrairement aux engagements publics pris par le ministre Bruno Le Maire, le LDDS finance toujours des énergies fossiles et des industries toxiques. L’appellation "Livret de développement durable et solidaire" est aujourd’hui manifestement trompeuse.

Les fonds du Livret A et du LDDS doivent faire l’objet d’un traçage précis et incontestable afin de s’assurer que l’épargne réglementée réponde bien aux besoins sociaux et écologiques conformément à sa vocation.

Au-delà de l’actuel débat législatif sur le projet de loi de finances 2024, nos organisations rassemblées décident de s’engager résolument ensemble et dans la durée afin de créer les conditions d’un vaste débat public sur la nécessité d’orienter réellement l’épargne populaire vers la satisfaction des besoins sociaux, prioritairement le logement social et le financement de la transition écologique.

Signataires :

Abolition des armes nucléaires - Maison de vigilance - ALTERNATIVE MUTUALISTE - Association des familles victimes du saturnisme (AFVS) - Association nationale des communistes (ANC) - ATTAC France - CGT Banque de France - CGT Caisse d’épargne Île-de- France - CGT Energie Paris - CNAFAL - Comité de Vigilance 70 - Comité National CGT des Travailleurs Privés d’Emploi et Précaires (CNTPEP-CGT) - Confédération nationale du logement (CNL) - Convergence Nationale Rail - Convergence Services Publics - Droit à l’Énergie SOS Futur – Ensemble ! Mouvement pour une alternative de gauche écologique et Solidaire - GDS (Gauche démocratique et sociale) - Génération.s - ICAN France (Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires) - INDECOSA-CGT national - INDECOSA-CGT : Associations départementales (Ain, Aveyron, Deux-Sèvres, Loire, Hautes Pyrénées, Puy-de-Dôme, Somme, Vaucluse, Yonne) - La France Insoumise (LFI) - MIR- France (Mouvement international de la Réconciliation) - Mouvement National de Lutte pour l’Environnement (MNLE) - Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) Observatoire des armements - République et Socialisme - Réseau Education Populaire (Rep) - Réseau "Sortir du nucléaire" - Résistance Sociale - Stop Fuelling War (Cessez d’alimenter la Guerre) - STOP PRÉCARITÉ - SUD PTT - SUD Santé Sociaux 06 - Syndicat CGT des Retraités Caisse d’Épargne - Union des familles laïques (UFAL) - Union Locale CGT Paris 18 - Union des Syndicats CGT du groupe Caisse des Dépôts - Université européenne de la Paix - UPF (Union Pacifiste de France)
Retrouvez ce communiqué sur notre site : https://www.sortirdunucleaire.org/Livret-A-Non-au-financement-de-l-armement-Oui-au  

Alain UGUEN
Le 29/11/2023 à 17:46:07

Cet abus de pouvoir me conduira à ne plus laisser de fonds sur le Livret A

Georges CINGAL
Le 30/04/2023 à 14:50:59

Livret A : les petits épargnants lésés, les grandes banques favorisées
https://www.mediapart.fr/journal/economie-et-social/290423/livret-les-petits-epargnants-leses-les-grandes-banques-favorisees  

Alain UGUEN
Le 30/04/2023 à 08:27:13

C'est de l'abus de pouvoir ! L'épargne des livrets A doit rester pour le financement de la réalisation et amélioration des logements sociaux.
Antonia

Antoinette Gomez Casagrande
Le 26/04/2023 à 09:54:03

Nucléaire : le projet de loi examiné par les députés en pleine controverse sur la sûreté
https://www.letelegramme.fr/france/nucleaire-le-projet-de-loi-examine-par-les-deputes-en-pleine-controverse-sur-la-surete-13-03-2023-13294947.php  

Alain UGUEN
Le 13/03/2023 à 08:19:09

Financer le nucléaire avec le livret A, c'est tout simplement une tromperie sur la marchandise, car celui-ci est destiné à financer les logements sociaux, qui manquent cruellement dans notre pays. Il est grand temps que l'on arrête le nucléaire, surtout lorsque l'on sait maintenant que l'uranium est fourni en grande partie par la Russie !

christophe davy
Le 11/03/2023 à 22:29:38

Le nucléaire est trop dangereux !

Myriam Nieruchalski
Le 11/03/2023 à 16:27:02

Pourquoi avez-vous un livret A alors que les livret de la NEF on sait à quoi sert notre argent ...

François FRATTINI
Le 10/03/2023 à 19:30:26

Perso, dès que j'ai entendu le macron parler de ça j'ai retiré mes petites économies du Livret A ! J'aurais dû le faire en plusieurs fois au guichet parce qu'ils demandent pourquoi on retire de l'argent et je leur aurais répondu avec joie que je ne voulais pas qu'un seul de mes centimes puisse aider le nucléaire.. En espérant que ça remonte un peu.

Andrée Battaglieri
Le 10/03/2023 à 16:47:10

abandonner le nucléaire dangereux et cher....

claude ostré
Le 09/03/2023 à 19:07:00

Je croyais que le livret A servait à développer les énergies renouvelables

danielle grandrieux
Le 09/03/2023 à 16:35:19

je suis contre l'utilisation du livret A pour financer le projet de nouvelles centrales nucléaires. L'industrie nucléaire impacte l'avenir des générations par la pollution qu'eel génère depuis l'extraction du minerai jusqu'à l'élimination des des déchets de la combustion, sans compter l'épée de Damoclès qu'elle tient au dessus des populations limitrophes des centrales par le danger des incidents nombreux pour lesquels EDF est en procès. On voit comme il est difficile (voire impossible) de maitriser la corrosion des parois induite par le processus . exemple du fiasco de la construction de l'EPR.

marie-thérèse rouffignac
Le 09/03/2023 à 10:47:13

Je refuse que mon argent serve à financer le nucléaire, je veux qu'il soit investi dans des projets écologiques durables, comme la rénovation énergétique des bâtiments ou les pompes à chaleur. les EPR ont déjà coûté des milliards de dépassements et la France aurait pu et dû ! depuis moult années s'équiper en solaire en isolation des bâtiments publics...

Dominique Morin
Le 09/03/2023 à 09:04:21

Nous manquons de logements et vous choisiriez l'atome sans suite au lieu du sweet at home ?

Christian Lemuet
Le 08/03/2023 à 19:02:14

Financer la construction des réacteurs EPR par le Livret A
est d'autant plus farfelu...que les sècheresses prolongées et à répétition n'en permettront l'utilisation-au mieux-qu'à 1/2
temps...comme ça l'est actuellement avec les vieux réacteurs rafistolés de 40 ans d'âge...!!La centrale de Penly en est 1 ex flagrant...Il faudrait qu' l'UE mette les pieds dans le
plat avant qu'un fâcheux sinistre n'intervienne dans les 20
ans à venir...!!Et réunir l'IRSN + l'ASN sous 1 même enti
té...n'augure rien de bon en matière de sécurité nucléaire...
a fortiori sous l'autorité du gouvernement...

stoppeur
Le 08/03/2023 à 18:26:44

Le livret A n'est pas fait pour financer les centrales nucléaires!

Agnès Delmarle
Le 08/03/2023 à 17:28:14

C'est un comble : déjà la décision de l'Etat a été prise avant le dépôt du rapport des garants de la CPDP et en plus le financement de ce projet pharamineux et en décalage total avec les actions menées par les autres pays européens qui préfèrent les énergies renouvelables pour produire de l'électricité n'est pas financé !!! Et solution de facilité prendre l'argent qui devrait servir à isoler les bâtiments et habitations et poser une multitude de panneaux solaires sur les toits !!

Anita VILLERS
Le 08/03/2023 à 16:10:18


Nucléaire : l’Autorité de sûreté somme EDF de « réviser sa stratégie » de contrôle après la découverte d’une fissure à Penly
https://www.lemonde.fr/planete/article/2023/03/07/nucleaire-l-autorite-de-surete-somme-edf-de-reviser-sa-strategie-apres-la-decouverte-d-une-fissure-a-penly_6164539_3244.html  

Nucléaire : fissure découverte à la centrale de Penly, "c'est un problème sérieux" alerte l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire
https://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/nucleaire-fissure-decouverte-a-la-centrale-de-penly-c-est-un-probleme-serieux-alerte-l-institut-de-radioprotection-et-de-surete-nucleaire_5698238.html  

Nucléaire: la sûreté est-elle à la hauteur?
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/d%C3%A9bat-du-jour/20230228-nucl%C3%A9aire-la-suret%C3%A9-est-elle-%C3%A0-la-hauteur  

Nucléaire: premier feu vert des députés à la disparition de l'IRSN
https://www.linfodurable.fr/nucleaire-premier-feu-vert-des-deputes-la-disparition-de-lirsn-37262  

« Le projet de démantèlement de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire constitue une dérive technocratique dangereuse »
https://www.lemonde.fr/idees/article/2023/03/06/le-projet-de-demantelement-de-l-institut-de-radioprotection-et-de-surete-nucleaire-constitue-une-derive-technocratique-dangereuse_6164337_3232.html  

Nucléaire : les (mauvaises) idées du gouvernement démystifiées
https://fne.asso.fr/actualites/nucleaire-les-mauvaises-idees-du-gouvernement-demystifiees  

Alain UGUEN
Le 08/03/2023 à 10:23:57

C est inadmissible !

Myriam Nieruchalski
Le 07/03/2023 à 21:44:42

Pas de débat sur le nucléaire
Pas de consultaion pour construire de nouveaux EPR
Pas de consultaion pour utiliser nos économies
Mais où est la démocratie ????

Nicole Roques
Le 07/03/2023 à 21:23:11

Tout comme le patronat suce le sang des salarié-es avec l'aide du pouvoir à sa botte, ce pouvoir suce le sang et l'épargne des exploité-es pour en diriger les flux vers les lobbies dont le plus puissant et nocif lobby nucléaire. Seuls les actionnaires et les dirigeants mégalomaniaques profitent du ruissellement de la production capitaliste et des quelques sous mis de côtés par eux sur le LivretA.

jean revest
Le 07/03/2023 à 09:53:49

Pas 1 sou de mon livret A pour financer le crime de la relance autoritaire du nucléaire ... et puis quoi encore ?
Et ma réaction d'humeur , et de raison , au commentateur égaré ci-dessous - Laurent Daniel - qui , imbibé d'un excès de lecture "Jancovicienne" (ça ennivre ! ) , soutient sans rire que " Si nous n'avions pas de nucléaire , à l'heure qu'il est l' Europe serait dans le noir " . Sic!
Faut-il conclure de cette fine remarque que les populations des plus de 90% de pays qui n'ont pas d'industrie nucléaire sont plongées dans le noir du matin au soir ? Ah ! " Comment peut-on être Persan ? " .

Question subsidiaire : Ne serait-ce pas , au contraire , la population d'un pays produisant près de 80% de son électricité à partir du nucléaire qui serait la plus menacée de devoir recourir aux bougies ... après un accident ( ou sabotage ) dont même St Janco n'écarte pas totalement la possibilité ?
*Autre question tout aussi bêbête : Quand la crise mondiale déclenchée par la guerre de reprise coloniale de Poutine en Ukraine sera passée ( si elle passe ...! ) , l'humanité en tirera-t-elle la conclusion que chaque Etat doit s'équiper dare-dare de l'arme atomique ou , au contraire , que l'urgence est d'appeler les 9 pays détenteurs de cette arme à rejoindre l'ensemble des nations qui ont signé le T.I.A.N. , en vue d'engager un cycle de négociations pour un désarmement atomique universel contrôlé ?

jacques Bonnet
Le 06/03/2023 à 19:45:58

j'ai vidé mon livet A

Dominique RANNOU
Le 06/03/2023 à 16:38:29

C'est non, Macron tu dois l'entendre... L'argent du livret A doit servir aux logements sociaux comme c'est bien prévu. Le compte de dépot ne doit pas accepter la réquisition de cette argent, qui si je ne me trompe pas est à la hauteur de 90 milliards...

gilles bas
Le 06/03/2023 à 13:58:00

Rien de nouveau sous le soleil ? Selon ma lecture des dégradations en tous genres qui nous menacent, il me semble qu'avant de discuter du nuk ou pas, enr ou pas, ils nous faut débattre de l'ÉNERGIE POUR QUOI FAIRE.
Un bon débat de société humaine en voie de disparition.

Alain Luyten
Le 06/03/2023 à 12:46:52

« Utiliser l’épargne du livret A pour financer la construction de nouveaux réacteurs nucléaires sans débat public, c’est inacceptable »
https://www.lemonde.fr/idees/article/2023/03/06/utiliser-l-epargne-du-livret-a-pour-financer-la-construction-de-nouveaux-reacteurs-nucleaires-sans-debat-public-c-est-inacceptable_6164293_3232.html  

Alain UGUEN
Le 06/03/2023 à 11:34:44

Comme dit un copain : "T’inquiète, ils tomberont par le fric, comme Al Capone" : pourvu ! S'ils en sont à nous racketter à ce point, ils ne sont pas loin de la chute... Comment peuvent-ils être aussi suicidaires ?Et les investisseurs étrangers se détournent de l'atome, et les renouvelables caracolent en tête dans toute l'Europe ...

françoise Kobylarz
Le 05/03/2023 à 15:54:13

Faisons comme Laurent Daniel: jouons avec des SI: si dans les années 60 (Eh oui!) on avait mis ne serait-ce que LA MOITIE de l'argent qu'on a mis dans le nucléaire dans le renouvelable (recherche et développement), on n'en serait pas là.
Vivons dans la béatitude confortable avec des déchets mortels pour des milliers d'années dans notre jardin.

Maurice Bérard
Le 03/03/2023 à 09:57:26

Faisons comme Laurent Daniel: jouons avec des SI: si dans les années 60 (Eh oui!) on avait mis ne serait-ce que LA MOITIE de l'argent qu'on a mis dans le nucléaire dans le renouvelable (recherche et développement), on n'en serait pas là.
Vivons dans la béatitude confortable avec des déchets mortels pour des milliers d'années dans notre jardin.

Maurice Bérard
Le 02/03/2023 à 11:57:54

Relisons notre Jancovici illustré. Si nous n'avions pas de nucléaire à l'heure qu'il est l'europe serait dans le noir et Vladimir en ferait son jouet personnel. Si nous n'avions pas le nucléaire nous n'aurions pas le loisir de nous amuser à faire progresser les énergies renouvelables. Un micro poil de lucidité dans un univers de fausse béatitude confortable serait salutaire.

Laurent Daniel
Le 01/03/2023 à 21:26:03

bonjour,
pas question de ne donner ne serait ce qu'un cent pour le nucléaire.
le mal logement la précarité la pauvreté le nombre de bénéficiaires qui augmente de 22 pour cent aux restos du coeur
des gens qui n'arrivent plus à boucler leurs fins de mois.
notre épargne doit servir aux humains pour pouvoir se loger décemment pas pour l'atome.

JEAN CLAUDE SCHMITT
Le 01/03/2023 à 12:53:27

Merci à André de m'avoir fait prendre conscience que c'était à mon message perso que la médiatrice répond en l'envoyant à tous les participants.

Merci pour ta réponse qui a fortement inspiré la mienne

Notre association n'existe que grâce aux dons de nos cyber @mis : si tu souhaites voir notre initiative se poursuivre, n'hésite pas à nous soutenir ;)

Amicalement

Alain
,__o Alain UGUEN Association Cyber @cteurs
_-_<, Fédérateur d'énergies
(*)/'(*) https://www.cyberacteurs.org  

Madame,

Merci pour votre réponse qui apparait comme une décision que je conteste.

Sur la forme, Vous écrivez "une médiation est protégée par le principe de stricte confidentialité des échanges." et vous joignez à toutes les personnes qui ont participé à la cyberaction copie de mon message : c'est ce qui s'appelle de la confidentialité ;o(

Sur le fond
Selon votre site La médiation ouvre, en cas de conflit ou d’incompréhension, une voie amiable qui permet de renouer le dialogue entre les parties et de trouver une solution acceptable pour chacune d’elles.
https://www.caissedesdepots.fr/mediation  

Les parties en l'occurence c'est chaque citoyenne et citoyen et la Caisse des Dépots qui pourrait éventuellement décider de détourner l'argent devant servir au logement pour permettre de lutter contre les passoires thermiques pour financer le puits sans fond du nucléaire et de ses déchets millénaires.

La décision que j'attend de vous c'est d'informer le groupe dont vous assurez la médiation que des citoyens contestent cette perspective.

Je constate que vous utilisez des arguties pour refuser ce rôle d'intermédiaire.

Bien cordialement

Alain UGUEN
Le 01/03/2023 à 07:28:30

Livret A exclusivement pour l'hAbitat, si ça devient A comme Atome de mAfiA nucléophile, illico, plus un radis dessus !...

Marc Saint Aroman
Le 28/02/2023 à 21:06:23

Arrêtons de gaver la filière nucléaire qui a stérilisé toute recherche de diversification durant des décennies.
Le livret A finance le logement hors à ce jour les problèmes de logement ne sont toujours pas résolus 70 ans après l'appel de 1952! L'eau manque et il en faut pour refroidir des réacteurs qui se retrouveront à l'arrêt faute de débit suffisant comme l'été denier!
En cas de mise en oeuvre de ce projet, je me passerai de mon Livret A.

tangi Gicquel
Le 28/02/2023 à 11:02:04

Jamais

Paul Adam
Le 27/02/2023 à 22:56:32

Comme beaucoup nous viderons notre livret A si la mesure devait s'appliquer!Pas question de collaborer avec le nucléaire.

jean-luc coedic
Le 27/02/2023 à 09:54:22

Je suis en complet accord avec les termes de cette action. Marre de ce gouffre financier qu'est le nucléaire, alors que l'urgence d'agir est là et que des moyens pourraient être consacrés immédiatement à l'isolation et à la diversification des énergies renouvelables.
Il s'agit véritablement d'un détournement des vocations du livret A et si ce projet persiste je retirerai la totalité des fonds qui sont sur le mien.

Frédéric
Le 26/02/2023 à 20:04:26

c'est du vol

Pierre Thivend
Le 26/02/2023 à 19:07:47

On connaît ceux qui peuvent être siphonnés: les vampires de médias, les couturiers danseurs, les ripoux fiscaux … mais c'est plus facile de vider le livret A des gens qui vomissent le nucléaire et d'autres. Pourquoi ne pas rafler le RSA, les bourses des étudiants et le bas de laine de la centenaire?
Pourquoi donc aider à multiplier les EPR? Personne ne veut mourir comme à Fukushima, personne ne veut tarir l'eau, personne ne veut voir les travailleurs contaminés, personne ne veut payer pour cette filière.
A bas les niches à neutrons, les boîtes à fissures, la mort en barre, les pompes à rivières, les promesses de radium.
M. Dominik Molle, faites-nous, s'il vous plaît, un film mélodramatique sur le sujet.
Aïchat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
Le 26/02/2023 à 16:17:49

Hors de question que mon livret A serve à construire des EPR!

Nicole DUPRAT
Le 26/02/2023 à 16:13:20

LES LIVRETS A DE MON EPOUSE ET DE MOI MEME SONT VIDES DEPUIS HIER.

GOUJON
Le 24/02/2023 à 20:42:59

Eh bien voyons! Encore un peu plus de ce qui n'a pas marché et qui a coûté des sommes incalculables!
Il EXISTE des techniques PROPRES (pour de vrai!) bon marché et même gratuites. L'Énergie libre existe depuis plus de 100 ans. Alors BASTA le foutage de gueule!

michèle POZZO
Le 24/02/2023 à 19:48:22

Nouveau détournement de l'argent public destiné au logement, cette fois...
Qui va pouvoir rembourser ces dettes qui nous condamnent, nous et nos enfants à la misère et au fascisme ?

Françoise Soubiran
Le 24/02/2023 à 18:56:24

Incroyable, Macron et toute sa clique s'attaquent au livret A pour développer le nucléaire et six EPR2, Une honte.
Si cela se fait, l'argent sera retiré de toute urgence.
Utiliser l'argent des citoyens est un scandale et ne donnerai aucun centime pour le nucléaire. Surtout quand on sait que la T° des fleuves va augmenter et ils vont faire comment pour refroidir le cœur des réacteurs.
S'il faut mettre de l'argent c'est dans la préservation de l'environnement.

Stéphoto
Le 24/02/2023 à 16:01:06

Nom d'une pipe ! Il y a longtemps que je n'ai plus les moyens de faire des économies et de les poser sur un livret A. Mais ma fille qui est en activité en a un. Je l'ai prévenue : elle est décidée à le vider si la chose se confirme, ce que j'aurais fait si j'en avais encore un !
Qu'ils aillent se faire voir : ça s'appelle du détournement de fonds publics !!!

Anne
Le 24/02/2023 à 14:58:11

Pas beaucoup de sous sur le mien mais je le fermerai tout de même si le gouvernement persiste dans cette voie.
Pas un seul centime du peu d'argent que j'ai ne servira le nucléaire de mon plein gré !

Jocelyne DE SOUSA
Le 24/02/2023 à 14:34:45

si il compte sur moi pour utiliser un livret A pour le nucléaire il rêve et j'espère que beaucoup de personnes refuseront cette idée présidentielle nauséabonde
il faudrait mieux utiliser le livret A pour des actions en faveur de l'environnement, protéger des zones humides, aider la biodiversité
le nucléaire est dangereux et c'est le passé il faut chercher et trouver des énergies sans danger

b runoaydat
Le 24/02/2023 à 14:08:19

Livret A comme Atome ou livret A comme Alternatives ?

Le gouvernement envisage sérieusement d’utiliser une partie des fonds du Livret A pour financer la construction des six réacteurs EPR2 annoncés par Emmanuel Macron.

Avec CAN Ouest nous avons mis en place une cyberaction en direction de la médiatrice de la Caisse des Dépots et Consignations
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/livretaouatome-5944.html  

avec 3 possibilités cyberaction avec modèle court, avec modèle long et courrier postal.

Notre porte-monnaie est notre premier outil de transformation de la société puisque selon la façon dont nous utilisons notre argent, nous induisons un certain type d'économie et donc de société.

Nous proposons de réfléchir ensemble à l'étape suivante : proposer aux détenteurs de livrets A en désaccord avec la politique nucléariste du gouvernement de placer leur argent dans des alternatives militantes sécurisées.

L'idée serait de mener une campagne nationale en listant les différentes propositions dans chaque région permettant à chacune et chacun d'investir localement avec possibilité de suivre au plus près les projets soutenus.

Merci de nous faire connaître votre accord de principe pour une telle opération, vos propositions concrètes....

Cordialement

Alain UGUEN
Le 24/02/2023 à 11:38:00

La NeF à besoins de fonds propres, TeleCoop aussi. WindCoop aussi,... etc ! C'est le moment de choisir où confier notre argent, pour celleux qui en ont encore ! C'est maintenant.

Arnaud Chiffaudel
Le 24/02/2023 à 11:31:56

C'est un racket inadmissible ! Macron n'a malheureusement aucune limite !

Françoise LECLERC
Le 24/02/2023 à 11:01:30

Haut les mains, c'est un hold-up !
Hold-up sur l’argent du livret A pour financer le nucléaire des EPR et SMR ; hold-up sur l’argent des caisses de retraite pour réduire la dette de la France ; hold-up sur l’argent de nos impôts pour alimenter la gabegie de France Relance, les grands projets inutiles et destructeurs, sans oublier les cadeaux fiscaux consentis à ces premiers de cordée qui ont coupé la corde il y a longtemps.
Quant au processus démocratique…
« Il est à noter que le processus démocratique concernant le nucléaire en France a toujours été bafoué. »
En France comme ailleurs, le processus démocratique est bafoué sur de nombreux sujets, pour ne pas dire sur tous les sujets d'importance.
Malheureusement, l’humain construit la société dans laquelle il vit à l’image de sa propre organisation corporelle : le "poste de commandement" se trouve plus ou moins centralisé ; le reste suit.
L’inconvénient d’un tel fonctionnement centralisé se voit vite : lorsque la tête est malade, c’est la déliquescence.
Il suffit de regarder autour de soi et d’écouter les infos pour savoir ce qu’il advient quand à la tête d’un Etat fragilisé se trouve un individu à la tête malade.

Frawald
Le 24/02/2023 à 06:39:15

C'est simple si le gouvernement utilise l'argent du livret A pour le nucléaire, ns sommes 5 ds la famille avec chacun un livret, nous retirerons cet argent pour le mettre ds une banque solidaire, ce que ns aurions dû faire depuis longtemps, on espérait que ça serve vraiment à la construction de logements sociaux.

Geneviève Pourcelle
Le 23/02/2023 à 19:40:42

N'attendons pas: le livret A dégarni n'intéressera plus l’État...

Philippe LEBOURG
Le 23/02/2023 à 19:21:03

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !