actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

SPAM etc...

vacances de votre animateur

2023 l'année des droits

Journal des Bonnes Nouvelles

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

2024 année délicate

Ne laissez pas vos appareils en veille

météo

22 V'là les acteurs des transitions

Les amis des 150

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Retraite et Démocratie

Mise en ligne du 22/01/2023 au 30/04/2023

"Ce vote m'oblige" a affirmé le président sortant au soir du second tour"Je sais que nombre de compatriotes ont voté pour moi non pour soutenir les idées que je porte mais pour faire barrage à celles de l’extrême droite", a déclaré le chef de l’Etat.

Bilan de la cyberaction :

1645 participants

Le 49.3 a eu raison des mobilisations

Présentation de la cyberaction :

Macron fait du Giscard à rebours.

"Je ne suis plus le candidat d'un camp mais le président de tous" a-t-il également affirmé
https://www.francebleu.fr/infos/politique/presidentielle-2022-emmanuel-macron-declaration-second-tour-1650818999  


Mais moins d'un an plus tard alors que Giscard voulait représenter deux français sur 3, Macron prétend qu'avec un français sur 3 qui a voté au premier tour pour un candidat favorable au report de l'âge de la retraite, cela suffit à légitimer ses décisions.

Au premier tour de la dernière présidentielle Emmanuel Macron a recueilli 27,84% des exprimés (20,07 % des inscrits) et Valérie Pécresse candidate LR 4,78% (3,45% des inscrits).

Les députés de ces deux candidats qui envisagent de voter la loi sur le recul de l'âge de la retraite représentent donc 32,62% des exprimés (23,52 des inscrits)

L'argument élyséen « j'ai annoncé pendant la campagne » ne tient pas : élu par 58,55% des exprimés, le Président doit son élection à la volonté de 26% des électeurs d'autres candidats du premier tour de faire barrage à la candidate du FN.

Il ne faut donc pas s'étonner que 74% des sondés par Odoxa souhaitent un maintien à 62 ans
https://www.publicsenat.fr/article/politique/sondage-les-francais-toujours-tres-opposes-a-la-reforme-des-retraites-231951  

Réforme des retraites : et à la fin, c’est le RN qui gagne ?
https://www.letelegramme.fr/france/reforme-des-retraites-et-a-la-fin-c-est-le-rn-qui-gagne-16-01-2023-13259037.php  

ENTRETIEN. Laurent Berger : « Cette réforme des retraites est injuste »
https://www.ouest-france.fr/economie/entretien-laurent-berger-cette-reforme-des-retraites-est-injuste-ef244d32-9326-11ed-a8c1-88153e21c5d2  


Idem sur la chasse où alors que 78% des sondés se déclarent favorables à l'abolition de la chasse le dimanche, le gouvernement vote pour les fusils.

près de huit Français (78 %) sur dix se déclarent favorables à l’abolition de la chasse le dimanche.
https://www.paris-normandie.fr/id375232/article/2023-01-03/sondage-pres-de-huit-francais-sur-dix-sont-contre-la-chasse-le-dimanche  


MAINTIEN DE LA CHASSE LE DIMANCHE: LES ONG DÉNONCENT "LE MÉPRIS INACCEPTABLE DU GOUVERNEMENT"
https://www.bfmtv.com/politique/gouvernement/maintien-de-la-chasse-le-dimanche-les-ong-denoncent-le-mepris-inacceptable-du-gouvernement_AN-202301090465.html  

Idem sur la corrida
Corrida : 74 % des Français se disent favorables à son interdiction
https://www.lejdd.fr/Politique/sondage-corrida-74-des-francais-se-disent-favorables-a-son-interdiction-4148093  

Corrida : à l’Assemblée nationale, la commission des lois rejette l’abolition de la pratique
https://www.liberation.fr/politique/corrida-a-lassemblee-nationale-la-commission-des-lois-rejette-labolition-de-la-pratique-20221116_VHINSHTHPJEE5HHFVYGTHNGKOI/  

Nous vous proposons d'interpeller le Président de la République et vos députés pour leur dire notre refus de leur vision de l'arithmétique électorale et donc de la démocratie.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président,
Madame, Monsieur,

"Ce vote m'oblige" disiez-vous le 24 avril 2022
S'arcbouter sur l'argument d'une promesse électorale validée par un tiers des électeurs pour maintenir à tout prix une réforme rejetée majoritairement c'est risquer d'être le Président qui aura réussi à faire élire une candidate d'extrême droite en décourageant les électeurs démocrates de se déplacer.
Croyez en ma vigilance sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

24 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


"La Discordia è un venticello" aurait pu chanter le Barbier de Séville.
Pour avoir pris la parole contre la réforme des retraites, des musiciens de l'Orchestre national ont été hués et très méchamment insultés par une partie de leur public, le 17 mars dernier à l'auditorium de Lyon.
https://www.marianne.net/societe/on-sest-senti-agresse-des-orchestres-mobilises-contre-la-reforme-des-retraites-hues-par-leur-propre-public  
Le report de l'âge de départ à la retraite est dramatique pour les musiciens professionnels. Ces derniers sont en effet très exposés aux troubles musculosquelettiques (89% des professionnels en souffrent et 74% parmi les amateurs), sans oublier les problèmes d'audition qui s'installent avec l'âge.
Encore une fois, l'art et la culture sont les grands oubliés de la Macronie !

Frawald
Le 22/03/2023 à 13:11:14

En photos dans l'Est républicain, nos sympathiques manifestants belfortains.
https://www.estrepublicain.fr/social/2023/03/15/reforme-des-retraites-a-belfort-la-manifestation-a-rassemble-pres-de-2-000-personnes  


Frawald
Le 17/03/2023 à 21:13:11

Réforme des retraites : la meilleure réponse à la mauvaise question ?
« La résistance à la réforme des retraites est peut-être le symptôme d’un problème mal abordé. Quelles autres questions pourrait-on se poser ? », s’interroge Olivier Hamant, biologiste, directeur de recherche à l’INRAE, au sein de l’école normale supérieure de Lyon et de l’institut Michel Serres, et auteur, en 2022, de La Troisième Voie du vivant (Odile Jacob), dans cette tribune illustrée par Aurélie Geoffray.
La réforme des retraites a été justifiée par des arguments qui s’additionnent et se contredisent. Comme le disait l’économiste Jézabel Couppey-Soubeyran, « dans ce (non-)débat, il y a une inversion du sens des mots. On se croirait chez Orwell : ce qui nous est présenté comme juste est en fait injuste, ce qui est présenté comme une réforme qui protège les femmes les met davantage en difficulté. »
Quand un problème bloque à ce point, c’est qu’il est mal posé. « Si un problème ne peut être résolu, agrandissez-le », conseillait l’ancien chef des armées et président américain Dwight D. Eisenhower. Suivant cette invitation quasi mathématique, voici quatre ouvertures pour prendre un peu de recul.
« Le “travailler plus pour gagner plus” se transforme progressivement en “travailler moins pour vivre mieux” »
Premièrement, prolonger le temps de travail en retardant le départ en retraite va-t-il nécessairement augmenter le PIB ? L’économiste Jean Vercherand est dubitatif : « Ce qui sera gagné sur les volumes [de production] sera plus que perdu par la baisse des prix [des biens]. » Ce type d’effet rebond est un des marqueurs les plus évidents des problèmes mal posés. Par exemple, quand on ajoute des voies pour réduire les embouteillages sur une autoroute, on la rend aussi plus attrayante et les embouteillages empirent. Ce paradoxe est parfaitement connu et, une fois pris en compte, conduit à d’autres stratégies. Une première question s’impose donc : la réforme actuelle tient-elle compte de tels effets rebond ?
Considérons ensuite l’objet même de la réforme : le travail. En physique, il s’agit d’une énergie fournie par une force. En économie, le travail ne concerne que les activités rémunérées. Passer la tondeuse dans son jardin ou faire le ménage est du travail au sens physique, mais n’alimente pas le PIB. Or, les retraités ont de nombreuses activités non marchandes, comme la garde des petits-enfants et l’implication dans la vie associative locale. Si ces retraités rejoignent le monde marchand, qui va assurer ces activités ? Ne va-t-on pas perdre un certain nombre de services gratuits, un peu comme la perte des pollinisateurs pour l’agriculture ? Faut-il forcément faire rentrer toutes nos activités dans le cadre marchand ? Ne devrait-on pas plutôt réinventer la notion de travail au XXIe siècle, notamment en réfléchissant à des formes alternatives qui actent l’égalité entre travail physique et travail économique ?
Troisièmement, imposer l’allongement du temps de travail va-t-il nécessairement se réaliser ? La pandémie a révélé un profond malaise dans l’emploi salarié, notamment par la grande vague de démissions qui a suivi aux États-Unis et ailleurs. Ce « Big Quit » a en fait des racines plus anciennes. Les jeunes travailleurs, qui ont pris acte d’un chômage devenu systémique depuis 40 ans, ne cherchent plus forcément la meilleure rémunération, le contrat de travail le plus long, ou encore la trajectoire professionnelle la plus prometteuse dans une « boîte ». Nombreux sont ceux qui préfèrent avoir deux CDD dans des entreprises différentes (le mouvement des slashers), veulent s’épanouir hors et dans le travail, ou encore refusent de compromettre certaines valeurs fondamentales dans leur activité professionnelle (c’est lisible par exemple dans une enquête de somanyWays menée auprès de 15.000 personnes). Ce mouvement s’est élargi aux étudiants. Le « travailler plus pour gagner plus » se transforme progressivement en « travailler moins pour vivre mieux ». Dès lors, en reculant l’âge de départ à la retraite, ne va-t-on pas rendre encore moins attractifs les secteurs qui manquent cruellement de main-d’œuvre actuellement ? La réforme des retraites tient-elle compte de cet effet repoussoir, pour une génération qui accorde un prix plus élevé à la pénibilité ?
« Est-il vraiment pertinent de travailler plus longtemps quand les activités humaines sont la principale cause des dérèglements de l’environnement ? »
Considérons enfin le reste du système, c’est-à-dire notre milieu naturel. Est-il vraiment pertinent de travailler plus longtemps quand les activités humaines sont la principale cause des dérèglements de l’environnement ? Une étude de 2019, relayée dans de nombreux médias outre-Manche, a ainsi montré que les Britanniques ne devraient pas travailler plus de neuf heures par semaine pour que leur pays ne dépasse pas le seuil de 2 °C de réchauffement climatique sur la base des émissions actuelles. Cette préoccupation écologique touche aussi les employeurs. Par exemple, Henri de Castries, le PDG d’AXA, le disait explicitement en 2015 : « Un monde plus chaud de 4 °C sera impossible à assurer. » Une réforme des retraites ne pourrait-elle être l’occasion de tenir compte de ce nouveau contexte ?
D’autres questions pourraient être soulevées, comme le dogme d’un État nécessairement financé sur le marché. Mais toutes convergent sur un point : quand on ne se pose pas ces autres questions, on accepte le dogme dominant par défaut, à savoir que la contrainte économique l’emporte sur les choix de société et la crise écologique. Le risque est alors d’apporter la meilleure réponse à la mauvaise question. Pour éviter ce piège, il faut passer plus de temps sur les questions. Comme le disait Albert Einstein, « si j’avais une heure pour résoudre un problème, je passerais cinquante-cinq minutes à définir le problème et seulement cinq minutes à trouver la solution ». Cet hymne à la pensée systémique n’a jamais été si opportun aujourd’hui, pour la réforme des retraites et bien au-delà.
Olivier Hamant
larrierecour.fr

Alain UGUEN
Le 25/02/2023 à 08:54:20

Il y en a qui ont TOUT compris ! oui , E.M. a été mis en place pour faire , précisément CE BOULOT LA !
Allez , un petit moment d'autosatisfaction : je vous envoie la très brève de comptoir , écrite en 2020, par votre humble servante:

SERVICE APRES VENTE 31 Décembre 2020


"Allo ! C'est au sujet du modèle E.M/70/P5; c'est bien vous qui m'avez recommandé ce modèle ? C'est ça ... oui ...alors , écoutez moi bien : nous sommes très mécontents ...oui , le consortium est furieux !
....
Comment ? Deux ans avant l'expiration de la garantie ? Vous vous moquez de moi ! Je vous signale que nos prédécesseurs avaient pour le même tarif un modèle qui pouvait marcher 7 ans !
.....
J'entends bien ! Il ya eu quelques ratés avec les modèles P 7, mais dans l'ensemble ils ont fait le travail pour lequel ils avaient été fabriqués . Votre dernier P 5,là, il est tout simplement inutilisable ...
...
En fait il a été opérationnel un an … On pourrait le changer ?
...
Ah bon ? Vous vous foutez de moi là ! Vous savez combien de temps ça dure, au moins ? Six mois , minimum , espèce d'escroc ! Et pendant ces 6 mois, il se passe quoi ? Rien ! Plus aucun décret, plus de lois, plus de Conseil, plus de Sénat, plus d'Assemblée, non ! Sans parler du coût d'une campagne présidentielle.... "

almodis
Le 05/02/2023 à 14:59:57


Questions à Macron et aux macronnaux Croyez-vous vraiment à l'allongement de la vie? Pollution de l'air, de l'eau, des sols, malbouffe, canicules, virus, accès aux soins...
Pensez-vous à la nécessité et au fonctionnement des Associations qui pour beaucoup comblent les vides de l'état?
Pourquoi ne pas taxer les robots?
Chaque politique est un choix et rien que cela, vous pouvez nous le réexpliquer 1000 fois, ce ne sera jamais que votre choix..Et il semble que vous n’êtes pas très visionnaires.
Le temps est notre économie et notre solidarité.

odile
Le 05/02/2023 à 12:04:12

Retraites : la demande de référendum du RN sera soumise à l’Assemblée, pas celle de la Nupes
https://www.lavoixdunord.fr/1285643/article/2023-01-31/retraites-la-demande-de-referendum-du-rn-sera-soumise-l-assemblee-pas-celle-de  

Référendum sur les retraites : seule la motion du RN sera débattue, la gauche dénonce une « décision arbitraire »

S’appuyant sur le règlement de l’Assemblée, les députés de la Nupes affirment que seule leur motion pouvait être mise au vote, au motif qu’elle a été déposée en premier et par un plus grand nombre de signataires. Mais en l’absence de jurisprudence, la conférence des présidents de l’Assemblée a décidé d’un tirage au sort, dont le groupe RN emmené par Marine Le Pen est sorti gagnant.
https://www.lemonde.fr/politique/article/2023/01/31/referendum-sur-les-retraites-seule-la-motion-du-rn-sera-debattue-la-gauche-denonce-une-decision-arbitraire_6160004_823448.html  

Alain UGUEN
Le 01/02/2023 à 11:24:28

Nous savons, pour une bonne partie d'entre nous, que ce gars là ne travaille que pour la finance et pour cela est assuré du soutien de tous les médias (ou presque), ces derniers appartenant tous à une poignée de milliardaires, Macron est leur marionnette. In fine, cette nieme réforme des retraites n'est faite que pour "assainir" les pensions (lire : les rendre les plus basses possibles) afin de les livrer aux fonds de pension (Américains mais pas que). Certes, le système des retraites a besoin d'être ajusté en fonction des évolutions démographiques, de moins en moins d'actifs à l'avenir, c'est le sens de l'histoire, le nombre d'humains sur terre à atteint son apogée, ça ne signifie pas pour autant qu'il faille aller vers ce qui nous est proposé; pourquoi ne pas plafonner le niveau de retraite, il me semble que 3 ou 4000 € de retraite est largement suffisant pour assurer un niveau de vie correct, sachant que les personnes à ce niveau de retraite et au dessus ont accumulé un patrimoine leur assurant des revenus confortables en dehors de la retraite et il y a d'autres pistes à creuser comme la taxation des transactions financières en attendant la fin du capitalisme débridé, et certainement d'autres pistes.....

Robert BOIS
Le 01/02/2023 à 09:16:09

la saga des retraites ! Une Xiéme réforme est-elle nécessaire ? Selon Gilles Raveaud, économiste, la nécessité d'une réforme n'est qu'invention car leur financement est largement assuré.

https://www.youtube.com/watch?v=ylLmXRz5eTM  

En 2 minutes cet économiste détruit tous les bobards sur le financement des retraites

Nouvelleau
Le 30/01/2023 à 20:54:44

Pendant que nous débattons sur les retraites, les Américains s'emploient à développer ATLAS...
ATLAS, l'employé et citoyen idéal de la Macronie. Il se tait, obéit en toutes circonstances, ne touche aucun salaire, finira au recyclage plutôt qu'à la retraite :
https://leclaireur.fnac.com/article/229523-atlas-le-robot-de-boston-dynamics-montre-ses-nouvelles-capacites-sur-un-faux-chantier/  
ATLAS ou la relève du manutentionnaire humain dans 10 ans. Peut-être même la relève de l'homme de troupe ou du policier dans moins d'une décennie...
Une question angoissante me vient : qu'adviendra-t-il de nous, pauvres modèles obsolètes ?

Frawald
Le 30/01/2023 à 10:13:17

je n'ai pas voté pour un président trop jeune et issu d'une formation et d'un milieu de travail opposé à la population , qui ne pouvait que satisfaire ceux qui lui ont donné les moyens financiers d'arriver au pouvoir !!
Il faut revoir la constitution pour un seul mandat de durée suffisante et une réduction du pouvoir présidentiel très excessif qui permet (49.3, 47.1) d'ignorer les choix des représentants de la population . La 5ième république a montré ses limites et ses insuffisances !!!

serge Schwindenhammer
Le 29/01/2023 à 11:45:46

C'est mon cas!!!! Et je le regrette...
Mais ce Président, si mal, élu se renie comme il respire.
Rien à ajouter.

Eugène-François Ravenet
Le 26/01/2023 à 18:23:58

Les gains de productivité dans quasiment tous les domaines devraient nous permettre de moins travailler. Que ne taxons-nous les automates comme par exemple tous ceux qui assurent l'encaissement des péages en lieu et place des milliers de salariés qui faisaient ce travail !

Daniel DANIEL
Le 25/01/2023 à 22:43:32

Retraites : 7 idées pour se mobiliser et gagner !

Tous les ingrédients sont réunis pour gagner la bataille des retraites. Voici des propositions pour convaincre autour de nous que la victoire est possible, et porter le coup de grâce populaire à cette réforme !

1 - Convaincre et élargir le mouvement en diffusant le 4 pages d’Attac,
https://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports/article/retraites-travailler-moins-longtemps-pour-vivre-mieux-4-pages-d-attac  

le petit guide contre les bobards de la réforme retraites,
https://france.attac.org/nos-publications/petits-guides/article/petit-guide-contre-les-bobards-de-la-reforme-des-retraites  

le tract
https://france.attac.org/nos-publications/affiches-tracts-expos/article/tract-retraites-stoppons-une-reforme-injustifiee-et-injuste  

ainsi que nos vidéos.
https://france.attac.org/se-mobiliser/retraites-pour-le-droit-a-une-retraite-digne-et-heureuse/  

Sur les réseaux sociaux, vous pouvez utiliser les mots-clefs #64ansCestNon et #ReformeDesRetraites.

2 - Multiplier les initiatives pour poursuivre la mobilisation dans nos quartiers, nos entreprises, nos facs, nos lycées en participant aux AG, débats, ou encore aux rassemblements et retraites aux flambeaux organisés près de chez vous.

3 - Signer et faire signer la pétition intersyndicale pour dépasser le million de soutiens dans les jours à venir !
https://64anscestnon.org/signer-la-petitition/article/retraites-non-a-cette-reforme-injuste-et-brutale  

4 - Faire circuler le simulateur de retraites
https://64anscestnon.org/simulateur-retraites/article/simuler-ma-retraite?pk_campaign=Infolettre-3420  
sur le site de mobilisation 64anscestnon.org
https://64anscestnon.org/?  
pour montrer concrètement les conséquences de cette réforme.

5 - Apprendre les paroles de « Nous on veut vivre ! » et répéter la chorégraphie des Rosies
https://france.attac.org/se-mobiliser/retraites-pour-le-droit-a-une-retraite-digne-et-heureuse/article/les-rosies-le-retour-kit-de-mobilisation?pk_campaign=Infolettre-3420&pk_kwd=france-attac-org-se-mobiliser  
; organiser ou rejoindre une représentation dans un cortège, dans un lieu passant ou sur des marchés avec des proches ou en lien avec le comité local proche de chez vous. Le kit de préparation est disponible sur le site d’Attac.

6 - Préparer des pancartes, en s’inspirant de nos autocollants ou en élaborant vos propres slogans et vos visuels.

7 - Repérer la manifestation du 31 janvier la plus proche de chez soi sur la carte interactive du site 64anscestnon.org.

Soyons le plus nombreuses et nombreux à la manifestation du 31 janvier : occupons le terrain et faisons reculer le gouvernement !

L’équipe de campagne d’Attac

Alain UGUEN
Le 25/01/2023 à 08:17:33

Ce vote m'oblige est un mensonge éhonté , curieusement il ne se sent obligé à rien pour tout un tas d'autres promesses de réformes.
Cette réforme est faite par des cadres et des gens aisés pour des cadres et des gens aisés et au détriment des jeunes, de ceux qui ont un métier pénible ou qui ont commencé tôt.
Les gens qui ne sont rien comme dit le président Macron ...
Il se garde bien de toucher à la retraite en or des élus ou à celle extravagante des présidents tant qu'à faire ou de demander un effort aux actionnaires du Cac 40 qui se gavent ou aux patrons et autres milliardaires de ses amis .
La vérité c'est que le président Macron à la mentalité d'un gamin gâté, il veut juste imposer son caprice envers et contre tout et qu'il n'a que faire de l'avis des français.

Marc Solari
Le 24/01/2023 à 15:48:05

c'est la pire des mesures qui pouvait être lancée par Macron, injuste au possible, un non sens véritable en plus je le sens arc bouté sur ses bottes

pierrette level
Le 24/01/2023 à 14:20:56

La magie de la manipulation.....

Marie-Laure PROVOST
Le 24/01/2023 à 11:54:28

Retraites: Karl Gustaf-Scherman, qui a porté l'âge légal à 65 ans en Suède, invite Emmanuel Macron "à ne pas recopier le même modèle" Le Point et BFM
https://www.bfmtv.com/international/retraites-karl-gustaf-scherman-qui-a-porte-l-age-legal-a-65-ans-en-suede-invite-emmanuel-macron-a-ne-pas-recopier-le-meme-modele_VN-202301220091.html  

Jeanine Fradin
Le 24/01/2023 à 06:24:03

Je trouve les membres de ce gouvernement sacrément gonflés ! Ils n’ont aucune honte à raconter à la caissière ou à l’aide-soignante qu’il n’y aura pas assez d’argent pour financer leurs maigres retraites, alors que la France compte dans ses rangs l’homme le plus riche du monde, Bernard Arnault, et la première dame par la fortune, l’héritière Françoise Bettencourt
Sans vergogne, ils le sont aussi quand ils vont expliquer à la femme de ménage qui vient nettoyer les bureaux en centre ville la nuit qu’elle ne pourra bientôt plus y entrer avec sa vieille voiture à cause des ZFE alors que les émissions télévisées automobiles ne cessent de vanter des bolides hors de prix et super polluants ! Et qu’eux-mêmes se baladent en jets privés pour un oui, pour un non…
Et comment pouvons-nous exprimer nos désaccords et colères face à tant d’injustice quand nous ne sommes même plus le tiers état, même plus le peuple, pour ce gouvernement-là ? Nous sommes la « rue ». Rue qui rime avec rebut, rue qui rime avec exclu.
« Je crois dans la démocratie, mais la démocratie, ce n’est pas la rue » déclarait Emmanuel Macron en septembre 2017.
Oui, oui, on sait : la démocratie, c’est lui et le 49.3. Tous les jours, sa dream team et son auguste personne nous en administrent la preuve.
Faut vous dire, Monsieur, que chez ces renaissants-là, on ne gouverne pas, on ne gouverne pas, Monsieur, on méprise !

Frawald
Le 23/01/2023 à 21:20:17

pour paraphraser Richelieu faites travailler les pauvres plus longtemps ce sont les plus nombreux
6 millions s de chômeurs 2 millions de gens au RSA et toujours la culpabilisation sur les gens qui travaillent

daniel carayon
Le 23/01/2023 à 18:15:41

Cinq ans c'est suffisant pour comprendre qui il est, qui il représente, et où il veut mener la démocratie.
Au deuxième tour, je n'ai pas voté pour lui !

Alain Luyten
Le 23/01/2023 à 15:14:42

Nous résistons

Marie-France Ponaire
Le 23/01/2023 à 13:08:47

j'ai un peu modifié :

A poursuivre votre politique néolibéral, vous risquez d'être le Président qui aura réussi à faire élire une candidate d'extrême droite en décourageant les électeurs démocrates de se déplacer lors d'une prochaine échéance.

Votre idéologie néolibérale ne défend pas la liberté mais est belle et bien celle d'un fossoyeur de la démocratie et de l'idéal républicain français.

Flip
Le 23/01/2023 à 12:35:53

Pourquoi ne pas supprimer simplement l'âge de décôte cad se "limiter" au nombre d'annuités pour avoir une retraite au taux plein. Cela pénaliserait moins les personnes qui ont commencé à travailler tôt et qui, d'ailleurs, ont statistiquement de plus faibles revenus. Ce serait une mesure àla fois sociale et simplificatrice.
Je ne comprends pas que les syndicats, journalistes, ne l'envisagent pas....une affiliation au pouvoir??

mi
Le 23/01/2023 à 10:49:33

c'est pas en augmentant l'âge de départ qu'on augmentera les cotisations. c'est en réindustrialisant la France et en mettant les jeunes chômeurs au boulot.
qui plus est il n'y en a déjà pas beaucoup qui arrivent au bout au boulot ou en bonne santé. ce qui fait qu'il devient de plus en plus difficile d'avoir les annuités sans parler de ceux qui ont fait des études ou qui prennent du mi-temps pour s'occuper de leurs petits ! et tout ça ne serait rien quand on voit que ces seigneurs s'octroient des avantages(les privilèges abolis par la révolution aux nobles)qu'ils refusent aux gueux que nous sommes, les sans dents d'hollande. tous ces hauts fonctionnaires nous coutent vraiment trop cher en plus qu'ils font faire le boulot aux cabinets conseils qui appliquent une politique qui favorise l'amérique, l'amérique qui fourre son nez partout...

dudu
Le 23/01/2023 à 09:48:24

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !