actualité écologie

victoire pour Gabriel Dufils

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

La Terre vue depuis l’espace

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : dernière chance pour barrer la route aux OGM en Europe !

Mise en ligne du 12/03/2013 au 02/10/2014

Suite à la cyberaction demandant de changer le règlement européen sur l'évaluation des OGM, satisfaction a été obtenue sur un point et une étude de toxicologie 90 jours sur rongeur sera obligatoire pour tous les OGM à un transgène. Par contre, une autre disposition demeure, qui ouvre la porte aux cultures d'OGM.
En effet, dans ce même règlement, il est écrit que tous les dossiers de demande d'autorisation déjà déposés ne seront pas concernés par ce règlement.

Bilan de la cyberaction :

9623 participants

Le règlement est passé, sans nos modifications et approuvé par la France.

Présentation de la cyberaction :

Actuellement, 9 dossiers pour l'importation et 7 pour la culture ne demandent plus que le tampon de la Commission Européenne pour passer, et en tout une soixantaine de dossiers, dont 27 pour la culture, sont concernés par ces dispositions, qui les exemptent de toute évaluation réelle.

Les Etats-Membres se sont prononcés en faveur de la validation du règlement sur l'évaluation tel qu'il est (grâce, d'ailleurs, au vote de la France, qui a été décisif!). Le règlement sera donc définitivement adopté d'ici la fin du mois, ouvrant ainsi la porte aux cultures d'OGM en France (dont le MON810).

La seule possibilité restante serait que les eurodéputés fassent un scandale suffisant pour que le Commissaire Européen supprime les articles litigieux de ce règlement (comme cela a déjà été le cas dans un passé récent).

Le scandale doit déjà commencer par la société civile, qui demande aux eurodéputés de s'engager, conformément à leur mission, qui est de nos représenter et de défendre le bien public.

Ce règlement comporte d'autres graves problèmes, mais au point où en est la procédure, le plus important est de ne pas laisser passer ainsi les OGM dont les dossiers sont déjà déposés.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Commissaire européen à la Santé des Consommateurs, Tonio Borg,
Mesdames et Messieurs les eurodéputés,

Les états membres ont adopté, le 25 février 2013, un règlement proposé par la Commission européenne et visant à régir l'évaluation sanitaire des OGM. Tel qu'adopté, ce règlement ne concernera pas les dossiers d'ores et déjà déposés auprès de l'Union européenne et en cours de traitement. En conséquence, nous vous demandons :
* que ce règlement s'applique à tous les dossiers d'OGM en instance d'autorisation;
* que les dossiers de demande d'autorisation pour la culture soient gelés en attendant la parution du règlement sur l'évaluation environnementale (ou les nouvelles lignes directrices);
* que les traits simples antérieurement autorisés ne puissent servir à autoriser des empilages sans nouvelle évaluation.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

23 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Je signe contre toutes les multinationales qui imposent des semences hybrides aux petits paysans, les endettent et brisent leur moral. Le problème des OGMs c'est aussi celui de ces firmes qui imposent des brevets sur les semences pour contrôler le monde agricole et tuer les petits concurrents, surtout en Inde. Voir le film 'Solutions locales pour un désordre global' de Coline Serreau sur internet.

amideKokopelli
Le 03/10/2013 à 20:23:45

" étude de toxicologie 90 jours sur rongeur sera obligatoire pour tous les OGM à un transgène " Je ne signerai donc pas cette pétition. Non à l'expérimentation animale. Non aux OGM.

joanne
Le 22/07/2013 à 11:02:34

je suis contre les souffrances annimale, mais dans le cas des OGM,les tests dans ce cas,ne sont pas des poisons violents, la finalité des tests serait nécessaire (sans exès n'y souffrances sur l'annimal)avant de les introduire dans la production.
Evidemment,je suis pour 1 monde sans OGM,mais je présente mon analyse de crise de la transparence ainsi:
Que l'on donne aux labos la possibilité d'exprimer le bilan de leur sience & non de se cacher les uns derrière les autres .
N'acceptons pas les OGMs sans en connaître les effets secondaires à long terme .

En quelques mots,pas finaliser les recherches arrange bien les labos.

bouldogue
Le 27/03/2013 à 10:25:03

Que ce soit les expériences sur les animaux, les OGM, l'exploitation de gaz de schiste etc tant que nous resterons dans l'Europe, il est inutile d'essayer d'envisager des avancées pour un monde meilleur.

Je vous invite juste pour information, à écouter les arguments et la grande connaissance historique de François Asselineau.

http://youtu.be/FJE6Fz1KbSE  

Meatrix
Le 25/03/2013 à 15:30:16

Pleins de commentaires de gens qui ne signeront pas à cause des tests sur des animaux...
Ok, c'est dégoutant, mais vous êtes-vous demandés ce que vaches, boeufs, poulets, poissons et j'en passe qui finissent dans nos assiettes vivent au quotidien du fait d'ingérer ces OGM ?
Si les tests OFFICIELS sur les rats prouvent qu'il y a dangers, alors plus aucun animaux ne seront nourris par ces poisons (et nous non plus par la même occasion).
Bref, je signe.

Fav
Le 24/03/2013 à 15:34:36

Je ne signerai pas non plus, du fait de cette proposition de tester sur des rats.

Certes nous pouvons modifier le texte, mais je doute que chaque mail soit lu dans son intégralité : donc si nous changeons une ou deux phrases, cela passera inaperçu. Les eurodéputés verront d'un coup d'oeil de quel texte il s'agit et considéreront que c'est le même.

Caroline
Le 23/03/2013 à 13:11:07

que signifie le dernier paragraphe de la lettre-type  : "que les traits simples antérieurement autorisés ne puissent servir à autoriser des empilages sans nouvelle évaluation" ?

Pour signer de suite, je l'ai remplacé par "que les autorisations déjà accordées à des OGM soient annulées si ces OGM n'ont pas fait l'objet d'études au moins aussi poussées que celles qui seront imposées par ce règlement"

Yves

Il n'est pas possible d'obtenir que les autorisations déjà données soient annulées. Par ailleurs, demander cela permettrait aux politiques de se réfugier derrière ce "ce n'est pas possible".
Par contre, il est politiquement justifié d'obtenir que les autorisations déjà données et à venir, quand elles concernent des évènements transgéniques simples (type maïs MON89034, maïs DAS-40278-9) ne permettent pas aux entreprises de s'affranchir d'une évaluation complète quand elle demande une autorisation pour un maïs empilés (type maïs MON89034*DAS-40278-9). Car en l'état, pour un tel maïs à deux évènements, le raisonnement est de dire (je caricature) : le maïs MON89034 a été jugé sans risque, le maïs DAS-40278-9 a été jugé sans risque, donc le maïs MON89034*DAS-40278-9 est sans risque. Ce que traduit la dernière phrase citée par Yves
Eric

Alain Uguen
Le 21/03/2013 à 09:48:59

Nous n'avons pas encore d'OGM dans nos assiettes, je n'en suis pas si sûre car les animaux dont nous mangeons la viande sont nourris depuis très longtemps par des OGM, que ce soit du boeuf ou du cheval, personne ne s'en est inquiétée ...

Arrêtons de vivre au siècle de la mal-bouffe et protégeons notre planète.

BERTHAUT Roger
Le 20/03/2013 à 16:28:31

A QUAND UNE BELLE GROSSE PETITION POUR REVENIR A L'HEURE DU SOLEIL
S'IL VOUS PLAIT.................
MERCI

kathleen
Le 20/03/2013 à 15:42:40

Je ne signe pas car je ne comprends pas ce que signifie : "les traits simples antérieurement autorisés"

Forest
Le 20/03/2013 à 12:01:34

CYBERACTION = ON PEUT MODIFIER LE TEXTE!!! Ne boudez pas cette action ! Personnellement, j'ai carrément demandé de tout interdire et d'annuler tout ce qui avait déjà été autorisé...
Les OGM servent une cause capitaliste, rien d'autre. Le pouvoir politique se doit de garantir la sécurité et la souveraineté alimentaire des populations. Les OGM ne garantissent ni l'un ni l'autre... Eliminons-les définitivement c'est tout...

Stéph
Le 20/03/2013 à 06:39:37

Je suis du même avis que Jacqueline : je refuse la vivisection, je ne signerai pas cette pétition. Des alternatives existent !
Je suis contre les OGM mais aucun rongeur (ou autre animal) n'a a être pris comme cobaye.

Anya
Le 19/03/2013 à 22:07:32

des essais sur 90 jours sont beaucoup trop court. Monsento et les autres doivent bien rigoler. Il faut des études sur un minimum de 5 générations; en attendant de pouvoir supprimer TOUTES ces saloperie et de ce faite les expérimentations sur les animaux.

le turdu
Le 19/03/2013 à 17:10:39

Ce n'est pas une pétition mais une cyber @ction : vous pouvez modifier le texte puisque c'est vous qui l'écrivez à vos euro-députés.
Nos adversaires n'en sont pas aux pétitions de principe : ils exploitent tous les textes possibles pour nous fourguer leurs OGM.
Je n'aurais pas mieux dit ce qu'écrit Paulau
"Non aux expérimentations animales, non aux OGM. Entièrement d'accord avec vous, mais pendant que l'on se drape vertueusement dans le refus de tout compromis, lois et règlements continuent imperturbablement d'être votés. Aussi, s'il est possible d'en atténuer au moins un minimum la portée, autant se faire entendre plutôt que d'être superbement ignorés."
Soit on regarde passer le train des OGM soit on essaye de l'empêcher d'avancer.

Alain Uguen
Le 19/03/2013 à 15:33:09

Les commentaires précédents sont inquiétants.
A vouloir être maximaliste et ne rien faire, on va voir arriver une soixantaine d'OGM dont 27 pour la culture !
Il y a des moments où il faut choisir !
Je comprends les personnes qui se positionnent contre les expérimentations sur les animaux, mais il faut d'abord parer au plus pressé.
On a pas pu interdire complètement les OGM, au moins protégeons-nous par des études toxico complémentaires.
On a pas pu interdire les expérimentations sur les animaux, au moins protégeons-les par des conditions strictement encadrées et contrôlées.
Au lieu d'être maximaliste, soyons raisonnable et avançons.

jazzypan
Le 19/03/2013 à 15:30:45

90 JOURS : les tumeurs apparaissent et se développent APRES ce délai, bien trop court pour valider cette utilisation ... !!! Attention à la noyade du pois(s)on !!!

Anne Marie
Le 19/03/2013 à 15:21:17

Non aux expérimentations animales, non aux OGM. Entièrement d'accord avec vous, mais pendant que l'on se drape vertueusement dans le refus de tout compromis, lois et règlements continuent imperturbablement d'être votés. Aussi, s'il est possible d'en atténuer au moins un minimum la portée, autant se faire entendre plutôt que d'être superbement ignorés.

Paulau
Le 19/03/2013 à 15:09:16

Ce n'est pas nous, qui sommes contre les expériences sur les animaux, qui devons nous porter volontaires pour tester les OGM, mais à ceux qui veulent nous imposer ces OGM! Hugh Grant est-il volontaire???
Nous n'avons pas besoin de les tester, Puisqu'ils ne sont pas une avancée sociale.
Je ne signerai donc pas non plus cette pétition, Mais je déclare cependant haut et fort: NON AUX OGM!

Charly
Le 19/03/2013 à 14:58:02

Cette pétition n'a pas pour but de "barrer la route aux OGM en Europe" : bien au contraire puisqu'elle vise à les accepter. Sous contrôle, mais accepter quand même.

Ce double langage me déplaît assez fortement.

Alex Ternaute
Le 19/03/2013 à 13:09:26

Certaines personnes sont "contre l'expérimentation sur les animaux". C'est par principe, tout à leur honneur.
Cependant, sous condition d'être minimisé autant que possible et strictement encadré et contrôlé, je pense que c'est là un "mal nécessaire". A moins d'expérimenter directement sur l'humain, auquel cas ces personnes sont sans aucun doute parmi les premières à se porter volontaires.

Jean-Paul LEROY
Le 19/03/2013 à 12:56:24

Les OGM sont très inquiétants pour les sols. On peut imaginer le passage de transgènes à travers les racines. Les plantes à insecticides pourraient modifier la microfaune des sols.

Françoise Hoffer
Le 19/03/2013 à 12:49:14

Le commentaire ci-dessus m'inquiète ,bien que très opposée aux OGM . Moi aussi je suis contre les expérimentations sur les animaux .

caroginko
Le 19/03/2013 à 12:33:13

" étude de toxicologie 90 jours sur rongeur sera obligatoire pour tous les OGM à un transgène " Je ne signerai donc pas cette pétition. Non à l'expérimentation animale. Non aux OGM.

Jacqueline Boivin
Le 19/03/2013 à 10:57:16

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !