image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Russie : libérons les Pussy Riot, ces activistes qui ont défié Poutine

Mise en ligne du 14/03/2012 au 29/11/2012

Le retour au pouvoir de Poutine n'a pas mis un terme à la mobilisation contre lui. Et début mars, c'est un groupe d'artistes activistes, Pussy Riot, qui a fait les frais d'une brutale répression : Мaria Alekhina et Nadezhda Tolokonnikova ont été inculpées d'hooliganisme, sans preuves réelles. Elles encourent 7 ans de prison. Luttons pour elles.

Bilan de la cyberaction :

6787 participants

Présentation de la cyberaction :

Le 8 mars, Journée internationale de la femme, était aussi une journée de mobilisation et de soutien aux artistes et activistes du groupe russe Pussy Riot qui sont en prison pour "hooliganisme". Pussy Riot est un groupe à moitié d’opposition (ils se sont formés en septembre 2011, juste après la déclaration de Poutine de briguer un nouveau mandat), à moitié artistique.

L’arrestation des membres a suivi une action dans la cathédrale de Saint-Sauveur à Moscou, pendant laquelle les militants ont chanté une prière peu orthodoxe, puisqu’ils ont demandé à la vierge Marie de nous libérer de Poutine.

Arrêtées le 4 mars et inculpées pour "hooliganisme", Мaria Alekhina et Nadezhda Tolokonnikova encourent jusqu’à sept ans de prison, et ce alors qu’aucune preuve matérielle ne prouve leur lien avec Pussy Riot, ni leur présence à ce happening en particulier. Le 5 mars, un tribunal de Moscou a ordonné leur maintien en détention jusqu’au 24 avril.

Ces militantes féministes, LGBT et écologistes ont notamment participé à la mobilisation pour sauver la forêt de Khimki près de Moscou. Elles ont chacune un enfant en bas âge (4 et 5 ans) et ont entamé depuis plusieurs jours une grève de la faim.


Nous vous proposons de demander leur libération à l'ambassadeur de Russie à Paris

En savoir plus
http://freepussyriot.org/  

Et le groupe en français
http://www.facebook.com/groups/405950026085321/  

La lettre qui a été envoyée :


Au Président de Fédération de Russie
aux bons soins de son ambassadeur à Paris

Votre Excellence

Je tiens à vous solliciter pour la libération des Pussy Riot : La liberté d'expression et de manifestation doit être respectée par le pouvoir russe.

Espérant une réponse rapide de votre part et pour l’ensemble des défenseurs de la biodiversité, nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments distingués

 


Notice: Undefined index: commentaire in /var/www/alternc/c/cyber/public_html/include/insertActionComBilan.inc.php on line 4

20 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Bonjour,

Je tiens à vous remercier pour votre mail et pour votre engagement pour la libération des trois membres du groupe Pussy Riot.

Tout comme vous, je suis attachée à la défense de la liberté d’expression et de manifestation et considère la condamnation des trois jeunes femmes comme le signe de la volonté du président russe d’accentuer la répression contre l’opposition. Je suivrai donc avec attention le procès en appel du groupe Pussy Riot, reporté au 10 octobre prochain.

Cordialement,
Sophie ERRANTE
Députée de Loire-Atlantique

Sophie Errante Député
Le 03/10/2012 à 09:46:57

Chrétien très attaché à l'Eglise orthodoxe, je suis profondément blessé et consterné par la condamnation d'Ekaterina, de Maria et de Nadejda. Je m'élève avec véhémence contre les témoins aveugles et le juge inféodé au pouvoir de l'Exécutif. Les Pussy Riot ont un message important à délivrer à l'heure où le capital, les hommes politiques de plus en plus cyniques et grossiers, les DSK abjects et les fondamentalistes de tout bord qui ont le vent en poupe, veulent à nouveau nous soumettre à leurs esclavages. Alors, toutes des Pussy Riot? Oui, TOUS DES PUSSY RIOT! FREE PUSSY RIOT!
Je suis un homme, mais je signe symboliquement et en communion avec elle:
Pierronne la Bretonne (arrêtée et brûlée en 1430 pour avoir osé soutenir Jeanne d'Arc).

Pierronne la Bretonne
Le 08/09/2012 à 18:00:16

et bien oui le changement c'est maintenant
et pour le socialiste comme pour le communiste
il n'y a pas de progrès et pour le reste du monde on ne change rien ils ont le gaz alors comme pour la Syrie pas de pétrole pas d'intervention et puis le goulag c'est très très bien et puis appart passer de vie trépas
et après on ne parlera plus d'elles tout comme le milliardaire Russe jets en prison par le même président élu démocratiquement
et qui lui aussi n’était pas d'accored avec
Vadimir Poutine
bbbbiiiizzzz signer moi même

ours du jura
Le 20/08/2012 à 20:46:05

Pourquoi systématiquement faire de l'amalgame !
On parle ici de liberté d'expression. Un bouffon se moquait bien de son roi, c'était même sa prérogative. Cependant ce "jeux autorisé" avait parfois pour résultat que le roi remettait sa politique en question ... Tout ça était plutôt sain (je ne suis pas royaliste pour autant !)
Ici il n'est pas question d'élections ou de légitimer le pouvoir d'un homme !
Qui parmi vous aurait la prétention et la capacité d’avoir les outils pour juger de cela ??? Faites vous parti d'un quelconque organisme occulte qui aurait les yeux et les oreilles qui trainent dans les couloirs des dirigeants de ce monde ou peut-être, êtes vous clairvoyant, médium ??? Quels sont vos sources, des bruits de couloirs ? une info ou deux sur la toile ? C'est bien prétentieux de penser comprendre quoique ce soit aux jeux du pouvoir, je ne sais pas s'ils comprennent eux-mêmes tout ce qu'ils font et ce que ça implique, j'ai de très gros doutes là dessus ! Mon opinion est qu'ils s'amusent beaucoup de nos tergiversations et que pendant ce temps toutes les révolutions sont tuées dans l'oeuf.
Mais pour revenir au sujet, ce qui est mis en cause ici, c'est la liberté de s'exprimer face au pouvoir écrasant d'un seul homme (poutine ou un autre et le cortège d'éminences grises qui l'actionne) Le peuple d’un état n'a t-il que le droit de subir l'absurdité des décisions de son leader et prier un dieu hypothétique que le ciel ne lui tombe pas sur la tête?
Ces Punkettes sont courageuses, elles osent se moquer du régime totalitaire et font mouche ; il n’y a que la vérité qui blesse ! Poutine (légitimement élu ou pas) à son tour, apporte de l’eau à leur moulin en revêtant son costume de bouffon prétentieux (comme Sakozy en son temps)qui n'a aucun recul sur lui-même, incapable de dérision, de se remettre en question et qui pense détenir la vérité toute puissante. Par SON action, il nous montre lui même comme un grand, qu'il est le dictateur/Mégalomane/clown dans toute sa splendeur, qu'on imagine sans peine!
Rien de bien neuf sous le soleil, il y en a tout un club qui tient les rennes du monde et c'est pas féerique ce qu’ils ont à nous proposer. C’est marrant les élections mais quand est-ce qu’on passe à autre chose ?

bobzzz
Le 20/08/2012 à 16:51:18

Mon député répond fidèlement aux pétitions que je lui adresse, voici sa réponse à la dernière pétition concernant les "pussy riot".

Cher Monsieur,

Je fais suite à votre message sollicitant la libération des Pussy Riot, au nom de la liberté d’expression et de manifestation en Russie.

Ces jeunes femmes sont aujourd’hui le symbole de toute une société, la population russe qui, fait nouveau, tend à émerger en véritable “société civile”. Et bien qu’au stade actuel de son développement et de son organisation, le mouvement social et politique en cours n’ait pas empêcher la réélection de Vladimir Poutine à la tête de l’Etat, il n’en est pas moins en train de s’ancrer dans les profondeurs du pays. Les élections législatives de décembre 2011 puis les manifestations qui s’en sont suivies en sont un signe évident.

Bien que représentatives du système Poutine verrouillant tout le pays (les urnes aux élections, les médias notamment), l’arrestation et l’emprisonnement de ces rockeuses spécialistes du “happening” sont bien évidemment tout à fait inacceptables. Je vous rejoins ainsi dans votre demande de libération. Si la Russie est un grand pays avec lequel nous devons avoir de très bonnes relations, nous ne pouvons accepter qu’il y ait , justement à cause de son histoire, la moindre faiblesse par rapport aux règles de la démocratie.

Restant à votre disposition, je vous prie d’agréer, cher Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

François DELUGA
Député de la Gironde

pverte
Le 23/03/2012 à 10:30:14

Dommage, le forum a un problème de codage des caractères.

Peut-être, selon les régions, les expériences sont-elles variables. Petersbourg, ville occidentale créée ex-nihilo et copiée sur Amsterdam n'est probablement pas le meilleur exemple.

Il est parfaitement exact que les moyens (souvent faibles) conditionnent les possibilités de l'individu. Mais vous savez aussi très bien qu'en France la vie est de pire en pire et que la Russie, désormais, tient très bien la comparaison. Certains installés chez pensent à repartir pour cette raison même ! Et la corruption dont vous parlez recule, lentement mais surement.

Pour ce qui est de politsiya et Militsiya, vous oubliez le rapport à ces mots qui est exactement l'inverse du nôtre (en relation à la période de l'occupation). la population a été choquée de ce changement.

Pour le reste, j'apprécie la dernière sortie du ministre sur la France : le 22 avril prochain, on ferait bien de faire venir en France des observateurs de l'OSCE et de l'ONU pour vérifier la régularité des élections. Entre sondages bidons, chiffres de chômages mensongers et trafiqués à coups de catégories et de radiations, entre les pseudo-experts de l'INSEE qui nous expliquent sans honte que le pouvoir d'achat monte, j'ai de gros doutes sur la sincérité du scrutin à venir.
Bien à vous,

Albatros08
Le 23/03/2012 à 09:23:17

bin pour ma part également j'ai un tout petit peu modifié le texte envoyé, en ajoutant les noms des personnes dont nous sollicitons la libération avant "ou de tout membre de Pussy Riot" - ça me paraît plus humain, et j'ai bien sûr ajouté deux mots sur l'expression artistique, les créateurs libres et un petit пожалуйста (d'expérience je sais que les russes de l'ambassade sont toujours touchés quand vous parlez leur langue, ne le seriez-vous pas...?)

bref, ce petit mot parce que je me suis trouvée hallucinée par les commentaires... je ne sais pas comment la personne se masquant derrière un nom d'oiseau voyage mais je pense qu'il porte des ornières, était en voyage organisé, encore enfant (d'où l'idéalisation) ou en compagnie d'un certain cortège... peut-être n'a-t-il pas vraiment causé avec grand monde sur place...
Ce que j'en lit surtout c'est de la colère gratuite dont les cibles semblent floues mais locales (c'est toujours mieux ailleurs) et l'apologie d'un système qui n'est pas du tout perçu au quotidien (j'ai personnellement vécu et travaillé en Russie avec des russes avec grand grand bonheur pendant quelque temps).

En fait ce discours m'a fait réfléchir à ma propre expérience de "la grande liberté" du citoyen russe - d'une part je pense qu'elle peut être largement relative aux moyens de la personne, d'autre part, je pense que la grande différence entre l'occident et l'ex-URSS (j'ai aussi vécu en Biélorussie et Ukraine) quant à cette liberté c'est l'endroit où elle se déploie: nos rapports à/dans l'espace public ne sont pas les mêmes, nous sommes en Occident beaucoup plus indifférents... Si nous percevons en France l'espace public comme une somme où cohabitent plein de micro-espaces privés (voitures, publicités, individus largement individualisés depuis de nombreuses générations...) où chacun fait ce qu'il veut tant que ça ne porte pas préjudice à un autre - plus à l'Est, cet espace est autre, le public demeure très étatique, c'est la cité: la représentation dans la vie communautaire...
exemple: A Saint-Pétersbourg, tu as une tâche indélébile sur ton manteau = combien de personnes dans la rue, dans le métro vont te le faire remarquer voire tenter par eux-même de l'enlever, comme un réflexe, t'es dans l'espace public il faut être et paraître "comme il faut", propre sur soi! Qui à Paris, Lyon ou autre ne fera que le remarquer??? Soit comme tu es, tout le monde s'en fiche (ou presque)...
Du coup ce dont je souhaite parler là c'est de l'attention que les russes peuvent porter à ce qu'il se passe dans la rue en Russie, jusqu'où peut aller "l'ordre public"... et donc où commence son trouble!? Il me semble que dans la rue, tout le monde redoute d'attirer les flics...

Du coup, par rapport à encore deux trois choses j'contribue de ma petite mesure...

Les flics... Alors là!! ha! bien que les petits franchouillards ne soient pas des enfants de coeur, je me garderais bien de faire des compliments à leurs homologues russes! De la bouche même d'un jeune homme en école de flic là-bas, c'est pas une vocation pour la sûreté, c'est l'appât du gain (l'argent non déclaré que l'uniforme permet de se faire = la corruption). Tout l'intérêt d'attraper quelqu'un en infraction ne réside que là, le pire c'est que ça vaut aussi dans les cas de personnes en danger... Des flics témoins d'une agression, ils pourchassent l'agresseur espérant simplement se faire un peu d'argent: aucune assistance à la victime (et puis quoi encore!) ni de suites/poursuites judiciaires (bouaff de la paperasse à faire, beurk!) ne sont de mise.
Et ça c'est bien sûr PAS quand il s'agit de flics en exercice d'agression... ou d'agression à caractère "politique" (crime raciste, "accident" du travail provoquant la mort de sans-papiers, descente de skin-heads ultra-violents dans une fête...) parce que là bien sûr il n'y a rien à dire: ça ne concerne pas la police bien sûr.

D'ailleurs, tiens, le saviez-vous (?): ce n'est que depuis l'année dernière que la police russe a repris le nom de "policia" (полиция) qu'elle avait délaissé en 1917 (puisque l'on parlait de police du Tsar) au profit de "milicia" (милиция) qui sonne plus militaire, plus guerrier... enfin enfin je m'égare, si elle a changé l'an dernier de nom, histoire d'uniformiser le monde libéral qui s'étend désormais d'un bout à l'autre du continent eurasien (le nom de "milice" a un peu disparu par chez nous suite aux milices hitlériennes et fachistes...) - ils n'ont pas encore changé toutes les voitures ou la peinture des voitures des patrouilles : alors si tu fais des excès de vitesse sur les chemins qui mènent à Vladivostok, c'est encore de l'inscription "милиция" qu'il faudra te méfier...

La pétition concerne bien une arrestation que l'on juge arbitraire et injuste, il ne s'agit pas de dénigrer la Russie notamment par le biais de sa représentation politique. Il me semble que peut importe le lieu de cette arrestation, dans les faits elle est contestable pour un état qui s'affirme démocratique.

bon... j'arrête là, ça suffit pour l'heure il me semble: il n'est pas acceptable que des personnes ayant pour seul tort de s'exprimer publiquement - qui plus est dans une action artistique - soit privées de liberté, se retrouvent en prison!

Je ne suis pas au courant des suites qu'avait pris cette affaire - probablement funeste pour l'auteur - c'est un ami minskovite (je sais pas si c'est bien comme ça en français qu'on appelle les gens de Minsk???) qui voulait me faire comprendre la situation de l'art, des artistes (contemporains) en Biélorussie qui m'a raconté cette histoire il y a presque 6 ans alors que j'arrivais pour la première fois la semaine suivant la troisième "élection" de Loukatchenko (qui en est maintenant à son 4ème mandat, arxh déjà!) - bref, c'est un artiste qui a livré, sur la place du palais du gouvernement, une pleine remorque de merde...
Je vous laisse le soin d'interpréter le geste; mais, cet artiste méritait-il d'être arrêté, de disparaître?
к сожалению не помню как его звали
ладно, всё, спать мне пора
что за Альбатросу даже было в ночи?

motia
Le 23/03/2012 à 03:43:28

L'appellation de "troll" fait aussi partie du vocabulaire néoconformiste.
Si vous ne suivez pas le système, vous êtes soit un "populiste"- "poujadiste" qui n'a pas de "culture politique", soit un alcoolique pré-fasciste, soit un dangereux "marxiste", "archaïque", "assisté" et "irresponsable" et bien sûr un troll. J'ai déjà essuyé tour à tour ces qualificatifs. (rires).

Si vous aviez une petite dose de jugeote, vous comprendriez que je ne parle pas du principe du contrôle technique mais de son inflation perpétuelle, chaque année.
En 1992, il était bien suffisant et contrôlait les points essentiels, dont les freins !
Entre temps, ils sont rajouté des centaines de points inutiles. Ils l'ont passé tous les 2 ans, bientôt annuel et après tous les 6 mois. L'une des caractéristiques du néoconformisme et des bobos est, précisément, de se satisfaire de cette inflation bureaucratique en s'imaginant qu'en pondant indéfiniment des lois à la con on aura un progrès indéfini... Quelle abîme entre la pensée de Condorcet et ce copro-progressisme de fond de bassin de décantation.
Si les citoyens s'engageaient un peu plus, justement, la technocratie parasitaire ne prendrait pas toute cette place. mais comme aujourd'hui il n'y a plus que des veaux, près à reconduire le même système...
la Russie fait partie des entités géopolitiques qui ne sont pas encore rentrées dans ce système d'inflation juridique débile, c'est en cela qu'ils sont moins dictatoriaux que nous ! Et qu'ils pourraient même constituer un recours contre la connerie galopante de Bruxelles.

Albatros08
Le 18/03/2012 à 10:20:23

Je sais que je ne devrais pas nourrir les trolls, mais bon ...

Albatros07 ou 8 a dit "Quant à XaB : il nous sort un condensé de pensée unique bobocratique, il a bien appris sa leçon sur la pseudo-sécurité routière."
C'est vrai, j'avoue, je suis démasqué, c'est Léon Panetta qui me dicte ce que j'écris. D'ailleurs des fois, il pose ses mains sur les miennes pour me faire taper :)

Albatros a raison de mentionner les horodateurs : c'est la raison principale du déclin de l'impérialisme occidentalo-capitaliste. D'ailleurs tous ces horodateurs dans mon quartier me rendent la vie impossible, à tel point que je n'ose plus sortir de chez moi.

"derrière votre apparent gaucho-progressisme, vous tenez un discours profondément obsédé par l'ordre, la répression, le flicage, le conservatisme et le conformisme"
?????
Ben ... je dis juste que j'aime bien circuler dans une ville sans risquer de mourir à tout moment. Après c'est chacun son truc.
Que le contrôle technique, les normes de sécurité existe, ça me semble pas mal. Que les criminels soient mis en prison et n'achètent pas le juge.
Enfin jsais pas, ça me semble évident. Promenez-vous dans une capitale africaine, entre les camions surchargés et sans frein, ceux qui roulent à 3 de front et ceux qui vont à contresens, je me dis que la prévention routière a un tout petit peu d'utilité.

Et puis moi, je peux manifester et dire ce que je veux sur internet sans risquer de finir en tôle à tout bout de champ.

XaB
Le 17/03/2012 à 22:25:14

Albatros 08 pourrait-il s'exprimer poliment et dans insulter personne? Son message en aurait plus de portée. Là, on en retient seulement le ton désagréable.

B.A.
Le 17/03/2012 à 14:33:01

Pour ma part, je fais aussi partie du fan club d'Hugo Chavez et d'Evo Morales, que les banksters et les financiers mondialistes considèrent comme de vilains dictateurs ! Et JE VOUS EMMERDE !
Ces femmes, en Russie, seront relâchées, il ne s'agit pas d'une république bananière. Les merdias français utilisent cette affaire pour faire un peu de propagande.
Un journaleux du Figaro, visitant Birobidjan, s'est retrouvé dans une zone militaire spéciale interdite.
L'affaire s'est finie en eau de boudin : 4h00 au poste et 500 roubles (12,5 euros) d'amende. Il a pourtant eu la trouille de sa vie
En France, Sarkozy vous colle 90 euros (7 fois plus) pour 1Km en trop et vous êtes tellement décérébrés par la cruche de Chantal Perrichon que vous trouvez ça normal !

On n'est plus il y a 70 ans, quand pour pénétrer dans la zone frontière sno-russe, on avait droit à un aller simple gratuit pour Verkhoïansk en Stolipynka, la fin du voyage en Molotova par la route des ossements. Avec un séjour-vacances de 10 ans renouvelables à souhait.

Vous êtes aussi grotesques que les vieux schnocks qui, en 1970, avaient la trouille de revoir les boches revenir par les Ardennes. Voilà ce qu'arrive à faire de vous TF1, RTL, Télérama et télé-beaufs !

Albatros08
Le 16/03/2012 à 18:42:15

C'est extraordinaire, le clan des fans de Poutine a découvert Cyberacteurs.org! ;-)
Quel déversement de haine contre les gens qui essaient désespérément de faire qu'existe en ce monde un minimum de démocratie!
Rien que le système installé par Poutine pour être réélu en dépit de la loi donnerait des doutes à n'importe quel individu normal, mais il faudrait avoir les yeux ouverts…
A part ça, ce cher Poutine avait dit AVANT sa ré-ré-élection que les opposants ne seraient pas inquiétés…
Paroles, paroles, comme dit la chanson.
Ça rappelle quelque chose, ici même… ;-)

Anibé
Le 16/03/2012 à 15:41:16


Aujourd'hui il ne fait plus aucun doute que les attentats du 11 sept ont été commandités par les Etats Unis (inside Job), et que le groupuscule Alqaida est lui même au service des interêts américains.

Alors cessez donc de gober tout ce que les médias de masse veulent bien vous faire croire !

il n'y a que les bobos pour croire que les "révolutions arabes" sont autre chose qu'une opération de destabilisation orchestré par des interêts n'ayants strictement rien à voir avec la liberté des peuples.

Qu'elle soit principalement militaire ou banquaire, la politique c'est de toute façon LA DICTATURE !

mettez vous ça dans la tête une bonne fois pour toutes, et balayez donc devant votre propre porte avant de vouloir étendre la dictature marchande et sa "démocratie", partout dans le monde.

hugo
Le 16/03/2012 à 09:20:57


Derrière ces pseudos activistes anti poutine se cache en réalité la CIA et autres interêts stratégiques américains.

Ne soyons pas dupe ! la pire des dictatures n'est pas celle qui se montre mais celle qui sait rester invisible au regard du plus grand nombre !

La pire des dictatures est en occident, autrement dit celle qui cherche à nous imposer les OGM, le gaz de schiste, le nucleaire, et l'urbanisation gallopante de nos campagnes.

Que chacun s'occupe d'abord de sa propre dictature avant d'aller jouer les redresseurs de tord dans des pays comme la russie qui je le rappelle sont des pays souverains !

Je suis contre toute forme d'ingérence qu'elle que soit son pretexte "humanitaire" ou soit disant "démocratique", car ont voit aujourd'hui le résultat dans des pays comme l'Irak et la Lybie !

antoine
Le 16/03/2012 à 09:10:30

Et ils répètent ce que la propagande leur raconte (plus abrutissante en occident qu'en URSS, selon l'ex-dissident Alexandre Zinoviev, dont tous les écrits d'après 1991 sont soigneusement éludés par la bien-pensance).

Voyagez un peu, vous verrez que concrètement les gens sont plus libres en Russie.

Quant à XaB : il nous sort un condensé de pensée unique bobocratique, il a bien appris sa leçon sur la pseudo-sécurité routière.

C'est vrai que les horodateurs, ça sauve de nombreuses vies... Même la folle à lier de Perrichon n'a pas osé...
Vous ne voyez même pas que derrière votre apparent gaucho-progressisme, vous tenez un discours profondément obsédé par l'ordre, la répression, le flicage, le conservatisme et le conformisme. Pouahhh !

Albatros08
Le 15/03/2012 à 16:24:41

Faire l'apologie d'un état ou d'un pays ou que ce soit sur cette planète aujourd'hui est un pur exercice de style qui ne peut conduire qu'à une vision parcélelaire de la réalité ou à de la mauvaise foi ce qui peut être pire seulement pour avoir raison!
car il n'y a pas de système parfait et encore moins de nos jours.
La décadence des pouvoirs est renforcée par leur violence interne et externe mais encore par l'incrédulité des ignorants.
Ni top ni pas assez mais une vraie lucidité peut amener tout à chacun à se positionner pour une résistance passive à toutes lois abusives et intrusives. Hélas la lutte entretient le combat et renforce le pouvoir qui lui ne fait pas de sentiment, et ceci où que ce soit. J'ai signé pour la libération de ces femmes engagées mais j'ai aussi supprimé la portion de phrase sur la biodiversité en fin de lettre. Qu'est-ce à dire???
Que chacun puisse trouver en lui l'espace de la paix et de la liberté et elles seront notre demain.

asilem
Le 15/03/2012 à 11:59:47

AlbatrosO8 a dit : "vous ne craignez pas qu'un flic déboule d'un buisson dès que vous coupez une petite ligne blanche." "Il n'y a pas boîtes à racket au bord des routes, le stationnement payant est inconnu et la police est moins hargneuse que les sous-flicaillons municipaux en France !"

Bah ouais, ça s'appelle l'incivilité, l'impunité et la corruption généralisée. C'est comme en Afrique, faire les pires infractions au code de la route devant les flics est possible, ils resteront cois. Tant qu'ils touchent leur petite dîme sur quelques conducteurs, ils laissent les contrevenants tranquilles.

Et quelles belles statistiques en terme de sécurité routière ! Ça donne envie !

XaB
Le 15/03/2012 à 08:30:11

Oui, Poutine est un dictateur.

Pourquoi continue t'il à martyriser les tchétchènes ?
Pourquoi laisse t'il faire le régime syrien, mise à part pour continuer a leur vendre des armes et continuer leurs massacres ? Pourquoi autiriser le tabassages de militants pacifiques ?...

Dominique
Le 15/03/2012 à 07:16:14

Et bien, Albatros08, ça a l'air d'être un vrai paradis la Russie de Poutine!
Risquer 7 ans de taule pour une chanson, même chez Sarkoland ça surprendrait un peu quand-même...
Mais peut-être que dans votre paradis les artistes engagées devraient être passées par les armes?


Ours Esbaudit!
Le 14/03/2012 à 21:59:32

Hors de question de signer ça.

la propagande américaino-sioniste, qui prépare un avorton de pseudo-révolution orange en Russie, tente de faire passer Poutine pour un vilain dictateur.

la vérité est qu'il fait 60% sans fraude. Tandis que Sarkozy fera 28 % avec fraudes !

Il faudra, en avril prochain, demander à l'ONU d'observer nos bureaux de vote car j'ai les plus grandes craintes !

Pour avoir voyagé en Russie comme pays d'une partie de ma famille, je témoigne qu'on y est plus libre qu'en France : vous ne craignez pas qu'un flic déboule d'un buisson dès que vous coupez une petite ligne blanche. Internet n'est pas fliqué, on peut fumer dans les bars (bien aérés) sans qu'un bobo-faux-intello ne vienne vous menacer d'une amende à 68 euros. Il n'y a pas boîtes à racket au bord des routes, le stationnement payant est inconnu et la police est moins hargneuse que les sous-flicaillons municipaux en France !

Mieux : les orphelinats russe ont un personnel pléthorique et sont à faire honte aux poufiasses aigries de la DASS française ! Et les châtiments corporels sont strictement interdits sur les enfants russes. Bref, un pays civilisé, tandis que la France sarkozoïste est en voie de devenir une ripoux-blique bananière.

Inconcevable pour les beaufs et les bobos qui n'ont voyagé que sur TF1.

Albatros08
Le 14/03/2012 à 20:58:54

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !