image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Madame la présidente, occupez-vous des déchets !

Mise en ligne du 10/10/2015 au 20/01/2016

La Communauté de communes de Criquetot l'Esneval (76) a fait le choix d'envoyer la plupart des déchets dans un centre de méthanisation (la SMITVAD) qui produit du compost pour les agriculteurs. Ce site, ne suffisant pas à engloutir les tonnes de déchets collectés quotidiennement et surtout beaucoup de déchets plastiques, sont refoulés car non exploitables et ainsi enfouis. Aujourd'hui, nous pouvons réduire le nombre d'ordures ménagères enterrés en appliquant une politique de tri sélectif sur ce canton.
L'association "ArtScène Lapin" alerte depuis plusieurs années sur les effets à long terme d'un désintérêt de la part de la Communauté de communes pour l'environnement. N'étant pas entendue, elle use de moyens non violents comme la caricature.
C'est à ce titre que la présidente de la Communauté de communes semble vouloir porter plainte contre le droit d'expression.

Bilan de la cyberaction :

2399 participants

Présentation de la cyberaction :

Plusieurs politiques de la Communauté de commune de Criquetot l’Esneval (76) se sont réunis, courant octobre 2015, pour inaugurer une décharge à ciel ouvert à Eurville. Le centre de méthanisation de la SMITVAD à Brametot, construit il y a 18 mois, ne peut engloutir toutes les ordures ménagères qui arrivent par dizaine de tonnes tous les jours.

Le compost qui en ressort, après un système de méthanisation complexe, n’est pas exploitable par les agriculteurs. Les politiques qui ont signé pour un investissement coûteux dans ce procédé ne peuvent pas faire marche arrière car cela coûterait encore plus cher pour indemniser le syndicat qui gère le site en cas de rupture de contrat.

La plus grande partie des déchets (57 %) ne sera pas valorisée mais enfouie sur le site : jusqu’à 800 000 tonnes au cours des prochaines années ! N’étant pas approprié, le site d’Eurville, qui se situe à une dizaine de kilomètres de Brametot, vient d’être crée avant qu’un autre soit envisagé quand les deux premiers seront pleins et ainsi de suite. La Présidente de la Communauté de Commune de Criquetot L’Esneval se satisfait de cette situation : « C’est comme cela depuis des années, je ne vois pas pourquoi cela changerait. Le tri sélectif n’est qu’une lubie d’un dénommé Artscène Lapin. Cela ne sert à rien et puis la population n’est pas encore prête à faire le tri ».

Monsieur le conseiller départemental Lef confirme par ailleurs, en sa qualité de médecin, qu’il n’y a aucun risque sanitaire pour les générations futures et que les nappes phréatiques sont protégées car les ordures ménagères sont déposées sur... un film plastique !

L'association ArtScène Lapin, association de sensibilisation à l'environnement par l'expression artistique, demande à être reçue par la présidente de la Communauté de communes de Criquetot l’Esneval, sans succès depuis plus de trois ans maintenant. ArtScène Lapin a accentué le mouvement avec des affiches géantes et depuis peu des caricatures sur les responsables politiques. L'association considère que ceci fait partie de la liberté d’expression. Ce n'est pas du goût de la présidente de la communauté de communes qui a porté plainte.

Doléances de ArtScène Lapin sur le tri sélectif
https://artscenelapin.wordpress.com/2015/10/07/constat-apres-toutes-ces-annees-daction/  

La lettre qui a été envoyée :


Madame la présidente de la Communauté de communes de Criquetot L'Esneval,

je vous demande de retirer votre plainte auprès de l'association "ArtScène Lapin" qui use de son bon droit à la caricature, considérant qu'elle est un élément indissociable de la liberté d'expression.

Je vous demande également de vous orienter vers une véritable politique locale du traitement des déchets ménagers par la mise en place d'un dispositif complet de tri sélectif et y adjoindre toutes les conditions, qu'elles soient humaine ou technique pour favoriser son émergence.

Enfin je vous demande d’accéder aux doléances de l'association qui, à mon avis, vont dans le bon sens.

Veuillez agréer, Madame la présidente, l'expression de mes salutations cordiales.

 

25 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

il faut trier c'est une nécessité.
les voitures mises au rebut sont bien triées et recyclées, donc on peu aussi pour les ordures ménagères et pour toutes sortes de plastiques.

un anonyme
Le 15/11/2015 à 22:00:18

Courrier cauchois. ArtScène Lapin, le justicier écolo masqué.
http://www.cyberacteurs.org/pdf/courrier-cauchois-_51.jpg  

David Derrien
Le 25/10/2015 à 12:38:35

Courrier cauchois. ArtScène Lapin, le justicier écolo masqué.
http://www.cyberacteurs.org/pdf/courrier-cauchois-_51.jpg  

David Derrien
Le 25/10/2015 à 12:38:07

pour Monsieur rat le bol ,

On comprend que vous n'êtes pas une belle mère . Quelle dommage , vous comprendriez ce que veut dire , se ramasser les ordures sur la tête à longueur de temps . Les femmes se libèrent à quand pour les belles mères ?

Jeanine
Le 22/10/2015 à 07:28:50

LES ORDURES NE SONT QU'UNE POMPE À FRIC ! Le tri sélectif actuel est bidon (en plastique). Pas merci à tous ceux qui "oublient" que ce monde est celui de tous et si trop égoïstes,de leurs descendances. Sympa pour vos enfants et petits enfants, bande de rats ! De tout cela il ne résulte rien de valable pour l'environnement,la nature se meurt, à terme nous avec, bon débarras !
Les communautés de communes contournent la loi qui dispense du paiement des ordures celui qui n'en sollicite pas le ramassage, donc le traitement. Alors à vous aussi qui, chaque jour, tentez de parvenir à zéro déchet par une auto-discipline et des changements poussés contraires aux habitudes mortifères qu'on nous matraque, sachez que vous êtes abandonné-condamné d'office, car aucun ne vous croira lorsque vous lui direz que par an vous n'avez que 30L de déchets (pas 30kg)... (ce encore, parce que vous avez fauté à cause de la belle-mère, conne comme ses pieds avec sa conso de daubes). Pendant qu'en individu solidaire, votre meilleur ami du même tonneau, assujetti d'office pour cause de foncier,vous en délestera volontiers(va finir par tout larguer et vivre en roulotte à cheval). Dégoutés des vols que nous subissons s'en broncher sous prétexte que c'est "l'État" ?... cela doit-il légitimer toutes ces taxes-rackets ?
ON SE RÉVEILLE ! ABSOLUMENT TOUT EST MANIPULATION pour du profit immédiat, l'avenir ?.. rien à foutre ! Priez, Dieu pognon s'occupe de vous.

RASLEBOL
Le 21/10/2015 à 11:04:27

L'homme est le 1er ennemi de l'homme...

David Michel
Le 20/10/2015 à 23:07:42

Je hais les plastiques alimentaire.
Solution : Bouteille verre avec consigne, conserve verre etc ..
Je ne trouve plus d'eau gazeuse en bouteille verre et j'en suis à boire de la bière (bio) 2*25 cl/ jour et ca me fais chier de les jeter dans les bacs à verres alors qu'un peu eau recyclée, un remplissage, un bouchon et c'est reparti dans le circuit.

Edmond Dobryk
Le 20/10/2015 à 19:14:00

Monsieur Dom de Rouen,
Vous dites que le tri sélectif est parfaitement déployé sur le territoire du SMITVAD ????? Voyons? Vous n'avez pas visité mon site. La comcom de Criquetot fait une tournée tous les 15 jours sur 3 communes qui acceptent de jouer le jeu sur les 21 que compte la comcom. En novembre 2014, j'ai posté un article suite à la venue d'un éboueur qui me vendait un calendrier. Le chiffre de 27 tonnes d'OM en un jour est vrai car c'est lui qui me l'a dit et il peut voir le tonnage dans sa cabine. Si vous travaillez pour la SMITVAD, dites le clairement. Franchement, vous croyez que je déploierai autant d'énergie si tout était mis en place à Etretat pour que l'on jette moins d'ordures ménagères? Une fois de plus, je n'ai pas la prétention de faire mieux que l'enfouissement mais nous pouvons réduire les déchets qui terminent chez vous. Et franchement, j'aimerai croire que votre compost soit vierge de tout résidu plastique mais j'ai du mal à y croire

Noël CHAMBELLAN
Le 16/10/2015 à 11:41:39

A M. Chambellan
Je n'avais pas vu votre réponse, veuillez m'en excuser.
Le site d'Eurville st bien fermé, mais comme tout site d’enfouissement, il nécessite un suivi post exploitation trentenaire (traitement du biogaz et des lixiviats). Il est de ce point vue effectivement "actif" mais plus aucune tonne n'est enfouie puisqu'il est fermé.
Concernant le tri sélectif, il est parfaitement déployé sur le territoire du SMITVAD et est aussi performant que n'importe ou ailleurs.
Ce sont les OMr dites résiduelles qui sont traitées avant enfouissement. Cela évite d'enfouir des OMr très fermentescibles en enfouissement. Ce prétraitement des OMr est donc un "plus" par rapport à la décharge classique, très majoritairement répandu en France. Sinon, il reste l'incinération, qui présente des atouts c'est vrai, mais qui n'est mieux acceptée...
Concernant le compost, il est de donne qualité et permet le retour au sol de la matière organique plutôt que sa mise en décharge ou son incinération (cycle logique). La gestion à domicile, c'est bien t même idéal,mais cela détourne aujourd'hui des flux très marginaux.
Encore une fois, malgré le tri sélectif et les déchèteries, il reste encore au moins 200 kg d'OM résiduelle/an et par hab. l'envoi sur la lune n'est pas encore possible hélas...Donc incinération ? décharge ? ou on essaie de faire un peu mieux avec Brametot ?
Cdt

dom de rouen
Le 16/10/2015 à 10:36:17

A yassin benchaoucche :

J'ai regardé une émission il y a trés longtemps , du temps où Arte était encore de la confiture ( qu'un maic de droite avait dit , être donné à des cochons ) que donc , nous péririons sous nos déchets comme les autres civilisations .( je ne sais pas lesquelles) . J'ai vu en Vendée il y a 15 ans , dans les champs cultivés des déchets de plastics en confétis . C'était déjà du recyclage que les poissons et êtres humains partagent en hors-d'Œuvre avec humilité .

Jeanine Fradin
Le 16/10/2015 à 09:45:38

A benjamin Decourt :

Alors à combien estimez vous votre production de déchets personnelle ? Amusez vous à faire le calcul...

OMr : environ 250 kg/an.hab
Déchets verts (si apportés en déchèterie) :
Encombrants apportés en déchèterie :
Recyclables secs :
Verre :
Etc.
Soit plus de 500 kg/an

Dom de rouen
Le 15/10/2015 à 12:25:13

Ni les électeurs , ni les élus , ne sont encore prêts à jouer la carte de la décision pratique démocratique . Ce qui est bien regrettable , mais qui se conçoit aussi partiellement , dans la mesure où un mandat avec , sensément , responsabilités , est donné aux élus . En fait , c'est en effet le manque de réelle responsabilisation (donc et monétaire)qui est le vrai problème , et aux niveaux et des électeurs , et des élus .

Halais
Le 15/10/2015 à 12:21:45

idéalement il faudrait des campagnes choc pour que les citoyens soit informés du tri ,que les communes mettent des conteneurs de tri facilement accessible a Paris cela n'est pas le cas

renee FOUCHET-PIBIRI
Le 15/10/2015 à 10:17:53

notre planète n'est pas une poubelle !

un anonyme
Le 15/10/2015 à 10:05:41

Je suis degouté du peu d'interet sur le recyclage des ordures et précisément les matières plastique que vous user et abuser à tous bouts de champs,notre pays est hyper pollué ,pas vu une seule abeille cette année et les oiseaux se font de plus en plus rares.Va t-on laisser le pays pourrir avec les ordures plastiques et métaux lourds ? on en prend le chemin car tout le monde s'en fout ,l'écologie fait peur ...

yassin benchaouche
Le 15/10/2015 à 07:45:06

Bonjour, je ne suis pas de votre commune, ni même de votre région, mais la terre est ronde; alors je signe...
Si tous les maires du monde voulaient se donner la main...

Christian Perez-Gil
Le 15/10/2015 à 01:20:15

Bonjour,

Par chez moi on trie, on recycle et il y a des ressourceries et ça marche très bien !

Pourquoi cela ne marcherait pas chez vous ?
A si je sais, par manque de volonté des élus peut-être...

Florent Fernandez
Le 14/10/2015 à 20:26:54

A Domderouen. "Sauf erreur, vous en produisez vous même environ 500 kg par an... "
Euh... personnellement, NON !
Tendre vers le zéro déchet, en tout cas <10kg/mois, est tout à fait possible.

Benjamin DECOURT
Le 14/10/2015 à 19:48:39

née au Havre J'ai adoré le nom de l'association!il faut aussi_ méthaniser : très bonne solution

Monique Morvan
Le 14/10/2015 à 19:11:18

Sujet : Madame, occupez-vous des déchets !
Message : Madame la présidente de la Communauté de communes de Criquetot L'Esneval,

je vous demande de retirer votre plainte auprès de l'association "ArtScène Lapin" qui use de son bon droit à la caricature, considérant qu'elle est un élément indissociable de la liberté d'expression.

Je vous demande également de vous orienter vers une véritable politique locale du traitement des déchets ménagers par la mise en place d'un dispositif complet de tri sélectif et y adjoindre toutes les conditions, qu'elles soient humaine ou technique pour favoriser son émergence.

Enfin je vous demande d’accéder aux doléances de l'association qui, à mon avis, vont dans le bon sens.

Veuillez agréer, Madame la présidente, l'expression de mes salutations cordiales.

un anonyme
Le 14/10/2015 à 17:45:18

Contrairement à ce que prétendent des politiciens attardés et bornés le tri ça fonctionne très bien.
Et la majorité des citoyens sont prêts à jouer le jeu.
Quand le tri a été mis en place en Alsace certains élus du cru faisaient exactement le même type de réflexion.Il a fallu une très forte mobilisation des associations pour que progressivement le tri se mette en place contre l'avis des élus qui comme toujours sont très en retard sur le public.
On c'est rendu compte qu'en très peu de temps il fallait doubler ou tripler le nombre de bennes de tris prévues au départ tellement la demande était forte.
En plus ça créé des emplois.

Marsupilami
Le 14/10/2015 à 16:53:29

Ce n'est pas très loin de chez moi.J'habite à Dieppe. Je suis déjà entourée de 2 centrales (Penly et Paluel) ! ça suffit la pollution !!!

G CALTOT
Le 14/10/2015 à 12:53:08

Bonjour,
- A en croire la SMITVAD, le site est toujours actif. Une journaliste et moi-même devons nous rendre sur place, nous jugerons de la réalité http://www.smitvad.com/Eurville.html  
- Comment sont triés les déchets avant qu'ils entrent en méthanisation à Brametot pour en faire du compost? La présidente de la comcom dit elle-même qu'il y a encore trop de plastique dans les déchets qui arrivent sur le site et ainsi beaucoup sont refusés. Cela fait peur, imaginez que les agriculteurs utilisent cela pour faire pousser des légumes. Bien entendu, les politiques qui ont visité le site et qui nous font payer ce genre d'installation ne vont pas vous dire que c'est un loupé et un gouffre financier.
- Les refus enfouis en décharge aurait pu faire l'objet du tri sélectif si celui-ci avait été mis en place, il y a bien longtemps maintenant. Imaginez l'Allemagne ou l'Alsace le fait depuis 30 ans et nous, nous attendons que ça passe?
- Mes solutions sont les suivantes : - mise en place du tri sélectif avec un relevé hebdomadaire, une ressourcerie, un ambassadeur du tri car sans communication cela ne sert à rien, etc...
J'ai un hôtel qui est labellisé "la clef verte", j'ai un compost dans le jardin, je fais le tri sélectif et je dépose en déchetterie ce qui peut être recyclé. Pour info, les plastiques durs et les films plastiques sont maintenant recyclable en déchetterie mais vu la communication de notre comcom, beaucoup partent aux ordures ménagères. Au final, pour un hôtel 14 chambres, je sors mon petit container une fois tous les 15 jours...
Donc, non Monsieur, ce ne sont pas des contre-vérités mais des faits réels. En revanche, je vous invite à aller sur mon blog où vous trouverez plein d'informations. La vérité, je la découvre de jour en jour et je me suis aperçu que les déchets sont gérés par des politiques peu scrupuleux qui se foutent royalement de nos enfants.

Noël CHAMBELLAN
Le 13/10/2015 à 18:54:05

Bonjour,
je comprends vos combats, ils sont sont bons pour la démocratie. Toutefois, même si le sujet est très technique et qu'il vous échappe fort logiquement (chacun son métier), il est nécessaire de se renseigner au moins un tout petit peu avant d'écrire autant de contre-vérités pour ne pas dire plus.
- Eurville est fermé à tout jamais depuis au moins 10 ans
- le compost de Brametot est de bonne qualité et épandu chez les agriculteurs
- les refus enfouis en décharge sont non fermentescibles
- etc.
Quelle est votre solution ? Ne pas produire de déchets ? Sauf erreur, vous en produisez vous même environ 500 kg par an...
Ou alors les faire traiter plus loin ? Sur ce point au moins nous sommes tous d'accord : le traitement des déchets c'est mieux loin de chez nous...mais ça ne résout rien...
Bien cdt

Domderouen
Le 13/10/2015 à 16:56:57

Merci pour votre soutien

Noël CHAMBELLAN
Le 12/10/2015 à 12:04:35

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !