actualité écologie

La Terre vue depuis l’espace

victoire pour Gabriel Dufils

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

OPÉRATION

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Les 10 jours verts Transacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Perquisition chez des maraîchers bio : l\'état d\'urgence entraine des abus d\'autorité

Mise en ligne du 27/11/2015 au 20/01/2016

Parce qu'ils ont participé à une action contre le projet d'aéroport de NDDL, deux maraîchers bio ont subi une perquisition administrative dans le contexte de l'état d'urgence, le 24 novembre dernier. Le préfet de Dordogne considérait qu'il existait de raisons sérieuses pour que la ferme accueille des « personnes, armes ou objets susceptibles d’être liés à des activités à caractère terroriste ». Résultat : les gendarmes ont fait chou blanc.
Au-delà même de mesures exceptionnelles, la vigilance citoyenne impose de faire cesser ces dérapages autoritaires.

Bilan de la cyberaction :

4358 participants

Présentation de la cyberaction :

Une perquisition administrative a eu lieu sur l'exploitation d'un couple de maraîchers bio à Lusignac, dans le cadre de l'état d'urgence.

Elodie et Julien sont installés à Lusignac depuis trois ans en tant que maraîchers bio. Mercredi matin, aux alentours de 7h, alors que le couple et leur fille de deux ans dorment, dix gendarmes arrivent chez eux pour effectuer une perquisition administrative.

Un ami qui dormait dans le salon est réveillé par les lampes torches des gendarmes dans le jardin. Ce dernier ouvre la porte aux forces de l'ordre et va réveiller le couple qui dort à l'étage. "Il y avait une dizaine de gendarmes dans la cuisine, ils ont fouillé toute la maison en nous montrant l'ordre de perquisition."

Sur le document il est notifié que la perquisition a lieu dans le cadre de soupçons envers "des personnes, armes, ou objets susceptibles d'être liés à des activités à caractère terroriste". Les gendarmes fouillent toutes les pièces, inspectent les prospectus, les carnets à la recherche de la moindre information et copient tous les fichiers de l'ordinateur et des téléphones portables du couple.

Durant la perquisition, Elodie tente de savoir ce qu'ils cherchent exactement. Les gendarmes évoquent alors la COP21, et une possible manifestation, arguant que tout rassemblement est interdit depuis l'état d'urgence, puis en viennent à parler d'une manifestation à laquelle les deux maraîchers auraient participé il y a trois ans. "Distribution de tracts au péage de Mussidan contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ça vous dit quelque chose ?" auraient demandé l'un des gendarmes au couple un peu sonné. "Distribuer des tracts contre l'aéroport de Notre Dame des Landes, c'est un délit ?" s'interroge la maraîchère encore ahurie par le possible motif de la perquisition.

Les maraîchers ne nient pas avoir été militants durant une période, mais affirment ne plus manifester depuis trois ans. Au bout de trois heures de recherche, les gendarmes ne trouvent ni d'arme ni de tract sur un quelconque rassemblement. Le préfet de Dordogne, quant à lui, à l'origine de la perquisition, ne souhaite pas s'exprimer sur le sujet.

Source : France bleu Périgord

Perquisition administrative chez des maraîchers bio : « Ils s’attendaient à quoi, des légumes piégés ? »
http://www.bastamag.net/Perquisition-administrative-chez-des-maraichers-bio-Ils-s-attendaient-a-quoi  

Des policiers se plaignent des perquisitions de « communication » ordonnées par le préfet
http://fdebranche.com/2015/11/25/des-policiers-se-plaignent-des-perquisitions-de-communication-ordonne-par-le-prefet/  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet,

Les mesures d'état d'urgence imposées suite aux attentats de Paris, ne doivent pas être l'alibi pour diffuser des ordres à caractère répressif.
La perquisition de la ferme du Périgord vert, dont vous êtes à l'origine, s'apparente davantage à un abus d'autorité au regard du profil des personnes injustement incriminées.

Le Ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, a prévu d'adresser une circulaire pour rappeler vos missions, permettez que je lui emboîte le pas pour vous faire rappeler vos obligations de respect du droit.

Veuillez agréer, Monsieur le préfet, l'expression de mes salutations cordiales.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

82 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

y en a marre que des dirigeants qui se disent de gauche utilisent de manière détournée l'état d'urgence pour juguler toute forme d'opposition

porthault jean
Le 01/02/2016 à 12:35:35

Ils vont avoir du boulot, les préfets. En tant que militants engagés et manifestants, nous sommes tous de la graine de terroriste !

Jacqueline BONNEFOY-CLAUDET
Le 10/01/2016 à 13:11:54

HOLLANDE EST EN TRAIN DE METTRE EN PLACE TOUT L'ARSENAL JURIDIQUE QUI PERMETTRA A LEPEN D'EXERCER UN REGIME TOTALITAIRE

DOMINIQUE BOUTS
Le 25/12/2015 à 05:39:11

Ces beaux messieurs gîtant dans les palais ont sans doute aussi peur des croquants mais qu'ils n'aient crainte, nous n'avons que des fourches rouillées !!

Elizabeth MENUEL
Le 24/12/2015 à 17:17:19

ça y est, nous sommes en pleine dérive "américano-paranoïaque" !!!

Gégé78
Le 24/12/2015 à 14:48:48

Je n'ai toujours pas compris le lien entre militants ecolos et terroristes islamistes. Je suis peut-être naïve (ironie) ?

Ariane Maître
Le 24/12/2015 à 13:08:13


L' Evolution , la vraie , la belle, l'harmonieuse ,est en développement .

L'Accouchement est assez difficile mais la Chrysalide promet le Papillon .

Alors Confiance et Jubilation, Ensemble.

jeannot
Le 24/12/2015 à 12:31:31

La fouille de la maison du couple de maraîchers périgourdins pourrait être contestée par la commission des lois.
http://www.sudouest.fr/2015/12/12/le-cas-lusignac-cite-en-contre-exemple-2215124-1914.php  

Perquisition administrative en Dordogne : le couple de maraîchers bio de Lusignac victime d'un abus ?
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/perquisition-administrative-en-dordogne-le-couple-de-maraichers-bio-de-lusignac-victime-d-un-abus-1449852200  

Alain UGUEN
Le 23/12/2015 à 14:24:33

Il me semble évident que les perquisitions ne doivent concerner que les personnes ou organisations susceptibles d'homicides contre leurs prochains.

Obelix31
Le 19/12/2015 à 17:47:27

Le résultat du trop sans bon sens, ex : un jeune ayant pris en pleine face une perquisition, sans raison aucune a depuis sombré, d'abord,dans la frime, puis, l'agressivité, la haine . . . le manque de confiance en lui-même, la drogue, l'alcol, etc, 40ans et des médicaments à vie, tout cela sans aucune vrai raison, sauf pour lui, il en a plus pour vivre. Si je comprends votre position n'oubliés pas, celle et la manlére d'agir, qui peut détruire autant qu'elle peut protéger.

Marie-Madeleine LAURENT
Le 16/12/2015 à 10:57:27

Allez savoir, peut-être que les choux sont salafistes et les potimarrons wahhabites ;)

François de Reilhan
Le 08/12/2015 à 19:38:12

ça suffit de dépenser pour rien , après ça vous allez nous inviter à payer ,d' abord il y a déjà un aéroport et les gens n'ont pas les moyens de partir ,c'est trop dur et il y a trop d'affamés !!Arretez

saratatouille
Le 05/12/2015 à 21:50:14

non il ne faut pas baisser les bras ,ces gens courageux il faut les soutenir ,ils ont en effet des comptes à rendre mais" on "viens prendre leur outil de travail,et le pain de leur bouche pour faire de l'inutile (qui à par les nantis peuvent prendre l'avion pour un oui ou pour un non ??? Si j'etais plus jeune j'irai squater le terrain

michoudag
Le 05/12/2015 à 21:45:06

Nos irresponsables politiques font de plus en plus n'importe quoi !!!

Rémy GILLET-CHAULET
Le 05/12/2015 à 14:43:06

99% de nos politiciens et de ceux qui les manipulent comme des marionettes sont de gros nases qui se prennent pour des cadors. Autant de compromissions, autant de mensonges, autant de malhonnêteté C'est à désespérer. Depuis les transfusions volontaires de sang contaminé, je me mefie d'eux comme de la peste. Je nous souhaite bonne chance.

NICOLE CHELLI
Le 05/12/2015 à 00:17:31

Bonjour.

Au lendemain des terribles attentats de Paris et dans une France en État d'urgence pour plusieurs mois, des défenseurs de l'Environnement ont été assignés à résidence et ainsi empêché d'aller exprimer leur opinion en place publique à l'occasion de la C.O.P. 21.

En Alsace, à 20 kilomètres de Fessenheim, des défenseurs de l'Environnement ont été empêchés de participer à une réunion publique organisée par EDF intitulé «le nucléaire, meilleur allié du climat».

Ce déni de démocratie peut demain touché chaque citoyen d'entre nous, à être « embastillé à résidence » ou refoulé lors d'un débat public et ainsi empêché d'exprimer sa libre opinion.

Alors dimanche 6 décembre 2015, n'oublions pas d'aller exprimer notre opinion en participant aux élections régionales pour réclamer « l’État d'urgence écologique ».

“A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgence, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel”.
Edgar Morin

Gabriel de Fessenheim,

Citoyen-riverain de la doyenne des centrales nucléaires françaises.

Gabriel de Fessenheim
Le 04/12/2015 à 11:42:10


Je confirme : Naomi KLEIN "La stratégie du choc" nous sommes en plein dedans. Et c'est très inquiétant !!!

MIRABELLE 80
Le 02/12/2015 à 23:48:06

De bonnes propositions de lectures ont été faites dans les commentaires. J'ajoute la mienne :
'Psychologie de masse du fascisme' du Dr Wilhelm Reich.
La lecture en est un peu difficile ; mais c'est pas grave, si vous appréciez déjà le titre, ça peut suffire.

RODOLPHE ANDRE
Le 02/12/2015 à 16:01:29

Le probléme, c'est que la police/justice du régime frappe de manière indiscriminée à droite et à gauche , contre tous ceux qui ne rentrent pas dans le moule de la société big brother qu'ils nous concoctent, que ce soient les zadistes ou LMPT! car ils sont "forts de notre faiblesse". C'est pourquoi je milite pour une convergence des luttes en faisant fi des étiquettes politiques. Autant prêcher dans le désert. Un zadiste ne défendra jamais un LMPT et vice versa et pourtant ils ménent un combat similaire : défendre la nature, qu'elle soit végétale, animale ou humaine! je conseille à tous de consulter à ce sujet l'excellent site Pièces et Main d'Œuvre!

inclassable
Le 02/12/2015 à 11:10:01

ne pas se tromper de cible, ni en France, ni en Belgique, pas de Patriot Act en Europe.

un anonyme
Le 02/12/2015 à 10:38:20

une honte...

Pierre crévenat
Le 02/12/2015 à 09:52:19

En France, les inquiétantes dérives de l’état d’urgence
http://www.tdg.ch/monde/france-s-arreteront-derives-letat-durgence/story/13181088  

David Derrien
Le 02/12/2015 à 06:53:32

Je ne suis pas dupe, le gouvernement utilise les événements dramatiques de ces derniers jours pour museler toutes tentatives de contestation réelles.
Les vrais danger sont en costards cravates et se partagent en ce moment le gâteau.Les Maraîchers Bio devraient être décorés ou tout simplement exonérés de toutes charges puisqu'ils nous font du bien et guérissent la planète.
Courage

akira
Le 02/12/2015 à 03:34:45

le bio fait penser à une menace aux dirigeants, car ils ne peuvent pas comprendre que certains puissent vivre en produisant naturellement et en boycottant les grandes firmes-bandits telles que bayer, mosanto et autres saloperies du même genre

chaize georges
Le 02/12/2015 à 00:43:21

Dérive très préoccupante...

capucine
Le 01/12/2015 à 22:56:01

moi qui n'aime pas le tout libertaire je vois aussi qu'à peine décidé une mesure de "salut public" les politicards au pouvoir quels qu'ils soient en profitent pour faire plaisir à leurs copains des lobbies capitalistes?

Dominique Maurice René ALLAIN
Le 01/12/2015 à 22:09:18

Heu !!! Peut-être cultivaient-ils des Grenades et que le nom et le jus rouge sang de ces fruits ont mis la puce à l'oreille des inspecteurs ? Malheureusement ils ne cultivaient pas d'Avocats pour pouvoir se défendre contre cette Banane de préfet. Faut vraiment avoir la patate pour continuer a exister dans ce merdier de 21éme siècle. Je m'excuse auprès de mes enfants et mes petits enfants pour tout le mal que l'on a installé sur cette planète et ne peux que leur souhaiter bon courage, car je ne pense pas que ceux qui nous gouvernent changeront quoi que ce soit

joseph PERES
Le 01/12/2015 à 19:50:46

Il n'aura fallu que quelques jours au gouvernement dit socialiste pour transformer une prétendue lutte anti terroriste en super pouvoir répressif contre leurs opposants politiques, digne d'une vulgaire république bananière.

Philippe Daupias
Le 01/12/2015 à 19:00:31

Ce monsieur que je ne connais pas et ne souhaite pas connaître aurait sans doute été aussi un haut fonctionnaire de Vichy ou de la milice...Pauv'con!

Erick LECONTE
Le 01/12/2015 à 17:48:58

Tous les opposants à NDDL seraient donc des terroristes ou assimilés ? Soyons sérieux ! Qui peut croire à ça ? C'est vraiment n'importe quoi !!

RZ44
Le 01/12/2015 à 13:31:58

ils n'ont qu'à adhérer à la fnsea, ils auront le droit de manifester, de casser, de menacer et, en plus, ils pourront être accompagnés par les gendarmes pour que leur action ne rencontre pas d'opposition.

Bruno, maurice, José RAOUX
Le 01/12/2015 à 12:10:09


Naomi Klein... la stratégie du choc...à voir absolument.

un anonyme
Le 01/12/2015 à 12:04:07

je suis déçu du comportement des personnes qui sont supposer nous protéger et qui usent et abusent de leur pouvoir pour de basses besognes.

curlynkgo
Le 01/12/2015 à 11:45:32

Une fois de plus la (pseudo) gauche en démantelant le droit du travail fait le sale boulot pour la droite, en mettant en oeuvre l'Etat d'urgence, elle ouvre un boulevard à l'extrême droite.

Christian PACTEAU
Le 01/12/2015 à 11:00:00

Et pendant ce temps-là, Salah Abdeslam court toujours...
Monsieur le Préfet de Dordogne, bravo pour votre sens de la mesure et votre discernement !

frawald
Le 01/12/2015 à 10:52:43

La tentation des forces répressives de l'Etat était trop forte. Profiter du non-droit, comment résister !
Les haines se déchaînent.
C'est ce qui nous attend lors de la prochaine révolte ou autres agitations de masse. La police brutalise les gens sans se poser de question - ce ne sont donc plus des hommes mais des robots, des machines .. et ils devront se souvenir que face à des machines on agit autrement ...
Plaquer des gens au sol chez eux n'est pas justifiable.
ça tombe bien la justice est abolie !

Nos forces de l'ordre servent le pouvoir lequel est sous la dépendance directe de nos députés lesquels sont majoritairement le PS.
=>>
Les résultats des élections régionales seront "intéressantes".

J'ai peur d'etre français, non pas seulement à cause des terroristes mais surtout des forces de l'Etat. Car j'ai la faiblesse de penser et de dire ce que je pense.

NOS LOIS font de la PENSÉE UN DÉLIT. L'INTENTION EST PUNISSABLE. Ceci n'a jamais existé QUE SOUS LES DICTATURES.

un anonyme
Le 01/12/2015 à 10:22:23

Voilà exactement le genre de dérapages auxquels je m'attendais! Que les hommes politiques fassent leur boulot et nous sortent de l'ère "Pétrole, Gaz, charbon"! Quand 200 millions de Bangladeshis auront de l'eau jusqu'à la ceinture, il est probable qu'ils voudront gagner les hautes terres. Et là, leurs misérables magouilles sécuritaires seront bien dérisoires....Tout est lié: les dérèglements climatiques, le terrorisme, la misère, la guerre...On va encore pouvoir constater leur incurie à la suite de la COP 21 qui va accoucher de belles paroles et de peu d'actes alors qu'il y a URGENCE! 650 Milliards de subventions aux industries pétrolières et on parle de 100 Milliards pour les énergies renouvelables...De qui se moque-t-on? Ils ne sont pas sérieux, vraiment! Quant à NDDL c'est non seulement la preuve de leur incurie mais aussi de leur corruption!

Stephane Proux
Le 01/12/2015 à 10:12:38

Comme c'était malheureusement prévisible le gouvernement envisage déjà de proroger l'état d'urgence (http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/12/01/manuel-valls-n-ecarte-une-nouvelle-prolongation-de-l-etat-d-urgence_4821162_4809495.html)   alors que la première prorogation vient à peine d'entrer en vigueur !
Très pratique pour lancer (enfin) les travaux de NDDL, de Sivens, etc sans entrave citoyenne.

Yves de Bressy
Le 01/12/2015 à 10:11:59

Quand l'état de droit n'est plus là , la dictature arrive à grand pas, et c'est un gouvernement socialiste qui nous là met en place . Merci au 60% de non votant, vous avez gagné; Ne venez pas dire tous pourri, vous aviez 10 candidats pour les élections présidentiel, de quoi faire un choix différent .
Vous l'avez voulu ont y est et maintenant qu'allez vous faire ?????

Mamouchka
Le 01/12/2015 à 10:05:43

je crains que nous entrions dans un état totalitaire et que tout cette "agitation" (dans tous les sens du terme) nous brouille l'esprit et nous fasse oublier nos véritables priorités que sont la paix et la santé pour TOUS.

vallat
Le 01/12/2015 à 09:46:58

COP21: la justice refuse de lever les assignations à résidence de militants écologistes
http://www.liberation.fr/france/2015/11/30/cop21-la-justice-refuse-de-lever-les-assignations-a-residence-de-militants-ecologistes_1417295?xtor=rss-450  

David Derrien
Le 01/12/2015 à 07:53:19

C'est lamentable et tout aussi abusif de mobiliser 5 cars de CRS pour 60 militants anti corrida, eux aussi considérés comme des terroristes !Fichés avec empreintes, c'est l'envers du décor du pays des droits de l'homme. Sauf que vous et nous on ne massacre personne. Il faut croire qu'en France, la liberté d'expression pour les bonnes causes sont des actes explosifs !!

Cerizette
Le 01/12/2015 à 02:15:29

Certains ridicules sont également pathétiques!

Muriel FOSSARD
Le 01/12/2015 à 01:06:04

Il faudrait vraiment ouvrir les yeux et se rendre compte que l'industrie agroalimentaire classique nous empoisonnent tous! Et laisser les maraichers bio faire leur travail, ce ne sont en aucun cas des terroristes

Delphine
Le 01/12/2015 à 00:53:54

3 mois d'état d'urgence c'est pratique! l'état peu faire ce qu'il veut. Nous ne sommes plus depuis plusieurs années en démocratie mais en oligarchie.
définition: L'oligarchie est un régime politique dans lequel la plupart des pouvoirs sont entre les mains d'un petit nombre d'individus, de quelques familles ou d'une petite partie de la population, généralement une classe sociale ou une caste.
le PS et RPR/UDF qui devient UMP qui devient le PR.
triste monde!

Claude Palmer
Le 30/11/2015 à 23:33:28

Cette dérive est extrêmement préoccupante...
Le pouvoir serait en train de se doter d'instruments de coercition puissants en préparation d'une phase chaotique extrêmement forte à venir à relativement court terme, il ne ferait pas autrement...

BikePower
Le 30/11/2015 à 23:23:44

Un préfet n'est qu'un agent au service de l'état et lorsque l'état n'assume pas sa responsabilité de n'avoir pas su empêcher des actes de terrorisme, pourtant prévisibles depuis plusieurs mois, le préfet devient le lampiste pour les basses besognes.

jean-pierre delorme
Le 30/11/2015 à 22:34:23

je trouve que des gendarmes qui font chou blanc dans une ferme bio ne manque pas de sel!!!!!
Malgré tout l'humour ne passera pas!!!!

awenn 59
Le 30/11/2015 à 22:08:09

C'est inévitable, Il faut s'attendre à des actions de ce genre. l'état d'urgence ce n'est pas neutre, et forcément il y a et il y aura des bavures, des injustices, c'est tellement facile quand on a le pouvoir. On sort de l'état de droit.

M.M.Mestre
Le 30/11/2015 à 21:57:57

Heureusement qu'ils ne cultivaient des grenadiers aux fruits savoureux, ces personnes super intelligentes les auraient pris pour des explosifs !!! assez d'abus de pouvoir ....

Jean Vincent
Le 30/11/2015 à 21:47:17

déjà assimiler des zadistes ou amis de zadistes à des terroristes (qui sèment la terreur) c'est plus qu'un dérapage que même l'état d'urgence ne peut justifier. A moins que Daech soit manipulé par les écolos ou inversement. Mais ça se saurait, vu que les écolos sont copieusement infiltrés. Quelle honte, ce préfet de Dordogne qui ne semble avoir aucun discernement! Dans quelle France sommes-nous?
SW

Stéphane WAROT
Le 30/11/2015 à 21:20:38

Lire et relire "L'aliéniste" de Machado de Assis...

Kiella Kiola
Le 30/11/2015 à 20:41:51

des naïfs pensaient que ce gouvernement ne pouvait pas faire ce genre d'action !!!! des naïfs....

Jean-Luc MAILLET
Le 30/11/2015 à 20:22:48

Sarko l'aurai rêvé, Hollande l'a fait! Bien vu l'artiste, la prochaine fois que je vote pour toi, c'est avec mon pied que j'aurai préalablement chaussé de bonnes grosses pompes.

ABEL MONIN
Le 30/11/2015 à 20:22:09

Question : y-a-t-il eu aussi visite des forces de l'ordre chez Monsanto et chez Unilever ? Pourtant c'est bien là que sont fabriqués les produits qui contribuent à l'augmentation des gaz à effet de serre ? Ah ! vous pensiez que ces 2 maraîchers bio sont plus dangereux pour la planète que les chimistes précités ? Mais vous mangez quoi Monsieur le Préfet dans votre cantine préférée ? Du Monsanto ?

un anonyme
Le 30/11/2015 à 20:21:35

Déjà que le vote ne signifie + grand-chose si en plus on muselle la seule expression encore possible c'est à dire la manifestation. Et le PS sert à museller et à faire la guerre pour leur riches amis, déjà la guerre d’Algérie c'était eux, les tirs sur des mineurs encore eux en 47! Dernièrement le lynchage verbale des employés et des syndicats d'air france Là trop heureux de tenter de nous faire croire qu'ils ont encore un pouvoir mais attention ça marche la propagande !

Gabriel Berthomieu
Le 30/11/2015 à 20:08:21

Ce fut sans doute une expérience très traumatisante, d'autant que la fouille a du se faire sans beaucoup de délicatesse et de respect pour les choses inspectées.

Après le départ des gendarmes j'imagine qu'un long rangement fut nécessaire et douloureusement vécu.

Au final est ce que cette action permet de lutter contre le réchauffement climatique ? Seul le préfet qui a commandité cette perquisition est en mesure d'y répondre... Cette action va t elle conforter nos maraîchers dans la confiance qu'ils avaient encore en la république ?

J'ai le plus grand respect pour eux et pour le travail qu'ils accomplissent. La république ne devrait pas traiter ainsi les gens qui nous nourrissent.

GuyD
Le 30/11/2015 à 19:50:05

Ce qui est urgent, ce de boucler à Sainte-Anne tous ceux: président, ministres, secrétaires d'Etat et parlementaires qui ont pu proposer puis voter l'état d'urgence. D'autant plus, selon le bon adage "comme on connait ses saints on les honore", il faut s'attendre à ce que celui-ci devienne permanent. C'est tellement pratique de violer les droits de l'Homme et du Citoyen en exacerbant les craintes des trouillards par des prédictions cataclysmiques. La France est gouvernée par des larves. Si sous Vichy, tous les Français avaient suivi Pétain, la France en tant que pays indépendant aurait été rayée de la carte politique européenne.

Mireille
Le 30/11/2015 à 19:38:05

Quand est-ce qu'ils s'attaquent aux politiciens pourris?
Nous ne sommes plus en démocratie et le PS est le moteur de la dictature de l'enarquie!

ALAIN GAUTHIER
Le 30/11/2015 à 19:16:16

L'unité nationale ? un leurre. Le traitement des uns n'est pas le même pour les autres, n'est-ce pas ?

Christiane Chasseloup de Châtillon
Le 30/11/2015 à 18:47:04

La dictature c'est maintenant !!!!

Didgeman
Le 30/11/2015 à 18:39:41

Je croyais ces méthodes révolues depuis la chute du mur !...

Mais où va-t-on sous couvert du sacré saint état d'urgence ?... Dérives, dérives ...

Français, nos libertés sont en danger

Feljowes
Le 30/11/2015 à 18:32:43

J'ai modifié de la façon suivante avant de signer :
Les mesures d'état d'urgence imposées suite aux attentats de Paris, ne doivent pas être l'alibi pour diffuser des ordres à caractère répressif envers les mouvements sociaux et citoyens.
La perquisition de la ferme du Périgord vert, dont vous êtes à l'origine, s'apparente davantage à un abus d'autorité au regard du profil des personnes injustement incriminées qu'à une quelconque prévention de terrorisme.

Dominique SPICK
Le 30/11/2015 à 18:30:33

même situation vue a toulouse sur manif "sivens"

Isfa
Le 30/11/2015 à 18:14:39

La libeté interdit aux politiques de faire n'importe quoi sous prétexte de Sécurité!!! Veulent-ils museler des opposants avec l'aide des forces de l'ordre ?

Action idiote comme d'autres actuellement qui n'ont rien à voir avec la tuerie de 13-11-2015!
Que se passe-t-il ?
Simple erreur et dans ce cas OK
Sinon cela me scandalise.
Michel DURAND Rueil-Malmaison

Michel DURAND
Le 30/11/2015 à 18:11:02

les préfets sont moins zélés lorsqu'il faut constater des abus d' utilisation de produits toxiques chez certains agriculteurs ...........La gauche ne nous aura pas gaté........

pierrette
Le 30/11/2015 à 17:53:07

Un scandale de plus, les épandages aériens clandestins de produits toxiques (strontium, baryum, aluminium etc) que l'on retrouve dans l'air, l'eau, et notre alimentation, et ceci dans le but de manipuler le climat,
avec HAARP (armes de destruction massive, antennes à
hautes fréquences) voir site de l'Association ACSEIPICA.

Cassandra
Le 30/11/2015 à 17:08:49

Mais où est donc passé l'Etat de Droit dont on nous a tant rebattu les oreilles lors des émissions politiques,particulièrement dans les émissions concernant le FN.(et je ne les défends surtout pas!)Tout le monde était alors d'accord pour défendre nos libertés,et il faut un gouvernement de "gauche"pour passer outre cet état de droit,maintenant je sais comment voter aux régionales!!!et ce ne sera pas pour ceux qui m'ont menti,qui trahissent la République et qui accessoirement accueillent à bras ouverts la FNSEA dans les Côtes d'Armor....

jakez
Le 30/11/2015 à 17:06:44

HOLLANDE ! DEGAGE !!!!!!!!!!!!!!

Dominique Bouts
Le 30/11/2015 à 16:25:41

N'importe quoi, nous sommes encore libre de manifester pour nos idées. Perquisitionner une ferme biologique = UN SCANDALE DE PLUS. Bravo au gouvernement dit socialite. Bien sûr nous soutenons ce maraicher à 100 %

Ginou brossier
Le 30/11/2015 à 15:58:53

Que les autorités recherchent les terroristes qui menacent la sécurité de la France et des français plutôt que de s'en prendre à des personnes qui se battent pacifiquement pour des causes justes !

Isabelle MENANTEAU
Le 30/11/2015 à 15:46:13

J'ai signé, maintenant je ne vais plus dormir : j'ai peur que les flics défoncent ma porte la nuit et me menottent parce que j'ai signé cette cyberaction...

Alain Rozenbaum
Le 30/11/2015 à 15:45:49

Merci David, je partage tes 2 infos à mes réseaux et mon message ci-dessous, envoyé à 1 correspondante du direct de Place to Be, conférences par les représentant(e)s de la société civile à la COP 21...et adressé à tous les dirigeants des Etats de la planète :

" Je me permet de partager la réflexion que j'ai faite à Hervé Le Treut, un climatologue français, membre de l'Académie des sciences et directeur de l'Institut Pierre-Simon Laplace, qui affirme que « Le problème n’est pas de savoir qui a mal agi, mais quelles sont les solutions devant nous ».

Ma réponse et demande que vous en fassiez part à Valérie Canabanès de ma part : elle sait que je m'active à distance pour informer sur les actions d'Enecocide depuis environ 5 ans :

" Oui, TOUTES les solutions existent déjà : en spiritualité ou philosophie, depuis des millénaires, plusieurs lanceurs d’alerte humanistes prônaient déjà la simplicité volontaire qui implique d’épurer ses besoins de ses caprices, confusion terrible qu’entretient machiavéliquement les publicités outils subliminaux de TOUTES les industries, et en TOUS domaines d’existence actuelle. L’adage en sagesse populaire disait " Manger pour vivre, et non pas vivre pour manger". Même cela a été perverti, et à l’inverse, la politique économique mondiale s’est engouffrée de + en + gravement dans la course à la production/consommation, dans une compétitivité infantile, voire même dégénérée !
La technologie, originellement destinée à améliorer les conditions matérielles des humains, a TOUJOURS jusqu'à présent, fini par ne servir que l’appétit de pouvoir et de domination d’1 minorité de rusé(e)s ! Lesquels ménagent leurs esclaves/électeurs par des soporifiques low cost en tous genres, variant du prix du saucisson au billet d’avion. Creusant ainsi 1 contraste énorme entre les contrées surexploitées et les hyperconsommatrices. D’1 côté, les pauvres soporifié(e)s sont obèses d’égoïsme, et de l’autre, ça pond des enfants, en vend certains pour en nourrir d’autres ! Comment s’étonner de la descente accélérée vers les enfers pré-organisés par la crétinerie et l’arrogance des humanoïdes terrestres ?!

Et que ce soit dans le passé ou encore dans chacun de nos jours actuels, les lanceurs d’alerte humanistes, faucheurs volontaires, zadistes ou autres défenseurs de l’Amour et de la Liberté, continuent à être menacé(e)s, poursuivi(e)s, meurtri(e)s durant leur vie. Les + charismatiques d’entre eux, ont toutefois eu droit autrefois, à 1 gloire posthume, via une glorification morbide de leur sacrifice, pour la + grande joie des spéculateurs politiques.
Y’en a 1, par exemple, de crucifié de mes frères de luttes intemporelles. Vous voyez de qui je cause, n’est-ce pas ?!
Dans l’idéal, je serais ok pour n’accuser personne d’avoir mal agi, surtout que cela concerne la majorité de la population mondiale, des + riches aux + miséreux !

Mais dans la pratique, il est inévitable de pointer les principaux coupables pour qu’ils paient enfin de leurs crimes, en plusieurs étapes, afin d'en donner l'exemple au reste du Monde :

- 1ère étape à commencer d’urgence (sachez qu’il n’y a pas que la température à réguler, mais également l’axe de rotation de la planète dont le basculement accéléré, aggrave encore + dangereusement les prévisions de vos scientifiques officiels) : arrêter de piller et empoisonner les ressources naturelles pour produire des illusions de bien être.

2 - accepter enfin la redistribution équitable des biens communs, c’est-à-dire TOUT ce qui fut tiré de la Terre-Mère : donc TOUT ce qui existe ici bas en résumé ! Car ce sont les inégalités sociales et les injustices qui créent les discordes et la haine !

3 - et enfin, comprendre que la Force et le Pouvoir sont des termes originellement issus de la Volonté de sortir du stade animal dans l’évolution humaine. Ce qui implique que le système sociétal basé sur les rapports entre dominateurs/dominés ou plus subtilement appelés bergers/moutons, est dépassé !

La Terre et les Lois UNIVERSELLES ne le permettent plus !

Et comme vous voyez, il n’y a que 3 étapes fondamentales à mettre en oeuvre, au lieu de continuer à prétendre à la vérité à coups de mensonges et d’irresponsabilisations, et de guerroyer comme des gniards des dieux de la crétinerie et de la luxure !
Nous sommes TOUTES et TOUS RESPONSABLES de nos pensée et actes, sacré nom d’1 bâton de Paix ! Non mais, faut arrêter de joure aux "bonnes intentions", là !

Darna
Le 30/11/2015 à 12:25:57

des perquisitions administratives ont visé des militants rennais. Six personnes sont depuis assignés à Résidence jusqu'au 12 décembre et d'autres interdit d'Ile-de-France.
Le communiqué des assignés.
"Ce jeudi 26 novembre au matin a eu lieu une importante opération de police visant des militants écologistes et d'extrême gauche. Des perquisitions musclées ont eu lieu quasi-simultanément dans plusieurs habitations de Rennes (à notre connaissance, au moins six). À chaque fois une personne se voyait signifier une assignation à résidence.
Les fonctionnaires de police, en grand nombre et armés de fusils à pompes, sont venus chez nous, où vivent aussi des enfants, nous ont tous menottés et plaqués au sol. Pour justifier ces interventions, les forces de l'ordre nous ont dit agir dans le cadre des opérations de police en marge des manifestations prévues lors de la COP21. Ils nous ont délivré des assignations à résidence. Interdiction de quitter Rennes, obligation de pointer trois fois par jour au commissariat et de rester chez nous de 20h à 6h , et ce jusqu'au 12 décembre.
La décision de ces perquisitions a été directement ordonnée par le préfet. Les policiers, qui expliquaient qu'ils avaient désormais des « pouvoirs élargis », assumaient ostensiblement leur toute-puissance en évoquant avec un humour cynique la recherche bien sûr infructueuse " d'armes de guerre et d'explosifs ». Les papiers qui nous ont été délivrés expliquent que « la forte mobilisation des forces de sécurité pour lutter contre la menace terroriste ne saurait être détournée pour répondre aux risques de troubles à l'ordre public liés à de telles manifestations revendicatives ». Ce qui légitime pour eux ces assignations préventives. Les informations utilisées pour justifier les assignations émanent vraisemblablement des services de renseignement et évoquent pêle-mêle des faits faux, imaginaires ou approximatifs.
Trois raisons principales sont invoquées :
La participation à la manifestation anti-aéroport du 22 février 2014, à Nantes à laquelle avaient participé 40 000 personnes et pour laquelle aucune des personnes assignées n'ont été arrêtées ou condamnées.
Leur présence au week-end de mobilisation contre les violences policières organisé à Pont-de-Buis un an après la mort de Rémi Fraisse par une grenade de la gendarmerie. Une mobilisation publique et soutenue par l'Assemblée des blessés qui soutien les victimes de la répression policière.
L'arrestation préventive dans un squat à Milan avant une grande manifestation contre l'exposition universelle à laquelle ont participé les opposants à la ligne TGV Lyon-Turin, des cortèges syndicaux et militants pour le logement. Certaines personnes sont accusées d'avoir été en « possession d'engins incendiaires », ce qui est faux et qui a été contesté devant la justice italienne.
À aucun moment la préfecture ne se donne la peine de prouver ces informations. Certains d'entre-nous ont été présents lors de ces manifestations, d'autres non et aucun n'a jamais été inculpé pour des faits de violence ou de troubles à l'ordre public.
Il n'aura pas fallu deux semaines pour que se révèle ce que permet l'état d'urgence. Alors que le gouvernement clame que la vie doit continuer normalement> (appel à sortir aux terrasses, à participer aux concerts...) et que de grands événements sont maintenus, la contestation politique, elle, se retrouve acculée au silence avec des interdictions de manifester, à Rennes et Paris notamment. Une opération d'intimidation et de neutralisation (perquisitions arbitraires et assignation à résidence) dont on commence seulement à soupçonner l'ampleur...
Après la communauté musulmane dans son ensemble – avec l'intervention hallucinante de la police au restaurant Pepper Grill en région parisienne, par exemple –, voilà les militants des luttes écologiques, en soutien aux immigrés, pour le droit au logement, devenus victimes de la « guerre contre le terrorisme » chère à François Hollande.
Si ce type d'intervention et d'assignation ont eu lieu en France, qu'il s'agisse de militants d'extrême-gauche ou d'autres victimes de l'État d'urgence, n'hésitez pas à nous contacter.

Vous pouvez communiquer avec nous en nous écrivant à
l'adresse suivante :a.residence@riseup.net.  

David Derrien
Le 30/11/2015 à 11:59:15

Militants assignés à résidence: lettre ouverte à Manuel Valls
https://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/281115/militants-assignes-residence-lettre-ouverte-manuel-valls  

David Derrien
Le 30/11/2015 à 11:49:16

Le vrai visage de l’Etat d’urgence
http://www.desobeir.net/2015/11/29/le-vrai-visage-de-letat-durgence/  

David Derrien
Le 30/11/2015 à 09:04:39

Conférence sur le climat Vingt-quatre militants anti-COP21 assignés à résidence
http://www.presseocean.fr/actualite/conference-sur-le-climat-vingt-quatre-militants-anti-cop21-assignes-a-residence-28-11-2015-177282  

David Derrien
Le 30/11/2015 à 06:59:14

Faisons une pétition pour que M.Domenjoud ne soit plus assigné à résidence car ce peut être le début de dérapages, c'est le second connu en quelques jours...pour qu'il n'y en ait plus d'autres, conservons notre liberté d'agir pour une Terre vivable.

dominique Lassalle
Le 29/11/2015 à 15:03:40

Il fallait s'y attendre ! ! !
Tous les prétextes sont bons dans un état policier ! . . .

Hélène BEUCHET
Le 29/11/2015 à 12:41:41

!!! Il a bon dos "l'état d'urgence" !!! Comme ça tombe bien en fait, c'en est à se poser des questions... Ah ! Ainsi "ils" visaient double en vue de la cop21 en l'instituant dans la foulée des attentats : d'une pierre deux coups ! Pourtant c'est quoi le rapport entre des militants de la cause écologiste et les vulgaires assassins de Daech-Boko-AlQuaidada-je-ne-sais-quoi ?!

Les salauds ! Et ça verse des larmes de crocodiles en direct devant les caméras lors de cérémonies officielles, le tout en brassant de grands mots, pendant qu'en régions les forces de police mobilisées et sur les dents (jugez-en !) effectuent le sale boulot : tourmenter des distributeurs de tracts-opposants à NDDL !!!

HONTE !

Tiphaine Renard
Le 28/11/2015 à 21:12:44

" Hier, Joël Domenjoud, membre de la Coalition climat 21, une plateforme de plus de 130 organisations de la société civile, a été assigné à résidence par le préfet de Police de Paris. Il doit pointer trois fois par jour au commissariat et ne peut sortir de chez lui entre 20h et 6heures du matin sans autorisation.

L’état d’urgence devient un outil de criminalisation des mouvements sociaux pour entraver toutes manifestations et faire taire toutes les voix dissonantes. Je trouve particulièrement dangereux que M. Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur ne soit pas capable de faire la part des choses entre cellules terroristes et organisations de défense de l’environnement !

L’assignation à résidence de Joël Domenjoud est une atteinte grave à nos libertés et une attaque contre nos valeurs. Elle montre la volonté du gouvernement de criminaliser les mouvements sociaux. Je partage les inquiétudes et l’indignation de la Ligue des Droits de L’Homme.

La mobilisation non-violente des citoyens est indispensable pour mettre la pression sur les décideurs politiques ! Plus que jamais, ne laissons pas la peur gagner." José Bové

David Derrien
Le 27/11/2015 à 19:10:05

Perquisition administrative chez des maraîchers bio : « Ils s’attendaient à quoi, des légumes piégés ? » http://www.bastamag.net/Perquisition-administrative-chez-des-maraichers-bio-Ils-s-attendaient-a-quoi   L’état d’urgence face au terrorisme tourne à la répression des mouvements sociaux : http://www.bastamag.net/Premieres-convocations-policieres-pour-avoir-enfreint-l-interdiction-de   ---
Le ministre de l’Intérieur perd ses nerfs, confond et assimile le mouvement associatif au terrorisme http://www.ldh-france.org/ministre-linterieur-perd-ses-nerfs-confond-assimile-mouvement-associatif-au-terrorisme/   ---
Hier nous avons déposé à plusieurs un référé liberté pour nous opposer à l'arrêté interdisant toute manifestation du 23 au 30 novembre.

Le copain au nom duquel le référé a été déposé a été pris en filature toute la matinée par les flics, qui ont fini par descendre chez lui (où
il n'était pas), il est convoqué séance tenante au commissariat où il se rend en ce moment accompagné d'un avocat (commissariat de Vanves, 28 rue de Marcheron). Plus tôt ce matin le squat dans lequel vit son frère et ses ami-e-s a été perquisitionné, les ordinateurs ont été emportés et certain-e-s d'entre eux assigné-e-s à résidence. Il craint qu'il en aille de même pour lui. Pour info, il s'agit d'un copain très investi dans l'organisation de la Legal Team pour la COP ainsi que de l'accueil du convoi des ZADs.

J'essaie de faire tourner le plus amplement possible l'information, merci de m'y aider.

Darna
Le 27/11/2015 à 08:28:17

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !