actualité écologie

victoire pour Gabriel Dufils

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

La Terre vue depuis l’espace

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : COP21 : la résolution indonésienne sera un feu de paille

Mise en ligne du 03/12/2015 au 20/01/2016

"Le développement économique croîtra de manière significative, mais nous intensifierons nos efforts de conservation des forêts" déclarait en septembre Siti Nurbaya la ministre indonésienne de l'environnement. C'était sans compter sur de gigantesques incendies qui ravagent la forêt boréale depuis 5 mois, occasionnant le rejet d'énorme quantité de CO2.
Déjà, à l'approche de la COP21, l’Indonésie tardait à présenter un scénario chiffré de son engagement à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Plongé dans les fumées toxiques, le pays ne parviendra pas à consentir les efforts réclamés pour participer aux objectifs mondiaux de contenir le réchauffement climatique en deçà de 2°c.
Cependant "le développement économique" de production d'huile de palme ne devrait pas souffrir de ce bouleversement et profiter pleinement à des multinationales telle que Cargill.

Bilan de la cyberaction :

3621 participants

Présentation de la cyberaction :

Chaque année pendant la saison sèche, de gigantesques incendies ravagent les îles de Bornéo et de Sumatra (Indonésie). Ces incendies sont provoqués de façon volontaire pour permettre la conversion rapide des forêts en plantations d'huile de palme. En 2015, ils ont démarré dès le mois de mai dans les zones de tourbières, dégageant des fumées épaisses et toxiques sur des régions entières.

Mais les incendies en Indonésie ne sont pas comme la plupart des autres feux de forêts : ils sont extrêmement difficiles à éteindre. Ils peuvent durer des mois et seule la saison des pluies en vient à bout, les pompiers étant impuissants à les maîtriser.

Ces feux de tourbe sont allumés par les agriculteurs indonésiens qui pratiquent l'"agriculture sur brûlis," une technique de déforestation qui consiste à dégager de l'espace pour les cultures ou le pâturage au détriment de la forêt tropicale qui est littéralement incendiée. Or, en Indonésie, l'agriculture sur brûlis est principalement mise en place pour les nouvelles plantations de palmiers à huile et de la pâte d'acacia. Des pratiques illégales contre lesquelles les autorités, officiellement, peinent à lutter.

Depuis plusieurs semaines certaines régions d'Indonésie et de Malaisie vivent en état d'urgence. Par exemple, la pollution a atteint des niveaux 300 fois supérieurs à ce qui est considéré comme dangereux pour l'Homme. Pire, mardi 29 septembre, le maire de Penkanbaru, ville de pratiquement un million d'habitants située sur l'île de Sumatra, a demandé l'évacuation, avec leurs mères de tous les enfants de moins de 6 mois... Un véritable scénario de film catastrophe. Depuis le début du mois de juillet 2015, 35 000 personnes des régions concernées sont tombées malades à cause des niveaux de pollutions excessivement élevés. Cette situation attise la colère des habitants comme Chanee, fondateur de l'association Kalaweit et installé depuis 17 ans à Palangkaraya, dans la province centrale de Kalimantan (Bornéo).

Les scientifiques chargés de la surveillance des incendies craignent que le problème n'empire avant de s'améliorer. En effet, en présence d'un fort épisode El Niño, comme actuellement, la saison sèche devrait s'allonger et réduire notablement la quantité de précipitations. L'histoire montre que le fort épisode El Niño de 1997, s'est accompagné d'un déficit pluviométrique qui a permis aux incendies de se propager sur de vastes superficies, entraînant des niveaux records de pollution atmosphérique et l'émission de grande quantités de gaz à effet de serre.

Avec ses collègues de la NASA et de l'Université de Californie, Van der Werf, chargé d'évaluer la taille et la quantité d'incendies, a développé une technique pour estimer la concentration en gaz et particules en suspension émis par les feux, à partir d'observations par satellite des incendies et de la couverture forestière. Le projet, connu sous le nom de la base de données des émissions mondiales incendie (GFED), fournit des estimations régionales et mondiales des émissions liées aux incendies de 1997 à nos jours.

Selon la GFED, au 22 septembre 2015, les incendies en Indonésie depuis le début de l'année ont émis l'équivalent de 600 millions de tonnes de CO2, c'est l'équivalent des émissions annuelles de carbone de l'Allemagne...

Source : notre-planete.info

Réduction d'émissions de gaz à effet de serre : l’Indonésie reste floue
http://www.novethic.fr/breves/details/reduction-demissions-de-gaz-a-effet-de-serre-lindonesie-reste-floue.html  

L’Indonésie et ses orangs-outans brûlent dans la plus totale indifférence
http://www.slate.fr/story/109333/indonesie-orangs-outans-incendies-indifference  

L'Indonésie est ravagée par des incendies hors de contrôle qui étouffent les populations
http://forets.greenpeace.fr/indonesie-quand-lhuile-de-palme-met-le-feu  

Cinq mois de feux en Indonésie, c'est cinq ans de rejet de CO2 par la France
http://www.slate.fr/story/110937/consequences-feux-indonesie  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur l'Ambassadeur,

votre ministre de l'environnement a prétendu, en septembre dernier, pouvoir soutenir "les efforts de préservation des forêts". Or je m'aperçois que depuis 5 mois de gigantesques incendies ravagent les forêts indonésiennes.

J'invite votre gouvernement à montrer sa capacité à réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre produites à partir de cette déforestation.

Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations cordiales.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

29 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

à Roland
Avant, ils n'avaient pas besoin d'avoir tu travail pour nourrir leur famille, ils n'avaient besoin de personne et vivaient de la forêt. Ce qu'ont dit les indigènes à un touriste blanc, c'est du discours en conserve, les indonésiens savent sourire même quand leur coeur pleure.
Quand à ta bonne nouvelle Alain...à suivre de près !!!

maryel
Le 18/12/2018 à 12:11:11

Bonne nouvelle : après une campagne internationale de Greenpeace, Wilmar a publié un plan d’action détaillé pour cartographier et surveiller ses fournisseurs d’huile de palme.
http://www.greenpeace.org/belgium/fr/vous-informer/forets/blog/huile-de-palme-belles-avances-en-indonsie/blog/62054/  

https://fr.metrotime.be/2018/12/15/must-read/greenpeace-sattaque-aux-biscuits-oreo-et-fait-plier-le-geant-de-lhuile-de-palme/  

Alain UGUEN
Le 17/12/2018 à 08:40:31

L huile de palme !!!!!! Vaste problème , mais A qui ça rapporte ???? Toujours aux grosses sociétés et paraît il
Pas si bonne pour la santé ????
Qu'a demandé Raoni , grand chef indien , de leur laisser
Leur forêt ......vivre comme ils en ont envie , depuis toujours.
ON dévasté tout, ON NE regarde pas la faune , ....
On fait des barrages. Partout , on déverse des produits
Toxiques à tout va , les mines...on creuse , on creuse ..
Pour l or ou autre minerai et qui fait le travail dans les mines,
Des enfants .....alors ou est le droit de tout à chacun ????
Toujours les profits sur le dos des autres ......
Chanee de kalaweitt , qui défend la forêt de Borneo , ce
QU il en reste,.....racheté des parcelles de forêt pour sauver
Les singes massacres .....avez vous pensé que ces arbres
Nous rejettent de l oxigene et "aspirent le c.o.2" , sont les
Poumons de la terre ......ON S en fiche .....non , je dis du
Respect pour cette nature que nous allons perdre un jour ....
Dans qq années ......si le partage était mieux fait, les gens
NE mourraient pas de faim.......

Kaveyflot
Le 24/12/2015 à 11:54:49

Tout n'est pas blanc ou noir; je signe mais je suis allé en vacances à Bornéo et là-bas, les indigènes sont contents d'avoir du travail grâce aux palmeraies. Bien sûr nous voyons ça de chez nous, confortablement assis dans nos fauteuils, mais là-bas, l'approche n'est pas du tout la même. Il est facile de dire qu'il faut garder la jungle mais que proposons-nous pour les gens là-bas qui "crèvent" de faim si les palmeraies n'existent plus? Il en est de même en Afrique et au Brésil. J'ai vécu chez les habitants de Bornéo et j'ai partagé leur vie pendant quelques jours. Ils sont conscients que la déforestation n'est pas une bonne chose mais ils préfèrent encore avoir du travail pour pouvoir nourrir leurs familles.

Roland RICHERT
Le 24/12/2015 à 09:47:24

@ Gabel yonne

Votre style télégraphique rend votre commentaire un peu pénible à lire
Vous demandez où sont les reportage TV pour informer les consommateurs , vous semblez mal informée car il y en a plus d'un et sur plus d'une chaine et croyez moi ,ils sont explicites et j'ajouterai que point n'est besoin pour se renseigner de la TV ,quand on veut vraiment savoir ,il y a le bouche à oreille et vous oubliez internet ,bien plus fiable ,c'est par ce média que j'ai entendu parler pour la première fois de l'huile de palme ,c'est par ce même biais que nous avons eu connaissance des élevages concentrationnaires de bovins ,poules ,lapins ,porcs etc et des dérives qui en découlent ,nous allons aux manifs qui ont pour but de lutter contre ces élevages de la honte !d'ailleurs j'ai pris la décision de devenir végétarienne en voyant une vidéo sur mon ordi
Je précise que j'ai 65 ans ,mon mari aussi et nous trouvons internet bien plus fiable que la télé
Je vous accorde cependant que pour les obtus ,on devrait répéter encore et encore quoique je craint bien que la finance mondialiste ai le dessus comme c'est le cas pour la ferme des 1000 veaux en Creuse avec usine de méthane ,l'élevage de 23000 porcelets en Vendée et qui plus est sur une source qui alimente en eau toute une région ,la construction de ces LGV qui ne servent à rien d'autre qu'à détruire les paysage de notre pays ainsi que sa faune
Et je finirai en vous disant que c'est devant TOUTES les grandes surfaces qu'il faudrait manifester et pas seulement devant certaines puisque toutes sans exception vendent des produits contenant de l'huile de palme entre autres saletés et supprimer tous les produits maraichers et fruitiers venant d'Espagne ( pays de l'union européenne qui ne respecte aucune charte et très proche de chez nous ) ,produits "élevés " aux pesticides et engrais chimique etc !!!!

Jacqueline
Le 14/12/2015 à 16:09:03

gigantesque lobby.........vie quotidien est facile, toutes est préparer au plus simple pour faire les cours...partout "huile de palme" horrible, même en "bio", ou sont le reportage dans le télé pour réveiller les consommateur, important
manque de faire savoir les conséquences pour cette implantation qui détruit encore en masse des surface essentielle important pour notre planète.. il faut organiser en urgence devant toutes les supermarché,aldi, lidl, biocoop des groupes pour informer directement avec des fiches choquant(paquet des cigarettes images choquant) des massacre auprès de la faune et flore et surtout des orangs-outangs.

gabel yonne
Le 13/12/2015 à 10:29:13

la finance mondiale est responsable (vous y pensez ) Depuis 1984?, l'OMC et le FMI, font "semblant" d'aider, entretiennent la DEPENDANCE des peuples du monde par du chantage ! Ils "aident un peu la vie comme les Kouchner et B.H.Lévy, MAIS ? On pille leur richesse (Le sol et la mer , ça ne peut PLUS ETRE CACHE !). Et les salopards du FN et dits d'exrême droite dans les autres pays européens en veulent plus en leur interdisant de venir chez nous (Sauf médecins !).
D'accord avec P.Loeb

C. Roux
Le 08/12/2015 à 17:42:35

La déforestation est une catastrophe, mais le taux de natalité de ce pays, entre autres, est une tragédie ! Qui en parle ? La COP 21, comme toutes les comédies de ce type, va ignorer complaisamment ce problème pourtant essentiel.Il est plus simple de se voiler la face en évoquant un meilleur partage . Mais la Terre, et donc ses ressources ne sont pas extensibles à l'infini comme semblent le croire bon nombre de politiques et autres gourous sourds et aveugles.

Thierry ROYER
Le 07/12/2015 à 16:34:53


Bien sûr ...

Christine CARAYOL
Le 07/12/2015 à 12:25:58

Je reviens d'une expédition en Amazonie française. La forêt brûlait en maints endroits. Les autorités politiques françaises n'ont rien à faire de la Guyane et de sa biodiversité encore remarquable pour quelques temps. Elles préfèrent gesticuler à la COP21 en suivant les nouvelles procédures de la "gastro diplomatie". En remplissant le ventre de ses invités, elles pensent pouvoir infléchir les décisions intransigeantes du pouvoir économique.

Juillerat Denis
Le 07/12/2015 à 12:12:03

condamnons l'Indonésie, mais n'oublions pas qu'en France même on brûle abondamment des déchets verts, pire des arbres, en violant allègrement la loi, les collectivités locales n'étant pas les dernières à le faire

/Users/anneverdet/Pictures/iPhoto Library/Modified/2015/criminel/IMGP0008.JPG

Angé, Loir & Cher.
Cela a duré 3 jours et la gendarmerie a estimé que la municipalité avait l'autorisation pour cet "élagage" (sic)

calypso
Le 06/12/2015 à 11:45:56

Comment ne pas désespérer de notre époque ? Nos actions semblent dérisoires face aux puissances politiques et financières

Catherine Thomas
Le 06/12/2015 à 08:47:23

Nous en avons les répercussions en France avec la chaleur inhabituelle. C'est l'effet boomerang.

florence mairet
Le 06/12/2015 à 08:32:08

Je ne suis pas bien sure que l'huile de palme soit nocive ,en tout cas pas plus que les cochonneries qu'on nous fait avaler au quotidien,mais je n'achète aucun produit en contenant parce que chaque achat est un morceau de forêt qui s'en va et l'humanité ne peut pas se permettre ça !
Mais je suis d'accord avec vous ,il ne faut pas incriminer l'Indonésie seule,mais tous les pays qui refusent de l'interdire ,cette cop21 ne sert à rien puisqu'on n'est pas capable de régler ce genre de problème pourtant à mes yeux essentiels car je reste persuadée que la déforestation a un impact géant sur le changement climatique donc aux humains et à la faune sans oublier la flore
Mais on est dans des sociétés où seul le fric prime et les gvts ne sont pas prêts à s'attaquer à la finance et aux investisseurs sans scrupule ça leur rapporte trop

Jacqueline
Le 05/12/2015 à 20:29:43

réduire la proportion de E10 dans les carburants européens serait il une solution?

Didier HAUGUEL
Le 05/12/2015 à 19:38:31

La corruption par les grandes multinationales est la cause principale des errements de nos dirigeants.

Yves ETIENNE
Le 05/12/2015 à 19:28:55

Boycottons le Nutella, qui est plein d'huile de palme ... (mais ce n'est pas le seul produit)

g56
Le 05/12/2015 à 19:27:23

Quand est ce que l'on luttera vraiment contre la corruption? Si Cargill, Néstlé, Unilever et autres multinationales appuyées par des banques sans scrupules comme la banque Morgan ne pouvaient pas corrompre nos dirigeants, notre monde serait quand même plus propre.

Yves ETIENNE
Le 05/12/2015 à 19:27:17

NON à la dictature économique des groupes de pression industriels !

P. LOEB
Le 05/12/2015 à 18:28:56

Vigilance et combativité...

Claude CARRON
Le 05/12/2015 à 17:35:23

que dire d'une économie basée sur la destruction de l'environnement ?= des irresponsables/prédateurs de la planète

jacky boucaret
Le 05/12/2015 à 16:42:23

On tourne en rond, les pays pauvres pensent devenir riches en saccageant leurs pays, sous l’œil bienveillant des multinationales, et des gouvernements occidentaux. Tout ce petit monde qui parade à la COP21, et qui fait des ronds dans l'eau, pendant que la planète meurt.

Laurence Thomas
Le 05/12/2015 à 16:41:38

Le pouvoir financierCRIMINEL..LA CORDE!!!

Jean Chaudieu
Le 05/12/2015 à 14:53:14

J'ai signé sans aucune illusion. La 21e conférence sur le climat veut nous enfumer plus complètement que ne le fait la forêt indonésienne en flammes. Le feu n'est pas parti tout seul et les causes invoquées sont bien commodes pour tenter de camoufler l'appétit insatiable des actionnaires qui se partagent le gâteau de l'huile de palme. Il suffirait de boycotter TOUS les produits en contenant pour sauver la forêt, les orangs-outangs mais aussi les populations qui vivent dans et de la forêt. Par contre pour tous les écarter, il faut manger local et seulement local et ne pas acheter de produits manufacturés -vêtements et autres- à base de viscose (résidu du palmier à huile, "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", ce principe de Lavoisier ayant été adopté par les industries de l'agroalimentaire et du textile mais aussi du pétrole et de ses dérivés). Un boycott de ce genre demande une vigilance sans cesse en éveil mais aussi savoir décrypter les étiquettes: écarter, par exemple celles qui mentionnent "matière grasse végétale" à coup sûr de l'huile de palme qui ne dit pas son nom pour ne pas effaroucher les consommateurs soucieux de l'environnement et de la défense des espèces animales menacées. Bref, je sais que je prêche dans le désert, le consumérisme étant la nouvelle religion. Et si mes arrières-petits-enfants (je suis déjà grand'mère de petits-enfants dont certains sont adultes) vivent le monde du "Soleil vert", j'aurais au moins tenté de le leur éviter. Et, a dit je ne sais qui: "Il y a quelque chose de pire que ne pas avoir réussi, c'est de ne pas avoir essayé".

Mireille
Le 05/12/2015 à 14:22:49

Coluche disait : "Il suffit de ne plus en acheter, pour qu'ils n'en vendent plus !"
L'éducation populaire a contribué à boycotter l'huile de palme : les conso diminuant, ont obligé à retirer progressivement ce produit des ingrédients utilisés. Ok, pour l'Occident, mais en Afrique/Asie, peu ou pas d'info sur l'impact sur la santé, sans parler de celui sur la biodiversité botanique et sur l'autonomie des paysans devenus sans terre...Oui, l'Indonésie est responsable de sa déforestation : la cupidité, personne ne l'y a poussé ! Faut arrêter de jouer au bisounours : chacun(e) est responsable de son choix et de ses erreurs ! C'est le déni qui aggrave la situation !
Le Cambodge est LE pays dont le rythme de déforestation est le + rapide au Monde ! Certes, le bois précieux est vendu aux étrangers. Mais l'aptitude à la corruption est propre à chacun, alors...TOUT le monde est responsable de ce qui se passe dans le Vivre et le Faire Ensemble !

un anonyme
Le 05/12/2015 à 13:55:07

Je ne signe pas car dire que le problème des incendies est l'émission de gaz à effet de serre est tellement réducteur que cela peut être compris comme le fait que tous les autres problèmes de la déforestation ne valent pas notre attention.
C'est un problème global avec des conséquences étendues.
La cyberaction devrait porter sur l'ensemble de la dynamique en jeu si elle veut être cohérente avec les autres cyberactions et pétitions que porte le site.

Dominique SPICK
Le 05/12/2015 à 13:30:39

Oui, je signe, plutôt deux fois qu'une !

N'achetons plus de produits contenant de l'huile de palme ! Je sais que ce n'est pas toujours évident, puisqu'elle est souvent utilisée. Néanmoins, comme notre souris a du pouvoir, combien plus encore le boycott !! "Le client est roi", dit le code du commerce", alors pour une fois, profitons de ce privilège, si finement intentionné.

Taki23
Le 05/12/2015 à 13:23:46

L'Indonésie n'est pas seule responsable. tous ceux qui refusent d'interdire l'huile de palme, une des principales huile végétales nocive pour la sante; tous ceux qui refusent un étiquetage complet et détaillé sur nos denrées alimentaires sont largement complices de ce scandale écologique et sanitaire. Encore une fois l'incurie de nos gouvernants étalée au grand jour!

Stephane Proux
Le 05/12/2015 à 12:15:12

Quand est ce que l on va comprendre que la forêt ,
Les arbres sont utiles plus que jamais , à la faune
Et A l air que nous respirons !!!!!

Kaveyflot
Le 05/12/2015 à 12:14:28

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !