actualité écologie

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pour que l'université d'Angers cesse de pucer les tritons pour le compte de Vinci

Mise en ligne du 15/09/2015 au 22/12/2015

Notre Dame des Landes : Assurer le suivi des «mesures de compensation», c’est préparer la construction de l’aéroport ! Un laboratoire de l'université d'Angers, le GECCO (Groupe Ecologie et Conservation des Vertébrés) participe à la mascarade qui cherche à justifier la destruction de la ZAD (Zone à défendre ) de Notre-Dame-des-Landes!

Bilan de la cyberaction :

2979 participants

Présentation de la cyberaction :

En effet ce laboratoire mène depuis plus de deux ans, en toute discrétion, une étude financée par AGO sur la biologie des populations de tritons et l'efficacité des éventuelles mesures compensatoires. Suite à une action d’opposition à leur activité sur le terrain, les intervenants du GECCO veulent aujourd'hui entrer dans le rôle des«gentils-scientifiques-neutres» victimes des «méchants-anti-tout»(1). Mais non, la science n’est pas neutre, surtout quand elle a pour financeurs les porteurs de ce vaste projet de destruction de milieux naturels et de terres agricoles, comme la DREAL qui doit, en collaboration avec Vinci, mettre en place l'accès routier à l'aéroport.

D'autres «ingénieurs de l’écologie» - Dervenn, aquabio, Biotope - désireux de participer à la mise en oeuvre de la (fausse) compensation leur avaient ouvert la voie dans le domaine de l’hypocrisie (2). Face à la résistance au projet d'aéroport, certains de ces partenaires privés ont renoncé en cours de route à intervenir sur le terrain. C'est aujourd'hui au tour de l'université publique de se faire acheter et d'envoyer ses étudiants opérer sur la zad.

L’étude réalisée par le GECCO à Notre-dame-des-landes vise à évaluer les résultats de déplacements de micro populations de tritons. Réaliser une telle étude, c’est donner une caution scientifique à la soi-disant «compensation écologique» et au «déplacement»d’espèces protégées. Pourtant l’aspect dérisoire de ces mesures inefficaces et leur rôle de leurre ont déjà été explicités largement par les Naturalistes en lutte.

Opportunément et pour sa sécurité, le laboratoire vient de promettre d'arrêter le travail sur le terrain de Notre-Dame-des-Landes. Mais le contrat avec AGO court toujours, avec également des études sur un autre terrain. Rien ne change donc pour Vinci qui peut continuer à parer son projet destructeur de l'aura scientifique de l'université publique et faire croire que les mesures de compensation ont une valeur.

Nous rappelons que toutes les structures de protection de l’environnement ont d’ores et déjà donné un avis défavorable à ce projet (3). De nombreux naturalistes,associations, universitaires, juristes se sont prononcés pour dénoncer le scandale de ce dossier dont les destructions seront incompensables autant qu'irréversibles, et s’opposent à lacréation de cet aéroport inutile.

La poursuite des études du GECCO n’est donc qu’un facilitateur de la communication des bétonneurs, qui sont prêts à tout pour maintenir l’illusion des mesures de compensation. Bien conscients de ce stratagème, la quasi totalité des partenaires sollicités par ce laboratoire pour ce projet, à l’exception des partenaires institutionnels comme CAP-Atlantique et le parc de Brière, ont refusé de participer a cette étude. (4)  Les Naturalistes en lutte invitent donc, comme ils l’ont fait dès le début de ce projet de recherche (5), le GECCO à interrompre et dénoncer ce contrat qui est à tous points de vue, «contre nature». Ils appellent donc aussi à des actions permettant de faire connaître le scandale de cette collaboration active.

Un rassemblement de protestation aura lieu le 15 septembre à 17h devant la faculté de science d'Angers à l'appel des Naturalistes en lutte, de COPAIN44, d'occupant-e-s de la zad de Notre Dame des Landes.

[i](1)Voir leur communication bien dramatisée
http://www.presseocean.fr/actualite/vigneux-de-bretagne-des-biologistes-agresses-sur-la-zad-30-04-2015-157710.  
(2)Voir «face à la violence et aux menaces"
http://www.dervenn.com/wordpress/dervenn-notre-dame-landes-face-violence-aux-menaces/  
(3) le CNPN, (avril 2013 et avril 2014), le Comité d’experts scientifiques du projet d’aéroport (avril 2013), le CBNB (2013), la FDP (2013), l’UICN (décembre 2013), la SHF (février 2014), la SFEPM (février 2014)
(4) Partenaires sollicités et ayant refusé : Les Naturalistes Vendéens, Didier Montfort, Bretagne-Vivante, le CPIE Loire et Mauges, la LPO, Phillipe Evrard.
(5)https://naturalistesenlutte.wordpress.com/2014/04/23/science-ecologique-sans-conscience-environnementale-n-est-que-ruine-de/  
[/i]

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur,

Votre laboratoire participe à la mascarade qui cherche à justifier la destruction de la ZAD (Zone à défendre) de Notre-Dame-des-Landes! Toutes les structures de protection de l’environnement ayant d’ores et déjà donné un avis défavorable à ce projet, la poursuite des études par le GECCO n’est qu’un facilitateur de la communication des bétonneurs, qui sont prêts à tout pour maintenir l’illusion des mesures de compensation.

En soutien aux naturalistes en lutte, je vous exhorte à interrompre et dénoncer ce contrat qui est à tous points de vue, «contre nature».

Dans cette attente, veuillez croire en ma mobilisation citoyenne.

 

33 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Arrêter cet aéroport qui ne sert à rien !

pierre-gilles lubet
Le 21/10/2015 à 14:43:45

Y a vraiment un argent colossal en jeu pour que ça continue !!!
La pression est tellement forte que nos décideurs politiques ne sont pas à la hauteur et se conduisent comme des pantins obéissants.
Des chercheurs qui vont faire joujou avec des tritons en les puçant. Quelle hypocrisie de nous faire croire que c'est pour protéger nos petites bêtes. C'est juste la recherche de justifications incongrues pour continuer le projet.
Nous sommes majoritaires à penser que nos gouvernants et politiciens satellites de ces projets ont de gros avantages financiers en contrepartie.Et pour certains, la postérité ferait faire n'importe quoi.
Beaucoup de manipulations pour atteindre leurs objectifs, un point c'est tout !!!

Bourlier Pascal
Le 20/10/2015 à 08:53:25

la civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur! Gandhi.
Faites attention "GECCO", ne soyez pas à la botte de Vinci...

Isabelle
Le 19/10/2015 à 22:55:15

...Ils sont prêts à dépenser de l'argent pour justifier qu'ils veulent en gagner beaucoup-beaucoup en détruisant la Terre qui les fait vivre!... C'est ça leur "civilisation" ???

Talou
Le 19/10/2015 à 22:33:09

Il n'y a pas de réelle compensation possible !

Nathalie LP
Le 19/10/2015 à 16:46:08

Arrêtez les parlotes sur l'environnement : protègez le vrfaiment !

CELERIEN
Le 19/10/2015 à 15:57:31


Mascarade!

Hennebert Lafouge
Le 19/10/2015 à 13:34:41

Ok

Germier
Le 19/10/2015 à 09:58:44

Cet aéroport est un gâchis d'énergie, un puissant révélateur de l'absurdité de nos administrations et un refus flagrant et délibéré de toute recherche d'alternative à la création d'emplois par le gouvernement ! Voilà 2 ans au moins de bataille active de la part des citoyens CONTRE ce projet, et Vinci ne veut rien entendre ! Comment va-t-il falloir le lui dire ?? Par la violence encore une fois ?

Jonquille
Le 17/10/2015 à 15:24:16

C'est grave que des scientifiques se prêtent à une telle mascarade. On ne "compense" pas un milieu de vie, on le laisse vivre!

Françoise Doray
Le 17/10/2015 à 08:23:15

Courage!

Hennebert Lafouge
Le 16/10/2015 à 16:13:50

Nous refusons la construction de l'aéroport de Notre Dame des Landes et donc à la participation de la mascarade du laboratoire qui cherche à justifier la destruction de la ZAD.

MARCENDE Nicole et André
Le 16/10/2015 à 13:18:49

Non à cet aéroport inutile et destructeur de l'environnement !

Jean-Luc Mercier
Le 16/10/2015 à 13:13:44

Compte rendu de la rencontre avec l'Université
http://www.cyberacteurs.org/pdf/cr-150901-angersv2_70.pdf  

Retour sur la manif à la fac d’Angers
https://naturalistesenlutte.wordpress.com/2015/09/17/retour-sur-la-manif-a-la-fac-dangers/  

Vous pouvez voir les réactions à la manif, dont celle du président de l'Université à partir des liens mis sur le site des NEL.
Mais, d'un point de vue formel, le contrat n'est pas résilié et la cyberaction reste donc valable et peut aller à son terme - avec peu de chance d'aboutir à un résultat concret malgré son score très honorable.
Cordialement,
François

François B
Le 06/10/2015 à 10:03:01

de véritables mesures de compensation existent pourvu qu'on en ait la volonté et en dernier recours

Claudette VILLEDIEU
Le 30/09/2015 à 15:30:17

Pour enquiquiner les bétonneurs et leurs complices, un peu et sans grandes prétentions.
Pour aider mes amis de la ZAD, beaucoup et avec toutes mes tripes.

PP
Le 25/09/2015 à 23:06:57

A t-on demandé aux tritons s'ils étaient d'accord pour être pucés ?

g56
Le 21/09/2015 à 20:43:24

Un tel acharnement à vouloir construire ce foutu aéroport , quitte à commettre un désastre écolo , PROUVE que ce projet n' est rien d' autre qu' une vulgaire magouille entre Vinci et le PS , que les dessous-de-table ont déjà été versés ... et là , petite réflexion , à quoi a servi cet pactole déjà dépensé ..? - à financer la campagne présidentielle de mimolette ..?? - Je ne vois pas beaucoup d' autres hypothèses ...

LE DEUFF Pierre
Le 21/09/2015 à 19:05:32

Défendons notre Planète!!

MICHEL BERGOT
Le 21/09/2015 à 16:54:25

tous ensemble pour une planète vivante

marion ordonneau
Le 21/09/2015 à 16:21:24

Dans le cadre des journées de l'environnement, l'ANDRA, qui prépare le centre de stockage géologoque pour les déchets radioactifs à Haute ou moyenne activité et à vie longue, a invité nos concitoyen-ne-s à visiter l'écothèque qu'elle a créée pour donner à penser qu'elle est très soucieuse de la préservation de l'environnement. C'est la même démarche, même si les moyens diffèrent quelque peu.

Jean FRANVILLE
Le 21/09/2015 à 15:26:26

J'habite Montpellier, ici aussi nous avons le droit au doublement de l'autoroute (terrassements titanesques, on écrase les collines, on supprime la garrigue) on déplace la gare TGV à mille lieues des gens au milieu des étangs sauvages
et tout ça pour un partenariat public-privé au détriment, évidement, du public. "On nous pisse dessus sans même nous faire croire qu'il pleut" (Avatar). Jusqu'à quand...

Christian Perez-Gil
Le 21/09/2015 à 12:32:43

Point n'est besoin d'avoir fait de grandes études pour savoir qu'une zone de territoire détruite l'est pour toujours, elle est et restera IRREMPLACABLE! Elle ne peut être compensée, au même titre que la mort d'un parent, d'un enfant ou d'un proche.

un anonyme
Le 21/09/2015 à 12:31:03

D'un côté Mme ROYAL clame haut et fort qu'on doit être irréprochable sur le plan de l'écologie et de la protection environnementale et d'un autre côté il y la triste réalité du terrain.
On ne peut que constater encore une fois, à quel point les riches et les puissants industriels de ce monde ont pris des droits sur les espèces animales et végétales, les lacs, les cours d'eau, les sous sols.
Ils sont prêts à tout pour gagner de l'argent et encore plus d'argent, comme si en bout du compte ils allaient échapper aux conséquences de leur avidité!

Christiane LOMBARD
Le 21/09/2015 à 11:52:00

L'aéroport de NDDL est une telle absurdité écologique et économique que l'on ne peut même plus commenter

Jean Claude GUILLEMET
Le 19/09/2015 à 20:32:44

M. Bolloré a décidé de devenir l'empereur du monde dans tous les domaines, il a oublié depuis longtemps un truc qu'on appelle l'éthique parce que l'argent n'a pas d'odeur, et qu'il subventionne les partis politiques afin qu'ils le laissent agir à sa guise au détriment de notre belle terre de France et d'ailleurs.

Chantal BAYOUT
Le 18/09/2015 à 18:01:15

Bordeflume n'ose pas dire son nom et interpelle nommément l'initiateur des ces actions d'opposition, il n'est pas crédible.
Ouste, vas voir ailleurs!!!

Vincent Barthomeuf
Le 18/09/2015 à 17:26:27

Une centaine d'opposants à l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes ont manifesté, hier après-midi, à Angers. Ils dénoncent justement cette étude menée par l'université "cautionnant" le projet.

http://www.cyberacteurs.org/quotidien/equotidien.php?id=1355  

David Derrien
Le 17/09/2015 à 10:32:16

L’université au service du capitalisme sauvage..... un comble !!!!

JEAN LAPORTE
Le 16/09/2015 à 18:17:42

cher bordeflume,

Si je comprends bien on devient sectaire et dogmatique quand on n'est pas d'accord avec toi ;o)

Opposés au projet d'aéroport, nous utilisons simplement tous les vecteurs possibles pour contrer le projet.

Sans rancune.

Alain

Alain UGUEN
Le 16/09/2015 à 17:22:55

Certaines associations dont le rôle est de défendre la nature ont de plus en plus tendance à faire le jeu des groupes financiers. C'est le cas du WWF dénoncé par Brigitte Bardot. Il ne faudrait pas que ce genre d'attitude qui s'apparente au greenwashing se généralise.

Roland COMTE
Le 16/09/2015 à 17:16:34

Les Tritons ne prennent pas l'Avion !
Et j'aime bcp le slogan, vu sur une photo :
"Pour aller voir les pauvres au soleil, faites comme eux, prenez le bateau !"

Jean-Marc
Le 16/09/2015 à 15:46:12

Le "dogmatisme" qui vous envahit au fil des cyberactions m'éloigne de plus en plus de vous.

En vous associant sans esprit critique à l'enfumage qui préside à la réflexion concernant Notre Dame des Landes, vous m'avez profondément déçu.

La ZAD avec ses qualités et ses défauts n'est pas une zone à défendre mais une zone d'aménagement différé qui a justement permis en interdisant la mise en culture ou la viabilisation de zones humides, que subsiste aujourd'hui ce que vous défendez aveuglément.
La ZAD donne aussi l'occasion à des voyous d'aller vandaliser les entreprises ou laboratoires que vous vous contentez (heureusement !) de stigmatiser par pétition.
Sur NDDL grâce à la loi sur l'eau la zone humide conservée sera doublée et la moindre objectivité devrait vous faire admettre que le transfert de faune et de flore n'est pas impossible, puisque d'autres l'ont déjà réalisé.

Il est loin le Alain Uguen à la fois déterminé et pondéré que j'ai connu lorsque j'ai adhéré à cyberacteurs.
Désolé qu'un sectarisme aveugle ait pu le changer autant. La cause écologique y a beaucoup perdu.

Bordeflume
Le 16/09/2015 à 12:27:46

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !