actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

Rando Plogoff dimanche 25 aout

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Les 10 jours verts Transacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

La Terre vue depuis l’espace

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

OPÉRATION

victoire pour Gabriel Dufils

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pas d'argent pour le nucléaire – arrêtons Bruxelles !

Mise en ligne du 27/12/2014 au 19/12/2015

Le groupe Électricité de France (EdF) veut construire en Angleterre, à Hinkley Point, l'une des plus grandes centrales nucléaires du monde. Ce projet n'est toutefois finançable que s'il est massivement subventionné par le gouvernement britannique, ce qui constitue une très nette violation de la loi européenne sur la protection de la concurrence.

Bilan de la cyberaction :

4843 participants

Présentation de la cyberaction :

La Commission Européenne précédente a autorisé ces aides à l'énergie atomique dans son avant-dernière séance.

Cette décision scandaleuse est la porte ouverte à la construction de nouvelles centrales nucléaires en Europe. Le gouvernement autrichien veut porter plainte auprès de la Cour de Justice de l’Union Européenne, le distributeur électrique Schoenau a directement déposé un recours auprès de la Commission Européenne.

Tous les citoyens de l’UE peuvent déposer un recours officiel devant la Commission Européenne (sans frais occasionnés) pour contester cette décision.
Au printemps nous avions déjà mené campagne sur ce sujet aux côtés de notre partenaire allemand EWS Schönau fournisseur d'électricité verte indépendante créé à l'initiative de parents contre le nucléaire,engagés pour la transition vers 100 % d'énergies renouvelables.
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=709  

Si la pression exercée par les citoyens européens est plus forte que l’influence du lobby nucléaire, nous pourrons amener la Commission fraîchement nommée à revenir sur cette mauvaise décision. Nous vous proposons de soutenir leur recours et d'exigez avec nous : Pas d'argent pour le nucléaire – arrêtons Bruxelles !

En savoir plus
http://www.ews-schoenau.de/campagne/informations.html  

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Secrétaire Générale,

Avec sa décision « Support SA.34947 » du 8 octobre 2014, la Commission Européenne a autorisé des allocations d'État au profit d'une nouvelle centrale nucléaire à Hinkley Point, en Angleterre.

Ce n'est que par ces subventions que la construction de réacteurs atomiques non rentables devient possible. Sont ainsi reportés sur les citoyens et les citoyennes les coûts exorbitants mais également les immenses dangers de cette technologie à haut risque, tout comme la question sans réponse de l'élimination des déchets. Simultanément, cette garantie d'allocation défavorise et freine les énergies renouvelables qui représentent une option respectueuse du climat et des consommateurs.

En tant que citoyen/citoyenne de l'Union Européenne, je ne suis pas prêt/e à accepter cette décision.
Raison pour laquelle je me joins par la présente au recours posé par l’entreprise Elektrizitätswerke Schoenau Vertriebs GmbH du 28/11/2014 et vous demande expressément de révoquer la décision relative au support SA.34947.

Veuillez agréer, Madame, l'expression de mon grand respect.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

31 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

NON AU NUCLEAIRE!!!

Flow
Le 02/08/2017 à 21:37:40

Soyons cohérents: dans le mur avec le nucléaire ou vers les renouvelables.

Baron
Le 25/07/2017 à 12:08:12

Non au nucléaire !!!
Non aux subventions !!!

Sylve
Le 20/07/2017 à 15:49:22



pas d'argent pour EDF qui n'en a plus

un anonyme
Le 11/07/2017 à 14:22:08

Je ne sais pas à qui profite l'acharnement à soutenir la filière nucléaire (EPR: retard de délai, cuve "pourrie" avant d'avoir servi, réacteurs anciens à remettre à niveau, démantèlement compliqué et coûteux à un niveau mal évalué; en un mot un vrai gouffre, une colossale erreur de choix industriel, tout ça pour avoir aussi la bombe A puis H!!!!

cactus
Le 10/07/2017 à 19:13:57

pas de subvention pour des subventions concernant le nucléaire. C 'est un sujet qui divise trop l'opinion et ne peut se retrouver considérer en référence par l'ue

henaff
Le 10/07/2017 à 16:33:48

contre à 100°/° bien sûr !

roxieangel83
Le 10/07/2017 à 14:15:59

et voilà, on y va tout droit, plus d'état et un seul roi:la BCE qui satanise toute notre économie

roxieangel83
Le 10/07/2017 à 14:14:47

le nucléaire est une aberration écologique et économique ! ça suffit les bêtises!

cadic-palerm
Le 06/07/2017 à 23:41:14

L'oligarchie vie sur notre dos et elle est prete à tous pour conserver ces privilèges et ne pas etre remis en cause. Le nucléaire n'est pas le seul sujet sur lequel il n'y a meme plus de discution nous sommes chaque fois mis devant le fait accompli, c'est du fanatisme capitaliste. Qui paiera la facture et les pots cassés...., il y en a marre de voir toujours les mèmes manipulation totalitaire....

Christian Colombet
Le 06/07/2017 à 18:01:43

Un article de Mediapart qui décrypte les choix de nos dirigeants et explique la faillite financière d'EDF qui nous est pour le moment masquée.
https://www.cyberacteurs.org/pdf/article-697975_17.pdf  
Cela rejoint l'analyse de la situation que nous avait fait Didier Anger lors d'une Ag du Can Ouest en mars 2016.
https://www.cyberacteurs.org/pdf/analyse-de-la-situ_61.pdf  
Bonne lecture
Chantal

Alain Uguen
Le 06/07/2017 à 16:13:48

Communiqué de presse - 21 octobre 2015

Réacteurs EPR d'Hinkley Point : l'inacceptable fuite en avant d'EDF

Alors qu’EDF s’apprête à signer avec ses partenaires chinois un accord sur le financement de la construction des réacteurs EPR d’Hinkley Point, le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce une fuite en avant inacceptable, qui coûtera extrêmement cher aux Français et aux Britanniques.

Alors que la filière nucléaire est en déclin, EDF joue son va-tout pour sauver le projet d’EPR en Grande-Bretagne. Les déclarations triomphalistes autour de l’accord trouvé avec les partenaires chinois ne doivent pas occulter l'inconsciente prise de risque de l’électricien français. Déjà endetté à hauteur de 37,5 milliards d’euros, censé racheter les activités réacteurs d’Areva, celui-ci prévoit également de dépenser 50 milliards d’euros sur dix ans (une somme sous-estimée selon l’Autorité de sûreté nucléaire) sur les travaux de remise aux normes et de prolongation des réacteurs français. Encore une fois, ce sont les contribuables et les consommateurs français (par le biais de l’augmentation des tarifs déjà annoncée) qui financeront cette gabegie. Il est fortement à craindre qu’elle se traduise aussi par des économies sur la sûreté des réacteurs et un recours accru à la sous-traitance, accentuant un processus de fragilisation déjà en cours. Cette fuite en avant est d’autant plus révoltante qu’elle a pour seul objet de donner les apparences d’une "relance du nucléaire" par le sauvetage artificiel du "fleuron" du nucléaire français.. En déclin partout dans le monde, la filière nucléaire ne peut survivre que sous perfusion d'argent public. Les projets d’EPR en Grande-Bretagne illustrent la création d’un statut d’exception, la vente de réacteurs n’étant possible qu’au prix de mécanismes financiers délirants (avec un prix de rachat de l'électricité produite garanti sur 35 ans) et d’entorses manifestes au droit européen de la concurrence, comme le soulignent les plaintes déposées par l’Autriche et le fournisseur alternatif EWS Schönau [1]. Il est inacceptable que Français et Britanniques s’endettent pour le dernier représentant d’une technologie dangereuse et qui appartient déjà au passé. Les chantiers d’Olkiluoto et Flamanville, avec leurs multitudes de malfaçons (cuve défectueuse, béton de mauvaise qualité…) ont déjà apporté la démonstration du caractère absurde de la construction du réacteur. On peut d’ores et déjà imaginer les retards et malfaçons qui attendent le chantier d’Hinkley Point qui, s’il se concrétise, pourrait faire intervenir une cascade de plus de 150 contrats de sous-traitance. Si les EPR d’Hinkley Point sont un jour construits, leur électricité, à 92 £ (soit 125 €) le MWh, sera moins compétitive que celles des énergies renouvelables, dont les coûts ne cessent de baisser. Le Réseau "Sortir du nucléaire" espère vivement que les plaintes déposées devant la Cour de Justice Européenne feront échouer le projet d’EPR. En France comme en Grande-Bretagne, il est urgent d’abandonner les énergies du passé et de se tourner enfin vers les économies d’énergie et les énergies renouvelables, seules à même de répondre aux défis climatiques et énergétiques de demain.


Notes :
[1] https://www.ews-schoenau.de/campagne.html   <https://www.ews-schoenau.de/campagne.html>  



Contact presse :
02 43 94 72 88

Chargée de communication : 06 64 66 01 23

Retrouvez ce communiqué sur notre site : http://www..sortirdunucleaire.org/Reacteurs-EPR-d-Hinkley-Point-l-inacceptable  

Réseau Sortir du Nucléaire
Le 21/10/2015 à 14:37:56

Severn , la jeune fille de RIO 92 devenue la jeune femme du documentaire de Jean-Paul Jaud disait le nucléaire est un crime intergénérationnel
Voilà criminels potentiels tous ceux qui y participent (pour Tchernobyl et Fukushima avérés)

Gab06
Le 29/01/2015 à 10:49:18

est-ce que tous les responsables attendent une autre catastrophe pour agir? la VIE est plus importante que le nucléaire, j'utilise de l'eau chaude solaire depuis 2007 c'est très efficace

un anonyme
Le 27/01/2015 à 17:31:50

STOP !...Hinkley Point ne doit pas passer.

Une autre civilisation, sur une autre planète...
- Papy, pourquoi les humains ont disparus de la
Terre ?
- Les humains avaient des chefs, ils étaient d'ailleurs presque tous chefs de quelque chose,
sauf de leurs vie. Un jour, quelque uns d'entre eux, plus grands chefs que d'autres, décidèrent que le nucléaire était la meilleure solution pour leurs besoins en énergie.
Certains chefs n'étaient pas d'accord,
mais comme on voulait ne pas les écouter, ceux qui pouvaient y gagner encore plus d'argent continuèrent leurs inventions.
Ils eurent des catastrophes, elles s'appelaient je crois...Tchernobyl et Fukushima, mais trop orgueilleux et avides, ils ont continué à fabriquer ce genre de machines.
Hélas, un jour, pendant une succession de tempêtes sur une partie d'un pays appelé France, il y eut un accident encore plus terrible, cela déclencha une série de catastrophes telles, que le pays tout entier fut pratiquement détruit ainsi que ceux alentours... malheureusement cela ne s'arrêta pas et un gigantesque nuage radioactif parcouru la Terre, des quantités de déchets incalculables polluèrent les eaux, les sols, la vie devint impossible pour les hommes.
- Ils sont tous morts ?
- Pas tout de suite, cela pris plusieurs dizaines d'année, mais les terres cultivables devenant de plus en plus rares, ceux qui restaient s'entre tuaient, se mangeant parfois entre eux pour survivre dans un monde devenu un cauchemar.
- Papy, tu crois qu'il reste encore des humains là-bas ?
- Non, car leurs centrales nucléaires ont achevé de détruire ce monde pour des éternités, la vie humaine n'y est plus possible depuis cette époque, c'est pourquoi personne ne veut suivre leur triste exemple.
- Dis papy, tu crois que les humains qui voulaient toujours plus d'argent ils aimaient leurs enfants ?
- Je pense que non, sinon ils auraient réfléchi avant d'en arriver là.

Magnéto
Le 23/01/2015 à 14:13:31

A ECOUTER :
Vous serez scandalisés par l'omerta ambiante au regard des risques sanitaires passés et probablement futurs. RESISTONS

Émission TERRE A TERRE par Ruth Stégassy

>>> "Le blues des experts (3)- Les suites de Tchernobyl en Corse" du 17.01.2015
Avec : le Dr Denis Fauconnier et Marie-Antoinette Fauconnier
http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4986737  

>>> "Les nouveaux règlements alimentaires européens en cas d'accident nucléaire" du 10.01.2015
Avec : Roland Desbordes, président de la CRIIRAD (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité)
http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4983042  

fanfan
Le 17/01/2015 à 22:21:41

Il faut arrêter la surenchère dans la connerie. Il faut passer à autre chose et vite çà urge !

Florence Boutrois
Le 11/01/2015 à 17:54:44

Arrêtez de vous foutre de la gueule du monde en cherchant à vous en mettre plein les poches. La planète Terre est à tout le monde et nous sommes plus nombreux à agir pour la préserver et à agir. Nous voulons que nos enfants, petits enfants puissent y vivre.

eon
Le 05/01/2015 à 23:06:41

STOP... nous allons à la catastrophe !

LE GALLO
Le 05/01/2015 à 21:18:45

1 - ne pas oublier dans les graves dommages "collatéraux" le désastre humain et environnemental de l'extraction d'uranium

2- ne plus financer EDF/AREVA autant que possible (ils font bien ce qu'ils veulent avec nos impôts directs et indirects) en passant chez ENERCOOP

Hélène
Le 05/01/2015 à 20:46:02

Personnellement, je serais aussi partisan d'un jumelage Hinkley Point - Fukushima - Tchernobyl avant de construire la centrale.

g56
Le 02/01/2015 à 19:57:52

Le lobby du nucléaire fait passer des projets à Bruxelles, mais il est aussi dans nos campagnes derrière toutes ces associations qui s'opposent aux énergies renouvelables (éolien, méthanisation…). Leurs objectif est d'attaquer en justice 100% des projets.
il faut aussi se mobiliser pour le développement des énergies renouvelables et le faire savoir. Alors, à quand une cyberaction pour un nouveau modèle énergétique basée sur les énergies renouvelables et la sobriété énergétique?

Antoine
Le 30/12/2014 à 17:04:33

Tout l'argent consacré au nucléaire doit être investi pour le retraitement des déchets nucléaires. Puisque nous les avons produits, il faut l'assumer et chercher des solutions satisafaisantes à court, moyen et long terme.

Investissons enfin, si nécessaire, pour la sécurité et surtout, pour sortir du nucléaire.

Mais cessons de construire des centrales ! STOP !

Julien Delalande
Le 30/12/2014 à 14:31:53

Lisez les livres de Pierre Lance, éditeur Guy Trédaniel : 4 tomes "Savants Maudits, Chercheurs Exclus"... depuis plus de 60 ans sur toute la Terre, des vrais scientifiques ont découvert l'énergie libre et d'autres comment notre corps fonctionne et comment prévenir et guérir...

Citharauror
Le 30/12/2014 à 07:24:33

Il fautsurtout barrer la route au Nucléaire!!!

Thibaude
Le 30/12/2014 à 00:11:03

Quand va t-on enfin passer aux énergies libres (par champs magnétiques)ou au moteur à eau (hydrogène).
Regarder sur internet, il se dit pas mal de choses sur ces sujets, certains sont peut être farfelus mais pas tous. Il faut creuser un peu mais il existe des pistes très sérieuses...

un anonyme
Le 29/12/2014 à 19:01:42

Non aux dépenses inutiles et nocives. Organisons le monde énergétique avec de vrais moyens humains d'avenir.

Arti
Le 29/12/2014 à 16:56:26

Après Fukushima (qui continue de polluer...) on pouvait penser que les décideurs allaient opter pour d'autres énergies moins dangereuses et plus créatrices d'emplois, mais il n'en est rien. Nos gouvernants affirment leur incapacité à changer leur politique et à préparer des solutions moins dangereuses pour l'avenir. Le survol récent des centrales françaises par des drônes aggrave encore nos inquiétudes. Le danger du nucléaire n'a rien d'un fantasme, les japonais sont là pour en témoigner.

GuyD
Le 29/12/2014 à 11:59:39

On oublie toujours que les dommages que le nucléaire occasionne sont limités par la loi à un ou deux milliards, alors que Tchernobyl ou Fukushima en ont coûté lus de 200. De plus aucune assurance ne couvre le risque nucléaire, ni pour les particuliers, ni pour les industriels, ni pour les collectivités. En cas d'ennuis c'est nous qui payons. Il s'agit en fait d'une assurance de facto que les états couvrent. Au sujet de la concurrence il s'agit d'une distorsion du marché puisque ces industriels sont protégés contre leur propres conneries tandis que leurs concurrents, fuel, gaz, charbon, éolienne, photovoltaïque, pas.

Marc Blasband
Le 29/12/2014 à 11:51:22

Développons l'énergie renouvelable. L'industrie nucléaire est une impasse et un danger pour la population
Il faut se dégager du lobby nucléaire et aller de l'avant avec les nouvelles technologies respectueuses de l'environnement

Perineau
Le 29/12/2014 à 11:33:55

A regarder la carte des centrales nucléaires et nombre de réacteurs en France, le problème de retraitement des déchets nucléaires, les pétards dans le sol que nous offrons ainsi en cadeau à nos descendants jusqu'à la fin des temps nous ne pouvons que hurler STOP. Mais qui fait pression pour ce développement? Y a-t-il un pilote dans la cabine des décideurs autre que la finance? A chaque idée de démantèlement les médias nous manipulent émotionnellement en interviewant un représentant des commerçants de la commune concernée, au bord du suicide si la population se réduisait, était massivement au chômage... au nom de quelle conscience????

amaya
Le 29/12/2014 à 10:45:34

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !