image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Linky :Pour ma santé, Pas de Big Brother chez moi !

Mise en ligne du 06/05/2015 au 06/10/2015

La loi de transition énergétique, qui sera votée « avant l'été 2015 », prévoit de rendre obligatoire le Linky, un nouveau compteur électrique qui émet des radiofréquences.
En 2002, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les champs magnétiques EBF dans la catégorie 2B -cancérogènes possibles pour l’homme-, en raison des incertitudes persistantes liées aux études épidémiologiques ayant associé l’exposition à ces champs avec un excès de risque de leucémies infantiles. Ce classement a marqué un tournant dans l’expertise des risques sur ce sujet.

Bilan de la cyberaction :

5602 participants

Le compteur Linky a été adopté.

Présentation de la cyberaction :

https://www.anses.fr/fr/content/champs-électromagnétiques-extrêmement-basses-fréquences  

En 2012 nous avions mené une campagne avec Robin des Toits : Linky : Big Brother entre chez vous
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=724  



En 2013 c'est Que Choisir qui dénonce l’arnaque financière que représenterait cette installation, dont le coût serait supporté par les usagers.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/09/24/l-ufc-que-choisir-denonce-les-couts-caches-du-compteur-intelligent-linky_3483413_3234.html  


Des « opérateurs d’effacement »
Nouveauté introduite dans le projet de loi de transition énergétique : les opérateurs d’effacement. Tenez-vous bien : il s’agit de la création juridique de ce statut, distinct des fournisseurs. Ils seront chargés de solliciter les consommateurs pour qu’ils désactivent sur une période donnée leur chauffage et/ou chauffe-eau. Le but : économiser de l’énergie bien entendu. Mais ces opérateurs seront rémunérés selon le nombre de kWh « effacés ». 
Cerise sur le gâteau : « La charge financière du mécanisme est imputée à la collectivité des consommateurs, via la contribution au service public de l’électricité (CSPE) payée dans la facture d’électricité », rappelle l’UFC Que Choisir, qui a saisi le Conseil d’Etat « afin qu’il annule l’arrêté finalisant ce dispositif scandaleux qui alourdit injustement la facture de l’ensemble des consommateurs et s’avère, en outre, inefficace, voire contre-productif ». 
http://www.linformaticien.com/actualites/id/36412/un-appel-a-la-mobilisation-contre-les-compteurs-linky.aspx  


La loi de transition énergétique, qui sera votée « avant l'été 2015 », prévoit de rendre obligatoire le Linky, ce nouveau compteur électrique qui émet des radiofréquences.

Nous vous proposons d'interpeler votre député pour refuser cette obligation.


voir la vidéo de mesures réalisée par l'association Next-up, en ligne sur
http://www.santepublique-editions.fr/loi-de-transition-energetique-linky-3-mois-de-sursis-pour-les-victimes-c.html#videonext  

ALTERNATIF bien-être : conseils pratiques pour se protéger des ondes
http://www.santenatureinnovation.com/dossiers/ABE-dossier-mai-104.pdf  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,

La loi de transition énergétique, qui sera votée « avant l'été 2015 », prévoit de rendre obligatoire le Linky, un nouveau compteur électrique qui émet des radiofréquences.
Considérant que
* ces compteurs représentent une atteinte grave à ma liberté individuelle et au droit à la vie privée
* qu'ils n'apportent aucune garantie d'une amélioration du service et de maitrise des dépenses pour le consommateur alors que son développement sera à sa charge
* que ces nouveaux compteurs émettent des fréquences radioélectriques générant des niveaux d'exposition atteignant jusqu'à 3V/m à 1m de certains modules

Je demande que chaque personne puisse bénéficier de la liberté d'accepter ou refuser l'installation de ce compteur dans son habitation.
Dans cette attente, je vous prie de croire en ma vigilance sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

1106 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Arrretons les pressions et l'installation des compteurs linky... encore un incendie en Gironde (Langoiran) du à un compteur linky !

julien Bx
Le 26/02/2019 à 09:38:22

The French minnows won the race for Balotellis signature after he was kept out of Jurgen Klopps plans for the new season.

http://www.lalshops.com/where%20to%20buy%20patriots%20j
Le 26/12/2018 à 18:32:45

enedis doit arrêter son déploiement linky le 5 06 2018 par Corinne Lepage car c est- trop dangereux pour la santé et la vie privée cancerigéne et parfois des incendies factures trop élevés ainsi que l abonnement nous on va rien gagné c est enedis qui va gagnait !!!!

Blandine
Le 05/06/2018 à 01:06:32

DANGEREUX POUR L'ENVIRONNEMENT DONC POUR NOTRE SANTE TROP CHER ET INUTILE SAUF POUR LES ACTIONNAIRES DE E.N.E.D.I.S. AU DÉTRIMENT DE E.D.F. ET LE NOTRE

B V
Le 02/05/2018 à 17:48:38

câbles blindés obligatoires ; aprés 25 ans sur ce genre d'installation spécialement dans la sidérurgie celà est obligatoire

vansoen francis
Le 12/04/2018 à 17:01:03

Habitant en Savoie dans la commune de sT Pierre d'Albigny, je refuse l'installation du compteur LINKY pour les raisons invoquées et que tout le monde connait.
Pour l'instant il ne nous a rien été proposé par ERDF mais nous prenons les devant et avons adressé une lettre à EDF qui va nous donner une réponse dans une quinzaine de jours.

GOURY G.
Le 09/04/2018 à 10:03:35

Ils font ce qu'ils veulent ! Je me suis opposée à l'installation de ce nouveau compteur qui va nous tuer à petit feu, je leur ai dit non au téléphone. Ils l'ont installer à nos voisin donc par sécurité, nous avons mis notre mini-pelle devant notre compteur qui se trouve à l'extérieur. Nous pensions que le problème était réglé. Et bien non ! Ils ont quand même réussit à nous l'installer ! Je pense sérieusement devenir autonome en énergie pour enlever cette saleté...

Julie
Le 01/03/2018 à 12:19:49

n installer jamais le compteur linky chez vous cause trop de probléme de santé danger cpl arnaque des ondes électromagnétiques émise en permanence l intérieure du logement via les fils électriques installation de 7000.000 antennes relais pour transmettre les données et toxique ce compteur linky gaspillage 35 millions de compteurs en état de marche son détruits durée de vie d un compteur liky : 10 ans au lieu de 60 ans ( copteur actuels ) l argent ne va pas à l entretien des installations existantes ruineux 7 milliards d euros pour son déploiement des milliards pour la maintenance augmentations des abonnements et des factures dangereux des pannes et incendies à répétition les assurances ne les couvrent pas Edf / Enedis dégage sa responsabilité espion surveillance de la vie privée à distance absence et présence dans le logement mode de vie des occupants des données qui rapportent voyou Edf /Enedis et ses partenaires tentent d imposer le compteur linky par la force alors qu il n y a pas d obligation légale pour l accepter les methodes de Edf /Enedis et ses partenaires : mensonges désinformation menace ruses harcélement violation de propriété privée cela devrait être interdit par la loi et le maire de votre commune cordialement !!!!

therese
Le 28/02/2018 à 00:05:12

coupures de courant à répétition pour nous faire changer notre forfait pour un plus cher

patchoulissimo
Le 11/02/2018 à 16:51:13

Que les conseils municipaux prennent leurs responsabilités et refusent la pose de Linky sur leur commune. ERDF prends l'argent et le maire engage sa responsabilité pénale : quel QI faut il avoir pour être le premier édile ?

Jonquay
Le 07/02/2018 à 12:32:07

arretons d'etre des moutons et des cobaye

sibieta
Le 28/01/2018 à 16:43:04

Compteurs dangereux pour la sante.

Athos
Le 24/01/2018 à 18:56:39

Ces compteurs provoquent explosion et incendies, interdit en Allemagne, non aux dégâts pour ma santé.

Salome
Le 24/01/2018 à 18:55:49

et la santè dans tout ce monde a penser qu au fric surtout nos èlites actuelle au gouvernement qui eux seront mieux soignè en cas de problèmes que la majoritè du peuple

stopcancer
Le 27/12/2017 à 19:02:16

Enfin des paroles sages contre cet appareil, d'autres voix s'élèvent contre celà comme cet electricien du site https://lespiedsalaterre.org/,   continuez comme celà !

Julieponte
Le 04/12/2017 à 12:09:39

Je m'oppose au changement unilatéral du contrat et au caractère obligatoire : illégal. Nous sommes en démocratie.

Elisabeth
Le 21/11/2017 à 23:07:23

Depuis que les Linky sont installés dans ma résidence, je souffre sans cesse de maux de tête, je sens des décharges électriques , je me sens électrifiée dans tout le corps et quand je dors, je sens des ondes me pénétrer par les pieds dans toutes les jambes. J'ai très peur car je ressens la nocivité de ces ondes sur mon organisme .
Que puis-je faire ?

Fabienne
Le 16/11/2017 à 17:44:14

Non aux compteurs Linky

JG 47
Le 18/10/2017 à 10:55:32

bonjour je suis opposé a la pose de ce compteur ,qui n'a d'autre objectif que de supprimer les emplois d'une part et de gagner encore plus de fric ,et quand il y aura des factures abusives ( c'est déjà le cas) il faudra ce battre avec edf (ou autre) dans des procédures longue et laborieuse ,et en attendant EDF aura fait du fric sur notre dos nous devons remercier monsieur Raffarin de nous avoir ramener des USA ces merdes qu'ils ont rejeté mais il fallait a chasseneuil du Poitou ,sonfief installer un p'tit quecqchose

jacky27
Le 06/10/2017 à 14:38:31

Depuis que j'ai Linky, j'ai des maux de tête, des vertiges et des nausées, alors que la wifi ne me fait rien.

BARRET
Le 30/09/2017 à 12:01:15


bonjour
âgée de 78 ans ayant des problémes de santé .... coeur....capacité respiratoires restreint.... allergies

je ne tiens paps à avoir ce nouveau compteur installé chez moi

compte tenue des incertitudes persistantes liées aux études de centre internationalde recherche sur le cancer et bien d'autres dangers je me considére personnes à risquesPUIS JE REFUSER CE COMPTEUR ET QUELLES SANCTIONS; je risque S'IL VOUS PLAIT

chouchou34
Le 04/09/2017 à 09:36:38

Nous demandons une étude réellement indépendante avec des infos dans les médias avec bilan des scientifiques indépendants du CRIIREM, de Michèle RIVASI, à la TV à une heure de grande audience s'il vous plaît. Parce qu'à l'heure actuelle RIEN NE SE DIT, NADA, silence radio sur toutes les chaines , ainsi qu'ARTE, chaine germanique dont le gouvernement a refusé la généralisation de ce compteur sur leur territoire, mais bien silencieuse vers la France en la matière.
Ce silence en dit long, et cela rend ce dossier plutôt inquiétant. Il n'y a que l'Internet pour donner 2 sons de cloche. AUCUNE ASSURANCE NE COUVRE LES RISQUES SANITAIRES engendrés par le LINKY car aucune police d'assurance n'existe en matière d'onde EM et leur incidence sur la santé humaine, qu'enfants et seniors sont les plus fragiles à ces ondes. Incroyable l'usager se retrouve avec un compteur dont les risques d'incendies, de panne, et de santé ne sont pas couverts. Rouler en voiture sans assurance, là vous avez la loi contre vous, mais s'opposer à la pose d'un compteur Linky non-assuré, envoyant par le CPL des ondes EM 365 jours/an, là aussi, vous avez encore la loi contre vous. Quoique tout cela est bien trouble, car, à la pose d'un Linky, nos circuits électriques privatifs sont transformés, par l'injection de CPL, en réseau informatique, ce qui va beaucoup plus loin qu'un simple rôle de comptage, nous ne voulons que d'un compteur et pas d'un empoisonneur cancérigène qui rentre dans nos habitations par les fils et prises électriques toutes les 10 minutes, violation de propriété par un moyen technologique ! Surtout que du "Cancérigène", il y en a déjà une liste assez longue sans en rajouter.
Si un Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable ne sert pas à diminuer les substances cancérigènes déjà abondantes, qu'il participe à en rajouter, il devient légitime de se poser la question, "A quoi sert-t'il ?"
Les Conditions Générales de Vente d'ERDF tenaient en 4 pages avec la garantie d'une électricité à 50 Htz (NF-EN -50160) ni plus ni moins, tout fonctionne sans problème en 50 Htz, c'est la fréquence prévue pour le diamètre des fils de nos circuits (sauf s'il est blindé) et pour toutes multi-prises, rallonges et appareils électriques.
Et bien les nouvelles Conditions Générales de Vente d'Ennedis tiennent maintenant en 20 pages illisibles, sauf que dessus Ennedis se dédouane de toutes responsabilités en nous refilant en douce de l'électricité en KHtz et en Méga Htz, (mille à un million de fois plus intense), pas très rassurant. Ces ondes n'existent pas dans la Nature, elles transportent les données numériques liées à chaque connexion allumage/extinction de notre électroménager, si bien qu'aucune régularité dans les oscillations d'ondes ne peut être observée, ces ondes se caractérisent par des cycles aléatoires car chaque paquet numérique est différent du précédent, comment la biologie humaine peut vivre avec ça ? Ces ondes sont qualifiés de potentiellement cancérigènes selon l'OMS, alors c'est quoi cette décision politique à vouloir faire vivre ses concitoyens sous le risque cancérigène ? On traite les gens prudents d'alarmistes,
pourtant une expérience scientifique et indépendante existe sur les ondes des cellulaires en proximité d'oeufs de poules sous couveuse, résultat 80 % de poussin morts-nés, alors que sans contact de cellulaire, 80% de poussins vivants. Ce reportage ne se trouve que sur le Net, parce qu'il gênerait les ventes de portable s'il passait à la TV. C'est notre société démocratique qui recule, un véritable mépris pour les luttes de nos pères et nos ancêtres qui se sont battu pour un monde meilleur, il semble que le pouvoir de l'argent soit plus puissant que la bonne santé des humains, jusqu'à quand ?
Il faudrait 10 années d'expérimentation du Linky pour avoir des résultats fiables, mais si aucune assurance n'a prévu une police protégeant l'assuré, c'est bien qu'on s'attend au pire, sinon l'assurance couvrirait les risques.

Delmotte
Le 18/07/2017 à 02:14:14

a Gendarmerie indique que la Préfecture aurait donné autorisation de pénétrer sur le domaine privé

https://www.youtube.com/watch?v=ru4YaK4S2QY  

où va-t-on ?

mochri
Le 17/04/2017 à 19:21:40

Demande de pose de compteur Linky par téléphone.

J’avais informé le 13 mars à ENEDIS que Madame le Député-Maire Valérie LACROUTE conseille de ne donner aucune information par téléphone concernant ce genre de proposition.
En effet, les escroqueries se font souvent par téléphone. Aucun démarchage ne doit être fait téléphoniquement.
Lors du goûter des personnes âgées du Dimanche 19 mars, à 14 heures, à la salle des fêtes de Nemours, route de Moret. Madame la maire a répète qu’il ne fallait pas répondre au personne qui nous sollicitaient par téléphone.

Hors j’ai de nouveau été sollicité le 20 mars vers 8heures 30 par une personne qui souhaitez prendre rendez-vous par téléphone.

Je constate qu’après mon courrier qu’ENEDIS insiste pour prendre rendez-vous par téléphone pour la pose d’un compteur Linky. Et ainsi la pose du compteur est au bon vouloir du client et il est ainsi le seul responsable de défection de celui-ci. Il devra effectuer le dépannage à ses frais.
Sans doute le sous-traitant ne veut pas s’engager par écrit pour prendre rendez-vous car ainsi il serait responsable de malfaçons ou tous autres effets secondaires.

Dans ce cas il est important de demander que le sous-traitant demande rendez-vous par courrier. Qu’il indique précisément sa raison sociale et les référence de son assurance décennale. C’est le seul moyen de se refendre en cas de recours. J’en ai déjà fait l’expérience pour une autre affaire.

Je pense que ce sous-traitant n’est pas sûr de lui et ne s’engagera pas sur la chose.

Par ailleurs l’interlocuteur Linky ne donne jamais son nom pour éviter tout recours nominatif.

La confiance ne se demande pas ; il vous faut la gagner. Tout le problème est là.

mochri
Le 26/03/2017 à 15:38:36

Non a cette arnaque de mouchard et intrusion dans nos vie privée et suppression de poste ..... !! Non !! Non !! Et non !!!

anonymes
Le 09/03/2017 à 12:56:58

Linky a la poubelle avec ENEDIS , j'en veux pas chez moi

Pierre BELLERT
Le 08/03/2017 à 16:22:53

Des compteurs électriques accusés de surestimer la consommation d’électricité

http://www.planet.fr/conso-des-compteurs-electriques-accuses-de-surestimer-la-consommation-delectricite.1316341.1404.html?xtor=ES-10-%5BPlanet-Alerte-Infos%5D-20170308&gcltc=2&gcltl=3&gcnid=1316411  

Une étude scientifique publiée début mars montre que les mesures effectuées par des compteurs électriques peuvent donner des résultats complètement faussés. Explications.
C’est une information qui devrait conforter les opposants à l’installation de Linky. Une étude scientifique publiée le 3 mars dans la revue "IEEE Electromagnetic Compatibily Magazine" montre que les mesures effectuées par des compteurs électriques peuvent donner des résultats complètement faussés, rapporte LaTribune.fr.
Pour en arriver à ce constat, des chercheurs des universités de Twente et d’Amsterdam (Pays-Bas) ont connecté neuf compteurs construits entre 2004 et 2014 à un tableau électrique pour mesurer la consommation de plusieurs appareils.
Un écart de 582%
Résultat : "cinq des neufs compteurs testés affichaient des données bien plus élevées que la consommation réelle - un écart allant jusqu'à 582% a été constaté - tandis que deux autres compteurs étaient nettement en deçà de la réalité - environ 30%", explique le site d’information.
A lire aussi : Tout savoir sur le nouveau compteur Linky
Ces chiffres s’expliqueraient notamment par le développement des nouvelles technologies en matière d’éclairage, qui rendent la mesure de la consommation plus compliquée pour ces boitiers intelligents.
PUBLICITÉ
Alors que plus de trois millions de compteurs Linky ont déjà été installés en France, cette nouvelle étude a donc de quoi inquiéter. Ces compteurs électriques utilisent en effet le même principe de comptage que certains analysés par les chercheurs, précise LaTribune.fr.

un anonyme
Le 08/03/2017 à 16:16:37

Bonjour à tous,

Ce que dit Luc est parfaitement exact.
Je prends exemple sur certains effets de rayonnements électromagnétiques. Je considère trois rayonnements caractéristiques.

1) Le premier l’infra-rouge qui nous réchauffe la peau et avec lequel on peut avoir une sensation de bien-être.
2) Le second l’ultraviolet qui permet de bronzer mais qui dans l’excès brûle la peau. Celui-ci a deux effets antagonistes.
3) Le troisième le rayonnement gamma qui est mal connu mais qui compose l’un des rayonnements radioactifs (alpha, beta et gamma). Je ne ferais pas un exposé sur la radioactivité. Il n’est pas besoin de s’attarder sur les effets de la radioactivité.

On connaît les effets des rayonnements électromagnétiques à fréquence très élevées comme le gamma ou le rayonnement X utilisé en radiographie médicale par contre on n’a pratiquement pas d’expérience sur les grandes ondes ou fréquences basses. C’est pourquoi on nous fait avaler n’importe quoi. En effet ces fréquences radios ne sont pratiquement pas étudiées en ce qui concerne les effets à long termes. Par contre, on connaît les fréquences radio très élevées dites fréquences radar. Mettez votre tête dans le four à micro-onde (onde radio courte) et vous comprendrez.
Donc les effets des ondes électromagnétiques dépendent de la nature de l’onde.
C’est pourquoi le principe de précaution me paraît indispensable. On a vu l’effet de l’amiante. Matériau utilisé abondamment au siècle denier pour ses propriétés soit disant bénéfiques.

A plus

m
Le 12/02/2017 à 09:16:52

Nicolas Dupont Aignan est le seul candidat qui préconise le principe de précaution sur le compteur Linky.
Voir à la minute 9mn42s l’avertissement de Nicolas Dupont Aignan sur le compteur Linky.
https://www.youtube.com/watch?v=-xCzJrTrIEY  

mochri
Le 11/02/2017 à 17:17:02

Je Refus de l' Installation - du Compteur Intelligent LINKY" que on viol ma vie et mes droits !

zeghoudi Fatima
Le 05/02/2017 à 12:47:24

Augmentation des factures, suppressions d'emplois donc augmentation du chômage sans oublier danger pour nos installations pour notre santé et pour notre sécurité!

Anonyme
Le 26/01/2017 à 18:10:27

Un anonyme est une taupe d’EDF chargé de saturer le site.

mochri
Le 18/01/2017 à 09:29:05

Électricité : plusieurs communes plongées dans le noir pour baisser leur consommation électrique.
Ce qui risque d’arriver aux PARTICULIERS avec le compteur Linky qui peut être commandé à distance quand la demande est supérieure à la production.

http://www.francetvinfo.fr/meteo/pic-de-froid/electricite-plusieurs-communes-plongees-dans-le-noir-pour-baisser-leur-consommation-electrique_2023233.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20170118-[lestitres-coldroite/titre3]  

mochri
Le 18/01/2017 à 09:25:55

BONJOUR DYSFONCTION COMPTEUR E D F RAPPEL FACTURE SUR
2 ANS 980€ RETRAITE 480€
JE CONTESTE CETTE FACTURE POUR LES RAISONS SUIVANTES
N°1 COMPTEUR NE M APPARTIENT PAS
N°2 PREUVE DU DYSFONCTIONNEMENT
N°3 HOMOLOGATION COMME LES RADARS
N°5 SI DYSFONCTIONNEMENT VOIR FABRICANT

REJOIGNE MOI ET PORTONT PLAINTE EN MASSE FAITE LE SAVOIR POUR QUE LES POUVOIRS PUBLIQUE INTERVIENNENT MERCI

un anonyme
Le 07/11/2016 à 04:43:27

NEWS DU 19102016

Clear Sound, Styling Sleek, et Micro-ondes Radiation
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2650  

Micro-ondes, Wifi, et d'autres signaux EMF liés à des maux de tête, la fatigue, la dépression, l'anxiété, et plus
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2653  

Les ondes du Linky conformes pour “La Dépêche.fr”
: http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2656  

Compteur Linky Tout le monde est concerné pour « La Provence »
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2658  

AVANTAGES ERDF ET INVONVENIENTS par "Pic Bleu"
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2663  

Pour « le Journal d’ici »,TARN : Des compteurs Linky mesurés
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2661  

Marché de l’énergie : Des Français favorables au chèque énergie et partagés sur Linky
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2666  

Compteur Linky: mesures dans le Tarn par « Energie 2007 »
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2671  

Enquête Tripwire: Smart Grids Manque Cyber Security Protection
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2674  

Compteur Linky : les nouveaux mensonges de MAIRE-Info
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2676  

Correction des 2 liens de la NEWS d’hier:

L'attaque de l'industrie sans fil sur la qualité de vie : 2 témoignages
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2642  

RÉPONSE DU GOUVERNEMENT AU RAPPORT du COMITÉ PERMANENT SUR LE DROIT DE LA SANTÉ (Canada)

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2644  

un anonyme
Le 19/10/2016 à 18:51:46

NEWS:

La Ville de FORT ST JOHN reçoit une demande pour deux poteaux de services publics communs
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2623  

Les joueurs prêts à composer avec la 5G
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2626  

Meilleures pratiques pour la sécurité IdO (Internet des Objets) : Spotlight Expert
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2630  

Groupe de sécurité de la construction vise à sensibiliser l'exposition aux rayonnements RF
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2632  
Lettre de L'honorable Jane Philpott, député et Ministre de la Santé

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2635  

Contentieux de la radiation cellulaire
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2638  

Courbevoie, la première commune qui vous connecte à Internet par "Li-Fi"
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2640  

L'attaque de l'industrie sans fil sur la qualité de vie : 2 témoignages
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=26422  

RÉPONSE DU GOUVERNEMENT (Canadien)AU RAPPORT du COMITÉ PERMANENT SUR LE DROIT DE LA SANTÉ

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=26444  

un anonyme
Le 19/10/2016 à 09:35:01

NEWS

Opposition au plan de ComEd/Exelon : A Chicago les fonctionnaires disent que les changements nuiraient aux clients à faible revenu
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2605  

Traduction de la lettre parlée dans l’article : http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2605  
ici:
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2609  

ACTION DE CE JOUR A ALBANY, VILLE DE 30 000 HABITANTS, CAPITALE DE L’ETAT DE NEW YORK.
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2611  

Les raisons fondamentales pour lesquelles les ordinateurs portables ne doivent pas être utilisés sur vos genoux
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2614  

Rayonnement et Radiofréquence : blessures des arbres autour des stations de base de téléphonie mobile
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2616  

Un petit site cellulaire infographique de fournisseur d'infrastructure sans fil : Crown Castle.

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2618  

un anonyme
Le 18/10/2016 à 10:25:45

NEWS:

La tromperie de PSO (Public Services Oklahoma)
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2556  

Hôpital Mainstream (Toronto) reconnait officiellement la sensibilité électromagnétique
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2589  

EAU INTELLIGENTE
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2569  

GB: Des centaines d'emplois menacés
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2572  

Nouveau procès des compteurs en Virginie
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2591  

WiFi et périphériques études
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2593  

Ventes aux enchères de notre santé !
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2598  

LES CONSÉQUENCES DE LA VENTE AUX ENCHÈRES : Stations FM qui ont peu de portée mais qui pénètrent profondément:
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2600  

Les téléphones cellulaires et Wifi champs nuisent-ils à votre corps?
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2603  

un anonyme
Le 17/10/2016 à 13:21:51

Le rayonnement à vos pieds par les plaques d’égout.

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2550  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 11:43:21

Sexy, Linky ?

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2547  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 11:18:34

7e Rencontre des Sentinelles du Climat sur le thème : « Linky : Danger ou atout pour les citoyens et la transition énergétique ?

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2545  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 11:05:49

Les compteurs Linky doivent arriver en 2019-2020 à Fontenay-Trésigny: une habitante s’inquiète

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2541  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 10:57:55

Compteur Linky : pourquoi un village vient d'être condamné

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2539  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 10:45:06

Les préoccupations des compteurs intelligents aux USA

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2535  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 10:36:09

La Chine interdit les scanners à rayons X dans les aéroports

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2537  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 10:32:43

la mairie de Montferrand-du-Périgord s’est retrouvée au tribunal administratif de Bordeaux.


La délibération du Tribunal a lieu ce jour 14 octobre. Le premier qui a le résultat merci d’informer.

Reporters
Le 14/10/2016 à 16:12:05

J’ignorais cette “science”: La LITOTHERAPIE par les pierres contre les ondes.
Comme il existe beaucoup de marchand de rêves,
Parmi les électrosensibles, qui auraient essayé cette technique? Qui pourrait nous en parler ou bien de son expérience?
Y aurait il un expert dans le domaine?

Comme ici, par exemple: http://www.energesens.com/la-lithotherapie-energesens-132-1.html  

Reporters
Le 13/10/2016 à 13:34:07

Une autre information qui ne va pas plaire mais bien réelle pourtant , le Gazpar:

L'Europe bat l'Amérique du Nord pour devenir le plus grand marché des compteurs de gaz intelligents

En anglais: http://www.ibtimes.co.uk/europe-beats-north-america-become-biggest-smart-gas-meter-market-1585999  

Les nouvelles règlementations en matière d'efficacité énergétique de l'UE, stimule la demande pour les compteurs intelligents sur le marché européen.
L'Europe est devenue le plus grands demandeur de compteurs de gaz intelligents sur le marché du monde, dépassant l'Amérique du Nord, selon un nouveau rapport.

Les nouvelles règlementations en matière d'efficacité énergétique de l' UE et un déploiement permanent des compteurs d'électricité intelligents en France, Italie, Royaume - Uni et les Pays - Bas ont contribué à stimuler la demande sur le marché européen.

Le rapport, rédigé par Frost & Sullivan, a également affirmé que le marché Asie-Pacifique, hors Chine, dépassera également l'Amérique du Nord d'ici 2018.

Un compteur intelligent est un compteur de gaz et d'électricité qui peuvent envoyer numériquement les relevés de compteurs aux fournisseurs d'énergie. Cela peut assurer les factures d'énergie plus précis.

"L'adoption d'une législation favorable, comme le troisième paquet énergie de l'Union européenne, a donné une impulsion importante à la croissance des solutions de comptage avancées", a déclaré Maximilian-Eckart Wernicke, énergie et environnement consultant chez Frost & Sullivan.

«Sans un mandat à l'échelle nationale, les services publics de gaz auraient négligé la population et offert des compteurs intelligents de gaz uniquement pour les clients industriels et commerciaux ayant une consommation annuelle de plus de 1.500.000 kWh."

un anonyme
Le 12/10/2016 à 17:13:03

Vous pouvez être d’un avis différent que mes infos mais “Les faits” que nous pouvons constater à travers le Monde donne raison à Sarkozy dans sa déclaration: “nul ne pourra s’opposer au Nouvel Ordre Mondial”!

Comme ici par exemple:

Les expéditions de compteurs intelligents en Europe augmenteront de 105 % jusqu’en 2018, dit Berg Insight

La France et le Royaume-Uni enregistreront une hausse des envois pour les deux années à venir avec l'Autriche, l'Irlande, les Pays-Bas, la Norvège, la Roumanie et l'Espagne identifiés comme autres points chauds.

En anglais: http://www.wireless-mag.com/News/43348/smart-meter-shipments-in-europe-will-grow-105-until-2018-says-berg-insight.aspx  

Les livraisons annuelles de compteurs d'électricité intelligents en Europe va plus que doubler dans les deux prochaines années, un nouveau rapport de recherche de la firme d'analystes M2M / IdO Berg Insight dans son estimation. Le marché a accéléré en 2016 et les ventes devraient atteindre 13,5 millions d'unités au cours de l'année, rapporte Berg.

Les expéditions annuelles de compteurs électriques intelligents en Europe vont plus que doubler dans les deux prochaines années, un nouveau rapport de recherche de l’analyste de M2M/IoT selon les prédictions de la firme Berg Insight . Le marché s’est accéléré en 2016 et les ventes devraient atteindre 13,5 millions d’unités au cours de l’année, selon le rapport de Berg . En 2018, la demande annuelle est prévue pour atteindre un niveau sans précédent de 27,6 millions d’unités. Le pic des expéditions annuelles de l’ordre de 25 millions d’unités par an sera maintenu jusqu'à la fin de la décennie.

Tout d’abord, les masse-déploiements attendue en France et au Royaume-Uni sont en cours d’être obtenus. Deuxièmement, Enel est sur le point de lancer la deuxième vague de déploiement de compteurs intelligents en Italie, comme les appareils de première génération atteignent la fin de leur durée de vie technique de 12 – 15 ans. » Le rapport identifie également l'Autriche,l'Irlande,le Pays-Bas,la Norvège,la Roumanie et l'Espagne comme autres points chauds pour les compteurs intelligents dans les années à venir. Les perspectives pour l’Allemagne, cependant, restent négatif à court terme. Alors même que le pays a récemment adopté un nouveau cadre règlementaire pour la mise en place de compteurs intelligents, les déploiements à grande échelle sont encore pour quelques années à venir. Contrairement à la plupart des autres pays en Europe de l’Ouest, l’Allemagne déploiera seulement les compteurs intelligents obligatoires pour environ 10 % des clients avant 2028. Berg Insight croit qu’un déploiement à grande échelle ne peut pas être achevé avant les années 2030.

Avec cet article cela ne veut pas dire que je prenne mon pied contre certains ici, qui comprennent très mal les informations que je relaient. Ce sont "des faits réels" qui se produisent et refuser de les voir comme vous le faites ou bien sortez de vos gonds, ne sert en fait que les intérêts des "Pro-Linky" dont je ne fais pas partie!!

un anonyme
Le 12/10/2016 à 16:22:21

à reporter : oui, il semblerait que même avec la "sommation" d'huissier, certains poseurs sont passés outre. Par contre, cette sommation permet de faire une action contre ENEDIS au tribunal, pour les courageux qui auront ou auraient la force d'en passer par là !

à Romarin : merci pour ta proposition. J'ai le livre mais je serais intéressée par la vidéo. contacte-moi par mail pour voir les modalités : danielle.dubus52@gmail.com.  
la lecture de livre fait froid dans le dos.
Il y a aussi un livre très intéressant sur la géo-ingénierie de Marc Filterman. L'homme nu, Tu connais ? là aussi ça fait froid dans le dos !

cordialement à tous

danielle
Le 12/10/2016 à 14:55:24

L'anonymat n'est pas interdit ici. Par ailleurs pensez vous que certaines signatures soient les véritables noms?
Vous voulez que je signe "l'emmerdeur"? Cela va vous apporter quoi de plus?
Je m'en fiche du nom de qui diffuse, l'important étant le contenu VÉRIFIABLE.

Maintenant que mes informations VÉRIFIABLES, puisque le lien correspondant est mentionné à 99%, vous déplaisent vous devriez lire ou relire la Charte qui se termine par:

"la bienveillance est de mise sur les commentaires. Ne supposez-pas que quelqu'un qui ne partage pas votre avis est votre ennemis,
Un point de vue divergeant est un enrichissement, pas une source de confrontations systématiques."

un anonyme
Le 12/10/2016 à 13:08:44

J'étais présent lorsque le sous-traitant est arrivé dans la rue pour pose de Linky (mon compteur est à l'extérieur, avec un gros cadenas sur la porte du boitier). Il m'a dit "vous avez un cadenas, on ne pose pas" (...de plus il y a des inscriptions de refus).

Il y a des compteurs dans les parties communes d'immeuble (pour la minuterie, etc). J'ai avisé Enedis du refus voté en assemblée générale des copropriétaires (plus visualisation du refus, RAR, sur le compteur, et photos de l'ensemble). J'ai informé les locataires (anti Linky également...) pour ne pas laisser faire les prestataires s'ils constatent leur intrusion.

Je crois que nous devons passer au stade d'opposition physique, pour abus de pouvoir et légitime défense. Je connais des anti-Linky qui ont prévenu Enedis qu'ils vont lâcher les chiens sur le prestataire s'il ne tient pas compte du refus.

Pour tous ceux qui ont un compteur à l'intérieur du logement, vous êtes tranquilles, si vous en cédez pas aux pressions mensongères (c'est obligatoire, on va couper le courant, etc). Malgré ses tentatives de passage en force, Enedis est mal, très mal, car il sent que la fronde s'amplifie et qu'il n'aura pas accès aux compteurs intérieurs.

"Les tyrans ne sont forts que parce que les soumis baissent la tête" La Boétie.

soleil vert
Le 12/10/2016 à 13:05:54

Installez un dispositif de protection mécanique (grille) permet de faire constater l'effraction s'il y a passage en force

Pheel
Le 12/10/2016 à 10:44:23

bonjour j'ai le pdf les armes de l'ombre top secret et la video

ROMARIN
Le 12/10/2016 à 10:42:39

Bonjour,
Malgré les sommations, les linky seraient quand même installés.
Qui peut confirmer?
Merci

Reporters
Le 12/10/2016 à 09:52:59

Risques pour la santé associés aux émissions de compteur sans fil «intelligents»

Il y a une "base raisonnable" de préoccupation en ce qui concerne les risques sanitaires liés aux émissions sans fil de compteurs intelligents.
Il est «déraisonnable» d’ exposer involontairement et chroniquement les consommateurs à l'énergie électromagnétique émise par les compteurs intelligents.

Au cours des trois dernières années au site de sensibilisation Smart Grid j'ai détaillé un certain nombre de préoccupations liées à l' utilité des compteurs intelligents y compris les frais financiers, les invasions de la vie privée, les cyber - menaces, et le risque accru d'incendies par rapport aux compteurs analogiques. Une autre préoccupation concerne les risques sanitaires liés aux émissions sans fil.

Sur la base de mon examen technique effectué il y a plus de deux ans, j’ai créé une page Web qui a documenté le soutien de l'affirmation selon laquelle les effets néfastes sur la santé pourraient être attendus en raison de l'exposition aux émissions sans fil des compteurs intelligents. Se reporter à "Radiofréquences (RF) Puissance de radiation des niveaux de densité pour les compteurs intelligents, les divers effets biologiques, et Directives d'exposition» à https://smartgridawareness.org/rf-health-effects/comparison-values/   .

Malheureusement, les déploiements de compteurs intelligents continuent à travers le monde et dans certains endroits le refus des consommateurs ne sont pas autorisés. Tel est le cas dans l'état de Pennsylvanie, où les consommateurs ne sont pas autorisés par la Commission des services publics (PUC) de conserver les compteurs analogiques plus surs.

Sur la base de mon examen de la littérature également examinée par des pairs au cours des dernières années, l' une des études qui ont contribué à me convaincre que l' exposition aux champs électromagnétiques de faible niveau (CEM) pourrait en effet être nocif inclus "Hypersensibilité électromagnétique: Evidence pour un syndrome neurologique Novel. « l' un des auteurs de cette étude était Andrew A. Marino, Ph.D. [1]

Récemment, je crois comprendre que le Dr Marino a présenté un «rapport d'expert» dans le cadre d'une affaire devant la Pennsylvania PUC. Dans cette procédure plusieurs consommateurs ont affirmé que leur santé est affectée négativement par les compteurs intelligents installés par PECO Energy Company [2].

Les conclusions tirées par le Dr Andrew Marino et présentées dans son rapport d'expert sont les suivantes:

« D' abord, [il] est une base raisonnable dans la science établie pour les préoccupations des plaignants concernant les risques pour la santé humaine causés par l' énergie électromagnétique artificielle dans l'environnement, y compris le type d'énergie électromagnétique émis par les compteurs intelligents. Ces risques pour la santé sont accrus chez les très jeunes, les très vieux, et ceux souffrant de maladies ou de troubles préexistants.

Deuxièmement, l' hypersensibilité électromagnétique est une affection neurologique documentée dans laquelle la personne concernée éprouve des troubles musculo - squelettiques, immunologiques et / ou des symptômes neurologiques qui éclatent sensiblement ou s’intensifient lors de l' exposition à l' énergie électromagnétique artificielle dans l'environnement. A ce propos entre 5-10% de la population en général sont auto-déclarés à souffrir de ce trouble.

En troisième lieu , les plaignants ont été contraints à la position presque impossible de mener l' expérience [s] sur eux - mêmes pour prouver à la satisfaction de PECO que leurs revendications d'un lien entre leurs symptômes et de l' énergie électromagnétique de compteurs intelligents étaient suffisamment crédibles pour justifier une action remédiable par PECO .

Quatrièmement, il n'y a aucune raison valable de PECO à douter de la réalité des symptômes des plaignants, à remettre en question leurs intentions dans la recherche d'un soulagement, ou de ne pas respecter et mettre en œuvre les conseils qu'ils reçoivent de leurs médecins que l' exposition à l' énergie des compteurs intelligents doit être évitée .

Cinquièmement, l' exposition chronique à l'énergie électromagnétique des compteurs intelligents provoque des risques pour la santé humaine qui vont bien au - delà de la capacité de l'énergie pour déclencher des réactions allergiques chez les personnes sensibles. Une grande littérature en biologie expérimentale indique que l' énergie électromagnétique par l' homme, y compris celles provenant des compteurs intelligents, provoque des effets biologiques impliquant tous les processus essentiellement physiologique qui se produit dans les organismes vivants. Une grande littérature en biologie non expérimentale montre que l' énergie électromagnétique artificielle, y compris de compteurs intelligents, est associée à une pléthore de maladies humaines. Les gens qui souffrent de conditions pré-existantes sont particulièrement vulnérables, et tout les plaignants souffrent de ces conditions.

Sixièmement, la demande de PECO que la FCC ayant répondu que les compteurs intelligents sont sûrs est faux parce que la FCC a fait cette déclaration uniquement en ce qui concerne les “échauffements et brulures” des effets de l' énergie électromagnétique. Les plaignants n’ont pas prétendu que les compteurs intelligents sont comme les fours à micro - ondes.

Septièmement, PECO a affirmé que des comités d' experts ont prononcé des compteurs intelligents en toute sécurité, mais PECO n'a pas reconnu les conflits d'intérêts qui infectent ces comités , ni les limitations sérieuses sur leurs rapports, tels que l'incapacité à résoudre une grande partie de la littérature pertinente flagrante.

Huitièmement, PECO propose d'exposer les êtres humains aux compteurs intelligents d' énergie électromagnétique sur leur opposition dans des conditions qui ne seraient pas acceptables pour toute institution aux États-Unis où l' expérimentation humaine peut légalement être effectuée. Par conséquent, contraindre les plaignants à supporter les risques et les incertitudes d' une telle exposition est injustifiée et reviendrait à une expérimentation humaine involontaire par PECO ".

En ce qui concerne les directives d'exposition de la Federal Communications Commission (FCC), le Dr Marino déclare que:

"Selon la FCC, les compteurs intelligents et les téléphones cellulaires sont sans danger lorsqu'ils sont fabriqués selon les niveaux d'émission actuellement prescrits. Mais la FCC définit un niveau d'émission comme «sûr» si elle ne donne pas lieu à des effets biologiques néfastes causés par l’échauffement ou la brulure du sujet exposé. Nulle part la FCC dira que les compteurs intelligents sont en sécurités à l' égard des changements physiologiques [causé] par processus physiques autres que l’échauffement ou la brulure. Cette affirmation est insupportable et contre-scientifique, et n'a pas été faite par la FCC ".

Au contraire:

"Il y a une très grande base de données d'études empiriques en biologie expérimentale qui démontre hors de tout doute raisonnable que les effets biologiques peuvent se produire à des niveaux d'énergie électromagnétique artificiel réellement présent dans l'environnement."

Et cela:

« Par conséquent [il n'y a] aucune base rationnelle pour faire valoir que l'énergie PECO [niveaux pour les compteurs intelligents] est trop petite en la matière."

En ce qui concerne la symptomatologie des plaignants dans la procédure de PUC, le Dr Marino déclare que:

"Il y a une base solide en biologie expérimentale qui prend en charge leurs préoccupations en ce qui concerne les conséquences pour leur santé qui se sont produites et qui peuvent se produire en raison de l' exposition chronique future à l'énergie électromagnétique émise par les compteurs intelligents. Dans les conditions pertinentes pour les conditions de la présente affaire, de contraindre les plaignants à supporter ces risques et incertitudes est injustifiée et reviendrait à l' expérimentation humaine involontaire par PECO ".

Que la Pennsylvania PUC et PECO Energy répondent favorablement aux arguments raisonnés d'Andrew Marino, Ph.D. est encore inconnue, mais si l' histoire est toute la leçon, ils vont probablement rester avec leurs têtes dans le sable (comme la FCC) et proclament que toute demande d'effets biologiques néfastes des émissions sans fil de faible niveau restent «ambigu» et «non prouvées». Nous allons attendre la conclusion de la procédure et mettre à jour cet article à une date ultérieure.

Les références
[1] "Hypersensibilité électromagnétique:. La preuve d'un syndrome neurologique Novel" Par McCarty, DE, Marino, A., et.al, International Journal of Neuroscience, Décembre 2011, le volume 121, pp 670-676; consulter le lien à: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21793784   .

[2] Rapport d'expert Andrew A. Marino, Ph.D., en date du 8 Août 2016; un lien pour ce document où certains renseignements personnels des patients a été expurgée est disponible ici: http://andrewamarino.com/PDFs/testimony-AAM_Report.pdf  



Reporters
Le 11/10/2016 à 17:44:05

Avez vous reçu cette information par mail:

"il y a désormais plusieurs cas de pose du Linky malgré la sommation, celle-ci ne sert donc pas à empêcher la pose mais simplement à attaquer Enedis ensuite pour ne pas avoir respecté la sommation : il faut donc ensuite se munir d'avocats, de temps (années ?), et de courage... sans certitude de gagner au final.

A ce jour, la seule bonne parade contre les gazpar est que la commune n'autorise pas GrDF à installer les concentrateurs sans lesquels les gazpar sont inutiles... Cf http://refus.linky.gazpar.free.fr/canard-gazpar-st-macaire-23dec2015.jpg"  

Stéphane

Nous y sommes, il faut prendre un avocat! Pour attaquer sur quoi puisque Enédis et l’état ont leurs propres experts, études.....A moins d’être reconnu du bout des ongles à la moelle épinière comme Super électrosensible!

Personnellement j'opterais pour le filtre dont certaines personnes ont parlé. Mais quel modèle et référence? Solution qui semble la moins onéreuse qu'un procés. Autres solutions? Merci.

un anonyme
Le 11/10/2016 à 09:59:12

De votre "anonyme"préféré, avez vous reçu cette information par mail:

"il y a désormais plusieurs cas de pose du Linky malgré la sommation, celle-ci ne sert donc pas à empêcher la pose mais simplement à attaquer Enedis ensuite pour ne pas avoir respecté la sommation : il faut donc ensuite se munir d'avocats, de temps (années ?), et de courage... sans certitude de gagner au final.

A ce jour, la seule bonne parade contre les gazpar est que la commune n'autorise pas GrDF à installer les concentrateurs sans lesquels les gazpar sont inutiles... Cf http://refus.linky.gazpar.free.fr/canard-gazpar-st-macaire-23dec2015.jpg"  

Stéphane

Nous y sommes, il faut prendre un avocat! Pour attaquer sur quoi puisque Enédis et l’état ont leurs propres experts, études.....A moins d’être reconnu du bout des ongles à la moelle épinière comme Super électrosensible!

Personnellement j'opterais pour le filtre dont certaines personnes ont parlé. Mais quel modèle et référence? Solution qui semble la moins onéreuse qu'un procés. Autres solutions? Merci.

un anonyme
Le 10/10/2016 à 16:57:51

Voyons qui raconte la vérité à leurs adhérents ou sympathisants et autres collectifs en diffusant des affirmations erronées!!!.

Aux Apôtres de Next-up: vous a t’on transmis ces échanges de la part de votre gourou ou bien vous les a t’on cachées?

4 Echanges entre 3 principaux opposants au Linky: Annie de Santepublique, Marc Filterman, spécialiste des ondes et Hugo de Next-up.

J’ai supprimé les noms des personnes citées par X ou Y. J’ai copié-collé tel quel avec les fautes d’orthographes éventuelles.

1°) ANNIE DE SANTEPUBLIQUE::
”Au sujet des photos de sondes, un correspondant m'envoie les compléments suivants :

"observations :

comme Marc Filterman l'a vérifié et mis dans son mail, j'ai fait de même et si on fait un agrandissement d'une des photos de la sonde figurant dans
l'article du Dauphiné, on voit bien que celle ci commence à 9Khz, donc L’ANFR CONTRAIREMENT A CE QUE DIT NEXT-UP, a bien pu mesurer les
fréquences correspondantes du CPL utilisé par le LINKY :

www.ledauphine.com/images/089EEFE8-C5AB-4DFF-8A61-EEA39704FFE1/LDL_V0_12/un-technicien-en-train-d-installer-l-appareil-de-mesure-a-20-centimetres-du-compteur-linky-c-est-la-limite-pour-relever-les-donnees-explique-t-il-1475695163.jpg.   " target="_blank">http://s- www.ledauphine.com/images/089EEFE8-C5AB-4DFF-8A61-EEA39704FFE1/LDL_V0_12/un-technicien-en-train-d-installer-l-appareil-de-mesure-a-20-centimetres-du-compteur-linky-c-est-la-limite-pour-relever-les-donnees-explique-t-il-1475695163.jpg.    
par contre la deuxième photo montre bien une autre sonde et démarrant à 100khz

www.ledauphine.com/images/06AB25DB-AFAA-4C9D-83E6-946681346CED/LDL_V0_12/title-1475695163.jpg.   " target="_blank">http://s- www.ledauphine.com/images/06AB25DB-AFAA-4C9D-83E6-946681346CED/LDL_V0_12/title-1475695163.jpg.    


(lien d'origine de l'article :
http://www.ledauphine.com/actualite/2016/10/05/leur-but-expliquer-comment-fonctionne-le-compteur-linky  

La marque NARDA propose aussi des appareils dont le départ des mesures est bien 100 Khz (j'en ai trouvé également dans un PDF datant de 2012
mais n'ai plus le lien ) :


http://www.nardasts.com/pdf/hochfrequenz/E0249_A_Product_information_SRM_Isotrope_H-Feld-Antenna.pdf  

CONCLUSION: NEXT-UP NE PEUT PAS DIRE QUE L’ANFR N’A PAS FAIT DE MESURE DU CPL car le premier appareil le permet. La présence de l'autre démarrant à 100khz
c'est probablement pour savoir s'il y a des harmoniques qui ont été généré qui vont au delà de la fréquence initiale du CPL du LINKY.


COMME NEXT-UP A REAGI EN DIFFUSANT UNE CONCLUSION ERRONEE à X et Y, il est plus
que nécessaire qu'une mise au point soit faite pour éviter de faire perdre du crédit à la
lutte contre le compteur. Tous deux y compris Next Up diffusent massivement auprès des collectifs et il ne faudrait pas que cela se retourne contre eux.

L'incompétence de l'ANFR a été mis en lumière par le Criirem dont la qualité des mesures est sujette à caution :

http://www.criirem.org/autres-emetteurs/alerte-compteurs-linky-anfr   “

2°) MARC FILTERMAN SPECIALISTE EN ONDES, auteur de ‘l’armée des ombres”1999 (qui n’est plus publié depuis 2004: http://filterman.comlu.com/gsm.htm)  

J'ai rajouté les adresses emails de ceux qui ont été destinataires entre-temps suite à mes remarques, et voici ma réponse suite aux questions d'hier d'H. et A.

J'avais complètement oublié de regarder la doc du SRM 3000, que je viens de ressortir.

Je ne sais plus qui a fait la remarque sur les sondes qui commencent à partir de 100 KHz.

Il y a plusieurs sondes, mais il y a aussi celles de 100 à 3GHz et 100KHz à 6GHz pour le NBM500 qui remplace l'EMR (mais elles n'ont pas la même forme pour ce dernier).

L'ANFR disposait depuis longtemps d'un SRM3000 (3GHz), les derniers qu'ils ont acheté sont des SRM3006 (6GHz).

Pour le SRM3000 3GHz, il y a plusieurs sondes :

100 KHz à 250 MHz, en champ magnétique
100 KHz à 300 MHz, en champ magnétique

100 KHz à 300 MHz, en champ électrique

27 MHz à 3 GHz en champ E

75 MHz à 3 GHz en champ E

mais il ne supporte pas les sondes 9KHz contrairement au SRM 3006 (voir liste sur le bas de la photo).

Autre particularité, la sonde magnétique utilisée 100KHz/250MHz pour le linky appartient au LNE, Laboratoire national de métrologie et d'essais, et non pas l'ANFR

3°) HUGO DE NEXT-UP:

Nous maintenons que la sonde pour le CE du Linky est inappropriée, mais surtout cela démontre qu’ENEDIS, l’ANFR, le LNE, l’ADEME et c’est nouveau d’autres officines COMMERCIALES se tiennent tous (le cartel Linky) par la main pour faire l’apologie du système connecté Linky, mais aussi cracher sur Next-up !

Nous les connaissons tous, nous savons leurs impartialité et trouvons scandaleux que des sociétés commerciales se permettent de critiquer une ou des organisations environnementales (mélange des genres).

Jusqu’à ce jour, déontologie oblige nous nous sommes toujours abstenus d’attaquer telle ou telle sociétés commerciales ou revendeurs ou prestataires de services, mais ils emblerait qu’après le chaos politique actuel constaté, nous assistons en parallèle au chaos du devoir de réserve des marchands …

En ce qui les concerne, c’est très clair, dans le business : "Un chien n’a qu’un maître, celui qui lui donne la gamelle".


Je rajoute en sus sur un autre sujet concernant le Linky car nous l’avons évoqué hier soir en réunion, ceci sans être désagréable : nous pensons que de ne pas montrer l’arnaque PORTEUSE kW/kVA avec les kits démo Linky est pour nous totalement contre-productif.

Beaucoup d’argent a été investi dans cette action pour peu de démos lors des réunions.

Nous sommes dubitatifs pour la suite notamment par rapport au matraquage médiatique des mesures de diversion et inadaptées au contexte Linky par le cartel celles de surcroits effectuées sans protocole concernant les charges ou le positionnement dans la structure donc qui paradoxalement ne veulent strictement rien dire, mais qui semblent carrément hypnotiser non seulement les médias mais beaucoup d’autres personnes, ce qui évite d’aborder l’essentiel qui est la LDE qui aux USA est une pollution majeure.

ENEDIS qui a fait un procès contre l’organisation concernant la LDE sait très bien que cette toute nouvelle pollution environnementale qu’elle génère avec le Linky peut lui couter très cher, donc elle fera tout pour non seulement éviter d’en parler, mais aussi inonder les médias de com de mesures de diversions afin de l’occulter tant que faire se peut.

Nous n’avons qu’un but : faire prendre conscience que la LDE va devenir un pollution majeure en France, voire la première pollution environnementale en fonction du maillage du réseau BT ceci jusque dans les moindres recoins des appartements.

Ceci de façon pérenne en champs proches 24H sur 24 !

4°) D’OU LA NOUVELLE REPONSE DE MARC FILTERMAN, je cite::

“Ayant monté un labo par le passé, fait l'inventaire des appareils de mesure et des sondes dans le cadre du COMOP/COPIC et autres, il y a des choses comme professionnel que je ne peux laisser passer. quant à ceux qui vont venir dire que je suis copain avec les télécoms ou ces agences qu'ils se taisent. D'ailleurs les sabotages réguliers contre mon site sont là pour montrer le contraire, puisqu'il est disponible que de façon irrégulière comme tout le monde à pu le constater.

Hugo, que tu dises que l'une des 2 sondes est inappropriée, je suis tout à fait d'accord avec toi.

MAIS QUE TU DISES QUE LES 2 SONDES SONT INADAPTEES, CA C’EST LA MAUVAISE FOIE, c'est quelque chose en tant que professionnel, que je ne cautionnerais pas, car cela revient à nous autodiscréditer tous, ne t'en déplaise.

Là tu donnes des batons à l'ANFR et EDF/Enedis pour nous faire battre.

La sonde 9KHz à 300 MHz en champs électrique est adaptée pour le G1.

La sonde 100KHz 300 MHz en champ magnétique (en plus) est inadaptée en G1, car on mesure dans ce cas le tirage sur la ligne comme on le ferait avec une pince ampèremétrique, surtout si des moteurs, ballons d'eau chaude sont alimentés. Là on ne mesure pas le signal radio G1 sur le CPL. Il est excact qu'il existe un signal radio résiduel qui se propage sur toute l'installation, ce que l'ANFR ne peut nier d'ailleurs, contrairement à un ingénieur du LNE sur un forum qui semblait ignorer que le signal CPL est considéré comme un signal radio dans une norme de l'organisation UIT.

Les mesures sur le Zigbee sont inutiles, puisqu'aucun compteur Linky n'a pour l'instant été équipé avec le module de 2,5GHz destiné à faire de l'affichage distant.

Ne pas faire se qu'on reproche précisément à toutes ces agence officielles, car cela entacherait notre cédibilité à TOUS.

Pour moi le débat est clos.”



Comment continuer à les croire les yeux fermés comme vous le faites (ils se reconnaitrons)? Certes tout n’est pas faux ni mensonges. C’est pourquoi moi je les garde ouverts et cherche dans l’information, que cela plaise ou non. A chacun, chacune de faire son opinion aprés diffusion ici.

C’est aux responsables de Cyber, et à eux seuls, de juger de mettre en ligne ou non mes informations comme celle-ci.

un anonyme
Le 10/10/2016 à 14:52:14

tu as raison Mochri ! sinon laissons-le pérorer. Il n'a pas remarqué que tout le monde est parti et qu'il se retrouve seul ! MOI AUSSI JE DEMANDE AU MÉDIATEUR DU SITE DE BLOQUER CET INDIVIDU INDÉSIRABLE QUI DE PLUS MONOPOLISE TOUT LE SITE !

un anonyme
Le 10/10/2016 à 13:40:36

Je demande au médiateur de couper le sifflet à l’anonyme qui abuse volontairement du site pour noyer le poisson.

Technique classique des taupes.

mochri
Le 10/10/2016 à 10:38:04

La Ligue des Droits de l’Homme

http://www.ldh-france.org/linky-moins-bavard-soupconne-enedis-mieux-communiquer/  

Linky moins bavard que soupçonné ? Enedis devrait mieux communiquer !

La LDH avait alerté le 19 avril 2016 sur la question de la protection des données personnelles liée aux compteurs communicants Linky dont Enedis (ex-ERDF) a commencé l’installation dans plusieurs régions.

Suite à ce communiqué, la LDH a reçu une réponse de la Cnil l’assurant que les préconisations élaborées avec ERDF permettraient de respecter effectivement la protection des données personnelles.

Par ailleurs le responsable Enedis du projet de déploiement a pris contact avec la LDH pour plusieurs entretiens durant lesquels il a souhaité apporter des informations et des garanties sur le respect du protocole élaboré avec la Cnil. Selon lui, les seules données transférées automatiquement et quotidiennement dès lors que Linky est installé, sont les index de la consommation quotidienne du foyer. Pour que des données plus détaillées soient transmises, il est nécessaire que le client ouvre son espace personnel sécurisé sur le site d’Enedis et consente expressément au transfert de données. Le pas de mesure de la consommation d’électricité (la courbe de charge) ne pourra pas être inférieur à trente minutes (la Cnil préconisait dix minutes). Pour recevoir des conseils de fournisseurs d’énergie et de services divers, le client devra en faire la demande d’une part à Enedis et d’autre part à ces fournisseurs.

Toujours selon Enedis, c’est aussi dans son espace client que le consommateur pourra désactiver le stockage de ses données dans le compteur et supprimer celles qui ont été enregistrées.

Ces différentes procédures ne nous paraissent pas constituer une infraction au consentement libre et éclairé que la loi (Informatique & libertés) exige pour toute utilisation de données personnelles. La LDH déplore toutefois que l’usage obligatoire d’Internet n’offre pas de solution alternative aux clients qui n’y ont pas accès.

Reste aussi qu’un sérieux défaut d’information préalable à l’installation entraîne toutes sortes d’inquiétudes et des refus nombreux. Ainsi les installations des compteurs Linky qu’Enedis sous-traite à différents opérateurs en régions peut, en fonction du prestataire, très mal se passer, dès lors que les clients refusent cette installation, avec une utilisation de la force ou de la ruse tout à fait inacceptable. En tant que « donneur d’ordre », la responsabilité d’Enedis est engagée par l’attitude de ses sous-traitants.

La LDH demande à Enedis une meilleure information préalable des clients, elle veillera à ce qu’un accès soit proposé aux personnes n’ayant pas accès à l’Internet et restera vigilante quant au respect du protocole de protection des données personnelles.


un anonyme
Le 10/10/2016 à 10:22:42

La Hollande s’inquiète!

La stratégie de cybersécurité est actuellement examinée par les services publics en Hollande en raison de préoccupations au sujet de l'augmentation des attaques après que ceux-ci aient été forcé d’abandonner la technologie analogique.

https://www.engerati.com/article/cybersecurity-more-2m-smart-meters-dutch-utility  

"Les pirates malveillants ou malicieux, des employés mécontents ou des clients insatisfaits - posent tous une menace potentielle pour l'utilité du 21e siècle de plus en plus numérisé et interconnecté. Les attaques de sécurité contre les services publics sont à la hausse. [Autorités Engerati-électricité confrontées à de graves attaques de cybersécurité] Les utilitaires doivent prendre des mesures et des solutions nécessaires auprès des fournisseurs ".

https://www.engerati.com/article/electricity-authorities-face-severe-cybersecurity-attacks  

Les Attaques de Hackeur sur l'industrie de l'énergie prennent de l'ampleur, surtout maintenant que l'utilité de l'avenir est forcé à généraliser la numérisation et l'intégration de ses nouvelles technologies."

un anonyme
Le 09/10/2016 à 12:07:34

l'Anonyme, TU CESSES D’ÉLUCUBRER ET DE MONOPOLISER LES DISCUSSIONS ! ON A COMPRIS ! T'ES LOURD !!!!

danielle
Le 08/10/2016 à 20:55:21

Une radio à connaitre où Maud Bigand intervient toutes les semaines sur le sujet:

http://www.radio-transparence.org/V2/wordpress/?cat=100  


A écouter la dernière en date du 6 sur le CPL.

un anonyme
Le 08/10/2016 à 16:19:32

Dommage cette enquête aura lieu à huis clos. Nous ne sommes pas sortie de l’auberge avec ses études, sur-études,contre-études, d’expertise en expertise.......

Exclusif: Les législateurs américains enquêtent sur le financement de l'agence du cancer de l'OMS

En anglais: http://www.reuters.com/article/us-health-cancer-iarc-idUSKCN1261WS  

6 oct
Les fonctionnaires de l’Agence de recherche de santé du gouvernement américain seront interrogés par une Commission du Congrès. Les questions concerneront pourquoi les contribuables financent une Agence de cancer,Organisation mondiale de la santé, face aux critiques qui visent leur classement des agents cancérogènes.

Un membre du Comité de la Chambre américaine sur le contrôle et la réforme du gouvernement a déclaré à Reuters que le National Institutes of Health (NIH) des fonctionnaires a accepté de donner un exposé en personne à la Commission à la suite des questions qui ont été soulevées par les législateurs au fil de ses subventions, à l’Agence internationale de recherche sur le Cancer (CIRC), dont une partie semi-autonome basée à Lyon, France.

L’audience sera à HUIS CLOS, avec les responsables de NIH répondant aux questions des enquêteurs de la Commission.

Le Comité travaille en collaboration avec le NIH pour planifier la réunion, mais aucune date n’a encore été fixée.

La réunion d’information survient après que le Président du Comité a ajouté sa voix aux préoccupations parmi certains hauts législateurs américains sur la façon dont CIRC examine et classe les substances croissantes.

Ces dernières années CIRC a causé une controverse sur la question de savoir si des éléments tels que café, téléphones mobiles, le traitement de la viande et le glyphosate herbicide , sont la cause de cancer.

Les critiques, notamment dans l’industrie, disent que les réponses sont parfois trop rapide, font peur, pour conclure que les substances peuvent provoquer le cancer. Il défend ses méthodes comme scientifiquement solides.

Dans une lettre du 26 septembre au directeur de NIH Francis Collins, Président du Comité de surveillance Jason Chaffetz décrit CIRC comme ayant « un discours de controverse, les rachats et d’incohérences » et demande pourquoi les NIH, qui dispose d’un budget annuel de $ 33 milliards, continue de le financer.

« Les Normes du CIRC et les décisions de classification des substances cancérigènes et par conséquent provoquant le cancer, semblent incompatibles avec les autres recherches scientifiques et ont suscité beaucoup de controverse et alarme, » Chaffetz a écrit.

Le NIH a confirmé dans un courriel à Reuters qu’il avait reçu la lettre de Chaffetz et « répondra directement au Comité ».

L’OMS a renvoyé Reuters au CIRC pour commentaire. Un porte-parole de l’IARC a déclaré à Reuters que le contenu de la lettre donnait des « idées fausses » d’après Chaffetz Chris Wild, directeur du CIRC, qui s’efforce d’adresser une lettre explicative de son propre chef pour le directeur des NIH.

La lettre de Wild, datée du 5 octobre et copiée par courrier électronique à Reuters jeudi, rejette les critiques de Chaffetz et écrit que les classifications du CIRC, connues comme « monographies », sont « largement respectées pour leur rigueur scientifique, normalisées dans un processus transparent et... absence de conflits d’intérêts ».

Wild défend aussi l’évaluation du CIRC dans la description donnée par Chaffetz sur le café et contestée comme étant “une rétractation”? L’évaluation antérieure de CIRC concernant le café comme “peut être cancérogène” a été mis à jour en juin cette année, quand le CIRC a dit qu'elle n’avait trouvé « aucune preuve concluante pour un effet cancérogène ».

« Le rapport (café) en 2016 n’était pas une « rétractation » mais une ré-évaluation basé sur une autre étude de 25 ans de preuves scientifiques », a dit Wild

un anonyme
Le 08/10/2016 à 16:08:56

Un autre procès perdu où la nocivité des compteurs intelligents était mise en avant afin de se faire rembourser “l’amende” et le cout mensuel pour avoir fait changer son compteur.

En anglais: http://www.sacbee.com/news/business/article106728222.html  

SACRAMENTO: Le juge rejette la plainte d’un homme accusant les compteurs intelligents comme dangereux pour la santé.

Un juge de la Cour supérieure de Sacramento a rejeté une action en justice par un résident d’Elk Grove qui avait formulé une critique persistante du programme de la Sacramento Municipal Utility District des compteurs intelligents.


Mark Graham a poursuivi l’utilitaire en janvier, cherchant à recouvrer les frais qu’il a payé pour passer d’un compteur électrique intelligent à un compteur analogique. Même si le procès concernait une somme relativement faible – moins de 500 $ à l’époque – Graham espérait prouver que le programme de compteurs intelligents de SMUD n’avait pas été dûment approuvée et faire prendre conscience que les clients avaient la possibilité de remplacer les compteurs intelligents avec des compteurs analogiques.


SMUD désapprouve avec véhémence les allégations de Graham, qui comprenaient les assertions des problèmes de santé liés à la présence de compteurs intelligents – lors d’une dispute qui duraient depuis plusieurs années, aux réunions du Conseil SMUD et par e-mail.


Le juge David I. Brown a rejeté la poursuite, sans commentaire, dans une décision horodaté mardi. Le jugement suivait une audience qui avait eu lieu le 26 août.


Laura Lewis, directeur juridique de SMUD, a déclaré dans un courriel vendredi : « la décision du Tribunal a affirmé que la plainte était complètement sans fondement, et il représente une victoire pour SMUD. »

Graham s’est plaint à plusieurs reprises et s’alarmait du rayonnement associé à des compteurs intelligents, citant les préoccupations scientifiques internationaux sur les impacts possibles sur la santé et leurs appels au renforcement des limites d’exposition aux radiations sans fil.


Graham a choisi de passer d’un compteur intelligent à un compteur électrique analogique fin 2013. Il a dit que SMUD lui a fait payer 127 $ pour faire le changement et par la suite 14 $ par mois pour un relevé de compteur afin de voir l’affichage analogique.

Son accusation a soutenu que la gestion SMUD avait mis en œuvre un programme massif de remplacement des compteurs qui n’était pas conforme à une résolution du Conseil autorisant des compteurs intelligents pour les clients qui ont spécifiquement demandé un taux basé sur le temps. Graham a affirmé que de nombreux clients SMUD n’avaient eu aucun mot à dire dans le changement et beaucoup ignoraient qu’ils pouvaient opter pour un compteur analogique.


Lewis a dit, le Conseil a approuvé le programme des compteurs intelligents et que « le Conseil était très précis dans son autorité et dans la communication. » Elle a cité plusieurs sources de documentation et de résolutions du Conseil. En ce qui concerne les allégations selon lesquelles les “smart mèters” présentent un problème de santé publique, Lewis a déjà dit : « Il n’y a eu aucune preuve scientifique ou médicale » de cela.

Graham a déclaré vendredi qu'il ne soit pas sûr qu'il fera appel, citant les coûts éventuels élevés associés à ce processus. Il a déclaré qu'il était heureux d’avoir aidé à faire passer le message que les clients peuvent faire retirer leurs compteurs intelligents en faveur des compteurs analogiques.

un anonyme
Le 08/10/2016 à 10:40:21

Qui aurait l'article complet de:
Quand les compteurs Linky pètent les plombs à Saint-Juvat.

Parution ce jour le 6 octobre.

http://www.le-petitbleu.fr/2016/10/06/saint-juvat-quand-les-compteurs-linky-petent-les-plombs/  

un anonyme
Le 06/10/2016 à 16:03:59

Bonjour je viens apporté mes informations qui sont tous à fait crédible pour se protéger complétement du linky dans sa maison
il faut savoir que sa un coup financier obligatoirement ,faire blinder toute sa ligne électrique de sa maison par un électricien, mettre ce compteur dans un boitier isolant pour qu'il ne puisse plus émettre ses ondes nocives, il faut que sa ligne électrique soit enterrée celle qui est dehors, la faire aussi blindée faire blinder sur son sol le secrétaire de l'association renaissance

josy
Le 06/10/2016 à 12:27:15

Tiens cela s’est passé au Canada, à Ontario en septembre, un autre fait semblable à l’immeuble de Tours? A voir la vidéo

Des factures d'électricité trop élevées pour des Torontois à faibles revenus

Électricité : un sous-traitant fait augmenter les factures des locataires

http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2016/09/29/017-acorn-electricite-jane-finch-compteur-pauvrete.shtml  

Publié le vendredi 30 septembre 2016

L'organisme ACORN, qui défend les droits des citoyens à faibles revenus, dénonce les pratiques de facturation d'une compagnie d'électricité. Wyse Solutions fournit l'électricité à un immeuble du quartier Jane et Finch depuis janvier.

La compagnie a installé des compteurs intelligents et facture l'électricité, la livraison et l'entretien.

Des résidents, qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts, ont vu leurs factures monter en flèche et certains se sont même fait couper le courant, parce qu'ils ne pouvaient payer.

ACORN demande à la province de mieux réglementer cette industrie.

un anonyme
Le 06/10/2016 à 12:03:24

“Danielarcs”, merci pour cette mise au point. Concernant l’Allemagne voyez cet autre article qui parle bien: “développement COMPLET pour 2032” avec un espoir bien avant, donc également pour les consommateurs en dessous des 6000 kWh/an.
http://www.les-smartgrids.fr/emplois-industries-et-marches/02102016,l-allemagne-va-investir-21-milliards-d-euros-dans-les-infrastructures-smart-grids,1825.html  

Voici ce qui pourrait opposer les pour et les contres dans ce tableau avec les principaux éléments constatés:
En anglais: http://www.elp.com/articles/powergrid_international/print/volume-21/issue-9/features/pulses-and-minuses-smart-meters-communicate-and-complicate-utilities-lives.html  

Avantages
• L’élimination manuelle de la lecture du compteur
• Meilleure surveillance du système
• Réduction de l’utilisation de pointe
• Données en temps réel
• Retarder ou réduire les besoins de nouvelle génération (????)
• Gestion des appareils

Les inconvénients
• Réponse de la clientèle potentiellement négative
• Défi pour gérer et stocker toutes les données
• Les questions de cybersécurité
• Engagement financier et de maintenance à long terme
• Manque d’intégration du logiciel dans toutes les unités d’affaires
• Imprécision de lecture potentielle

A ceux et celles qui en ont un de compléter leur désagrément et constat “prouvé” que ce Linky en est bien le fautif.

un anonyme
Le 06/10/2016 à 10:19:58

Pendant ce temps et de la part toujours de “anonyme” voyons l’actualité en Australie:

Le Département de la Santé admet finalement que la Loi s’applique aux effets sur la santé des émissions électromagnétiques

En anglais: https://stopsmartmeters.com.au/2016/10/03/health-department-finally-admits-health-act-applies-to-health-impacts-of-electromagnetic-emissions/  
October 3, 2016 by Stop Smart Meters Australia

Traduction:
Le Département de Victoria Health and Human Services (DHHS) a préalablement informé les membres du public que les émissions électromagnétiques ont été considérées comme en dehors des dispositions de la santé publique de Victoria et de la loi de 2008 . Suite à une plainte soulevée par un membre du public à l'Ombudsman Victorian , le ministère a revu sa position et estime que la Loi sur la santé et le bien – être du public a un très vaste potentiel d' application et que les impacts sur la santé des émissions électromagnétiques pourrait être dans son champ où la preuve concerne des risques graves pour la santé.

Arrêtez les compteurs intelligents en Australie (SSMA) et les membres présents dans le public ont soulevé cette question avec le ministère pendant un certain nombre d'années sans succès. Après encore une autre réponse à la SSMA en date du 23 mai 2016 refusant la responsabilité législative, Janobai Smith, SSMA avocate et conseillère en politiques, a pris l'initiative de demander au médiateur victorien de fournir des précisions sur les responsabilités et les conseils fournis au public par DHHS - conseils qui a déclaré la Santé publique victorienne et la Loi sur le bien-être NE PAS s’appliquer aux émissions électromagnétiques et les aspects de fréquence radio de compteurs intelligents. Quelle erreur!

Le résultat final est un volte-face complet par DHHS. Le ministère a confirmé au Médiateur victorien qu'il a apporté des modifications à l'avis qu'il va maintenant fournir au public.

Le bureau de l'Ombudsman reconnait que le ministère prévoyait initialement l'information qui était inexacte et est convaincu que le ministère a depuis pris des mesures raisonnables pour corriger les informations sur les compteurs intelligents qu'il fournit au public.

Le bureau de l'Ombudsman a également entrepris de soulever avec DHHS la question de communiquer avec les membres du public qui avaient reçu des conseils erronés afin que son avis révisé pourrait lui être communiqué. Le Médiateur, cependant, n’est pas en mesure de contraindre DHHS à le faire.

... SSMA se demande, à la lumière de ce nouveau élément de la responsabilité, quand DHHS pourrait maintenant effectivement admettre qu'il existe des preuves de risque grave pour la santé publique et de commencer à prendre des mesures pour répondre aux besoins des personnes électro-hypersensibilité? Et quand aussi sera mis en œuvre, à la demande de SSMA, un programme de surveillance de la santé des compteurs intelligents post-déploiement comme cela se produit régulièrement dans d' autres domaines, tels que pour le post-marché pharmaceutique innocuité des médicaments, et être pris en compte?

Le tout est de savoir combien de temps va encore s’écouler avant le communiqué public....car il n’y a pas obligation à le faire!

un anonyme
Le 06/10/2016 à 09:23:45

Un espoir pour l’immeuble de Tours dans l’expertise des 3 compteurs Linky

C’est le “Laconia Daily Sun” qui nous l’apprend: 83000 compteurs défectueux!!!!

En anglais: http://laconiadailysun.com/newsx/local-news/98483-new-smart-meters-proving-to-be-not-so-smart-xx  

PLYMOUTH-le New Hampshire Electric Coopérative revendique les 83 000 compteurs « intelligents » qu’il a acheté dans le cadre d’une mise à niveau du système sont défectueux et ont inondé leur centre d’expédition de messages électroniques erronées, signalement des pannes d’électricité.

En Bref, la Société ELSTER qui a déployé plus de 200 millions de compteurs dans le monde entier de 2001 à 2011, ce qui en fait l’un des plus important fournisseurs de mesure de gaz, électricité et de contrôle de l’eau, avant sa vente en juillet 2015 pour 5,1 milliards de dollars, se retrouve aujourd’hui sur le banc des accusés pour avoir vendu 83000 compteurs défectueux: messages électroniques erronés, signalement de pannes d’électricité à tort

En mars 2012, après que DNSC ait installé environ 50 000 des nouveaux compteurs, Elster a publié un bulletin officiel annonçant qu’un défaut de fabrication avait été identifié dans le circuit principal sur le type de compteurs que DNSC avait acheté. Le bulletin détaille que le vice se manifeste de trois manières différentes, y compris celui de “ compteur indique qu’il y a une panne d’électricité quand on n’est pas présent et interrompt la communication” ou bien “les données s’arrêtent et affiche une consommation nulle”.


La plainte a été déposée mercredi en Cour de District américaine à Concord, contre Elster Solutions LLC, le fabricant des compteurs numériques Type RS2 prétendument défectueux, en Caroline du Nord ainsi que Honeywell International Inc., dont le siège est dans le New Jersey, qui a acquis l’Elster dans une affaire de $ 5,1 milliards, annoncée en juillet 2015.


Les compteurs en cause dans le procès, ont été achetés dans le cadre d’un projet d’Infrastructure de mesurage avancé de $ 35 millions . L’objectif était double, pour renforcer l’efficacité opérationnelle et d’améliorer la gestion et le signalement de panne.

La plainte prétend que Elster a continué à fournir la DNSC avec compteurs défectueux, même après avoir découvert le problème et pourrait même avoir été au courant qu’un défaut existait à l’époque, qu'il a signé le contrat avec l’utilitaire deuxième plus grand de l’Etat, dont le siège est à Plymouth.
Avocats Edward M. Kaplan et Derek D. Lick de Sulloway & Hollis PLLC de Concord, affirment que DNSC a été « contraint » à la poursuite , car Elster a vendu les compteurs connus pour contenir un défaut de fabrication, ce qui les rend sujettes à l’échec, porter atteinte à la fiabilité et les fonctionnalités de base du système de la grille des compteurs intelligents.

L’histoire ne dit pas ce qu’il en est des 200 millions qui ont inondé le marché! Quoiqu’il en soit cela va mettre des années avant d’avoir le fin mot de l’histoire ou bien débouché sur un vice de procédure.

un anonyme
Le 05/10/2016 à 19:45:45

A un anonyme

Vous avez bien écrit Kw au lieu de kWh. Relisez-vous.

Vous avez raison mW correspond bien a milliwatt.
Pour qu’il n’y ait pas de confusion entre milli et méga, on écrit milli avec un petit m et méga par un m majuscule.
Le piégé a eu son effet, vous êtes bien un agent de de d'ENEDIS ou d’EDF.

mochri
Le 05/10/2016 à 16:24:09

pffffffff ! il y a des foyers qui ont effectivement le compteur et ne s'en plaignent pas... pour le moment... mais il y en a aussi qui s'en plaignent, cela fait la moyenne...
Je n'évoque pas le problème des ondes surtout pas à vous qui j'en suis certaine pensez que cela n'existe pas puisque ça ne se voit pas, ça ne sent rien... c'est pour cette raison que je n'essaie même pas d'aborder ce sujet.
Bien heureux vous qui aurez ce compteurs merveilleux, économe, intelligent. Nous en reparlerons probablement après le déploiement définitif des compteurs (et des 3 autres...), compteurs qui seront équipés alors du boîtier ERL et là... ce sera une autre histoire... mais vous, vous êtes comme les politiques : vous avez l'immunité vous ne serez donc pas touché par le phénomène.
Vous avez eu curieuse façon de vous positionner comme anti-linky. A vous lire vous faite plutôt le jeu d'ENEDIS et EDF et vous n'êtes donc pas crédible. Vous n'avez probablement pas étudié et comparé les différents mensonges publicitaires. Bref, je clos définitivement cette discussion stérile avec vous qui avez je l'imagine des oeillères qui vous permettent de ne regarder que dans une seule direction. Inutile de me répondre je resterai muette c'est ce qu'il y a de mieux à faire avec vous pour ne pas perdre mon temps à des activités plus importantes ! BYE !

danielle
Le 05/10/2016 à 12:44:53

Danielle DU...? L’apôtre de Next-up?

Sur le compte Youtube de “électrosensible.info”,
Chaîne consacrée essentiellement à une veille médiatique sur la question des ondes électromagnétiques et de leurs possible effets sanitaires à long terme.

https://www.youtube.com/channel/UCs0Ln9fJhRNnjZOhg3BSgXw  

la vidéo mise en ligne le 25102015 du JT de France 2 montre une retraitée, vers la 53ème seconde, qui possède ce compteur depuis 3 ans et ne se plaint pas de surfacturation ou autre, au contraire est toute contente!
Rechercher dans la liste des vidéos mises en ligne à 11 mois
https://www.youtube.com/channel/UCs0Ln9fJhRNnjZOhg3BSgXw/videos?sort=dd&shelf_id=0&view=0  

Pensez vous que le responsable de ce compte travaille pour Enédis?

Repris par “zap ciné”, ici ce jour, où les commentaires sont admis dans les deux. Alors ne vous gênez pas!
http://www.zapcine.com/videos/140515/reportage-jt-de-france-2-sur-linky/  

un anonyme
Le 05/10/2016 à 10:35:39

Petite mise au point "en passant" :
L'Allemagne n'a effectivement pas refusé GLOBALEMENT le Linky. Il n'est simplement qu'installé chez les gros consommateurs, à savoir ceux qui consomment plus de 6000 kWh/an.
Pour Mochri :
1 kiloWatt par heure = 1000 Watt-heure (Wh)
6000 kWh = non pas 6000 mW (le m minuscule serait des milliWatt, donc millièmes de Watt), mais bien 6 Méga Watts par heure : 6 MWh et par an. avec un M majuscule pour Méga
Ce qui réduit les consommateurs visés en Allemagne aux industriels.
Dont acte

Danielarcs
Le 05/10/2016 à 09:15:18

Hé ! l'anonyme ! je ne vois pas dans la remarque de mochri qu'il "vomi sa haine". c'est celui qui dit c'est celui qu y est" hé ! hé ! hé !
en ce qui concerne "les procès" il a fallu attendre des milliers de morts à cause de l'amiante avant que soit reconnu sa nocivité. Aucune plainte n'aboutissait et pour cause...

Une société qui propose à ses clients de faire des économies conséquentes sur ses factures grâce à un matériel intelligent et magique alors que ses profits viennent justement en grande partie de ses mêmes clients, ça pose question non ?
c'est comme si le fisc proposait une astuce aux contribuables pour payer moins d'impôts ! vous y croyez, vous, les gens ?
et bien pas moi ! partant de ce postulat, il y a ceux qui gobent et veulent des preuves que c'est réellement merveilleux et non pas une arnaque et il y a ceux qui ne gobent pas tout, qui prennent du recul et réfléchissent.

Si l'on y regarde de plus près il y a un bon nombre d'arnaques qui par le passé, même récent, ont fait la une après coup où nombre de citoyens ont tout gobé sans rien remettre en question. Cherchez, vous trouverez je l'espère...

et ne croyez pas que je vomi quelque haine que ce soit et que si vous contredire c'est de la haine il n'en est que de votre point de vue







danielle
Le 05/10/2016 à 09:07:44

"mochri", commencez par vous relire avant de poster: vous écrivez ci-dessous le 4/10 à 07h55"...quand cous dites" Mdr!!!
Vous êtes la preuve que nul n'est à l'abri d'une erreur de frappe ou oubli.L'essentiel n'étant pas dans l’orthographe mais dans l'information VERIFIABLE!

Effectivement, il fallait lire et comprendre 6000kWh/an. Je m'en excuse pour votre cerveau.

Concernant les "augmentations conséquentes des factures" chères à Danielle, où sont les procès contre Enédis? Pouvez-vous nous donner, ici, les liens de procès en cours.Par exemple, le tribunal de Tours (ou de Lyon) devrait crouler sous les plaintes puisque cette ville y a eu droit depuis 2010 (à part le fameux immeuble dont nous verrons plus tard les conclusions). Merci.

Pour vous aidez dans vos recherches prenez donc Lyon et Tours, villes pilotes en 2010-2011 où plus de 270 000 logements ont été équipés. Rien que sur ce nombre, qui a fortement évolué depuis, combien de plaintes déposées au Tribunal de Tours ou de Lyon, preuve à l’appui, pour surfacturation?

Enfin, sachez que je suis un anti Linky, adhérent dans plusieurs Associations au plan national et cela ne m’empêche pas de chercher, d’informer, de ne pas être d’accord avec ce qui peut être écrit par les leadeurs de la fronde en communicant mes preuves contradictoires et non du blablabla comme pour l’Allemagne!

Libre après à chacun de lire ou non, de commenter, de transmettre, ...mais certainement pas de “vomir” votre haine sur X ou Y. Cela ne fait que nuire à cette discussion. Chose qui a été déjà formulée par d’autres précédemment.

Je pense que c'est aux responsables du site d'accepter ou non les informations que je transmets avec les liens pour vérification.

Alors à bientôt pour de l'information qui plaise ou non à certains cerveaux.

un anonyme
Le 04/10/2016 à 20:54:49

mochri tu as raison : c'est une taupe !

danielle
Le 04/10/2016 à 18:14:21

Hé ! L’anonyme !

Vous n’êtes pas crédible quand cous dites :
« des locataires ayant un contrat inférieur à 6000Kw »

—Sachez que 6000kW font 6mW. Hors une éolienne ne produit en pleine puissance que 2,5mW.
—De plus l’unité est kW. Le k est en minuscule et le W en majuscule. Révisez les règles d’écriture des unités.
—en outre un texte aussi long et complexe ne peut être convainquant.

Qui vous a payé à la ligne pour écrire tout cela.

mochri
Le 04/10/2016 à 07:55:23

exact ! l'arnaque enedis est bien là !
les clients ne pourront pas voir leur consommation en temps réelle sans avoir acheté le module prévu par enedis qui sera placé sous le capot vert et après avoir souscrit à une option qui sera payante !
A savoir aussi que ce module fonctionnera avec des ondes comme celle d'un portable qui viendront se rajouter au cpl qui sera présent 24h/24 dans nos habitations !
l'arnaque sera tentaculaire !!!

babeth
Le 03/10/2016 à 17:27:54

exact ! l'arnaque enedis est bien là !
les clients ne pourront pas voir leur consommation en temps réelle sans avoir acheté le module prévu par enedis qui sera placé sous le capot vert et après avoir souscrit à une option qui sera payante !
A savoir aussi que ce module fonctionnera avec des ondes comme celle d'un portable qui viendront se rajouter au cpl qui sera présent 24h/24 dans nos habitations !
l'arnaque sera tentaculaire !!!

babeth
Le 03/10/2016 à 17:06:17

hé ! l'anonyme ! tu nous emm.. avec l'Allemagne et les arguments sur la non nocivité des compteurs !
il y a mieux à prouver :
- l'augmentation conséquente des factures après la pose du compteur,
- les arguments à la mort moi le nœud d'ENEDIS qui vante le compteur en disant que les clients pourront voir leur consommation au jour le jour et heure par heure qui permettra soit disant de faire des économies ! tu te vois toi, l'anonyme, aller regarder ton compteur toutes les heures pour voir où tu en es de ta conso ???? sans compter que 80% des compteurs seront dans le boîtier extérieur dont sont équipés les foyers ! tu iras, en plein hiver, voir ton compteur tous les jours ou toutes les heures pour modifier ta conso ? pfffffffff !!! débile ! ARNAQUE !

je ne cite que ces détails mensongers ! il y en a plein d'autres comme cela !
vas rejoindre les suppos du diables ENEDIS !

danielle
Le 03/10/2016 à 16:02:47

Toujours sur l'Allemagne:
le site: http://refus.linky.gazpar.free.fr/,  
si vous cliquez sur “l’Allemagne renonce aux compteurs intelligents” sur la droite en descendant, vous aurez un article datant de “Février 2015”.
Pourquoi le laisser tel quel? Dans quel but?

Posons-nous la question: Pourquoi les leadeurs de la contestation ne mettent pas à jour leurs informations, qui en l’occurrence devient fausse?

Pour finir avec l’Allemagne et de mes recherches, en ce qui me concerne avec les dernières News actualisées à ce jour, les propriétaires qui ont des locataires ayant un contrat inférieur à 6000Kw, "pourront" s’ils le souhaitent demander à ce que le logement mis en location bénéficie, sans attendre la fin du déploiement, de ce nouveau compteur intelligent c’est à dire dès 2017!!

A noter que cette nouvelle loi ayant été votée juste avant les vacances 2016, il faut espérer de voir les Allemands se mobiliser dans les semaines et mois à venir.A suivre...

Intéressons-nous à cette histoire, ci-dessous, qui nous fait comprendre qu’il sera très difficile de prouver devant un Juge que le Linky ou compteur intelligent serait (au conditionnel) la cause de tous nos nouveaux maux, surtout en y allant les mains dans les poches!

Dans cette histoire traduite ci-dessous, nous allons voir le verdict rendu par deux Juges, en Pennsylvanie contre une plaignante se disant victime, pour sa santé, du compteur intelligent.

Dans l’article vous aurez le lien en anglais qui ouvre sur un fichier Word, vous donnant accès au contenu de la décision des deux juges que je ne colle pas ici car faisant 72 pages mais que je me suis traduit et lu pour en comprendre le dérouler de l'affaire.

Les compteurs intelligents ne sont pas dangereux concluent deux juges de la CSP

Traduit de : http://www.philly.com/philly/business/energy/PUC-judges-say-smart-meters-are-not-unsafe.html  

L'installation d'un compteur intelligent sur la maison d'un client de Philadelphie qui se plaignait du dispositif l’ayant rendue malade ne constituait pas un service d'utilité déraisonnable ou dangereux, deux juges administratif de Pennsylvania Public Utility Commission ont statué.

Les juges ont rejeté la demande de Susan Kreider, une infirmière qui a dit qu'elle a subi des "effets néfastes sur la santé» après que Peco Energy Co. a installé un nouveau compteur électrique sans fil sur sa maison Germantown en 2013. Elle a dit que ses symptômes ont disparu après qu'elle a remplacé le compteur numérique avec un compteur analogique plus ancien, qu’elle a acheté sur internet.

" Le témoignage de Mme Kreider n'a pas réussi à établir, par une prépondérance de la preuve, que l'existence du compteur intelligent dans sa maison a été la cause de sa maladie, "les juges, Darlene Heep et Christopher P. Pell, ont déclaré dans leur décision.

Le témoignage deMme Kreider a été compensée par celle de deux experts présentés par Peco qui a réfuté l'affirmation de Mme Kreider qu'il y avait un lien de causalité entre ses maux et le compteur intelligent, "les juges ont déclaré dans la décision, qui a été publié le 22 septembre sur le site Web de la PUC .

Kreider a dit qu'elle avait pas encore vu la décision. "Même juste en parler, ma tête est sur le point d'exploser,» dit-elle jeudi.
(Parenthése perso: C’est sur qu’avec de tels propos c’est perdu d’avance. Elle est traumatisé de ce qu’elle a pu lire ou entendre sur ces compteurs qu’elle en a emmagasiné une phobie maladive, ce que pourrait penser un Juge)

Elle a dit qu'elle préfèrerait se priver de service de distribution d'électricité que de vivre avec l'un des appareils. «Je sais que je ne vais pas accepter un compteur intelligent sur ma maison», a déclaré Kreider.

La décision recommandée sera maintenant examinée par le PUC cinq membres.

Peco a dit qu'il était satisfait de la décision. "Il n'a pas été démontré que l'utilisation de la technologie AMI provoque des effets néfastes sur la santé humaine», a indiqué la compagnie dans un communiqué. L'utilitaire appelle les compteurs intelligents "infrastructure de comptage avancée» ou AMI.

Peco a dit qu'il a installé 1,7 million de mètres AMI sur son système "sans problème et les clients continueront à bénéficier de cette nouvelle technologie."

Le cas de Kreider est devenu un baromètre pour les “smart-mèters” contre les adversaires qui contestent les motifs de confidentialité, de sécurité ou de santé.

Utilities disent qu'ils sont nécessaires pour installer les compteurs pour se conformer à une loi de 2008 conservation de l'énergie qui a ordonné tous les services publics de Pennsylvanie pour déployer les dispositifs. Contrairement à certains Etats qui permettent aux clients de se retirer d'avoir mètres, la loi de Pennsylvanie ne fait aucune exception.

La commission précédemment a refusé d'entendre des dizaines de plaintes de la part des opposants à puce mètres parce que l'intention du législateur était clair.

Mais en Janvier, le PUC a accueilli la plainte de Kreider de procéder à une audience parce qu'elle a dit qu'elle pouvait documenter que le rayonnement électromagnétique du compteur lui fit tomber malade, ce qui pourrait violer le code d'utilité publique exigeant des services publics à fournir un service sûr.

Lors de son audition en Mars, Kreider elle-même représentée sans avocat et ne présentait pas de témoins à l'appui.

Peco a présenté comme témoin un médecin formé à Harvard, qui a témoigné qu’ il n'y avait aucune preuve médicale fiable reliant les compteurs intelligents pour les maladies.

Kreider a dit qu'elle a subi: le syndrome des taux élevés de pression artérielle ou cardiaque, interruption du sommeil et de Guillain-Barré.
Parentheses: sur cette maladie citée en dernier, à ce jour aucun médecin n'est capable de dire sa cause à 100ù

L'utilitaire a également embauché un professeur de génie Maryland, qui a témoigné que les compteurs intelligents de Peco ne dépassent pas les normes de sécurité fédérales pour les émissions électromagnétiques. Peco dit que les nouveaux compteurs AMI émettent effectivement moins de rayonnement que les compteurs sans fil sur son système depuis 2000.

Depuis le cas de Kreider est allé à une audience, au moins huit autres clients Peco avec des plaintes liées à la santé semblables ont déposé affaires pendantes devant le PUC. Plusieurs sont représentés par Harrisburg avocat Edward Lanza.

un anonyme
Le 03/10/2016 à 13:43:41

Arrêtez de croire et surtout de diffuser que l’Allemagne refuse le Linky.

Pourquoi ne trouve t’on pas cette info dans les réseaux sociaux ou bien chez les leaders “Pro ANTI Linky” concernant le déploiement des compteurs intelligents en Allemagne.
Les allemands ont fait marche arrière depuis fin Juin- début Juillet 2016. Ils ont donc pris du retard mais n’y ont pas renoncé! Ce n’est pas la première fois que je lis ce genre d’article en anglais, que je ne retrouve pas en français.

Posez la question sur votre moteur de recherche: “intelligente zähler deutschland” et traduisez comme le deuxième lien ci-dessous

En voici le lien d’une en anglais et sa traduction:
https://smartcitiesworld.net/news/news/germany-predicted-to-be-smart-grid-investment-hot-spot-974  

Nouvelles 29 septembre 2016
Allemagne vise le déploiement complet de compteurs intelligents d'ici 2032, mais Northeast Group prévoit qu'elle atteindra cela plus tôt

Allemagne jette les bases pour l' investissement dans l' infrastructure de réseau intelligent
L'Allemagne prévoit d'investir 23.6bn $ dans l'infrastructure de réseau intelligent, y compris 44 millions de compteurs intelligents d'ici 2026, stimulée par un changement de réglementation plus tôt cette année, une nouvelle étude suggère.


Bien que le pays représente le plus grand marché en Europe , il est en retard sur ses concurrents européens dans le déploiement de l' infrastructure de réseau intelligent dans le secteur de l' énergie selon l'Allemagne Smart Grid du Groupe Nord: Prévisions de marché (2016-2026) Rapport.


La législation de comptage intelligent adoptée en Juillet 2016 considérée comme une étape importante dans la transition plus large du pays à une faible teneur en carbone et économe en énergie économie d'énergie connue sous le nom «Energiewende». En dépit des objectifs d'énergies renouvelables ambitieux, l'Allemagne n'a pas réussi à suivre le rythme avec ses voisins - dont bon nombre atteindra 80 pour cent de pénétration d'ici 2020 - pour atteindre les objectifs de compteurs intelligents, indique le rapport.


"L'Allemagne a finalement fourni une certaine clarté quant à ses intentions d'investissements en infrastructure de réseau intelligent», a déclaré Ben Gardner, président du Groupe Nord-Est. "En Juillet, le pays a adopté sa Loi sur la numérisation de la transition énergétique qui prévoit le déploiement de compteurs intelligents. Cela permettra de jeter les bases d'investissements nécessaires dans l'infrastructure beaucoup de réseau intelligent nécessaires pour intégrer l'offre croissante des énergies renouvelables intermittentes du pays ".


Depuis l'année suivante, sélectionnez les catégories de clients commenceront à recevoir les compteurs intelligents. Allemagne vise le déploiement complet de compteurs intelligents d'ici 2032, mais Northeast Group prévoit qu'elle atteindra cela plus tôt une fois les avantages des compteurs intelligents deviennent évidents.


En plus de compteurs intelligents, l'Allemagne va également investir dans d'autres segments d'infrastructure de réseau intelligent. Au cours de la prochaine décennie, le pays investira 14.1bn $ en capteurs avancés, des communications et des logiciels pour son réseau de distribution et dans le stockage de la batterie.


Investissement sera entreprise par quatre plus grandes entreprises du pays: RWE, E.On, EnBW et Vattenfall, ainsi que les nombreux Stadtwerke, ou les services publics municipaux.


Le rapport indique que plusieurs grands fournisseurs mondiaux, y compris ABB, Aclara, Elster (Honeywell), GE, Itron, Iskraemeco, Kamstrup, Landis + Gyr, Schneider et Siemens seront en lice pour un morceau du marché allemand.


Northeast Group est un cabinet d'intelligence de marché infrastructure intelligente basée à Washington DC.

Egalement une autre ici en allemand:

http://www.finanztip.de/smart-meter/  

2017 les premiers foyers en Allemagne Déjà sont tenus d'installer un nouveau compteurs d'électricité numériques. La conversion aux compteurs intelligents, connu comme les compteurs intelligents, est un projet majeur qui traînera sur les plans du gouvernement fédéral par le 2032e année Le gouvernement compte sur le fait que la transposition de leur facture pour les exigences de l'UE "de numérisation de la révolution de l'énergie". Mais la Fédération des consommateurs (VZBV) indique que les ménages en Autriche et aux Pays-Bas peuvent refuser de se convertir à des compteurs intelligents - sans Bruxelles s'y opposerait.

Le Bundestag a adopté le projet de loi à la fin de 2016e Juin Le Conseil fédéral peut proposer que des corrections à cette loi, il ne sont pas d'accord. Par conséquent, les consommateurs doivent être conscients qu'ils doivent supporter des coûts beaucoup plus élevés pour leur compteur d'électricité à l'avenir, sans avoir un avantage correspondant.


Mehr hierzu bei: http://www.finanztip.de/smart-meter/#ixzz4Loo33fyX  

un anonyme
Le 01/10/2016 à 10:14:39

Pendant ce temps à Cracovie, en Pologne, ville de 750 000 habitants:

La lutte inhabituelle à Cracovie. Combats de la ville contre le smog électromagnétique

http://www.rmf24.pl/fakty/polska/news-nietypowa-walka-w-krakowie-miasto-walczy-ze-smogiem-elektrom,nId,2260800  

Traduction:
Cracovie a déclaré la guerre sur pochodzącemu de rayonnement , y compris des stations de base de téléphonie mobile. Magistrat envisage d'acheter une station de mesure et les appareils mobiles que chaque citoyen sera en mesure d'emprunter. Merci à eux , nous serons en mesure de vérifier si le rayonnement menace notre santé.

Cracovie pour la protection contre les champs électromagnétiques (EMF)

http://dialogspoleczny.krakow.pl/Konsultacje_Spo%C5%82eczne/Aktualne_konsultacje/12477-Krak%C3%B3w_dla_ochrony_przed_polami_elektromagnetycznymi_(PEM).html  

Traduction:
A Cracovie, a commencé une campagne d'information concernant la protection contre les champs électromagnétiques (CEM). Les résidents intéressés par les problèmes de l'électrosmog seront en mesure de participer à des réunions et des conférences programmées ainsi que de faire usage de la consultation individuelle avec un expert.
Des réunions régulières avec l'expert habitants. PEM et d' autres invités qui connaissent et des conférences prévues au Centre Municipal pour le Dialogue (MCD) Rue Bracka 10. L'expert inaugural sur appel prévu Au siège du MCD pour le mardi 30 Août 2016., les heures de 16.00- 18.00.
La prochaine réunion aura lieu le mercredi (7, 14, 28 septembre, 5, 19, 26 octobre, 9, 16, 23 novembre, 1 et 7 décembre), dans le fauteuil. 16h00 - 18h00 au Centre Municipal pour le Dialogue Bracka Street 10.

En outre, des questions sur les champs électromagnétiques et les réunions MCD résidents peuvent répondre: ws.umk@um.krakow.pl.   .

Cracovie examiner le rayonnement réel

http://www.dziennikpolski24.pl/aktualnosci/a/krakow-zbada-faktyczne-promieniowanie-wideo,10570632/  

Traduction:
Achat d'équipements modernes de mesure des champs électromagnétiques, des réunions régulières avec les résidents experts PEM et des conférences dans le Centre Municipal pour le dialogue -. Il est l'action de la ville, qui sont destinés à protéger les citoyens contre la pollution des champs électromagnétiques

un anonyme
Le 30/09/2016 à 12:08:03

Compteur Linky. Enedis attaque Cast en justice
http://www.letelegramme.fr/finistere/cast/compteur-linky-enedis-attaque-cast-en-justice-28-09-2016-11234954.php  
Depuis plusieurs semaines, la tension était palpable entre la société Enedis (ex-ErDF) et la commune de Cast (29), qui avait voté un moratoire sur l’installation des compteurs électriques Linky sur son territoire. Ce mercredi, elle a atteint son paroxysme. Le dossier a en effet pris une tournure judiciaire. Stupéfait. Estomaqué. Les mots manquaient au conseiller départemental Jacques Gouérou, maire de Cast, lorsqu’il a reçu ce mercredi matin, un courrier recommandé du tribunal administratif de Rennes l’informant qu’Enedis (ex-ErDF), chargée de la gestion de 95 % du réseau de distribution d’électricité en France, et de l’installation des "compteurs intelligents" Linky décriés par certains, demandait à la justice l’annulation de trois décisions prises par sa commune : la première, en date du 16 juin, demandait un moratoire sur le déploiement des compteurs Linky à Cast ; la seconde, le 24 juin, refusait le déploiement du compteur sur la commune ; et la dernière, le 28 juillet, rejetait les "recours gracieux exercés" par Enedis.


"La cerise sur le gâteau, s’agace l’élu, c’est qu’on me demande aussi de verser 4.000 euros. Tant qu’à faire !". Le début d’une longue série ? "Je n’ai fait que remonter les inquiétudes de mes administrés (…), en attendant le rapport de l’Anses (*) sur les problèmes que cette technologie pourrait éventuellement engendrer, notamment sur le plan de la santé humaine. Rien de plus", se défend Jacques Gouérou. Le maire ne comprend pas que le débat se porte sur le terrain judiciaire d’autant que "Cast est couverte à 80 % en compteurs Linky : ils passent en force". Persuadé d’être le premier d’une longue série de maires à devoir essuyer les foudres d’Enedis (d’autres communes telles que Plonévez-Porzay (29) ont aussi voté un moratoire), Jacques Gouérou ne compte pas en rester là. "J’ai saisi l’Association des maires de France. J’ai son soutien. Ces gens se disent partenaires des élus. Ils n’ont que mépris pour nous. C’est pourquoi j’ai demandé à ce que cette société ne soit pas présente (…) au carrefour des communes organisé la semaine prochaine à Brest. Elle n’a rien à y faire !". Et d’ajouter qu’il se réserve aussi le droit de donner une suite judiciaire à cette affaire. "Là, ça va trop loin ; ça dépasse l’entendement".


Lors de la réunion de conseil de la communauté de communes du Pays de Châteaulin et du Porzay, qui s'est tenue ce mercredi soir, les élus, "choqués par la méthode d'Enedis", ont proposé de faire voter une motion de soutien lors du prochain conseil. "Pas la meilleure méthode" "Cette décision est un peu surprenante", réagit de son côté Antoine Coroller, président du syndicat départemental d’électricité du Finistère (Sdef 29), à qui les communes ont transféré la compétence distribution d’énergie. "Nous avions convenu avec Enedis qu’il n’y avait pas urgence à installer les Linky". Et celui qui est aussi le maire de Plourin-Ploudalmézeau (29) de poursuivre : "C’est une décision d’État qui découle d’une directive européenne. Elle s’impose de fait à tout le monde. Au Sdef comme aux collectivités. Cela dit, et bien qu’il y ait des exagérations sur les méfaits supposés de ces compteurs électriques, il aurait fallu qu’Enedis soit beaucoup plus diplomate. La force n’est pas la meilleure méthode pour faire passer le Linky".


Compteur Linky. Peut-on refuser l'installation ? Didier Fleurant, directeur d’Enedis 29, ne dit pas le contraire. "Nous regrettons sincèrement d’en arriver là. L’effort pédagogique d’information, on l’a fait et on continue à le faire. Nous sommes favorables au dialogue. Mais c’est la loi. Et on applique la loi. Tout simplement". Selon lui, le déploiement se passe bien partout. "Actuellement, nous en sommes à 1,5 million de compteurs déployés en France, dont 158.000 en Bretagne. La tendance, c’est 1.200 compteurs installés par jour. Et nous n’avons aucun problème avec les élus". Sur les 283 communes du Finistère, les requêtes qu’Enedis a ou va lancer, "se comptent sur les doigts d’une main", précise son directeur.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/cast/compteur-linky-enedis-attaque-cast-en-justice-28-09-2016-11234954.php  

un anonyme
Le 28/09/2016 à 23:17:13

Et bien voilà, sans insulter qui que ce soit et en utilisant les procédures qui existent!
Si l’expertise va dans le sens de Enédis, celle-ci ne risque t’elle pas de couler notre combat.

Affaire à suivre.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/09/28/Ex-hotel-Liberte-les-compteurs-seront-expertises-2853805  

Le bras de fer continue entre l’ex-hôtel Liberté et son fournisseur d’électricité. Le tribunal vient d’ordonner l’expertise des compteurs mis en cause.

Depuis fin juillet, c'est le black-out à l'ex-hôtel Liberté, avenue Maginot ; à Tours-Nord. Privés d'électricités, les locataires – otages d'un conflit d'ordre privé entre la SCI ACF et son cogérant Amis Hossein d'une part et Enedis d'autre part – quittent les lieux les uns après les autres. Presque tous.

Pour autant, le combat, porté sur le terrain judiciaire, n'est pas terminé. En ordonnant, hier, une expertise technique des compteurs par un expert indépendant, le tribunal prolonge le suspense.
Une décision accueillie plus que favorablement par Me Marc Morin qui, le 6 septembre dernier, en référé, proposait déjà : « Si ErDF est sûr que ces compteurs sont fiables, il lui suffit de ne pas s'opposer à ma demande d'expertise. »
Le délibéré est tombé hier. « Provision réduite de moitié (10.000 € pour la SCI ACF et expertise technique des compteurs par un expert indépendant (avec consignation de 2.000 € pour Enedis). »
Une bonne nouvelle, donc, pour l'avocat de la SCI ACF en conflit avec EDF depuis des années, suite à l'explosion de la consommation consécutive à l'installation de nouveaux compteurs. « Ce ne sont pas des Linky, mais c'est presque la même chose. C'est le principe de télécontrôle à distance qui est mis en cause. »

L'expertise mettra-t-elle au jour un dysfonctionnement ?

En ordonnant l'examen du compte et de l'historique des appareils en question, par un expert indépendant, le tribunal espère avoir l'explication de l'augmentation de près de 40 % de la consommation, contestée depuis des années par M. Hossein. Une explosion qui, selon les requérants, ne pouvait provenir que d'un dysfonctionnement.
L'autre volet – social – de ce dossier, serait en passe d'être réglé. Toutes les personnes en situation régulière ont été relogées ou ont trouvé une solution alternative.
Malgré tout, il resterait encore quelques personnes à vivre dans des conditions incompatibles avec la décence.
« Le problème, c'est que ça s'accumule dans la rue », constatait encore hier soir la responsable de Chrétiens migrants, association qui louait plusieurs studettes pour y loger des migrants avant que l'électricité ne soit coupée au Liberté. « J'ai encore quinze gosses de 8 mois à 12 ans (dont un lourdement handicapé) et une dizaine de parents sur les bras. Du Kosovo, de Géorgie, d'Arménie… Il n'y a plus rien au 115, le Secours catholique est fermé, alors, ils viennent ici. » Et de conclure : « Y'a plus rien pour les pauvres. »
Entre la rue et l'indécence…

un anonyme
Le 28/09/2016 à 11:46:34

Quand Linky allume nos lampes de chevet

Quelques conseils ici du 2109:

http://www.60millions-mag.com/2016/09/21/quand-linky-allume-nos-lampes-de-chevet-10677  

Depuis l’arrivée du compteur Linky, des lampes tactiles s’allument toutes seules. Ce drôle de phénomène concernerait des produits non conformes.

Une lampe qui s’allume et s’éteint toute seule… C’est ce que de nombreux consommateurs découvrent après l’installation d’un compteur Linky chez eux. Rappelons que 1,5 million de ces compteurs communicants ont jusqu’à présent été installés, sur les 35 millions prévus d’ici à 2021.

« Ma lampe s’allume et s’éteint sans arrêt, à peu près toutes les vingt secondes. Je suis obligée de la débrancher, sinon j’ai une ambiance de boîte de nuit chez moi », nous explique Pascale qui habite Rezé, près de Nantes.

Ce phénomène touche uniquement les lampes dites « tactiles », c’est-à-dire munies d’un système qui permet d’allumer, voire de choisir le degré de luminosité, par simple effleurement d’un élément du luminaire. Déjà saisi par quelques dizaines d’abonnés, le gestionnaire du réseau électrique, Enedis (anciennement ERDF), confirme les dysfonctionnements.

Une bande de fréquence réservée à Linky
« Dans la totalité des cas que nous avons étudiés, les lampes concernées, de fabrication chinoise, se sont avérées non conformes à la norme européenne sur les équipements électriques », explique Jean-Lorain Genty, membre de l’équipe nationale du projet Linky chez Enedis.

Le compteur Linky fait appel à la technologie du courant porteur en ligne (CPL) (voir notre article du 15 juin 2016), comme de nombreux autres appareils. Pour éviter les interférences et parasites entre ces divers courants, la norme EN 50065-1 veille à la compatibilité électromagnétique en délimitant des bandes de fréquence selon les usages. Ainsi la bande située de 10 à 95 kHz est-elle réservée au compteur Linky, souligne Enedis.

Faux marquage CE ?
Certains produits ne respecteraient pas ces bandes de fréquences et « empiéteraient » sur celles attribuées à Linky, et cela « malgré la présence du marquage CE ou de la mention NF » sur ces lampes, explique Jean-Lorain Genty. Enedis aurait ainsi recensé six ou sept modèles non conformes.

Le distributeur d’électricité conseille à ses clients de réclamer une attestation de conformité au fabricant des lampes défectueuses puis, si le document ne leur est pas fourni, demander un remboursement au vendeur. Ce conseil n’est pas forcément le plus adapté : le seul interlocuteur du client est le vendeur, non le fabricant, souvent difficile à contacter.

Débat autour des normes applicables
David, autre victime de l’allumage intempestif de lampes tactiles, a bien tenté de plaider sa cause auprès des enseignes où il a acheté les siennes, à savoir Conforama, Fly et Ikea. Sans succès. « Elles m’ont répondu que leurs produits étaient conformes aux normes CE et qu’ils fonctionnaient parfaitement au moment de l’achat. »

Conforama nous confirme que tous ses produits font l'objet de contrôles. Le distributeur souligne, par ailleurs, que « la norme EN 50065-1 citée par Enedis ne s'applique qu'aux technologies CPL (type box Internet), et non à ce type de lampes. » Le débat est donc ouvert.

Saisir la Répression des fraudes
David, lui, a remisé ses cinq luminaires inutilisables dans un carton. Or, s'il a acheté ses lampes depuis le 18 mars 2016, il peut facilement faire jouer la garantie légale de conformité auprès du vendeur, sans avoir à apporter une preuve de la panne.

Pour les lampes plus anciennes, il est possible de faire jouer la garantie des vices cachés dans les deux ans suivant la découverte du défaut. Mais elle est plus difficile à mettre en œuvre car ce sera au client de prouver le vice.

Enfin, en cas de dysfonctionnement, il faut alerter l’administration de la Répression des fraudes du département des magasins concernés : cette dernière peut en effet exiger que lui soient fournis les documents prouvant la validité du marquage, et le cas échéant sanctionner un faux marquage CE. Pour l’heure, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) précise n’avoir reçu aucun signalement de ce type.

Un technicien envoyé à domicile
Quelques clients font état d’autres dysfonctionnements depuis l’arrivée de Linky dans leur foyer : une plaque à induction qui ne fonctionne plus, ou encore la mauvaise réception télé dans une maison équipée d’un boîtier CPL reliant la box à la télévision.

Enedis indique que ce type de problèmes reste marginal. Et qu’à chaque fois, un technicien est envoyé à domicile pour étudier l’installation. « Nous avons remarqué que lors de la mise hors tension, certains appareils, comme les plaques à induction, se mettent en sécurité. Une manipulation est alors nécessaire pour les réactiver. » Quant aux problèmes de box, il s’agirait là encore, selon Enedis, d’installations mal configurées qui « fuitent » sur la bande de fréquence réservée à Linky.

Quel que soit le type de problème survenant après l’installation de Linky, n’hésitez pas à solliciter l’avis d'Enedis au 0 800 054 659 (numéro vert), et à nous alerter si votre problème persiste.

un anonyme
Le 24/09/2016 à 11:08:19

Indolore ? ! Pas sur les factures !!!

Pheel
Le 23/09/2016 à 14:03:47

L'exposition aux CEM n'est pas le premier argument à opposer à Linky, à mon avis, car nous aurons toujours tort face aux normes.
Le pouvoir fait bien ce qu'il veut avec les normes, les valeurs limites. Par exemple le projet de Loi de faire passer les degrés d'exposition acceptables de radioactivité de 1 mS/an à 20 mS/an!!!! C'est comme si on passait la norme de conduite automobile à 2 g d'alcool, quoi !

Pour en revenir à Linky, le plus gros problème, c'est l'embrouille, la crapulerie de proposer (imposer) à l'avenir des tarifs différenciés, donc bien plus chers en hiver sous forte demande, selon les jours et les heures (comme les TGV), et les dizaines de différentes offres tarifaires. Et aussi la modification de l'unité de mesure (courant apparent), ce qui va, de toutes façons, augmenter les factures de 10 à 30 % (selon les appareillages que vous utilisez). EDF est en faillite déguisée et l'acharnement à imposer ce genre de compteur démontre sa stratégie de renflouement partiel (et indolore) sur les dos des consommateurs.

Tout cela est intolérable.

soleil vert
Le 23/09/2016 à 10:59:04

Hé ! l'anonyme ! AU ROYAUME DES AVEUGLES LES BORGNES SONT ROIS !!!!!!!
si les niveaux d'exposition sont si faibles pourquoi ont-ils dégradé ton cerveau à ce point de cécité ?

un anonyme
Le 23/09/2016 à 09:08:47

Compteurs Linky: L'ANFR complète son étude
22/09/2016
http://www.anfr.fr/en/anfr/actualites/toutes-les-actualites/detail-actualite/actualites/compteurs-linky-1/#menu2  

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) a réalisé de nouvelles mesures de champs électromagnétiques créés par les compteurs Linky, qui viennent compléter celles effectuées en laboratoire et publiées en mai 2016. Les nouveaux résultats, y compris ceux relevés chez des particuliers, confirment des niveaux d’exposition très faibles.

Pour mémoire, le premier volet de l’étude publié en mai 2016 a mis en évidence en laboratoire des niveaux très faibles d’exposition, lorsqu’un compteur électrique Linky échange des informations périodiques de surveillance de réseau avec un concentrateur situé dans les transformateurs de quartiers.

Deux nouvelles séries de mesures viennent compléter cette étude, réalisées :

toujours en laboratoire, sur l’exposition créée lors de la collecte des informations de consommation (index) qui, en exploitation, a lieu pendant la nuit (volet 2) ;
chez des particuliers, à proximité de 5 compteurs Linky en fonctionnement durant la journée (volet 3).


Le deuxième volet de l’étude, publié aujourd’hui, montre que les niveaux d’exposition créés lors de la collecte des index en laboratoire sont comparables à ceux présentés dans le volet 1. Ces niveaux sont très en-dessous des valeurs limites réglementaires.



Le troisième volet de l’étude, également publié ce jour, réalisé dans les habitations de particuliers, a conduit aux résultats suivants :

les niveaux de champs électriques mesurés in situ varient entre 0,25 et 0,8 V/m à 20 cm des compteurs en émission CPL, c’est-à-dire grâce aux courants porteurs en ligne. Ces niveaux se situent entre 100 et 350 fois sous la valeur limite réglementaire de 87 V/m dans la bande de fréquence utilisée par Linky (35-91 kHz) ;
les niveaux de champs magnétiques mesurés in situ varient entre 0,01 µT et 0,03 µT à 20 cm des compteurs en émission CPL. Ces niveaux se situent entre 200 et 600 fois sous la valeur limite réglementaire de 6,25 µT dans cette bande de fréquence.
Ces faibles niveaux d’exposition relevés en laboratoire et chez des particuliers confirment que la transmission des signaux CPL utilisés par le Linky ne conduit pas à une augmentation significative du niveau de champ électromagnétique ambiant.



L’étude de ANFR sur l’exposition créée par les compteurs Linky se poursuit et sera ultérieurement complétée par :

des mesures complémentaires, chez des particuliers ;
des mesures des niveaux de champs électromagnétiques créés par les concentrateurs situés dans les transformateurs de quartier.
Enfin, l’ANFR réalisera des mesures des futurs équipements radio Linky (ERL) susceptibles d’être proposés par les fournisseurs d’électricité. Pour les utilisateurs qui le souhaitent, ces modules optionnels communiqueront en effet avec des appareils domestiques pour leur transmettre des données recueillies par le compteur Linky.



Pour en savoir plus :

Le communiqué de presse (21/09/2016)
http://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/Communiques_Presse/2016_09_22_communique_de_presse_compteur_Vd%C3%A9f2.pdf  
Le volet 2 du rapport technique
http://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/expace/2016-09-22_Rapport_technique_compteur_Volet_2_vf.pdf  
Le volet 3 du rapport technique
http://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/expace/2016-09-22_Rapport_technique_compteur_Volet_3_vf.pdf  

un anonyme
Le 22/09/2016 à 16:22:41

je subis des assauts de champs magnétiques diriges sur ma tete et ma bouche qui me dégradent physiquement et psychologiquement EDFest a l origine de ces dégradations qui me font souffrirje suis impuissante devant de telles actions Merci de diffuser ce commentaire d autres personnes peuvent se sentir concernees Cannes

bestaoui
Le 18/09/2016 à 11:34:41

monsieur l'anonyme,
je vous soupçonne sérieusement d'être l'auteur de ce texte posté sur Médiapart, texte qui n'est ni plus ni moins qu'un torchon malfaisant !

danielle
Le 16/09/2016 à 14:42:41

Ce qui devait arriver, arriva....
La patronne des anti-Linky concède avoir perdu "le combat de la santé"
https://blogs.mediapart.fr/greenaymeric/blog/150916/la-patronne-des-anti-linky-concede-avoir-perdu-le-combat-de-la-sante  

Les contempteurs de Linky organisaient la semaine dernière une réunion qui se voulait un grand raout de rentrée. Ils étaient en fait peu nombreux, désorganisés et leurs arguments paraissaient usés.

Alors que l’opération de remplacement des anciens compteurs électriques se poursuit dans les foyers français, les compteurs communicants Linky ont encore des détracteurs. Cependant, à mesure que le débat avance, une information plus détaillée est proposée au grand public et la « fronde » anti-Linky accuse une sérieuse perte de vitesse, comme en atteste le succès plus que mitigé de son raout de rentrée, à Montreuil, le 8 septembre dernier. Une réunion durant laquelle Annie Lobé, pasionaria du lobby anti-Linky, a même concédé : "nous avons perdu le combat de la santé". Le début de la fin pour les anti-Linky ?

Linky est le premier prototype de la nouvelle génération de compteurs dits « communicants », actuellement installés un peu partout sur le territoire. Il doit son nom au fait qu’il puisse recevoir des ordres et communiquer les données qu’il récolte sans intervention physique d’un technicien au domicile des usagers. Censé remplacer 90 % des anciens compteurs dans 35 millions de foyers d’ici 2021, ce compteur a été conçu pour faciliter la vie des clients ainsi que du fournisseur d’électricité. Il s’agit également d’une opération de mise à jour d’un parc disparate et souvent obsolète, la moyenne d’âge des compteurs excédant celle des consommateurs.

Linky ne fait pourtant pas l’unanimité. Plusieurs associations et publications, qui suivent une ligne militante, ont lancé une véritable croisade contre ces boitiers connectés. Pour elles, « le nouveau compteur électrique espion qui vole et vend nos données, provoque des pannes, des incendies, l’augmentation de toutes les factures et émet des radiofréquences cancérigènes ». Un argumentaire fourni bien qu’un peu fouillis, si l’on y regarde de près. Un fact checking de plus en plus pratiqué, qui a sans doute causé le ralentissement sensible de la campagne des anti-Linky. Pour preuve, le semi-flop de la « Grande Réunion contre Linky » organisée le 8 septembre dernier à Montreuil.

Flop en termes d'organisation, déjà, plusieurs couacs ayant émaillé la soirée. La projection, en début de réunion, du film Les nouveaux Loups du Web qui se penche sur la question du Big Data, sujet au centre de cette rencontre, a été annulée. La Ligue des droits de l'Homme, qui avait été invitée, a refusé de venir, et le nombre de participants était pour le moins décevant (on comptait 250 personnes environ au pic de la réunion, et moins d'une dizaine d'élus – ils se sont identifiés à main levée – pour aucun maire). Une collecte de fonds a été lancée pour la rédaction et la diffusion d'un cahier de doléances à adresser à l’Elysée, à Matignon, aux ministères de l’Environnement, du Logement et de l’Intérieur et aux présidents des deux assemblées. Objectif à atteindre (le sera-t-il ?) : 1200 euros... Annie Lobé a également profité de cette réunion pour vanter les mérites d'un cabinet d'huissiers de Colombes (des copains ?), invitant le public à solliciter ce cabinet pour envoyer des sommations de justice à Enedis : 75 euros la sommation, 600 euros les dix ! Une offre aussi alléchante (même si 60 euros la lettre recommandée ça reste un peu cher) qu'inutile, faut-il le préciser.

Le faible écho rencontré par cette réunion est également dû à l'absence de journalistes pour la couvrir. Après avoir fait l’objet d’attaques de la presse généraliste et spécialisée pour sa partialité et son manque de rigueur scientifique, les « antis » ont décidé de se passer de représentants de la presse – ils n’étaient pas invités. Pas surprenant quand on sait qu’Annie Lobé, chef de file du mouvement qui se présente comme une "journaliste scientifique indépendante" a été vivement critiquée par ses confrères de Rue89 et de L’Express en raison de sa pratique du « journalisme d’épouvante ». On lui doit notamment des vidéos alarmistes de mises en garde conte " les dangers des ampoules basse consommation ", dans lesquelles le conditionnel n'est même pas utilisé. Une absence de précautions de langage dont la fronde anti-Linky s'est fait une spécialité.

Un autre dérapage sémantique des anti-Linky vient de leur recours répété et biaisé à la classification de l’OMS. En effet, l’OMS présente les champs électromagnétiques de Linky comme « cancérogènes possibles » (catégorie 2B) - une catégorie qui inclut aussi le café et les légumes au vinaigre. C’est moins que la viande rouge qui vient d’être qualifiée de « probablement cancérogène pour l’homme » (catégorie 2A), et que les « agents cancérogènes » (catégorie 1) comme le tabac, l’alcool ou l’amiante. Dans les faits, le classement « 2B » ne signifie pas qu’il y a un danger avéré, et pourtant c’est ce que prétendent les détracteurs des compteurs communicants. Un argumentaire d’autant plus farfelu quand on sait que le ministère de l’Ecologie garantit que « le niveau d'ondes électromagnétiques générées par Linky est conforme à la réglementation en vigueur et qu'il n'y a donc pas de risque sanitaire attaché à l'utilisation de ce compteur ». Tellement farfelu, en fait, que les frondeurs semblent sur ce point être revenus à la raison, Annie Lobé ayant concédé durant la réunion son "échec sur le combat de la santé".

Ce manque de rigueur touche aussi les autres aspects du débat. Les réserves soulevées à propos de la violation de la confidentialité et de la divulgation des données de consommation des usagers à des fins commerciales ont certes de quoi inquiéter de prime abord. Pourtant la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a été étroitement associée à l'ensemble des travaux – et on connait son engagement dans la protection des données privées. Elle a estimé que les garanties offertes par Enedis à ce sujet étaient suffisantes pour assurer à chacun le respect de sa vie privée, aucune donnée ne pouvant être divulguée aux énergéticiens sans l'autorisation expresse du consommateur.

L’idée selon laquelle Linky provoquerait une augmentation des factures a elle aussi été mise à mal au fil du temps. L'ADME estimait en 2010 déjà que les compteurs intelligents, parce qu’ils permettent de mieux comprendre sa consommation quotidienne et d'identifier les gestes et appareils qui sont les plus gourmands en énergie, permettront chez les usagers désireux d’alléger leur facture électrique de passer à l’acte (pour des économies pouvant aller jusqu'à 11%). Mais le suivi de sa consommation par l’usager aura aussi un impact en matière de préservation de l’environnement. Un client qui ne connaît pas sa consommation réelle a toujours tendance à consommer trop. En plus des factures douloureuses, ces excès nécessitent une surproduction d’énergie à l’heure où tout indique que nous devons rationaliser notre consommation afin de réduire son impact sur l’environnement.


Linky n'est évidemment pas parfait, et l'on peut par exemple déplorer le caractère optionnel de l'affichage déporté, qui permet à chacun de suivre sa consommation depuis un endroit visible du logement. Reste que la plupart des reproches que l'on adresse généralement au compteur sont infondés. S'ils rassemblent de moins en moins, c'est que leur confrontation avec le réel commence enfin, semble-t-il, à les décrédibiliser aux yeux du public.

un anonyme
Le 15/09/2016 à 19:44:10

je viens e refuser le nouveau compteur liky,envoyer lettre au maire plus edf,auourdhui harcelement au tel par no suivant:0562679236

lio 30
Le 08/09/2016 à 12:06:24

à ceux qui écrivent sur cet espace qu'ils refusent le compteur linky, j'espère qu’indépendamment de votre annonce sur ce site vous avez fait le nécessaire auprès d'ENNEDIS et de votre maire pour refuser le compteur linky.

un anonyme
Le 06/09/2016 à 18:24:54

Je refuse cette installation à mon domicile, et souhaite que le maire de cholet et des autres villes s'opposent à ce projet pour le bien-être des habitants

alouette
Le 04/09/2016 à 16:43:55

en cas de pose, si vous avez toutes les preuves (RAR, photo de votre compteur avec notification du refus), une plainte au tribunal administratif s'impose pour abus de pouvoir, intrusion, modification imposée de contrat
http://stoplinkynonmerci.org/spip.php?article17  

réfléchir avec les associations à une class action ?

soleil vert
Le 02/09/2016 à 08:49:53

il ni a plus de limite a rien et surtout aucun avis nait pris en compte le "peuple" est inexistant rien n'est entendu !il faut un changement radical de quel droit imposer aux gens ce qu'ils ne souhaitent pas ? pourtant le peuple cri assez fort ces derniers temps ras le bol !!! ne vous laissez pas faire ! tout mon soutien amitié Lynette

lynette
Le 31/08/2016 à 16:40:55

je refuse l'installation des compteurs linky et gaspar chez moi.

HOFFBECK
Le 31/08/2016 à 10:07:00

Un nouveau compteur d'eau GASPARD a été installé chez ma mère. Depuis cette installation, c'est impossible d'y trouver le sommeil. Je reçois des décharges électriques sur tout le corps.
Comment çà se manifeste ?
lorsque vous prenez une pile classique carrée avec les 2 languettes et que vous mettez votre langue entre les deux pour voir s'il y a du courant et vous recevez une décharge locale selon que la pile est plus ou moins chargée. ET bien là c'est la même chose sauf que c'est permanent et sur tout le corps.

GASPARD et LINKY sont des abérration et source de nuissances énergétiques GRAVES.
Que nos politiques en prennent bien note.

Le 30 aout 2016

actessentiel
Le 30/08/2016 à 11:42:48

Un nouveau compteur d'eau GASPARD a été installé chez ma mère. Depuis cette installation, c'est impossible de trouver le sommeil. Je recois des décharges électriques sur tout le corps. qui se manifestent de la façon suivante

fra79
Le 30/08/2016 à 11:32:53

LILI , aucun recours, carotte......le mien est à l'interieur, à part forcer ma porte, ils ne peuvent pas le mettre, mais celui de l'eau et gaz sont sur le palier.....pour moi aussi, carotte, car ils se foutent qu'il y ait des affiches ou pas.

gungrave.69
Le 25/08/2016 à 15:43:30

ma copropriété à voté le refus de la pose des compteurs Linky dans la copropriété, des affiches de ce refus ont été placardées sur les portes de la résidence, des courriers ont été adressés dans ce sens à la mairie et à ERDF
Malgré cela le compteur à été posé pendant mes vacances....que puis-je faire? quelssont les recours ??

LILI
Le 25/08/2016 à 15:14:17

je rentre de vacances en Espagne et là bas j'ai appris que notre "fameux compteur dit intelligent Linky "va être posé à Salou suite à une directive européenne .Ne parlant pas bien espagnol je n'ai pas pu en parler,seulement dit qu'il était dangereux!!!

macedo
Le 02/08/2016 à 21:56:46

J'ai souhaité refuser le compteur Linky. J'ai demandé à ERDF de me garantir l’innocuité de leur installation, je n'ai pas eu de réponse. J'ai répondu que je prenais acte qu’ils ne pouvaient pas apporter de garantie.. pas de réponse.
C'est lourd de sens!! Le maire de Dijon s'est contenté à chacun de mes courriers de m'envoyer "la pub" d'ERDF!!
Les trois compteurs ont été installés malgré l'avis contraire clairement inscrit sur le local par les trois résidents de l'étage....
Plusieurs pannes de télé depuis, et des maux de tête récurrents...

G. Royer
Le 31/07/2016 à 09:24:54

ENERCOP : vous oubliez le risque de pannes pour les appareils. Je possede pas mal d'équipements audio video (en plus de l'electroménager...) qui sont anciens et couteraient une fortune (plus de 10.000 euros) à racheter en neuf et de toute façon l'équivalent neuf pour la plus grande partie n'existe même pas, donc cela me ruinerait au regard du remboursement quasi nul par l'assurance (en raison de l'ancienneté des matériels, comme une vieille voiture plus cotée à l'argus mais qui marche parfaitement). Et en dehors de l'aspect financier, il y a le préjudice matériel et moral de ces pannes. Ne serait-ce que pour cette seule raison, je ne veux pas du Linky.

Taz2
Le 16/07/2016 à 11:08:21

D'ici 2021, 90 % des compteurs électriques français vont être remplacés par des compteurs communicants Linky. Ce projet est piloté par ERDF, le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité sur 95 % du territoire.. Ces nouveaux compteurs ont officiellement pour objectifs annoncés d'améliorer la gestion des flux de consommation et de production sur le réseau de distribution, faciliter l'intégration des énergies renouvelables et favoriser les économies d'énergie grâce notamment au pilotage à distance et à la télé-relève..

Le déploiement des réseaux et compteurs communicants est essentiel pour que la transition énergétique vers un système 100 % renouvelable soit techniquement réalisable, notamment pour mieux mesurer voire contrôler la production d'énergie renouvelable et la consommation. Toutefois, le compteur communicant Linky est une occasion manquée pour apporter les services rendus aux consommateurs (l'affichage déporté n'est proposé gratuitement qu'aux clients en situation de précarité énergétique) et aux producteurs (les possibilités de télégestion de l’installation sont limitées).

L'installation de ces compteurs concerne tous les consommateurs, quel que soit leur fournisseur : les clients d'Enercoop sont donc logés à la même enseigne que les autres.

Linky est un compteur communicant et non un compteur intelligent au sens où les services qu'il peut proposer dans la version déployée sont relativement limités par rapport à l'état de l'art en la matière : Linky se limite à transmettre les informations au gestionnaire de réseau et à proposer quelques actions de pilotage à distance. Actuellement, plusieurs interrogations demeurent sur le déploiement de Linky en France.


Le bénéfice environnemental et énergétique


Le compteur devrait être bénéfique pour la mesure des injections et soutirages ainsi que la gestion du réseau électrique, la maîtrise des pointes de consommation, voire la baisse de la consommation d'électricité¹, à condition que ERDF et les acteurs de marché (fournisseurs d'énergie, opérateurs d'effacement) en donnent effectivement les moyens aux consommateurs.

Linky permettra à Enercoop de facturer systématiquement sur des consommations réelles, et non plus sur la base d'estimations. Par ailleurs, les consommateurs et les collectivités devraient pouvoir bénéficier des données de production et de consommation, ce qui est une base pour prendre conscience de sa consommation énergétique, en vue de la réduire et également mettre en place des politiques publiques locales cohérentes.

À lui seul, il est peu probable que le compteur Linky puisse réduire la consommation d'énergie même si l'ADEME estime jusqu'à 10 % les économies d'énergie possibles avec une bonne appropriation et utilisation par les ménages². Pour réduire effectivement les consommations d'énergie , il serait préférable de proposer un affichage déporté des consommations associé à un accompagnement des ménages : ainsi, le gain envisagé pourrait atteindre 15 % à 20 % sans investissements majeurs³.

Le coût du compteur


La pose ne sera pas facturée directement aux consommateurs : le coût du chantier, plus de 5 milliards d'euros, amorti sur 20 ans, sera financé par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité (TURPE) payé par les usagers du réseau⁴. ERDF annonce que les économies réalisées grâce au Linky vont couvrir ce financement mais de nombreux acteurs craignent que le déploiement de Linky n'engendre une hausse du TURPE...

La propriété et le refus du compteur


Le compteur appartient à la collectivité qui a généralement délégué la compétence de gestion des réseaux de distribution aux autorités organisatrices de la distribution d'énergie ou AODE (souvent des syndicats départementaux d'énergie), cependant, les compteurs font partie du domaine concédé par les AODE à ERDF.

En l'absence de réglementation claire et de jurisprudence sur les décisions de communes et de citoyens de refuser l'installation du compteur Linky, il apparaît risqué de refuser le compteur Linky⁵. Il n'y a pas de sanctions prévues, cependant, un juge pourrait établir des amendes et indemnités spécifiques pour ERDF comme pour les collectivités ou personnes refusant l'installation du Linky.

Sans admettre la possibilité de refuser le compteur, la Commission de régulation de l'énergie envisage toutefois d'établir des "prestations résiduelles de relève à pied" au moins tous les 6 mois pour les personnes refusant le changement de compteur⁶, frais qui avaient été établis, dans un projet local de déploiement de compteurs communicants de gaz à 19 € HT par relève tous les 6 mois.

L'accès et la sécurité des données


Le nouveau compteur communicant pourra enregistrer toutes les 30 minutes la consommation d'électricité et transmettre quotidiennement ces données à ERDF qui les utilisera ou les enverra aux acteurs concernés (collectivités, fournisseurs...).

Même si le volume de données produit et valorisable sera consistant, il ne sera pas suffisant pour connaître et analyser les usages des consommateurs. Le consommateur doit bien donner son accord sur la collecte et l'utilisation des données collectées par Linky, mais il faut par ailleurs que le gestionnaire du réseau donne des gages pour le respect de la vie privée et contre tout risque de piratage ou d'usage mal intentionné des données recueillies⁷.

Les risques sanitaires


Le débat sur les effets sur la santé de Linky, utilisant la technologie du courant porteur en ligne (CPL) est plus récent mais non moins virulent : s'il peut poser problème aux électro-sensibles qui peuvent le refuser⁸, le nouveau compteur n’augmentera a priori que de peu l'intensité des ondes électro-magnétiques du logement déjà submergé d'un brouillard électronique⁹.. Bien que pouvant récolter des données de consommation que toutes les 30 minutes, le compteur n’émettra et ne transmettra ces données par CPL qu'une fois par jour pendant moins d'une minute. Un rapport de l'ANSES très attendu devrait clarifier cette question des ondes courant 2016.

Les risques d'incendies


Au Canada et dans d'autres pays où des compteurs communicants ont été installés, ce matériel aurait causé des incendies. Toutefois, les technologies étant différentes, il est difficile de rapporter cela au déploiement du Linky en France. Lors de la phase d'expérimentation de Linky sur l'agglomération lyonnaise et en Indre-et-Loire, sur environ 300 000 compteurs installés, il y a eu 8 cas d'incendies, causés non pas directement par le compteur Linky mais à un mauvais serrage mécanique des câbles d'arrivée électrique. Depuis, la nouvelle version du compteur déployé ainsi qu'un meilleur suivi de l'installation devrait limiter ce risque.¹⁰

En conclusion, en l'état actuel des connaissances et retours d'expériences, Enercoop comprend les craintes et respecte les choix de nombreux consommateurs et communes de refuser le compteur. Il en revient aux collectivités concédantes et au gestionnaire de réseau de distribution de faire preuve de pédagogie et de concertation sur le déploiement de Linky.

Pour le réseau de coopératives Enercoop, le compteur Linky est une occasion manquée pour accélérer la transition énergétique, notamment sur son volet de maîtrise de la demande en énergie. Au regard de la richesse des points de vues des coopératives et de leurs sociétaires, et Linky n'ayant pas encore eu l'occasion de faire ses preuves, Enercoop poursuit sa veille sur le déploiement de Linky, notamment sur les avantages annoncés et les risques dénoncés.

Compte tenu de son attachement aux valeurs coopératives, le réseau invite les sociétaires et les clients Enercoop à contribuer, au travers d'arguments factuels et sourcés, au débat et à l'évolution du positionnement du réseau Enercoop.


Ce texte reflète la position d'Enercoop en date du 20 mai 2016. Il peut évoluer en fonction des retours d'expériences sur le déploiement du compteur communicant Linky et des débats entre les coopératives et leurs membres.


Dans l'attente de la création d'un espace collaboratif adéquat, pour débattre, commenter ou proposer d'amender la note, vous pouvez vous inscrire à la liste de discussion debat-linky@listes.enercoop.org.   . Pour cela, envoyez un courriel à sympa@listes.enercoop.org.   en écrivant dans l'objet du courriel « SUB debat-linky ».



¹Avis de l'ADEME sur le compteur Linky, juillet 2015

² Ibid, ADEME, juillet 2015

³ Étude d'Enercoop basée sur les retours d’expériences suite à la formation et à l'usage de l'outil d'autodiagnostic Docteur Watt

⁴ Ce qu'il faut savoir sur le compteur Linky – site internet de la Commission de régulation de l'énergie

⁵ Note d’analyse juridique relative au déploiement des compteurs communicants Linky sous l’anglede l’étendue des droits, obligations et responsabilités impartis aux AODE, Ravetto Associés, pour la FNCCR, février 2016

⁶ Délibération portant décision sur la tarification des prestations annexes réalisées à titre exclusif par les gestionnaires de réseaux de distribution d’électricité, Commission de régulation de l'énergie, 3 mars 2016

⁷ Position sur le stockage des données par Linky, CNIL, 30 novembre 2015

⁸ Linky : ERDF s’engage pour des mesures indépendantes, CRIIREM, 17 mars 2016

⁹ Compteurs Linky, Dangereux ou pas ? UFC Que Choisir, 13 janvier 2016

¹⁰ Ibid, UFC Que Choisir, 13 janvier 2016

Bien coordialement
--

Samira
Chargée de Clientèle
16/18 Quai de Loire
75019 PARIS
01 75 44 41 56
service-client@enercoop.fr.  
 www.enercoop.fr.  

ENERCOOP
Le 16/07/2016 à 10:46:40

Monalisa,
la réponse est juste en-dessous de ton message. Titre : pour tous ceux qui veulent refuser le compteur.

pour le document ENEDIS je ne suis pas compétente.
cordialement
Danielle

danielle dubus
Le 13/07/2016 à 17:09:24

Bonjour,
JE RECHERCHE de l'aide AFIN DE DÉCHIFFRER un avis de ENEDIS EX-ERDF!
Il s'agit d'un certificat d'urbanisme opérationnel refusé par la mairie (avis ERDF négatif).

Qui peut m'aider ?

Concernant le LINKY à Grenoble, Par quel huissier peut-on passer ?

merci d'avance !
A bientôt !

monalisa
Le 13/07/2016 à 12:44:09

pour tous ceux qui veulent refuser le compteur il faut en passer par l'Huissier, Maître Griffon (92). C'es une "sommation de ne pas faire" qui est adressée par ses soins à ERDF.

voici ce que propose cet Huissier :

" Nous pouvons en effet nous charger de procéder à la signification de votre courrier à la société ENEDIS. Pour une demande individuelle, le coût de la signification s'élève à 90 Euros TTC. Si, vous nous faites parvenir une dizaine de demandes regroupées, nous pouvons appliquer un tarif minoré de 60 Euros TTC.

Pour chaque personne, nous avons besoin des éléments suivants :
- Un courrier à l'attention de ENEDIS faisant valoir le refus.
- Une copie de la (des) pièce d'identité de la partie demanderesse.
- Une lettre de mission à notre attention nous mandatant afin de
procéder à la signification du courrier à ENEDIS avec vos coordonnées
(tel + mail).
S.E.L.A.R.L. GRIFFON-WARET ASSOCIES
Huissiers de Justice Associés
Près le Tribunal de Grande Instance
de NANTERRE
26, rue du Docteur Roux B.P.83 – 92704 COLOMBES Cedex
Tel : 01.42.42.66.35 Fax: 01.42.42.77.79
http://www.huissier-colombes.com"  

cette action vous protégera plus efficacement qu'une simple lettre EN RAR venant de vous. Elle vous permet un recours contre ERDF.
En attachant la sommation d'huissier sur votre compteur vous avez toutes les chances que le poseur passe outre.

à bon entendeur salut !

danielle dubus
Le 09/07/2016 à 16:19:30

Je n'en veux pas pour toutes les bonnes raisons déjà évoquées de santé, de liberté individuelle et au droit à la vie privée !!

Françoise Marie
Le 08/07/2016 à 18:36:49

bonjour,
il ya quelque jours, cette mésaventure est arrivée à une personne à Reims le lendemain de l'installation du compteur Linky Appeler un plombier n'est pas adapté. Il faut contacter EDF. Vous n'êtes pas le seul cas en France Malheureusement.
Cordialement
Danielle

danielle dubus
Le 30/06/2016 à 14:04:59

Prochain gros marché : le blindage des installations électriques devenues obsolètes après tous ces compteurs intelligents ?

Cati
Le 30/06/2016 à 09:45:58

DEMANDE D'AIDE SUR FORUM !
Mon chauffe eau ne se déclenche plus
Lily - 20 juin 2016 à 08:37 - Dernière réponse le 20 juin 2016 à 18:53 stf_jpd87
Suivre
Bonjour,
La semaine dernière on m'a changé le compteur pour un linky. Le lendemain je me rends compte que le chauffe eau marche sans s'arrêter toute la journée alors qu'il est sur la position du milieu (automatique).
J'appelle donc edf qui vient refaire toutes les connections du compteur -.- mais surprise le réparateur ne trouve pas la panne. Alors bon y a qu'en même un mieux vu que mon chauffe eau ne fonctionne maintenant plus qu'en marche forcée.
Le cas m'a dit que ça serait la bobine qui ne fonctionnerait pas, j'ai testé tout les fusibles c'est OK.
Je ne sais pas trop quoi faire.... ni d'où ça vient
Je tiens à préciser que tout fonctionnait parfaitement avant qu'ils ne viennent changer le compteur et donc qu'ils touchent aux fils.....
Merci d'avance
Cordialement

un anonyme
Le 21/06/2016 à 23:56:58

DEMANDE D'AIDE SUR FORUM !
Mon chauffe eau ne se déclenche plus
Lily - 20 juin 2016 à 08:37 - Dernière réponse le 20 juin 2016 à 18:53 stf_jpd87
Suivre
Bonjour,
La semaine dernière on m'a changé le compteur pour un linky. Le lendemain je me rends compte que le chauffe eau marche sans s'arrêter toute la journée alors qu'il est sur la position du milieu (automatique).
J'appelle donc edf qui vient refaire toutes les connections du compteur -.- mais surprise le réparateur ne trouve pas la panne. Alors bon y a qu'en même un mieux vu que mon chauffe eau ne fonctionne maintenant plus qu'en marche forcée.
Le cas m'a dit que ça serait la bobine qui ne fonctionnerait pas, j'ai testé tout les fusibles c'est OK.
Je ne sais pas trop quoi faire.... ni d'où ça vient
Je tiens à préciser que tout fonctionnait parfaitement avant qu'ils ne viennent changer le compteur et donc qu'ils touchent aux fils.....
Merci d'avance
Cordialement

un anonyme
Le 21/06/2016 à 23:06:33

Bonjour
je n'est pas le linky chez mois j'ai subit l'augmentation EDF qui est un rattrapage qui à été mis en place par le gouvernement actuel

josy
Le 20/06/2016 à 23:24:49

2016-05-17- Bonjour à tous,
Pour le consommateur le compteur Linky n’apporte aucun avantage. Cependant il va payer. En droit cela ne peut-il pas être considéré comme une escroquerie ?

Outre ça, le coût de la facture va être augmenté car EDF a mis en place un rattrapage rétroactif des factures d'électricité. Dernière modification : 04/06/2016
La facture des ménages pourrait grimper de 50 % d'ici à 2020, selon la commission d'enquête du Sénat sur le coût réel de l'électricité.
Si le kWh électrique en France est le moins élevé d'Europe, l'ensemble des taxes additionnelles correspond au tiers de la facture.

mochri
Le 20/06/2016 à 16:54:15

ET ALORS ON S'EN TAPE QU'ILS RECRUTENT A BORDEAUX PERSONNE N'EN VEUT !

un anonyme
Le 19/06/2016 à 14:38:33

non au compteur LINKY!!!

joseph
Le 15/06/2016 à 19:01:28

non au compteur LINKY!!!

joseph
Le 15/06/2016 à 19:00:39

Un foyer français consomme plus d'électricité qu'un foyer allemand. Mais l'Allemagne produit plus de CO2/hab que la France, car eux ils ont une industrie lourde performante, énergivore.

En France, EDF fait le forcing auprès des maires pour que ceux-ci, au contraire, généralisent les éclairages nocturnes (églises, monuments, pont de Millau, gorges du Tarn... ; Wauquiez, maire du Puy, vient de voter une subvention de 300 000 € pour augmenter l'éclairage de prestige de sa ville !). Bref nous sommes dans un monde de coquins et de corrompus, alors qu'il faudrait drastiquement supprimer ces éclairages, qui perturbent la faune, notre mélatonine et notre portefeuille.

Au niveau de chaque foyer, il existe de nombreux moyens pour diminuer sa consommation électrique (je consomme 50 % d'un foyer moyen), tout en modifiant son mode de vie : je n'ai pas de grille-pain, pas de four micro-ondes, pas de cafetière, pas de lave-vaisselle, pas de frigo, et je vis très bien !

Pour en revenir à Linky, ne doutons pas du forcing d'ERDF (et des préfets) contre les maires qui commenceraient à réfléchir, mais nous ne sommes qu'au début du déploiement, et nous avons des arguments pour participer à des réunions publiques, alors faut pas hésiter.

soleil vert
Le 15/06/2016 à 11:08:30

https://www.youtube.com/watch?v=ikRs_ut_Svk  

IL RÉSUME TOUT !

un anonyme
Le 14/06/2016 à 21:59:24

OK ! facile à dire, mais quelle énergie de substitution avez-vous trouvé pour vous éclairer et utiliser vos appareils électriques ?
si d'aventure vous avez souscrit un contrat avec un autre gestionnaire d'énergie électrique sachez qu'ils sont tous liés...

danielle dubus
Le 14/06/2016 à 15:51:03

ERDF (aujourd'(hui "enesys" et blabla marketing) va faire le forcing pour imposer le compteur, car c'est EDF qui est à la manœuvre. Le but, non seulement est de se renflouer en partie sur le dos des abonnés (augmentations des factures), mais aussi d'imposer indirectement des tarifs différenciés, selon les tranches horaires, pour soutenir la production électrique NUCLEAIRE, continue de base de ce pays, afin de l'étaler sur le cycle de 24 h.

La résistance augmente, mais beaucoup de gens restent soumis et passifs.

Je précise qu'il y a aussi dans chaque immeuble un compteur commun, pour la minuterie, ascenseur, etc. Il faut demander également au syndic de mettre à l'ordre du jour de l'AG des copropriétaires le refus de pose de ce compteur également.

soleil vert
Le 14/06/2016 à 15:39:21

Si on vous l'impose deforce faites comme moi resiliez vos contrats! Notre santé nous appartient et nous ne serons pas les esclaves de cette arnaque toxique !

A vous de choisir !

un anonyme
Le 14/06/2016 à 12:16:06

je ne veux pas que l'on m'impose un compteur Linky. Je ne pourrai plus communiquer ma consommation mensuelle à mon opérateur. Tout marche très bien je ne vois pas pourquoi je changerai.... surtout en payant ce nouveau compteur !

tico
Le 13/06/2016 à 18:29:00

Pendant qu'on y est a quand a la taxe des couches des personnes agées ?

Danielle
Le 10/06/2016 à 14:19:42

A Bordeaux ERDF recrute 70 personnes pour poser les compteurs Linky dans la région

macedo
Le 08/06/2016 à 16:51:28

Bonjour

Je suis dérangée 2 fois par jour même le samedi par téléphone + sms par ERDF pour changer mon compteur !

Je refuse cette installation !

Merci

NANADU
Le 08/06/2016 à 16:14:51

Concernant la pose de grille ou de cadenas, la détérioration est mineure et je ne crois pas une seconde en une action pénale de la part des collectivités locales envers un citoyen. L'idéal serait même de pouvoir ôter la porte du caisson (intact) et de la remplacer par une autre, avec fixations, découpes, etc (la porte d'origine étant disponible en cas de mise en demeure). Mais ce problème demeure accessoire, le plus important, c'est le NOMBRE de personnes (et de communes)qui résistent, là sera la clé de notre victoire. Il faudra donc convaincre autour de nous.

(Rappel):

Cette technologie Linky est par nature anti-citoyenne :

-la courte durée de vie de la technologie électronique de ces compteurs nécessitera des frais importants de maintenance et de remplacement, forcément payés par les abonnés. Regardez vos factures et voyez toutes les taxes ("contributions") qui s'ajoutent déjà actuellement au prix des kWh.
- pour faire des "économies grâce à Linky" (ligne directrice conditionnelle de la Directive européenne), faut vraiment être un surhomme : les consommateurs responsables surveillent et connaissent déjà leur consommation, et pas besoin de Linky pour éviter d'être en précarité énergétique et ne pas s'apercevoir que laisser ses spots halogènes allumés autour de sa maison, c'est ruineux (cas réel). Bref, à trop prendre les gens comme des enfants en bas-âge comptant sur le "compteur intelligent", on applique la stratégie de la manipulation des masses (Chomsky).
- eDF (à la manœuvre derrière eRDF et Linky) est en quasi faillite, et vous pensez bien qu'on n'a jamais vu un fournisseur essayer de vendre moins de ses produits. Son objectif, outre l'augmentation globale des facturations (prise en compte de la puissance apparente et non plus de la puissance active), c'est de vendre - cher- les fichiers de mode de consommation des abonnés (d'ailleurs, les commerciaux ne s'en cachent pas), mais aussi et SURTOUT d'écrêter les pics de consommation en imposant (dans quatre ans ?) des tarifs différenciés selon les heures et les jours de l'année (c'est techniquement très facile avec les relevés en temps réel : électricité moins chère l'été et plus cher en hiver !!). Et n'allez pas croire une seconde que cela baissera vos factures !

L'industrie nucléaire et eDF n'ont fait que mentir aux citoyens depuis quarante ans (je ne refais pas la liste) et faudrait être vraiment naïf pour croire leur discours actuel. Il n'y a rien d'obligatoire ni d'imposé avec Linky, c'est du pipeau : les allemands l'ont refusé pour la grande majorité de leurs abonnés et n'encourent aucune sanction. J'espère qu'un jour les français feront preuve d'un peu de clairvoyance, en anticipant !

Vous verrez dans quelques années si ceux qui refusent Linky avaient tort... (vous remarquerez que je n'ai même pas parlé de l'aspect sanitaire)

soleil vert
Le 01/06/2016 à 11:22:16

Bonsoir à tous et à toutes,

Suite du précédent.

Quel peut être le dénominateur commun entre les actions en cours contre la “loi du travail” et le “Linky”?

Nous avons comme dénominateur de par cette “opposition” : “atteinte à la liberté de travailler”.
D’un coté cette “atteinte à la liberté de travailler” par les barrages, barricades, blocages ..., privant l’accés à l’ entreprise, de l’autre cette “atteinte à la liberté de travailler” par porte, grille, cage....cadenassées privant l’accès du local de comptage.

C’est le patron du Medef M. Pierre Gattaz qui, non content de traiter de “terroristes des grévistes”, après les “preneurs d’otages” que nous entendons à chaque grève (ne voyez vous rien venir pour nous autres opposants: nous ne serons plus des “paranos-complotistes-conspirationnistes” mais des “terroristes”!), nous donne la solution:
le Medef a publié un communiqué : porter plainte pour "délit d'entrave à la liberté du travail"

Pour être complet c’est le journal Nouvel Obs qui nous apprend dans l’Acte 5, je cite: http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/reforme-code-travail-el-khomri/20160531.OBS1587/gattaz-et-les-terroristes-de-la-cgt-la-polemique-en-4-actes.html  
Face à la persistance d'une démarche assumée et revendiquée de blocage de l'économie française, le Medef incite toutes les entreprises de France dont le fonctionnement est perturbé voire paralysé par ces blocages à déposer plainte au titre de l'article 493-1 du Code pénal qui prévoit le délit d'entrave à la liberté du Travail."
Sauf que l’article 493-1 du Code pénal que vous parlez est préhistorique, Monsieur Gattaz!

Pour aller plus loin dans l’étude juridique concernant les risques condamnables pénalement pour “tout moyen faisant obstacle à l’accès au coffret de comptage: Grille, porte, cage....”:

Le code pénal nous apprend donc que les salariés ERDF ou l’entreprise sous-traitante pourrait ester en justice de par cette “opposition ”, d”entraver”.

Le délit d’entrave à la liberté du travail est l’héritier du délit de coalition anciennement prévu et réprimé par l’ancien Code pénal.

Aujourd’hui, ce délit d’entrave concerne plus largement tout ce qui relève des libertés fondamentales (dont la liberté de travail) et est prévu par l’article 431-1 du Code pénal :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=641C4DE311F534D02EEAC764470FE110.tpdila15v_1?idArticle=LEGIARTI000023717714&cidTexte=LEGITEXT000006070719&categorieLien=id&dateTexte=  

Article 431-1 du Code pénal

Modifié par LOI n°2011-267 du 14 mars 2011 - art. 49
Le fait d'entraver, d'une manière concertée et à l'aide de menaces, l'exercice de la liberté d'expression, du travail, d'association, de réunion ou de manifestation ou d'entraver le déroulement des débats d'une assemblée parlementaire ou d'un organe délibérant d'une collectivité territoriale est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

Le fait d'entraver, d'une manière concertée et à l'aide de coups, violences, voies de fait, destructions ou dégradations au sens du présent code, l'exercice d'une des libertés visées à l'alinéa précédent est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende.

Cette infraction est susceptible d’être imputée à toute personne, salarié. ou non.

Nous avons donc 4 conséquences connues:
1) le contenu du contrat de ERDF sur l’accessibilité au compteur
2) le Code des Assurances sur la responsabilité civile d’une détérioration intentionnelle.
3) le Code pénal sur la préméditation de l’intention.
4) le Code pénal sur le délit d’entrave à la liberté du travail
A bon entendeur, n’étant point juge.



Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 01/06/2016 à 11:08:17

Bonjour à tous et à toutes,

Un petit détour concernant une propagande avec vidéo qui a lieu actuellement sur LA POSE D’UNE GRILLE SUR LE COFFRET DU COMPTEUR par Next up et quelques apôtres de mauvaise foi, que certains ont peut etre visionée.
Mais également dans cette question qui m'a été posée de: “ installer une porte en fer ou en bois,avec une petite fenêtre,pour la lisibilité du compteur”.

Il semblerait que je sois le seul à me poser la question et avoir consulté les différents articles de lois!

Qui sera donc mis en ligne sur les 3 discussions qui ont été ouvertes sur Cyber.

Certains pourront trouver un peu long mais le sujet le mérite.

Premier sujet:

Avez-vous vu une petite vidéo de leur compteur avec cette barre ou grille qu’ils auraient installé et en fonction DANS LE REEL et sur LEUR PROPRE COMPTEUR et non sur un coffret posé sur une table dans un local ou pièce vide comme l’illustre cette vidéo, auraient été une preuve de leur campagne?



Avez vous questionné votre assureur de votre responsabilité civile pour cette “détérioration” sur un bien immobilier ne vous appartenant pas?

Alors imaginons que nous ayons eu enfin cette preuve sous les yeux et je pourrais donc aller plus loin par ce qui suit en enfilant une robe d’avocat (que je ne suis pas).

Je parlais, encore une fois pour ce qui concerne les locataires qui ne sont propriétaires d’aucun bien immobilier, dans un premier temps.

D’où le risque de voir LE propriétaire, quel qu’il soit (propriétaire privé, HLM, collectivités ou ERDF), de ces coffrets de demander réparation, de remise en l’état, d’ester en justice pourquoi pas.
Si les collectivités s’y sont opposées nul besoin de cette grille, me semble t’il, même s’il y aurait passage en force dans certaines communes qui s’y seraient opposées, n’ayant aucune preuve à ce sujet.
Si comme nous pouvons lire, ce sont les Collectivités propriétaires de ces coffrets et que ces mêmes Collectivités sont POUR la pose du Linky, propriétaires et locataires vous allez au devant du cas de figure exposés ci-dessous.
A moins d’en avoir demandé et obtenu l’autorisation par écrit des dits propriétaires.

Mon assurance couvrira les dégâts si par exemple en reculant avec ma voiture j’endommage accidentellement le coffret, voire le compteur.
Les contrats d’Assurances que nous avons tous, enfin normalement, sont très clairs sur la notion de responsabilité civile et de l’exclusion.

N’étant point Juge, je pense que nous sommes bien en présence dans la préméditation d’un dommage à un bien ne nous ne appartenant pas où nous pourrions à devoir à y répondre dans un Tribunal, dans l’extrême!

La faute intentionnelle doit être préméditée
Selon l'article L. 113-1 du code des assurances, « Les pertes et les dommages occasionnés par des cas fortuits ou causés par la faute de l'assuré sont à la charge de l'assureur, sauf exclusion formelle et limitée contenue dans la police. Toutefois, l'assureur ne répond pas des pertes et dommages provenant d'une faute intentionnelle ou dolosive de l'assuré ». Ainsi, l'alinéa 2 de ce texte exclut de la garantie de l'assureur les conséquences de la faute intentionnelle, comme celles de la faute dolosive de l'assuré : ces fautes sont inassurables. Elles relèvent d'actes volontaires et intentionnels dont les conséquences, si elles étaient garanties, réduiraient l'aléa à néant. Cette règle est valable pour toutes les assurances.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006073984&idArticle=LEGIARTI000006791984  

Code pénal:
Article 322-1
Modifié par Loi n°2002-1138 du 9 septembre 2002 - art. 24 JORF 10 septembre 2002
> La destruction, la dégradation ou la détérioration d'un bien appartenant à autrui est punie de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende, sauf s'il n'en est résulté qu'un dommage léger.

> https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=FCF2852F84C4E9E45311DF87448F8110.tpdila15v_2?idArticle=LEGIARTI000006418260&cidTexte=LEGITEXT000006070719&categorieLien=id&dateTexte=  

> Tout dépendra donc de l’interprétation qu’aura un Juge sur ce “dommage léger” et des conséquences engendrées (matériel? physique? économique?) dans cette dégradation.

> Pour aller plus loin dans l’analyse, l’exclusion de la garantie de l’assureur de la faute intentionnelle a une justification morale. En effet, permettre la couverture d’assurance des dommages créés volontairement ne serait pas admissible, et constituerait de surcroît un encouragement à commettre des actes créateurs de dommages. Tel est le sens de l’article L 113-1 du Code des assurances, qui fait obstacle à une couverture d’assurance pour les dommages causés intentionnellement.

Toutefois, cette disposition est interprétée restrictivement par la jurisprudence. En effet, pour retenir la faute intentionnelle de l’assuré, il est exigé non seulement que l’assuré ait délibérément commis la faute, mais encore qu’il ait eu la volonté de causer le dommage.

Je crois que c’est clair!


Voici la réponse de mon Assureur MMA qui est incomplète, se gardant bien de me rappeler cet article, pourtant mes contrats y faisant bien allusion.
Mais il est vrai aussi que dans mes questions je me garde bien de lui parler de mon intention de la détérioration d’un bien immobilier comme le coffret du compteur, par exemple.


Monsieur ALTIER,

Voici la confirmation du siège pour la réponse que je vous ai apporté hier :

Bonjour,
>
> Vous nous demandez de rédiger un courrier à l'attention de M Altier.
> La compagnie ne rédige pas de courriers au client.
>
> En outre, votre réponse par mail était adaptée (le contrat MMA ne couvre pas ces biens mais peut intervenir si la RC de M Altier est mise en jeu), vous pouvez donc la confirmer à M Altier, y compris pour les autres équipements immobiliers d'ERDF ou de la commune qui se trouvent désormais à l'intérieur de la clôture de la maison qu'il loue.
>
> Tant que le terrain fait moins de 5 ha, il n'y a rien à modifier au contrat.
>
> Cordialement,
> Cécile Dieu, CNA


De ce fait je vous confirme que le coffret compteur, et le poteau électrique ne sont pas de votre responsabilité en cas de dommage causés à autrui (Votre responsabilité civile ne pourra être mise en cause que par les propriétaire de ces biens si vous causez des dommages dessus).

De plus comme indiqué ci-dessus si le terrain ne dépasse pas 5 hectares il n’y a aucune modification à effectuer.


Le contenu du mail précédant qui a nécessité un complément vu ci-dessus, parlant de compteur et non de coffret.


Monsieur ALTIER,


Le compteur EDF est un bien immobilier, de ce fait il n’est pas à votre charge mais à celle du propriétaire en cas de dommage.

Excepté si c’est votre responsabilité civile qui est engagé (Si vous causez vous même un dommage dessus), dans ce cas votre propriétaire ferra appel à son assureur qui fera un recours auprès de nos services.

Essayez de demander des renseignements à l’HABITAT DU GARD suite à ces changements pour connaitre leurs parts de responsabilités en tant que propriétaires de tous les biens immobiliers (Mûr, installations électriques …)

Cordialement,



Il est inutile et dangereux, à mes yeux, d’avoir en plus sur le dos des collectivités, ERDF qui ne pourra avoir accès au compteur, répréhensible dans mon contrat ERDF d’où ma préférence, dans la suite logique de mon action, après réflexion,de faire appel à un huissier

(comme un certain Monsieur Eric Merelle en 2013 où nous pouvons avoir accès à son dossier, mis en ligne gratuitement pour ceux et celles que cela intéresse:

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1126847673996555&set=pcb.1126850817329574&type=3&theater)  

pour “assignation de ne pas faire” ayant confirmation des mes lettres AR de refus, de leur lettre et engagement écrit de leur part, pour une éventuelle étape suivante juridique au cas où le sous traitant passerait outre ou autres raisons à venir!

Maintenant il est certain que chacun est libre de faire ce qui lui plait mais en toute connaissance de toutes les causes préalablement. Ce qui manque cruellement dans cette propagande que je ne peux cautionner car représentant un réel risque juridique pour mes lecteurs. J’informe de tout ce qui peut y avoir autour de positif ou de dangereux sur le Linky. Je réfléchis et soumet à la réflexion. Pose des questions très précises qui demandent des réponses très précises également.

Actuellement je n’y vois que beaucoup de contradictions et de dangers.


Autre solution qui m’a été soulevée:


“installer une porte en fer ou en bois,avec une petite fenêtre,pour la lisibilité du compteur”

Vous seriez confrontée, en votre absence ou volontairement en votre présence, dans l’inaccessibilité de votre compteur contraire à votre contrat ERDF.

Si aujourd’hui il faut une certaine procédure et longueurs administratives pour couper l’électricité, qu’en sera t’il demain par cette “modification, dégradation” d’ouvrages et comptages ERDF?
Je l’ignore.

Que savons nous d’écrit noir sur blanc dans nos contrats?

3-4 Résiliation du contrat

Résiliation du contrat par EDF
EDF peut résilier le contrat en cas de non-respect par le client de l’une de ses obligations prévues au contrat, après mise en demeure de remplir ses obligations adressée au client et restée sans effet dans un délai de trente jours

5-2 Interruption ou refus de la fourniture à l’initiative d’EDF ou d’ERDF


modification, dégradation ou destruction volontaire des ouvrages et comptages exploités par ERDF, quelle qu’en soit la cause,
-refus du client de laisser ERDF accéder pour vérification, entretien ou relevé, à ses installations électriques et en particulier au local de comptage,

refus du client, alors que des éléments de ses installations électriques sont défectueux, de procéder à leur réparation ou à leur remplacement,

Voilà en ce qui concerne nos contrats ERDF.

Je persiste et signe en ce qui me concerne en mes AR de refus et de par tout ce qui a été écrit sans que ERDF en apporte la PREUVE de l’innocuité à 100% et Assignation par voie d’huissier. Point.


Second sujet:

D’après donc la News de Priartem, le refus serait possible , ERDF devant attendre la fin de l’installation de ces compteurs pour en évaluer le cout de la relève à pieds!
Linky : La commission de Régulation de l’Énergie reconnait qu'il est possible de refuser

Que pouvons nous en retenir? Nous avons ici comment accéder à tout le contenu de cette PJ:
http://www.cre.fr/documents/deliberations/decision/prestations-annexes9  

Voir en PJ le contenu page 10 du pdf:
3.5.3. Prestation résiduelle de relève à pied

-les propriétaires permettent d’accéder aux ouvrages relatifs à la distribution d’électricité, dont font partie les compteurs
-Les GRD d’électricité pourraient cependant rencontrer en pratique des refus d’accès à ces compteurs de la part de certains consommateurs, ne permettant pas la pose de ces compteurs évolués
-se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l’ampleur de ces surcoûts
-Tous les contributeurs se sont déclarés favorables au principe de cette prestation, à l’exception d’un seul, qui demande que les personnes se déclarant électrosensibles en soient exonérées.

Sur le cout de ce changement de compteur, qui sera donc bien PAYANT, page 11:
-La prestation de mise en service sur raccordement existant restera facturée au même tarif pour tous les utilisateurs, quel que soit le type de compteur.
- à partir d’août 2016, pour atteindre un tarif cible de 11€ HT (hors inflation), Soit, au 1 août 2016, et avant inflation, 22,07 € HT.
Cette évolution correspond, pour la trajectoire de déploiement prévue, aux évolutions indicatives suivantes (hors inflation) :
1er août 2017 21 € HT
1er août 2018 18 € HT
1er août 2019 15 € HT
1er août 2020 13 € HT
1er août 2021 11 € HT

Pour le dépannage pas de gratuité, pas de prix communiqué:
La prestation de mise en service ou rétablissement dans la journée est actuellement facturée 106,34 € HT pour tous les utilisateurs, ce tarif s’ajoutant à celui de la mise en service classique.
Pour les consommateurs équipés de compteurs évolués, les coûts de réalisation de la prestation seront bien moindres, puisque, sauf échec de télé-opération, la mise en service pourra se faire à distance.

-deux niveaux de tarification pour la prestation de mise en service dans la journée, en fonction du type de compteur : ₋ ₋
pour les consommateurs équipés de compteurs classiques, la tarification actuelle est maintenue ;
pour les consommateurs équipés de compteurs évolués, la prestation est facturée 42,54€. Ce tarif est plus élevé que celui mentionné en consultation publique :
Ces tarifs s’ajoutent au tarif de la mise en service classique.

ETC. ETC.

Devant donc tout ce qui y est écrit, ne serait t’il pas plus sage de voir venir dans notre refus quitte à payer quelques mois une relève à pieds pour voir et comparer avec ceux qui seront équipés de la différence TOTALE sur le plan financier?
En le faisant en toute légalité plutôt que de “détériorer”?

Vous savez cela me fait penser quand les “Fai” ont débarqué avec toutes ces offres alléchantes mais aussi tous les problèmes rencontrés et racontés sur le net ou à UFC Que Choisi où à une certaine époque j’étais adhérent ayant eu besoin de leurs conseils.
J’ai préféré rester chez Orange et voir venir.

Donc je souhaite rester avec mon bon vieux compteur et voir venir.


Peut être qu’un dossier Médical pourrait clore le sujet! Sujet à mon étude car coté médical, j’en suis un spécialiste pour la reconnaissance d’une invalidité et de sa lutte acharnée à mener.

Comme toujours et écrit précédemment chacun étant libre et responsable de ses actions.

Je vous laisse en débattre entre vous.

Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 30/05/2016 à 15:39:22

2016 nouveau compteur d'eau installé,mais je ne connaissais pas son fonctionnement. LINKY s'annonce et maintenant je sais et je résiste+les antennes satellitaires que nous locataires en HLM devons payer(5.50euros chaque mois pendant 6ans)je refuse et paie mon loyer par chèque avec 1 réduction de 5,50euros.Pour Linky j'ai fais des courriers,nous sommes plusieurs regrouper au sein de la CGL de WOIPPY 57,le dossier est à Paris je ne sais pas vraiment où.Un chantage avec menaces est excercé par LOGIEST.....je n'en veux pas et la télé je préfère m'en passer...voila les dernières nouvelles! merci de votre attention.J'ai stoppé internet et le capte parfois par Wifi peut-être 1x tous les 2 ou 3 mois comme cette nuit.

josepha
Le 27/05/2016 à 03:24:11

Le nouveau compteur ne rentrera pas chez moi.

- je ne veux pas payer plus cher l'électricité et l'abonnement qui est déjà exorbitant !
- Je ne veux pas être exposer à des fréquences radioélectriques !
- Je ne veux pas de la caméra espion qui se trouve sur ces compteurs et qui verra tout ce que je fais chez moi !

Ollitraut
Le 20/05/2016 à 20:41:21

2016-05-17- Bonjour à tous,
En outre, j’ai écrit à ERDF pour connaître le propriétaire du compteur de mon domicile.
ERDF me précise que le compteur est la propriété de la collectivité locale. Ça, je le sais mais il manque une précision, est ce que la commune est la propriétaire ou la communauté de commune. J’en suis pour un recommandé.

De plus, elle m’envoie un petit fascicule me donnant tous les avantages du compteur Linky.
• Mon chauffe-eau peut se déclencher à distance sur les heures creuses. Bel avantage, mon eau chaude sanitaire est chauffé par une chaudière à Gaz. Et je n’ai pas de chauffage électrique.
• Le relevé du compteur se fait à distance. Étant à la retraite, je suis là quand l’agent passe. Par ailleurs quand je ne suis pas là, j’indique sur un papier collé sur la boîte à lettres, le relevé du compteur. Et il a l’amabilité de me faire confiance. Cela va il changer avec Linky ?
• Je peux suivre ma consommation sur un site internet et mieux maîtriser ma consommation. N’utilisant l’électricité que pour l’éclairage, la cuisine et la pompe de ma chaudière. J’éclaire quand il fait noir, fait la cuisine quand j’ai faim, seule ma chaudière fonctionne quand il fait froid. Et cette dernière est dirigée par un programmateur. Je ne vois pas comment je peux mieux maîtriser ma consommation.
• ERDF réalise les raccordements, dépannage 24h/24 et toutes les interventions techniques indépendamment du fournisseur d’électricité. Mais pourquoi mon voisin est resté sans électricité durant tout le week-end prolongé de Pentecôte ?
Je ne vois pas un seul avantage de ce compteur.

mochri
Le 17/05/2016 à 16:29:08

A propos de https://www.youtube.com/watch?v=u2YRoO0kZPE  

cette vidéo sur linky-espion est totalement bidonnée, totalement fausse.
Soit c'est un gros canular qui se déclare comme tel, soit c'est manipulatoire : ceux qui vont y croire vont passer pour des gogos et cela servira à ERDF pour casser les opposants à Linky comme étant des naïfs gobant n'importe quoi.
On doit se baser sur des éléments objectifs pour rester crédibles et audibles, sinon, c'est la cata.

Résumons : Linky n'est pas obligatoire (car la loi n'a prévu aucune sanction pour ceux qui refusent, or c'est la base de toute obligation : la contrainte).
ERDF modifie les termes de son contrat depuis 2014, donc ceux qui refusent Linky selon leur contrat antérieur sont couverts légalement.
Enfin, faire payer la relève à pied est impossible dans l'état actuel de la loi, car le prix de cette relève est déjà inclus dans le prix TTC des kWh que tout le monde paye. Il faudra une loi (scélérate) dans quelques années pour en arriver là (pour les "1 % de gens qui refusent Linky") (à mon avis, le % est supérieur, mais n'oublions jamais que la France a été historiquement beaucoup plus dans l'esprit "collabo" que "résistance")

soleil vert
Le 17/05/2016 à 12:57:08

Mon épouse fait du psoriasis et les hyperfréquences aggravent le processus pathologique au point de provoquer des plaies ouvertes aux mains et aux pieds

marcel.lucas11@orange.fr
Le 17/05/2016 à 10:15:22

J'ai déjà eu une tumeur cancéreuse et je n'ai pas envie de multiplier les risques.

niokolo
Le 16/05/2016 à 11:13:45

Région :
ERDF EST
AGENCE MARCHÉ D'AFFAIRES
Allée Philippe Lebon - BP 80428
57954 MONTIGNY LES METZ
CEDEX

siège social:
ERDF
tour PB5, 14 Terrasse Boieldieu, 92074 Paris La défense

danielle dubus
Le 15/05/2016 à 09:49:30

2016-05-14- Bonjour à tous,
Bonne nouvelle. J’ai écrit à mon assurance qui me garantit des dommages qui risquent d’être provoqués par le compteur Linky.
Mauvaise nouvelle. Mon voisin qui vient de changer de fournisseur d’énergie électrique se trouve coupé de courant durant tout ce week End prolongé de pentecôte. Est-ce le bon esprit conciliant d’ERDF ?
Par ailleurs si vous pouviez me donner l’adresse exacte du siège d’ERDF je suis preneur car j’ai écrit en LR avec AR à ERDF client depuis 15 Jours et je suis sans réponse. Je demandais qu’il me précise le propriétaire du compteur. Cela pour avoir la certitude de ce qui se dit. Je souhaite agir sûrement, méthodiquement et avec des preuves.
ALTIER ALAIN nous quitte subitement, je doute de sa sincérité car d’un excès il passe dans l’autre.

mochri
Le 14/05/2016 à 17:38:25

je regrette que Monsieur Altier ait annoncé son départ des "discussions" sur cyberacteur.
Ses renseignements sont sérieux, dignes de confiances, bonne documentation, etc... utiles ho combien !
je fais donc comme lui car le reste n'est que blabla et non productif
by et bon vent !

danielle dubus
Le 13/05/2016 à 11:06:21

bonjour le secret du linky est reveler regarder cette video qui choque toute la france

https://www.youtube.com/watch?v=u2YRoO0kZPE  

dany
Le 13/05/2016 à 09:59:52

Bonjour,
Il m'est reproché de diffuser les mêmes articles sur 3 discussions différentes ouvertes sur ce site et sur le même sujet le Linky, par les responsables de Cyber!?????
Est ce de ma faute?.

"Alain,

Si tu pouvais éviter de poster 3 fois les mêmes commentaires cela nous ferait moins de boulot et éviterait qu'ils soient effacés par erreur."


Vous ne me reverrez donc plus!

ALTIER ALAIN
Le 13/05/2016 à 08:57:15

Bonjour
Mochri, merci pour votre intervention.

Filtre ou non, j'ignore.

Ce que je peux dire aujourd'hui, avec le compteur actuel j'ai effectué les mesures suivantes et constats dans ma location HLM qui est une maison située dans un lotissement dont l'ossature est en bois et placo, construction de 1984:
Bon à savoir: le compteur se trouve à l'extérieur, derrière la clôture dans la rue et à 6 mètres de la porte d'entrée. Le tableau électrique se trouve dans le garage et séparé du hall d'entrée par un wc et un placard ballon d'eau chaude.

(travaux en cours: demain il sera dans le hall d'entrée, et tous les câbles seront changés, apparent dans des baguettes et non encastrés!!!!)

Mesure effectuée à hauteur de ma tête, 1m70-80, avec un ----ME-3830B----Basse-fréquence- sur une canne munie d'une pince afin d'être isolé

- le hall d'entrée sans lumière , mesure effectuée au centre du couloir : 61V/M sans lumière;100V/M avec
-cuisine équipée de 4 spots de 50w, en son centre sans lumière : 24V/M et 102 V/M avec
-salle à manger/salon équipée de 12 LED 4W : Sans 17 V/M; avec 64V/M
-Salle de bain 2x2 25w: sans 13V/M; avec 30V/M
-chambre tête du lit (lampe de chevet 25w): avec 4V/M sans 4V/M
Pied du lit: avec 6V/M sans 4V/M

"Sachant que la nouveauté majeure est l'introduction, dans le droit français, d'un principe de « sobriété » de l'exposition du public aux champs électromagnétiques. Si vertueux soit-il, ce principe reste toutefois vague et non contraignant.
Il n'est ainsi plus question d'abaisser les valeurs limites d'exposition en vigueur, comprises, selon les fréquences utilisées, entre 41 et 61 volts par mètre (V/m), alors que le projet de loi initial visait à les ramener « aussi bas que raisonnablement possible », soit à 0,6 V/m. "

Ne suis-je pas, comme vous autres, déjà exposé aux ondes radiatives depuis des années et des années sans avoir le Linky? Ne suis-je pas, comme vous, déjà soumis à toute cette pollution depuis des lustres????
Suis je cancéreux à ce jour? Non!Enfin....
Tous mes maux d'aujourd'hui, comme par exemple mes insomnies, que vous pouvez ressentir, réglées aujourd'hui avec des gouttes, sont ils dus à cette exposition d'ondes radiatives depuis ma naissance ou bien à ma vie active passée depuis mes 17 ans, de noctambules par le travail de nuit ou demi nuit, les 400 coups nocturnes, mon âge ....?
Mon état d'aujourd'hui est il plus la conséquence de l'un (ondes diverses) ou de l'autre ( vie agitée nocturne), peut être les deux?
Qui peut en certifier à 100% de nos jours l'origine?
Sans oublié ce que notre arbre généalogique donc nos ancêtres peut nous apprendre sur nos maladies "transmissibles"dans la famille et par conséquence, une bonne partie de notre état actuel.En tout cas j'ai pu remonter vers 1654, cela m'a bien appris et aidé à comprendre des événements familiaux. Ici, c'est MA véritable croyance! Je suis bien un Français de souche...de vigne!

Maintenant je ne puis "certifier" qu'avec ce compteur Linky mes appareils auront des pannes sans y être confronté parce que là aussi je souhaiterais voir quel appareil, son âge, son état, est il neuf ou recycler, .....est tombé en panne

Tv , ordi... grillent, tombent en panne à ce jour sans pour autant être soumis au Linky, par la foudre, défaut d'une pièce,usures....d'où la recommandation d'installer des parafoudres, par exemple.

Et encore., si nous poussons la recherche et notre savoir:

Machines à laver
Le CEC ( Le Centre européen de la consommation) estime qu’elles sont programmées pour faire 2000 à 2500 cycles de lavage seulement.(une 4kg ou 8kg, cela n'est pas dit)

Réflexion: j'ai une 8 kg, deux personnes, deux machines par semaine donc 1000 semaines avant une panne (20 ans?)!

– Téléviseurs
Le CEC estime qu’ils sont programmés pour fonctionner 20 000 heures.
Les pannes viendraient le plus souvent du « condensateur », une pièce qui a pour rôle de les allumer. On peut le faire gonfler et casser, en l’exposant à la chaleur sur la carte d’alimentation.

Réflexion: tv allumé de 8h du matin à 23h soit 15h/j= durée de vie 4 ans environ.(d'où extension de garantie à 5 ans pour mes TV connectées 4k)

-Téléphones portables et Smartphones
Ils sont victimes de plusieurs types d’obsolescence programmée:
-par défaut fonctionnel: il suffit que la batterie tombe en panne pour qu’ils deviennent inutilisables.
– indirecte: sur beaucoup d’appareils, il est certes aisé d’enlever la batterie, mais il est moins facile de trouver une batterie de remplacement. Même chose pour les chargeurs. Les accessoires ne sont plus disponibles, ce qui fait que l’on ne peut plus utiliser le bien principal.
-par incompatibilité: il faut des appareils toujours plus récents pour télécharger des applications.
-Et ne parlons pas de l’obsolescence esthétique! Les consommateurs veulent le modèle dernier cri. La périodicité de renouvellement des portables est en moyenne de vingt mois.

Réflexion: Pas de smart; Un simple mobile bas de gamme âgé de 9 ou 10 ans.Très peu utilisé. Sert d'alerte au cas où.

-Imprimantes
Elles sont victimes d’obsolescence par notification, assure le CEC. Elles signalent le moment où il faut changer la cartouche d’encre, mais continuent encore à imprimer plusieurs dizaines de feuilles. Certains consommateurs changent donc le toner avant que ce soit utile. « C’est l’imprimante qui rend la cartouche d’encre obsolète », conclut le CEC.
Parfois, une puce placée dans l’imprimante enregistre le nombre d’impressions faites et, au bout d’un nombre prédéterminé par le fabricant, bloque cette dernière.

Réflexion: Depuis que j'ai délaissé les "génériques" (comme en pharmacie,soit dit en passant) mon imprimante actuelle bas le record de longévité.

–Ipod et Apple
Les Ipod de première, deuxième et troisième génération d’Apple n’avaient pas de batteries amovibles. Quand la batterie tombait en panne, au bout de dix-huit mois, il fallait acheter un autre appareil. Une « Class action » (action de groupe) a été lancée aux Etats-Unis, mais n’a pas abouti, Apple ayant accepté entre-temps de dédommager ses clients et de proposer des batteries de remplacement.

Pour les bricoleurs et autres un site qui peut vous aider:
http://www.tout-electromenager.fr/  

Alors?.......Nous voyons déjà la difficulté que nous aurons pour prouver que la panne dont l'auteur serait le Linky!

ALTIER ALAIN
Le 12/05/2016 à 22:23:39

Bonjour,
Merci Marie du Berry.
Concernant le courrier pour ERDF tout dépend du contenu de votre demande et de leur réponse, à
quel service vous l'avez adressé: National, régional, local...?
Moi aux 3. La dernière mise en ligne le 25/04/2016 à 14h14.

ERDF par région ici: http://www.erdf.fr/node/270  

Dans le contenu de la lettre reçue il y est écrit, je cite:
"Entre temps, si vous souhaitez finalement bénéficier du compteur Linky...."
Egalement figure les engagements pris dans le contenu de celle-ci.

Pour moi, cela ne fait pas l'ombre d'un doute que ERDF a bien enregistré mon refus.

Je me doute bien qu'ERDF reviendra à la charge en 2020-21 et peut être avant si .....
Mais aussi que fera le nouveau gouvernement en 2017? De nouvelles lois pour nous l'imposer? Pour contourner les refus des Elus locaux?.....
Que ferons RdT, Priartem, Next-up?
Que ferons nous avec Annie Lobé journaliste scientifique indépendante dont j'ai rejoint l'action en ayant écrit au gouvernement et en lui transmettant mes N° des AR (mis en ligne également) signifiant mon engagement auprès d'elle?

J'apprends ce jour l'action de Robin des Toits et mise en ligne précédemment contre l'Etat.

Lorsque ma ville sera concernée par la pose( juillet 2018), je verrais bien si ERDF m'envoie une lettre d'information concernant cette pose. Et là je pourrais agir en connaissance de cause.
D'ici là j'aurais des retours d'autres communes qui l'ont, des actions menées ....

Actuellement, je me balade dans les rues de ma ville avec mon appareil et j'effectue des relevés "avant".

Personnellement j'ai toujours mis en doute, ne crois plus et ne tiens plus compte des "on m'a dit" du genre:
-un ami m'a dit
-un collègue m'a dit
-un retraité EDF m'a dit
....

Voici par contre ce que j'aime voir et lire:
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=692833024064691&set=p.692833024064691&type=1&theater  
et
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=692833470731313&set=p.692833470731313&type=1&theater  

Les villes de Tours et de Lyon font parties des villes pilotes 2010-2011.
Quelles sont les preuves que nous avons sur ses deux villes depuis 2013?

Nous pouvons lire que 7 incendies ont eu lieu en 2010, phase d'expérimentation, qui seraient dus à un mauvais montage du compteur.
Mais depuis?

Annie Lobé écrit : Incendie en mars à Pau et à Cos 09: en cause le Linky? Pas de lien transmis?
Il y a bien eu un incendie causé par une machine à laver en mars mais à st jean de luz et non Pau
http://www.sudouest.fr/2015/04/01/saint-jean-de-luz-un-incendie-rapidement-maitrise-en-centre-ville-1878520-4018.php  

Pour COS 09 rien!

Si vous trouvez les articles de Presse merci de le faire savoir ici.


Nous pouvons lire: Le recours à cette technologie est critiqué par l’association Robin des Toits(dont je suis adhérent), qui estime qu’il induit une pollution électromagnétique dans l’ensemble du logement. ERDF dément en assurant que Linky respecte toutes les normes et que le signal est très faible, dix mille fois moins que celui d’un téléphone portable.

Pourquoi croire plus l'un que l'autre sans l'avoir devant mes yeux, en fonction et testé personnellement?

Un autre exemple où nous pouvons lire ici en page 2:
http://antennes31.org/pdf/LINKYContre-Argumentaire-SyntheseV4.pdf  
Ce CPL est fait pour des câbles blindés : toute votre installation électrique dans les murs, et tous les appareils électriques émettront des radiations nocives pour la santé à plus de 2m, donc dans TOUTE votre habitation, sur une portée de 2 m de tous les câbles.

de l'autre coté et dans ma lettre ERDF et mise en ligne précédemment:

"Je vous confirme que le signal CPL ne « rayonne » pas dans la maison.
Les appareils électriques dans les maisons ne réémettent pas le signal CPL envoyé par le compteur Linky.
Le « blindage » des câbles n’est donc pas nécessaires. "

Cela n'est il pas un engagement noir sur blanc de ERDF?

Pourquoi croire plus l'un que l'autre sans l'avoir devant mes yeux, en fonction et testé personnellement?

A ce jour je considère avoir informé, averti, mis en garde ERDF,mon propriétaire et assureur par AR,mail.

Je ne puis donc qu'attendre, lire, approfondir et continuer mes recherches et voir!

ALTIER ALAIN
Le 12/05/2016 à 21:35:21

Bonjour,
Conseil de lecture avant de lire le PDF mis en gratuité et parue le 12 mai

http://www.canardpc.com/linky-enquete-telechargement-gratuit.html  

Le doc PDF:
http://www.canardpc.com/pdf/hw28_linky.pdf  

ALTIER ALAIN
Le 12/05/2016 à 21:28:01

Bonjour je monte un dossier personnellement contre le linky j'ai déjà des information de L'OMS DE LYON pour la santé ,sa peut être cancérigène classé en 2B , pour les personnes qui veulent prendre contact avec eux ci-joint le N° de tel 046672738485 ,ils sont sur LYON

josy
Le 12/05/2016 à 17:58:59

bonjour le secret du linky est reveler regarder cette video qui choque toute la france

https://www.youtube.com/watch?v=u2YRoO0kZPE  

anti linky
Le 12/05/2016 à 17:55:32

Bonjour,
Je l'ai mis en ligne vers 14h mais pas de trace ici?

Je remets:
Bonjour,
Reçu ce jour dans ma messagerie:

Ondes : Robin des Toits attaque l’Etat en Justice


Par courrier en date du 24 Novembre 2015, Robin des Toits a demandé au Premier ministre d’abroger certaines dispositions du décret 2002-775 du 3 Mai 2002 fixant les valeurs limites d’exposition du public aux ondes électromagnétiques puisque ce décret est illégal car contraire au principe de précaution.


Le Premier ministre n'a pas répondu à cette demande, signifiant par là un refus implicite.

C'est ce refus qui est contesté devant le Conseil d’État de façon que l’État soit contraint d'abroger ces valeurs limites d'exposition illégales et fixe de nouvelles normes respectant le principe de précaution.


De nombreuses études scientifiques démontrent aujourd'hui les risques potentiels des ondes électromagnétiques à des niveaux bien inférieurs aux seuils fixés par le décret de 2002.


Au plan national, des juridictions françaises ont également reconnu le caractère potentiellement nocif des ondes à des niveaux inférieurs aux seuils réglementaires.


La loi du 9 février 2015 reconnaît aussi le caractère potentiel des risques liés aux ondes sur la santé humaine, pose le principe de sobriété et limite l'exposition des personnes les plus vulnérables comme les enfants.


Les compagnies d'assurance mondiales ne couvrent plus les risques sanitaires liés aux technologies sans-fil (Lloyd's, Swiss Re...).



La résolution 1815 du Conseil de L'Europe du 27 mai 2011, recommande aux États de fixer un seuil d'exposition très inférieur aux limites actuelles conformément au principe de précaution.


L'OMS a classé les champs électromagnétiques des technologies sans-fil en catégorie 2B (potentiellement cancérigène pour l'homme).


Pour Me Vincent Corneloup, avocat de Robin des Toits : "Les valeurs limites d'exposition du public aux ondes électromagnétiques doivent être définies au regard du principe de précaution qui impose de prendre des mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommage grave et irréversible à l'environnement en cas d'absence de certitude, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment."
Pour Etienne Cendrier, porte-parole de Robin des Toits : "Le caractère sérieux et le nombre grandissant des études scientifiques menées par des équipes de chercheurs universitaires de haut niveau, pointant les effets nocifs des champs électromagnétiques des technologies du sans-fil et démontrant l'existence d'effets biologiques potentiellement ou certainement pathologiques à des niveaux d'exposition bien en dessous de ceux du décret de 2002 est acquis.
Si le risque venait à se réaliser, il pourrait avoir des conséquences sanitaires et aussi bien économiques, catastrophiques. Il est absolument indispensable que les seuils limites d'exposition soient abaissés !"


Le recours en excès de pouvoir a été déposé ce matin à 10h auprès du Conseil d’État.


Etienne Cendrier
Me Vincent Corneloup

ALTIER ALAIN
Le 12/05/2016 à 16:10:36

2016-05-10- Bonjour monsieur ALTIER ALAIN,
Je lis dans votre courrier qu’ERDF dit :
• —« Je vous confirme que le signal CPL ne « rayonne » pas dans la maison.
Les appareils électriques dans les maisons ne réémettent pas le signal CPL envoyé par le compteur Linky.
• Le compteur Linky émet des ondes électromagnétiques, comme tout appareil électrique sous tension (fer à repasser, grille-pain…) et comme le compteur actuel.
• Il ne transmet des données que quelques secondes par jour.»

Suivant la technologie du CPL la bande de fréquence est comprise entre 9 000Hz et 30 000 000Hz, hors la fréquence du courant utile dans la maison est de 50Hz.
• Donc les fréquences CPL et la fréquence du fer à repasser, le grille-pain, le radiateur électrique, le four sont loin d’avoir la même valeur. Je ne parle pas du micro-onde qui est une source d’onde électromagnétique mortelle mais qui est confiné par un blindage dit cage de Faraday.
• Si la maison n’est pas soumise à ce signal CPL c’est qu’en sortie du compteur il y a un filtre passe bas. C’est-à-dire qu’il laisse passer la puissance utile (50Hz) et bloque les fréquences supérieures à 50Hz. Est-ce qu’ERDF à prévu ce type de filtre entre le compteur et l’utilisateur. Dans le cas contraire tous les fils de la maison se comportent comme des antennes de réémission
• Hors la portée d’un CPL est de 1km en conséquence les signaux émis par les voisins situés dans un rayon d’un kilomètre entre dans la maison s’il n’y a pas de filtre.

Reste à ERDF de confirmer la pose d’un filtre passe bas entre le compteur et l’utilisateur.

mochri
Le 12/05/2016 à 14:51:19

M.Altier,

Je vous remercie pour vos précisions relatives au "voeu municipal". Je ne connaissais pas cette subtilité d'expression pour une municipalité et en suis d'autant plus confuse que j'ai oeuvré pendant des années dans un conseil municipal...
Je profite de ce message pour vous remercier encore pour le travail de recherches que vous effectuez et que vous avez la générosité de partager avec tous. Pour tous ceux qui ne comprennent pas toutes les finesses et filouteries d'EDF and co., dont je suis, vous lire est une aide précieuse. A tel point, que nous venons de créer un collectif local, malheureusement un peu tard car les Linky sont à l'oeuvre dans notre région depuis deux mois. Leurs techniques d'intimidation et de menaces auprès des personnes âgées et/ou isolées sont terrifiantes. Compte tenu des réponses standardisées d'ERDF en cas de refus de notre part, pensez-vous qu'il soit nécessaire de leur répondre indéfiniment? Je vous remercie à nouveau pour votre aide.

marie du Berry
Le 12/05/2016 à 06:48:01

je reste dubitatif quant au problème des ondes, en tout cas sur le court terme, alors que les questions du coût de l'énergie, des risques technologiques (pannes, incendies, piratage) et du viol de la vie privée sont évidentes et à échéances très proches voire immédiates.

Je m'insurge contre la colonisation numérique qui fait de nous les pensionnaires du grand camp de consommation généralisé et chacun-e rien d'autre que des machines à consommer.

Pheel
Le 11/05/2016 à 15:56:35

Bonjour,

Après avoir vu l'étude précédemment sur Sciences et Avenir, voici le contenu de la réponse reçue ce jour de ERDF suite à ma 3eme LALR.

Monsieur,
Par votre courrier du 22 avril, vous réitérez auprès d’ERDF votre souhait de ne pas bénéficier du nouveau compteur Linky, et ce malgré les différentes informations que nous vous avons adressés sur le fonctionnement de ce compteur par courrier du 7 avril dernier.
Je vous confirme que le signal CPL ne « rayonne » pas dans la maison.
Les appareils électriques dans les maisons ne réémettent pas la signal CPL envoyé par le compteur Linky.
Le « blindage » des câbles n’est donc pas nécessaires.
Le compteur Linky utilise des Courants Porteurs en Ligne bas débits. Ils sont à distinguer des CPL utilisés dans la maison, par exemple pour les box internet et les prises CPL qui sont des CPL haut débit.
Le compteur Linky émet des ondes électromagnétiques, comme tout appareil électrique sous tension (fer à repasser, grille-pain…) et comme le compteur actuel. Il utilise une bande de fréquence spécifique (CENELEC A) réservée à ERDF afin d’éviter toute interférence avec d’autres équipements.
-il n’utilise pas le wifi.
-Il n’émet pas de micro-ondes.
-Il n’émet pas en permanence.
Il ne transmet des données que quelques secondes par jour.
ERDF est assuré en cas de sinistre engageant sa responsabilité.
Comme nous vous l’avons précédemment précisé, les compteurs électriques sont la propriété des collectivités locales qui en confient l’exploitation à ERDF. L’accès aux compteurs des clients est prévu contractuellement et ERDF est tenu d’assurer leur remplacement pour tenir compte des évolutions technologiques.
Entre temps, si vous souhaitez finalement bénéficier du compteur Linky ou si vous avez encore des questions sur ce sujet, nous vous invitons à reprendre contact avec nous…..
Nos équipes se tiennent…..
Demeurant à votre écoute….
Signé pour le responsable : Nabil EL JARRAI

ALTIER ALAIN
Le 11/05/2016 à 15:28:57

Bonjour,
Aie!

Ce jour sur: http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cancer/20160510.OBS0123/cancer-du-cerveau-les-telephones-portables-disculpes.html  

Cancer du cerveau : les téléphones portables disculpés

Une vaste étude rapporte que ces trente dernières années, l'usage croissant du téléphone portable n'a pas entraîné une augmentation du nombre de cancers du cerveau en Australie.


Danemark:
Le téléphone portable disculpé depuis des années

En 2011, une étude menée au Danemark sur une vingtaine d'années auprès de 360.000 détenteurs de téléphones portables ne montrait aucune augmentation du risque de cancer du cerveau associée à l’usage du mobile. Des conclusions confortant les résultats d'une étude européenne menée dans 13 pays et publiées l'année précédente. Mais en 2014, un travail française révélait que des patients souffrant de tumeurs cérébrales rapportaient une plus grande utilisation du portable, ce qui ne prouvait cependant pas un lien de cause à effet. Quant aux autorités sanitaires, elles restent prudentes : dans un rapport publié en 2013, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) estimait que "les expositions environnementales de la population générale et leurs variations temporelles devraient être mieux documentées" et émettaient quelques recommandations (par exemple, l'usage du kit mains libres et une exposition modérée des enfants). L'Agence devrait livrer une nouvelle expertise sur la sensibilité aux radiofréquences en septembre 2016.

ALTIER ALAIN
Le 10/05/2016 à 17:52:24

Bonjour,

A lire:
Solange Ghernaouti : "Nous sommes dans l'ère de la colonisation numérique"

C'est la mise en garde de Solange Ghernaouti, professeure à l'Université de Lausanne et experte en cyberdéfense, alerte le public. A Genève, vendredi 6 et samedi 7 mai un colloque est consacré à la question. En partenariat avec Sciences et Avenir

Sur: http://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/data/20160504.OBS9864/solange-ghernaouti-nous-sommes-dans-l-ere-de-la-colonisation-numerique.html  

ALTIER ALAIN
Le 10/05/2016 à 14:02:21

Bonjour à tous,

Quand on voit le comportement de la SNCF lors de l’enquête et du procès de l’accident de Brétigny sur Orge.
Quand on voit nos élus voter le traité de Lisbonne après le résultat du référendum sur la constitution européenne.
Quand on voit qu’une fibrose pulmonaire a été détectée chez un ouvrier ayant travaillé dans une filature d’amiante en 1899 et que cette dernière a été interdite en Europe en 1999.
Quand on nous dit officiellement que la radioactivité de Tchernobyl n’a jamais atteint la France, ce qui a été contredit par la CRIIRAD (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité).
Quand on voit que le Conseil d'État 20 mars 2013 conclut que les rayonnements électromagnétiques n’est pratiquement pas nocif alors que plusieurs études scientifiques font état des effets nocifs de LINKY sur l'organisme (rapport BIO INITIATIVE publié en 2007).

Peut-on encore faire confiance dans nos institutions et nos corps d’état ?

N’est-il pas indispensable d’interdire le compteur Linky, suivant le principe de précaution ?

mochri
Le 10/05/2016 à 13:57:15

Bonjour,

a lire le numéro 1 de :

S t o p L i n k y S u d M o r b i h a n

ici: https://www.dropbox.com/s/qzcz2fbs4zqjbte/LINKY%20-%20Info-droit%20%28mai%202016%29.pdf?dl=0Bonjour,  

ALTIER ALAIN
Le 10/05/2016 à 13:57:12

Bonjour,

avez vous parcouru ce site que je découvre ce jour:

http://incidents.stoplinkynonmerci.org/knowledgebase.php?article=5  

ALTIER ALAIN
Le 10/05/2016 à 13:32:39

Bonjour,

Pour les bricoleurs une vidéo explicative à partir de 5 minutes que je découvre ce jour datant du 9 mai.

https://www.youtube.com/watch?v=4v6QyMyk8S8  

Si vous l'avez réalisée faites le savoir avec photo de votre compteur sur le net.

ALTIER ALAIN
Le 10/05/2016 à 13:26:58

Bonjour,
Josy concernant Lyon un site pour en savoir plus sur leurs actions et résultats:

https://twitter.com/pole_altnet  

et

http://www.a-l-t-n-e-t.org/  

Le 8 avril une réunion s'est tenue.

ALTIER ALAIN
Le 10/05/2016 à 12:51:49

Bonjour
je n'arrive pas suivre vos commentaires sur certains sujets concernant le droit et le linky ,avec une association et devant le tribunal administratif et une demande d'expertise contre le linky n'est pas interdite,de mon coté je fait fait partie de ma propre association ,je me renseigne auprès de L'OMS auprès du tribunal administratif l'avocat de mon association ,je vous signale que l'on peut mettre le gouvernement face à ses responsabilités et descendre tous dans la rue ,pour mois je ne suis pas du tout d'accord avec vos derniers commentaires ,je continues mon combat avec mon association, descendre dans la rue préparé une manif c'est dans mes objectifs mes recherches avec toutes les preuves,personnes n’arrivera à me détourné de ma route désolé

josy
Le 10/05/2016 à 12:31:28

Bonjour,
Marie du Berry,
Vœu qui a été adopté en délibération du CM.

Rappel législatif d’un vœu:

Le conseil municipal peut émettre des vœux sur toute question d'intérêt local échappant
à sa compétence, par lesquels il demande à une autre autorité (préfet, maire, etc.) de
prendre une mesure de sa compétence. Le vœu devant porter sur une question d’intérêt
local, la politique nationale menée par le Gouvernement ne pourra être critiquée qu'au
titre des conséquences qu'elle produit sur le territoire de la commune. Un vœu ne fait pas
grief et ne peut faire l’objet d’un recours pour excès de pouvoir (mais le déféré préfectoral
est toujours possible, cf. III. ci-dessous).
Références: article L.2121-29 du code général des collectivités territoriales; CE, 29 déc. 1997, SARL ENLEM, n°157623

Melun figure dans la liste des 138 communes qui ont refusé/suspendu:
http://refus.linky.gazpar.free.fr/.  


Le Conseil Municipal de Melun réuni le 24 mars 2016 :

Demande à Madame la Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer de bien vouloir suspendre l’installation généralisée des « compteurs intelligents Linky » tant qu’une évaluation indépendante n’aura pas vérifié les conséquences de cette technologie pour la santé, les biens matériels des usagers, le respect de la vie privée et le coût de l’énergie.
Demande à Madame la Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer de proposer au parlement une modification de la loi de transition énergétique de façon à permettre aux usagers de refuser le remplacement de leur compteur par un « compteur intelligent Linky »
Demande à ERDF de ne pas installer sur Melun les « compteurs intelligents Linky » chez les usagers de la ville.

Claude BOURQUARD

Bénédicte MONVILLE – DE CECCO

Mais ma question n'était pas là.

Il y est écrit et donc avancé en Conseil M pour approbation ceci:

“Les villes de Paris, Grenoble, Janvry ou encore Calès-en-Périgord ont adopté des
délibérations refusant l’installation des compteurs Linky.”


PARIS et GRENOBLE????????????
Comment des élus peuvent ils avancer ce faux?

Pourtant ce “refus” j’en trouve une trace datant de 2011 pour Paris:
http://www.01net.com/actualites/paris-rejette-le-compteur-intelligent-linky-544692.html  

http://energie2007.fr/actualites/fiche/3598  

Sur son site:
http://denisbaupin.fr/voeu-relatif-a-linstallation-de-compteurs-intelligents-delectricite-chez-les-parisiens/  

Mais depuis le principal opposant à cette installation a été élu Député et à donc retourné sa veste!!!

https://electrosensible.info/2015/06/05/paris-bien-concernee-par-linky/  

Néanmoins, un vœu de Février 2016:

http://elus-paris.eelv.fr/2016/02/12/voeu-relatif-au-deploiement-du-compteur-linky/  

et

https://elus-paris.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/630/files/2016/02/Amendement-oral-compteurs-Linky.pdf  


Rien sur Grenoble?

ALTIER ALAIN
Le 10/05/2016 à 10:39:04

Ne soyez pas aussi vindicatifs entre vous. C’est contre-productif à notre cause.

mochri
Le 10/05/2016 à 10:34:42

bonjour Rosy,
Lorsque je parle de moutons avides de technologie, je ne parle pas de tous les français. Si nous regardons autour de nous nous pouvons nous rendre compte qu'il y a bon nombre de citoyens qui "foncent" tête baissée dans ce piège savamment orchestré par les industriels. Il n'est que de prendre l'exemple des publicités pour des nouveaux téléphones portables, smartphones, ipad et autres, toujours plus puissants et les millions de ces appareils mis au recyclage au profit de ces "sublimes" nouveautés...
la domotique se développe à grande vitesse, les appareils connectés envahissent le quotidien.
Je ne vois pas en quoi c'est être au-dessus de lois que de faire preuve de lucidité.
je ne vois pas en quoi c'est prendre les gens pour des imbéciles que d'être lucide.
je ne vois pas en quoi c'est "tout savoir" que d'énoncer que que je sais.
Je persiste et je signe, nous avons dans notre pays un bon nombre de moutons qui avant d'être moutons furent des grenouilles cuites dans leur bocal. Cf. le conte philosophique ci-après :
Olivier Clerc, écrivain et philosophe, a écrit un petit conte d'une grande richesse d'enseignement. Il s'agit du principe de la grenouille chauffée.
"Imaginez une marmite remplie d'eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite, l'eau chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager.
La température continue à grimper. L'eau est maintenant chaude. C'est un peu plus que n'apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais elle ne s'affole pas pour autant.
L'eau est cette fois vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s'est affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température continue à monter jusqu'au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir.
Si la même grenouille avait été plongée directement dans l'eau à 50°, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l'aurait éjectée aussitôt de la marmite.

Cette expérience montre que, lorsqu'un changement s'effectue d'une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte ".
Si nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques décennies, nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous habituons. Des tas de choses qui nous auraient horrifiés, il y a 20, 30 ou 40 ans, ont été peu à peu banalisées, édulcorées, et nous dérangent mollement à ce jour, ou laissent carrément indifférents la plupart des gens.
Au nom du progrès et de la science, les pires atteintes aux libertés individuelles, à la dignité du vivant, à l'intégrité de la nature, à la beauté et au bonheur de vivre, s'effectuent lentement et inexorablement avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.
Les noirs tableaux annoncés pour l'avenir, au lieu de susciter des réactions et des mesures préventives, ne font que préparer psychologiquement le peuple à accepter des conditions de vie décadentes, voire dramatique.
Le gavage permanent d'informations de la part des médias sature les cerveaux qui n'arrivent plus à faire la part des choses... Lorsque j'ai annoncé ces choses pour la première fois, c'était pour demain. Là, c’est pour aujourd’hui.
Alors si vous n'êtes pas, comme la grenouille, déjà à moitié cuits, donnez le coup de patte salutaire avant qu'il ne soit trop tard ".

cordialement

danielle dubus
Le 10/05/2016 à 09:20:10

Monsieur Altier,

Malheureusement, le voeu de Melun n'est qu'un voeu. S'il s'était agi d'une délibération municipale assortie d'un vote nous aurions pu l'utiliser pour convaincre nos municipalités respectives, surtout venant d'une commune de 40000 habitants. Dommage...

marie du Berry
Le 10/05/2016 à 05:41:03

Bonsoir je m'adresse à Madame Danielle Dubus, je ne vous connais pas simplement Chère Madame de prendre les gens pour des moutons avides de technologie,pour mois vous prenez les gens pour des imbéciles vous vous croyez au dessus des lois,et de tout savoir

JOSY
Le 10/05/2016 à 00:25:46

Bonsoir je vous signale que je me chauffe au bois j'ai limité depuis longtemps tous ce qui est électrique ,lumière solaire qui marche très bien,je vous signale en droit , que toute les installations avant 2014 ont doit refusé la modification de son contrat qui à été passé entre EDF et moi même, qui ne peuvent pas modifier mon compteur et mon abonnement,les démarchages à domiciles sont interdit,sa sera mes deux chiens berger Allemand qui les accueillerons à la rentré,en définitif je ne comprend pas très bien vos sous entendu, cette semaine je me renseigne auprès du tribunal administratif ,et de notre avocat,êtes vous un ingénieur dans la partir, et enseigné vous la partie électronique,pour savoir ce qu'il va ce passé êtes vous informez qu'une ligne électrique blindé ou le CPL ne peut plus passé renseigné avant de dire quoi que ce soit pour effrayer les personnes ,il y a des lois et nous les ferons respectées

Joy
Le 10/05/2016 à 00:08:39

Bonsoir il y a personne qui se retournera contre mois ,dans la ,mesure qu'il y aura un expert de mandaté, un courrier avisé avec des garantie ,de toute façon je refuse linky ,je fait installé chez moi le solaire et blinder ma ligne électrique,je deviendrai autonome complétement personne ne m'obligera à prendre ce que je ne veux pas,ERDF ils sont obligé de revoir leur copies il y a plus de 100 communes qui ont refusaient ,j'ai mon association avec avocat ,je suis entouré des étudiants qui sont ingénieurs dans la partie ,avant d'avancer certains sujet il faut des preuves de professionnel

Josy
Le 09/05/2016 à 23:51:40

Josy,
faire contrôler votre linky se retournera contre vous ! en effet, toutes les mesures faites actuellement ne sont pas réalisées par des structures totalement indépendantes.
De plus, tel qu'est le compteur actuel, les mesures ne donneront pas de résultats probants. La pose des compteurs actuels n'est qu'une phase 1, il y aura la phase 2 et 3.
c'est comme si vous aviez une automobile qui ne fonctionnerait qu'avec 3 bougies. Ce n'est qu'après avoir déployé tous les compteurs que les choses vont commencer à se gâter pour nous.
Pour l'heure, le compteur n'est pas équipé d'un petit boîtier ERL qui permettrait la communication dans les deux sens, des données (réception des données par le client et réception des données du client vers ERDF).
Lorsque tous les compteurs seront équipés de ce petit boîtier (non obligatoire et payant + un abonnement Internet), le rayonnement sera à son maximum.
C'est l'énorme ruse machiavélique d'ERDF qui peut pratiquement à jutes titre affirmer que le linky est dans les normes et n'émet pas plus qu'un four à micro-ondes !
Avec le boîtier ERL nous grillerons tous !

voici le copier/coller d'un mail dont l'information est sérieuse :
Non, non, en fait, M. Lassus ne se contredit pas directement, c'est plus sournois :
(Voici une semaine que je travaille sur Linky pour ma conférence de mercredi prochain au Revest... et je viens de comprendre en épluchant les docs techniques!)
En fait, il y a linky1 et linky2; explications :
ERDF fait installer actuellement un linky1 SANS LE MODULE ERL : ce linky1, uniquement en CPL, ne peut pas communiquer avec l'habitation, et M. Lassus1/ERDF l'affirme donc tranquillement, comme les gens d'ERDF de Trans. (vous pourriez me transmettre leurs noms, au fait?)
ERDF se blanchit donc : pas (encore) d'intrusion, pas de gros problèmes CNIL, pas de micro-ondes internes, que du CPL en fin de boucle qui ne transfère que de la consommation du compteur... quasiment en règle avec les Directives et les lois françaises... M. Lassus1 a raison! Fin de l'épisode...

ET PUIS boum, le compteur Linky1, une fois installé "tranquille" et les différents contrats signés, a un emplacement (TIC = Télé Information Client) tout prêt pour le module ERL.
Ce module enfichable ERL (Emetteur Radio Linky), déjà prêt chez les fabricants, fonctionne en protocole ZigBee comme un WIFI (micro-ondes à 2,4 GHz comme votre précieux four) qui va pouvoir entrer en communication avec tout le réseau de l'habitation (Il sera ainsi possible de se connecter avec un smartphone, une tablette ou un PC) :
- c'est lui qui permettra un "management tarifaire" : vos équipements pourront être gérés selon le tarif du moment (Ex. couper le ballon d'eau chaude s'il y a une hausse du tarif...)
- C'est lui qui vous sera vendu avec ou sans tout un arsenal domotique, pouvant diffuser les infos de consommation en temps réel
- C'est lui qui pourra piloter des équipements, cibler/rediriger un "effacement" de la consommation.
Vous serez très probablement démarchés, par ERDF ou EDF ou d'autres, ou bien des installateurs de domotiques, pour pouvoir vraiment contrôler votre consommation avec un "génial" réseau domotique radiatif; puis démarchés pour y connecter des RRL (Récepteurs Radio Linky) dans tous vos chauffages, votre cumulus, télé, serveurs... voire pour changer tous vos appareils pour d'autres "plus modernes, intelligents et écologiques!"
Et si vous craquez pour cette extension "alléchante", (EHS, s'abstenir :-( ) on ne vous y aura pas obligé cette fois!
Un beau marché en perspective pour 500 millions de pigeons européens (on pourrait même vous forcer à l'acheter puisque la loi repose sur le fait que vous soyez informés de votre conso)
Voilà linky2! et M. Lassus2/ERDF a également raison : vous pourrez tout voir sur votre précieuse télé ou votre précieux smartphone!
Mais, ho la la, je m'égare :on est très loin de la noble transition énergétique...
C'est royal

mon grain de sel :
Lorsque le déploiement sera terminé (s'ils y arrivent), c'est là que vont commencer les gros problèmes !
En attendant force est de constater que globalement, à part quelques problèmes ici et là, ceux-ci au final, sont peu nombreux.

Lorsque tous les compteurs seront équipés de ce modules, ils deviendront de véritables sources d'OEM. EDF fera une super com pour inciter les clients à s'équiper de ce modules s'ils veulent (soi disant) faire des économies !

Je savais cela mais je n'avais pas décrypté la ruse machiavélique des ces gourous malsains avant d'avoir lu ce message!

Pour l'heure, les linky sont des compteurs inutiles, cela est reconnu. Avec le boîtier ils seront ce qu'ils doivent être au final : des tueurs en série silencieux" !!!!

Ce que je crains c'est que la majorité des "moutons" avides de technologies qui facilitent la vie quotidienne, croient-ils, va se précipiter sur ce petit module ! Si nous ne nous bougeons pas... Nous sommes cuits !!"

danielle dubus
Le 09/05/2016 à 14:57:46

Bonjour
j'ai avisée mon Maire du village ,nous allons demander à une compagnie électricité de voir pour ce compteur et voir un ingénieur ,qui enseigne dans la partie et faire contrôler le linky déjà en place dans notre département sur Nîmes,j'ai commencé ma lettre d’opposition EDF ERDF

jOSY
Le 09/05/2016 à 10:15:19

Bonjour,
La délibération de Melun a été mise en ligne ici
http://refus.linky.gazpar.free.fr/voeu-MELUN.pdf  

En cherchant j’ai trouvé l’origine ici:
http://melun-valdeseine.eelv.fr/2016/04/16/une-initiative-ecologiste-adoptee-par-la-municipalite-de-melun-voeu-pour-la-suspension-de-linstallation-des-compteurs-linky-a-melun/  

Je cite le début:
Le vœu que nous avons présenté hier au conseil municipal du 14 avril 2016 à Melun a été adopté. Nous remercions l’ensemble du conseil municipal, l’opposition qui a voté pour et la majorité qui s’est majoritairement abstenue, d’avoir rendu possible cette adoption.

Vœu proposé par le groupe Bien Vivre à Melun


A la lecture du contenu du vœu adopté, vous n’avez aucun commentaire à faire?

ALTIER ALAIN
Le 09/05/2016 à 09:32:18

2016-05-02 Bonjour Josy
Pour ce faire je m’inspire des comptes rendus de conseils municipaux de communes opposées.
Vous pouvez demander à ERDF :
• D’une part, un rapport montrant l’innocuité des émissions radio du compteur,
• D’autre part, la garanti que ce compteur assure la totale sécurité des informations transmises.
À titre d’exemple, mon voisin qui possède un compteur communiquant s’est fait cambriolé deux fois. Par contre, c’est une chance, pour ma part n’ayant pas de compteur je ne me suis jamais fait cambriolé.
• Une copie de l’avenant de leur contrat d’assurance responsabilité civile prenant en compte les risques des ondes émises ainsi que la sécurité des informations transmises.
Pour plus d’info vous pouvez accéder au compte rendus de conseil municipal des communes qui interdisent Linky. Voire n fin de page :
http://refus.linky.gazpar.free.fr/  

mochri
Le 08/05/2016 à 11:26:31

Bonjour,
La délibération de Melun a été mise en ligne ici
http://refus.linky.gazpar.free.fr/voeu-MELUN.pdf  

En cherchant j’ai trouvé l’origine ici:
http://melun-valdeseine.eelv.fr/2016/04/16/une-initiative-ecologiste-adoptee-par-la-municipalite-de-melun-voeu-pour-la-suspension-de-linstallation-des-compteurs-linky-a-melun/  

Je cite le début:
Le vœu que nous avons présenté hier au conseil municipal du 14 avril 2016 à Melun a été adopté. Nous remercions l’ensemble du conseil municipal, l’opposition qui a voté pour et la majorité qui s’est majoritairement abstenue, d’avoir rendu possible cette adoption.

Vœu proposé par le groupe Bien Vivre à Melun


A la lecture du contenu du vœu adopté, vous n’avez aucun commentaire à faire?

ALTIER ALAIN
Le 08/05/2016 à 11:07:08

je ne veux pas de ce compteur

bb
Le 06/05/2016 à 15:39:29

Bonjour à tous
je lance un appel aux personne privé sur Lyon qui aurait le Linky de placer à son domicile depuis 5 ans ,qui aurait eu aucun incident ,je suis en bis bis avec ERDF je cherche la vérité d'une personne qui aurait pu avoir sa propre expertise pour pouvoir les coincés et pourvoir les refusées ,nous dans ou je suis nous l'avons pas et nounous préparons à le refuser ,il faut me faut des preuves réelles pour le moment ,j'ai déjà une vidéo ce n'est pas suffisant pour les contrés merci de la réponse apporté

josy
Le 04/05/2016 à 13:21:40

celui-ci est encore mieux :
http://doc.stoplinkynonmerci.org/  

danielle dubus
Le 04/05/2016 à 12:07:13

Bonjour
Pour info:
Un exemple de vœu formulé à ERDF:
http://lepartidegauche38.org/IMG/pdf/20160401_metro_voeu_linky.pdf  

La réponse à ce vœu:
http://lepartidegauche38.org/IMG/pdf/20160318_courrier_erdf.pdf  

ALTIER ALAIN
Le 04/05/2016 à 10:30:23

Marie, pour ceux qui ont une page face book, nous avons aussi une actualité au jour le jour
http://info.stoplinkynonmerci.org/submit.php   : ici vous avez TOUT TOUT TOUT ! et mise à jour régulière...

https://www.facebook.com/groups/StopLinky/  

danielle dubus
Le 04/05/2016 à 10:08:46

Bonjour,

A lire:

Nous sommes le gibier, Linky le filet
Correspondance avec ERDF

http://lepartidegauche38.org/IMG/pdf/20160730_nous_sommes_le_gibier_linky_le_filet-2.pdf  

ALTIER ALAIN
Le 04/05/2016 à 10:08:43

Merci à vous tous qui alimentez ce site sur le sujet du Linky. Il n'existe pas actuellement de site dédié à l'actualité Linky, jour par jour, avec autant d'arguments et expériences. Pour tous ceux qui sont isolés, en milieu rural en particulier, vous lire est rassurant et nous conforte dans notre refus de ces compteurs.
J'ai communiqué l'adresse internet Cyberacteurs à tout mon carnet d'adresses pour mieux suivre l'affaire Linky.
Bonne journée à tous!

marie du berry
Le 04/05/2016 à 06:59:26

Bonjour,

GRAND DIJON : Compteurs LINKY, les élus EELV s’interrogent sur l’utilité écologique du dispositif

La loi de Transition Énergétique a prévu le remplacement des compteurs électriques par 35 millions de compteurs dits « communicants », LINKY, à l’horizon 2021. Ce déploiement massif suscite des inquiétudes des habitants et des interrogations de la part des élus écologistes, notamment.
Présenté comme un outil au service des économies d’énergie, grâce à une communication quotidienne des consommations au gestionnaire de réseaux ERDF, le dispositif se heurte néanmoins à des interrogations: coût social et financier, impact sanitaire, pertinence technologique, impact environnemental, cadre juridique de protection des données personnelles.
Si la technologie du Courant Porteur en Ligne (CPL), qui permet de transmettre les données du compteur au gestionnaire de réseaux, n’émet pas d’ondes électromagnétiques au-delà des seuils fixés par les législations européennes et françaises, ses effets sur la santé sont inconnus.
Une étude, réalisée par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail, est en cours.
Les résultats de cette étude devront être relayés précisément aux habitants du Grand Dijon d’une part, et d’autre part les communes du Grand Dijon devront prendre en compte les recommandations formulées. Concernant, les personnes électrosensibles, elles doivent être autorisées à refuser le compteur sans pénalités financières.
Par ailleurs, dans un souci de transparence démocratique, la carte du déploiement des compteurs et des concentrateurs, sur le Grand Dijon doit être établie et communiquée à l’ensemble des élus et des habitants qui, s’ils le souhaitent, peuvent refuser le compteur au moment où l’installeur appelle pour prendre rendez-vous.
Enfin, la maîtrise et la réduction de la consommation d’énergie n’est pas démontrée. En effet, l’expérience lyonnaise de 2011 portant sur 1500 ménages a donné des résultats mitigés. 90 % des usagers n’ont pas changé leurs pratiques. Les foyers doivent ainsi être accompagnés afin d’être sensibilisés aux économies d’énergie.
Nous estimons également qu’ERDF devrait s’engager à produire un suivi des économies d’énergie réalisées accompagné d’un bilan d’émissions des ondes, rendu public chaque année.
L’évaluation de l’utilité globale de ce service est essentielle. Face à une facturation qui reste complexe, à l’absence d’information sur le devenir professionnel des sous-traitants agents de télé- relève, le coût financier et social du LINKY pourrait peser lourdement sur les usagers et l’emploi pour un gain énergétique qui reste encore à démontrer.

Les élus EELV du Grand Dijon.

ALTIER ALAIN
Le 03/05/2016 à 20:44:47

Bonjour,
Voici le contenu de la PJ adressée par Annie Lobé:



Bonjour,
Comme vous le savez, votre filiale à 100 % ERDF installe actuellement dans toute la France des compteurs Linky dont elle reconnaît elle-même qu'ils provoquent des pannes et des incendies. Extrait de l'intervention de Bernard Lassus, responsable Linky d'ERDF, sur RMC le samedi 16 janvier 2016 entre 9h et 10h dans l'émission "Notre maison" (animateur : François Sorel)
http://www.santepublique-editions.fr/objects/rmc-16-janvier-2016-bernard-lassus-   erdf-reconnait-8-incendies-dus-au-linky.mp3
Démenti sur la formation des poseurs de Linky : Annonce de recrutement en INTERIM, aucune expérience ni formation requise en électricité, pas de formation prévue après l'embauche : Technicien en compteurs d'éne:rgie H/F, Paris, Partnaire, mise en ligne fin décembre 2015
http://www.santepublique-editions.fr/images/copie-ecran-INDEED-annonce-recruteme   nt-Linky.png
Comme vous le savez sans doute, le public ne fait pas la différence entre les deux sociétés EDF et ERDF votre image est donc altérée par ce genre de spectacle :
Le directeur de Linky a menti en direct à Jean-Jacques Bourdin (Rmc/BFMTV)
Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Fz4eKH-mAd4&sns=em  
Ce qui est plus grave, c'est qu'ERDF affirme être assuré par "EDF ASSURANCE". Voici l'extrait (anonymisé) d'un mail que j'ai reçu il y a une semaine :
"Cela nous a été confirmé de deux sources: le ... 2016, en personne, par le directeur d’ERDF ... et son Responsable des Collectivités locales, Monsieur ... qui nous ont confirmé l’absence d’assurance d’ERDF et leur couverture part EDF Assurance; Par AVIVA Assurances, mon agence de ... qui m’a représenté dans 2 réclamations contre EDF Assurance pour défaillance du réseau d’ERDF (surcharge et retour de foudre pour plus de ..... € de dégâts, ...). Les assureurs transigent avec EDF Assurance et règlent 9 cas sur 10 « sans preuve de responsabilité » car EDF refuse d’emblée toute responsabilité; le règlement hors court se fait donc sur cette base."
Donc, vraiment, non, il n'y a pas de différence entre ERDF et EDF / EDF Assurance. Ce sont des poupées russes qui s'emboîtent les unes dans les autres.
Les sinistres provoqués par le Linky (les pannes et incendies de 2010 continuent en 2016) seront à la charge d'ERDF/EDF Assurances.
Au moment où EDF vient de mendier 3 milliards d'euros à l'Etat :
http://www.lepoint.fr/economie/edf-l-etat-va-renflouer-a-hauteur-de-3-milliards-   d-euros-22-04-2016-2034348_28.php
chacun sait qu'elle ne pourra pas assumer les sinistres à venir, causés par le Linky :
http://www.santepublique-editions.fr/objects/Linky-et-les-pannes-linky-et-les-in   cendies-diaporama-11-01-2016.pps
Le film de Brian Thiersen "Les incendies de compteurs ‘intelligents’ : Questions brûlantes, réponses choquantes" récemment mis en ligne avec sous-titrage en français, montre les problèmes causés par les compteurs intelligents en Amérique du Nord.
https://takebackyourpower.net/smart-meter-fires-2016-video  
Pour voir la version sous-titrée en français, lancez la vidéo, puis cliquez rapidement sur la roue crantée en bas à droite de l’écran de la vidéo : Paramètres > Sous-titres > Français
En Amérique du Nord (USA/Canada), plusieurs centaines de milliers de compteurs ont été retirés après des explosions et des incendies.
Le Linky présente au moins deux points communs avec les "smart meters" présentés dans le film.
Deux fabricants sont les mêmes (Itron et Landis + Gyr, sociétés japonaises - Landis + Gyr, basée en Suisse, est filiale de Toshiba), et la fonctionnalité de déconnexion à distance, identifiée comme le facteur majeur d'incendie de ces compteurs 'intelligents' dans le film, est également présente sur l'intégralité des Linky français.
Je vous invite également à prendre connaissance de l’interview de M. Cyril Charles, spécialiste de la prévention des incendies, qui met en lumière un autre scandale de sécurité publique : les incendies d’origine électrique sont évitables !
Dans cette interview, M. Cyril Charles donne son avis sur les compteurs Linky et cela fait donc une double raison de la lire.
http://www.santepublique-editions.fr/objects/interview-cyril-charles-on-pourrait   -prevenir-la-quasi-totalite-des-incendies-d-origine-electrique.pdf
Sa technologie qui aurait pu et dû être homologuée depuis 2001 est toujours bloquée actuellement. Compte tenu du rôle d'EDF dans les homologations, vous êtes bien placés, depuis l'intérieur d'EDF, pour intervenir afin que son homologation intervienne rapidement. C'est en tous cas la demande solennelle que je vous fais aujourd'hui par le présent mail.
En effet, le nombre d'incendies d'origine électrique est d'ores et déjà estimé à 80.000 par an, qui provoquent 200 morts et 4000 blessés !
Cette homologation est donc une urgence de sécurité électrique et de sécurité publique.
Dans un tel contexte, le déploiement du Linky, qui risque de provoquer des incendies supplémentaires, doit être suspendu et je vous demande solennellement de vous y opposer formellement.
Vous avez la capacité, par exemple, d'exiger l'instauration d'un diagnostic électrique obligatoire avant la pose du Linky.
Cette idée ne vient pas de moi, mais du responsable "Réseaux" d'une ville de plus de 100.000 habitants, qui voit régulièrement l'état de vétusté des installations électriques (datant des années 60) lors des incendies d'origine électrique lorsqu'il est d'astreinte, et ce depuis 20 ans.
Tous les électriciens qualifiés à qui j'en ai parlé souscrivent à cette préconisation.
Or les poseurs de Linky sont totalement incapables de vérifier si l'installation est en conformité avec la norme NF C 15-100, et ce pour plusieurs raisons :
1. Ils ne sont absolument pas compétents pour ce faire, compte tenu des critères de recrutement.
2. Ils n'ont pas le temps de le faire (30 minutes chrono par Linky posé).
3. Et de plus, ils réalisent souvent la pose en l'absence des occupants, lorsque le compteur est en extérieur, donc ne peuvent pas accéder au tableau.
Question : pourquoi ce point n'est-il soulevé qu'aujourd'hui, 6 ans après l'expérimentation effectuée en 2010 ?
Donc oui, EDF est concernée par le Linky, et nous attendons avec grande impatience votre position sur ce sujet, compte tenu du fiasco prévisible :
http://www.santepublique-editions.fr/alerte-linky-le-nouveau-compteur-electrique   -evolue-un-fiasco-technique-industriel-financier-et-sanitaire.html
Un retraité d'EDF a attiré mon attention sur la dégringolade financière et boursière d'EDF, tombée de 128 milliards d'euros en 2007 :
http://www.usinenouvelle.com/article/l-etat-un-tresor-public-de-600-milliards-d-   euros.N57315
à 24 milliards en décembre 2015, juste avant qu'Euronext ne décide de l'évincer du CAC 40 :
http://www.europe1.fr/economie/pourquoi-edf-est-il-evince-du-cac-40-2632883  
http://www.santepublique-editions.fr/objects/extrait-du-mail-du-11-decembre-2015   .pdf
http://www.santepublique-editions.fr/objects/cours-de-bourse-EDF-boursorama-hist   orique.doc
Cerise sur le gâteau, le directeur financier d'EDF a claqué la porte en raison du risque industriel qu'il ne voulait pas assumer, un investissement de 23 milliards d'euros (montant du budget total en partie financé par d'autres partenaires non encore trouvés...) dans les centrales nucléaires EPR britanniques :
http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/021746248432-edf   -le-directeur-financier-thomas-piquemal-demissionne-1204969.php
Le Linky ne coûtera pas que 7 ou 10 milliards d'euros, il mettra aussi à mal la robustesse des réseaux patiemment, chèrement et fièrement acquise depuis la grande panne de 1976, car demain des pirates informatiques et autres cyber-terroristes pourront provoquer le black-out :
http://www.santepublique-editions.fr/objects/Appel.pdf  
Donc oui, EDF est concernée au premier chef par le Linky.
C'est d'ailleurs Jean-Bernard Lévy, Pdg d'EDF, qui a annoncé dès le 18 octobre 2015 le grand lancement du Linky pour le 1er décembre 2015 :
http://www.santepublique-editions.fr/objects/JB-Levy-itv-le-grand-rendez-vous-18   -10-2015.pdf
C'est pourquoi il est légitime que nous vous sollicitions aujourd'hui pour vous élever contre les aberrations du Linky.
Vous ne pouvez pas répondre comme vous l'avez fait le 26 avril 2016 :
"Nous tenons à vous préciser que LINKY est le compteur communicant développé par le distributeur ERDF qui est le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité en France.
ERDF assure la distribution et relève comptage de l'énergie pour le compte de tous les opérateurs en France. Ce n'est donc pas EDF qui gère le déploiement de LINKY.
En conséquence, le compteur communiquant LINKY ne relève absolument pas du domaine de compétences du CCE d'EDF.
Il est donc inutile de continuer à nous adresser vos messages. Nous vous remercions de nous supprimer de votre liste de diffusion."
Vous êtes concernés car vous aussi, vous risquez de périr dans un incendie causé par le Linky, ou de subir des pannes. J'ai, via un retraité EDF, appris qu'une retraitée d'ERDF a la carte électronique de sa chaudière en panne depuis l'installation du Linky, en son absence, il y a plusieurs semaines, et on la "balade" de services en service, personne ne veut payer la réparation... Il ne s'agit pas d'un incident n'est pas isolé, j'ai reçu d'autres témoignages).
Nous savons qu'à tous les niveaux d'EDF, il se dit que le Linky n'est "pas fiable" : au plus haut niveau de l'entreprise, par les retraités et par les sous-traitants.
Nous sommes tous concernés, nous vous demandons de prendre ouvertement position contre le Linky qui va mettre à bas le service public de l'électricité en France.
Dans l'attente et dans l'espoir que vous ferez un geste pour protéger la population française, en tant que professionnels responsables.
Bien sincèrement à vous,
Annie Lobé
Journaliste scientifique indépendante

ALTIER ALAIN
Le 03/05/2016 à 09:54:46

LA FACTURE D’ÉLECTRICITÉ VA AUGMENTER DE 192€.

Actuellement on subit le déploiement en force des compteurs Linky qui est un nouveau compteur communiquant capable de recevoir des ordres, collecter des données et les transmettre
Cela va coûter entre 5 et 7 milliards d’euros. Ramené à chaque foyer cela fait 142€ à payer en plus de la facture d’électricité.
Problème : la moitié des 35 millions de compteurs français sont situés à l’extérieur des logements. Il faudrait donc y ajouter un affichage déporté, dont le prix est estimé à… 50 euros ! La facture commence donc à être salée pour l’utilisateur. Soit 192€.

Merci qui merci à votre député qui a voté ce déploiement

mochri
Le 02/05/2016 à 19:31:27

Bonjour
je viens de prendre connaissance de votre message concernant les gardois ,il faut mobiliser et sensibiliser plus de 250 personnes avec une associations dont je fait partie de cette association je vais déposé les statuts des demain matin en préfecture, il faut avoir des membres dans l’association une sommes modique pour que l'association puissent prendre en charge les frais d'un avocat suivie des expertises pour ce compteur face au tribunal administratif je suis sur St Étienne de L'OLM je vois le maire de ma commune demain âpres midi pour le linky il faut se mobiliser avec un avocat,et des experts manif ,avec sono et défendre sa cause sur tout l'ensemble de la France et faire du bruit j'ai pris deux département Vaucluse et Gard,avoir un dossier solide avec toute les preuves des expertises mon mail josycouture.30@wanadoo.fr.  

josy
Le 02/05/2016 à 13:46:22

Bonjour,

Je fais suivre et j'informe:

Bonjour (MERCI DE BIEN VOULOIR TRANSFERER CE MAIL A VOTRE CARNET
d'ADRESSES)

Le film de Brian Thiersen « Les incendies de compteurs ‘intelligents’
: Questions brûlantes, réponses choquantes » récemment mis en ligne
avec sous-titrage en français, montre les problèmes causés par les
compteurs intelligents en Amérique du Nord.

https://takebackyourpower.net/smart-meter-fires-2016-video  

Pour voir la version sous-titrée en français, lancez la vidéo, puis
cliquez rapidement sur la roue crantée en bas à droite de l’écran de
la vidéo :
Paramètres > Sous-titres > Français

En Amérique du Nord (USA/Canada), plusieurs centaines de milliers de
compteurs ont été retirés après des explosions et des incendies.

Le Linky présente au moins deux points communs avec les "smart meters"
présentés dans le film.

Deux fabricants sont les mêmes (Itron et Landis + Gyr, sociétés
japonaises - Landis + Gyr, basée en Suisse, est filiale de Toshiba),
et la fonctionnalité de déconnexion à distance, identifiée comme le
facteur majeur d'incendie de ces compteurs 'intelligents' dans le
film, est également présente sur l'intégralité des Linky français.

Je vous invite également à prendre connaissance de l’interview de M.
Cyril Charles, spécialiste de la prévention des incendies, qui met en
lumière un autre scandale de sécurité publique : les incendies
d’origine électrique sont évitables !

Or il y en a 80.000 par an, qui provoquent 200 morts et 4000 blessés !

Dans cette interview, M. Charles donne son avis sur les compteurs
Linky et cela fait donc une double raison de la lire.

http://www.santepublique-editions.fr/objects/interview-cyril-charles-on-pourrait-prevenir-la-quasi-totalite-des-incendies-d-origine-electrique.pdf  

EDF tient un rôle important à la fois dans le déploiement du Linky (en
tant que maison mère à 100 % d’ERDF chargée du déploiement) et dans ce
nouveau scandale de sécurité publique révélé aujourd'hui sur les
incendies d'origine électrique.

C'est pourquoi je viens de saisir le Comité Central d'entreprise d'EDF
(voir le mail ci-joint, que je viens d'envoyer).

Je vous invite, vous aussi, à lancer une vague de mails au Comité
central d'entreprise d'EDF pour l’inciter à prendre position contre le
Linky et à faire cesser les blocages qui empêchent l'homologation
d'une technologie protectrice contre les incendies, en transférant le
présent mail à son adresse : cce-edf-sa@edf.fr.  

Par ailleurs, la mobilisation à destination du gouvernement s'élargit
et se prolonge, avec l'envoi de la lettre recommandée à Bernard
Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, qui supervise tous les préfets,
afin qu’ils cessent d’intimider les communes dont le conseil municipal
a délibéré pour refuser le Linky :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/lettre-a-envoyer-a-hollande-royal-valls-cosse-cazeneuve-abrogation-linky-2-pages-par-feuille.pdf  

Et toujours la lettre recommandée aux trois responsables d’ERDF, si
vous ne l’avez pas encore fait :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/lettre-a-erdf-arret-deploiement-linky-2-pages-par-feuille.pdf  

Des milliers de personnes ont déjà écrit aux agences régionales d’ERDF
pour refuser le Linky à titre individuel. Mais ERDF passe outre et
installe quand même le Linky ! Il faut dès à présent orienter tous nos
efforts sur les décideurs nationaux pour qu’ils renoncent au Linky sur
l’ensemble du territoire français.

Merci pour vos actions !

Bien sincèrement à vous,
Annie Lobé
Journaliste scientifique indépendante

ALTIER ALAIN
Le 02/05/2016 à 11:42:43

SOLEIL VERT, tu écris à next-up organisation ou à Annie Lobé de santé-édition. Il te donneront des renseignements à ce sujet.
consulte aussi ici tu auras des éléments de réponse :
http://mediascitoyens-diois.info/2015/12/les-nouveaux-compteurs-edf-une-escroquerie-etendue-a-35-millions-de-foyers-dans-les-5-ans/  

danielle dubus
Le 01/05/2016 à 16:43:57

Bonjour,
Un point sur la lutte dans nos 13 nouvelles régions.
Il semblerait que le soleil soit une source de motivation = 56 sur les 129 pour les 2 régions.
A contrario 2 régions à l’extrême de l’hexagone ferment la marche avec un Zéro pointé!

Il est vrai qu’il existe de grandes différences entre les Régions: superficie, nombre de communes et d’habitants au M2....

Le classement pour la forme des Régions et des Départements frondeurs

1) LRMP 44/128 Départements: 10/12 frondeurs
2) Aquitaine Poitou Charente Limousin 25/128 D 7/12
3) Provence 12/128 D 4/6
4) Bretagne 10/128 D 3/4
5) Bourgogne Franche comté 8/128 D 5/8
6 ) Ile de France 7/128 D 3/8
7) Auvergne Rhône Alpes 6/128 D 3/12
Grand Est 6/128 D 3/10
9) Artois Picardie 4/128 D 3/5
Pays de Loire 4/128 D 3/6
11) Centre Val de Loire 3/128 D 3/6
12) Corse 0/128 D 0/2
Normandie 0/128 D 0/5

49 Départements sont encore vierges de toute contestation!

ALTIER ALAIN
Le 01/05/2016 à 09:46:14

Bonjour à tous
Je cherche des volontaires pour monter un collectif à Nemours.
Restons en contact.

mochri
Le 01/05/2016 à 07:34:46

Bonjour à tous je dépose les statuts de mon association la semaine prochaine auprès de la Préfecture du Gard Nîmes , j'ai pris contact avec le Maire de mon Village j'ai eu une entrevue avec lui à ce jour en date du 30 avril 2016 concernant le linky ,il était un peu perdu, comme le je lui est répondu que mon association et ses adhérents ont ira devant le tribunal administratif qui concernera le département du Gard et du Vaucluse,avec une expertise d'un professeur en ingénierie pour le linki un professeur en cancérologie qui seront mandatés par l'association, avant il faudra faire une lettre de contestation EDF ERDF au maire de notre village et notre Député du département que l'association défendra,pour toute personne du département du Gard et du Vaucluse ils pourront prendre contact avec moi sur mon mail josycouture.30@wanadoo.fr.  

josy
Le 30/04/2016 à 19:31:14

Certes; Je remets le lien, sinon sur la page "media citoyens" dans "rechercher" vous tapez "linky escroquerie" pour ouvrir la page.
http://mediascitoyens-diois.info/2015/12/les-nouveaux-compteurs-edf-une-escroquerie-etendue-a-35-millions-de-foyers-dans-les-5-ans/  

soleil vert
Le 30/04/2016 à 19:21:12

Bonjour,

APPEL à l'attention de tous les Gardois:

Vous avez pu vous rendre compte combien il est difficile de mobiliser autour de vous, même dans votre propre entourage c'est pourquoi avec une amie de Vézenobres nous lançons cet appel:
Formons un collectif du Gard, faites vous connaitre si vous êtes intéressés, parlons d'une seule et même voix au nom de ce collectif, organisons des réunions en premier entre nous, chez chacun de nous ou autres (à étudier)puis des réunions informatrices dans notre Mairie...
Le but est d'atteindre au moins 250 personnes afin qu'un représentant d'une des 3 Associations puissent être présente.

Autres idées bienvenues.

Contact: altier.alain@orange.fr.   .

ALTIER ALAIN
Le 30/04/2016 à 19:00:13

Bonjour Alain je suis de st Étienne de L'Olm dérriére Vezenobre, Mardi j'ai rendez vous avec le Maire de mon Village pour sensibilisées les personnes,qui ne sont pas au courant, un courrier que je ferai parvenir à Monsieur VERDIER NOTRE DÉPUTÉ SUR Ales surtout il faudra évité trop de lettre type il faut les personnalisées,une lettre EDF une lettre ERDF bien avant la pose du linky il faudra prendre une personne experte dans la partie en dehors EDF ERDF

josy
Le 29/04/2016 à 18:54:07

Soleil Vert, le lien ne fonctionne pas...

danielle dubus
Le 29/04/2016 à 15:46:42

Bonjour,

Qui et combien sommes-nous du Gard à intervenir ici?

merci

ALTIER ALAIN
Le 29/04/2016 à 14:58:00

Bonjour,
Josy, tout à fait et c'est ce que reprend ma lettre mis en ligne ici le 25 (voir plus bas).

Vous êtes de Fons sur Lussan?

ALTIER ALAIN
Le 29/04/2016 à 14:55:06

Bravo aux bretons qui se bougent !

ERDF multiplie les discours rassurants et les enfumages ("pas de possibilité de discerner quel appareillage se met en route, pas de coupure à distance, pas de transmission de données perso sans accord écrit, "..) etc.
mais admet, à demi-mots, que Linky permettra les grilles de tarification complexes, àù personne ne s'y retrouvera, en fonction des heures et des jours de 'lannée (c'est déjà parti en Touraine !!!).
Sur le plan du portefeuille, j'aimerais qu'un spécialistes confirme/infirme que Linky facture la PUISSANCE APPARENTE et non la PUISSANCE ACTIVE.... (ce qui est bien sûr au détriment de l'abonné).

http://mediascitoyens-diois.info/2015/12/les-nouveaux-compteurs-edf-une-escroquerie-etendue-a-35-millions-de-foyers-dans-les-5-ans//___possible__unsafe__site__7a34f043  

soleil vert
Le 29/04/2016 à 12:27:54

Arrêtez vos contrats et vous ne serez plus emmerdés !

un anonyme
Le 28/04/2016 à 23:19:48

c'est trop compliqué pour signer la pétition.

mochri
Le 28/04/2016 à 19:37:36

Bonjour,
Pour les techniciens que signifie les mesures sur un
Gigahertz-Solutions----ME-3830B----Basse-frequence-BFAppareil-danalyse-appareil-de-mesure

Mesure relevée:
-posé sur le bureau de l’ordi à 30cm de l’écran et à 1M de la box, wifi éteint= 010 appareil mis sur M

Et 025 appareil mis sur E

Merci

ALTIER ALAIN
Le 28/04/2016 à 15:25:36

Bonjour à tous
j'attire votre attention à tous que la responsabilité civile est engagée par rapport à la biocompatibilité de la DIRTY Electricity du LINKY qui nécessite une mise en conformité dés installations par rapport à la directive européenne CEE .336/86 concernant la compatibilité électromagnétique et au décret N°2006-1278 DU 18 OCTOBRE 2006 relatif , ERDF ils ne peuvent pas modifier un contrat qui à été établi avant 2014 entre EDF et SON CLIENT de mon-coté je vais attirer l'attention de notre Député du Gard Mr VERDIER DE NOTRE Maire pour avoir une réunion , je ferai en sorte que les textes de lois soit respectés, ou dépôt de plainte directement devant le tribunal administratif contre ERDF EDF et le gouvernement si cela peut tous vous rassurez ,vous pouvez me laisser un message pour vos inquiétudes

josy
Le 28/04/2016 à 14:34:53

Bonjour,

ERDF répond aux détracteurs du compteur Linky en Bretagne

Le 28/04/2016
ERDF répond aux détracteurs du compteur Linky en Bretagne… Dans un communiqué publié hier, la compagnie d’électricité française rappelle que le compteur connecté a été validé par les services de l’Etat après expérimentation. ERDF veut rassurer ses clients… les données collectées sont sécurisées et le rayonnement électrique du compteur sur la santé est proche de 0. Légalement, un client ne peut pas s’opposer au remplacement de son compteur…

En Bretagne, 7 communes refusent la mise en place de Linky comme St-Pabu (29).

Une manif est prévue notamment dimanche à 10h sous le Pont d’Oradour à Lorient.

ALTIER ALAIN
Le 28/04/2016 à 11:06:57

Bonjour,

Tract d'information Stop Linky Montpellier

http://stoplinkymtp.over-blog.com/2016/04/tract-d-information-stop-linky-montpellier.html  

ALTIER ALAIN
Le 28/04/2016 à 11:03:53

Bonjour,

Compteurs Linky. Le collectif organise une manifestation le 1er mai

http://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/compteurs-linky-le-collectif-organise-une-manifestation-le-1er-mai-28-04-2016-11047587.php?utm_source=rss_telegramme&utm_medium=rss&utm_campaign=rss&xtor=RSS-21  

Le Collectif citoyen de la communauté d'agglomération de Lorient a été reçu par le député Gwendal Rouillard, lundi, à 14 h, afin de s'entretenir de la pose des compteurs Linky sur les communes de Lorient, Quéven, Ploemeur, Guidel, Gestel et Riantec. « Chacun a la possibilité de refuser le compteur, que l'on soit propriétaire ou locataire, par courrier recommandé adressé à ERdF et au maire de la ville de résidence », rappelle le collectif. « Malgré cela, la société Otifrance effectue ces changements contre l'avis des résidants. La grogne monte dans ces quartiers, où les poseurs viennent aujourd'hui en civil ! ». Réunion ce soir à Lanester « Les permanences sur les marchés et salons ont permis de récolter déjà maints témoignages de dysfonctionnements, pannes techniques (ordinateur, lave-linge, porte de garage, chaudière...), mais aussi de santé : acouphènes violents et bruits d'explosion, palpitations, maux de tête, larsen dans les appareils auditifs... », assure le collectif. « Le député a enregistré les doléances du collectif et les transmettra au préfet, au sous-préfet, ainsi qu'à l'Assemblée nationale ». Le collectif a aussi demandé à Gwendal Rouillard « l'arrêt immédiat de la pose des compteurs tant que l'expérimentation Solenn ne sera pas terminée » et « à avoir accès aux éléments relevés par la CSF Lorient et Ploemeur sur le suivi des personnes qui sont volontaires dans l'expérimentation ». Le collectif se réunira ce soir, à 20 h, à la maison de quartier Ti Penher, 27 rue Jules-Ferry, à Lanester. Une manifestation est prévue dimanche ; rendez-vous à 10 h, sous le pont d'Oradour. Contact collcitcomagglolorient@riseup.net.  

ALTIER ALAIN
Le 28/04/2016 à 09:35:56

bonjour,
Indre-et-Loire
Linky : une grille tarifaire beaucoup plus complexe

40.000 Tourangeaux vont perdre leurs heures creuses de journée. Mais Linky permettra aux fournisseurs d’énergie de proposer onze tarifs différents.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2016/04/28/Linky-une-grille-tarifaire-beaucoup-plus-complexe-2699092  

ALTIER ALAIN
Le 28/04/2016 à 09:32:51

Bonjour,

Bon à savoir pour les locataires

http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2016/04/26/Des-proprietaires-ont-ecrit-a-ErDF-hier-2697208  

Deux-Sèvres - Niort -
Des propriétaires ont écrit à ErDF hier
26/04/2016 05:23
Nombre de commentaires réagir(0) Envoyer par mail Imprimer
Hier, la chambre syndicale des propriétaires et copropriétaires des Deux-Sèvres a adressé une lettre à ErDF dans laquelle elle s'insurge contre le remplacement de compteurs « sans le consentement [de certains de ses adhérents] voire contre leur gré » : « L'un d'eux, écrit Jean Bigot, au nom du syndicat, nous a signalé que, bien qu'étant lui-même présent, l'ouvrier a continué son travail de pose sans tenir compte de l'opposition qui lui était faite, refusant même d'indiquer pour quelle entreprise il travaillait. »
« Vous n'êtes pas sans savoir, poursuit notamment M. Bigot, que les contrats de bail de location stipulent que […] le propriétaire doit à son locataire une jouissance paisible des lieux. Cette nouvelle technologique, avec relevés très fréquents, se révèle très intrusive dans la vie privée des occupants de nos logements loués. »
Le syndicat demande qu'ErDF dépose les Linky installés sans l'accord des propriétaires.


ALTIER ALAIN
Le 27/04/2016 à 17:38:22

Bonjour,
Vers un futur refus dans 3 mois?

Compteurs Linky : le conseil municipal se penche sur le problème

Réuni le lundi 4 avril, le conseil municipal a abordé les fameux compteurs Linky, avec à l'ordre du jour : «demande de garanties à ERDF concernant les compteurs Linky en vertu du principe de précaution». Nicole Roblet, habitante de la commune, est venue, sur invitation de M. le maire, présenter aux membres du conseil municipal les enjeux et les risques que représente, au niveau national, la pose des compteurs Linky par EDF chez les particuliers. Comme de nombreuses associations, elle énumère et développe tous les dangers auxquels s'exposent les utilisateurs de ce compteur, notamment des dangers sanitaires, une intrusion dans la vie privée des gens ou encore des risques d'incendie.

M. le maire fait part également des craintes qu'il a en tant que citoyen et garant de la santé publique sur le territoire communal et des nombreuses plaintes reçues en ce sens. Il propose, dans l'intérêt des administrés de la commune, d'adresser une lettre en recommandé à la société ERDF pour demander des garanties concernant tous les risques potentiels émanant de la mise en place de ce compteur chez les particuliers et plus précisément la demande d'une attestation d'innocuité des émissions radioélectriques du compteur Linky.

Dans les jours qui suivent, des informations supplémentaires seront demandées au Syaden, aux assurances, une lettre à notre député sera envoyée pour alerter le parlementaire des craintes du conseil municipal face au déploiement de ce nouveau compteur qui va en outre représenter un coût très important alors même que les compteurs actuels fonctionnent bien.

À l'unanimité, le conseil municipal prend acte qu'en cas de non-réponse ou de réponse qui ne garantit pas la sécurité des habitants de la commune de la part d'ERDF dans les trois mois, le conseil municipal prendra ses responsabilités et délibérera contre l'implantation du compteur Linky sur le territoire communal. Proposition adoptée à l'unanimité.

http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/27/2333102-compteurs-linky-le-conseil-municipal-se-penche-sur-le-probleme.html  

ALTIER ALAIN
Le 27/04/2016 à 11:22:56

Un article très intéressant du 26 avril montre de façon objective que Linky ne va absolument pas dans l'intérêt du consommateur et que les objectifs du Droit européen (directive 2006/32/CE) sont bafoués délibérément :

https://blogs.mediapart.fr/cens/blog/260416/linstallation-du-linky-initiee-en-2011-pose-questions-aux-juristes-en-2016  

Il stipule bien que ce sont les maires qui seront tenus responsables en cas de pannes, avaries, incendies (compte tenu de leur multiplication...) et que ceux-ci auront à se retourner ensuite contre ERDF. Bref une complexification et des soucis en perspective pour un avantage nul.... (pour faire simple).

De plus sur le plan économique, le déploiement de Linky sera ruineux, car le changement des appareillages d'ici dix à quinze ans (concentrateurs et compteurs) va multiplier le coût des 7 milliards, et ainsi de suite. A l'heure où eDF est en très grande difficulté financière, avec l'effondrement du cours de ses actions, s'entêter dans ce programme demeure irrationnel.

En attendant, n'oubliez pas de coller sur votre boîtier la photocopie du récépissé LRAR, plus éventuellement un cadenas !!

soleil vert
Le 27/04/2016 à 11:21:08

Bonjour à tous, perso c'est à Enercoop que j'ai téléphoné et le gars m'a bien dit que quel que soit le fournisseur, cela ne dépendait pas d'eux et qu'aucun ne me garantirait qu'on ne me poserait pas un compteur Linky... Danielle Dubus a raison, on ne peut rien attendre d'eux

un anonyme
Le 27/04/2016 à 10:50:29

Ravie de retrouver M.Altier dont le courrier m'a redynamisée pour écrire à EDF sans attendre leur courrier annonçant l'installation de "Linky".

marie du berry
Le 27/04/2016 à 06:22:06

tous ces fournisseurs sont liés avec ERDF... inutile d'en attendre quelque chose car il ont ou auront des retombées substantielles pour eux !

danielle dubus
Le 26/04/2016 à 23:21:45

Engie m'a bien spécifié que j'étais en droit de refuser ce compteur !

un anonyme
Le 26/04/2016 à 17:54:05

Bonjour,
a l'attention des locataires.

Voici ma lettre AR adressée à l'office HLM Habitat du Gard:

Lettre LA/LR + mail n° 1A 126 388 6314 8
Monsieur le Directeur
Habitat du Gard
92 bis Jean Jaurès
BP 47046
30911 Nîmes Cedex 2

Monsieur,
Nous accusons réception de votre courrier du 11 avril 2016 en réponse à ma lettre AR du 10 mars 2016.
Concernant l’Habitat du Gard avec l’arrivée massive de ces compteurs Linky dans tout votre parc HLM dont notre habitation individuelle, le changement de l’installation électrique des maisons individuelles du lotissement « les Muriers » à Sommières que vous avez entrepris courant mars, nous souhaitions connaitre si le futur câblage allait être blindé ?
Qu’elles étaient vos demandes et démarches auprès d’ERDF comme une Assurance couvrant les dommages liés aux ondes, entre autres. Ce que l’ensemble des Assurances refusent d’assurer avec de graves conséquences à venir pour l’ensemble des locataires de votre parc HLM ainsi qu’à vos biens.
A ce jour 117 Communes s’y sont opposées dont 2 du Gard : St Martial et Montclus
Pour rappel :
Art 6 de la loi du 6 juillet 1989 consolidée au 14 mai 2009.
Art 1719 à 1727 du Code Civil
Des réseaux et branchements d'électricité et de gaz et des équipements de chauffage et de production d'eau chaude « conformes aux normes de sécurité définies par les lois et règlements et en bon état d'usage et de fonctionnement »
Si vous réalisez les travaux, nous vous citons, de « réfection complète des installations électriques dont le tableau, le raccordement à la terre, la liaison équipotentielle, l’appareillage (prises de courant, boitiers d’interrupteurs, etc… », en connaissance de cause du danger de ces compteurs dument certifié par plusieurs expertises dont l’OMS avec « un risque potentiel cancérigène » en 2011, que j’ai porté à votre connaissance les éléments à charge dans mon précédent courrier AR du 10 mars que nous complétons ce jour, sans tenir compte de la mise en conformité, avant la pose et installation du Linky, de notre installation aux normes CENELEC ENV 50166-2 transcrites et adoptées au Journal Officiel n°C 293 du 13/10/1999 de l’Union Européenne concernant les installations électrodomestiques sans nuisance, nous attirons votre attention que votre responsabilité civile éventuelle pourrait être dans le futur engagée, sachant les dangers reconnus entre des câbles non conformes associés avec un compteur Linky par rapport à la biocompatibilité de la Dirty Electricity du Linky qui nécessite une mise en conformité des installations par rapport à la Directive Européenne CEE 336/86 concernant la Compatibilité Electromagnétique et au Décret n°2006-1278 du 18 octobre 2006 relatif à la Compatibilité Electromagnétique des équipements électriques et électroniques, que le Tribunal d’Instance saisit par nous-même (et/ou l’ensemble de vos locataires) vous oblige à mettre en conformité ou m’autorise (et/ou ces derniers) à effectuer les travaux de mises en conformité à vos frais.
Une demande de suspension d’APL pour logement indécent pourra être demandée par les bénéficiaires aux CAF ou MSA, dont à ce jour nous ne faisons pas partie.
Nous nous appuyons également, entre autres, sur :
Les rapports de 2007 et 2012 du groupe de recherche international BioInitiative composé de 29 scientifiques et médecins de 10 pays industrialisés http://www.bioinitiative.org/participants/   , ont réalisé une méta-analyse – http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9ta-analyse   – basée sur 1800 nouvelles études dressant ainsi un état complet des connaissances de l’effet sur l’homme ou les organismes vivants des rayonnements non ionisants, micro-ondes ainsi que les champs électromagnétiques (CEM). On parle de stress cellulaire, génotoxicité et problèmes sur l’ADN, risques de tumeurs au cerveau ou de leucémies, troubles du comportement et neurologiques etc… voir le résumé : http://www.priartem.fr/Conclusions-du-rapport.html  
– Le 31 Mai 2011, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) classait les champs électromagnétiques de radio fréquences comme potentiellement cancérogènes pour l’homme (Groupe 2B),sur la base d’un risque accru de gliome, un type de cancer malin du cerveau En effet, du 24 au 31 mai 2011, un Groupe de Travail constitué de 31 chercheurs issus de 14 pays s’est réuni au CIRC à Lyon afin d’évaluer le potentiel cancérogène de l’exposition aux champs électromagnétiques de radiofréquences.
Voir le communiqué:http://www.iarc.fr/fr/media-centre/pr/2011/pdfs/pr208_F.pdf  
– En Amérique du Nord, l’American Academy of Environmental Medicine (AAEM). Association internationale fondée en 1965, qui regroupe des médecins et autres professionnels de la santé qui, s’intéressant aux liens complexes entre la qualité de l’environnement (l’air, l’eau et la nourriture) et l’état de santé, concluait le 23 octobre 2013 que le cas du Dr Federica Lamech, médecin de famille australien qui vient de documenter 92 cas de patients atteints de symptômes d’électrosensibilité survenus après l’installation d’un compteur d’électricité émettant des radiofréquences (RF) comme «scientifiquement valide» et «montre clairement les effets néfastes des émissions de compteurs intelligents sur la santé de la population humaine» voir: http://www.journalhabitation.com/Environnement/2014-02-23/article-3624682/Les-effets-nocifs-des-compteurs-intelligents-reconnus/1  
– Le Dr David O. Carpenter, directeur de l’Institut pour la santé et l’environnement, Université d’Albany, New York ainsi que 54 experts internationaux dont 2 médecins québecois dénonçaient publiquement la désinformation dont faisait l’objet l’installation des compteurs intelligents:
https://maisonsaine.ca/sante-et-securite/electrosmog/compteurs-intelligents-experts-denoncent-desinformation-flagrante.html  

– Le Pr Paul Héroux, physicien à la tête du « In Vitro Toxicology Laboratory » de l’Université McGill, ajoute que l’Institut de recherche sur le cancer de Lyon – l’autorité mondiale sur le cancer – soupçonne que les ondes magnétiques de basses fréquences et les ondes électromagnétiques de hautes fréquences donnent toutes deux le cancer. « Les meilleurs experts de la planète nous le disent»(…)
http://www.laurentidesexpress.com/Actualites/2014-02-05/article-3603858/Paul-Heroux-sonne-lalarme/1  
– Le 14 avril 2014, deux chercheurs de la Société Royale du Canada parmi les huit experts mandatés par Santé-Canada de ré-évaluer les risques des radio-fréquences sur la santé, ont choisi de démissionner pour dénoncer le manque de rigueur dans la révision du rapport de la Société Royale portant sur les effets des radiations sans fil. Ils déclarent que les résultats ne sont pas valables en raison des lacunes majeures que comporte l’étude en question. De plus, les deux scientifiques remarquent que le comité de la Société Royale a choisi d’ignorer des études scientifiques démontrant la nocivité du sans fil, publiées lors des cinq dernières années.
http://www.aqlpa.com/actualites/rapport-de-la-societe-royale-du-canada-portant-sur-les-effets-des-radiofrequences  
Ne souhaitant en arriver à cette extrême procédurale, il serait opportun que vous contactiez ERDF et les propriétaires de ces compteurs (Mairies ou syndicats) qui ne s’y opposeraient pas, pour une participation financière à la réalisation des travaux de mises en conformité OBLIGATOIRE avec de tels compteurs communiquant par CPL ou bien tout simplement de refuser leur installation par principe de précaution inscrit dans la Constitution française à l’article 5 de la Charte de l’environnement de par vos obligations sécuritaire et de santé vis-à-vis de vos locataires dont mon épouse et moi-même faisons partis.

C’est pourquoi en retour dans le cas où vous ne vous opposeriez pas à cette installation:
-Nous vous demandons un courrier officiel garantissant l’absence de toute toxicité sur l’ensemble de l’installation comportant un compteur Linky qui de fait engagera votre responsabilité en cas de problèmes.

-Nous vous demandons la garantie écrite que ce compteur ne provoquera pas d’incendie, de pannes, nécessitant pour nous l’obligation de recourir à une demande d’augmentation de la puissance de notre compteur suite à cette installation.

-Nous vous demandons la garantie que votre assurance prendra en charge tous les dommages physiques et matériels qui pourraient survenir suite à la pose de ce matériel.

-Nous vous demandons de fournir également une garantie du fait que l’ensemble de l’installation est couverte par votre police d’assurance en responsabilité civile.

Sans un tel document et les garanties écrites et validées par votre organisme HLM, ERDF, Mairie nous maintiendrons le refus de cette installation.

Sans une réponse explicite de votre part à tous ces points, nous considérerons votre accord tacite de ne pas accepter l’installation de ce compteur communicant.

Comme vu plus haut, les risques encourus verront leur multiplication par 4 pour certains habitants de logements ou maisons (électricité, gaz, eau chaude et eau froide), un cout sanitaire exorbitant à venir avec de nouveaux hypersensibles aux ondes conduisant à une explosion d’arrêt maladie, un cout économique pharaonique pour les entreprises et pour notre Sécurité Sociale portant là l’ultime estocade de par les prix colossaux des traitements anti-cancéreux dénoncés par des éminents cancérologues dernièrement, sans oublier les enfants, femmes enceintes, cancéreux et personnes âgées fragilisées encore plus.

D’autres liens qui s’opposent à l’installation, en l’état des connaissances à ce jour, de ces compteurs :

http://www.cqlpe.ca/pdf/EtudeCasTemoin.pdf  
Et
http://stopsmartmeters.org/2013/11/11/american-academy-of-environmental-medicine-calls-for-moratorium-on-smart-meters-new-research-clearly-demonstrates-adverse-health-effects/  
Et
https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.fr&sl=en&u=http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25478801&usg=ALkJrhgBdHus5o6LuVXI0h2svi9uG7M63g  

Vidéo de Brian Thiersen “Les incendies de compteurs ‘intelligents’ :
Questions brûlantes, réponses choquantes”
https://takebackyourpower.net/smart-meter-fires-2016-video/  

« Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut voir ».
Beaucoup plus de maux irréversibles que de bien prétendu en perspective !

En annexe copie de la lettre adressée à ERDF en AR

Nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

M et Mme ALTIER Alain

Copie Mairie de Sommières
Communauté des Communes
Locataires du lotissement « les Muriers »
Association Robin des Toits
Association PRIARTEM
Santépublique-éditions.fr
Tout mon carnet d’adresses

ALTIER ALAIN
Le 26/04/2016 à 15:37:55

C'était une bonne idée Mochri mais je viens de téléphoner à l'un d'entre eux et il ne dépend pas d'eux de pouvoir décider ou non du Linky.... ils sont juste fournisseurs d'énergie et ne peuvent donc pas nous prémunir contre l'installation de ce fichu compteur

Marie
Le 26/04/2016 à 12:25:33

je ne veux pas de ce compteur chez moi

josselin terrasse
Le 26/04/2016 à 12:23:23

je refuse le compteur linky dans ma maison à gap.

maries
Le 26/04/2016 à 09:22:15

Pour éviter le Linky on peut demander aux fournisseurs suivant s’ils garantissent, la non utilisation de ce compteur.

http://calculettes.energie-info.fr/pratique/liste-des-fournisseurs  

Alterna 0 800 71 12 34

Direct Energie 30 99

Enercoop 09 70 68 07 65

énergem 09 69 39 02 39

énergies du Santerre 0322733181

ENGIE 09 69 324 324

Lampiris 0800 944 844

Lucia 04 67 66 67 68

Planète OUI 09 74 76 30 19

Proxelia 0 810 60 05 09

SELIA 0 969 397 001

mochri
Le 26/04/2016 à 08:37:02

J'ai déjà envoyé une lettre de refus à Erdf jE NE VEUX PAS CE COMPTEUR CHEZ MOI ; J'espère vraiment pouvoir tenir bon contre cette nouvelle nuisance

Nowakowski
Le 25/04/2016 à 19:18:11

la remarque de Thierry Charbonnel est excellente. En effet, le site Internet d'EDF offre les mêmes avantages que ceux du linky. Allez cliquer sur tous les onglets vous aurez des histogrammes, en euros, en Kwh, vous avez le relevé confiance. Tout y est.
Juste une chose n'est pas accessible et elle est de taille ! la consommation au jour le jour et heure par heure. DEBILE ! qui va avoir le nez collé à son compteur toutes les heures pour connaître sa consommation ?
qui va avoir le nez collé tous les jours sur le compteur ?
EDF NOUS PREND POUR DES PIGEONS, DES TARES !

danielle dubus
Le 25/04/2016 à 15:12:50

Bonjour,
Ma lettre AR postée ce jour à ERDF de l'Aude après celle à ERDF Courbevoie et ERDF Méditérannée.

Demain celle adressée en AR à l'Office HLM dont je dépends.

Bonne lecture.

- Lettre Recommandée avec A/R n° 1A 121 958 0994 8

ERDF Service Clients LINKY TSA 90001 11780 NARBONNE

- Références Client :xxxxxxx
- Objet : Signification valant mise en demeure de refus d’installation du compteur connecté numérique Linky.
- Votre lettre : en date du 07 AVRIL 2016

Bonjour,

Par la présente nous accusons réception de votre courrier en date du 07 AVRIL 2016 dans une présentation du compteur Linky que vous en faites en vue du changement de notre système de comptage actuel d’énergie électrique par l’installation d’un nouveau compteur numérique connecté.
Nous constatons que ce type de comptage numérique connecté nécessite l’injection sur l’énergie électrique 50 Hz que vous nous fournissez actuellement d’une nouvelle Fréquence additive appelée Fréquence Intermédiaire en KHz connue sous les termes de Dirty Electricity.
Que l’adjonction de cette fréquence n’est non seulement absolument pas conforme aux termes explicites de mon contrat opposable, mais de plus elle engendre un rayonnement électromagnétique artificiel, de surcroit en champs proches ou très proches.

En conséquence nous vous signifions par la présente que nous refusons et nous opposons à l’installation de ce système de comptage connecté par CPL appelé Linky qui portera atteinte à notre santé et à celle de notre famille que nous sommes obligés de par la loi de protéger car toute notre installation n’est pas blindée contre ce nouveau type de pollution radiative artificielle ElectroMagnétique en champs proches, ce qui est fondamental et majeur en terme de santé publique.
L’étude des émissions EM du CPL de l’Université Européenne Télécom de Bretagne étant très explicite à ce sujet.

 www.next-up.org/pdf/Linky.   Alerte Sanitaire.pdf

Par contre conformément aux termes de notre contrat actuel opposable, ceci tacitement, nous ne nous opposons pas à l’installation de ce système de comptage numérique connecté si vous réalisez préventivement les travaux de mise en conformité de notre installation aux normes CENELEC ENV 50166-2 transcrites et adoptées au Journal Officiel n°C 293 du 13/10/1999 de l’Union Européenne concernant les installations électrodomestiques sans nuisance.
http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX:51998IR03999  
 www.next-up.org/pdf/PirenneOomsCahierDesChargesSuccinctInstallationElectroDomestiqueSansNuisance022008.pdf.  

Nous attirons aussi votre attention que votre responsabilité civile est engagée par rapport à la biocompatibilité de la Dirty Electricity du Linky qui nécessite une mise en conformité des installations par rapport à la Directive Européenne CEE 336/86 concernant la Compatibilité Electromagnétique et au Décret n°2006-1278 du 18 octobre 2006 relatif à la Compatibilité Electromagnétique des équipements électriques et électroniques. Comme le mot "compatibilité" l’indique, il s’agit tout d’abord de deux choses qui peuvent exister simultanément et qui peuvent s’accorder entre elles.
 www.next-up.org/pdf/Decret_2006_1278_Compatibilite_Electromagnetique_18_octobre_2006.pdf.  

En conclusion:

-Nous vous demandons un courrier officiel garantissant l’absence de toute toxicité sur l’ensemble de l’installation comportant un compteur Linky qui de fait engagera votre responsabilité en cas de problèmes.

-Nous vous demandons la garantie écrite que ce compteur ne provoquera pas d’incendie, de pannes, nécessitant pour nous l’obligation de recourir à une demande d’augmentation de la puissance de notre compteur suite à cette installation.

-Nous vous demandons la garantie que votre assurance prendra en charge tous les dommages physiques et matériels qui pourraient survenir suite à la pose de ce matériel.

-Nous vous demandons de fournir également une garantie du fait que l’ensemble de l’installation est couverte par votre police d’assurance en responsabilité civile.

Sans un tel document et les garanties écrites et validées par votre société, nous maintiendrons le refus de cette installation.



Sans une réponse explicite de votre part à tous ces points, nous considérerons votre accord tacite de ne pas installer le compteur communicant.

Vous en souhaitant bonne réception et compréhension, veuillez agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.

Fait à Sommières le vingt-deux avril deux mille seize pour faire valoir ce que de droit

Copie HABITAT DU Gard propriétaire, Mairie de Sommières et Communauté des Communes, Locataires du lotissement « les muriers »

Association Priartem, Association Robin des toits, Santépublique-éditions.fr, Tout mon carnet d’adresses.


ALTIER ALAIN
Le 25/04/2016 à 14:14:26

Bonjour
L'installation de ce "Linky" est une ânerie sans nom! Je communique mes consos électriques a EDF (par internet) depuis 12 ans, a Veneux, et suis facturé sans problème suivant ma consommation, tous les 2 mois (prélèvement).
EDF , dans la panade financière, suite en partie a ses choix douteux, a là une opportunité de faire des économies! et nous , on ne veux pas payer ce qui ne sert a rien :Linky!

Thierry Charbonnel
Le 24/04/2016 à 12:30:35

Bonjour,
A l’attention des locataires.
Si votre propriétaire ne s’est pas opposé à l’installation du compteur Linky et autres, vous avez plusieurs possibilités d’agir à moindres couts:
1) Logement devenu indécent par l’installation de ce (s) compteur(s) de par nos connaissances que nous avons à ce jour.
Petit rappel :
Caractéristiques de la décence
Pour être loué, le logement doit être conforme aux normes de la décence. Autrement dit, il ne doit pas présenter de risques manifestes pouvant porter atteinte à la sécurité physique ou à la santé du locataire et doit être doté d’éléments d’équipement et de confort. Il devra également répondre à des critères de performance énergétique, dès lors qu’un décret en aura fixé les modalités.
Les réseaux et branchements d'électricité et de gaz et les équipements de chauffage et de production d'eau chaude doivent être conformes aux normes de sécurité définies par les lois et règlements et être en bon état d'usage et de fonctionnement.

Que nous verrons un prochain jour dans ma future lettre AR que je mettrais en ligne.

Si vous êtes bénéficiaire de l’APL, il vous suffira d’écrire en AR à votre CAF ou MSA pour les en informer et devraient suspendre le versement de l’APL aux propriétaires.
Nous sommes bien en présence d’un manque de Sécurité et de Santé. Et là, sachant qu’ils sont au bord du gouffre ils sauteront sur l’occasion pour faire des économies!

Petit rappel :
Travaux de mise en conformité du logement aux caractéristiques de la décence
Les allocations de logement familial et social (ALF et ALS) sont versées par les Caisses d’allocations familiales (CAF) ou de mutualité sociale agricole (CMSA) aux locataires ou aux propriétaires bailleurs (tiers-payant), sous réserve que le logement réponde aux caractéristiques de la décence.

La CAF ou la MSA peut faire vérifier sur place si un logement satisfait aux caractéristiques de la décence (visite à domicile d’un contrôleur). Elle peut également habiliter un organisme (opérateur, service d’hygiène et de santé, etc.) à le faire.
En cas de constat de non-décence d’un logement, la CAF ou la CMSA conserve le montant de l’allocation de logement (AL) pendant un délai maximal de 18 mois (le cas échéant, prolongé de 6 mois renouvelable une fois).
Le droit à l’AL est maintenu au bénéfice du locataire, mais son versement au bailleur ne sera réalisé que lorsqu’il aura effectué les travaux de mise en conformité du logement.

La CAF ou la CMSA notifie au propriétaire le constat de non-décence du logement qu’elle a réalisé ou fait réaliser par un organisme habilité à cet effet et l’informe :
• que le montant de l’AL est suspendu et conservé et qu’il lui sera versé si les travaux de mise en conformité du logement sont réalisés avant l’expiration du délai de 18 mois ;
• de l’existence d’aides publiques pour réaliser les travaux de mise en conformité et des lieux d’information sur le sujet.

2) Une fois cette démarche entreprise avec une conclusion « positive » de votre organisme APL,
Une première démarche amiable avec l’envoi à votre propriétaire une lettre de mise en demeure en recommandé avec accusé de réception en laissant un délai de 8 jours à son contractant pour agir pour une mise en conformité de votre logement.
En cas d'échec, il faudra saisir le juge. En matière de litige locatif, le tribunal d'instance a une compétence exclusive (sauf en matière de dépôt de garantie où le juge de proximité pourra être saisi)
Pour ce type de litige, le recours à un avocat n'est jamais obligatoire.
Une procédure simplifiée par Internet, sans avocat
DemanderJustice.com vous permet de manière simple, rapide et efficace de poursuivre (locataire ou) le propriétaire, directement par Internet et sans frais d'avocat.
Pour toute demande de renseignement ou pour démarrer une procédure : 01 55 04 83 00 (prix d'un appel local)
Conséquence :
Si le bailleur n’effectue pas les gros travaux qui sont à sa charge, le locataire doit le mettre en demeure d’intervenir. Si le propriétaire refuse, le locataire a toujours la possibilité de les exécuter et pourra demander le remboursement auprès du propriétaire devant le Tribunal.

C'est pourquoi, si vous étés dans mon cas où le Linky et autres n'ont pas été installés, une lettre AR les informant des risques qu'ils encourent devrait les faire réfléchir...

A+ pour le contenu de ma nouvelle lettre avec AR adressée à l'office HLM mais également une nouvelle lettre AR à ERDF qie gére mon contrat.

ALTIER ALAIN
Le 24/04/2016 à 12:10:38

pour mochri :
https://www.facebook.com/marielle.moon77/?ref=ts&fref=ts  

collectif sur le 77

danielle dubus
Le 20/04/2016 à 11:36:34

mochri, si tu as une page face book, tu trouveras des collectifs dans le 77

danielle dubus
Le 20/04/2016 à 09:30:55

nous souhaitons savoir si des personnes sur la region de carcassonne serait disponible pour céer un collectif contre les compteurs linky
merci

geidl
Le 19/04/2016 à 09:40:59

Bonjour,

Je souhaite que l’on puisse se regrouper pour s’opposer à l’installation des compteurs Linky à Nemours.
Pouvez-vous m’aider.


Cordialement.

mochri
Le 18/04/2016 à 20:55:55

Le compteur Linky est une catastrophe pour l'humanité

LAURAIN
Le 17/04/2016 à 18:55:12

Nous en avons assez de toute cette technologie qui nous raquette et qui nous bouffe la santé.
NON au compteur linky.

Penaque Michel
Le 17/04/2016 à 11:18:51

Ce qui me stupéfait c'est l'ignorance volontaire des gens dans le genre: "que veux tu qu'on y fasse?,"on va droit au mur" et j'en passe.Pour extrapoler enfin pas tout à fait mais presque sur la puce rfid puisque ça cause là dessus aussi dur c'topic.Ce compteur en fait c'est un peu effectivement comme un bracelet électronique de prisonnier ou une carte bleu etc.Quand je vois ces abrutis payer en caisses avec leur smartphone ou d'autre avec leur carte "x" pour gratter quelques centimes d'économies et encore se faire pister sur leur mode de conso via des tiers .Oh puis après tout ils signes en acceptant les conditions ces abrutit.Bref réveillez vous les gens.Rien arrive au hasard...surtout en ce moment.On créer des problèmes pour trouver des "solutions" qui chaque jours un peu plus violent nos droits et libertés.

rico
Le 17/04/2016 à 10:59:23

Principe de prècaution pas de linky qui crée des incendies et des cancers !

eliza
Le 16/04/2016 à 16:18:12

Non au compteur Linky, je n'en veut pas

Goldinp
Le 16/04/2016 à 13:58:19

non au compteur linky

la blonde du nord
Le 14/04/2016 à 17:39:57

Le paiement liquide sera bientôt un vieux souvenir : il est depuis peu limité à 1000 euros chez un commerçant !
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10999  
Et pour "clôturer" un compte, le seul moyen de passer à côté des frais de clôture (abusifs), c'est ..... de laisser l'euro symbolique et ne pas fermer le compte.
La banque finira par le fermer elle-même lorsqu'elle en aura marre de facturer des frais de tenue de compte dans le vide....

danielarcs
Le 11/04/2016 à 22:25:29

non au compteur Linky

baudin
Le 11/04/2016 à 11:35:14

Pour s'y opposer reste le paiement liquide toutes les fois que c'est possible... pas facile mais faisable...
j'ai moi-même essayé de retirer tout l'argent tout le solde disponible sur mon compte après soustraction des prélèvements incontournables... pfffffff ! cela représente une telle gymnastique que j'ai abandonné ! lol !
Charlotte

danielle dubus
Le 10/04/2016 à 17:34:17

Bonjour,
Bien que la puce RFID n'a (pour l'instant) qu'un rapport au second degré avec Linky, donc avec le sujet de cette pétition, je suis sur le fond d'accord avec ce qui est dit ici.
Petit bémol : lorsqu'on nous dit que les puces RFID sont passives, c'est tout à fait exact. Elles fonctionnent très exactement comme nos cartes bancaires actuelles avec leur fonction NFC, qui elles aussi peuvent aussi même sans NFC, et déjà depuis qu'elles existent, nous "géolocaliser" à la seconde près,(péages d'autoroutes, retraits de liquides dans des DAB, etc....).
Depuis que l'argent liquide ne représente plus qu'une infime partie des moyens de paiement, nous sommes fliqués. Et le seul moyen pour Soros et Rockefeller and C° de pouvoir contrôler le monde via le FMI et Banque Mondiale c'est d'être à l'origine de tous les moyens de paiement.
C'est une des raisons de la troisième guerre mondiale (commencée lors de la signature de la fin de la seconde) et qui est un "bras de fer" entre la Russie et ses alliés (à travers les BRICS) et qui tentent de faire un "contrepoids" au FMI... Intolérable pour ceux qui contrôlent l'occident actuellement (pour combien e temps ????).
Et quels moyens avons-nous vraiment de nous y opposer ???
Vaste question....

danielarcs
Le 09/04/2016 à 15:17:05

Bonjour,

Ceci étant mon dernier post et participation:

Puce RFID, ce jour dans l'express:

Des salariés de Sanofi pistés par des puces électroniques


Paris - Des puces électroniques ont été distribuées cette semaine aux salariés de Sanofi travaillant sur le site de Gentilly (Val-de-Marne) afin de "mesurer l'utilisation des espaces" de façon "anonymisée", une explication qui ne suffit pas à rassurer les salariés, selon le syndicat FO, interrogé vendredi.

"Les salariés se sentent géolocalisés au quotidien", "sous surveillance permanente", affirme à l'AFP Pascal Lopez, délégué FO, interrogé à la suite d'une information publiée par le magazine Liaisons sociales. Un sentiment renforcé par la présence selon lui de "nombreuses caméras à 360° partout, y compris dans les espaces de détente".

Au départ, les puces RFID (Radio Frequency IDentification) devaient être directement installées sur les badges des salariés. Après intervention des représentants du personnel, elles ont finalement été insérées sur les porte-badges.

De cette façon, les puces sont "complètement anonymisées, on peut se les échanger entre salariés", assure à l'AFP une porte-parole du groupe pharmaceutique.

Inauguré en juin 2015, le campus Val de Bièvre de Sanofi à Gentilly "est un site d'espace dynamique, où personne n'a de bureau attitré pour faciliter la collaboration et les échanges entre les salariés". L'objectif de ces puces est de permettre de "mesurer l'utilisation des espaces" pour savoir par exemple s'il faut plus de salles de réunion ou adapter les flux dans les espaces de restauration aux heures de pointe, explique l'entreprise. Environ 3.000 salariés y travaillent.

Mais selon le délégué FO, "même avec le porte-badge anonymisé, il est facile de faire un lien entre cette puce et celle du badge qui sont activées ensemble quand on passe les contrôles". Le délégué affirme "attendre toujours les preuves d'autorisation de la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés, ndlr)" que Sanofi refuse selon lui de transmettre aux représentants du personnel.

Le syndicat se dit "inquiet sur une possible utilisation pour surveiller les allées et venues des salariés" et leur travail dans un contexte de suppressions d'effectifs et un "climat assez délétère" où "des salariés sont licenciés pour défaut de performance".

"On peut se poser la question de l'utilisation de ce genre de puces, il y a d'autres moyens de procéder", a estimé pour sa part Thierry Bodin, délégué syndical central CGT.

Un dispositif de ce type existe également sur le site du Carteret à Lyon, selon le groupe, qui affirme n'être pas le seul à l'utiliser.

ALTIER ALAIN
Le 09/04/2016 à 09:14:11

Bonjour,

Aujourd'hui l'express en parle de la puce RFID qui sera le prochain et dernier post.Mais avant une page de mon journal:

TENEZ VOUS BIEN!
Chers lecteurs, je vous en avais parlé il y a quelques temps de cette “puce RFID”. Après le Linky ce sera le tour des “puces RFID”. La TV Allemande en fait la pub!
La Suède a été avec l’Italie pays pilote pour le Linky. Rebelote pour cette puce avec la Suède.
(Les salariés de l'entreprise suédoise Epicenter pucés. 450 des 700 salariés ont accepté volontairement l'implantation de cette puce RFID sous leur peau)

A noter qu’en 2015 BBC News avait fait un reportage dans cette entreprise. Vidéo en anglais: http://www.bbc.com/news/technology-31042477  
Résumé de la vidéo: La puce permet aux employés d'ouvrir les portes et utiliser le photocopieur sans carte de passage traditionnel
(En installant le traducteur sur firefox, par exemple, vous aurez la traduction en Français.)

En France nous y avons également eu droit dans une “Implant Party” en juin 2015 au festival “Futur sur Seine”. Vidéo sur ma chaine de réinformation:
En VO: https://youtu.be/VYu22ntlGBU   que vous pouvez traduire via le paramètre de la vidéo.
Une autre en français de Aaron Russo ( ami de Rockefeller) qui a refusé cette puce et qui est décédé 6 mois après une interview dont cet extrait:
: https://youtu.be/CE5xZdAsVsg  

Le second pas est bien franchi après le Linky. La machine est en route. Une preuve supplémentaire que le flicage et l’esclavage tout azimut est bien lancé.

Il y a un homme qui avait dès 1966, compris ce qui allait nous arriver, c’est Alexandre Soljenitsyne ! Il faut aller consulter ses écrits, quand il analyse les protocoles de 1901, en 1966.

«Les Protocoles exposent le plan d’un nouveau système social. Son dessein se situe bien au-dessus des capacités d’une âme ordinaire.

Il s’agit d’un processus dynamique en deux étapes : D’abord déstabilisation, augmentation des libertés et du libéralisme, qui trouve son apogée dans un cataclysme social, puis en seconde étape, mise en place d’une nouvelle hiérarchisation de la société. »

Soljenitsyne, 40-50 ans avant, avait donc déjà compris le plan diabolique par où on serait obligé de passer !

Regardez la vidéo sur ma chaine de réinformation ou bien ce qui y est dit, ci-dessous :

ZDF fait la pub de la surveillance totale par puce RFID

https://www.youtube.com/watch?v=QiZfwKk7OHk  

Si vous ne pouvez voir la vidéo:

Malheureusement il semble qu’une fois de plus les cris d’alerte de ceux qu’on appelle les théoriciens du complot ont raison :

Dans une émission fortement teintée de propagande, la chaîne allemande ZDF a récemment fait de la pub en disant que l’avenir des transactions de paiements est la puce RFID implantée.

RFID est l’abréviation du terme « Radio-Frequency Identification », ce qui veut dire « Identification par ondes électromagnétiques ».

Les puces RFID sont tout simplement des micro-puces de quelques millimètres, qui sont implantées de préférence sous la peau de la main.

Des données peuvent y être stockées et lues grâce à des ondes radio.

En Suède un projet pilote concernant le paiement au moyen de telles puces RFID aurait été lancé, s’enthousiasme le présentateur Claus Kleber dans l’émission en question ;

et il donne la parole à un ingénieur en logiciels informatiques, lequel fait la pub pour la prétendue sécurité de la technologie, sans être contredit.

Ce dernier a entre autre prétendu la chose suivante : « Quand on parle de cela avec les gens, on entend régulièrement que le gouvernement pourra voir où l’on se trouve, et que l’on perd son indépendance personnelle, etc.

Mais ce n’est pas le cas, car ces puces n’envoient pas de signaux ; on a besoin d’un appareil pour les lire, pour qu’elles fonctionnent ; elles sont passives. »

Pourtant, des spécialistes en informatique indépendants contredisent ces affirmations avec véhémence.

Si les paiements par puces deviennent un jour vraiment le standard, alors une localisation de chaque citoyen pucé sera tout de suite possible à chaque paiement effectué, justement au travers de l’appareil de lecture.

Ainsi, des profils de comportements très précis pourraient être créés avec des moyens tout simples, pas seulement par les services secrets, mais aussi par des pirates informatiques professionnels et des délinquants de toute sorte.

On aurait une transparence parfaite sur qui fait ses courses où et quand, qui va manger, qui va au cinéma ou utilise les transports en commun. Ce serait la naissance du citoyen totalement transparent.

Et malheureusement il y a peu d’espoir que cette forme de surveillance totale puisse être freinée plus longtemps.

Car ce que le présentateur Claus Kleber annonce en souriant gentiment, est depuis de nombreuses années un plan fixe dans l’agenda de réseaux des élites globalistes.

Et c’est précisément de ces réseaux d’élites que Claus Kleber fait partie, car il est membre de ce qu’on appelle le « Pont Atlantique ».

C’est une organisation d’élites, qui est considérée comme la filiale allemande du club des élites globaliste incroyablement puissant CFR « Council on Foreign Relations ».

Voici ce que cela veut dire : Aaron Russo, célèbre producteur de Hollywood, devenu par la suite homme d’affaire et activiste politique, a mis à la lumière peu avant sa mort,

quelles étaient les idées que Nicholas Rockefeller défendait lorsqu’il voulait le pousser à devenir membre du CFR (Council on Foreign Relations) :

« Le but de l’agenda, c’est de créer un gouvernement mondial et d’implanter une puce RFID à tous les citoyens. Tout l’argent ne doit plus se trouver que sur cette puce (c’est-à-dire sur un compte).

Il n’y aura plus d’argent liquide. Rockefeller m’a dit directement qu’ils voulaient atteindre cela. Tout l’argent sera dans ta puce.

Si au lieu de l’argent liquide, on a de l’argent sur sa puce, ils peuvent te prendre n’importe quelle somme quand ils le souhaitent…

Et si tu protestes, ils désactivent la puce et tu n’as plus rien. Tu ne peux plus acheter à manger, tu ne peux plus rien faire. C’est le contrôle total de la population.

Ils veulent un gouvernement mondial sous leur contrôle. »

Voilà la raison pour laquelle Aaron Russo a décliné l’adhésion au CFR, dont la filiale allemande fait maintenant ouvertement la pub de la RFID à la télévision allemande par la bouche de son membre actif Claus Kleber.

Chers téléspectateurs, soit nous refusons ce développement avec détermination, soit la surveillance totale signifiera l’esclavage total envers cette élite dont parle Aaron Russo.

ALTIER ALAIN
Le 09/04/2016 à 09:12:18

@Alain Altier
Vous remarquerez, Monsieur le Professeur, que je l'ai écrit juste cette fois..... Vous mêmes faites combien de fautes qui ne sont pas des fautes de frappe dans vos posts ?
Balayez devant votre porte avant de vouloir donner des leçons au monde entier.
Posts que par ailleurs à part vous et votre nombrilisme, personne ne doit lire et suivre tous les liens jusqu'au bout. Liens qui répètent inlassablement les mêmes choses.
Votre arrogance n'a d'égale que votre suffisance.
VOUS (moi non plus, j'ai l'humilité de le concéder !) ne détenez la Vérité Absolue. Et dans le domaine du Linky, les choses sont beaucoup plus complexes que VOUS et la plupart des gens ne se l'imaginent.
Vous vouliez m'apprendre ce qu'est un lien par exemple....
Vous ne vous doutez pas de ce que je fais en informatique... Mais peu importe.
Vous resterez telle une locomotive qui fonce sur des rails, jusqu'au déraillement....
Restez dans vos certitudes, Monsieur le Donneur de Leçons,
et bon vent !

danielarcs
Le 08/04/2016 à 18:04:49

Bonjour,

A Danielarcs (Jean Pierre Motarcs?)

Vos excuses? N’est il pas trop tard? Combien sont partis depuis avec cette fausse idée sur mon nom?

Vous qui me demandez “d’être courtois” dans votre post du 2703 à 16h14,
vous qui le 2403 à 18h07 donnez 3 liens de votre blog (ou de celui dans lequel vous vous exprimez) dont le 1er lien
dans lequel vous critiquez et utilisez mon nom! De quel droit? Et vous venez nous parler de courtoisie?

Dans ce lien de votre blog vous commentez une partie de ma lettre sans informer vos lecteurs des destinaires (mairie et proprio) ainsi que les copies (syndicats des locataires).
Vous pourriez également citer celles adressées aux Gouvernement, Députés,ERDF....J’ai donné la liste des AR.

Par ailleurs, dans votre post du 0704 20h23 vous ne savez écrire correctement mon nom. Pourtant sur mon clavier la lettre L est à l’opposée du S.
Sur votre blog, vous vous trompez également.

Je vous demande donc de retirer mon nom. Libre à vous de la commenter ici ou ailleurs ce que je ne conteste.
D’ailleurs pourquoi ne pas l’avoir commentée sur le site où elle a été portée à la connaissance de tous comme vous l’avez fait ailleurs avec tout votre argumentaire?
Vous pouviez y mettre par exemple le lien d’ici où la trouver et autres infos que je mets.
Vos lecteurs pourraient se rendre compte par eux-mêmes du genre de personnage que je suis ou avez-vous une crainte qu’ils jugent de celui que vous pourriez être.

Qu’attendez-vous pour vous porter leader de la contestation puisque à vous croire les Associations qui sont contre , ne militent que pour avoir notre argent!
Et les collectifs? Que des zombies des 3 Assos? Et les autres , que des cerveaux lobotomisés par ceux-ci ?

Là encore les intervenants jugeront par eux-memes

De par tous ces faits, comment vous croire? Comment porter une quelconque crédibilité à vos arguments qui peuvent, peut être, être fondée et juste?

Cordialement


Autre sujet, pour tous:
Voici ma réponse à celle qui m’a été faite par Next-up sur “AMI”

Next-up, je cite: Bonjour,
on a toujours un ami d’un ami d’un ami...

Oui puis après un magnifique retour de boomerang de la société concurrente qui finit toujours par l’ami d’un ami de savoir que l’organisation a conseillé le concurrent et a violer les règles de la déontologie.

Il faut que nous restions clean pour être crédible.

Merci de votre compréhension.

Cordialement

Marie-Pierre



D’où ma réponse de ce jour, je cite:



Bonjour Marie-Pierre,

Quand on veut, on peut....

Merci de m’avoir ouvert les yeux du danger que représente “les amis”.

En effet en suivant votre raisonnement le fait de suivre les “amis” (qui luttent contre le Linky comme les adhérents des 3 Associations, leur dirigeant, sympathisants et autres) ne pourraient que me revenir en pleine tête comme “un boomerang”.
Non pas “d’une société concurrente” mais d’un Gouvernement, Mairie, Syndicats d’Energie, ERDF, Préfet et j’en passe..... !


A TOUS, Merci de supprimer toutes mes coordonnées de votre éventuelle liste d’information.

Inutile donc d’ y apporter un quelconque commentaire.Merci.

Je me retire donc de cette lutte qui n’est donc plus la mienne.

Cordialement
M.ALTIER Alain

Prochainement la suite et fin d’un article de mon journal dont je vous ai parlé il y a quelques jours de la prochaine étape du NOW!

ALTIER ALAIN
Le 08/04/2016 à 17:07:10

Il est dément qu'on ne laisse pas le choix à l'utilisateur ! personnellement, étant sensible aux ondes électriques, je ne veux absolument pas de ce compteur linky...et j'ajoute que son côté "consommateur d'énergie" ne correspond pas à mon éthique écologique.

de Maresville
Le 08/04/2016 à 10:49:08

@ Alain Astier
Je vais vous prouver que je sais aussi reconnaître mes torts.
En effet, comme j'ai été insulté à plusieurs reprises, et par plusieurs intervenants, c'est en fait Danielle Dubus qui m'a "gratifié" d'un message qui finalement ne dégrade qu'elle.

Les voici :
P.S. si tu en as marre de répéter les mêmes choses alors va voir ailleurs.
j'ajoute que l'étude Capgemini n'a pas pris en compte dans l'analyse financière, le remplacement dans 10 ans des 35 millions de compteurs !!!!!!!! donc les chiffres des bénéfices avancés par EDF sur l'opération linky est totalement fausse !

que par ailleurs, on peut se poser des questions sur la prévision de refus de ce compteur... ça ne mets pas la puce à l'oreille ça ?
danielle dubus
05/04/2016 - 14:22:40

Danielarcs, y en a marre de ton discours agressif !
je t'ai déjà dit que si tu es aussi fort et aussi doué que tu le prétends, alors fais-en profiter les autres et arrête de te prendre pour le roi des animaux !!!!
Merde !!!!!!!!!!!!!! je commence à voir rouge ! va verser ton venin ailleurs ! tu me fais réagir comme jamais je réagis en plus ! m'enfin ! pffffffff !
danielle dubus
05/04/2016 - 14:18:31

Cette douce personne a semble-t-il décidé depuis de quitter le site ...

Je vous dois donc volontiers des excuses pour vous avoir attribué à tort ces propos haineux.

Ce que beaucoup de personnes semblent vouloir occulter ici, c'est que le CPL de Linky n'est de très loin pas une nouveauté, puisqu'il a déjà été utilisé (même si c'est d'autres protocoles, c'est toujours du CPL) et ce ..... au moins depuis les années 1980 pour le contrôle des réseaux moyenne tension, puis sur les basse tension pour les commutations jour-nuit, EJP, etc.....
Se rebeller contre le Linky c'est très bien .... mais il y a un siècle que nous aurions dû nous "réveiller" avant de nous laisser submerger.
Nous en sommes à un stade tel que nous ne pourrons pas continuer à pianoter 24/24 h et 7/7 j sur nos claviers en pensant que ça peut se faire sans "pollution".... (voir la problématique du nucléaire qui elle est des années-lumière plus grave que celle du linky)....
Aussi longtemps que les lobbys seront en place aux gouvernements..... sauf à ressortir les fourches à foin et à faire "une prise de l'Elysée" (la Bastille n'existant plus), notre marge de manœuvre est encore infiniment plus réduite que celle que la finance internationale laisse aux guignols sensés nous gouverner.... et vouloir notre bien....alors que c'est le leur qu'ils veulent.
Diviser pour mieux régner. Ce vieil adage est toujours d'une actualité de plus en plus criante (et meurtrière)
Cordialement

danielarcs
Le 07/04/2016 à 20:23:13

Bonsoir,
une petite derniere:
JEUDI 21 AVRIL: SOIREE-DEBAT SUR LES COMPTEURS LINKY

http://reporterre.net/Soiree-debat-sur-les-compteurs-EDF-Linky-a-Saint-Perreux-Morbihan  



Jeudi 21 avril, La Pérusienne organise une soirée-débat sur le thème des compteurs Linky.

Ces compteurs sont les nouveaux dispositifs qu’EDF souhaite installer chez les abonnés pour chiffrer leur consommation électrique. Beaucoup d’usagers, se posent des questions sur les conséquences que peuvent avoir ces compteurs notamment pour la santé.

ERDF, la filiale d’EDF, a commencé dans certaines régions à installer ses nouveaux compteurs électriques « Linky ».

Ces compteurs appelés à être posés chez tous les clients d’EDF, sont sensés améliorer la gestion de la consommation électrique et nous faire faire des économies...

De nombreuses questions se posent sur la technologie employée et ses effets sur la santé (le courant porteur en ligne, la transmission de données par voie hertzienne...).

La collecte d’informations sur les clients interroge également.

Est-il possible de refuser ces compteurs ?

La Pérusienne entend contribuer à apporter des informations et aider chacun à se faire une opinion, en organisant, ce débat-citoyen avec le soutien de la municipalité de Saint-Perreux.

Parmi les intervenants à cette soirée-débat :
- Marc CENDRIER, de l’association nationale Robin des Toits, présentera les risques potentiels pour la santé posés par les compteurs Lynki.
- Jean-Pierre Lefevre, de l’association de consommateurs UFC - Que choisir évoquera les risques liés aux installations électriques des habitations, et la collecte des données de consommation des usagers.

Divers témoignages complèteront les interventions...

Pour un débat équilibré, la participation d’un représentants d’ERDF Morbihan a été sollicitée mais n’a pas abouti.

JEUDI 21 AVRIL 2016, Salle du Complexe de l’Oust à 20H00.

La soirée est organisée avec le soutien de la municipalité de Saint-Perreux.

Source : association La Pérusienne
http://laperusienne.blogspot.fr/  

ALTIER ALAIN
Le 07/04/2016 à 20:06:29

Le vrai danger n'est pas celui qu'on croit, ou comment lancer un faux débat ( OEM ) pour donner un os a rogner aux contestataires et pendant ce temps là manoeuvrer en toute impunité :
Demain, les données de consommations électriques seront commercialisables : x Kwh.
En parallèle, les avancées technologiques (algorithmiques) permettent, a partir de données brutes de consommations de définir comment le foyer consomme : quels appareils électroménagers ? a quelle heure ? combien de fois par semaine ? quel type de régulation, quel type de foyer ? combien de fois partez vous en vacances ...
Demain ce n'est pas ERDF qui sera le loup, mais bien Google ou Amazon !
On n'est plus dans la même cours !
Nous serons déshabillé sur internet sans même avoir pu dire bonjour !

idee fixe
Le 07/04/2016 à 19:37:58

Bonsoir,

Evénement à Milizac: http://www.wherevent.com/detail/Annick-Boennec-Reunion-dInformation-sur-les-compteurs-communicants-Linky  

Milizac

Samedi 9 avril 2016, 10h00

Organisé par : Annick Boënnec

Se connecter / S'inscrire

Activités Milizac / Description

Réunion d’information

sur les compteurs communicants Linky et autres…(avec intervenants)

Samedi 9 avril à 10h Salle Ar Stivell (mairie ) à

MILIZAC Organisée par l’Association AQ VMCV (Association pour la Qualité de la Vie à Milizac et les Communes Voisines) et

le collectif « Stop Linky Finistère » membre de l’Association Nationale « Robin des toits

https://www.google.fr/maps/place/Mairie/@48.4678314,-4.5685155,16z/data=!4m2!3m1!1s0x4816bd31c37fdfe9:0x3bf89d8655407a16  

ALTIER ALAIN
Le 07/04/2016 à 17:36:55

Bonjour,
a danielarcs/
Vous ne m'avez pas répondu à ma question du 5/04 à 17h11 où j'écrivais (et qui faisais suite à votre commentaire) :
"A danielarcs: Pouvez vous me donner la date et l'heure du tutoiement dont vous faites allusion et me concernant dans votre post du 5/04 à 15h25?

Pourriez vous m'aider, je ne le retrouve pas.
Si tel est le cas, je m'en excuserais."

Merci

ALTIER ALAIN
Le 07/04/2016 à 17:20:02

Bonjour,

Notez le courage de "anonyme" le 7 à 8h20.
Alléluia, mon "fils"!

Comment de plus de 32 000 signatures à la pétition en 2015 pour l'abrogation de ce compteur, il n' y ait que 54 AR au 25 mars, dont je fais partie avec Annie Lobe?

Pour info si vous ne l'avez pas remarqué vous-même: aucunes villes ou villages de 64 Départements ne se sont pas encore manifestés contre le Linky.
Concernant les refus, opposition, suspension:
La palme au 81 avec 17 communes grace au SIEC (15 communes)suivi par le 24-8; le 26- 6. Vient un trio , les Dep du 6,9 et 77 avec 4 puis un quatuor les dep du 10,33,38 et 56 avec 3 communes suivi du 34 ,44, 62 et 79 avec 2 puis le reste avec 1 commune: les dep du 2, 4, 5, 12,17,23,25,30,37,40,46, 47, 58, 59, 68,69,83,88,89,91.

Vous avez trouvé le votre?
si erreur, correction bienvenue.

ALTIER ALAIN
Le 07/04/2016 à 16:38:13

dernière remarque à Danielle Dubus
L'approche d'une vérité se fait toujours en confrontant les différents facteurs en cause, et en les analysant le plus objectivement possible, SANS PARTI PRIS PRÉCONÇU !!!
C'est seulement ainsi que la connaissance peut avancer. A condition d'ACCEPTER de remettre en cause ce qui hier nous semblaient des certitudes.
Comme je l'ai déjà souligné, de trop nombreux intervenants, à commencer par ERDF mentent au moins par omission, si ce n'est sciemment !
Dommage que vous n'ayez apparemment pas cette ouverture d'esprit.
Même si Linky est parfaitement condamnable, il ne représente qu'une toute petite chose dans tout ce qui nous attend, dans un avenir de plus en plus proche...
Et se voiler la face pour éviter de ce qui est bien plus important n'est pas, à mon humble avis, la meilleure solution.
Republier inlassablement les mêmes "infos" ne fait avancer en rien.
Bien cordialement à vous

danielarcs
Le 07/04/2016 à 15:21:35

Bonjour
Info reçue ce jour , transmis aux 17 Maires de la communauté des communes de Sommières 30250.
Ainsi qu'à l'ensemble de mon carnet d'adresses par mail.

Compteurs Linky :

Des Présidents de Syndicats départementaux
d'énergie appellent leurs collègues maires...
...à l'impuissance et au renoncement !



Sur ordre d'ErDF, des Présidents des Syndicats départementaux d'énergie appellent leurs collègues maires à baisser la tête et à livrer leurs administrés aux intérêts industriels et commerciaux qui "justifient" les programmes Linky, Gazpar et cie…

Un point commun rassemble entre autres René Massat (Ariège), Pierre Yvroud (Seine-et-Marne), Jacques Arnaudies (Pyrénées Orientales), Albert Moullet (Hautes-Alpes), Jean-Luc Dupont (Indre-et-Loire), Jean-Claude Requier (Lot), Jack Sautel (Bouches-du-Rhône), Régis Banquet (Aude) et d'autres Présidents de syndicats départementaux de l'énergie.

De façon simultanée, car ils obéissent à une consigne venue d' "en-haut", ils viennent d'envoyer aux maires de leurs départements des lettres quasi identiques et parfaitement stupéfiantes. En effet, loin de valoriser leur propre fonction d'élus communaux au service des intérêts des habitants, ils appellent les maires à baisser la tête et à renoncer à s'opposer à l'installation des compteurs communicants Linky.

On n'imagine pas les représentants des boulangers appeler leurs collègues à cesser de faire du pain, ceux des marins à cesser de naviguer mais, par contre, ces étranges élus se font les promoteurs de l'impuissance volontaire, du renoncement à agir, et de la soumission à des intérêts commerciaux parfaitement contraires à la raison d'être des municipalités.

Selon eux, les maires devraient rester les spectateurs impuissants et muets de l'installation des compteurs communicants alors que, pourtant, cette affaire concerne tous les habitants puisque chaque logement a son compteur (et même ses compteurs car il existe aussi des programmes de compteurs communicants pour le gaz et l'eau). Et alors que les compteurs d'électricité appartiennent aux Collectivités territoriales, et souvent aux communes elles-mêmes.

Ces Présidents de syndicats départementaux reprennent dans leurs courriers les "éléments de langage" fournis par l'entreprise ErDF pour prétendre que les maires ne pourraient s'opposer au déploiement des compteurs communicants, alors que plus de 80 communes en France ont déjà pris des délibérations (*) qui ne sont attaquées devant la justice administrative ni par ErDF ni par les Préfets, assurément par peur d'être déboutés. Voir ci-dessous les réponses aux arguments avancés (**).

Notons par exemple la directive européenne du 13 juillet 2009 qui imposerait le déploiement des compteurs Linky : il se trouve que l'Allemagne s'en est affranchie en annulant la généralisation des compteurs communicants (seuls les gros industriels en seront dotés).

Quant aux Préfets, ils se joignent à cette indécente opération d'intimidation en envoyant, aux maires qui ont pris des délibérations anti-Linky, des courriers "décrétant" sans gène que ces délibérations sont "illégales" et doivent être retirées. Or, seule la justice administrative peut annuler ces délibérations… ou les conforter ! (***)

On notera l'étrange zèle de René Massat (Ariège) qui, loin de soutenir les maires, se transforme en supplétif de la Préfète en envoyant aux maires récalcitrants copie de la lettre de cette dernière (lettre reprenant elle aussi mot pour mot les éléments de langage d'ErDF) !

Il est donc clair que nous assistons à une grande opération d'intimidation, basée sur le bluff, et dont l'objectif est de pousser les maires à retirer d'eux-mêmes leurs délibérations.

Les maires doivent donc répondre aux préfets qu'ils n'ont pas la même appréciation qu'eux et, de fait, qu'ils maintiennent leurs délibérations. On verra alors bien si les Préfets vont réellement au Tribunal administratif et, le cas échéant, si les délibérations sont annulées ou pas…

Il est désormais évident que la question des compteurs communicants, outre les réels problèmes qu'elle soulève (santé, libertés publiques), met aussi en jeu la démocratie locale : si les maires sont réduits au silence dans cette affaire, ils auront définitivement perdu leur raison d'être.

Les élus de toute la France doivent s'affranchir des appels au renoncement et à l'impuissance et, au contraire, prendre toutes leurs responsabilités pour protéger leurs administrés et, dans le même temps, sauvegarder la démocratie locale.

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal
Saint-Macaire (33)




(*) cf http://refus.linky.gazpar.free.fr  
(**) http://refus.linky.gazpar.free.fr/reponse-au-8pages-de-ErDF.pdf  
http://refus.linky.gazpar.free.fr/QUEST-REP-LINKY.pdf  
(***) http://refus.linky.gazpar.free.fr/alerte-prefets.htm  

ALTIER ALAIN
Le 07/04/2016 à 12:12:50

Avec Linky, il ne faut pas se laisser impressionner !

C'est peut-être une chance, une façon de cristalliser notre opposition à un système qui va dans le mur, c'est certain.

Nous sommes en plein dans les conflits d'intérêts, les arguments d'autorité ("c'est obligatoire, c'est pas légal pour les maires de refuser"), l'infantilisation et la soumission du peuple ("compteur intelligent, vous ferez des économies"), l'arnaque financière (augmentation certaine des facturations de 15 à 20 % dans un premier temps, puis tarifs différenciés selon les heures et les jours), les atteintes aux libertés publiques (courbes de charge des logements), la porte ouverte au piratage et aux problèmes techniques (aucun recours dans ce cas) et la porte ouverte à la dictature (coupure dématérialisée du courant ou baisse autoritaire de la puissance fournie).

Mais n'oublions jamais que l'opinion devient une force lorsqu'elle est bien informée et qu'un petit nombre de gens actifs et déterminés fait toujours changer les choses. Il ne faut pas devenir fatalistes et désabusés, nous savons que nous avons raison (comme ceux qui ont refusé le vaccin H1N1 en 2009-2010)...

soleil vert
Le 07/04/2016 à 12:06:06

Bonjour,

Ce jour sur Centre Presse:
http://www.centre-presse.fr/article-451812-l-ardan-se-mefie-des-compteurs-linky.html  

L'Ardan se méfie des compteurs Linky

Le principal sujet abordé lors de son assemblée générale par l'Ardan, association de protection de l'environnement, a été l'installation de la nouvelle génération de compteurs d'électricité « Linky ».

Les pouvoirs publics ont décidé de généraliser ces compteurs sur l'ensemble du territoire. 35 millions devraient être installés d'ici 2021. Mais cette opération ne ferait pas l'unanimité, loin s'en faut.
En présence de Guy Morlière, maire adjoint de l'Isle-Jourdain, Sylviane Soubry, maire de Moussac et de Michel Debiais de l'association UFC Que choisir, Alain Bregeon, membre du bureau de l'Ardan a présenté un long réquisitoire contre ces compteurs. Face, a-t-il expliqué, aux quelques avantages évoqués par ERDF, (maîtrise de la consommation, établissement des factures en temps réel, ajustement des consommations d'électricité aux moyens de production...), la liste des inconvénients ne cesserait, selon lui, de s'allonger et les associations - dont Ardan - s'inquiéteraient de plus en plus (*) des répercussions sur la santé ou sur la vie privée sans oublier le coût de l'installation de ces compteurs.

(*) Sur le site http//: linky86.e-monsite.com

ALTIER ALAIN
Le 07/04/2016 à 11:36:43

Bonjour,

Nous voyons là que les articles de Presse il faut s'en méfier et qu'il est plus que nécessaire de faire des recherches pour en vérifier la vérité!

Article de Presse de la Dépêche du Midi à classer comme étant donc un HOAX.

Réponse reçue concernant "l'annulation délibération LOUBAUT"

Bonjour,

oui, le mot d'ordre a été donné aux préfets et au Pdts de Syndicats départementaux d' INTIMIDER les maires !
Mais un préfet ne PEUT PAS annuler une délibération, seule la justice administrative le peut (elle peut aussi valider la délibération !)

Tout est expliqué sur le site : http://refus.linky.gazpar.free.fr/  
en particulier ici http://refus.linky.gazpar.free.fr/delibs-valables.htm  
et
http://refus.linky.gazpar.free.fr/renoncement.htm  


J'avais expliqué à Ramon qu'il s'était un peu emballé en annonçant il y a quelques temps que sa délibération était validée (elle avait juste reçu un tampon d'accusé de réception), et voilà maintenant que ça s'emballe dans l'autre sens avec ce titre FAUX : la délibération de Loubot n'est PAS annulée...

Stéphane

ALTIER ALAIN
Le 07/04/2016 à 11:10:32

aujourd'hui dans LeMonde :

En une sous le titre "Refus Linky" et dans l'article sous le titre "Une commune de Gironde refuse le compteur Linky"
http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2016/04/07/une-commune-de-gironde-refuse-le-compteur-linky_4897468_1656994.html  

La commune de Saint-Macaire, en Gironde, a voté trois délibérations contre l’installation du compteur électrique communicant Linky et ses équivalents pour le gaz et l’eau.

« Il n’est économiquement et écologiquement pas justifié de se débarrasser des compteurs actuels qui fonctionnent très bien et ont une durée de vie importante », a annoncé, jeudi 7 avril, Stéphane Lhomme, conseiller municipal de la commune de 2 000 habitants et militant écologiste, promoteur d’une campagne de refus d’installation de ces dispositifs. Environ 85 communes françaises refusent à ce jour l’installation de ce type de compteur, selon le site internet animé par Stéphane Lhomme.

« Cette affaire met gravement en cause la démocratie municipale : ErDF et les autorités françaises veulent investir nos communes et entrer jusque dans nos logements pour y installer leurs compteurs communicants, tout en prétendant que les maires et élus municipaux n’ont rien à y redire », déclare-t-il.

Le conseil municipal rappelle que « les compteurs d’électricité appartiennent aux collectivités et non à ErDF ». En conséquence, il « décide que les compteurs d’électricité de Saint-Macaire, propriété de la commune, ne seront pas remplacés par des compteurs communicants [de type Linky ou autre], et qu’aucun système relevant de la téléphonie mobile (GPRS ou autre) ne sera installé sur ou dans les transformateurs et postes de distribution de la commune ».

Lire aussi : Sur le modèle de Linky, GRDF lance ses compteurs de gaz intelligents
Nombreux détracteurs

ERDF, filiale d’EDF chargée de la gestion du réseau électrique basse et moyenne tension, a lancé en décembre la pose dans tous les foyers français du compteur électrique communiquant Linky. Ce vaste chantier durera six ans.

Ce compteur « intelligent » permet d’éviter le passage d’un technicien pour relever les compteurs. La consommation est mesurée en temps réel et transmise une fois par jour au fournisseur d’électricité, permettant une facturation plus précise que celle basée sur des estimations.

Ses détracteurs mettent en cause la réalité de ses avantages, notamment les gains espérés en matière de consommation d’électricité. D’autres s’inquiètent des possibles risques pour la santé liés aux ondes électromagnétiques émises par le compteur.

A quoi, pour rappel il faut ajouter
- l'augmentation des factures
- les risques de pannes, d'incendie et de cyberterrorisme (cf par exemple des hôpitaux américains dont le système informatique a été paralysé jusqu'à paiement d'une rançon)
- l'atteinte à la vie privée qui transforme les consommateurs en gibier de marketing
- la dépendance totale et instantanée à l'arbitraire du fournisseur

NB'en jetez plus la cour est pleine
Pheel

Pheel
Le 07/04/2016 à 10:10:45

Bonjour,

Ce jour sur France Bleue:
www.francebleu.fr/infos/societe/saint-macaire-et-barsac-en-premiere-ligne-contre-les-compteurs-linky-1459968280.   " target="_blank">http://mhot.me/ www.francebleu.fr/infos/societe/saint-macaire-et-barsac-en-premiere-ligne-contre-les-compteurs-linky-1459968280.    

Saint-Macaire et Barsac en première ligne contre les compteurs "Linky"

Hier soir le conseil municipal de la commune de Saint-Macaire a voté une délibération pour exprimer son refus de voir s'installer des compteurs "nouvelle génération". Un mouvement de fronde qui gagne d'autres communes en France et en Gironde.

C'est la deuxième fois que Saint-Macaire votait une telle résolution. La première fois — mi-décembre — c'était pour dire non aux relais des compteurs dits "intelligents", cette fois-ci c'est une décision globale, contre tous les compteurs nouvelle génération : Linky pour l'électricité, Gazpar pour le gaz, ainsi que le nouveau compteur d'eau. Dans la foulée de Saint-Macaire, d'autres communes se sont positionnées contre ces nouveaux compteurs, le début d'un bras de fer.
Principe de précaution

À St-Macaire, , c'est Stéphane Lhomme, conseiller municipal mais aussi militant écologiste qui mène la fronde... D'après lui les communes ont peu à peu pris conscience qu'elles pouvaient s'opposer à la pose de ces compteurs : "Nous nous sommes aperçus qu'en tant que municipalité nous étions propriétaires d'un certain nombre de compteurs [...] et donc nous pouvons nous opposer à l'arrivée de ces compteurs qui posent énormément de problèmes". Ces problèmes, c'est surtout le fait que ces compteurs sont capables de communiquer entre le domicile de l'utilisateur et le réseau pour déclarer la consommation. Certains y voient une intrusion, ERDF explique que c'est purement technique et avant tout pour faciliter la vie de l'utilisateur.

D'autres mettent en cause la nocivité de ces compteurs à cause des ondes qu'ils vont émettre pour communiquer. C'est la raison principale qui a poussé le Maire de Barsac en Gironde à rejoindre le front des "anti' compteurs nouvelle génération. Plus de 80 communes à ce jour ont clairement fait connaitre leur opposition à ce déploiement de compteurs communicants. Dans le doute, le principe de précaution doit toujours prévaloir pour Dominique Cavaillols, le Maire de Barsac. ERDF répond que les émissions de ses compteurs sont 150 fois inférieures à celles d'ampoules basse consommation.

Par le passé on a démontré qu'on pouvait faire des choses et après en supporter les conséquences sur la santé. C'est une façon d'alerter les pouvoirs publics.
Dominique Cavaillols — Maire de Barsac

13000 compteurs "Linky" déjà installés en Gironde

Pour autant le déploiement des nouveaux compteurs d'ERDF a déjà commencé en Gironde. 13000 sont déjà en place, principalement dans Bordeaux et ses alentours. Pour tenter de convaincre les sceptiques, ERDF met en avant le fait que 300000 ces compteurs ont déjà été expérimentés entre 2009 et 2011 à Lyon et Tours. Et que de toute façon leur installation fait suite à une directive européenne, la marge de dialogue est donc faible. Patrick Herran, directeur d'ERDF en Gironde joue la carte de l'apaisement : "Il n'est pas question de forcer la porte des clients. "Linky" arrive, nous sommes là pour faire de la pédagogie autour de ce qu'est ce compteur".

Des explications qui pour l'instant peinent à convaincre totalement les plus récalcitrants. D'autant plus que quand les particuliers s'opposent à la pose de ces compteurs, ERDF n'a aucun moyen de les installer de force.

ALTIER ALAIN
Le 07/04/2016 à 09:23:31

Bonjour,

Un ordre a t'il été donné aux Préfets?

Ce jour sur La Dépêche du Midi:http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/07/2320102-linky-la-deliberation-de-loubaut-annulee.html  

Linky : la délibération de Loubaut annulée
Énergie - La préfecture la déclare «illégale»

La préfecture de l'Ariège a annulé la délibération de la petite commune de Loubaut, 28 habitants, située aux confins de l'Ariège et qui s'oppose à l'installation de compteurs Linky. Le maire, Ramon Bordallo, en proposera une nouvelle version à son conseil municipal.

Acte premier, le 17 février dernier. La commune de Loubaut adopte une délibération s'opposant à l'installation de compteurs «Linky» sur son territoire, pour des raisons sanitaires essentiellement. Et en se référant implicitement au principe de précaution. Le maire, Ramon Bordallo, est prudent, et met en avant la question de la propriété des compteurs et l'absence d'assurance : «Loubaut loue un appartement communal, et notre assureur ne prend pas en charge le risque électromagnétique», résume l'élu, qui ne veut pas prendre de risques par rapport à ses locataires. D'après lui, la responsabilité de la commune est directement engagée. Il laisse ses administrés libres d'accepter la pose des nouveaux compteurs, mais à condition qu'ils «signent une décharge».
«Seule la responsabilité d'ERDF est engagée», selon la préfecture

De son côté, la préfecture de l'Ariège invite la commune à «retirer sa délibération», qualifiée «d'illégale». Le courrier reçu à Loubaut insiste sur «l'obligation légale des compteurs Linky», qui résulte du droit de l'Union européenne. La préfecture explique que la commune «n'a plus le pouvoir de s'opposer à ce déploiement», puisque la compétence en matière de distribution d'énergie électrique a été transférée au SDE 09 (1), que «les mesures de police ne relèvent que du maire seul», et pas de son conseil municipal et assure que le concessionnaire est seul responsable du fonctionnement de ses équipements. «En cas de dysfonctionnement des équipements, seule la responsabilité d'ERDF serait susceptible d'être engagée», assure la préfecture.
Le maire de Loubaut persiste et signe

Pour Ramon Bardello, ce n'est pas du tout certain. «J'ai fait de nombreuses recherches dans les documents que nous avons, au sujet de cette concession, explique l'élu. La question de la propriété des compteurs - c'est la seule question qui compte vraiment - n'est pas tranchée. Il n'est pas certain qu'ils soient la propriété du concessionnaire. Dans ce cas, la responsabilité de la commune pourrait être engagée». Le maire de Loubaut entend présenter une nouvelle délibération à son conseil d'ici quelques jours, après avoir pris le conseil d'avocats spécialisés. Une délibération qui, bien sûr, s'opposera à l'implantation de ces compteurs «intelligents».

(1) Syndicat départemental d'énergies.

ALTIER ALAIN
Le 07/04/2016 à 09:19:34

C'est le blog du grand prêtre Alain altier ????

un anonyme
Le 07/04/2016 à 08:20:39

Bonsoir
monter un comité ou une association contre ERDF EDF avec un avocat et des experts en ingénieure rie en électricité et enseignant des institut universitaire qui peuvent donner des renseignements sans probléme des experts en cancérologie pour la santé, et mettre tous ce petit monde devant les tribunaux le plus rapidement possible avisé les maires des communes le Ministres de l'environnement et dépôt de plainte avec toute les expertises qui pourrons nous êtres utiles ,de mon coté je vais le mettre en pratique dans mon village dans le Gard

josy
Le 07/04/2016 à 00:54:00

Bonjour et au revoir à tous...
j'ai décidé de ne plus suivre cette page...
trop de polémique stériles qui ne sont pas constructives...
un seul regret : je ne verrai plus les informations écrites par Alain Altier, le seul à donner vraiment de VRAIS informations...
bon vent et bonne route à tous, je me désabonne...
Danielle

danielle dubus
Le 06/04/2016 à 20:52:39

bonjour Françoise,
j'avais la même idée que vous il y a une dizaine d'années... les idéaux écologiques... seulement voilà... pas possible... trop cher... pas accessible...
Danielle

danielle dubus
Le 06/04/2016 à 20:50:13

Bonjour,

Pour demain matin sur France Bleu Bourgogne:
Donnez votre avis : avez-vous peur des ondes ?


Faut-il avoir peur des ondes ? Témoignez sur Facebook et Twitter et ce jeudi à partir de 7 heures en appelant le 03.80.42.15.15.
Notre invité à 7h54 est Didier Stuerga, professeur de chimie à l'Université de Bourgogne et animateur du Germ, le Groupe d'études et de recherches sur les microondes

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 18:22:58

Bonjour,
Ce jour sur:
http://confluences81.fr/2016/04/06/dordogne-non-a-linky/  

Dordogne : non à Linky !

Il existe en Dordogne le “collectif 24” qui est très actif et organise une réunion le 21 avril à laquelle il a invité tous les maires du département.
Nous commençons à avoir de sacrés dossiers et ils sont exploitables par qui le désire.
Avec toute mon amitié militante et mon amitié tout court,
Anne
Ce qui se prépare avec les compteurs Linky, ceux que l’on dit compteurs intelligents…

– gâchis invraisemblable, économique et écologique, avec le changement de millions de compteurs en bon état, certains ayant une durée de vie de soixante ans, pour mettre à la place des compteurs d’une durée de vie de quinze ans
-suppressions d’emplois pour le relevé des compteurs, et mensonge au sujet de soi-disant créations d’emplois pour l’installation des nouveaux, puisque ce ne serait que des emplois temporaires
-risques graves pour la santé causés par des impulsions électriques continuelles partout dans les logements
-introduction permanente de surveillance des consommations de tous les appareils électriques dans les habitations privées
etc… etc….
Il y a une véritable campagne d’intoxication faite par EDF, ERDF, et les syndicats qui les représentent, car ces institutions commencent à craindre le mouvement de citoyens qui refusent de se laisser imposer les nouveaux compteurs. Ainsi, dans un de leurs derniers mensonges ces institutions (EDF, ERDF et syndicats) prétendent que ce ne sont pas les communes qui sont propriétaires de ces compteurs (alors qu’elles le sont dans la quasi totalité des cas) et que les communes ne seraient donc pas responsables des dégâts sanitaires ou incendiaires causés par ces nouveaux compteurs, mais que ce serait bien elles les responsables. Lorsqu’on lit correctement leur circulaire, cela s’avère faux…
De nombreux citoyens s’organisent en collectifs pour lutter contre ce que je nomme volontiers un énorme scandale. En parlant avec votre mairie, en l’informant, vous pouvez la faire réfléchir, et lui faire voter par le conseil municipal le refus d’installation de ces compteurs. C’est ce qu’ont déjà fait plus d’une soixantaine de communes…
Essayez d’habiter dans une des prochaines communes hors-linky!
Et faites circuler au maximum ces différents éléments…
avec les liens :
http://www.iffriberac.com/blog/voirarticle/16  
http://www.iffriberac.com/blog/voirarticle/27  

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 18:20:24

Bonjour,
Cela fait pas mal de temps que je lis les commentaires vis à vis du linky et je me rends compte qu'on n'avance pas. Entre ceux qui disent qu'on peut le refuser et ceux qui disent l'inverse... j'en vois même qui s'insultent... Comme la plupart d'entre vous, je suis totalement contre le linky et écoeurée par les manoeuvres diverses pour nous obliger à mettre ce compteur. Alors je me dis qu'il est peut-être temps de regarder dans une autre direction. Et si le linky faisait se réveiller l'humain qui dort en nous ? et si au lieu de lutter contre lui, on se battait pour nous ? Comment ? et bien il existe, par exemple, l'énergie solaire. Certains arrivent à avoir une maison autonome. Et si nous nous mettions tous ensemble, partagions nos idées et notre savoir faire pour s'aider à devenir autonome en électricité, et ainsi, qui croyez-vous qui gagnera ? Contre notre solidarité, le gouvernement comme EDF ne pourront rien, et nous retrouverons notre liberté, nous les ferons reculer. Pas besoin de manifestation ni de révolution. Ensemble, nous sommes plus forts qu'eux. Ne soyons plus leurs esclaves, réveillons-nous !! J'habite dans le doubs et je cherche à mettre ma maison au solaire, mais je n'ai aucune connaissance... j'attends vos idées. Bien cordialement.

françoise
Le 06/04/2016 à 17:40:05

Bonjour
A Denis, mais vous dites que vous ne lisez pas, je vous cite:
"Je me plairait à vous lire...mais non !!"
Que faites vous donc ici?

Comme je l'ai écris ici et/ou ailleurs, la Résistance débute par son cercle familial, amis... et via son carnet d’adresses et non sur les réseaux donc Internet.
Le post dont vous faites allusion, j'ai bien précisé que je parlais d'"Un article de mon journal".
Il me semble l'avoir écrit en m'adressant à Babeth qui invitait à rejoindre facebook.

Vous êtes donc la preuve vivante de ce que vous écrivez et que vous reprocheriez aux lecteurs mais confirmez mon choix de rester à mon carnet d'adresses qui est la véritable entrée en résistance. Ici et ailleurs nous aurons toujours un Danielarcs, un Denis ou autres dont je laisse aux intervenants d'apprécier.

Quoiqu'il en soit:
Voici les commentaires/réponses des 3 associations suite aux dernières actualités postés et que je leur ai transmises pour commentaires éventuels:

Stephane:
-Rien de nouveau : les "autorités" se prennent pour la justice administrative et "décrètent" que les délibs municipales sont illégales, il s'agit d'une nouvelle opération d'intimidation...

-Mon commentaire est que les "élites" écolos (ou prétendues écolos) sont les pires calamités de la planète...

Annie Lobbe:

Les arguments écologique ne tiennent pas concernant le Linky.

Voir réponse à la 4ème question :
http://www.santepublique-editions.fr/questions-reponses-sur-le-linky.html  

Bien sincèrement à vous,
Annie Lobé


Next-up:
-Bonjour,

Ce truc est du même cru que ce qui avait été publié lors de la mise sur le marché des LFC, c’est presque un publi-reportage personnalisé d’ERDF / ADEME.

Michelle Rivasi roule à 200 % pour le Linky, attention de ne pas se laisser prendre au piège.

Comprendre qu’ERDF fera ce qu’elle voudra demain sans rien demander à quiconque du Linky c’est trop demander en compréhension à certains !!

Dit autrement la prose qui est dans ce truc n’a aucune valeur elle est déjà fausse aujourd’hui, demain elle le sera encore plus !

Cordialement
Hugo



-Bonjour,



C’est beaucoup, mais beaucoup plus compliqué que cette prose proposée "enveloppée dans du juridique" pour la rendre crédible.



Certains pensent pouvoir porter un avis juridique, certes vis-à-vis des contrats de cessions par rapport à la responsabilité, mais en réalité nous voyons bien qu’il y a immédiatement une extrapolation en terme de conformité aux normes vis-à-vis de la santé suspendue aux conclusions d’organismes officiels ce qui aboutit à ce que tous ces rapports qui se succèdent n’ont au final aucune valeur, pourquoi ?



Simplement parce que dans la cadre du compteur Linky tout est fluctuant de a à z, rien n’est figé et dire par exemple qu’a 0,20 m le linky n’émet que 0,1 V/m démontre une méconnaissance totale des règles de base les plus élémentaires de la physique universelle notamment par rapport à la densité de puissance du champs radiatif magnétique artificiel qui est en fonction et proportionnel en valeur par rapport à l’intensité en ampères circulant dans les câbles.



Etc … Etc …



L’aspect purement technique ne se résume pas à la physique, mais à celui du contexte des évolutions technologiques, de G1, ERDF est passé au G2, puis au G3 et prochainement le Linky sera évidemment au G4 et ne parlons pas de tous les paramètres de variantes du Linky en MHz en émetteurs RF non seulement ERL, mais aussi carrément avec un deuxième émetteur lui en MHz mais plus puissant pour transférer les données au gestionnaire pour plus de dix millions de points de livraisons en zones non urbaines.
Pour toutes ces évolutions ERDF ne demandera l’avis de personne, c’est le groupement qui décide et le groupement qui est privé est composé exclusivement d’industriels.



Il y a un grand oublié aussi actuellement dans toutes les extériorisations actuelles, ce sont les bailleurs privés des servitudes des câbles en façades, ils sont plusieurs centaines de milliers en France et eux ils ont plus de pouvoir que les 36 000 Maires, pour lesquels ERDF essai de refaire le coup avorté de l’impasse sur la propriété du compteur (subtile esbroufe)



Depuis des mois nous ne cessons de le répéter, ERDF ne peut modifier unilatéralement le contrat de servitudes des propriétaires fonciers de surcroit en devenant de facto câblo-opérateur !



Depuis des mois nous ne cessons aussi de monter un exemple de ce qu’il faut exiger d’ERDF en la matière, notamment à tous ceux qui viennent voir le siège social de l’organisation où il a été interdit à ERDF de passer en façade de l’immeuble de 5 étages mis à notre disposition et en sus le gérant de la SCI a rajouté à cette interdiction celui mitoyen dont il est aussi propriétaire.
Les termes des contrats de servitudes de câbles en façades doivent être respectés comme les contrats d’EDF !

En France en droit la propriété est inaliénable.


A suivre …


Cordialement à tous

Serge Sargentini

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 15:14:45

Bonjour,

Un document que je découvre ce jour sur le site "La Feve":

http://lafeve.fr/IMG/pdf/fiche-linky_web.pdf  

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 13:33:37

Bonjour,
Je découvre ce jour sur: http://www.lenergiedavancer.com/la-cre-confirme-les-avantages-economiques-du-compteur-intelligent-linky/2016/04/06/  

La CRE confirme les avantages économiques du compteur intelligent Linky

Mis en place depuis le 1er décembre 2015, le compteur communicant Linky promet dès aujourd’hui plusieurs réductions sur la facture des usagers. La Commission de régulation de l’énergie, chargée d’encadrer le processus de transition vers ce nouveau dispositif, a confirmé dans une délibération publiée le 3 mars dernier, les conditions de la nouvelle tarification des prestations annexes appliquée par les gestionnaires de réseaux.

Economies d’énergie et baisse des coûts de gestion

Critiqué par certains élus locaux, le compteur communicant du groupe ERDF présente pourtant de nombreux avantages aussi bien pour la filiale d’EDF que pour les consommateurs. Il permet tout d’abord une gestion et une maintenance du réseau facilitées par la possibilité d’effectuer les relevés à distance. Cette nouvelle fonctionnalité réduit significativement le nombre des interventions des techniciens ERDF et donc le coût des opérations.

La CRE, qui détermine le contenu et le tarif des nouvelles prestations de transmission de données permises par les compteurs communicants d’électricité, a d’ores et déjà entériné plusieurs baisses de coûts. Ainsi, l’ensemble des prestations pour lesquelles une version sans déplacement est possible (ouverture de contrat, relevé de consommation, changement de régime…), ont enregistré des baisses de leurs tarifs depuis le 3 mars dernier. Le prix de la prestation de « mise en service » (pour tous les types de compteurs communicants ou non) baissera lui aussi progressivement à compter du 1er Août 2016 pour s’établir à 22,07 € H.T.

Ces économies substantielles permettront au groupe ERDF de financer l’ensemble de cette opération. Le coût lié au déploiement et à l’installation des boîtiers ne devrait donc pas se répercuter sur la facture des usagers et sera intégralement financé par la réduction des coûts de gestion et les économies réalisées grâce à la réduction des fraudes et autres « pertes non techniques » (erreur humaine, défaut de comptage, etc.) évaluées à plus de 1,9 milliard d’euros en moyenne.

Pour les consommateurs, Linky donne enfin les moyens de calculer avec précision les factures d’électricité sur la base des consommations réelles d’un foyer (et non plus sur une estimation), et de comprendre, via l’analyse des données, quels sont les gisements potentiels d’économies. Comme l’explique Gladys Larose, chargée des relations externes sur le projet Linky chez ERDF, « aujourd’hui il y a 50 % des compteurs électriques qui ne sont pas dans le foyer mais à l’extérieur. Avec Linky, le client pourra avoir accès à la visualisation de sa consommation d’énergie depuis un site Internet ». Les consommateurs pourront donc devenir acteurs de leur consommation électrique via un portail dédié leur permettant de visualiser leur consommation journalière, et d’agir en conséquence pour réduire leur facture.

35 millions de compteurs à l’horizon 2021

Considéré comme la première étape vers la généralisation des systèmes de gestion intelligents des consommations d’électricité prévue dans le cadre de la transition énergétique, les compteurs communicants Linky permettront également d’intégrer plus aisément la production électrique intermittente issue des énergies renouvelables. Ce compteur télé-opérable offre en effet la possibilité à ERDF de connaître avec précision la consommation électrique d’un foyer en temps réel et d’adapter ainsi au mieux la redirection des volumes électriques sur son réseau, et le basculement sur les énergies renouvelables.

« D’ores et déjà, nous avons 350.000 producteurs délocalisés – l’équivalent de 12 ou 13 tranches nucléaires – qui trouvent place sur le réseau et produisent de manière aléatoire au gré de la météo », précise le président du directoire d’ERDF, Philippe Monloubou. En modernisant le système de gestion, Linky permet ainsi d’intégrer au quotidien ces producteurs dans l’équilibre établi entre consommation et production, et contribue pleinement au développement des énergies renouvelables intermittentes sur le territoire français.

Pour rappel, le compteur Linky a été lancé fin 2015 et devrait équiper plus de trois millions de foyers d’ici la fin de l’année 2016. Son plan de déploiement prévu par le gouvernement représentera plus de 5 milliards d’euros d’investissements – à la charge d’ERDF et permise par les économies effectuées – et la création de 10.000 emplois pour la production et la pose de ces nouveaux compteurs. Les 35 millions de compteurs électriques français devront être remplacés à l’horizon 2021.

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 13:26:48

Bonjour,
On en reparle ce jour sur BFM Tv:

http://www.bfmtv.com/societe/linky-nouveau-compteur-nouveaux-risques-964743.html  

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 13:24:01

Drôle d'état d'urgence dans le pays !
Toujours autant de manifestations, toujours autant de radicalistes motivés à aller voir les 72 vierges, toujours autant de voiles intégrales dans nos rues, j'en passes et des pires encore...
N'allez pas croire que mon post précédent est dirigé exclusivement vers vous Mr Altier.
Ce que je laisse entendre est le problème des pavés de 600 lignes, que très peu de gens se plairont à lire jusqu'au bout...cela étant encore une fois, mon avis personnel. Cela n'enlève en rien vos capacités intellectuelles, et votre logique sur le sujet. Je me plairait à vous lire...mais non !!

Quand au fait de vouloir quitter la page pour faire vos armes de résistances ailleurs, je doute que si vous le faites uniquement via un outil comme celui-ci, cela n'apportera qu'une goutte d'eau. Bien que, ça soit déja ça...
la résistance virtuel n'aura jamais les moyens de se transformer en résistance réelle...ou peu de chance ! C'est bien dommage car il est vrai que c'est un sacré outil de partage. Le fait est que sur la masse, peu sont des adeptes du web et encore moins de l'utilisation correct d'un ordinateur à proprement parlé. On les nommes, les utilisateurs lambdas...il y a une raison à cela.
Ils lisent et achètent encore les journaux, regarde les infos tv et sont toujours devant leur soupe à 20:00 pour regarder T.Fouine ;)

Cdlt.

Denis
Le 06/04/2016 à 13:23:56

Bonjour,
Un article de ce jour nous apprend et transmis aux 3 Associations que vous connaissez:

http://www.jolpress.com/les-collectivites-locales-ne-pourront-pas-sopposer-au-deploiement-de-linky-article-833552.html  

Les collectivités locales ne pourront pas s’opposer au déploiement de Linky

Dans un courrier adressé aux préfectures le 1er avril dernier, la Direction générale des collectivités locales, qui relève de l’autorité du ministre de l’Intérieur, est venue apporter des précisions sur le déploiement du compteur électrique Linky.

Cette fois, les maires de France ne pourront pas dire que l’Etat ne les écoute pas. Mardi 29 mars, ils envoyaient une lettre ouverte à Manuel Valls lui demandant de prendre ses responsabilités afin de rassurer la population française sur les bienfaits et l’innocuité du compteur "intelligent" Linky. Celui-ci continue en effet de susciter des inquiétudes chez certains citoyens, qui craignent des effets indésirables sur leur santé et des atteintes à la protection de leur vie privée.

Réduction de la consommation d’énergie

Le gestionnaire du réseau électrique, ERDF, qui s’occupe du déploiement du nouveau compteur depuis décembre dernier, n’a pourtant pas cessé d’expliquer pourquoi la plupart des craintes exprimées par les citoyens, bien que compréhensibles, sont infondées. Mais dans son courrier du 29 mars dernier, l’Association des maires de France (AMF) estimait qu’"en raison de sa qualité de concessionnaire et intervenant directement dans la pose des compteurs, la parole d’ERDF ne suffit pas à lever les inquiétudes. Une expression de l’Etat est urgente et nécessaire pour, d’une part, informer les maires sur les limites de leur capacité à agir dans ce domaine et, d’autre part, fournir de manière objective et transparente aux habitants inquiets les réponses qu’ils attendent".

Leur revendication aura été rapidement satisfaite. Vendredi 1er avril, à peine trois jours après avoir reçu le courrier, la Direction générale des collectivités locales (DGCL), qui relève de l’autorité du ministre de l’Intérieur, a adressé un courrier aux préfectures afin de lever les doutes et, comme le demandaient les maires, rassurer les Français quant aux bienfaits et l’innocuité de Linky.

Pour commencer, la DGCL rappelle l’intérêt de ce nouveau compteur, qui "vise à favoriser à terme une réduction de la consommation d’énergie". La lettre de la DGCL s’intéresse ensuite aux arguments avancés par les communes s’opposant au déploiement de Linky et les réfute l’un après l’autre. Selon la direction, les collectivités territoriales ne peuvent faire obstacle au déploiement de Linky ; bien que les compteurs soient la propriété des autorités organisatrices de distribution (AOD) d’électricité, "seul le concessionnaire a le droit de les développer et de les exploiter". Les communes, les établissements publics de coopération intercommunale ou les départements, en tant qu’AOD, ayant conclu un contrat de concession avec un gestionnaire de réseau tel qu’ERDF, ne peuvent donc arguer que le principe de libre administration est mis à mal car c’est bien le concessionnaire qui a le droit exclusif de développer et d’exploiter le réseau.

Respect de la confidentialité des données

Concernant le risque sanitaire pour la population, la DGCL rappelle que celui-ci n’est pas avéré et que, comme l’a déjà indiqué le ministère de l’Environnement, le niveau d’ondes générées par Linky est "conforme à la réglementation en vigueur". La DGCL évoque également l’avis du Conseil d’Etat selon lequel "les rayonnements émis [sont] conformes aux seuils réglementaires et ceux admis par l’Organisation mondiale de la sant". Au vu de ces éléments, la DGCL estime que rien ne justifie d’adopter de mesures particulières de précaution. Enfin, concernant le risque d’atteinte à la vie privée, l’organisme public rappelle qu’il existe des dispositions "visant à encadrer la communication des données personnelles et assurer leur confidentialit".

Difficile, pour le gouvernement, de répondre de manière plus précise à l’appel de l’AMF, qui ne pouvait se satisfaire du seul avis d’ERDF, juge et partie dans cette affaire. Seulement, l’avis de la DGCL confirme ce que le gestionnaire du réseau ainsi que de nombreux experts disent depuis des mois : Linky représente un risque moins important pour la santé qu’un téléphone portable, une tablette ou même un réfrigérateur ; les informations qu’il permettra de collecter seront transmises à l’opérateur dans un cadre légal scrupuleusement défini par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ; enfin, le compteur intelligent permettra de réaliser de véritables économies d’énergie, ce qui représente un bénéfice évident pour le consommateur mais aussi, et peut-être surtout, pour la planète.

un commentaire?

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 13:17:55

Bonjour,

Un article de mon journal:

LINKY: Arme silencieuse pour guerre tranquille


Bienvenue à bord


Il est manifestement impossible de parler d'engineering social, ou d'automatisation d'une société (engineering des systèmes d'automatisation sociale ou "armes silencieuses") sur une échelle nationale ou internationale sans impliquer de vastes objectifs de contrôle social et de destruction de la vie humaine (c'est à dire d'esclavage et de génocide).


La solution aux problèmes de notre époque requièrent une approche impitoyablement franche, sans s'embarrasser de valeurs religieuses, morales, ou culturelles.


HISTOIRE:

L'engineering social (l'analyse et l'automatisation d'une société) requièrent la mise en relation d'une grande quantité d'informations économiques toujours changeantes, si bien qu'un système ultra-rapide de traitement de l'information était nécessaire pour prendre de vitesse la société, et prédire quand celle-ci sera parvenue à sa capitulation.


Les calculateurs à relais étaient trop lents, mais l'ordinateur électronique, inventé en 1946 par J.Presper Eckert et John W.Mauchly remplit la mission.

L'étape décisive suivante fut le développement d'une méthode de programmation par lignes en 1947, par le mathématicien George B. Dantzig.

Puis en 1948, le transistor, inventé par J. Bardeen, W. H. Battrain, and W. Shockley, promit le champ d'action de l'ordinateur à une expansion rapide grâce à la réduction de l'espace et de l'énergie nécessaires.


Avec ces trois inventions sous leur direction, ceux qui étaient en position de pouvoir pressentirent fortement qu'il était possible pour eux de contrôler l'ensemble du monde en appuyant sur un bouton.

Immédiatement, la Fondation Rockfeller mit ceci en application en subventionnant un cycle d'études de 4 ans au Harvard College, fondant le Harvard Economic Research Project pour étudier la structure de l'économie américaine. Un an plus tard, en 1949, l'US Air Force se joignait au projet.

En 1952, la période d'études se termina, et une rencontre à haut niveau de l'Elite était conduite pour déterminer la prochaine phase des recherches en opérations sociales. Le projet Harvard avait été très fructueux, et quelques uns de ses résultats furent publiés en 1953, suggérant la possibilité d'un engineering socio-économique (*).

Avec la fusion nucléaire en 1954, la promesse de sources d'énergie illimitées à partir de l'hydrogène lourd de l'eau de mer, et en conséquence la disponibilité d'un pouvoir social illimité, était une possibilité éloignée de seulement quelques décennies.


La combinaison était irrésistible.

La Guerre Tranquille fut tranquillement déclarée par l'Elite Internationale lors d'une rencontre tenue en 1954.


Bien que le système des armes silencieuses fut presque conçu 13 ans plus tôt, l'évolution de ce nouveau système d'armes n'a jamais souffert de revers ou de contretemps majeurs.


En 1954, il fut bien reconnu par ceux en position de pouvoir que ce n'était qu'une question de temps, seulement quelques décennies, avant que le public ordinaire soit capable d'atteindre et de renverser le berceau du pouvoir, avant que les éléments essentiels de la nouvelle technologie des armes silencieuses soient accessibles pour une utopie publique comme elles le sont pour fournir une utopie privée.

Toute science est essentiellement un moyen vers un but. Le moyen est la connaissance. Le but est le contrôle. Au delà de ceci demeure une seule question: Qui sera le bénéficiaire?

Dans l'intérêt du futur ordre mondial, de sa paix et de sa tranquillité, il fut décidé de mener une guerre tranquille contre le public américain dans un premier temps puis Européen avec pour ultime objectif de déplacer l'énergie sociale et naturelle (richesse) de la masse indisciplinée et irresponsable vers les mains de quelques chanceux autodisciplinés et responsables.

Afin d'atteindre cet objectif, il était nécessaire de créer, de protéger, et d'utiliser de nouvelles armes qui, comme l'avenir le vérifia, étaient un type d'armes si subtiles et sophistiquées dans leur principe de fonctionnement et leur apparence publique qu'elles obtinrent le nom "d'armes silencieuses".


En conclusion, l'objectif de la recherche économique, telle qu'elle est conduite par les dirigeants du capital (banques) et des industries de biens et services, est l'établissement d'une économie totalement prévisible et manipulable.



Afin de parvenir à une économie totalement prévisible, les éléments des classes inférieures de la société doivent être amenées à un contrôle total, c'est à dire doivent être mises à la rue, placés sous un joug, et assignées à un devoir social à long-terme depuis le plus jeune âge, avant qu'ils aient une opportunité de se poser des questions sur la propriété de la matière. Afin de parvenir à une telle conformité, la cellule familiale des classes inférieures doit être désintégrée au moyen d'un processus d'augmentation des préoccupations des parents.


La qualité de l'éducation donnée aux classes inférieures doit être de la plus pauvre sorte, de telle sorte que le fossé de l'ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Avec un tel handicap initial, même de brillants éléments des classes inférieures n'ont que peu d'espoir de s'extirper du lot qui leur a été assigné dans la vie. Cette forme d'esclavage est essentielle pour maintenir un certain niveau d'ordre social, de paix, et de tranquillité pour les classes supérieures dirigeantes.

Arme silencieuse

-Elle tire des situations, au lieu de balles; -propulsées par le traitement des données, au lieu d'une réaction chimique;
-tirant leur origine d'octets d'informations, au lieu de grains de poudre;
- à partir d'un ordinateur, au lieu d'un fusil; - manipulée par un programmeur d'ordinateur au lieu d'un tireur d'élite, sous les ordres d'un banquier au lieu d'un général d'armée.
ETC.


Elle ne produit pas de bruit d'explosion évident, ne cause pas de dommages physiques ou mentaux évidents, et n'interfère pas de façon évidente avec la vie quotidienne sociale de chacun.

Elle produit pourtant un immanquable "bruit", cause d'immanquables dommages physiques et mentaux, et interfère de façon immanquable avec la vie sociale quotidienne; ou plutôt, immanquable pour un observateur entraîné, pour celui qui sait quoi regarder.


Le public ne peut pas comprendre cette arme, et donc ne peut pas croire qu'il est attaqué et soumis par une arme.


Le public peut instinctivement sentir que quelque chose ne va pas, mais en raison de la nature technique de l'arme silencieuse, il ne peut pas exprimer son sentiment d'une façon rationnelle, ou prendre en main le problème avec intelligence. Par conséquent, ils ne sait pas comment crier à l'aide, et ne sait pas comment s'associer avec d'autres pour se défendre.


Lorsqu'une arme silencieuse est appliquée graduellement, les gens s'ajustent, s'adaptent à sa présence, et apprennent à tolérer ses répercussions sur leurs vies jusqu'à ce que la pression (psychologique via économique) devienne trop grande et qu'ils s'effondrent.



En conséquence, l'arme silencieuse est un type d'arme biologique. Elle attaque la vitalité, les options, et la mobilité des individus d'une société, en connaissant, comprenant, manipulant, et attaquant leurs sources d'énergie sociales et naturelles, ainsi que leur forces et faiblesses physiques, mentales, et émotionnelles.

"Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation,et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois."

Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)


Base psychologique:

Quand le gouvernement est capable de collecter des taxes et de dimensionner la propriété privée sans juste compensation, c'est une indication que le public est mûr pour se rendre et consentir à sa mise en esclavage et à son asservissement légal.

Diversion

L'expérience a montré que la méthode la plus simple pour rendre efficace une arme silencieuse et gagner le contrôle du public est de maintenir le public ignorant des principes basiques des systèmes d'un coté, tout en le gardant dans la confusion, désorganisé, et distrait avec des sujets sans importance réelle de l'autre coté.


Ceci est obtenu en:


1 - décourageant l'activité de leurs esprits; sabotant leurs activités mentales; fournissant des programmes d'éducation de basse qualité en mathématiques, logique, design des systèmes et économie, et en décourageant la créativité.

2 - encourageant leurs émotions, augmentant leur égocentrisme et leur goût pour les activités émotionnelles et physiques, en:

a) - multipliant des affronts et attaques émotionnelles (viol mental et émotionnel) au moyen d'un barrage constant de violence, de guerres, de sexe dans les médias - en particulier la TV et les journaux.

b) - leur donnant ce qu'ils désirent - en excès - "junk food" pour l'esprit, et en les privant de ce dont ils ont réellement besoin.

3 - réécrivant l'histoire et la loi, et soumettant le public à des distractions, en étant ainsi capable de déplacer leurs pensées de leurs besoins personnels vers des priorités extérieures hautement fabriquées.


Ceci prévient leur intérêt et leur découverte possible des armes silencieuses et de la technologie d'automatisation sociale.


La règle générale est qu'il y a un profit dans la confusion; plus la confusion est grande, plus le profit est grand. Ainsi, la meilleure approche est de créer des problèmes, et ensuite d'offrir des solutions.


Médias:

Garder l'attention du public adulte distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. (TPMP D8, par exemple)


Enseignement:

Garder le public ignorant des véritables mathématiques, de la véritable économie, de la véritable loi, et de la véritable histoire.( Modification des programmes scolaires)


Spectacles:

Maintenir le divertissement public en-dessous du niveau de la sixième.(téléréalité)


Travail:

Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux.(bénévolat)




Table des stratégies



Faites ceci Pour obtenir ceci


Garder le public ignorant Moins d'organisation publique


Créer de la préoccupation Moins de défenses


Attaquer la cellule familiale Contrôle de l'éducation de la jeunesse


Donner moins de cash et plus de crédits ou d'indemnités Plus de laisser-aller et plus de données


Conformité sociale Simplicité de la programmation informatique


Minimiser la protestation contre les taxes Maximum de données économiques, minimum de problèmes de contrainte


Stabiliser le consentement Simplicité des coefficients


Etablir des conditions-cadre Simplicité des problèmes, solution des équations différentielles


Justesse du timing Moins de décalage et de flou dans les données


Maximiser le contrôle Résistance minimum au contrôle



Création de situations contrôlées, manipulation de l'économie et de la société
- allouer des opportunités
- détruire des opportunités
- contrôler l'environnement économique
- contrôler la disponibilité des matières premières
- contrôler le capital
- contrôler les taux bancaires
- contrôler l'inflation de la monnaie
- contrôler la possession de la propriété
- contrôler la capacité industrielle
- contrôler la fabrication
- contrôler la disponibilité des biens de consommation
- contrôler le prix des biens de consommation
- contrôler les services, la force de travail, etc.
- contrôler les paiements à des fonctionnaires du gouvernement
- contrôler les fonctions juridiques
- contrôler les fichiers de données personnelles
- contrôler la publicité
- contrôler le contact avec les médias
- contrôler le matériel disponible pour la réception TV
- détourner l'attention des problèmes réels
- encourager les émotions
- créer le désordre, le chaos, et l'aliénation mentale
- contrôler l'élaboration de formulaires de taxes plus détaillés
- contrôler le stockage de l'information
- développer les analyses et profils psychologiques sur les individus
- contrôler les facteurs sociologiques
- contrôler les possibilités de richesse
- faire du faible une proie
- neutraliser les forces
- drainer la richesse et la substance

La plupart des gens veulent être capable de soumettre et/ou de tuer d'autres êtres humains qui dérangent leurs vies quotidiennes mais ils ne veulent pas avoir à affronter les problèmes moraux et religieux qu'un tel acte de leur part pourrait engendrer.


Par conséquent, ils assignent le sale travail aux autres (incluant leurs propres enfants) comme pour garder le sang hors de leurs mains. Ils s'extasient sur le sauvetage d'animaux par des humains et puis s'assoient devant un délicieux hamburger dans un taudis repeint en blanc en bas de la rue et hors de vue. Mais encore plus hypocrite, ils paient des taxes pour financer une association professionnelle d'hommes célèbres collectivement appelés politiciens, et puis se plaignent de la corruption dans le gouvernement.


Résumé


Le peuple mandate les politiciens afin que le peuple puisse:

1) obtenir la sécurité sans avoir à l'organiser.

2) obtenir l'action sans avoir à y réfléchir.

3) infliger le vol, les blessures, et la mort à d'autres sans avoir à contempler la vie et la mort.

4) éviter la responsabilité pour leurs propres intentions

5) obtenir les bénéfices de la réalité et de la science sans s'exercer eux-mêmes à la discipline d'affronter ou d'apprendre l'une ou l'autre de ces choses.





Il donne aux politiciens le pouvoir de créer et de diriger une machine de guerre pour:

1) pourvoir à la survie de la nation/utérus.

2) empêcher l'empiétement de quoi que ce soit sur la nation/utérus

3) détruire les ennemis qui menacent la nation/utérus.

4) détruire ceux des citoyens de leur propre pays qui ne se conforment pas au respect de la stabilité de la nation/utérus.

Les abstentionnistes auraient ils cette même vision que moi, l'apolitique, le non inscrit, le non-votant, à tort ou à raison? Pour qui voter et pourquoi?

Puisque la majorité du public ordinaire n'exercera rien, il n'y a que deux alternatives pour réduire l'inductance économique du système:

1) Laisser le peuple s'entre-tuer dans la guerre, ce qui aura pour seul résultat la destruction totale de la vie sur terre.
2) Prendre le contrôle du monde par l'utilisation "d'armes silencieuses" économiques, sous la forme d'une "guerre tranquille", et réduire l'inductance économique à un niveau sûr, par un processus d'esclavage et de génocide.



Le dernière option a été retenue comme la meilleure option évidente. A ce point, il doit être clair comme du cristal pour mes lecteurs pourquoi le secret absolu est nécessaire à propos des armes silencieuses. Le public ordinaire refuse d'améliorer sa propre mentalité et sa foi en son prochain. Il est devenu une horde de barbares proliférants, et à proprement parler, un fléau sur la face de la terre.

Imaginez un instant que l'on vous donne la véritable raison de ces compteurs et autres. Qu'elle serait la réaction du public sachant tout ceci sortant de la bouche de Hollande? L'histoire de Marie-Antoinette, il(s) s'en souvient(ent)!

Allez au prochain article sur la puce RFID qui n'est que la suite logique puisque 5000 cobayes VOLONTAIRES expérimentes celle-ci dans 5 ou 6 pays avec la Suède comme pilote UE....

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 13:05:27

Bonjour,

Le Linky fait partie de cette longue liste que sont les "Armes de l'Ombre" ou bien les "Armes silencieuses", sans oublier les "Armes électromagnétiques".

Peu importe leur appellation. Le but est toujours le même.
Ce sera le sujet d'un prochain post sur ces fameuses "ARMES" quand je déciderais de quitter ce site pour RÉSISTER ailleurs.

Nous avons sous les yeux un exemple:

Comment le gouvernement français instrumentalise le terrorisme 06.04.2016

https://youtu.be/gcopLwkqFBs  
Après les attentats de Paris du 13 novembre 2015, le président de la république française François Hollande a décrété l’état d’urgence, qui a été prolongé par la suite jusqu'à fin mai. Cet état d’urgence permet entre autres des assignations à résidence, des perquisitions par les autorités, c’est-à-dire sans décision judiciaire, et l’interdiction de manifestations publiques.
Telepolis online a expliqué le déroulement des perquisitions officielles en France : durant le premier mois après les attentats, plus de 2 700 perquisitions ont eu lieu en France.
Les unités spéciales armées jusqu’aux dents ont enfoncé les portes des appartements au petit matin. Les habitants, le plus souvent menottés, ont dû regarder la perquisition de leurs affaires les plus intimes, et dans presque 90% des cas on n’a rien trouvé de suspect. Pourtant le gouvernement français veut inscrire une sorte « d’état de crise » permanent dans la constitution, ce qui restreindrait durablement les droits fondamentaux. Ici évidemment il ne s’agit pas en premier lieu de lutter contre le terrorisme ; au contraire, celui-ci est adroitement utilisé pour accroître la surveillance des citoyens, pour restreindre la liberté de réunion et pour élargir massivement les compétences policières et militaires du gouvernement.

« Ce que la ruse a caché viendra un jour à la lumière ; celui qui maquille les fautes récoltera un jour la moquerie.»

C’est ce qu’a dit autrefois William Shakespeare, poète anglais, dramaturge, comédien et directeur de théâtre.
Pour aussi justes que soient ces paroles de Shakespeare, elles ne se concrétisent pas toutes seules !

Ce qui est nécessaire, c’est des citoyens éveillés et attentifs qui démasquent inlassablement les mensonges des stratèges globaux et qui divulguent ces informations.


Sources / Liens :
http://www.humanite.fr/etat-durgence-trois-mois-de-plus-mais-pas-sans-droit-pour-les-citoyens-599904  

http://www.cncdh.fr/fr/publications/les-derives-de-letat-durgence-ou-le-recul-injustifiable-de-letat-de-droit  

 www.srf.ch/news/international/kommt-es-zumfranzoesischen-patriot-act.  

 www.heise.de/tp/artikel/46/46929/1.html.  
|  www.luzernerzeitung.ch/nachrichten/nternational/international-sda/Frankreich-verlaengert-Ausnahmezustand;art46446,684134.  
|


ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 11:44:15

@ Danielle
Je ne désespère pas, je constate..
Tant que nous n'aurons plus de Leaders, tel que nous en avons eu à une époque, ce n'est pas par le web que cela avancera ! Aller donc demandé au premier passant dans la rue si il a entendu parlé de Linky ou Gazpar ! Vous vous rendrez compte que le message n'est en rien passé...Et ce n'est pas une page web comme celle-ci qui fera avancé les choses. Encore moins avec des énergumènes qui énumère une situation qu'ils ne contrôle ni de pres ni de loin, ca brille en société virtuelle, rien de plus. Ceci étant juste mon avis personnel...D'ailleurs ces derniers ne nous lisent même pas, ils causent entre eux tout bonnement !!!
Bref, ce que je veux dire @Danielle, c'est qu'il n'y a personne, aucune âme, assez courageuse pour faire ce qu'il faut pour faire entendre l'opinion citoyenne d'une seule et unique voix...la division n'a jamais gagné et ce n'est pas par le biais d'un écran que cela se fera. La preuve, personne dans la rue ne vous tiendra un exposé sur ces compteurs pour la simple raison qu'il ne s'informent plus !!
Le pays n'est plus entre nos mains, n'est plus entre celle d'un gouvernement quelconque mais simplement entre les mains de ces consortiums, lobbys and Co...et ceux là, sont INTOUCHABLES !
Ce ne sont plus que des usines à pomper le fric des travailleurs et hier nous n'étions que des moutons. Demain, nous ne serons qu'un troupeaux de chèvre lobotomisé...a part ceux qui font des grands discours...qui n'aboutissent à rien car, aucun intérêt pour la masse !
Mais bon, humm...gardons l'espoir, il n'y a que cela qui nous fait encore survivre !
Et merde, encore un peu et je me sentais des ailes, à écrire un pavé ! Honte à moi.

Denis
Le 06/04/2016 à 11:20:37

Bonjour
je viens de prendre connaissance de votre message, je vais me renseigné auprès d'un ingénieur en électricité et d'un prof dans cette partie qui enseigne je pourrais en savoir plus pour la santé ce qui est pour le compteur sa se débattra devant la justice il faut quand même faire un courrier de contestation les avertir ceux qu'ils encourent en cas du changement de contrat qui à été signé avant 2014,il faut savoir que la SA électricité de FEANCE EDF ou la sa ERDF a engagé depuis le déploiement du système de comptage linky d'important travaux dans ses postes de transformation pour enlever notamment les bouchons destinés à l'injection de la nouvelle fréquence radioactive en KHZ du CPL du linky sur la fréquence unique du courant électrique 50 HZ de plus statutairement ERDF a interdiction de devenir un opérateur Télécoms via le CPL ce n'est qu'un passage de mon message , il faut faire un comité de défense contre EDF ERDF avoir avec nous un avocat un expert dans ce compteur et de savoir et de pouvoir les mettre devant le tribunal soit administratif c'est l'avocat qui nous le dira

josy
Le 06/04/2016 à 11:07:13

Bonjour,

Sur Sud Ouest: http://www.sudouest.fr/2016/04/05/pour-erdf-mieux-vaut-un-compteur-linky-qu-un-grille-pain-2321171-3603.php  

Lot-et-Garonne : pour ERDF, mieux vaut un compteur Linky qu’un grille-pain

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 10:22:36

Bonjour,
Sur le journaldétarné: https://lejournaldetarne.wordpress.com/2016/04/05/gaillac-la-mairie-abandonne-les-compteurs-linky/  


"Dans une dictature, la caricature et l'ironie sont les derniers refuges des esprits libres" – Jean Jaurès

Gaillac : la mairie abandonne les compteurs Linky

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 10:20:14

Bonjour,
Sur la Voix du Nord le 5:
Compteurs Linky : un collectif créé pour informer les consommateurs

http://m.lavoixdunord.fr/region/compteurs-linky-un-collectif-cree-pour-informer-les-ia37b0n3430242  

L’installation des compteurs Linky d’ERDF suscite le débat. Du côté des consommateurs, les interrogations sont nombreuses. Pour répondre à ces préoccupations, le collectif Infos Linky 62 a vu le jour. Ni pour, ni contre, le groupe dénonce cependant plusieurs changements liés à ces compteurs.

« Notre collectif est né à la suite de réunions à Ruisseauville et Auchy-lès-Hesdin concernant les compteurs Linky. Les habitants se posaient beaucoup de questions. Notre but, c’est d’informer les gens qui n’ont qu’une seule information : celle d’ERDF », précise Matthieu Leconte, président d’Infos Linky 62.

Une première réunion, organisée lundi 4 avril à la salle des fêtes de Bomy, a permis au collectif de faire le point avec une centaine d’habitants en quête de réponses. Pas question d’inciter les gens : « On ne jette pas la pierre à ceux qui sont pour l’installation de ces compteurs. On organise cette réunion pour que les gens aient toutes les informations afin qu’ils puissent prendre une décision eux-mêmes ».

L’augmentation des factures pointée du doigt

Le collectif met en doute les améliorations que promet ERDF avec ces nouveaux compteurs. Il dénonce notamment le changement du système de comptage. « Le système de comptage évolue des watts aux voltampères. Les factures aussi… Quinze millions de foyers risquent de voir leurs factures augmenter de 8 à 20 % selon l’UFC Que Choisir. »

Autre risque annoncé : les problèmes de santé liés aux ondes électromagnétiques. Le collectif est formel : aucune étude n’a été réalisée afin d’étudier les effets de ces ondes, jugées particulièrement dangereuses pour les enfants et les femmes enceintes. « Les radiofréquences sont jugées potentiellement cancérigènes par l’OMS depuis le 31 mai 2011. De plus, les radiofréquences accentuent les symptômes de l’électro-hypersensibilité », souligne Jimmy Carton, du collectif.

Coupures de courant, incendies, pannes… Le collectif dénonce aussi des dysfonctionnements liés à ces installations. Alors, les compteurs Linky sont-ils définitivement néfastes ? Le collectif tempère : « C’est une bonne chose au niveau de la communication entre les clients et ERDF. Ces compteurs permettent de connaître la consommation en temps réel, les relevés sont automatiques et se font à distance ».

Des consommateurs pris par le temps

Du côté des consommateurs, les interrogations se multiplient. Quel impact sur la santé ? Dans quel endroit de la maison ces compteurs seront-ils installés ? « Les habitants de Bomy ont reçu un premier courrier il y a quinze jours. En toute logique, les compteurs sont installés trois semaines après, poursuit Matthieu Leconte. Personne n’a encore signé quoi que ce soit, mais il faut savoir qu’une fois les compteurs installés, les usagers ne pourront plus faire machine arrière. »

Pour joindre le collectif :  www.collectif-linky-62.e-monsite.com.   Sur Facebook :  www.facebook.com/stopLinky62.  
« Aucun risque pour les usagers »

ERDF, forcément, ne partage pas le point de vue du collectif Infos Linky 62. On fait le point avec Pierre Bouvier, responsable du projet Linky dans la région.

Évolution du système de comptage et augmentation des factures : « Techniquement, o n est sur le même système qu’avant. La seule différence, c’est que les compteurs Linky affichent la consommation en watts et en voltampères. Mais seule la consommation en watts est prise en compte. Il n’y aura pas d’augmentation au niveau des factures. »

Le courant porteur en ligne et le câblage électrique jugé inadapté : « Le seul souci à ce niveau-là, c’est que les câbles électriques ne sont pas blindés. Ça ne pose pas de problème aux consommateurs, mais à nous puisque le signal CPL envoyé dans le réseau domestique est plus sensible aux perturbations extérieures. Il n’y a aucun risque pour les usagers. »

Les ondes électromagnétiques et leur danger pour la santé : « Aucune étude n’a été réalisée. Mais l’air ambiant est déjà saturé d’ondes à des degrés bien supérieurs. C’est un sujet de débat irréaliste quand on sait qu’une ampoule produit cent cinquante fois plus de volts par mètre qu’un compteur électrique. Même nos relevés montrent que le courant porteur en ligne a du mal à se frayer un chemin au milieu des perturbations qui existent déjà. »

Les incendies, les coupures de courant et les pannes relevés : « Dans la région, 30 000 compteurs Linky ont déjà été installés. À ma connaissance, aucun incident de ce type n’a jamais été relevé. Les procédures de contrôle lors de la pose des compteurs Linky sont très rigoureuses !

PAR MARINE FRITSCH

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 10:17:16

Bonjour,
Un autre fichier audio sur:
Podcasts de Radio Albiges

http://albigestech.universpodcast.com/episode/mag-linky-le-compteur-anti-democratique/  

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 10:15:39

Bonjour,

Allez voir et surtout écouter cette bande sonore de France Inter du 26 mars de Anne Brunel!

Cliquez sur "(re)écoutez cette émission"

Le lien: http://www.franceinter.fr/emission-les-legendes-du-web-la-fronde-anti-linky-nouveau-filon-des-complotistes  

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 10:13:43

Bonjour,
Pour ce jour:
Le Revest-les-Eaux 83200

Description :

ErDF voudrait bientôt changer votre compteur d'électricité vers un nouveau compteur " LINKY ", onéreux, radiatif et liberticide.

Plusieurs pays et de plus en plus de communes l'ont alors refusé.

Les collectifs Colibri Le Revest-Ollioules et Stop-Linky Aire Toulonnaise vous invitent à une réunion d'information / débat à ce sujet :

MERCREDI 6 AVRIL à 19H -- SALLE DES MINOTS (Rdc Mairie REVEST)

Contact : Fred ETHEVE 06 70 75 56 86 -- Michelle LISSILLOUR 06 86 28 78 85

ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 10:03:30

Bonjour,
Reponse/question de Annie Lobbe, journaliste scientifique indépendant au commentaire du Cabinet d'avocats SEBAN Associés posté ici hier à 19h59, que je lui ai transmis.

l'attention de
Marie-Hélène PACHEN-LEFEVRE
Aurélie CROS
Astrid LAYRISSE
Cabinet Seban Associés

Bonjour Maîtres,

Votre note du 5 avril 2016 :

http://www.seban-associes.avocat.fr/compteurs-linky-opposition-communes-contours-juridiques-du-probleme/  

qui reprend pour l'essentiel l'avis rédigé en février 2016 par le
cabinet Ravetto Associés, semble ignorer les informations issues de
l'enquête sur l'Affaire Linky :

Lundi 7 mars 2016
http://www.santepublique-editions.fr/objects/extraits-de-l-Analyse-juridique-note-Ravetto.pdf  
http://www.santepublique-editions.fr/objects/Analyse-juridique-de-la-note-Ravetto-04-03-16-18h.pdf  

Les maires qui n’auront pas délibéré pour refuser le déploiement du
Linky s’exposeront au risque judiciaire maximal, contrairement à
l’avis des avocats du Cabinet Ravetto Associés.

L’Association des maires de France (AMF) a diffusé lundi 29 février
2016 à tous les maires via son journal en ligne Maire-Info une note
rédigée par le Cabinet d’avocats Ravetto Associés prétendant que les
délibérations de refus du Linky étaient risquées d’un point de vue
juridique.

Mais ce cabinet d’avocats est très lié à la Commission de régulation
de l’énergie (CRE) qui a préconisé au Gouvernement français le
déploiement du Linky. Le Bâtonnier de Paris a été interrogé sur un
possible conflit d’intérêts concernant cette note Ravetto.

En effet, cette note n’a pas été commandée par la CRE, mais par la
Fédération nationale des autorités concédantes et régies (FNCCR),
représentant les intérêts des communes, propriétaires des réseaux et
compteurs électriques, des autorités concédantes (syndicats
départementaux d’électricité) et des entreprises locales de
distribution (régies autonomes).

Une analyse détaillée de la législation et de la jurisprudence
relatives aux multiples inconvénients du Linky (incendies, atteinte à
la vie privée, effets sanitaires, brouillages, pannes et black-out)
démontre et conclut, à l’inverse des avocats de Ravetto Associés, que
ce sont les maires qui n’auront pas délibéré pour interdire le Linky
qui s’exposeront au risque judiciaire maximal.

Le 10 mars 2016
Eléments sur le conflit d'intérêts :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/LINKY-ANALYSE-JURIDIQUE-NOTE-CABINET-AVOCATS-RAVETTO.pdf  

Réponse du Bâtonnier de Paris, 9 mars 2016 à l'interrogation d'Annie
Lobé du 4 mars 2016 : il ne répond pas aux journalistes :

http://www.santepublique-editions.fr/images/lettre-secretaire-commission-deontologie-batonnier-paris.png  

Question d'Annie Lobé, 9 mars 2016 : les communes et les adhérents de
la FNCCR peuvent-ils interroger le Bâtonnier de Paris ?
(sans réponse à ce jour) :
http://www.santepublique-editions.fr/objects/mail-annie-lobe-09-03-16.pdf  

Demande solennelle d'Annie Lobé à François Baroin, président de l'AMF,
d'interroger le Bâtonnier de Paris sur le possible conflit d'intérêts
(sans réponse à ce jour, tout comme le premier mail qu'Annie Lobé lui
a adressé le 20 janvier 2016
pour l'alerter sur la reconnaissance par ERDF de 8 incendies dus au
Linky
pendant la phase d'expérimentation) :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/mail-d-annie-lobe-a-francois-baroin-president-amf-le-25-mars-2016.pdf  

Monsieur François Baroin n'est lui-même pas neutre dans l'Affaire
Linky :

Document du 7 décembre 2010

François Baroin est signataire de la dérogation qui permet à M de
Ladoucette d'être reconduit à son poste de président de la
Commission de régulation de l'énergie (CRE) pour un nouveau mandant de
6 ans alors que la loi initiale ne permettait pas son renouvellement

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000023174854&categorieLien=id  

"II. ― Le mandat des membres du collège de la Commission de régulation
de l'énergie en exercice à la date de promulgation de la présente loi
s'achève
deux mois après cette date.
Le mandat des premiers membres du collège nommés après la date de
promulgation de la présente loi entre en vigueur deux mois après cette
date pour une durée de six ans en ce qui concerne le président, de
quatre
ans en ce qui concerne les membres nommés par les présidents de
l'Assemblée nationale et du Sénat et de deux ans en ce qui concerne
les deux autres membres.

Par dérogation au deuxième alinéa du II de l'article 28 de la loi n°
2000-108 du 10 février 2000 précitée, le président et les membres en
fonction lors de l'entrée en vigueur de la présente loi peuvent faire
partie des premiers membres du collège nommés après la date de
promulgation de la présente loi."

signé par :

Fait à Paris, le 7 décembre 2010.


Par le Président de la République :
Nicolas Sarkozy

Le Premier ministre, François Fillon
Le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités
territoriales et de l'immigration, Brice Hortefeux
La ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, Christine
Lagarde
Le ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et
de la réforme de l'Etat,porte-parole du Gouvernement,
François Baroin
Le ministre auprès de la ministre de l'économie, des finances et de
l'industrie, chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie
numérique,
Eric Besson
La ministre auprès du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des
collectivités territoriales et de l'immigration, chargée de
l'outre-mer,
Marie-Luce Penchard

-----------------

Le 25 mars 2016
Examen de la lettre de Pierre Monloubou, président d'ERDF, à tous les
maires de France :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/examen-lettre-de-pierre-monloubou-ERDF-aux-maires.pdf  

J'aimerais connaître votre avis sur les éléments ci-dessus.

Dans l'attente de votre réponse,
Bien sincèrement à vous,
Annie Lobé
Journaliste scientifique indépendante
http://www.santepublique-editions.fr/Linky.html  




ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 09:45:37

Bonjour,
Suite commentaires du cabinet d'avocats SEBAN posté hier à 19h59, par Next-up:

C’est beaucoup, mais beaucoup plus compliqué.



Certains pensent pouvoir porter un avis juridique, certes vis-à-vis des contrats de cessions par rapport à la responsabilité, mais en réalité nous voyons bien qu’il y a immédiatement une extrapolation en terme de conformité aux normes vis-à-vis de la santé suspendue aux conclusions d’organismes officiels ce qui aboutit à ce que tous ces rapports qui se succèdent n’ont au final aucune valeur, pourquoi ?



Simplement parce que dans la cadre du compteur Linky tout est fluctuant de a à z, rien n’est figé et dire par exemple qu’a 0,20 m le linky n’émet que 0,1 V/m démontre une méconnaissance totale des règles de base les plus élémentaires de la physique universelle notamment par rapport à la densité de puissance du champs radiatif magnétique artificiel qui est en fonction et proportionnel en valeur par rapport à l’intensité en ampères circulant dans les câbles.



Etc … Etc …



L’aspect purement technique ne se résume pas à la physique, mais à celui du contexte des évolutions technologiques, de G1, ERDF est passé au G2, puis au G3 et prochainement le Linky sera évidemment au G4 et ne parlons pas de tous les paramètres de variantes du Linky en MHz en émetteurs RF non seulement ERL, mais aussi carrément avec un deuxième émetteur lui en MHz mais plus puissant pour transférer les données au gestionnaire pour plus de dix millions de points de livraisons en zones non urbaines.
Pour toutes ces évolutions ERDF ne demandera l’avis de personne, c’est le groupement qui décide et le groupement qui est privé est composé exclusivement d’industriels.



Il y a un grand oublié aussi actuellement dans toutes les extériorisations actuelles, ce sont les bailleurs privés des servitudes des câbles en façades, ils sont plusieurs centaines de milliers en France et eux ils ont plus de pouvoir que les 36 000 Maires, pour lesquels ERDF essai de refaire le coup avorté de l’impasse sur la propriété du compteur (subtile esbroufe)



Depuis des mois nous ne cessons de le répéter, ERDF ne peut modifier unilatéralement le contrat de servitudes des propriétaires fonciers de surcroit en devenant de facto câblo-opérateur !



Depuis des mois nous ne cessons aussi de monter un exemple de ce qu’il faut exiger d’ERDF en la matière, notamment à tous ceux qui viennent voir le siège social de l’organisation où il a été interdit à ERDF de passer en façade de l’immeuble de 5 étages mis à notre disposition et en sus le gérant de la SCI a rajouté à cette interdiction celui mitoyen dont il est aussi propriétaire.
Les termes des contrats de servitudes de câbles en façades doivent être respectés comme les contrats d’EDF !

En France en droit la propriété est inaliénable.



A suivre …



Cordialement à tous

Serge Sargentini



ALTIER ALAIN
Le 06/04/2016 à 09:40:38

Chaque action entraine une réaction... Positive et créatrice ou, négative et destructrice.
Personne n'a le pouvoir de changer la loi immuable qui régit tout l'univers ! ! !.
Soyez créateur de bonheur!!!

Elisa
Le 06/04/2016 à 09:10:04

Bonjour Josy,
je pense que même si EDF blindait notre installation électrique (ce qui est impossible), il ne faudrait pas accepter ce compteur. la majorité parmi les opposants à ce compteur axent tous leurs arguments sur la nocivité des OEM générées par le compteur. Mais en dehors de cet aspect, il y a le plan financier qui reste important. Ce compteur vas sérieusement alourdir la facture des abonnés EDF qui vont participer au redressement du capital des actionnaires ! EDF va se faire de l'argent sur notre dos. Donc même s'il n'y avait plus le problème de nocivité, resterait celui de la facture et celui des problèmes techniques (puissance souscrite insuffisante pour le linky).
enfin, je ne comprends pas pourquoi tout le monde a peur. EDF, ERDF, agissent en toute illégalité. la loi de transition énergétique cautionne cet illégalité. comme dit un internaute "restons droits dans nos bottes" ! même pas peur!! lol !

danielle dubus
Le 06/04/2016 à 07:06:07

Bonsoir
je viens de prendre connaissance de vos derniers commentaires
tous le monde à peur c'est normal,il faut savoir que EDF ERDF ils ne peuvent pas vous imposer le Lynki sans avoir renforcer toute l'installation de votre ligne électrique ,vous êtes en droit de le refuser,et prendre immédiatement un avocat,pour votre défense,et faire demander une expertise judiciaire du compteur Lynki , ne pas attendre le dernier mois pour le faire surtout gardé le double de votre lettre qui doit être personnalisée et signé,ils ne peuvent pas pour ceux qui ont un contrat avant 2014 avec EDF changer votre contrat ,

Josy
Le 05/04/2016 à 20:18:41

Bonsoir,
Reçu ce jour l'avis du Cabinet d'Avocats SEBAN


Compteurs Linky et opposition des communes : les contours juridiques du problème
5 avril 2016

Présentés comme la première brique du développement des réseaux intelligents, les compteurs communicants, baptisés Linky, sont aujourd’hui l’objet d’un véritable combat mené par de plus en plus de communes sous la pression des habitants. Ces derniers sollicitent ainsi de leur Maire la prise d’une décision refusant l’installation de ces compteurs sur le territoire de la commune.

C’est ainsi que plusieurs communes ont pris des décisions en ce sens. Certaines décisions concernent également le nouveau compteur pour le gaz, dénommé Gazpar.

De telles décisions conduisent à s’interroger sur les pouvoirs dont disposent les Maires en la matière et sur leur éventuelle responsabilité en cas d’inaction. Dans ce contexte, il est intéressant de rappeler brièvement le cadre juridique du déploiement de ces compteurs (I) avant d’examiner les problématiques juridiques soulevées par l’opposition des communes à la pose des compteurs et qui doivent inciter les communes à agir avec prudence (II).

I. Le cadre juridique du déploiement des compteurs

Depuis plusieurs années, l’Union européenne a engagé une réflexion sur les réseaux électriques intelligents. L’idée de compteurs dits « intelligents » a peu à peu émergé en vue de permettre aux ménages de réduire leurs dépenses énergétiques.

Dans ce contexte, la directive 2009/72/CE du 13 juillet 2009 du Parlement européen et du Conseil concernant les règles communes pour le marché intérieur de l’électricité a incité les Etats membres à la mise en place de ces compteurs. Le paragraphe 2 de l’annexe I de ladite directive qui porte sur les mesures relatives à la protection des consommateurs, prévoyait ainsi que « les Etats membres veillent à la mise en place de systèmes intelligents de mesures qui favorisent la participation active des consommateurs au marché de la fourniture d’électricité ».

Cette directive prévoyait ensuite la fixation par les Etats membres d’un calendrier avec des objectifs sur une période de dix ans maximum pour la mise en place de systèmes intelligents de mesure.

Ces dispositions de la directive sont transposées en droit français dans le cadre de l’article L. 341-4 du Code de l’énergie (anciennement, le IV de l’article 4 de la loi du 10 février 2010). Cet article est venu confier aux gestionnaires de réseaux de distribution la charge de mettre en œuvre des dispositifs permettant aux fournisseurs de « proposer à leurs clients des prix différents suivant les périodes de l’année ou de la journée et incitant les utilisateurs de réseaux à limiter leur consommation pendant les périodes où la consommation de l’ensemble des consommateurs est la plus élevée ».

C’est ainsi que la société ERDF (ci-après ERDF), gestionnaire du réseau de la distribution d’électrique sur 95% du territorial national, a dans un premier temps, sous l’égide de la Commission de régulation de l’énergie (ci-après la CRE) mis en place une expérimentation entre 2009 et 2011.

Au vu de l’expérimentation menée, la CRE a alors proposé de généraliser le dispositif et elle s’est impliquée pour définir les grands principes et les fonctionnalités des systèmes de comptage évolué.

Dans un second temps, les cadres de régulation ont été définis dans les délibérations de la CRE du 17 juillet 2014, prises après consultations publiques et avis du Conseil supérieur de l’énergie (CSE) et publiées au Journal officiel le 30 juillet 2014.

C’est dans ce cadre législatif et règlementaire brièvement rappelé qu’ERDF a lancé, le 1er décembre 2015, le déploiement dans tous les foyers français des nouveaux compteurs. Le déploiement s’étalera sur 6 ans avec pour cible 90 % des utilisateurs équipés au 31 décembre 2021.

II. Les problématiques soulevées par l’opposition de certaines communes à la pose des compteurs

Le déploiement des compteurs a suscité l’inquiétude de nombreux usagers au regard des risques potentiels liés à leur utilisation (notamment les ondes électromagnétiques qui pourraient être émises).

A ce jour, une soixantaine de communes ont pris un arrêté pour s’opposer à la pose de ces compteurs sur leur territoire et ont ainsi informé la société ERDF de cette décision.

Dans un tel contexte, la légalité de ces décisions demeure discutée au regard de certaines questions juridiques qui se posent et qui seront brièvement examinées.

Ces interrogations doivent conduire à la prudence des communes qui seraient saisies par leurs habitants aux fins d’engager des actions similaires.

La question de l’usage par un Maire de ses pouvoirs de police pour refuser la pose des compteurs

Au regard des risques susceptibles d’être posés par les compteurs Linky, la question se pose de savoir si un Maire peut valablement prendre une décision de refus de pose des compteurs sur le territoire de sa commune en vertu de ses pouvoirs de police.

Certes, un Maire peut user de ses pouvoirs de police générale en vertu de l’article L. 2212-2 5° du Code Général des Collectivités Territoriales et prendre ainsi des mesures afin de prévenir ou faire cesser notamment un trouble à la sécurité, à la tranquillité, à la salubrité, à la moralité publiques, ou au respect de la dignité de la personne humaine.

Toutefois, il y a lieu de rappeler que de telles mesures, pour être légales, doivent être nécessaires et proportionnées à la gravité des faits. Dès lors, ces mesures doivent respecter a minima ce cadre restreint. Au cas présent, de telles mesures devraient probablement être limitées dans le temps et dans l’espace.

Mais surtout, quand bien même ces mesures respecteraient ce cadre, elles sont, à notre sens, illégales. En effet, ces mesures emporteraient violation de la loi, dans la mesure où elles contreviendraient aux lois et règlements qui prévoient et organisent le déploiement des compteurs sur le territoire français.

La question du principe de précaution pour justifier le refus de pose des compteurs dans une commune

Selon ERDF, le compteur Linky respecterait les normes sanitaires françaises et européennes et n’émettrait pas plus d’ondes que le compteur électrique actuel (cf. lettre d’ERDF du 19 février 2016 adressée à tous les Maires de France). Toutefois, une étude est en cours par l’Agence Nationale de la sécurité de l’environnement qui devait rendre un rapport en juin ou juillet prochain.

Aussi, la mise en œuvre du principe de précaution pour fonder une délibération d’une commune pour s’opposer à la pose des compteurs est discutable.

En droit interne, le principe de précaution figure à l’article L. 110-1 du Code de l’environnement dans les termes suivants : « l’absence de certitudes, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment, ne doit pas retarder l’adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles à l’environnement à un coût économiquement acceptable ».

Les autorités sont toutefois limitées dans leur action par leur domaine propre d’attributions. Ainsi, « le principe de précaution, s’il s’impose à toute autorité publique dans ses domaines d’attribution, n’a ni pour objet ni pour effet de permettre à une autorité publique d’excéder son champ de compétence » (CE 24 septembre 2012, Commune de Valence, n° 342990). L’action des autorités est également limitée par l’acceptabilité économique des mesures prises.

Au cas présent, s’agissant de l’implantation et du fonctionnement des compteurs Linky, il serait sans doute possible de considérer qu’il existe une incertitude scientifique et technique quant à la réalisation de dommages causés à la santé humaine, qui pourraient être causés par la propagation d’ondes électromagnétiques. On pourrait alors considérer que les autorités publiques doivent adopter des mesures provisoires et proportionnées pour prévenir la réalisation de ces dommages.

Mais l’intervention du Maire sur le fondement du principe de précaution paraît toutefois compromise à deux égards : d’une part l’action de ces autorités est limitée à leurs domaines d’attributions (et la pose des compteurs Linky incombe au Gestionnaire de Réseau de Distribution (GRD) en application des dispositions légales et réglementaires et d’autre part, le Conseil d’Etat s’est déjà prononcé sur l’application du principe de précaution au dispositif de comptage et avait considéré que leur implantation ne présenterait pas de risques qui justifieraient de prendre des dispositions de nature à prévenir d’éventuels dommages (CE 20 mars 2013, Association Robin des toits, n° 354321).

La question de la responsabilité du Maire en cas de dommages causés aux usagers par un compteur Linky

L’installation des compteurs communicants Linky s’inscrit dans le cadre des conventions de concession pour le service public de la distribution d’énergie électrique, qui lient les communes, autorités concédantes à la société ERDF.

Dans un grand nombre de cas, les autorités concédantes ne sont pas les communes mais un établissement public de coopération intercommunale auquel elles ont transféré la compétence pour gérer le service public de la distribution d’électricité. Dans un tel cas, la commune n’est pas partie au contrat de concession, et ne saurait donc être tenue pour responsable de dommages causés par des ouvrages concédés tels que des compteurs électriques.

On relèvera ici que les compteurs Linky font effectivement partie des ouvrages basse tension des réseaux publics de distribution d’électricité et appartiennent donc aux collectivités ou à leur groupements (CAA Nancy, 12 mai 2014, M. M. et autres, n° 13NC01303).

Pour en revenir aux contrats de concessions eux-mêmes, ces contrats mettent à la charge du concessionnaire et du concédant des obligations dont le non-respect pourrait entraîner l’engagement de leur responsabilité.

Précisément, s’agissant des compteurs, le concessionnaire est chargé en application de l’article L. 322-8 du Code de l’énergie, et dans le cadre fixé par le cahier des charges de la convention de concession dont il est titulaire, d’une mission de comptage pour les utilisateurs raccordés à son réseau.

Cette mission consiste en particulier en la fourniture, la pose, le contrôle métrologue, l’entretien et le renouvellement des dispositifs de comptage ainsi qu’en la gestion des données.

Ainsi il semble qu’en cas de dommages qui seraient causés par la défaillance d’un compteur d’électricité, la responsabilité relève, au premier chef, du gestionnaire du réseau, concessionnaire. Il s’agirait d’une responsabilité contractuelle du concessionnaire à l’égard des usagers du service public.

Les Maires qui, saisis de consommateurs, sur leur territoire, s’interrogent en conséquence sur leur action, doivent donc agir avec prudence et renvoyer à l’Etat et au GRD l’analyse des risques éventuels emportés par de tels dispositifs de comptage évolués plutôt que de s’y opposer au risque d’adopter des décisions irrégulières.

Marie-Hélène PACHEN-LEFEVRE
Aurélie CROS
Astrid LAYRISSE

Qu'en pensez vous?

ALTIER ALAIN
Le 05/04/2016 à 19:59:41

Je pense sincèrement qu'il faut que nous restions à l'écoute des uns et des autres sans monter le ton parce que ça ne fera qu'envenimer l'état de nervosité de nous tous avec cette histoire qui dure depuis des mois, c'est fatiguant

un anonyme
Le 05/04/2016 à 18:49:40

L'intelligence c'est prévoir.
Nous sommes de plus en plus nombreux à refuser Linky, et dans les campagnes, il est possible que les sous-traitants installateurs ne puissent JAMAIS accéder aux compteurs (voire soient reçus à coups de fusil). C'est pourquoi la réponse du gouvernement au député LG est de changer "au moins 80 % des compteurs" (et pas 90 %).

A quoi pouvons-nous nous attendre dans quelques années ? Soit à une prise de conscience suite à la révolte des linkysés (surfacturations, EHS, pannes etc)et donc au retrait/interruption du programme (pensez aux vaccinations Grippe H1N1 de 2009-2010 !), soit à des mesures coercitives. C'est pourquoi il faudra se blinder juridiquement, et à mon avis, on a une certaine marge à ce sujet. Au passage, je ne pense pas qu'ils feront payer la relève à pied aux refusants, car le prix de cette relève est déjà incluse TTC ; il faudrait un nouveau texte de loi qui chamboulerait tout ça. Donc pour le moment, restons droits dans nos bottes, potassons nos arguments objectifs et ne cédons pas, car les refus ne cessent d'augmenter !

soleil vert
Le 05/04/2016 à 18:34:28

Bonjour à tous,

A danielarcs: Pouvez vous me donner la date et l'heure du tutoiement dont vous faites allusion et me concernant dans votre post du 5/04 à 15h25?

Pourriez vous m'aider, je ne le retrouve pas.
Si tel est le cas, je m'en excuserais.

Par ailleurs il serait bon de préciser la date et l'heure du post concernant votre réponse qui s'adresse prioritairement à tel ou tel intervenant.

Une dernière fois, la transmission d'un lien et de son contenu servent à informer ce qui s'écrit sur le net (et NON PAS CE QUE ÉCRIT M. ALTIER)Il semblerait que vous soyez le seul à avoir cette interprétation.
A Chacun, chacune de se forger son opinion. De prendre et d'en laisser.

C'est comme si nous devions commenter, argumenter, torturer la personne qui vient ici juste pour dire: "je n'en veux pas."

Merci

Cordialement

PS: C'est bien moi qui ait écrit tout ceci donc pas de lien à fournir!

ALTIER ALAIN
Le 05/04/2016 à 17:11:31

En effet c'est ce que dit le voisin de mon amie qui est agent EDF concernant le commentaire de Denis .

Florence
Le 05/04/2016 à 17:04:15

amis Internautes qui comme moi, jugez que cet odieux personnage est blessant, sarcastique, méprisant, agressif, alors faites comme moi, postez une plainte au médiateur du site. Vous cliquez sur l'icône représentant une enveloppe, sur le bandeau en haut
j'espère qu'il sera viré parce qu'il n'est absolument pas constructif dans les débats et pourrit l'atmosphère !

et que la paix revienne sur cet espace...

danielle dubus
Le 05/04/2016 à 16:10:23

Denis, ne désespérons pas. Nous, le peuple avons les moyens de prendre le pouvoir de notre vie. Plus nous serons à refuser, plus nous avons de chance car ils ne pourront pas intenter un procès en masse avec plusieurs millions de citoyens !
et puis, il faut cesser d'acquérir toutes les nouvelles technologie qui sortent et se contenter de ce qui existe déjà, et c'est déjà beaucoup. tout le monde crie et la caravane passe inexorablement...

danielle dubus
Le 05/04/2016 à 16:01:31

pour en terminer avec cet odieux personnage :
" c'est celui qui dit, c'est celui qui est"
et désormais... silence radio...

danielle dubus
Le 05/04/2016 à 15:57:41

Aviss à l'ensemble des internautes :
vous noterez la vulgarité des propos de ce Môssieur Alain Altier, et de Dame Dubus, alors que j'étais resté parfaitement poli....
TU (puisque tu me tutoies, Alain...) ne réponds pas à ma remarque sur la nature de l'étude...
Ou plutôt si..... en bottant en touche tout ce qui ne répond pas à ton idée préconçue...... et j'en suis désolé pour toi, complètement à côté des REALITES !
C'est un cas qui me semble contagieux, ici.....
Cordialement tout de même à tous, y compris vous deux....
Il n'y a pas de pire sourd que celui qui ne veut rien entendre....

danielarcs
Le 05/04/2016 à 15:25:27

J'ai eu il y a peu de temps une réunion avec autour de la table; un responsable TDF ainsi qu'un responsable SIGFOX.
Il apparait que non seulement, ils ne veulent pas entendre parlé des compteurs (alors que SIGFOX détient l'antenne réceptrice pour nos joyaux compteurs...) intelligent mais qu'en plus, ces derniers comme tout les autres ne sont pas forcément lié au développement de la connerie. Ils ont bien confirmé, tout comme cela la été pour les opérateurs de téléphonie mobile, que le gouvernement leur impose ces développement car ils sont dans l'obligation de couvrir le territoire et que cela soit fonctionnel...
L"état les obligent a...et donc Ils nous obligent aussi a...
Allez trouvé une alternative à cela !?
La dictature de BIG BROTHER se met en place et rien ni personne se mettra en travers de leur chemin !!
Ca me fais pensée au fameux NOW (nouvel ordre mondial)...on ne gagnera pas !

Denis
Le 05/04/2016 à 15:12:17

danielarcs,
c'est moi qui selon vous ait fait "la comparaison stupide" avec les radars ! pas si stupide puisque j'ai dit : qui reste planté devant un radar ??? peut-être vous ! pour être aussi agressif ! et méprisant !
Il est inutile d'essayer de saper le moral des gens qui luttent efficacement contre ces saletés de compteurs tueurs ! c'est le mot exact : tueur car ces compteurs transforme nos habitations par le passage du cpl dans nos installations en antenne géante ! nous ne sommes ni sots, ni cinglés, juste assez lucides pour refuser catégoriquement cet engin de la mort chez nous!
Que nous soyons 10% pour l'instant ce sera NON à ce compteur et même si le pourcentage augmente comme c'est le cas tous les jours ERDF ne passera pas ! s'ils utilisent la force, nous pourront en faire de même et nous avons une force très efficace celle de ne plus leur payer nos factures !
Si vous n'êtes pas convaincu par nos actions, cher danielarcs allez jouer ailleurs avec vos sarcasmes à 2 balles !

babeth
Le 05/04/2016 à 15:11:26

danielarcs,
Votre façon de parler me semble bien agressive et méprisante et il semblerait que vous tentiez de minimiser les risques liés au linky ! c'est curieux votre présence ici ???
le linky est dangereux non seulement pour notre santé mais aussi pour d'autres raisons qui ont déjà été évoquées de nombreuses fois.
Personne a part ERDF n'a remis en question cette notion de dangerosité, pourquoi le faites vous? la comparaison avec les radars est aussi stupide que celle d'erdf qui compare linky à un grille pain ! restez-vous planté devant les radars? LINKY est dangereux et nocif et ne doit pas intégrer les habitations POINT !

un anonyme
Le 05/04/2016 à 15:00:38

Pour le moment RIEN n'empêche de refuser.... aussi longtemps qu'on restera en dessous du seuil à partir duquel Erdf estimera que la rentabilité (supposée) risque de plonger trop fortement.
Après si on veut rester lucide et objectif voir mon post précédent. ..

Danielarcs
Le 05/04/2016 à 14:23:58

P.S. si tu en as marre de répéter les mêmes choses alors va voir ailleurs.
j'ajoute que l'étude Capgemini n'a pas pris en compte dans l'analyse financière, le remplacement dans 10 ans des 35 millions de compteurs !!!!!!!! donc les chiffres des bénéfices avancés par EDF sur l'opération linky est totalement fausse !

que par ailleurs, on peut se poser des questions sur la prévision de refus de ce compteur... ça ne mets pas la puce à l'oreille ça ?

danielle dubus
Le 05/04/2016 à 14:22:40

Danielarcs, y en a marre de ton discours agressif !
je t'ai déjà dit que si tu es aussi fort et aussi doué que tu le prétends, alors fais-en profiter les autres et arrête de te prendre pour le roi des animaux !!!!
Merde !!!!!!!!!!!!!! je commence à voir rouge ! va verser ton venin ailleurs ! tu me fais réagir comme jamais je réagis en plus ! m'enfin ! pffffffff !

danielle dubus
Le 05/04/2016 à 14:18:31

petite précision supplémentaire à anonyme qui trouve stupide "ma" comparaison du Linky avec les radars.
Désolé, mais c'est dans lelien posté par Alain Altier sur une ancienne étude d'EDF portant sur la dangerosité des ondes électromagnétiques, et qui concernait les ondes issues de MAGNETRONS (c'est à dire de fours à micro-ondes et de radars à l'origine). Or c'est Alain Altier qui en a extrait deux pages dans un premier lien, qui parlent de combinaisons de protection et autres mesures de sécurité dignes du nucléaire....
C'est un cas typique de "sortie d'une information de son contexte" pour raconter n'importe quoi !
Plus précisément, si EDF et ERDF mentent (le plus souvent par omission) pour essayer de faire passer la pilule du Linky, il n'y a pas de raison, si nous voulons rester crédibles, que nous mentions aussi en sens inverse. Et que ces mensonges soient volontaires ou non.
Car si NOUS MENTONS, ERDF a (malheureusement) LA LOI de son côté et si nous nous discréditons avec des $aneries, nous leur donnons le bâton pour nous battre, que vous le vouliez ou non.
J'essaie simplement d'attirer l'attention sur ces incohérences, ce qui ne veut en aucun cas dire que je suis pro-Linky.
Je regarde juste la réalité en face, sans me la voiler....
Notre marge de manoeuvre pour nous opposer à ce déploiement est extrêmement faible, et ne relève au final que du bon vouloir du gouvernement qui finira par trancher si la fronde enfle suffisamment.
Et comme on sait comment fonctionne notre "gouvernement".... il n'y a aucune illusion à se faire.
Cordialement à tous

danielarcs
Le 05/04/2016 à 14:02:41

si le refus était illégal, il y a longtemps que les 65 communes qui l'ont refusé auraient été rappelées à l'ordre par leur préfet qui plus est aurait "retoqué" leur délibération !
à ce jour une seule commune a été retoquée. Le maire cependant, persiste dans son refus malgré l'injonction du préfet. Je suis en contact avec cette commune. Il sera intéressant de savoir si le préfet, de son côté persistera dans sa menace d'envoyer le maire devant la justice... !
affaire à suivre...

danielle dubus
Le 05/04/2016 à 13:56:15

Je ne cherche en aucun cas à blesser qui que ce soit. Certains intervenants ici même ne font que récolter ce qu'ils ont semé. ...
Ce qui me désole au plus haut point c'est l'énergie perdue à répéter des arguments qui reposent sur des erreurs techniques et légales qui seront donc très facilement réfutées par Erdf. Dans une étude de Capgemini ceux-ci admettent jusqu'à 10% de refus. Une fois ce seuil dépassé il y a de fortes chances qu'erdf sorte l'article R341.8 du code de l'énergie pour passer en force.
A suivre donc.

Danielarcs
Le 05/04/2016 à 13:12:00

danielarcs,
Votre façon de parler me semble bien agressive et méprisante et il semblerait que vous tentiez de minimiser les risques liés au linky ! c'est curieux votre présence ici ???
le linky est dangereux non seulement pour notre santé mais aussi pour d'autres raisons qui ont déjà été évoquées de nombreuses fois.
Personne a part ERDF n'a remis en question cette notion de dangerosité, pourquoi le faites vous? la comparaison avec les radars est aussi stupide que celle d'erdf qui compare linky à un grille pain ! restez-vous planté devant les radars? LINKY est dangereux et nocif et ne doit pas intégrer les habitations POINT !

un anonyme
Le 05/04/2016 à 13:04:05

Bonjour,

Comment faire pour avoir les infos quotidiennes sur le Linky dans votre boite mail?

Personnellement:
1) j'ai créé un compte sur Google
2) j'ai ensuite crée plusieurs alertes des sujets qui m’intéressent dont celle sur le Linky.
3) je reçois tous les jours sur ma messagerie les infos parues sur le net concernant le Linky.
4) Je fais un copi-collé du lien et de son contenu ici. (ce que vous n’êtes pas obligé)

Exemple ce jour à 11h50 j'ai reçu depuis 00h05 onze alertes qui correspondent à 16 liens.

A vous de vous informer, de partager, de vous organiser, de croire ou non tout ce qui est dit.

INFO DERNIÈRE SUR LA CINQ TV CE JOUR à 12h, ON EN PARLE

ALTIER ALAIN
Le 05/04/2016 à 12:36:24

Bonjour,
Aux 99% qui savent ce qu'est un lien avec son contenu et non ce que j'écris:
Ce jour sur :

http://notredamedoe37.blogspot.fr/2016/04/compteurs-linky-limpossibilite-faite.html  

"Compteurs Linky: l’impossibilité faite aux maires de s'opposer au déploiement
Un article publié dans la revue "Environnement" confirme l’impossibilité légale faite aux élus de s'opposer à ce projet d'ERDF.
La ville a reçu à ce jour 3 requêtes de particuliers auxquels cette réponse a été apportée."

La réponse est dans une photo que je ne peux reproduire ici. Donc vous rendre sur le lien.

ALTIER ALAIN
Le 05/04/2016 à 11:49:59

danielarcs,
Votre façon de parler me semble bien agressive et méprisante et il semblerait que vous tentiez de minimiser les risques liés au linky ! c'est curieux votre présence ici ???
le linky est dangereux non seulement pour notre santé mais aussi pour d'autres raisons qui ont déjà été évoquées de nombreuses fois.
Personne a part ERDF n'a remis en question cette notion de dangerosité, pourquoi le faites vous? la comparaison avec les radars est aussi stupide que celle d'erdf qui compare linky à un grille pain ! restez-vous planté devant les radars? LINKY est dangereux et nocif et ne doit pas intégrer les habitations POINT !

un anonyme
Le 05/04/2016 à 11:14:24

danielarcs,
Il me semble que vous devriez être plus indulgent avec les Internautes !
vous avez le discours d'une personne orgueilleuse et incorrecte. Vous êtes un affreux jojo !
Si vous avez "La Connaissance" il est inutile d'insulter les Internautes qui ne l'ont pas ! Vous devriez plutôt être clément et expliquer votre docte savoir plus humblement !
Il n'y a aucune psychose dans l'affaire du Linky ! il n'y a que de la lucidité ! après... qu'il y ait des personnes qui se trompent, c'est autre chose.

partager donc votre "Savoir" et "développez" vos informations afin que tous puissent comprendre.

Cet espace est dédié à la transmission d'informations et non à l'entrée de propos inciviques et blessants !

certes, des personnes se trompent ! et alors ? c'est une raison pour les blesser !

danielle dubus
Le 05/04/2016 à 10:36:47

ATTENTION, ERDF a parfaitement pris conscience du refus grandissant des compteurs communicants par une partie de la population.
C'est pourquoi ERDF va amplifier sa communication mensongère (Bernard Lassus sur BFM, RMC, sur France Inter...)afin de rassurer le chaland et faire passer les opposants pour des arriérés illuminés. Mais à mon avis, ça ne marchera pas !! (merci internet !!).

En tant que propriétaire, j'ai tél à ERDF qui a "noté" les sites de refus, mais qui enverra quand même le courrier de changement. Ce sera ensuite au locataire de contacter l'installateur pour que celui-ci exclue la pose à l'adresse indiquée. Mais rien n'empêche de rendre votre compteur extérieur inaccessible (cadenas..), c'est plus sûr

soleil vert
Le 05/04/2016 à 09:24:04

@ alain altier
Je vous ferai juste remarquer que dans l'étude prospective d'EDF que vous citez et où vous dites qu'EDF admet la nocivité des ONDES ELECTROMAGNETIQUES vous avez manifestement occulté que cette étude se rapporte aux ondes produites par un MAGNETRON. Pour votre information il s'agit donc d'hyper-fréquences comme celles produites par un micro-ondes ou un radar ... A propos tous les radars routiers ?????????
CE qui n'a STRICTEMENT RIEN A VOIR AVEC LES BASSES FREQUENCES DU CPL DU LINKY.
Manifestement vous avez de gros problèmes de compréhension technique ....
Vous contribuez ainsi à fabriquer et entretenir une psychose ... dans quel but ?.... nous détourner de nos vrais problèmes ????

danielarcs
Le 04/04/2016 à 22:48:51

Bonjour,
Reçu ce jour:
Linky, Dis moi tout Version du 02 avril 2016 ; cette note a vocation à évoluer ! N’oubliez pas de consulter nos sites pour les informations les plus « à-date ». Comment agir ? Retrouvez notre dossier sur le compteur Linky et comment agir sur notre site :  www.electrosensible.org/link.php?.   p=linky-agir Tous les documents cités (et d'autres!) sont disponibles sur notre récent Wiki et accessibles à partir des notes de bas de page. http://wiki.priartem.fr/doku.php/dossiers:compteurs:linky   Table des matières A propos des arguments d’ERDF.......................................................................................................... 3 Comment ça marche ?.................................................................................................................................... 3 Le Linky utilise-t-il des radiofréquences ? : Oui................................................................................................ 3 Les radiofréquences du Linky rayonnent-elles dans le logement ? : Oui..........................................................4 Quelle exposition va-t-on subir ? On en sait que très peu pour l'instant......................................................... 4 Pendant combien de temps sera-t-on exposé ? Mystère................................................................................. 4 La portée du CPL est relativement faible. Comment font-ils pour couvrir des quartiers entiers ?..................5 ERDF utilise quotidiennement le CPL pour envoyer le signal heures pleines, heures creuses au ballon d’eau chaude dans plus de 11 millions de foyer : fallacieux...................................................................................5 Dans une vidéo du LNE, le compteur respecte une norme très restrictive : trompeur car incomplet.............5 Et la santé ?..................................................................................................................................................... 6 Les fréquences utilisées présentent-elles un risque ? L'incertitude demeure mais les signaux de risque existent.......................................................................................................................................................... 6 Les autorités sanitaires ont-elles donné leur aval : Non................................................................................... 6 A propos du caractère obligatoire........................................................................................................ 7 L’Etat avait-il l’obligation de déployer le linky ? Non......................................................................................... 7 Mon maire peut-il s’opposer à l’installation de compteurs linky sur sa commune ?.......................................8 Les risques pour les collectivités territoriales................................................................................................... 8 Puis-je m’opposer au linky chez moi ?.............................................................................................................. 9 Puis-je refuser le Linky en me basant sur le seul argument de la modification unilatérale du contrat liant l'usager à EDF/ERDF : scabreux................................................................................................................... 10 Accès à mon domicile...................................................................................................................................... 10 Le contexte technico économique..................................................................................................... 11 Le Linky permet-il de faire baisser la consommation d'électricité ? Très peu................................................11 Le Linky est-il gratuit ? : Du gratuit qui coûte cher.......................................................................................... 11 Ne pouvait-on pas faire autrement ? Si.......................................................................................................... 12 Nos propositions d’actions - Amplifions la Fronde............................................................................. 12  www.priartem.f.   r 1/12  www.electrosensible.org.   Vous êtes toujours plus nombreux à suivre notre appel à la Fronde et à nous renvoyer les réponses reçues d’ERDF et, pour les électrosensibles, des ARS. Comme nous l’avons indiqué dans la Newsletter 12, nous avons maintenant largement dépassé le millier de retours et le rythme de ces retours s’accélère encore. Ceci montre que la résistance est forte face à ce que l’on veut nous imposer, chez nous, au sein de nos foyers au nom d’une soi-disante modernité. Elle est forte également face aux incertitudes et imprécisions qui continuent de planer sur cette opération tant du point de vue technologique que du point de vue économique ou encore, et c’est ce qui nous motive particulièrement, du point de vue sanitaire. Tous ces éléments constituent une incitation à renforcer la fronde et à appeler ceux qui ne l’ont pas encore fait à adresser à ERDF avec copie à votre mairie et au syndicat d'électricité, le courrier-type que nous vous avons proposé, et à motiver vos voisins ou amis à en faire autant. 1 Dans les retours que vous nous faites parvenir, vous êtes nombreux à nous interroger sur votre situation précise. Vous comprendrez qu’il ne nous est pas possible de répondre individuellement à chacun. La note ci-dessous vise à faire le point sur les différentes questions que vous nous posez et à vous donner les arguments pour y répondre. Vous y trouverez notamment les éléments qui vous permettront de répondre aux arguments mensongers d’ERDF. Nous y avons pointé également les zones d’incertitude, notamment juridique, qui demeurent dans ce dossier. Nous reviendrons aussi sur les passages en force d'ERDF ou, plus exactement de ses prestataires de services, dont certains ont été victimes. Vous aurez ainsi les éléments pour déterminer votre position. De même, nous ne pouvons répondre à toutes les sollicitations de participation à des réunions publiques. Les éléments disponibles et régulièrement mis à jour sur nos sites (notamment rubrique Compteurs communicants de notre site electrosensible.org ) vous permettent de préparer ces événements et d'élaborer des questions pertinentes à poser aux élus et représentants d'ERDF. 2 Nous vous invitons également, chaque fois que cela est possible à constituer des collectifs informels qui vous permettent d'adhérer collectivement à PRIARTEM et de relayer localement les actions et argumentaires proposés par l'association. Le point sur l’action La vive polémique dont fait l’objet le déploiement du Linky a contraint un certain nombre d’acteurs du dossier à se poser les questions qu’ils auraient dû se poser bien avant le lancement de cette action improvisée, qui va coûter (à qui ?) la bagatelle de 5 milliards d’euros et, sans doute, beaucoup plus…  ce fut tout d’abord le ministère de la Santé qui, tenu à l’écart de la préparation de ce déploiement, a décidé, suite à la demande de Priartem , de saisir son agence d’expertise sur les expositions liées au déploiement des compteurs numériques ainsi que sur les conséquences qui pourraient en découler sur la santé de la population. Le rapport de l’ANSES est attendu dans le courant de l’année 2016 ; 3  ce fut ensuite le ministère de l’Ecologie qui, d'abord absent de cette saisine de l’ANSES, annonce qu'il a co-saisi l'ANSES avec le ministère de la santé, tout en saisissant également l’INERIS d’une demande comparable.  ce fut encore l’AMF – Association des Maires de France - qui, sollicitée par ses membres et ne trouvant pas de réponses claires dans les textes législatifs et réglementaires, et considérant que la seule parole d'ERDF ne suffit pas à lever les inquiétudes, a écrit le 17 mars au Premier Ministre pour demander à l'Etat de se positionner ; 4 1 www.electrosensible.org/link.php?p=linky-agir.   2http://www.electrosensible.org/b2/index.php/compteurs-communicants/   3http://wiki.priartem.fr/l.php?   p=dossiers:compteurs:linky:priartem:courrier_marisol_touraine_compteurs_communicants_09_07_2015.pdf  www.priartem.f.   r 2/12  www.electrosensible.org.    ce fut enfin la FNCCR – Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies – qui a demandé une consultation juridique à un cabinet d’avocats, lequel vient de rendre le résultat de ses analyses. 5 Tout ceci signifie deux choses :  le dossier Linky a été, malgré le temps pris pour sa gestation (depuis 2006, au moins) particulièrement mal construit ;  notre action a porté. Le nombre d’articles de presse en témoigne qui rendent compte de la fronde citoyenne et de la résistance d’un certain nombre de communes contre ce déploiement à marche forcée. Voir, notamment le dernier article du Canard enchaîné qui y est consacré. 6 Mais nombre d’incertitudes et de flous demeurent sur ce dossier que nous essayons de lever. La Ministre de l’Ecologie ayant répondu fin août à un courrier que nous lui avions adressé en juillet ( courrier Priartem ) qu’elle n’avait pas le temps de nous recevoir (lettre du cabinet de Ségolène Royal ), nous nous sommes tournés vers la CRE – Commission de Régulation de l’Énergie – qui semble être aux manettes sur le dossier linky. Notre courrier au Président de la CRE est à ce jour demeuré sans réponse. 7 8 9 Donc continuons notre action et pour cela ne laissons pas ERDF se répandre en informations mensongères visant à rendre cette opération séduisante pour contrer la fronde des citoyens et des collectivités, laquelle, s’amplifiant chaque jour, menace de compliquer sérieusement le déploiement du Linky. A propos des arguments d’ERDF Comment ça marche ? Le Linky utilise-t-il des radiofréquences ? : Oui Le compteur Linky fonctionne en Courant Porteur en Ligne, c'est-à-dire par injection sur le réseau électrique de fréquences bien plus hautes que celle du courant électrique (50Hz). La technologie aujourd'hui en cours de déploiement (CPL-G1) utilise des fréquences de 63,3 KHz et 74KHz, classées par l'Union Internationale des Télécommunications dans la gamme des radiofréquences présentes alternativement. Elles permettent d'envoyer respectivement des '0' ou des '1' sur le réseau. (informations codées en binaires sur le principe d'une liaison série informatique) 10 . Ces deux fréquences sont A terme, la technologie CPL G3 devrait être déployée. Celle-ci utilise une modulation plus complexe et un spectre plus large (multiporteuses), L'exposition sera différente du CPL-G1. Les radiofréquences du Linky rayonnent-elles dans le logement ? : Oui Le principe du Linky n'est pas d'émettre intentionnellement ces radiofréquences pour communiquer (contrairement au WIFI par exemple). Comme le dit l’ANFR, « le signal utile ne rayonne pas » (cf courrier-réponse ANFR à Priartem conducteur, comme les fils électriques, les appareils ménagers..., celui-ci crée dans son environnement 11 ). Cependant, dès lors qu'un courant électrique circule dans un 4http://www.maire-info.com/etat-administration-centrale-elections/energie/linky-lamf-demande-letat-de-mieux-informer-les-   maires-et-les-habitants-article-19413 et http://wiki.priartem.fr/l.php?   p=dossiers:compteurs:linky:amf_cre_etat:amf_14487_courrier_amf.pdf 5http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:juridique:rapport_ravetto_fnccr.pdf   6http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:presse:canard_linky_09032016.jpg   7http://wiki.priartem.fr/l.php?   p=dossiers:compteurs:linky:priartem:courrier_segolene_royal_compteurs_communicants_09_07_2015.pdf 8http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:priartem:reponse_segolene_royal_priartem_280815.pdf   9http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:priartem:courrier_priartem_pdt_cre_250116.pdf   10http://www.itu.int/ITU-T/recommendations/rec.aspx?rec=12304&lang=en   11http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:priartem:reponse_anfr_courrier_priartem_010216.pdf    www.priartem.f.   r 3/12  www.electrosensible.org.   proche un champ électromagnétique. Il s'agit d'un principe physique découvert par le physicien Maxwell au XIX° siècle. Ces informations ont été confirmées par l'Agence Nationale de Fréquences (cf courrier- réponse ANFR à Priartem). Avec la distance et selon les obstacles rencontrés sur le réseau (fusibles, disjoncteurs...), ce champ électromagnétique s'atténue. Le champ créé par les fréquences du CPL viennent ainsi s'ajouter au champ créé par le courant électrique 50Hz. A aucun moment, ERDF n'a indiqué que le filtrage des fréquences CPL en aval du compteur serait prévu, d’ailleurs les projets smart-grids à venir (et oui, hélas, nous n’en avons pas fini avec toujours plus de gadgets électroniques pollueurs) ne vont pas dans ce sens qui nécessitent l’accès aux données dans toute l’habitation. . Il suffit, pour le comprendre, de reprendre le dossier de presse ERDF- Ademe daté du 9 juillet 2015 : « Nous ne sommes encore qu'aux prémices de l'exploitation de toutes les potentialités de ce compteur : Big Data, usages domotiques, objets connectés... L'installation des compteurs communicants bénéficiera à l'ensemble de la filière électrique. Le programme Linky est suivi de près par les acteurs majeurs du secteur de l'énergie : fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups... » (p.6) 12 En conséquence, les fréquences du Linky seront présentes et rayonneront le long des câbles électriques et dans les appareils, ampoules... branchés sur le secteur sans que quiconque se soit soucié jusqu’à maintenant de savoir quel sera le niveau de ce rayonnement. Quelle exposition va-t-on subir ? On en sait que très peu pour l'instant Aujourd'hui, on ne dispose d'aucune mesure officielle qui permette d'évaluer le niveau d’exposition que subira une personne, selon les situations dans laquelle elle se trouve : habitat individuel avec compteur dans ou hors du logement, appartement à proximité du local technique regroupant tous les compteurs d'un immeuble, ce qui peut être très différent... L’ANFR n’a pas été saisie d’une demande de mesures et lorsque dans la réponse que l’Agence a adressée à Priartem, l’expression « selon les informations disponibles » se réfère à des mesures réalisées par … ERDF. Ainsi, les décideurs, le législateur se sont contentés des données fournies par l’opérateur ! 13 14 Cependant les mesures de l’opérateur (publication ERDF/EDF R&D d’être inintéressantes. On y est loin des valeurs ridiculement basses (0,0003 V/m) l’opérateur dans les courriers adressés aux abonnés réfractaires. Selon l’opérateur lui-même on trouverait, ainsi à une distance de 20 cm, du compteur des valeurs proches de 0,6 V/m s’ajouter au brouillard électronique ambiant auquel nous sommes déjà tous soumis. Nous attendons avec impatience les résultats des mesures qui doivent être réalisées par l’ANSES, laquelle ne peut bien sûr pas se contenter de celles fournies par ERDF. qu'il semble ignorer ), sont loin , que mentionnait 15 16 , niveau qui viendrait donc Pendant combien de temps sera-t-on exposé ? Mystère... ERDF a tout d'abord indiqué dans ses courriers que le compteur communiquerait 1 fois par jour, moins de 1% du temps, tout en annonçant un pilotage du réseau en temps réel. Confronté à nos arguments en réunion publique, les représentants d'ERDF ont bien dû admettre que le compteur communiquerait au moins toutes les 10 minutes et que les Linky relayant le signal de proche en proche entre eux, l'exposition globale serait bien plus complexe que celle admise par ERDF au départ (Compte rendu Cannes-Ecluse) . 17 La portée du CPL est relativement faible. Comment font-ils pour couvrir des quartiers entiers ? La portée du CPL entre un compteur Linky est d'environ 300m. Le concentrateur situé près du transformateur électrique interroge les compteurs. Les compteurs à la portée du concentrateur répondent à 12http://www.erdf.fr/sites/default/files/DP_Signature-Convention_ERDF-ADEME.pdf   13http://wiki.priartem.fr/l.php?   p=dossiers:compteurs:linky:technique:expositions:exposure_to_electromagnetic_fields_emitted_by_smart_meters_using_power_li ne_communication_technology-important_cpl_g1.pdf 14http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:erdf_courriers:reponse_erdf_bretigny_sur_orge_0216.pdf   15http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:erdf_courriers:modele_reponse_erdf_n1.pdf   (janvier) 16http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:erdf_courriers:modele_reponse_erdf_n3.pdf   (février) 17http://wiki.priartem.fr/l.php?   p=dossiers:compteurs:linky:note_priartem:compte_rendu_de_la_reunion_organisee_par_erdf_le_4_fevrier_a_cannes-ecluse.pdf  www.priartem.f.   r 4/12  www.electrosensible.org.   celui-ci. Ensuite le concentrateur demande à un des compteurs de prendre le relais et de devenir à son tour maître des échanges pour interroger les compteurs n’ayant pas répondu puis de renvoyer les informations au concentrateur. Ainsi de suite tous les 300m 8 fois maximum. La portée théorique est donc 2400m (8x300m). Quid des expositions ? Le représentant d'ERDF a confirmé ces informations sans apporter de réponses sur les expositions. (Compte rendu Cannes-Ecluse) Dans ce mode de fonctionnement en forme de « réseau », chaque grappe de compteurs est reliée à un nœud de consommation, et comprend en moyenne 60 compteurs. Mais les plus grosses grappes peuvent contenir 1200 compteurs. Quelle sera l’incidence, en termes d’exposition, de ce type de configuration ? 18 ERDF utilise quotidiennement le CPL pour envoyer le signal heures pleines, heures creuses au ballon d’eau chaude dans plus de 11 millions de foyer : fallacieux Il s’agit du CPL « Pulsadis ». Le signal est issu uniquement des transformateurs. Il y a peu de trames envoyées par jour. Le débit est faible. On superpose des ordres codés à 175Hz sur le secteur avec une amplitude minimum de 0,9% de la tension nominale du secteur, soit environ 2V. A cette fréquence, les signaux sont bien moins rayonnants qu'à quelques dizaines de kHz (CPL G1 ou G3). Le débit faible est largement suffisant pour piloter des appareils en fonction des heures pleines et creuses. Par exemple certains ballons d'eau chaudes ne chauffent que pendant les heures creuses, où l'énergie consommée est moins chère. Il faut noter que les signaux à 175Hz ne font évidemment pas partie des radiofréquences. Dans une vidéo du LNE, le compteur respecte une norme très restrictive : trompeur car incomplet Pour mieux convaincre de l’innocuité du linky, ERDF diffuse une vidéo du LNE – Laboratoire national de métrologie et d’essais. Ces mesures montrent des niveaux très faibles. Bien, très bien… sauf qu’elles sont à côté du sujet qui nous préoccupe auquel elles ne peuvent donc répondre. En effet ces mesures ont été faites pour vérifier le respect de la directive européenne sur la compatibilité électromagnétique et elles fournissent des résultats en MHz – il semble que la mesure commence à 30MHz - alors que nos questions portent sur les rayonnements linky en kHz, soit des fréquences nettement inférieures sur le spectre hertzien. Ce sont justement les fréquences sur lesquelles l’ANSES s’interroge car elles sont peu étudiées et susceptibles de poser la question de l’adéquation des normes actuelles. Rappelons en effet, que dans le rapport AFSSET de 2009, les experts recommandaient, en l'absence de données suffisantes et eu égard à l’accroissement de l'exposition dans la bande 9KHz-10MHz, où se situe donc le Linky, « d'entreprendre de nouvelles études, et ceci particulièrement pour les expositions chroniques de faibles puissances permettant de confirmer la bonne adéquation des valeurs limites ». Présenter cette vidéo comme répondant aux questions que nous posons s’apparente purement et simplement à de la désinformation. Pour ceux qui veulent aller plus loin : http://www.erdf.fr/webtv/16329   La norme EN55022 fixe des seuils très restrictifs, comme vous pouvez le voir sur le graphique de la vidéo ou ici: http://rfemcdevelopment.eu/en/emc-emi-standards/en-55022-2010   L'unité utilisée est le dBµV/m. Avec la relation suivante vous pouvez passer de dBµV/m à V/m : valeur en dBμV/m = 20*log (μV/m) ; la fonction réciproque de log(x) est 10^x En l'occurrence d'après le graphique de la vidéo, si vous faites la conversion des 40 dBµV/m en µV/m vous trouverez 100µV/m ou 0.0001V/m. Il s'agit d'un seuil pour un point de mesure du spectre. L'exposition finale est la somme quadratique de l'ensemble du spectre mesurée. Ceci pourrait expliquer les 0.0003V/m annoncés dans de nombreux courriers réponse. 18http://www.zdnet.fr/actualites/linky-reportage-dans-la-salle-de-torture-des-compteurs-connectes-39826736.htm    www.priartem.f.   r 5/12  www.electrosensible.org.   Tous les appareils électriques de traitement de l'information en milieu résidentiel doivent être conformes à cette norme. Les appareils de télécommunications (utilisant des radiofréquences ou ondes radio) sont soumis à des directives spécifiques incompatibles avec celle-ci. Vous trouverez plus de détails ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Directive_CEM   Tous les appareils électriques émettent des ondes électromagnétiques car dès qu'il y a un déplacement alternatif d'électrons (sur une piste de circuit imprimé par exemple), il y a création d’un champ électromagnétique, faible le plus souvent. Ce phénomène est d’autant plus important que les appareils utilisent des signaux d’horloge, c’est-à-dire des signaux électriques oscillants qui rythment les actions de l’appareil (microprocesseur, microcontrôleur, système d’affichage par balayage/scrutation (LCD), alimentation à découpage…). Conclusion de cette vidéo : Dans la gamme des MHz, Linky n’émet donc pas d’ondes plus que beaucoup d’appareil électronique de notre quotidien, mais cela ne répond pas à la question du CPL (gamme des KHz) Et la santé ? Les fréquences utilisées présentent-elles un risque ? L'incertitude demeure mais les signaux de risque existent En Suède, les compteurs en CPL sont déployés depuis 2008. Nombre d'électrosensibles suédois témoignent des troubles que cela leur a occasionnés, par exemple des problèmes cardiaques graves et des insomnies, certains ayant pu obtenir la dépose du compteur numérique et le retour à leur ancien compteur, selon la journaliste scientifique suédoise Mona Nilsson. D’autres encore ont eu la possibilité d'installer des filtres sur les compteurs ce qui éliminerait une majorité des problèmes de santé causés par ces compteurs. 19 Dans son rapport de 2009 suffisantes et eu égard à l’accroissement de l'exposition dans la bande 9KHz-10MHz, où se situe donc le Linky, « d'entreprendre de nouvelles études, et ceci particulièrement pour les expositions chroniques de faibles puissances permettant de confirmer la bonne adéquation des valeurs limites ». L’ANSES est aujourd’hui saisie mais il n’est pas sûr que de nouvelles études soient venues éclairer les experts sur les fréquences et les signaux utilisés car ceux-ci sont très peu étudiés. , l'AFSSET (désormais l'ANSES) recommandait, en l'absence de données Les autorités sanitaires ont-elles donné leur aval : Non Quelle n'a pas été notre surprise quand nous avons découvert cet argument choc d'ERDF dans certains courriers, en réponse à nos adhérents devenant un peu trop insistants : "Tout d'abord, pour les inquiétudes que vous exprimez pour votre santé, je vous informe que le compteur Linky a été imaginé et mis au point de manière à limiter son impact sur les personnes et sur leur environnement. Notre démarche a été partagée avec les services compétents du Ministère de la Santé et nous respectons l'ensemble des normes sanitaires françaises et européennes." La saisine de l’ANSES par le Ministère de la Santé, à la demande de Priartem, dément formellement cette assertion et en fait un très gros mensonge ! De même l'argument consistant à dire que toutes les parties prenantes ont été consultées est faux puisque PRIARTEM n'a jamais eu de réponse à sa demande de participation au groupe de travail mis en place par Mme Delphine Batho, en novembre 2012. 20 Pire encore, ne découvre-t-on pas avec stupéfaction que M. Monloubou, président du directoire d'ERDF, auditionné le 2 février 2016 par la Commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, explique très sereinement les tentatives de pression exercées par ERDF à l'encontre de Mme la Ministre de la Santé, allant jusqu'à inviter les députés à faire de même ! 19http://wiki.priartem.fr/l.php?p=science:anses:affset_2009:rapport_radiofrequences.pdf   (page 10) 20http://www.priartem.fr/Compteurs-Linky-Priartem-demande-a.html    www.priartem.f.   r 6/12  www.electrosensible.org.   21 Extrait du compte-rendu l’équivalent nulle part ailleurs. Nous avons également interpellé la ministre de la santé Marisol Touraine pour que ses services s’expriment sur le sujet. Ils n’ont pas voulu le faire directement, mais ont lancé une étude. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) devait ainsi publier à la fin de l’année dernière une étude spéciale, mais il faudra encore attendre le mois de juin ou de juillet de cette année pour en prendre connaissance. Nous comptons sur ce document, public et publié par les pouvoirs publics, pour étayer notre discours d’industriel. » : « Nous avons fixé des normes de test dont nos fournisseurs ne connaissent A propos du caractère obligatoire L’Etat avait-il l’obligation de déployer le linky ? Non La question est double car elle porte à la fois sur l’obligation de déployer les compteurs numériques et sur le choix de la technologie « linky ». Sur l’une et l’autre des questions la réponse est clairement NON. Le projet Linky s’inscrit dans le cadre de l’application d’une Directive européenne (dire ctive 2009/72/CE du 13 juillet 2009), transposée en droit français en 2010 (décret n°2010-1022 du 31 août 2010). L'annexe I de cette Directive, visant la protection des consommateurs (sic), stipule effectivement qu'au moins 80 % des clients seront équipés de systèmes intelligents de mesure d’ici à 2020 (La France plus européenne que Bruxelles a fixé un objectif de déploiement à 95% à 2020) si la mise en place de compteurs intelligents donne lieu à une évaluation favorable. Les « Etats membres veillent à la mise en place de systèmes intelligents de mesures qui favorisent la participation active des consommateurs au marché de la fourniture d’électricité. La mise en place de tels systèmes peut être subordonnée à une évaluation économique à long terme de l’ensemble des coûts et bénéfices pour le marché et pour le consommateur, pris individuellement, ou à une étude déterminant quel modèle de compteurs intelligents est le plus rationnel économiquement et le moins coûteux et quel calendrier peut être envisagé pour leur distribution. » (Annexe I, 2, de la Directive) Nous reviendrons sur la question du choix technologique ultérieurement mais intéressons-nous ici à l’évaluation économique. C’est sur la base d’une évaluation économique (Ernst & Young, « Cost-benefit analysis for the comprehensive use of smart metering » and Technology)que l’Allemagne a décidé de ne déployer ce type de compteur que pour les gros utilisateurs, soit essentiellement les institutionnels et que la Belgique a décidé de renoncer à lancer leur déploiement généralisé (« Politiques d’atténuation du changement climatique et justice sociale en Belgique, Analyses de trois mesures et recommandations », Fondation Roi Baudoin, 2011). 22 , On behalf of the Federal Ministry of Economics Selon l’étude allemande, l’installation de compteurs intelligents ne serait pas favorable aux consommateurs allemands. Selon l’étude belge, « l’installation des compteurs intelligents coûterait 2 milliards d’euros à la Flandre, 1 milliard d’euros à Bruxelles et 1,5 milliard d’euros à la Wallonie. On peut se demander si l’investissement de 4,5 milliards d’euros pour une économie de moins de 1% est justifié d’un point de vue environnemental et économique. » Pourquoi un choix différent en France ? Il s'avère que la France a largement devancé l'appel puisque l'option d'un déploiement rapide, généralisé et sur la base de la technologie CPL pour les compteurs et GPRS pour les concentrateurs a été avalisée dès mars 2007, sur la base d'une étude technico-économique commanditée par la Commission de Régulation de l'Energie au cabinet de consultants Capgemini. 23 21 http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-eco/15-16/c1516043.asp   et la vidéo : http://videos.assemblee-   nationale.fr/Datas/an/portail/video.3609194_56b2368fa4f0f.commission-des-affaires-economiques--m-philippe-monloubou-pdt-du- directoire-d-erdf-2-fevrier-2016# 22 http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:analyses:ernst_young_-_cost-benefit-analysis-for-the-comprehensive-   use-of-smart-metering-systems.pdf - http://www.bastamag.net/Les-compteurs-intelligents-rejetes   23http://www.smartgrids-cre.fr/media/documents/070308_CapG_etudeCRE.pdf    www.priartem.f.   r 7/12  www.electrosensible.org.   Le déploiement actuel se fait donc sur la base d’une étude réalisée il y a 9 ans dans un contexte économique très différent de celui d’aujourd’hui. Encore faut-il regarder de près et nous le ferons dans la dernière partie de cette note, cette analyse économique laquelle semble relever surtout d’une estimation des coûts et bénéfices au doigt mouillé. L’estimation du coût global à 5 milliards va-t-elle résister à la réalité économique et technologique actuelle ? Certains des acteurs en doutent déjà qui l’ont réévalué à 8 ou 9 milliards. L’opérateur sera-t-il capable de faire face à ce type de dérapage ? Question essentielle sur laquelle nous reviendrons ultérieurement. Par ailleurs, on ne peut que s'étonner que le calendrier de déploiement généralisé à l'ensemble des compteurs ait été établi dans le décret n°2010-1022 du 31 août 2010 qui décidait également de lancer une expérimentation préalable dont l'évaluation devait décider du sort de la généralisation du déploiement. Une expérimentation pleine de suspense, on s'en doute… Ce décret a été codifié dans le Code de l'énergie à compter du 1er janvier 2016. 24 25 Mon maire peut-il s’opposer à l’installation de compteurs linky sur sa commune ? Avant de répondre à cette question se pose celle de la propriété des compteurs. Après bien des tensions et bien des discussions, il semble acquis maintenant que le compteur fait partie intégrante du réseau public de distribution et, de ce fait, est la propriété des collectivités territoriales concédantes, ERDF en étant seulement le concessionnaire. (CAA Nancy, 2014) 26 Mais qui sont les collectivités territoriales concédantes, les communes ou les autorités organisatrices de la distribution publique d’électricité (AODE), plus souvent connues sous le nom de syndicats d’électricité. Ce sont ces dernières qui signent les contrats de concession et, ce, depuis 1946 pour la plupart. Ceci peut signifier que l’autonomie des communes en la matière peut être limitée lorsqu’elles ne sont pas elles- mêmes AODE, soit, dans la majorité des cas. L’avenir nous éclairera sur ce point. Mais communes ou AODE doivent s’interroger – et être interrogées - sur leurs responsabilités et donc sur les risques qu’elles peuvent encourir. Les risques pour les collectivités territoriales Ces risques sont de deux ordres. La responsabilité des AODE et donc des communes qu’elles regroupent peut être, tout d’abord engagée pour faute. La faute pouvant être constituée lorsque peut être établie un manque de vigilance ou encore une absence d’intervention visant à faire respecter les dispositions réglementaires du cahier des charges. Le cabinet Ravetto dans la consultation juridique rendue à la demande de la FNCCR, précise ainsi « par conséquent, pour prévenir l’engagement de leur responsabilité, les AODE seraient fondées à s’assurer auprès d’ERDF que les compteurs linky respectent les prescriptions techniques et normes sécuritaires, à solliciter les justificatifs et à inviter les GRD (ndlr, ERDF et les ELD) à effectuer les vérifications jugées nécessaires pour garantir la sécurité des biens et des personnes, le cas échéant. » (Note Ravetto ) 27 Par ailleurs, comme dans tout contrat, en cas de défaillance d’un contractant face à un tiers, c’est le co- contractant qui est appelé en garantie. La note du cabinet Ravetto souligne bien ce risque lorsqu’il cite la jurisprudence : « Le concessionnaire est seul responsable à l’égard des tiers des dommages causés par l’existence ou le fonctionnement des ouvrages concédés, la responsabilité de la collectivité concédante ne pouvant être engagée, de ce fait, qu’à titre subsidiaire, en cas d’insolvabilité du concessionnaire » (CE, 1987, n° 40631) Deux éléments du dossier Linky peuvent, à juste titre, préoccuper les AODE et donc les communes concernées. Le premier porte sur la question des assurances puisque nous rappelons qu’à la suite des 24https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022765140   25https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=835FF7FF4D00CF511545B28D93216722.tpdila10v_3?   idSectionTA=LEGISCTA000031749063&cidTexte=LEGITEXT000023983208&dateTexte=20160328 26https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?   oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000028934596&fastReqId=297395402&fastPos=1 27http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:juridique:rapport_ravetto_fnccr.pdf    www.priartem.f.   r 8/12  www.electrosensible.org.   principales sociétés de réassurances mondiales, les sociétés d’assurance ont exclu des risques couverts au titre de la responsabilités civile professionnelle des opérateurs de téléphonie mobile les rayonnements électromagnétiques en raison d’un risque jugé élevé. exclusion a toutes les chances d’être élargie aux rayonnements liés aux compteurs intelligents. Le second concerne la fragilité structurelle d’ERDF du fait que la société n’est propriétaire d’aucun des équipements sur lesquels elle intervient. Cette fragilité nous a été confirmée lors de notre rencontre avec le médiateur de l’énergie qui nous a appris que cette situation aurait été à l’origine de difficultés qu’aurait rencontrées l’entreprise ERDF pour l’obtention d’un prêt lors du lancement du déploiement du linky. 28 On peut faire l’hypothèse raisonnable que cette Puis-je m’opposer au linky chez moi ? 29 La réponse du Ministère de l’Ecologie à un certain nombre de courriers l’opérateur et non pour l’usager. Mieux, l’obligation n’est prévue dans la directive européenne de 2009 (Directive 2009/72/CE du 13 juillet 2009) que pour 80% du parc. Donc oui, continuons à faire de la résistance ! est claire : l’obligation vaut pour Dans son modèle de cahier des charges de concession « Modèle de cahier des charges de concession pour le service public du développement et de l’exploitation du réseau de distribution d’électricité et de la fourniture d'énergie électrique aux tarifs réglementés », FNCCR-EDF, 2007 articles sur le droit des usagers, lesquels ont largement été bafoués par ERDF . Ainsi l’art. 14 « … En tout état de cause, il lui (ERDF, ndlr) appartiendra de faire valoir aux usagers l’intérêt des solutions conduisant à une utilisation rationnelle de l’électricité…… Le concessionnaire (soit ERDF, ndlr) devra répondre favorablement aux demandes des usagers qui souhaitent prendre connaissance du contrat de concession et connaître les droits et obligations qui en découlent pour eux (raccordements, conditions d’accès au réseau, conditions de fournitures d’énergie électrique, prestations annexes, installations intérieures et paiement de l’utilisation du réseau et de la fourniture d’énergie électrique…) . » Jusqu’ici ERDF nous a surtout montré sa volonté de passer en force. Obligeons la à respecter nos droits ! 30 , la FNCCR prévoit plusieurs Pour ce qui concerne les copropriétés qui souhaitent refuser le linky, nous les invitons à regarder de près les contrats qui les lient à EDF ou ERDF. En effet, l’art. 15 du modèle de cahier des charges suscité dit en effet : « Les colonnes montantes des immeubles appartiennent au propriétaire sauf si celui-ci a fait abandon de ses droits. » Toujours à propos de nos droits, dans un texte intitulé « Contrat d’accès au réseau public de distribution pour une installation de consommation de puissance inférieure ou égale à 36 KVA » devoirs d’ERDF envers ses clients. Plusieurs articles sont tout à fait intéressants. Dans un paragraphe intitulé « 3.1.7 Modifications des équipements du ou des dispositifs de comptage », on lit « Avant toute action ERDF et le Client coordonnent leurs interventions afin de procéder aux remplacements des équipements dont ils ont la responsabilité ». Pour tous ceux qui ont subi un passage en force ou une pose sans information préalable, il s’agit là d’un article sur lequel ils peuvent appuyer leur demande de rétablissement de la situation antérieure pour défaut de coordination. 31 sont fixées les Un autre article porte sur la question des assurances. Chapitre 10, intitulé « ASSURANCES » : « Chaque partie peut demander à l’autre partie, par tout moyen les attestations d’assurances correspondantes qui devront mentionner, notamment, l’objet de la garantie et les montants garantis. » 32 Or, l’un de nos adhérents vient de recevoir un courrier réponse d’ERDF refuse de transmettre cette attestation : « ERDF est assuré en cas de sinistre engageant sa responsabilité. Cependant, nous ne fournissons pas d’attestation d’assurance ». , daté du 29 février 2016, qui 28http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:   29http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:priartem:courrier_ministere_energie_070116_2.pdf   30http://wiki.priartem.fr/l.php?   p=dossiers:compteurs:linky:contrats:modele_de_cahier_des_charges_de_concession_fnccr_010707.pdf 31http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:contrats:erdf_contrat_erdf-for-cf_11e.pdf   32http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:erdf_courriers:reponse_erdf_bretigny_sur_orge_0216.pdf   assurances :sonar_emerging_risk_insights_from_swiss_re_2013.pdf  www.priartem.f.   r 9/12  www.electrosensible.org.   Puis-je refuser le Linky en me basant sur le seul argument de la modification unilatérale du contrat liant l'usager à EDF/ERDF : scabreux Contractuellement, la fréquence de la tension doit être de 50 Hertz. En y superposant un signal en kHz, selon certains, la nature du contrat changerait, et le produit délivré ne serait plus conforme. Ce n’est pas l’analyse que nous faisons. De fait, ce ne sont pas les termes du contrat qui ont changé mais le contenu de la norme visée dans le contrat. En effet, depuis au moins 2002, la norme EN 50160 que l’on trouve en référence dans le nouveau contrat d’ERDF est en application. 33 Dans un contrat EDF de 2002, on peut, en effet, lire "5.2 Caractéristiques l’électricité livrée EDF met à disposition sur simple demande les spécifications relatives au courant électrique distribué au point de livraison, notamment celles définies dans le cahier des charges de concession. En particulier, les caractéristiques de la tension fournie sont conformes à la norme NF EN 50160 disponible auprès de l’AFNOR." Dans le nouveau contrat d'ERDF, on peut lire "ERDF s’engage sur la fréquence de la tension conformément à la norme EN 50160. " Le contrôle de la qualité et la nature de l'énergie vendue dépendent de cette norme et du cahier des charges des concessions. La version française de 2011 « FR EN 50160 » est applicable depuis le 12 février 2011. Elle traite du CPL injecté Pulsadis (le CPL n'est pas une nouveauté sur le réseau) et de la bande de fréquence où se situe le CPL-G1 et G3. Dans ce contexte, juridiquement, il est scabreux de se baser sur cet argument pour refuser Linky. Il faudrait vérifier que les quartiers entièrement déployés en Linky sont conformes ou non à cette norme. Mais ceci demande du matériel très spécifique qui n'est pas à la portée des associations. Accès à mon domicile L'intrusion dans le domicile par une personne privée sans autorisation est constitutive d'une "violation du domicile" L’article 226-4 du Code pénal : "L'introduction ou le maintien dans le domicile d'autrui à l'aide de manoeuvres, menaces, voies de fait ou contrainte, hors les cas où la loi le permet, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende." La nature du titre d’occupation est totalement indifférente ici : propriétaire, locataire, sous-locataire, occupant d'une chambre d'hôtel, hébergé par un tiers. L'intrusion dans le domicile par un fonctionnaire de l'ordre judiciaire ou administratif sans autorisation et hors cadre légal constitue un abus d'autorité. Dans notre contexte, on peut imaginer qu'un représentant de la loi mandate un huissier pour accéder au compteur ! L'article 432-8 du Code pénal : « Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public, agissant dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions ou de sa mission, de s'introduire ou de tenter de s'introduire dans le domicile d'autrui contre le gré de celui-ci hors les cas prévus par la loi est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. » Lorsque le compteur est extérieur au domicile, le passage en force est plus aisé puisqu’il ne contraint pas à une intrusion dans l’habitation ou la propriété. Les prestataires de services étant soumis par ERDF à un système de bonus/malus signaler des passages en force. Dans ce cas, nous vous invitons à demander, dans un courrier RAR avec 34 selon le nombre de compteurs posés, vous êtes un certain nombre à nous 33http://www.senat.fr/questions/base/2002/qSEQ020138183.html   34 http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:erdf_documentations:document_erdf_deploiement.pdf   (à partir de la page 52)  www.priartem.f.   r 10/12  www.electrosensible.org.   copie à votre maire et au Syndicat d’électricité, le rétablissement de votre ancien compteur et surtout à le médiatiser auprès de la presse locale. Le contexte technico économique Le Linky permet-il de faire baisser la consommation d'électricité ? Très peu Présenté comme un maillon important de la transition énergétique, il y a fort à parier que Linky ne tiendra pas toutes ses promesses. En effet, les études montrent le très faible impact de ces compteurs sur les économies d’énergie. « L’approche technico-économique, relayée par des analyses coûts-bénéfices incomplètes, ne favorise pas l’utilisation de cette nouvelle technologie dans une logique de développement durable » (Klopfert –Wallenborn ). 35 Le directeur de l'Energie évaluait, en 2013, l'économie d'électricité prévisible à une fourchette située entre 1,5% et 3,8% au mieux à l'horizon 2020. 36 On a envie de dire, tout cela pour ça. N'aurait-il pas mieux valu consacrer plus d'efforts à la rénovation énergétique des logements et à la sobriété électrique. A titre de comparaison, la consommation des appareils en veille et les autres formes de consommation « passive » (comme un chargeur de téléphone laissé en permanence sur une prise) mobilisent 2.300 MW, la puissance de deux réacteurs nucléaires. Elles représentent 11% de la facture électrique des Français, soit 86 euros par foyer et par an. 37 Lorsque l'on creuse un peu, on s'aperçoit assez rapidement que le Linky est avant tout un maillon important de l'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence. 38 Le Linky est-il gratuit ? : Du gratuit qui coûte cher... Juré, craché, ERDF prendra les 5 milliards que coûtent le projet Linky à ses frais. Abonnés et collectivités n'auront rien à débourser. Pour ce faire, ERDF compte économiser 1,7 milliards sur la relève et les interventions à distance (ce qui constituera nécessairement des destructions d'emplois) et 1,9 milliards par un meilleur recouvrement (lutte contre la fraude...). 39 Toutefois, des nuages s'amoncellent sur cette vision idyllique : le coût du projet pourrait déraper. De 5 à 7 milliards pour le PDG d'EDF, 7 à 8 milliards pour la Fédération Nationale de Collectivités Concédantes et Régies (FNCCR). 40 Ce qui fait dire à la Cour des Comptes dans son rapport annuel de février 2015 : « (…) Par ailleurs le succès du projet Linky reste suspendu à des perspectives financières fragiles (la valeur actuelle nette du projet à l’échéance de 2034 ne serait que de 0,2 Md€ pour un investissement de 5 Md€). En outre, ERDF a besoin, pour un investissement de cette taille et de cette durée, d’une forte visibilité sur le contexte réglementaire (le régime des concessions) et tarifaire (l’évolution du TURPE) ». 41 Nous voici prévenus, si ça dérape, les taxes payées par l'usager viendront au secours d'ERDF. 35http://wiki.priartem.fr/l.php?p=dossiers:compteurs:linky:analyses:klopfert-wallerborn-t106-107.pdf   36http://transitionenergetique.org/wp-content/uploads/2013/04/GT1-CR-re%CC%81union-7-5-mars-2013-Linky.pdf   37https://www.lenergieenquestions.fr/les-appareils-en-veille-coutent-86-euros-par-an-aux-foyers-francais/   38https://www.ccomptes.fr/content/download/79147/1980448/version/1/file/113-RPA2015-ouverture-marche-electricite-   concurrence.pdf 39http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/021460005474-erdf-lance-le-deploiement-du-compteur-evolue-   linky-1173799.php 40http://www.challenges.fr/entreprise/20130924.CHA4664/compteur-linky-futur-piege-pour-usagers-mais-jackpot-pour-edf.html   41https://www.ccomptes.fr/content/download/79147/1980448/version/1/file/113-RPA2015-ouverture-marche-electricite-   concurrence.pdf  www.priartem.f.   r 11/12  www.electrosensible.org.   Ne pouvait-on pas faire autrement ? Si Plutôt que de communiquer par CPL et via des concentrateurs GPRS, ERDF aurait pu choisir d'utiliser une technologie type « ADSL » ou l'ADSL lui-même via les lignes téléphoniques filaires. Cependant, il aurait fallu accepter de partager le gâteau avec l'opérateur téléphonique historique. Tout comme le téléphone et internet, les compteurs (et pas seulement pour l'électricité) pourraient partager ce réseau que l'on pourrait qualifier de « réseau filaire universel ». Ceci serait complètement en phase avec la réduction des expositions aux ondes électromagnétiques (recommandations de l'ANSES Abeille ). 42 et la sobriété de la loi 43 Hormis la nécessité d'un câblage spécifique dans l'habitation, il n'y a pas de difficulté technique particulière. Il s'agit d'un paradigme différent qui nécessite une pensée globale des réseaux et une vision à long terme et qui devrait être dicté par les pouvoirs publics, plutôt que de se laisser imposer des choix technologiques pensés par des industriels qui ne cherchent que la simplicité et le moindre coût. Il est tout à fait intéressant de constater que l'étude technico-économique menée par Capgemini pour la Commission de Régulation de l'Energie en 2007 propose dans sa première partie, un tableau comparatif de diverses solutions techniques, dont des solutions filaires comme l'ADSL ou la fibre optique. Les critères de choix du CPL, solution retenue au final, ne sont pas explicités, notamment sur le plan financier. Aucun critère environnemental ni sanitaire n'est pris en compte. Il est à déplorer que le lancement d'un chantier de cette ampleur, desservant toute la population n'ait pas été l'occasion pour les pouvoirs publics de déployer la fibre ou l'ADSL sur la totalité du territoire et de résorber en même temps les zones sans internet ou à bas débit. Faudra-t-il un scandale sanitaire autour des ondes pour amener les industriels et les pouvoirs publics à revoir leur copie en urgence et pour un coût astronomique ? Ce n'est pas impossible, car, comme nous l’avons dit, les assurances, notamment, estiment le risque lié aux ondes électromagnétiques à un niveau élevé, aussi élevé, selon la Suisse de Ré, l’une des sociétés de réassurances mondiales les plus importantes, que les pesticides par exemple… Nos propositions d’actions - Amplifions la Fronde   Poursuivre et amplifier la fronde; Répondre au courrier-réponse d’ERDF à votre première lettre de refus en confirmant celui-ci (toujours en RAR bien sûr) ;  En cas de passage en force, alerter les médias (presse locale et régionale), votre maire et demander à ERDF un retour à la situation initiale ;  Chaque fois que cela est possible, constituez des collectifs ;  Continuer à sensibiliser les élus sur les questions sanitaires ainsi que sur les risques financiers auxquels ils peuvent se trouver confrontés et les inviter à agir. o et notamment alerter votre maire et votre syndicat d’électricité sur les responsabilités qui sont les leurs. Vous trouverez un modèle de courrier ici : http://wiki.priartem.fr/doku.php/dossiers:compteurs:linky   Plus la fronde sera importante plus nous aurons de chances d’être écoutés par les décideurs ! 42http://wiki.priartem.fr/l.php?p=science:anses:2013:rapport_anses_ondes_2013_ap2011sa0150ra.pdf   43https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030212642&dateTexte=20160329    www.priartem.f.   r 12/12  www.electrosensible.org.  

ALTIER ALAIN
Le 04/04/2016 à 16:12:53

Bonjour,
Un petit jeu:
j’ai mis 6 vidéos datant au moins de 2014 sur ma chaine Youtube concernant le Linky. Certains passages reprenant le contenu du film take back your power avec une traduction sous-titrée parfaite en Français.
Quelques sujets en Français. Certains les ont peut être visionnées. Mieux vaut 2 fois que pas du tout.

1ère étape) Nous sommes 90 à être intervenus, environ.
Dans 8 jours nous verrons combien nous sommes à avoir visionnés les 6 vidéos.


2ème étape) Vous devrez copié-collé les liens ci-dessous des 6 vidéos dans un mail adressé à l’ensemble de votre carnet d’adresses.
Ce qui devrait nous donner environ 1000 vues dans 8-10 jours.

3) A la lecture des résultats, cela nous donnera la véritable interrogation et investissement de vos amis, famille, collègues de boulot et autres retraités, chômeurs mais également de vous!

Cela m’indiquera si je reste ou si je continue ma résistance uniquement via mon journal et mon carnet d’adresses.

Les liens:
https://youtu.be/eRyeJi206kg  

https://youtu.be/jyuHVJya1T0  

https://youtu.be/rNg6YQ1FL6Q  

https://youtu.be/EzYuPTlh_Bg  


https://youtu.be/xNVM7_T2FAw  

https://youtu.be/RssZkfzg7D4  


ALTIER ALAIN
Le 04/04/2016 à 11:47:56

Nanard,
d'accord avec toi.
tu souhaites que notre monde se réveille. Mais il faut aller plus loin que ce souhait. Il faut AGIR.
Nous, consommateurs, usagers, clients, avons un formidable pouvoir que nous n'utilisons pas. il serait temps de le faire.
C'est vrai, c'est difficile, cela suppose de changer radicalement nos comportements. pour utiliser notre pouvoir contre tout ce qui se passe il faut d'abord parvenir à le prendre sur nous mêmes pour nous se bouger le C... !

exemple : actuellement une véritable campagne sur Internet dénonce la maltraitance abominable des animaux d'élevages intensifs, des animaux à l'abattoir.
Première chose à faire pour le consommateur : ne plus acheter de viande ! il n'en mourra pas et s'en trouvera en meilleure santé bien au contraire.
plus d'acheteurs = plus de sous qui rentrent dans l'escarcelle des grandes distributions et de leurs actionnaires avides !!!

autre exemple : une pétition a circulé suite à l'émission d'Elise Lucet sur les pesticides. Elle n'a récolté que quelque petits 100 mille signatures sur le nombre de français qui plus est sont les premières victimes de ce fléau !

pour le Linky, même possibilité de prendre le pouvoir. Un appel dernièrement a été lancé par des Internautes qui demandaient que nous coupions l'électricité pendant quelques minutes répétées sur plusieurs semaines.
même si nous avions été 20 milles foyer à le faire, cela aurait représenté une sacré perte pour EDF ! une façon de montrer que nous avons le pouvoir !
à ma grande honte, contrairement à d'autres actions, je n'ai pas suivi cet appel.

Il faut donc impérativement se bouger et agir partout où nous le pouvons et le prix à payer est infime, juste agir !

danielle dubus
Le 04/04/2016 à 11:19:03

Dans ma famille ,nous sommes contre le linky mais pas seulement ce système les autres prévus pour l'eau et le gaz ... ! Contre ce que l'on veut nous imposer , contre le fait que l'on est de plus en plus espionné , contre le fait de payer plus pour rien , contre les RISQUES de SANTE que tous ces produits nocifs engendrent . Moi , j'ai eu un cancer , je sors des 5 ans de traitement aujourd'hui ; je ne veux pas risquer encore q'en avoir un de plus grave.
EDF que des menteurs et des arnaqueurs ! Linky est dangereux pour nous et coûteux ; aucun avantage pour le consommateur !

Marie Cramée
Le 04/04/2016 à 11:13:57

Je suis contre les faux projets de modernisation qui ne font que supprimer des emplois et cacher des intérêts financiers au mépris de l'humain et des libertés.
Je souhaite que notre monde se réveille car sans nous,"les travailleurs", leurs combines pour créer ses richesses ne plus possible. Notre unité et prise de conscience de toutes ses pressions sera toujours comme par le passé une lutte permanente.
C'est le prix à payer pour notre liberté et égalité si souvent attaquée....

nanard 21
Le 04/04/2016 à 10:35:54

Bonjour Monsieur Altier,
avec des invités pareil nous ne sommes pas prêt d'avoir la vérité !!! un grand menteur et un vendu... ! ça promet une monté de rage chez les auditeurs qui se battent contre ce compteurs !

danielle dubus
Le 04/04/2016 à 10:13:14

Bonjour,

A noter pour le Mardi 5 avril:

Réunion d'information à Pouligny-Saint-Pierre à 18h

http://www.le-denicheur.net/t74295-d05-mar-05-avril-pouligny-st-pierre-reunion-publique-sur-le-linky  

ALTIER ALAIN
Le 04/04/2016 à 06:19:59

Bonjour,

A noter pour le 7 Avril sur France Inter vers 10h: http://www.franceinter.fr/emission-un-jour-en-france-linky-un-compteur-trop-connecte  

l'émission du jeudi 7 avril 2016
Linky, un compteur trop connecté ?

e nouveau compteur électrique Linky, dont le déploiement a commencé en décembre et qui doit remplacer à terme tous les compteurs électriques des 35 millions de foyers français, suscitent des craintes chez les consommateurs. 60 communes refusent même son installation.

Quel est l’intérêt de ce compteur pour les usagers ? Les ondes qu’il émet sont-elles dangereuses pour la santé ? Y a-t-il un risque de surveillance de nos habitudes et de diffusion de nos informations personnelles de consommation électrique ? Peut-on refuser l’installation de ces nouveaux compteurs ? Autant de questions qui préoccupent les consommateurs et auxquelles nous tenterons de répondre dans cette émission.

Avec Bernard Lassus, directeur du programme Linky chez ERDF

Et Nicolas Mouchnino, chargé de mission énergie et environnement à l’UFC que choisir.

ALTIER ALAIN
Le 04/04/2016 à 06:14:19

Bonjour,

Sur: https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/en-alsace-la-grogne-monte-contre-les-compteurs-linky-1459716892  

Alsace : la grogne monte contre les compteurs Linky d'ERDF

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu dimanche 3 avril 2016 à 22:54

Les compteurs dits "intelligents" d'ERDF provoquent une levée de boucliers. Les associations pointent du doigt des ondes électro-magnétiques potentiellement cancérigènes. Le Groupe Santé Colmar fait signer des pétitions. A Kaysersberg- Vignoble le conseil municipal a voté contre à l'unanimité.

Depuis décembre 2015, 5 000 compteurs Linky ont pour l'instant été installés en Alsace, selon ERDF, surtout dans la région de Mulhouse. Des compteurs qui posent des questions sur le dangerosité. Certaines associations pointent du doigt des ondes électro-magnétiques qui peuvent provoquer des cancers. Faux, répond ERDF, qui conteste et qui précise qu'une étude d'un cabinet indépendant est actuellement menée sur ces fameux compteurs dits 'intelligents", elle sera rendue en fin d'année.

ALTIER ALAIN
Le 04/04/2016 à 06:05:57

Bonjour,

Sur : http://stoplinky05.blogspot.fr/2016_04_01_archive.html  

dimanche 3 avril 2016
Suite de l'action STOP LINKY 05
Le 23 mars, notre première réunion a été une belle réussite : beaucoup de monde et des volontés manifestes de faire entendre nos voix. Cela illustre le souci des Hauts-Alpins au sujet du Linky. Et aujourd'hui, une première victoire : une commune du 05 - Eourres - vient d'interdire officiellement le compteur Linky !
Pour faire avancer notre cause, nous vous invitons dès à présent à :
- écrire à votre maire : demandez une rencontre avec le Collectif en lui envoyant le modèle disponible sur ce lien, complété de vos noms et adresse. Il faut un maximum de courriers pour sensibiliser chaque commune ! Envoyez-le et faites envoyer par vos voisins ! Ce sont les maires qui peuvent le mieux vous protéger.
- refuser le Linky, si ce n'est déjà fait : rappel des démarches sur notre blog : http://stoplinky05.blogspot.fr/2016/03/demarches-faire-pour-refuser-le.html  
Pour une prochaine réunion, merci de nous faire part des possibilités d’organisation dans votre commune.
Publié par StopLinky05 à 13:03

ALTIER ALAIN
Le 04/04/2016 à 06:01:00

Bonjour,
Vu ce jour sur UFC Que Choisir Var-Est en date du 2403:
http://www.ufc-quechoisir-var-est.org/edf-les-nouveaux-compteurs-linky  

Attention EDF va effectuer la pose de nouveaux compteurs LINKY suite à l’abrogation de la loi NOME.

Mise à jour en date du 3 mars 2016

Attention EDF va effectuer la pose de nouveaux compteurs LINKY suite à l’abrogation de la loi NOME.

Sur Internet, on peut lire qu’il ne faudra rien signer le jour où l’on installera un nouveau compteur Linky, ainsi EDF ne pourra pas nous obliger à le payer.

C’est faux!!!! Les compteurs sont la propriété des collectivités locales en charge de la distribution de l’électricité, mais sur 95% du territoire, cette compétence est déléguée à ERDF, la filiale d’EDF qui gère le réseau de distribution.

C’est ERDF qui posera ces compteurs ou les fera poser, il est impossible de s’y opposer et ils feront ensuite payés via les factures d’électricité.
Leur coût ne sera jamais facturé directement ou individuellement à chaque abonné, il sera intégré au prix et étalé dans la durée.

Signer ou non un document lors du remplacement de votre compteur par ce nouvel appareil n’y changera rien.

Ce compteur est mis en place pour nous faire croire à un relevé à distance par un appareil intelligent et communiquant, mais en réalité une nouvelle indexation et une augmentation déguisée.

Nous restons totalement opposés à ce compteur « stupide » qui ne donne des informations que dans un sens ! Nous réitérons notre totale opposition à cet appareil qui va devenir un espion de notre vie privée sans aucun bénéfice pour le consommateur !

Outre le prix à payer pendant dix ans, vous devrez acheter un boitier qui vaut 50 € pour lire les économies que vous pourriez faire !!!

Par contre, on a oublié de dire que le marché mondial représente des centaines de millions de compteurs. Il faut donc aller à marche forcée pour l’installation afin d’être à la pointe de ce nouveau marché…

Mise à jour

Commission de suivi mis en place par le ministre Luc Besson :
Une commission a été réunie par le ministre Luc Besson pour organiser un comité de fusion à partir duquel il rappellera les points de collectivités suivants:

Clarté des coûts préalablement à la pose généralisée des compteurs.
Intégration d’un afficheur déporté dans le dispositif.
Intégration de ligne qui sera un système d’effacement local
Évaluation en fonction des avantages et inconvénients des consommateurs, préalablement à toute généralisation.
Fin de l’expérimentation en mars 2011 sur certaines régions.

Le compteur Linky entre dans les coûts de gestion du réseau, qui seront effectivement répercutés sur les utilisateurs, non par une facture individuelle d’un montant de 240 euros, mais par prélèvement mensuel de l’abonnement augmenté de 2 euros pendant 10 ans.

Nous n’avons absolument pas le droit de refuser.

Pour ceux qui ont fait partie d’une expérimentation, le coût ne leur serait pas répercuté ( ?? )

Expérimentation fin mars 2011. Une période renouvelable peut-être mise en place par le comité de la commission de régularisation de l’énergie.
Le 3 3 mars 2016

Devant l’actualité de ce dossier, voici par ordre chronologique un rappel de nos 12 dossiers, sur les compteurs Linky, du 26 janvier 2011 au 3 mars 2016
2011

26 janvier 2011 Discours d’Alain Bazot, Président de l’UFC Que Choisir, objectifs 2011

22 octobre 2011 Bientôt la mise en place du compteur Linky par ERDF

22 octobre 2011 Compteurs communicants Linky l’intérêt des consommateurs court-circuité

10 novembre 2011 Remplacement des compteurs électriques passage en force du gouvernement

7 octobre 2011 Analyse totale compteurs Linky ufc que choisir etudes-ufc-compteurs-linky
2012

16 janvier 2012 Compteurs électriques Linky L’intérêt des usagers oublié

25 avril 2012 Actualisation 2 compteurs Linky le vrai du faux sur les compteurs Linky

25 avril 2012 L’UFC-Que Choisir entend court-circuiter le faux compteur intelligent

4 mai 2012 vrai faux linky suite

16 juillet 2012 l’Europe s’en mêle

2013



31 janvier 2013 Les compteurs Linky présentent des risques pour la sécurité et le respect de la vie privée

28 mars 2013 Compteur Linky suite la généralisation menace toujours

24 septembre 2013 LINKY les consommateurs abonnés aux mauvais coûts

13 octobre 2013 Le compteur Linky, selon la Commission de Régulation de l’Energie

26 novembre 2013 Après Linky Gaspar arrive. Nouveau compteur communiquant de Gaz

2015

14 janvier 2015 : compteurs Linky dangereux ou pas http://www.ufc-quechoisir-var-est.org/compteurs-linky-dangereux-ou-pas  

2016

3 mars 2016 : compteurs linky peut-on le refuser

ALTIER ALAIN
Le 03/04/2016 à 18:51:36

Bonjour,

Sur France Région Alpes:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenoble/150-personnes-rassemblees-pont-de-claix-contre-les-compteurs-electriques-linky-967089.html  


150 personnes rassemblées à Pont-de-Claix contre les compteurs électriques Linky

Ces manifestants n'ont que faire des propos rassurants d'EDF. 150 personnes environ étaient rassemblées, ce samedi 2 avril, devant la mairie de Pont-de-Claix pour protester contre les compteurs électriques "intelligents" Linky. Ils se méfient des ondes émises et du "flicage".

Depuis le mois de novembre, les compteurs Linky sont installés dans l'agglomération grenobloise. C'est pour se faire entendre du président PS de la Métro de Grenoble que des manifestants se sont donc retrouvés, ce samedi après-midi, sous les fenêtres de sa mairie. Ils prévoient également de manifester une fois encore le 30 avril directement devant les bâtiments de la Métro.

En février, les communes de Saint-Nizier-du-Moucherotte et de Luzinay ont refusé ces compteurs sur leur territoire. Les opposants attendent de Christophe Ferrari qu'il fasse de même sur sa commune, Pont-de-Claix, mais aussi à l'échelon de l'agglomération grenobloise. Jusqu'à présent, l'élu "se réfugie derrière la loi tout en reconnaissant le droit individuel à refuser le compteur", explique un des adversaires de Linky qui a rencontré le président de la Métro, "son argumentation ne convainc pas grand monde. En effet, si la loi permet le refus individuel, elle permet aussi celui des communes et collectivités, propriétaires des compteurs. Et la Métro est désormais propriétaire de ces nouveaux compteurs".

Alors que Linky avance, des collectifs se créent un peu partout en France pour dénoncer les nuisances supposées et mettent en avant les problèmes liés à "la santé, à l'espionnage, au coût, au chômage des salariés qui relevaient les compteurs".

Dans une interview accordée à France 3 Alpes en mars dernier, Olivier Masset, directeur territorial Alpes d'ERDF, expliquait regretter "des informations erronées qui circulent autour des compteurs communicants". S'agissant des ondes, la dernière étude en date serait celle du Laboratoire national de métrologie et d'essais qui "estime qu'on respecte les normes", "l'émission est insignifiante, c'est beaucoup moins que des appareils ménagers qu'on trouve dans la maison". Quant au courant porteur en ligne, "nous sommes en-dessous des seuils mesurables!".

ALTIER ALAIN
Le 03/04/2016 à 17:48:30

Bonjour,
Si vous ne l'avez pas reçue dans votre boite mail, cette info que j'ai adressé par mail aux 17 Maires de la Communauté des Communes de Sommières dans le Gard:

http://refus.linky.gazpar.free.fr/lassus-ment-bourdin.htm  

Faites de même!Informez vos élu-e-s.

ALTIER ALAIN
Le 03/04/2016 à 13:20:20

Bonjour,

Avec cette interrogation ci-dessous, la question a t'elle déjà été posée et résolue?

Un témoignage:

Bonjour

Je viens de constater sur mon linky que le changement d'heure n'a pas tenu compte du changement hiver/été. (avec donc incidence déclenchement heures creuses.)
Pouriez me confirmer avec les vôtres.

Il faut appuyer une dizaine de fois sur Le + pour obtenir la date et l'heure.
Merci

http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Viepratique/linky-changement-heure-sujet_113493_1.htm  

ALTIER ALAIN
Le 03/04/2016 à 11:27:33

Bonjour,
Je ne sais pas vous mais je me demandais que font les écologistes? Ici ils sont pour!

Une réponse à St Sulplice la Foret sur: http://saint-sulpice-la-foret.fr/la-commune/infos-pratiques/128-environnement/379-compteur-electrique-communicants-linky?showall=&limitstart=  

et

http://blog.elusvertsdereze.org/category/TRANSITION-ENERGETIQUE/Linky  

Page 1 sur 3

ERDF va changer les compteurs électriques pour l'ensemble des abonnements entre 2015 et 2021, par des compteurs communicants Linky



La commune de Saint Sulpice la Forêt ne fait pas partie des premières phases et les déploiements ne sont pas prévus sur 2016.



La pose est gratuite, aucun paiement n'est requis pour l'installation. Les abonnés reçevant un courrier 45 jours avant l'intervention d'un technicien.



Ce déploiement soulève des interrogations en ce qui concerne le respect de la vie privée dans l'exploitation des données qui seront collectées par ce compteur communiquant.

D'autres questions sont posées sur les éventuelles perturbations électromagnétiques induites par la solution réseau choisie (CPL : Courant Porteur en Ligne) pour connecter le compteur



Nous avons deux documents de synthèse détaillant ce qu'est un compteur communiquant, les modalités pratiques et les points d'attention relevés

Un document du SDE 35 (Syndicat Départemental d’Energie 35)

Un document venant du groupe des Elus Ecologistes de la Ville de Rezé
http://blog.elusvertsdereze.org/category/TRANSITION-ENERGETIQUE/Linky  

ALTIER ALAIN
Le 03/04/2016 à 10:45:55

Bonjour,
Je ne sais pas si vous avez remarqué mais dans les photos de la Presse, "les cheveux gris" dominent dans les réunions organisées soit le WE ou après 18h!

Ce jour sur la Dépêche: http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/03/2317095-linky-dans-la-tourmente.html  

Le groupe Geste et Robin des Toits avaient organisé une réunion d'information sur le nouveau compteur électrique Linky. Pour la première réunion de Geste, ce fut un grand succès avec beaucoup de personnes présentes et très curieuses de connaître les risques et les inconvénients de ce nouveau compteur. Deux petits films démontraient que ce matériel de nouvelle génération fonctionne grâce à un courant porteur en ligne CPL qui circule dans l'intégralité du circuit électrique domestique exposant ainsi les habitants à des ondes électromagnétiques très nocives et potentiellement cancérigènes. Ce compteur permet aussi de collecter des informations diverses relatives à la consommation électrique de chaque foyer, un relevé ou une suppression d'EDF sans aucune intervention d'un technicien. «Linky possède des normes de sécurité datant des années 1999. Toute personne peut refuser la pose de ce compteur. L'Allemagne qui consomme 100 fois plus d'énergie que la France a refusé les compteurs Linky ainsi que l'Autriche et la Californie.» Précise la représentante de Robin des Toits. D'ici 2020, 80 % de la population devrait être équipée en Linky. Pour Saint-Juéry, cela devrait se faire aux alentours de 2018. Alain Fabre, conseiller municipal a indiqué que pour le moment la municipalité n'a aucune position au sujet des compteurs Linky. Sachant que les compteurs appartiennent à la commune, le maire a autorité pour refuser leur pose, ce qui a déjà été fait dans 48 d'entre elles. Pour le refuser, il suffit d'adresser une lettre recommandée avec accusé de réception à ERDF et adresser une copie au maire de la commune. Il faut aussi se renseigner auprès de son assureur pour connaître les modalités d'assurance en cas d'incendie ou de problèmes suite à la pause d'un Linky. Tous les formulaires et les courriers officiels sont disponibles sur le site internet de Robin des Toits.
La Dépêche du Midi

ALTIER ALAIN
Le 03/04/2016 à 10:37:35

Bonjour,
Ce jour sur le Dauphiné: http://www.ledauphine.com/isere-sud/2016/04/02/la-metropole-veut-mettre-fin-aux-fantasmes  

Linky : la Métropole veut mettre « fin aux fantasmes »

«Je ne comprends pas ce vœu. C’est une connerie mais on va le voter. » Dans la bouche du conseiller communautaire Georges Burba, ledit vœu “relatif au déploiement des compteurs Linky” fut résumé grossièrement mais finalement assez clairement.

Face aux « inquiétudes réelles et légitimes des habitants qui nous interpellent », dixit Bertrand Spindler, la Métropole a pris acte “des engagements d’ERDF” (innocuité, sécurité, absence d’augmentation des factures, maintien de l’emploi, confidentialité des données…). « Je suis extrêmement étonné de cette capacité à faire des vœux, à faire causette, a tranché Dominique Escaron, maire du Sappey. Je suis aussi étonné de toute l’angoisse, et il nous faut éviter de contribuer à cette boule de neige de fantasmes autour de ce brave compteur. »

Premier “servi” en Isère, l’Échirollois Renzo Sulli abonde : « Linky, c’est l’avenir. Nous avons pris toutes les précautions pour aller au déploiement, qu’on ne vienne pas nous expliquer que quelques-uns tirent la sonnette d’alarme. N’en rajoutons pas à cette situation anxiogène, il y a des sujets plus sérieux à traiter. »
« Soyons vigilants et cohérents en faveur de la transition énergétique »

Seule (petite) nuance apportée dans ce concert unanimiste, celle du maire de Fontaine, Jean-Paul Trovero, qui appelle à « la vigilance sur les pratiques commerciales ».

Pierre Verri, maire de Gières, a insisté : « Il s’agit d‘un maillon essentiel de la transition énergétique. Les émissions du courant porteur CPL, c’est 0,1 volt/m, soit 150 fois moins que sous une ampoule fluo compacte (ou basse consommation). La France a pour objectif de diviser par deux l’énergie issue du nucléaire, soyons vigilants et cohérents en faveur de la transition énergétique. »

Le vœu a été adopté à l’unanimité.

ALTIER ALAIN
Le 03/04/2016 à 10:29:07

Je refuse le compteur linky car c'est un danger public pour les citoyens français et je sais de quoi je parle en tant qu'électricien .Sans compter l'énorme arnaque d'edf qui veut faire payer son déficit énorme car avec tous les avantages qu'ont les agents , il fallait bien que quelqu'un paye .Ensuite ce compteur est si intelligent qu'il est un véritable espion sur votre vie privée,il sait tout à quelle heure vous enclenchez un appareil , peut s'enflammer et est cancérogène .

archies
Le 02/04/2016 à 19:28:44

Bonjour,
La dernière du jour:
http://www.lavoixdunord.fr/region/frevent-pour-les-compteurs-linky-il-faut-laisser-a-ia653b0n3424129  
Frévent: pour les compteurs Linky, «il faut laisser à chacun la liberté de les accepter ou pas»

Le maire, Jean-François Théret, a été sollicité par un propriétaire fréventin pour que le conseil vote une délibération interdisant le déploiement des compteurs électriques Linky. Une proposition qui n’a pas trouvé écho au sein du conseil.

Il a été question des compteurs Linky, compteurs électriques nouvelle génération, lors du conseil municipal. Le maire a en effet été interpellé par un propriétaire de la commune (qui y possède un bien mais qui n’habite pas Frévent) qui souhaitait que le conseil municipal vote une délibération refusant le déploiement de ces fameux compteurs dans la commune. Car Linky fait débat, et d’aucuns avancent que les ondes émises par les compteurs auraient des conséquences sur la santé. D’autres notent également que certains compteurs auraient explosé ou brûlé. Concernant la position du conseil municipal fréventin, Jean-François Théret a tout d’abord lu aux élus une récente lettre du président de l’Association des maires de France envoyée au Premier ministre Manuel Valls. Dans cette lettre, il est notamment indiqué que par rapport à ces compteurs, « les maires sont en difficulté faute d’informations (…) Il faut fournir de manière transparente les réponses qu’ils attendent. » Pour ce qui est des compteurs, « peut-on refuser la modernisation d’un service public ?, a interrogé Jean-François Théret. Je ne crois pas… » Membre de la minorité, Roger Pruvost a de son côté indiqué qu’il n’était pas convaincu par les compteurs Linky. « C’est une opération purement commerciale, c’est fait pour enrichir EDF et les fabricants de compteurs ». Au final, la commune n’a pas voté de délibération sur le déploiement des compteurs. « La commune ne s’engage pas, en revanche, il faut un engagement individuel. Il faut laisser à chacun, sur son domaine, la liberté d’accepter ou non ces compteurs Linky. »

ALTIER ALAIN
Le 02/04/2016 à 18:04:25

OBLIGATOIRE POUR ERDF DE LES POSER MAIS CEUX QUI NE VEULENT PAS DE LEUR ENERGIE TOXIQUES SONT LIBRES !!!

un anonyme
Le 02/04/2016 à 16:38:32

pour ce qui est de l'accès au compteur, voici un extrait des conditions générales de vente aux particuliers :

6-3 Entretien et vérification du dispositif de comptage
Le dispositif de comptage est entretenu, vérifié et renouvelé par ERDF.
À cette fin, ERDF doit pouvoir accéder à tout moment à
ce dispositif sur justification de l’identité de son technicien.
Dans les cas où l’accès au compteur nécessite la
présence du client, ce dernier est informé au préalable,
sauf suspicion de fraude, du passage du technicien.
Les frais de réparation ou de remplacement des éléments du dispositif de comptage qui résultent, le cas
échéant, de ces visites sont à la charge d’ERDF (sauf
détérioration imputable au client).
ERDF peut procéder à la modification ou au remplacement
de ces éléments en fonction des évolutions
technologiques.

Il semble que les choses soient claires, non ??????
Ça figure en toutes lettres sur tous les contrats d'EDF !!!
https://particuliers.edf.com/fichiers/fckeditor/Particuliers/Offres/CGV_CRE/CGV_PART_TB.pdf  

Dont acte !

danielarcs
Le 02/04/2016 à 16:34:31

Bonjour,
A noter pour demain:
Huelgoat : Stand du collectif Stop Linky Kreiz Breizh
Date et lieu

Le dimanche 03 avril 2016, de 14h00 à 18h00.

à Huelgoat, Rue des Cieux, Kermaria, Huelgoat, Châteaulin, Finistère, Bretagne, France métropolitaine, 29690, France - 29690 Huelgoat, Bretagne
Description

Huelgoat

Présence à l'arborétum du Poerop à l'occasion de son ouverture
Informations

Site Web: http://www.letelegramme.fr/finistere/huelgoat/arboretum-portes-ouvertes-dimanche-29-03-2016-11011149.php  

Contact: mailto:stoplinkykb CHEZ riseup POINT org

Mots-clés : arboretum communiquants compteurs information linky poerop

ALTIER ALAIN
Le 02/04/2016 à 14:06:41

Bonjour,

A noter: Vannes : http://info.stoplinkynonmerci.org/showevent.php?id=32  

Linky conférence Marc Cendrier à Theix-Noyalo
Date et lieu

Le mercredi 20 avril 2016, de 20h30 à 22h00.

à Rue des Charrons, Zone d'Activités du Landy, Theix, Ténac, Vannes, Morbihan, Bretagne, France métropolitaine, 56450, France - 56450 Vannes, Bretagne
Description

Linky, le nouveau compteur électrique dit intelligent de ErDF fait polémique !



L'association Terre en vie, le Collectif Citoyen Theixois et le tout jeune Collectif Stop Linky Sud Morbihan vous invitent à la Conférence de Marc Cendrier, fondateur de l'association "Robin des Toits"

Venez nombreux !

Lieu :

Salle La Landière

Impasse des Charons

56 Theix-Noyalo
Informations

Site Web: http://stoplinkynonmerci.org/spip.php?article32  

Contact: mailto:evelyne POINT toutain CHEZ gmail POINT com

Mots-clés : compteurs conference danger erdf intelligents linky

ALTIER ALAIN
Le 02/04/2016 à 13:04:50

Bonjour,

a noter: Telgruc-sur-Mer : Réunion-débat linky
Date et lieu

Le mardi 19 avril 2016, de 18h30 à 20h30.

à Rue Garn-Dréon-Ker, Telgruc-sur-Mer, Châteaulin, Finistère, Bretagne, France métropolitaine, 29560, France - 29560 Telgruc-sur-Mer, Bretagne
Description

Le mardi 19 avril à TELGRUC - Presqu'île de Crozon

Salle Polyvalente - Rue Garn Dreon Ker - Telgruc sur mer

parking à côté de la salle - entre la pharmacie et le Jacquot bar

une des réunions débats avec projection sur les dangers potentiels du compteur Linky et comment en refuser l'installation

Ces réunions ont lieu dans toutes les communes de la Presqu'île

Argol le 06/04, Telgruc le 19/04
Informations

Site Web: http://www.facebook.com/groups/stoplinky.presquilecrozon/?fref=ts  

Contact: mailto:gitedebretagne CHEZ orange POINT fr

Mots-clés : communiquants compteurs electro-magnetiques information linky ondes reunion

ALTIER ALAIN
Le 02/04/2016 à 13:03:48

Bonjour,

Sur le Bon Coin:
http://www.leboncoin.fr/evenements/947066132.htm  

Mise en ligne le 2 avril à 00:14

stoplinkynonmercibrest
Ville Brest 29200

Description :

***************************************
*** Mercredi 6 avril 2016 de 15h00 à 17h00 ***
***************************************

Le collectif " STOP ! LINKY ? NON MERCI ! " de Brest tiendra une Permanence d'information et d'aide à la rédaction des lettres de refus du Compteur Linky

Au café culturel et solidaire "Le Mouton à 5 pattes" Place Guérin à Brest

Pourquoi refuser Linky ?
*******************
Avant Linky
--------------
* Qualité de l'électricité : électricité propre

Vous recevez un courant électrique répondant à une norme qui vous garantit un tension de 230V à une fréquence de 50Hz. Votre électricité est " propre " dans le sens où 50Hz est une fréquence basse dans le spectre sonore donc même audible à votre oreille et donne lieu à de très faibles rayonnements électro-magnétiques.

* Facturation de votre consommation
Avec un compteur électro-mécanique, votre facturation s'établit sur le nombre de kWh consommés sans distinction de l'usage que vous en avez fait. Le prix de l'électricité est le même pour votre chauffage électrique, votre lave-vaisselle, votre éclairage, votre ballon d'eau chaude, votre fer à repasser, etc. Avec un compteur électronique, vous disposez d'un nombre limité d'options de facturation telles que heures creuses/heures pleines. Vous envoyez votre relevé de compteur par la poste ou vous transmettez vos chiffres par internet. Une fois par an, un employé ERDF vient faire le relevé de votre compteur pour s'assurer que cela correspond à ce que vous avez transmis.

* Protection de vos données personnelles et de votre vie privée
Votre identité est préservée et l'usage que vous faites de votre électricité n'est pas divulgué. Vous êtes maître de l'usage que vous faites de l'électricité qui vous est fournie et le compteur qui sert à mesurer votre consommation est un appareil simple conçu pour durer 60 ans. Avec quelques schémas pédagogiques, la compréhension de son fonctionnement est à la portée de la plupart d'entre nous. Vous avez accès en permanence à la lecture de votre consommation à travers la lucarne de votre compteur.

Avec Linky
------------
Vous recevez un courant électrique qui outre l'énergie qu'il vous fournit contient un signal modulable dans la bande de fréquence 100 kHz-500 kHz soit une fréquence 2000 à 10 000 fois plus élevée que la fréquence qui vous sert à alimenter vos appareillages.

* À quoi sert cette deuxième fréquence appelé " Courant porteur en ligne " ?
À véhiculer des informations sortant de chez vous et à envoyer des informations dans l'ensemble des appareillages de votre domicile pouvant donner lieu à une prise de contrôle à distance de vos appareils.

* Comment ?
Le compteur lui-même envoie votre consommation au bon vouloir d'ERDF minute par minute ou 10 mn par 10 mn. Quelle que soit la fréquence de relevé de votre consommation, l'onde porteuse est en place dans toute votre maison. Vos fils électriques non blindées vous enveloppent d'un brouillard électro-magnétique permanent 24h/24, 7 jours/7, 365jours/an d'autant plus important que vous êtes plus proche des conducteurs électriques de votre maison. Pensez à vos interrupteurs, prises, fils électriques de lampes de chevet, rallonges électriques, multi-prises, etc. et faites le bilan du nombre de fois où vous êtes à moins d'un mètre de tout câble ou conducteur électrique.
Votre électricité est donc devenue sale car comportant des signaux invisibles susceptibles de vous tuer à petit feu sans se faire repérer et sans même que vous vous en rendiez compte...

* Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer cela ?
Linky répond à des normes. Or ces normes ne tiennent aucunement compte d'un principe dit cumulatif. C'est la somme des champs électro-magnétiques qui vous porte préjudice et la durée d'exposition dans le temps que vos cellules vont mémoriser avant de présenter des troubles.
On peut donc parler de mort lente... et d'effets délétères non caractéristiques telles que maux de tête, vertiges, insomnies, dépressions, affaiblissement et autres maladies de dégénérescence qu'il sera difficile d'imputer à un appareillage plutôt qu'un autre. Dans le cas d'une allergie aux champs électro-magnétiques, on parle d'électro-sensibilité et on crée de fait de manière délibérée un handicap pour les personnes qui sont sujettes à cette allergie. À la différence d'un portable que l'on peut choisir ou non d'utiliser, Linky vous est imposé 24h/24, 7 jours/7 365 jours/365.

* Conséquences
Sans votre consentement, vous vous retrouvez soumis aux désirs et bon vouloir d'ERDF et de ses liens qu'on peut qualifier d'incestueux avec l'état.

* Facturation
Avec des appareils équipés de puces spécialisées, Linky va permettre d'offrir un nombre d'options de facturation illimitée et de facturer à des prix différents le prix du kWh selon les usages que vous en faites et les heures auxquelles vous l'utilisez. La grille tarifaire va devenir tellement complexe qu'elle va être similaire à ce qu'on observe en termes de nombre de choix pour les téléphones mobiles mais en bien pire. Au final, cela se fera au détriment du consommateur, vous.

* Conclusion
En résumé, Linky, c'est une menace généralisée de santé publique avec l'accord de nos politiques qui compte tenu de la menace sont véritablement irresponsables avec comme conséquences :
- La fin programmée (2020/2021) de toutes les zones à faibles rayonnement ou blanches de France.
- Le Linky en HF RF MHz, c'est maintenant la découverte de facto et obligatoirement de plus d'un million d'antennes relais (RF HF MHZ Micro-Ondes) dans les zones de campagne ou de montagne !

ERD va devenir avec le maillage du territoire de ses 35 millions de points de livraisons dont plus plusieurs millions en zones de campagne ou de montagne le premier contributeur d'electrosmog de France loin devant les opérateurs de téléphonie mobile.

ALTIER ALAIN
Le 02/04/2016 à 13:02:39

Bonjour,

Ce jour: Le Pont-de-Claix : RASSEMBLEMENT A PONT DE CLAIX POUR DEMANDER A LA METRO DE PRENDRE UN DELIBERE INTERDISANT LA POSE DES COMPTEURS LINKY DANS L' AGGLOMERATION GRENOBLOISE
Date et lieu Le samedi 02 avril 2016, de 14h00 à 16h00.

à Mairie, Place du 8 Mai 1945, Les Écrins, Le Pont-de-Claix, Grenoble, Isère, Auvergne-Rhône-Alpes, France métropolitaine, 38800, France - 38800 Le Pont-de-Claix, Auvergne Rhône-Alpes
Description

*** RASSEMBLEMENT POUR DEMANDER A LA METRO DE PRENDRE UN DELIBERE INTERDISANT LA POSE DES COMPTEURS LINKY DANS L' AGGLOMERATION GRENOBLOISE ***

*** A PONT DE CLAIX LE 02 AVRIL A 14H PLACE DE LA MAIRIE ***

Voir ici : https://www.facebook.com/Stop-compteur-linky-1658171927787625/?fref=ts  

Parce que ces compteurs electriques soi-disant intelligents arrivent à Pont de Claix ( et à Echirolles) avant de passer par chez vous.

Parce qu’on veut pas du monde connecté qu’ils préparent, de ces flicages (pour notre bien), de son controle social.

Parce qu’on a pas besoin de ces gadgets technologiques pour apprendre la sobriété ( n’est-ce-pas monsieur Piolle ?)

Parce qu’on a pas envie de vivre dans des micro-ondes.

Parce que Pont de Claix c’est la ville dont monsieur Christophe Ferrari est maire à mi-temps. (son autre mi-temps étant d’être président de la Metro)

Parce qu’il y a déjà une soixantaine de villes en France qui ont refusé ce compteur mais qu’en Isère, le courage politique a manqué jusqu'à présent pour protéger les populations en disant "Non !" au compteur Linky.

Parce que une des principales usines "linky" se trouve à Fontaine.

Pour toutes ces raisons, venez nous rejoindre A PONT DE CLAIX LE 02 AVRIL A 14H PLACE DE LA MAIRIE

Plus d’infos sur la page facebook du groupe : stop-compteur-linky https://www.facebook.com/Stop-compteur-linky-1658171927787625/?fref=ts  
Informations

Site Web: https://www.facebook.com/Stop-compteur-linky-1658171927787625/?fref=ts  

Contact: mailto:stop-compteur-linky CHEZ riseup POINT net

ALTIER ALAIN
Le 02/04/2016 à 13:00:59

Bonjour,
Vous avez ici la vidéo du débat sur le Linky qui a eu lieu à Belle Ile

http://belle-ile-tv.fr/belle-ile-2016-erdf-vient-repondre-au-sujet-des-compteurs-linky.html  

ALTIER ALAIN
Le 02/04/2016 à 07:26:16

Bonjour Alain,
c'est possible que tu me fasse parvenir cette liste ?
elle pourrait m'être utile dans mes argumentaires contre le linky

danielle dubus
Le 01/04/2016 à 17:14:56

Bonjouir,
Pause midi? Pas question, l'info continue...

Résultat d'une réunion Linky.

Sur Ile de Groix:

Linky. Réunion publique houleuse à Palais
jeudi 31 mars 2016 à 15:22
Le directeur régional d’ERDF : «Nous sommes là pour porter un projet industriel, projet voulu par l’État. Nous agissons donc dans un cadre complètement réglementaire. Si on me demande si le changement de compteur est obligatoire, je réponds oui !».Les anti-Linky n’ont obtenu aucune garantie quant à la possibilité de conserver leurs anciens compteurs à long terme.

Le Télégramme 31-03-16-


1. jeudi 31 mars 2016 à 19:45, par Marc Filterman
Linky. Réunion publique houleuse à Palais

Est-ce que nous avons le droit de dire que nous sommes actuellement en dictature dans ce pays ?

Un auditeur me demandait hier sur une radio si l’état voulait une révolution. Déjà ce compteur avec son pas de mesure à 30 ou 10 minutes commet des atteintes à la vie privée, en violation de l’article 8 de convention européenne des Droits de l’Homme, puisqu’il permet de suivre de jour comme de nuit tous les actes de votre vie privée et quotidienne.

Combien consomme un compteur, 1watt heure au moins, ce qui nous donnerait pour 35 millions de compteur au minimum 35 millions de Watt/heure à multiplier par 24 heures pour une journée.

Si on rajoute un million de concentrateurs avec une borne GPS, soit 10 W/h minimum, cela ferait 10 millions de watt/heure à multiplier par 24heures.

C’est une estimation à minima, puisque nous n’avons aucune info sur les puissances consommées par ces systèmes.

Ces systèmes introduisent en plus des risques de piratage informatique dans notre réseau électrique, mais je ne pense pas que la question ait été posée à ce directeur d’ERDF, alors que ce sujet à été abordé lors d’une réunion en cybersécurité l’été dernier à Rennes. J’ai une liste des piratages qui ont été commis contre des centrales et réseaux électriques à travers le monde, je le précise au cas où un responsable d’ERDF tenterait de me discréditer.

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 12:41:03

Bonjour,
La dernière de cette matinale sur Les echos.fr:
http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/021809349675-direct-energie-passe-le-cap-du-milliard-deuros-de-revenus-1210790.php  

Le fournisseur alternatif veut profiter de l’installation de Linky pour se développer.

Les vendeurs d’électricité ne sont pas tous logés à la même enseigne. Tandis qu’EDF voit ses perspectives de revenus s’effriter avec la baisse des prix de marché et la fin des tarifs réglementés pour les entreprises, son concurrent Direct Energie, lui, en profite. En 2015, le fournisseur alternatif a réalisé un chiffre d’affaires de 1,02 milliard d’euros (+25,5 %) et un résultat net de 27,2 millions d’euros (+78,7 %). Près de neuf ans après l’ouverture complète à la concurrence du marché de l’électricité et du gaz, Direct Energie revendique plus de 1,6 million de sites clients, contre 1,3 million il y a un an, et 11,4 térawattheures livrés.

L’acquisition de nouveaux clients s’est accélérée en fin d’année, avec l’extinction des tarifs réglementés d’EDF pour les entreprises et les collectivités. Et tandis que Direct Energie se fournissait auprès d’EDF au tarif de 42 euros le mégawattheure (MWh), il s’approvisionne désormais à un cours plus bas, le prix de marché ayant baissé tout au long de 2015 (« Les Echos » du 27 janvier).

Résultat, Direct Energie a pu, l’an dernier, afficher une croissance parallèle de son chiffre d’affaires et de sa marge brute (+23,4 %). Pour autant, « la croissance du chiffre d’affaires en 2016 ne sera pas suivie d’une croissance homothétique de la marge », a prévenu le PDG de Direct Energie, Xavier Caïtucoli, à l’occasion de la présentation des résultats annuels. Car la marge brute sur les grands comptes est plus faible que celles sur les particuliers, a-t-il précisé : respectivement 3 euros contre de 10 à 12 euros par MWh.

Alors que les trois quarts de ses nouveaux clients résidentiels souscrivent à ses offres au moment d’un déménagement, Direct Energie mise aussi sur l’installation du compteur Linky. « Nous allons suivre la caravane », a indiqué son PDG, qui a aussi investi dans une équipe cycliste pour assurer une plus forte visibilité à la marque, notamment à l’occasion du Tour de France. Direct Energie, qui a acquis l’an dernier une centrale au gaz à prix cassé pour être présent dans la production d’électricité, affiche toujours sa volonté de décrocher quelques concessions hydroélectriques lorsqu’elles seront renouvelées.

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 08:07:27

Bonjour,

Vu sur le Journal de net: http://www.journaldunet.com/economie/energie/1175985-erdf-donnees-compteur-linky/  

Que fait ERDF des données relevées par ses compteurs intelligents Linky ?

Les fournisseurs d'énergie ne sont pas les seuls à être intéressés par ces datas, qui peuvent être transmises à des tiers sous conditions.
Haro sur les compteurs Linky. Plusieurs collectifs de citoyens se mobilisent contre le déploiement du compteur communicant d'Electricité Réseau Distribution France (ERDF) dans l'Hexagone, qui a démarré en décembre 2015 (500 000 appareils déjà installés). L'association de consommateurs Cyberacteurs insiste par exemple sur son site Internet sur "la possibilité de contrôle, de surveillance et de récupération des données privées des consommateurs pouvant être revendues."
Ces craintes sont-elles justifiées ? Non, répond le groupe, qui explique que ces nouveaux compteurs n'enregistrent pas plus d'informations que leurs ainés. "Ils ne font que capter et mémoriser la consommation globale en électricité d'un foyer en kilo Watt par heure. La seule différence avec les anciens appareils : ERDF récupère cette donnée de consommation une fois par jour. Avant, un technicien venait les relever à la main deux fois par an", explique une source interne.
Accord du propriétaire
Si et seulement si le propriétaire des données donne son accord, ERDF peut enregistrer des informations plus précises, opérant par exemple des relevés de consommation toutes les heures. L'ensemble de ces data sont disponibles pour les clients sur le site Internet du groupe, dans leur espace personnel.
Les relevés de consommation sont envoyés une fois par mois au fournisseur d'énergie du foyer (EDF, Direct Energie, Engie…), qui facture ses clients sur leur consommation réelle au lieu de le faire sur leur consommation estimée, ce qui pouvait donner lieu à de mauvais calculs.
Ijenko a lancé avec Toshiba le boitier Pluzzy qui se connecte au compteur
Les données personnelles peuvent être transmises à des entreprises tierces qui demandent un accès à ERDF, mais uniquement avec l'accord de leur propriétaire. Elles peuvent avoir besoin de ces informations pour fournir des services en amont ou en aval de la distribution d'énergie à leurs clients. La start-up Ijenko a par exemple lancé avec Toshiba le boitier Pluzzy. Connecté au compteur, il donne à ses utilisateurs des informations sur leur consommation au quotidien et des conseils personnalisés pour réaliser des économies d'énergie, via une application mobile (ce service n'est pour l'instant pas proposé par ERDF). Ces data sont fournies à titre gracieux par le groupe, qui promet de ne pas tirer profit de leur exploitation.
Détecter plus vite les pannes du réseau
Pour ERDF, l'intérêt de ces nouveaux compteurs réside ailleurs : "Notre réseau basse tension n'était jusqu'à présent pas équipé de capteurs. Nous ne disposions pas de système de supervision comme c'est le cas sur notre réseau moyenne tension. Pour détecter les pannes et intervenir, nous étions dépendants des coups de téléphone de nos clients. Désormais, les concentrateurs envoient un micro-signal à chaque compteur Linky plusieurs fois par jour, pour vérifier qu'il fonctionne. En cas de problème, nous sommes prévenus et nous pouvons agir au plus vite", souligne la société.
En cas d'attaque informatique, les concentrateurs effacent automatiquement les données
Quid du risque de piratage des données personnelles ? Pour Caroline Keller, chef du service information du Médiateur national de l'énergie (une autorité administrative indépendante chargée d'informer les consommateurs), il est faible. Les informations sont en effet stockées sur le compteur de chaque client. Elles ne sont transmises qu'une fois par jour à un "concentrateur", qui collecte les data de 1 000 compteurs environ en zone urbaine. Ces données sont ensuite stockées directement chez ERDF.
Les données effacées en cas de piratage
Le groupe est audité tous les six mois par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information et travaille avec des spécialistes de la cybersécurité, qui simulent en permanence des attaques sur son système pour être prêts à réagir en cas de piratage. "Tous les compteurs et les concentrateurs sont équipés de cadenas virtuels. En cas d'attaque informatique, les concentrateurs effacent automatiquement les données qu'ils contiennent", détaille ERDF.
La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a donné son accord pour l'utilisation des compteurs communicants Linky le 30 novembre 2015, jugeant les données suffisamment protégées. L'institution "considère acceptable et suffisamment protectrice une conservation limitée de la courbe de charge à l'intérieur du compteur", détaille-t-elle sur son site Internet.

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 08:02:30

Bonjour,

Vu sur: http://lesamisdubarrage.over-blog.fr/2016/03/electricite-pourquoi-certaines-communes-refusent-les-compteurs-linky.html  


Électricité: pourquoi certaines communes refusent les compteurs Linky

Publié le 31 Mars 2016


Les ondes émises par les nouveaux compteurs électriques sont-elles dangereuses? Le débat s’échauffe alors que les premiers "compteurs intelligents" sont déjà installés.

"J’ai refusé les compteurs Linky dans les locaux communaux où des personnes travaillent toute la journée ou séjournent longuement: la mairie, l’école, la garderie, la bibliothèque…." En tant que maire de Saint-Pabu, commune de 2060 habitants près de Brest, Loïc Guéganton, a décidé de garder son calme et d'adopter le principe de précaution. É

Face à la bataille d'arguments entre ceux qui dénoncent les dangers du nouveau compteur électrique pour la santé et ERDF, l’édile constate que, "faute d’étude indépendante", il lui est impossible de vérifier le risque sanitaire. Chaque jour, le facteur lui apporte des lettres d'administrés refusant Linky, "un tiers des courriers de la mairie en ce moment". Il s'agit souvent des copies de courriers adressés à ERDF, rédigés d'après des modèles diffusés sur internet. Que faire? Le maire "regrette le manque de concertation" et plus largement "que les choses ne soit pas faites dans l’ordre". Les pouvoirs publics ont, en effet, saisi l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) en septembre 2015 pour mesurer les effets de Linky mais, selon l’agence, les résultats ne seront pas disponibles avant mai ou juin 2016. En attendant, d’autres communes ont dit stop. Le site refus.linky.gazpar.free.fr, animé par un conseiller municipal de Saint-Macaire, en Gironde, recense 21 communes récalcitrantes. Il déplore aussi "un désastre écologique" consistant à "se débarrasser de compteurs en parfait état de marche".
Ce que dénoncent les anti-Linky?

Alors que depuis le 1er décembre 2015 ERDF a commencé à poser les boîtiers (35 millions doivent être remplacés d’ici à 2021), plusieurs associations ou collectifs, comme Priatrem-Électrosensibles ou Robin des Toits, dénoncent des risques. Les anti-Linky soulignent que le compteur transmet des données diffusées via les fils électriques, grâce à la technologie du CPL (Courant porteur en ligne). Selon eux, il en résulterait un rayonnement électromagnétique nocif "dans tout le logement, car les fils ne sont pas blindés".
Ce que répond ERDF

"À l’exception d’une minute par jour, Linky fonctionne exactement comme les anciens compteurs", explique Gladys Larose, en charge des relations externes sur le projet Linky chez ERDF. Pendant cette minute quotidienne, Linky reçoit un signal externe puis renvoie des informations, ceci passe effectivement par le courant électrique. Est-ce dangereux? Non, affirme la porte-parole d’ERDF en déroulant quatre arguments:

- Linky génère un champ électromagnétique extrêmement faible, plus réduit que la plupart des appareils électriques branchés dans une maison (frigo, grille-pain…). À titre de comparaison, un ordinateur branché, mesuré à 40 cm, émet un champ de 5 volts par métre, alors que Linky, mesuré à 20 cm, émet moins de 0,1 volt par mètre.

- le temps communication des données est bref.

- Linky est testé depuis des années par des cabinets externes. Une expérimentation sur 300 000 compteurs est menée depuis 2010.
- sur 120 000 Linky installés à ce jour, il y a très peu de refus (1,4%).
Par Laurence Le Dren le 19 février 2016
Un particulier peut-il refuser Linky?
Pas question de faire les choses en force, répond Gladys Larose. Elle insiste sur la volonté de dialogue et de pédagogie d’ERDF: réunions publiques sur demande des maires et, si nécessaire, mesures des émissions chez l’habitant par un organisme neutre.

" Du strict point de vue juridique, un consommateur qui refuse le compteur encourt le risque de se faire couper l’électricité", prévient Nicolas Mouchnino, chargé de mission énergie et environnement à l’UFC-Que choisir. "C’est un engagement contractuel. Quel que soit votre fournisseur d’électricité (EDF, Direct Energie…), ERDF gère la distribution de l’énergie, et vous êtes en contrat avec eux. Or, dans les conditions générales de ventes, il est clairement indiqué qu’ERDF peut intervenir sur le compteur en raison d’évolutions technologiques." Comme c’est typiquement le cas avec l’installation de Linky, le juriste déconseille le refus aux consommateurs.

Lire aussi: Compteur Linky, quand et comment sera-t-il posé chez vous?

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 07:59:22

Bonjour,

Voir le calendrier du mois d'avril sur les
Réunions d'informations Compteur Linky près de chez vous:

http://info.stoplinkynonmerci.org/?year=2016&month=4®ion=all  

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 07:56:44

Bonjour,
Un site à visiter sur: http://www.meudonsanslinky.fr/  

MEUDON sans LINKY

LINKY, le nouveau compteur électrique «communicant» devrait remplacer les actuels compteurs EDF à partir de juin 2016 à Meudon, si nous ne faisons rien pour nous y opposer.

Vous en avez peut-être entendu parler sans trop savoir quʼen penser...


LINKY en 6 points (avec les liens à venir):

La suite sur site

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 07:53:44

Bonjour,
Voici la pj du précédent en PDF sur le site donné:


À l’attention du responsable du service Clients Linky
Objet
: refus de compteur Linky
Monsieur,
Nous avons récemment reçu une publicité d’EDF pour le nouveau compteur Linky, ainsi que
votre courrier annonçant l’installation prochaine de ce compteur chez nous par votre sous-traitant local, GMV Industrie.
1
Le service Communication d’EDF détaille les
«avantages» de ce compteur pour notre
contrat d’électricité :
relevé à distance, «sans l’intervention d’un technicien du distributeur ERDF»; une «facturation plus juste» sur la base du relevé et non d’une estimation ; un
accompagnement d’EDF pour faire des économies d’énergie grâce à «e.quilibre, la solution
numérique d’EDF pour mieux comprendre et réduire votre consommation d’électricité»
-« si vous y êtes inscrit».
Merci, mais non merci.
Aucun de ces arguments de communication n’est un avantage à nos yeux. Nous considérons
nos congénères comme des interlocuteurs préférables aux machines. Nous pensons qu’un monde avec contact est plus vivable, intéressant, réconfortant, humain
en un mot, que le monde «à distance
» que vous tentez de nous imposer.
Nous sommes dotés d’un cerveau, équipé des fonctions pour régler les détails pratiques de notre vie sans assistance électronique. Nous ne sommes pas
inscrits à la « solution numérique
» d’EDF, car nous savons comment réduire notre consommation d’électricité:
il suffit de réduire notre consommation d’électricité. Celle ci est d’ailleurs modeste, et a tendance à diminuer grâce aux mesures que nous avons nous-même décidées, sans votre compteur prétendu
«intelligent».
Nous ne souhaitons pas que vos services mettent leur nez électronique dans notre intimité.
Vous n’avez pas à savoir si nous sommes là et quand, si nous sommes plus nombreux que d’ordinaire, si quoi que ce soit change dans nos habitudes. Nous ne voulons pas que les données liées à notre vie privée soient collectées, ni par vous, ni par quiconque. Afin de prévenir les rituelles objections à cette minime exigence de respect des libertés, nous
vous informons que nous n’avons pas de téléphone portable, que nous ne sommes inscrits sur aucun réseau social, que nous ne possédons aucune carte de fidélité. Dès qu’on nous en laisse le choix – tant que ce choix est encore possible –nous préférons ne pas.
Nous considérons le big data
comme une insulte à l’intelligence et à la sensibilité, et l’e-administration de nos vies (smart city, smart planet) comme une régression sociale et humaine majeure.

1 GMV Industrie (à Vézeronce-Curtin), Airria (à Meylan) et Solutions30 (à Villard-Bonnot)
sont les trois sous-traitants retenus par ERDF pour l’Isère
Merci de vous en tenir à ce que vous avez toujours fait:
assurer la distribution d’électricité
moyennant le paiement de notre consommation. Estimée, puis corrigée selon le relevé. Nous
nous engageons à vous communiquer les relevés de notre compteur si vous nous le demandez.
Nous vous informons donc que nous
refusons la pose du compteur Linky à notre domicile, y compris en notre absence, et vous remercions par avance de prévenir votre sous-traitant que nous nous y opposerons. Nous veillerons de notre côté à ce que notre ancien compteur– en parfait état de marche– soit maintenu en place.
Nous profitons de ce qu’aucun logiciel n’assure encore à votre place les relations Clients pour
vous prier d’agréer, Monsieur, nos humaines salutations.
Pièces et main d’œuvre
Grenoble Métropole, le 28 mars 2016
À lire
L’Enfer Vert, un projet pavé de bonnes intentions
par TomJo (Editions l’Echappée, 2013)
L’Industrie de la contrainte
par Pièces et main d’œuvre & Frédéric Gaillard (Editions l’Echappée, 2011)
RFID
: la police totale. Puces intelligentes et mouchardage électronique
par Pièces et main d’œuvre (Editions l’Echappée, 2008)
Pièces détachées (brochures papier)
Humanité 2.0
: leur progrès et le nôtre
(Linky, l’Enfer Vert et le techno
-
totalitarisme)
par Pièces et main d’œuvre & alii Linky
: la filière grenobloise
par Pièces et main d’œuvre (2015)
Pièces et main d’œuvre
c/o Service compris
BP 27
38 17
2 Seyssinet
-
Pariset cedex
contact.pmo@free.fr.  
Atelier d’enquête critique
 www.piecesetmaindoeuvre.com.  

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 07:50:07

Bonjour,
Vu sur Pièces et main d’œuvre:http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=823  

Linky : lettre à ERDF

jeudi 31 mars 2016 par Pièces et main d’œuvre

Samedi 2 avril 2016, à 14 heures, un rassemblement aura lieu devant la mairie de Pont-de-Claix, dont le maire est président de la Métropole grenobloise. Celle-ci étant propriétaire du réseau électrique et des compteurs individuels, il s’agit d’exiger une délibération refusant l’installation des nouveaux mouchards "intelligents" Linky.

Depuis 2010, nous avons alerté à maintes reprises contre les compteurs communicants, un des composants de la smart city et de la "planète intelligente" (cf "IBM et la société de contrainte").

Il existe toutes sortes de raisons de s’opposer à Linky ; toutes ne se valent pas, même si toutes valent d’être énoncées. Quant à nous, voici la lettre de refus que nous avons expédiée en recommandé avec accusé de réception au responsable du "service Clients Linky" de notre secteur.
Nous la publions à titre d’échantillon, pour ceux qui voudraient s’en inspirer et la faire circuler.

(Pour lire la lettre, ouvrir le document ci-dessous.)dans le lien

Lire aussi :
- Humanité 2.0 : Linky, l’Enfer Vert et le techno-totalitarisme
- Linky : la filière grenobloise

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 07:38:20

Bonjour,
Sur France Actualités: http://www.actualitesfrance.fr/artikel/1563389/t%C3%A9l%C3%A9phonie-compteurs-linky-le-comit%C3%A9-sactive  

Téléphonie, compteurs Linky Le comité s'active...

compteurs
Linky
Le
comité
s'active...

La réunion du comité des ondes a permis de faire le point sur la demande d'implantation d'antenne en centre-ville par Free et sur le compteur Linky.

Depuis sa création, le comité sur les ondes électromagnétiques ne chôme pas, comme en témoigne le travail du groupe "mesures de terrain". Le but était de créer une carte et un tableau avec les mesures effectuées en une douzaine de lieux. "Nous n'avons rien trouvé de catastrophique, résume Annie Moreau, du service environnement, mais il y a un réel intérêt à poursuivre ce type de démarche." Un travail qui témoigne de l'implication des membres.

Implantation
d'antennes

Propositions
et
avis
Une implication qui transparaît aussi à travers le suivi de la demande d'implantation d'une antenne de téléphonie mobile au centre-ville par Free Mobile. Après l'abandon d'un premier projet sur un immeuble de l'avenue de Grugliasco, le comité s'est opposé à un deuxième projet sur l'immeuble Le Carrare, à côté de l'Institut de la communication et des médias (ICM), déjà équipé de deux antennes. La Ville s'y est également opposée à deux reprises, le tribunal administratif lui donnant raison. Lors de sa dernière réunion, le comité a étudié un troisième projet. Il prévoit l'implantation de trois antennes sur une tour de la copropriété Plein Soleil, rue Gabriel-Didier. Le comité a émis trois propositions, dont une demande d'estimation par le Criirem du niveau d'ondes cumulées, et trois avis : l'étude de la possibilité de rehausser les antennes pour éviter d'impacter certains immeubles ; la réalisation de mesures pré et post-installation pour, éventuellement, réorienter les antennes ; l'information des habitant-es dans un rayon de 150 mètres. De quoi donner du grain à moudre à l'opérateur.
Compteurs
Linky

La
Ville
fait
le
lien
Le comité a aussi reçu une information sur les compteurs Linky, qui "font l'objet d'un certain nombre de réactions, d'inquiétudes, expliquait Daniel Bessiron, adjoint aux énergies. Echirolles a été la première ville équipée en Isère. Nous nous sommes interrogés sur ces questions d'ondes, de confidentialité, de possibilité de coupures... Le but est de responsabiliser les usagers et usagères, de limiter la consommation." Des questions, des inquiétudes, auxquelles les agents d'ERDF ont apporté des réponses.
Le premier compteur Linky en Isère a été installé, en janvier, à la Viscose.
L'émission d'ondes ? Les informations sont transmises par courant porteur en ligne, pas par ondes radio, entre minuit et 6 h, durant 1 à 8 minutes. Le compteur ne "fonctionne pas" le reste du temps et émet un champ électrique de 0,1 v/m, comme les anciens. La confidentialité des informations transmises ? Le compteur ne communique que des données sur la consommation journalière agrégée. Le bénéfice pour le consommateur ? ERDF mettra à disposition un portail Internet permettant de comparer sa consommation avec celle d'autres foyers. Son expérimentation, à Lyon, a permis une baisse de 14 % des consommations. Chacun-e se fera son avis.



mercredi 30 mars 2016

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 07:34:57

Bonjour,
Sur les événements.fr: http://www.lesevenements.fr/evenement-r-union-d-bat-sur-le-linky-argol-427379  


Réunion Débat Sur le Linky
Ville Crozon
Argol
Province Finistère (29)
Date 06/04/2016
Heures 18:00

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 07:25:57

Bonjour,
compteur linky, on en parle au café Repaire de Nancy


Le prochain café Repaire sera consacré au compteur électrique LINKY qui fait débat en France actuellement.
Son installation a commencé sur le territoire français.
Certains soulèvent de nombreux dangers à son sujet.

Venez vous renseigner, échanger et connaître comment retarder son installation voire même comment la refuser.
Rendez-vous jeudi 7 avril 2016 à 19H au Bar " Le Bon Temps" 13 avenue Foch à Nancy.

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 07:24:09

bonjour,
Au Sénat:
Inquiétudes à la suite de la généralisation des compteurs d'électricité Linky
14e législature
Question écrite n° 20939 de M. Jean-François Rapin (Pas-de-Calais - Les Républicains)
publiée dans le JO Sénat du 31/03/2016 - page 1243

M. Jean-François Rapin attire l'attention de Mme la ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat, au sujet des inquiétudes nombreuses des citoyens et élus locaux faisant suite à la généralisation annoncée des compteurs « communicants » dénommés Linky. Les maires sont de plus en plus sollicités par leurs administrés concernant notamment les risques éventuels sur la santé émanant de cette nouvelle génération de compteurs. Les élus locaux manquent d'informations et ne peuvent donc, en l'état, communiquer envers leur population. Il lui demande donc des éléments clairs et précis que les élus locaux pourront transmettre en toute transparence à leurs administrés, notamment sur les possibles effets néfastes de ces compteurs sur la santé.


En attente de réponse du Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargé des relations internationales sur le climat.

ALTIER ALAIN
Le 01/04/2016 à 07:22:42

Alain,
Ce document "confidentiel" navigue partout depuis un certain temps... à mon humble avis il fait ni chaud ni froid à EDF qui doit s'en foutre royalement !
Il y a un autre document, intéressant, c'es l'analyse technico-économique de Capgemini éditée le 8 mars 2007 ! Elle a été commanditée par la CRE. Il y est défini trois scénarios A, B et C Il est intéressant, p. 45 de lire le paragraphe sur la conclusion des scénarios. Il serait bon de savoir quel scénario EDF a choisi. Au terme de l’analyse je penche pour le scénario C.
Par exemple (p.41) le client final est déclaré comme le grand bénéficiaire. Cependant, cela concerne le projet du développement de nouvelles offres tarifaires, la bascule d’un fournisseur à l’autre, la télé-relève, les ouverture-clôtures à distance, etc.… d’économie en euros : que nenni !!!!
Il y est question de concentrateurs, de GPRS, de lissage des pics, etc. bref c'est absolument passionnant et beaucoup de choses nous éclairent sur les manigances d'EDF... on y comprend aussi pourquoi nos compteurs seront changés dans 10 ans (haut de page 36/46 alinéa 4.4.1)
Cerise sur le gâteau : cette étude ne prend pas du tout en compte dans son analyse financière, le coût du remplacement des compteurs et celui des nouveaux compteurs... à méditer.
Alain, vous qui êtes féru et performant je ne saurais trop vous conseiller d'analyser cette étude révélatrice... pour un connaisseur en technologie il y a certainement à glaner des grains pour notre moulin, surtout dans le domaine des ondes électro magnétiques. En effet, EDF qui depuis le début nie que le compteur linky ne génère pas d’ondes électromagnétiques, on voit bien dans l’analyse que la mise en place de ces compteurs nécessite de nouveaux relais ! Un pro dans ce domaine pourrait mieux en parler que moi.
Lisez bien tout c'est un "petit bijou" où tout est calculé en gains pour EDF... ! J’ai le sentiment amer (rire) que le client dans cette affaire est le "dindon de la farce" !
Si vous vous penchez sur ce document je serais heureuse que vous me teniez au courant de votre analyse. Il y a matière à réflexion...
Merci d'avance
http://www.smartgrids-cre.fr/media/documents/070308_CapG_etudeCRE.pdf  
http://www.smartgrids-cre.fr/media/documents/dossiers/compteurs/CoutBeneficesProjetLinky-Capgemini.pdf  

danielle dubus

danielle dubus
Le 01/04/2016 à 00:14:48

Bonjour,

Egalement sur le live de BTLV: Avancez le curseur à 3'30

LE LIVE BTLV : Ondes et Compteur Linky avec Marc Filterman

https://www.youtube.com/watch?v=6D5293EYRSE  

ALTIER ALAIN
Le 31/03/2016 à 18:31:25

Bonjour,
Dans le JT de Lucet sur F2 à la 17ème minute 40:
JT de 13h du mardi 29 mars 2016

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/13-heures/jt-de-13h-du-mardi-29-mars-2016_1370549.html  

ALTIER ALAIN
Le 31/03/2016 à 18:21:24

Bonjour,
Si vous n'avez pas vu l'émission: Faut-il avoir peur des ondes ?

https://www.youtube.com/watch?v=p5vX_I-wd7o  

ALTIER ALAIN
Le 31/03/2016 à 17:52:02

Bonjour,

J'ai découvert le travail colossal avec beaucoup de lecture dans les liens fournis par un résistant M.Merelle de Hyéres.
Je n'ai pas encore tout consulté mais je vous en fait profité dès ce jour.

Commençons par ce document datant de 1983 émanant de EDF, dans le lien facebook ci-dessous:
Document EDF de 1983: ce que pense vraiment EDF des champs électromagnétiques ( de toute catégories ): couverture - de - l' Etude Prospective

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=344812602200070&set=g.190723694302785&type=1&theater  

Pour mettre un terme aux pressions diverses - de ErDF lors des réunions d' informations et débats, sur le LINKY, il me semble que - on pourrait imprimer le document - de EDF, dans lequel - il reconnait les risques liés aux CEM [ https://www.facebook.com/photo.php?fbid=344812602200070&set=g.190723694302785&type=1&theater   ];

imprimé ( en essayant de mettre sur une seule feuille, 4 pages - ou 2 au minimum, en recto et verso ): soit 2 p- à 4 pages du doc, sur 1 seul côté, avec en message - VOILA POURQUOI NOUS DEVONS REFUSER LE LINKY, LE GAZPAR ET LES NOUVEAUX COMPTEURS D' EAU. Avec sur une seconde feuille ( toujours en format A4 ), de préciser que - les LINLY ( et GAZPAR, etc ) VONT ÉMETTRE DES ONDES ( CEM ):

par la diffusion du CPL: ( Courant porteur de Ligne ), dans les câbles - des habitations, non prévus pour diffuser ce genre de courant parasite, sale;

par les WIFI ( de nos diverses BOX-Internet ), Via les réseau 3G, 4G, 5G etc;

par la multiplication par 3 ( car 3 sorte de compteurs communicants ) des antennes relais mobiles - car les compteurs communiquent aussi, par le GPRS réseau Mobile; mais également - par les différents Répéteurs installés, ( en sus des antennes relais, du CPL du WIFI, et GPRS ), et démodulateurs - installés sur les compteurs.

En indiquant que - AUCUNE COMPAGNIE D' ASSURANCE - DEPUIS 2006, NE COUVRE - NI N' ASSURE LES RISQUES ET DOMMAGES LIES AUX CEM

En mettant un lien vers le document sur le compteur GAZPAR: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1312178605463460&set=g.190723694302785&type=1  

Et deux autres liens vers le PROFIL CPL du LINKY: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1288274794520508&set=g.190723694302785&type=1  

Et, un autre lien, vers les SPÉCIFICITÉ FONCTIONNELLES du LINKY: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1288271961187458&set=g.190723694302785&type=1  


MERELLE sur: http://infolinky.forumactif.org/t59-diffusion-en-boites-aux-lettres-du-document-de-edf-datant-du-13-avril-1983  



ALTIER ALAIN
Le 31/03/2016 à 17:41:15

Je refuse cathegoriquement ce compteur. Je suis électrosensible

valentin
Le 31/03/2016 à 17:02:22

Je refuse le changement de mon compteur actuel

Alain 44
Le 30/03/2016 à 18:59:18

Bonjour,
Ce jour sur secret-defense:
http://www.secret-defense.org/30/03/2016/donnees-du-linky-faut-il-sinquieter/  


Le compteur Linky est présenté comme une véritable révolution technologique. On le dit communicant car il permet de collecter les données sur la consommation électrique des ménages, pour les transmettre ensuite au consommateur ou à ERDF. Pour le consommateur, cela représente la possibilité d’avoir accès à ses données individuelles à tout moment, paramétrer des alertes, consulter son historique… autant d’instruments qui lui permettront de faire des économies. De son côté, le gestionnaire de réseau pourra communiquer au fournisseur d’électricité la consommation mensuelle réelle de chaque foyer. C’est la fin de la facturation sur la consommation estimée et le début d’une adaptation précise de la production électrique en fonction de la consommation exacte.

Mais, comme toutes les révolutions technologiques, Linky n’est pas sans soulever des questions, notamment en matière de respect de la vie privée des consommateurs. Si la « courbe de charge », soit le relevé régulier et automatique de la consommation d’électricité du foyer, évitera aux clients de relever leur compteur d’électricité eux-mêmes et de recevoir une facture d’électricité trop élevée en raison d’une surévaluation de leur consommation estimée, elle permettra également de déduire de nombreux éléments sur nos habitudes de vie. A quelle heure nous levons et nous couchons-nous, à quel moment partons et revenons-nous du travail ou l’école, quand la maison est-elle occupée… Des informations personnelles, potentiellement sensibles, auxquelles certains acteurs publics ou privés seraient susceptibles de s’intéresser. Ceux-ci à des fins de marketing, ceux-là à des fins de « flicage ».

Ainsi, selon les journalistes du site Contexte.com, l’avant-projet de loi Sapin, relatif à la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique, comprenait une mesure contraignant les établissements bancaires et les fournisseurs d’énergie à transmettre des informations aux agents de Pôle emploi. Ces derniers pourraient notamment s’en servir pour « contrôler la sincérité et l’exactitude des déclarations » des demandeurs d’emploi, en vérifiant par exemple si leur maison est effectivement vide lorsqu’ils déclarent être en entretien d’embauche. Si tant est qu’il ait déjà existé, l’article semble avoir disparu de la version définitive du projet de loi, mais nombreux sont ceux qui craignent de le voir réapparaître dans une version ultérieure.

Les doutes exprimés çà et là ne sont pas infondées. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) le reconnaissait dès 2013 : « Linky n’est pas sans risque au regard de la vie privée, tant au regard du nombre et du niveau de détail des données qu’il permet de collecter, que des problématiques qu’il soulève en termes de sécurité et de confidentialité de ces données ». Mais c’est justement parce que le risque existe que la CNIL, après analyse rigoureuse de la question, s’est prononcée à la fin du mois de novembre pour la sauvegarde de la courbe de charge, à condition que celle-ci reste strictement locale, soit dans le compteur lui-même. La CNIL exige en outre le consentement exprès et écrit du client pour toute transmission des informations le concernant au système d’information d’ERDF, ou a fortiori à des tiers. L’abonné reste par ailleurs libre de s’opposer au stockage local de la courbe de charge et pourra revenir sur sa décision même après la signature de son contrat.

De son côté, ERDF insiste sur le fait que les données mises à la disposition des fournisseurs ou bailleurs sociaux seront strictement anonymisées et n’auront qu’un niveau de détail restreint. Elles ne permettront pas de connaître la consommation par pièce ou le type d’appareils installés dans les foyers. “Le Linky, intrusif ? On ne mesure pourtant que des électrons qui passent. Il est difficile de savoir de quel appareil en particulier ils proviennent”, avance ainsi Bernard Lassus, directeur du Programme Linky d’ERDF. Le consentement des utilisateurs sera indispensable pour collecter des données à caractère personnel ou « commercialement sensibles », selon le cadre fixé par la CNIL qui, répétons-le, comporte de nombreuses précautions.

Le flicage n’aura pas lieu car la transmission des données à des organismes publics ou sociétés privées sera impossible sans l’autorisation explicite et formelle de toutes les personnes concernées. “Concrètement, nous stockerons sur nos serveurs 5 mois d’informations au pas journalier, dont le client reste à tout moment propriétaire. Il pourra demander son historicisation sur une durée plus longue”, précise Philippe Monloubou, président du directoire d’ERDF. Bref, si le Linky se présente comme un levier d’innovation mis à la disposition des consommateurs, il appartient à chacun d’entre eux d’activer ce levier… ou non.

ALTIER ALAIN
Le 30/03/2016 à 14:50:13

https://www.lenergieenquestions.fr/allemagne-les-centrales-thermiques-en-crise/  
Dans le lien ci dessus on a une explication assez détaillée la crise du secteur du charbon.
Ce qui renvoie l'Allemagne dans un cul de sac vu que les énergies renouvelables "exploitables" actuellement ne permettant pas de remplacer "du jour au lendemain " les centrales nucléaires.
Le résultat concret à espérer serait que après toutes les faillites des lobbies actuels on puisse enfin développer de vraies alternatives.
Danielarcs

Danielarcs
Le 30/03/2016 à 14:49:50

Bonjour,
Ce jour sur Zd net: http://www.zdnet.fr/actualites/compteurs-linky-un-debat-qui-n-en-finit-pas-39834834.htm  

Compteurs Linky - Un débat qui n'en finit pas

Technologie : Destiné à équiper 35 millions de foyers en France, Linky provoque toujours de l'hostilité, à présent de la part de 60 communes. Motifs : les ondes émises et les risques pour la vie privée. Le débat n'est pas nouveau et des réponses et préconisations ont déjà été proposées.

L'avenir du compteur électrique selon ERDF, c'est Linky, un appareil connecté permettant de faire remonter des données au gestionnaire du réseau, ainsi qu'à des tiers comme les fournisseurs d'énergie.

Depuis plusieurs années, le déploiement de ces appareils suscite la défiance, notamment sur le plan de la protection de la vie privée. Le "futur déploiement de ces compteurs fait naître une crainte importante en matière de vie privée, tant au regard du nombre très important de données qu'ils permettent de collecter, que des problématiques qu'ils soulèvent en termes de sécurité et de confidentialité de ces données" soulignait la Cnil dès 2010.

Ondes : des avis qui divergent

Désormais, ce n'est cependant plus au niveau du régulateur que des blocages persistent, mais de collectivité. 60 communes ont ainsi manifesté lors opposition au déploiement des compteurs Linky. Les motifs : les émissions d'ondes électromagnétiques et la collecte massive de données personnelles.

Mais selon un graphique publié par un fournisseur d'énergie, ce problème n'en serait pas un et l'exposition aux ondes liées à Linky serait équivalente à celle d'un compteur ancienne génération et de très loin inférieure à celle d'un réfrigérateur.

Autre argument mis en avant pour justifier cette hostilité à Linky : les données personnelles. Sur RMC, un frondeur, Stéphane Lhomme, conseiller municipal et militant écologiste, accuse ces appareils d'être de "véritables Big Brother".

Un faux problème là aussi ? Non et c'est pourquoi la Cnil a travaillé à encadrer les pratiques de collecte et de traitement de données associées à ce compteur nouvelle génération. Le gendarme des données personnelles a formalisé à ce titre en 2014 "un pack de conformité" afin d'accompagner "les industriels du secteur, dès la définition de ces nouveaux produits et services, en formulant un certain nombre de préconisations."
La courbe de charge jugée sensible par la Cnil

Certaines données font l'objet d'une attention particulière : la courbe de charge. Il s'agit d'un "relevé, à intervalles réguliers (le pas de mesure), de la consommation électrique de l'abonné." Pourquoi cette vigilance de la Cnil ? Car l'analyse approfondie de cette courbe "peut permettre de déduire un grand nombre d’informations sur les habitudes de vie des personnes concernées."

Dans un avis rendu le 30 novembre 2015, le régulateur estime que ces données doivent uniquement être stockées en local et ce stockage assorti de conditions (durée de conservation maximale d'un an, consentement obligatoire avant remontée à ERDF et des tiers, droit d'opposition au stockage local et de désactivation de la fonction).

Dans son guide de conformité, la Cnil souhaite également définir des règles pour encadrer les différentes émissions et remontées de données. Trois scénarios sont définis (dont "IN>IN", c'est-à-dire relatif à la gestion des données collectées dans le logement sans communication vers l’extérieur").

Pour cette configuration ou scénario, "les données collectées dans le logement restent sous la maîtrise unique de l’usager et ne sont pas destinées à être réutilisées par un tiers" recommande l'autorité.

ALTIER ALAIN
Le 30/03/2016 à 14:43:37

Bonjour

Big Brother: « Comment je suis devenue invisible »
A noter l’heure de diffusion qui est sans doute une heure de grande écoute. Heureusement le replay existe, encore!
Vous comprendrez pourquoi je fuis les réseaux sociaux, préférant la résistance via les carnets d’adresse. Même si...
Depuis que j’écris aux différents Gouvernement (2007 Gouvernement Fillon concernant les centre de stabilisation à Nîmes inexistant malgré les circulaires, débouchant sur la création d’une structure de 30 places avec embauche de 7 chômeurs, 2010 lettre à la Ministre Cécile Duflot, mon Association étant en grande difficulté économique, venue avec Christophe Cavard qui allait par la suite être élu mais dont la Direction s’est bien abstenue de m’en informer de sa venue dans les locaux de l’Association!...pour finir mes mails et dernières lettres au Gouvernement sur le Linky).
Alors coté “connu” du Pouvoir...je n’ai pas encore été “emprisonné politique” moi l’apolitique ou parachuté dans une Mairie pour me faire taire comme le leader du mouvement des Don Quichotte, Augustin Legrand ou l’ancien Président de l’UNEF, Bruno Julliard, je ne passe pas à la TV!

Vivre sans être surveillé, est-ce une utopie ? Durant six mois, Alexandra Ranz s’est lancée dans une expérience inédite : essayer de déjouer la surveillance étatique et commerciale, pour ne plus laisser aucune trace.
Le résultat est à voir dans un documentaire intitulé Comment je suis devenue invisible, diffusé en avant-première samedi 26 et dimanche 27 mars sur francetv info, puis lundi 28 à 23h30 sur France 4.

Géolocalisation, temps de course, photos de vacances, achats…

Nous produisons des données en permanence, en pensant qu’elles nous appartiennent. Mais en partageant certaines données, en cliquant ou en téléphonant, nous abreuvons sans le savoir de nombreuses entreprises et organisations.

Les extraits:

Extraits 1 https://www.youtube.com/watch?v=1wwBtQGjWh8  

Extraits 2: https://www.youtube.com/watch?v=adFjxhusqaA  

Extraits 3: https://www.youtube.com/watch?v=zVZx-fAm3vk  

Extraits 4: https://www.youtube.com/watch?v=LS9p3uRX98o  

Extraits 5: https://www.youtube.com/watch?v=bApVL0GzLDQ  

Le reportage: http://pluzz.francetv.fr/videos/comment_je_suis_devenue_invisible_,137651197.html  

ALTIER ALAIN
Le 30/03/2016 à 14:24:43

Bonjour,
Merci Danielle, Philippe et autres.

Juste une parenthèse concernant le charbon côté Allemand,( ici un intervenant en parle) j’ignore si c’est le bon futur Allemand mais avec cette info US, j’en doute:

La chute d'un symbole

Le 15 mars, Peabody Energy n'a pas pu trouver les 71 millions de dollars d’intérêts qu'il devait verser à ses créanciers. Le charbonnier américain dispose maintenant d'un délai de grâce de 30 jours pour honorer ses engagements après quoi il sera officiellement en défaut de paiement.
Sauf coup de théâtre l'entreprise devrait donc se déclarer en banqueroute avant mi-avril et réclamer la protection de la loi américaine sur les faillites.
Explication de cette loi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chapitre_11_de_la_loi_sur_les_faillites_des_%C3%89tats-Unis  


Ce serait l'aboutissement d'une longue descente aux enfers : il y a 5 ans, les actions de Peabody s'échangeait à plus de 1000$, début 2013 elles valaient encore 300$, 100$ en 2015... et autour de 2.5$ aujourd'hui.
L'entreprise croule sous les dettes : près de 6 milliards de dollars, plus de 100 fois sa valeur en bourse... Et elle a encore perdu 2 milliards l'année dernière.
Affaire à suivre sur : http://energie-developpement.blogspot.fr/2016/03/faillite-peabody-avenir-charbon.html  

Tout comme le Gaz de Schiste Américain et ses conséquences cataclysmiques financières: http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/la-bulle-financiere-du-schiste-177626  

ALTIER ALAIN
Le 30/03/2016 à 13:28:00

Bonjour,

A ce jour 61 communes refusent.

On continue d’en parler.

Le 29 sur France Bleu : https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/des-habitants-du-15-eme-opposes-aux-compteurs-linky-1459268898  
Des habitants opposés aux compteurs Linky à Marseille et dans le Var
La fronde s'organise contre les compteurs installés par ERDF depuis le mois de décembre. Une soixantaine de communes en France ont déjà voté une interdiction d'installation de ces compteurs dits "intelligents". Exemple dans le 15e arrondissement de Marseille.
Dans six ans, chaque foyer français est sensé être équipé en boitiers Linky, des boitiers installés par ERDF qui donnent en temps réel, la consommation en électricité des foyers équipés.
Parmi ces communes, Puget-ville dans le Var. Le conseil municipal a voté le 7 mars une délibération appelant les habitants à refuser l'installation de compteurs Linky dont le déploiement dans l'ensemble des foyers doit prendre plusieurs années. A ce jour 600 000 de ces petits boitiers verts ont déjà été mis en fonction.
A Marseille, dans le 15e arrondissement, des habitants donnent également de la voix contre les nouveaux compteurs.
"Linky, c'est pas net, c'est pas honnête, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond" (Christophe Riquier habitant de la cité Saint-Louis)
Les détracteurs s’inquiètent d'une possible pollution par ondes électro-magnétiques et d'une intrusion dans la vie privée par la collecte d'informations sur la consommation électrique. Informations qui potentiellement pourraient être utilisées à des fins commerciales.
Des comités 'anti Linky" se sont créés dans les Bouches-du-Rhône et le Var.

Le 29 sur Radins.com : http://news.radins.com/actualites/lectricite-pourquoi-certaines-communes-refusent-compteur-linky,20767.html  
Électricité : pourquoi certaines communes refusent le compteur Linky ?
Le débat s'enflamme en France autour du compteur connecté Linky, qu'ERDF va déployer à partir de cette année 2016. Un déploiement dont le coût est estimé à 5 milliards d'euros et que les Français ne peuvent théoriquement pas refuser. Théoriquement... Car nombreux sont ceux qui s'y refusent : des associations et des pétitions sont créées, tandis que les rondes sont organisées. Mais pourquoi une telle mobilisation ?
Linky : le compteur censé permettre de faire des économies, mais...
L'argument principal de Linky et d'ERDF est le suivant : Linky va permettre de faire des économies d'énergie. Connecté en permanence avec le distributeur d'électricité, il permet en effet d'analyser la consommation du ménage et de proposer des solutions pour baisser la consommation, voire même de gérer à distance l'approvisionnement d'électricité en cas, par exemple, de pic de consommation.

Au programme, donc : économies d'énergie sur le long terme et facturation réelle pour le client. Finie la facturation sur des chiffres de consommation estimés, qui sont souvent faux et qui donnent lieu à des factures annuelles parfois surprenantes. Mieux : en cas de pic de consommation dans un ménage, l'anomalie sera détectée.
... des risques pour la santé et la vie privée
Si l'argument économique est de taille, les anti-Linky ont également leur propre argumentaire. D'une part, Linky est soupçonné être mauvais pour la santé à cause de la connexion continue et des ondes électromagnétiques qu'il émet, d'autre part, il collecte une myriade d'informations sur la vie privée des ménages, comme leurs habitudes et leur consommation d'énergie en fonction des pièces de l'habitation.

Autant d'inquiétudes qui ont amené plusieurs Maires et citoyens à agir : les communes étant propriétaires des compteurs, ils peuvent mener des actions contre ERDF et son plan de déploiement. Ainsi, environ 50 communes ont déjà refusé l'installation du compteur et des rondes destinées à empêcher les installateurs de venir sont organisées dans le 15ème arrondissement de Marseille.

ERDF, qui a déjà installé 600 000 compteurs sur les quelques 35 millions prévus, se veut rassurante : Linky ne présente aucun danger pour la vie privée ou la santé. Mais les anti-Linky n'en croient rien.

Le 29 sur le Dauphiné.com : http://www.ledauphine.com/actualite/2016/03/29/le-linky-fait-reagir-jean-michel-arnaud  
Le Linky fait réagir Jean-Michel Arnaud
Le président départemental de l’association des maires de France (AMF 05), Jean-Michel Arnaud, a demandé au préfet des Hautes-Alpes, Philippe Court, de prendre les choses en main concernant le déploiement du compteur Linky. Le président de l’AMF 05 s’inquiète, dans un communiqué, des nombreuses sollicitations des maires par des habitants qui s’interrogent. Les administrés s’inquiètent notamment des ondes électromagnétiques, du risque d’incendie et de la confidentialité des données personnelles. “Les maires peinent à apporter des réponses satisfaisantes aux habitants, car elles ne relèvent pas de leur champ de compétences”, écrit Jean-Michel Arnaud. Il demande donc au préfet de prendre position. “Il paraît nécessaire que l’État […] communique largement sur les contours et les détails du projet Linky et assume officiellement son déploiement local”, estime-t-il.

Le 29 sur Dici.fr : http://www.dici.fr/actu/2016/03/29/hautes-alpes-l-amf-05-demande-l-etat-d-informer-maires-habitants-compteur-linky-727238  
Hautes-Alpes : L'AMF 05 demande à l’État d'informer les maires et les habitants sur le compteur Linky
Suite aux nombreuses sollicitations des maires par des habitants inquiets des répercussions sur leur santé de ces nouveaux compteurs électrique, les maires demandent à l’État de les informer sur les problèmes ou non qu'ils pourraient occasionner. En effet, les maires ont du mal à apporter des réponses satisfaisantes aux habitants.
A savoir que dans le département des Hautes-Alpes, 3 communes sont à l'heure actuelle concernées par ce déploiement de compteurs Linky : Gap, Tallard et Châteauvieux.
Ci dessous le communiqué de l'AMF 05 et de son président, Jean-Michel Arnaud, au Préfet des Hautes-Alpes Philippe Court :
Voir le communiqué sur le site.
Un commentaire posté de Jjgg Ggjj : Le linky a été posé chez mon voisin depuis 1 semaine. Alors qu'elle fonctionnait parfaitement auparavant, sa chaudière fioul (pourtant assez récente) s'éteint bizarrement toute seule. Il va essayer de monter un module pour filtrer le CPL du Linky. Rien à gagner avec le Linky pour le client, c'est certain. Qu'on soit perdant, c'est très probable. Dans le Valenciennois (Nord) où habite ma nièce, ce sont déjà des problèmes avec la domotique (volets roulants, alarmes etc....)

ALTIER ALAIN
Le 30/03/2016 à 10:13:14

Petit bémol pour la transition énergétique de l'Allemagne. Il vaudrait mieux qu'en France on ne suive pas l'exemple d'outre-Rhin, car pour pouvoir tenir ses engagements de fermetures de centrales nucléaires, l'Allemagne a remis en fonction ses anciennes centrales à charbon et est devenue le pays européen le plus polluant .... malgré sa couverture d'éoliennes et malgré son photovoltaique.....
Quand est-ce que les lobbys en place ouvriront enfin la recherche et mise au point d'énergies VRAIMENT renouvellables ?
A méditer

danielarcs
Le 30/03/2016 à 09:53:03

Merci Alain !
Sache que tes infos me sont précieuses et que je les utilise.
cordialement
Danielle

danielle dubus
Le 30/03/2016 à 09:50:03

j'ai l'intention d'ecrire au senateur maire de ma ville pour demander qu'il refuse d' installer ce compteur dans notre ville. ainsi qu'un courrier au president de la republique.si le journal de ma region ne refuse pas mon article je vais également preparer un article pour denoncer ce scandale.

nougairedes
Le 30/03/2016 à 09:33:06

En effet tous mes remerciements pour votre travail !

Florence
Le 29/03/2016 à 19:20:07

Grosse ficelle avancée par ERDF maintenant : "les "anti-linky" empêcheraient le développement des énergies renouvelables (EnR intermittentes) et donc gêneraient la transition énergétique de la France". BEN VOYONS !!!!!!

L'Allemagne qui a cinq à dix fois plus d'EnR que la France, a refusé Linky pour les particuliers et ne conserve de compteur communicant que pour son industrie. Et quand on sait les bâtons dans les roues qu'eDF a mis contre le développement des EnR, on rit doublement sur leur hypocrisie.

En fait, ils commencent à être mal et c'est bon signe !!!!!

"Au début ils vous ignorent, puis ils rient de vous, ensuite ils vous combattent, enfin vous gagnez".

soleil vert
Le 29/03/2016 à 19:02:52

Bonjour,
On continu d'en parler:

Ce jour sur : http://www.francetvinfo.fr/economie/linky-le-nouveau-compteur-electrique-controverse_1380761.html  

A VOIR LA VIDEO SUR LE SITE

Linky, le nouveau compteur électrique controversé
Plusieurs communes s'opposent aux nouveaux compteurs électriques. Les élus et les habitants estiment que les ondes électromagnétiques produites par l'équipement sont potentiellement cancérigènes.
FRANCE 2
Francetv info
Mis à jour le 29/03/2016 | 16:17, publié le 29/03/2016 | 16:17

Linky doit remplacer tous les vieux compteurs électriques bleus. Mais il suscite la controverse. Il transmet une fois par jour votre consommation d'électricité au fournisseur, et certains pointent des incertitudes concernant des effets sur la santé, de son rayonnement électromagnétique. Dans ce quartier résidentiel de Marseille, un mot d'ordre s'affiche désormais sur les boîtes aux lettres : "Touche pas à mon compteur". Ici, l'atmosphère est électrique. Tout le monde a refusé l'installation des nouveaux compteurs.
60 communes contre ces compteurs
Dans ce quartier de 220 logements, chacun des habitants a signé une pétition contre le nouveau compteur. Selon ERDF, ces inquiétudes ne sont pas justifiées. "C'est l'un des appareils de la maison qui émet le moins d'ondes électromagnétiques, moins qu'une télévision, moins qu'une ampoule, moins qu'un frigo", explique Gladys Larose, chargée des relations externes. Malgré ces assurances, à Saint-Macaire en Gironde, la municipalité a tout bonnement décidé de refuser l'installation des infrastructures liées aux nouveaux compteurs. Une soixantaine de communes se sont déjà prononcées publiquement contre l'installation des compteurs Linky, en attendant des expertises contradictoires sur les effets de ces appareils.

Ce jour sur BFM TV : http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/compteurs-linky-de-veritables-big-brother-a-notre-domicile-784333.html  

VOIR LA VIDÉO SUR LE SITE

Ce jour sur Silicon.fr: http://www.silicon.fr/linky-aussi-projet-big-data-143183.html  
Le compteur électrique communicant Linky va générer beaucoup de données, mais leur exploitation reste soumise à un équilibre très fin. Pour ERDF, il s’agit à la fois de laisser le consommateur maître de ses données, tout en accompagnant la transition énergétique des territoires, grâce à des informations agrégées.
La lumière, toute la lumière. En plein déploiement de Linky – avec 600 000 équipements déjà posés -, ERDF veut éviter tout malentendu sur l’utilisation des données que vont générer les 35 millions de compteurs communicants qui seront installés dans les foyers français d’ici 2021. Une façon de calmer la fronde qui gagne dans certaines communes, en raison de la dangerosité supposée des ondes émises par le compteur mais aussi des atteintes à la vie privée qu’il engendrerait.
Pour le distributeur, l’enjeu affiché est à la fois d’exploiter la richesse des données de consommation que va produire Linky, tout en rassurant les clients, qui doivent garder le contrôle des informations détaillant leur consommation. Pas évident, en tout cas sur le papier. « Dans le cadre de notre programme de transformation digitale, nous avons mis en place, voici environ un an, une gouvernance des données afin de définir comment ces informations seront mises à disposition et comment elles seront protégées », résume Christian Buchel, le Chief Digital Officer d’ERDF en charge du sujet au sein de la filiale d’EDF.
Dans les faits, les lignes de démarcation sont déjà bien définies. « Les données de consommation appartiennent aux clients ; on ne peut rien faire sans son consentement, qui doit être formellement tracé », résume Jean-Lorain Genty, un membre de l’équipe nationale sur le programme Linky. Une politique sur laquelle toute l’Europe est en train de converger. En clair, tant la courbe de charge intrajournalière – qui recense l’évolution de la consommation au cours de la journée – que le relevé journalier restent la propriété des clients. Et, si ce dernier est transmis au gestionnaire du réseau – afin d’être consultable par le client sur un site Web -, les informations plus détaillées, à une maille de 30 minutes, sont enregistrées par défaut en local. « Le compteur Linky, dans sa version de base, met à disposition des clients, sur leur smartphone, leur ordinateur ou leur télévision, les informations relatives à leur consommation électrique de la veille, avec des alertes de consommation en kilowattsheure », résumait début février Philippe Monloubou, le président du directoire d’ERDF dans une audition à l’Assemblée nationale. Les informations des cinq derniers mois d’utilisation resteront stockées sur le compteur.
Faciliter la transition énergétique
Pour ERDF, cet équilibre permet d’apporter de premiers bénéfices aux usagers. A commencer par une facturation juste, grâce à la télérelève ; or, cette question de la justesse des montants réclamés est l’objet de 50 % des réclamations de clients, selon ERDF. Linky doit aussi déboucher sur une plus grande souplesse dans la gestion des abonnements. Les changements en la matière seront possibles à distance, sous 24 heures.
Pour aller plus loin, le consommateur devra accepter de transmettre sa courbe de charge au distributeur et/ou à son opérateur. Dans ce cas, le client pourra analyser plus finement sa consommation pour opter pour l’offre la plus adaptée. « Aujourd’hui les consommateurs n’ont accès qu’au système heures pleines / heures creuses. Avec Linky, cette variabilité pourra prendre de nouvelles formes », assure Jean-Lorain Genty.
Christian Buchel
Mais le rôle du distributeur ne s’arrête pas à l’information des usagers du réseau. Loin s’en faut. « Notre rôle consiste à rendre possible la transition énergétique sur les territoires, notamment en mettant à disposition de ces derniers des données agrégées », détaille Christian Buchel. La loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) prévoit aussi que les propriétaires d’immeuble aient accès aux données de consommation. Tout comme les collectivités donc, appelées à les exploiter pour bâtir leur plan dit ‘climat air énergie’. Pour ces usages sociétaux, ERDF devra fournir des données de production et de consommation d’électricité. « Nous attendons le décret qui précisera le pas de temps et la maille qui seront choisis pour agréger les données des foyers », précise Jeff Montagne, responsable de la gouvernance des données chez ERDF. La maille Iris (regroupant 1 500 foyers, une norme déjà exploitée par l’Insee) devrait être retenue comme socle de cette anonymisation de données.
Une Fabrique regroupant des data scientists
Ces agrégats de consommation et de production seront mis à disposition gratuitement par la société. « Et ces données seront quasiment toutes placées en Open Data, couplées à des éléments permettant de les normaliser, comme la météo », ajoute Jean-François Montagne. Le distributeur a par ailleurs déjà créé le réceptacle pour les jeux de données qu’il libère. « Toutes les données concernées par le futur décret rejoindront ce site », assure Christian Buchel. Et ERDF d’espérer voir des start-up s’emparer de ces jeux de données pour en trouver de nouvelles exploitations.
Pour mettre en place ce volet un peu souterrain du projet Linky, ERDF a investi dans des compétences et des outils. Le distributeur a notamment mis en place deux centres de stockage de données en France, exploitant une technologie Teradata. Sans oublier une cellule regroupant ses expertises en matière de traitement de données : baptisée la Fabrique numérique, celle-ci regroupe une quarantaine de data scientists. « Elle irrigue de façon transverse tous les projets du groupe », précise Christian Buchel. C’est ainsi que la Fabrique numérique s’est attelée à la maintenance prédictive du réseau, sur la base de données internes structurées et non structurées, exploitées dans le datalake de l’entreprise. Deux pilotes sont en passe d’être finalisés.
Un modèle de données construit avec la DSI
Jeff Montagne
Pour Jeff Montagne, qui s’exprimait sur la gouvernance de la donnée chez ERDF lors du récent salon Big Data Paris, la cellule interne en charge de la data doit appréhender des enjeux liés à la mise en commun de grands volumes d’informations : « dès qu’on veut exposer des données, leur qualité devient forcément une priorité. Par ailleurs, dans une entreprise comme ERDF, le concept de silos de données reste bien présent. Les casser nécessite des efforts tant culturels que techniques. » Selon Jeff Montagne, le groupe manipule 4 000 objets métiers environ. « Avec la DSI, nous avons établi un métamodèle à 80 % bijectif afin de passer d’un objet métier à un objet IT et vice-versa », ajoute le responsable de la gouvernance de la donnée.
Cette cellule Big Data est un des volets du programme de transformation numérique lancé par ERDF, voici 18 mois. Animé par une cellule d’une quinzaine de personnes et doté d’un budget dédié, ce programme est décliné en une feuille de route pour chaque métier de l’entreprise. « Nous voulons être le distributeur européen le plus ambitieux sur le sujet en mettant le digital au cœur de la stratégie d’entreprise, assure Christian Buchel. La DSI est un partenaire clé de ce programme : je ne dis pas que cette association est toujours facile, mais nous avançons ensemble. Le développement des API a par exemple été mené en collaboration avec la DSI. »
Trois niveaux de sécurité
A ce volet sur la gouvernance de la donnée, s’ajoute le chantier relatif à sa protection. Un enjeu évidemment essentiel tant pour la sécurité de l’infrastructure Linky que pour la confiance que les consommateurs lui accordent. « Nous travaillons de manière directe avec l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), qui a émis des recommandations », a précisé Philippe Monloubou aux parlementaires de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale. Des mesures ont été prises à trois niveaux. Sur le compteur d’abord, où les données sont chiffrées. Installés par grappes de cinquante à cent unités en moyenne, ces compteurs communiquent ensuite avec un concentrateur installé au sein des postes de transformation, où est installé un boîtier de sécurisation embarquant une clef de chiffrement. Enfin, le système d’information national qui consolide l’ensemble des informations est lui-même protégé via l’usage d’autres clefs de chiffrement. « Personne ne peut jamais dire que la sécurité est garantie à 100 %, mais, au stade de développement des technologies actuelles, le niveau garanti est ce qu’on peut faire de mieux, a assuré le président du directoire du distributeur. Les entreprises étrangères viennent d’ailleurs voir comment nous procédons. »

Ce jour sur 7Seizh :
Roscanvel : “Touche pas à mon compteur”, réunion d’information “Stop Linky” jeudi 31 mars
Crozon, jeudi 31 mars 2016, Le collectif ANTI LINKY de la Presqu’île de Crozon organise une réunion d’information à 18h30 à la Salle des fêtes de Roscanvel ( à côté de la Mairie). entrée libre.
“Linky bientôt chez vous à ROSCANVEL !”

Dans le courant du mois de mai, ERDF cherchera à pénétrer dans vos foyers pour y installer sans votre accord ses nouveaux compteurs “communicants”.
Ces compteurs suscitent la méfiance plus en plus de citoyens et d’élus. Déjà plusieurs communes les refusent, et certains pays arrêtent leur déploiement après les avoir testés.
Les 4 bonnes raisons de vous y opposer :
DANGEREUX : ils émettent des ondes électromagnétiques potentiellement cancérigènes. En disjonctant très facilement, le Linky cause des pannes d’appareils et des incendies, dommages que les assurances refusent de couvrir.
INDISCRETS : ils bafouent vos libertés en collectant d’innombrables données sur votre vie privée. Elles seront utilisées à des fins commerciales ou de surveillance. L’armée les refuse car ils sont trop facilement piratables.
COÛTEUX : une opération de 6 milliards d’euros payée par la collectivité, des budgets déjà dépassés et des services ajoutés à votre facture alors qu’ils sont actuellement gratuits.
INUTILES : des économies d’énergie et des économies financières promises, mais contestées par toutes les associations de consommateurs. Vos compteurs actuels qui marchent très bien remplacés par ces nouveaux compteurs “communicants”, mais sans aucun nouvel avantage pour vous client ! Que des inconvénients !
VOUS AVEZ LE DROIT DE LES REFUSER !
VENEZ VOUS INFORMER


Ce jour sur : Le journal économique : http://www.lejournaleconomique.com/2016/03/29/linky-letat-doit-apporter-des-reponses-claires-aux-citoyens-selon-lamf/  
Linky : l’État doit apporter des réponses claires aux citoyens selon l’AMF

L’Association des maires de France a adressé une lettre ouverte au Premier ministre Manuel Valls, dans laquelle elle enjoint au gouvernement de prendre ses responsabilités afin de rassurer de manière claire et précise la population française sur les bienfaits et l’innocuité du compteur Linky.
C’est en décembre dernier qu’ERDF, gestionnaire du réseau électrique français, a débuté le déploiement du compteur électrique communicant Linky. Cet ambitieux chantier, qui s’étalera sur 6 ans et permettra d’installer plus de 35 millions de nouveaux compteurs, a pour objectif de moderniser les infrastructures électriques vieillissantes de l’Hexagone afin de les adapter aux enjeux de la transition énergétique. Le projet suscite pourtant de vives inquiétudes auprès des citoyens, qui craignent par exemple des répercussions sur leur santé. Plusieurs dizaines de municipalités se sont même opposées au déploiement de Linky.
23 % d’économie sur la facture d’électricité
« En raison de sa qualité de concessionnaire et intervenant directement dans la pose des compteurs, la parole d’ERDF ne suffit pas à lever les inquiétudes. Une expression de l’État est urgente et nécessaire pour, d’une part, informer les maires sur les limites de leur capacité à agir dans ce domaine et, d’autre part, fournir de manière objective et transparente aux habitants inquiets les réponses qu’ils attendent », a exigé François Baroin, président de l’Association des maires de France (AMF), dans un courrier daté du 17 mars.
Le déploiement du compteur Linky à l’échelle nationale découle d’une décision de l’État, d’un vote du parlement et d’un processus encadré par la Commission de Régulation de l’Énergie. À ce titre, l’AMF estime que le gouvernement doit désormais assumer officiellement la généralisation de ce compteur nouvelle génération et fournir des réponses satisfaisantes aux maires et aux habitants.
Le compteur électrique Linky est, selon les spécialistes, la première étape qui mènera à la constitution des réseaux électriques intelligents prévus dans le cadre de la transition énergétique. Grâce à sa technologie communicante, il permettra un calcul précis des factures d’électricité sur la base des consommations réelles d’un foyer (et non plus sur une estimation).
Linky permettra également à l’usager de visualiser les volumes d’électricité qu’il consomme quotidiennement : ainsi informé, le consommateur agira en conséquence pour réduire sa facture. Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) a estimé ces économies potentielles à 90 euros par an et par foyer (soit une économie moyenne de 23 % sur la facture d’électricité).
La généralisation du compteur Linky permettra d’optimiser de manière significative la gestion du réseau électrique français et ainsi de répondre plus facilement aux objectifs de la transition énergétique en termes d’énergie renouvelable. Informé en temps réel et avec précision sur les volumes d’électricité qui transitent sur son réseau, ERDF pourra en effet intégrer plus aisément la production électrique intermittente issue des énergies renouvelables.
« Contribuer au développement des énergies renouvelables »
Véritable outil au service du virage écologique que négocie actuellement la France, Linky cristallise cependant quelques craintes aux yeux d’une partie de l’opinion publique. En premier lieu, les possibles risques que font peser sur la santé les ondes électromagnétiques émises par Linky. Craintes totalement infondées quand on sait que la technologie utilisée pour communiquer est celle du Courant Porteur en Ligne (CPL) : le compteur envoie ses données via les câbles électriques et n’émet donc aucune onde radio ni aucun signal Wi-Fi. Linky est donc largement moins nocif qu’un smartphone ou qu’une tablette par exemple.
Autre critique récurrente, celle du coût de la généralisation du compteur Linky. Le chantier qui permettra de déployer le boitier vert et blanc à travers toute la France coûtera près de 5 milliards d’euros à ERDF. Le gestionnaire réseau affirme que ce budget sera entièrement couvert par les économies de déplacement que permettra de réaliser Linky au cours des 20 prochaines années : de nombreuses opérations (ouverture de contrat, relevé de consommation, changement de régime…) pourront désormais s’effectuer à distance alors qu’elle nécessitait auparavant l’intervention d’un technicien.
Malgré les nombreuses réunions d’information organisées par ERDF, les rumeurs et autres fausses informations qui remettent en cause l’utilité du compteur Linky ont la vie dure. « Nous avons une belle occasion de contribuer au développement des énergies renouvelables qui réduiront [l’impact environnemental du rejet de CO2 dans l’atmosphère]. Faut-il au nom d’un principe de précaution sans objet rejeter cette contribution essentielle pour l’avenir ? », s’interroge Gladys Larose, chargée des relations externes sur le projet Linky chez ERDF.

ALTIER ALAIN
Le 29/03/2016 à 17:28:37

Je refuse l installation de ce compteur.

therapmie
Le 29/03/2016 à 17:27:08

Un GRAND MERCI à ALAIN ALTIER pour sa vigilance à transmettre de vraies informations ici et dans nos boîtes mail

danielle dubus
Le 29/03/2016 à 12:50:05

Bonjour,
On en parle…
Le 27, sur l’Est Républicain, édition de Vesoul:Plancher-Bas « Linky » or not « Linky »
Au terme d’une séance ronronnante du conseil municipal, la note épicée est venue du banc clairsemé du public. Jean-Luc Riblet habitant du village bien ...
La suite payante. Si vous y avez accès, merci de mettre la suite.

Le 26 , sur 7SEIHZ : http://7seizh.info/2016/03/26/gourin-stop-linky-au-salon-des-energies-subtiles-et-du-bien-etre-les-26-27-et-28-mars/  
Gourin : Stop Linky au Salon des énergies subtiles et du Bien-Être les 26, 27 et 28 mars
Gourin, dimanche 27 mars 2016, à 15h30, dans le cadre du Salon des Énergies Subtiles et du Bien Être à Tronjoly , le collectif Stop Linky de Bretagne vous invite à comprendre les enjeux de cette technologie…
Plus ici : http://www.aivent18.fr/AIVENT18_WEB/FR/Fiche-Plus-Info-Conference.awp?P1=PAGE_ZR_ConferenceSalon&P2=1&P3=35  
LINKY LE COMPTEUR INTELLIGENT ?


Jean-François MILLEPIED tiendra une conférence sur le thème du nouveau compteur ERDF


. Linky,le compteur dit "intelligent" mais pourquoi ?
. Ce que nous dit ERDF

. Ce que ne nous dit pas ERDF

. Un coût, des pollutions

. Peut-on refuser ce compteur ?

Si vous y avez assisté, vos com seront les bienvenus.

Le 26 Sur Voges Matin : http://www.vosgesmatin.fr/economie/2016/03/26/pour-ou-contre-erdf-au-charbon  
Pour ou contre : ErDF au charbon
Linky, le compteur communiquant d’ErDF, ne laisse personne indifférent : à Marseille où des parents refusent qu’il soit installé à l’école, à Narbonne ...
La suite payante.
Si vous y avez accès…
Le 27 sur Europe 1 : http://www.europe1.fr/economie/la-guerre-au-compteur-edf-linky-est-declaree-2704210  
La guerre au compteur EDF Linky est déclarée
Quelque 600.000 compteurs ont d’ores et déjà été installés.
Un compteur présenté comme intelligent et qui doit remplacer l'ensemble des 35 millions de compteurs actuels d'ici 2020. Sauf qu'il est jugé dangereux pour la santé, à tel point qu'une fronde anti Linky est en train de voir le jour partout en France.
Il est petit, vert et intelligent, mais pourtant, Linky commence à faire peur à tout le monde à cause de sondes qu’il émet. A tel point qu’à Marseille, dans le 15e arrondissement, certains habitants empêchent les installateurs d’entre dans le quartier. Pas de violence, mais des rondes de surveillance "anti-Linky", assumées par Stéphane, membre du comité de vigilance.
"Les ondes produites par ce compteur sont potentiellement cancérigènes". "Si on voit une voiture qui vient pour poser le compteur, on lui gentiment demande de partir, en expliquant qu’ils sont persona non grata. Les ondes électromagnétiques produites par ce compteur sont potentiellement cancérigènes. C’est assez inquiétant, pour les familles, les enfants. On a peur de se retrouver dans un micro-ondes ambulant".
"Des problèmes pour les libertés publiques". Une inquiétude de plus en plus partagée : aujourd’hui, une cinquantaine de communes refusent les nouveaux compteurs. Une fronde qui réjouit Stéphane Lhomme, conseiller municipal à Saint-Macaire, en Gironde, une commune où dès septembre dernier, les élus locaux, à l’unanimité, ont dit non à EDF : "ces appareils vont non seulement poser des problèmes de santé mais aussi des problèmes pour les libertés publiques puisqu’ils vont capter des quantités absolument incroyables sur nos vies privées. Des informations utilisables à des fins commerciales ou policières. C’est quelque chose que nous ne voulons pas".
Quelque 600.000 compteurs ont d’ores et déjà été installés et même si la contestation, reste minoritaire, l’association des maires de France a dû réagir. Son président, François Baroin, a ainsi demandé à l’Etat de fournir, de manière objective et transparente, aux habitants inquiets les réponses qu’ils attendent.
Le 28 sur la Dépêche :
Compteurs Linky : statu quo de la mairie sur leur installation à Pamiers
Parmi les questions diverses posées durant le conseil municipal, vendredi dernier, figuraient celle concernant l'installation des compteurs Linky. Une interrogation émise par Michel Teychenné, alors que le déploiement de ces équipements est en cours à Pamiers. Une démarche effectuée par le Syndicat départemental d'énergies de l'Ariège, et non la commune. «Serait-il possible que nous nous laissions le temps du retour d'expérience et reportions cette installation», a demandé l'ancien député européen, incitant André Trigano à faire voter un «vœu» symbolique auprès de ses élus.
Le premier magistrat n'a pas manqué de lui répondre, en lisant à haute voix une lettre envoyée par Marie Lajus, préfète de l'Ariège, à tous les maires du département. «De toute façon, nous ne pouvons même pas faire d'arrêté, ce serait jugé illégal», a-t-il souligné, tout en soumettant l'idée à l'assemblée. Initiative qui n'a pas reçu l'aval du conseil.
Silencieux sur le sujet, Alain Fauré a préféré transmettre son argumentaire à travers un courrier émis à un de ses administrés. Avançant la nécessité pour ERDF d'avoir des «outils pour contrôler et optimiser la production électrique», le député rappelle que l'arrivée de ces compteurs répond à «l'obligation d'ouverture du marché de l'énergie» voulue par les instances européennes. L'ancien maire des Pujols en profite pour balayer l'idée d'un quelconque impact des ondes CPL sur le corps humain, tout en plaidant pour leur utilité à long terme. «Ils constituent un élément essentiel pour la planification énergétique des territoires et la programmation des investissements sur les réseaux de distribution d'électricité.»
La Dépêche du Midi

Le 29 sur le Midi Libre : http://www.midilibre.fr/2016/03/29/un-compteur-aussi-intelligent-qu-inquietant,1307748.php  
Un compteur aussi “intelligent” qu’inquiétant
Compteur “intelligent”, y a-t-il péril en la demeure ? La question est posée mais c'est oui pour les militants biterrois pour une téléphonie mobile respectueuse de la santé publique. Selon eux, le nouveau compteur électrique Linky, choisi par ERDF, cumule les inconvénients, voire les risques sanitaires. "Ce compteur est toxique, dangereux, inutile et cher", insiste Rachel Vernise, secrétaire de la coordination Robin des toits. Le matériel, dernière génération, fonctionne grâce à un courant porteur en ligne (CPL) et permet de collecter les informations relatives à la consommation électrique des foyers, sans intervention d'un technicien. "Des milliers d'emplois seraient ainsi menacés", soulignent les anti-Linky. Mais, plus grave, le CPL, circulant dans l'intégralité des circuits électriques domestiques, exposerait les habitants à des ondes électromagnétiques nocives, "classés par l'OMS comme potentiellement cancérigènes (*)".
Une pollution supplémentaire
Dans le Biterrois, l'installation de ce type de matériel est prévue entre juillet 2017 et décembre 2018. Mais déjà, la résistance électronique s'organise. "Les mairies, ou les communautés de communes sont propriétaires des compteurs. Ces collectivités vont être responsables des dommages causés par Linky. Elles peuvent et doivent refuser cette installation", préviennent les activistes. Entre autres griefs, les anti-Linky assurent que les installations électriques ne seraient pas étudiées pour recevoir ce nouveau matériel. "En cas d'incendie provoqué par le compteur Linky ou par des radiofréquences qu'il injectera dans nos câbles et fils électriques, ainsi que dans les appareils électriques qui ne sont pas blindés contre ces radiofréquences, il appartiendra au client, de prouver la responsabilité d'ERDF." Entre ondes téléphoniques, Wifi et autres ", le CPL est une nouvelle pollution supplémentaire à laquelle on ne pourra pas échapper, on baignera dedans", alerte Laurence Tramaux, Biterroise qui travaille à un documentaire sur la question. Pour l'heure, l'installation des fameux compteurs en Biterrois n'a pas débuté. Mais les relayeurs d'alerte insistent d'ores et déjà afin que personne ne puisse dire demain : "On n'était pas au courant ...»
Pétitions
Le courant porteur en ligne, injecté dans le réseau électrique, générerait des fréquences et des niveaux d'exposition atteignant jusqu'à 3V/m à un mètre des éléments du réseau. Or, selon un rapport d'experts indépendants Bioinitiative 2012, le seuil sanitaire doit être de 0,6 v/m.Plusieurs actions et pétitions sont déjà lancées contre le compteur intelligent. Notamment sur : http://www.robindestoits.org/CYBERACTION-Dites-NON--au-compteur-Linky-Appel-pour-des-technologies-securisees-filaires-Robin-des-Toits-18-12-2015_a2359.html  
Concernant le Gaz :
Un compteur a été refusé à Cazouls
Point de compteur Linky, c’est de “Gazpar” dont il s’agit. Un compteur, de gaz “intelligent” selon les communicants de GRDF, et développé par l’entreprise qui vante ainsi la possibilité d’effectuer des relevés automatiques à distance.
Un Gazpar, utilisant la technologie du CPL, qui n’a pas séduit Philippe Vidal, maire de Cazouls-les-Béziers. « La question du Linky ne se pose chez nous car nous sommes en régie municipale d’électricité. Nous effectuons nos propres relevés, nous avons notre propre gestion. En revanche, nous avons refusé, le compteur à gaz “intelligent”. On vous fait croire qu’on va vous aider à gérer, on vous promet beaucoup de choses mais on oublie parfois de vous préciser que l’on pourrait vous couper le jus à distance si vous ne payez pas », souligne le premier magistrat cazoulin.
Selon Philippe Vidal, sa commune serait l’une des rares à avoir refusé ce “progrès”, cette évolution technologique pourtant si tentante, si pratique. Et l’édile d’éclairer : « Parce que ce n’est pas un progrès au service de l’usager mais un progrès au service des actionnaires. Je parle de GRDF. Pour moi ce n’est plus Gaz de France, c’est Suez d’ailleurs. Ils ont perdu leur âme. » À Cazouls, la question de l’installation de compteurs nouvelle génération devrait faire long feu...
Le 29 sur La Croix : http://www.la-croix.com/Economie/Entreprises/L-installation-compteur-Linky-suscite-reserves-2016-03-29-1200749663  
Les réticences à la mise en place du nouveau compteur électrique Linky se multiplient. L’Association des maires de France demande à l’État d’intervenir.
Le déploiement du nouveau compteur électrique Linky, qui a démarré début décembre un peu partout en France, suscite quelques remous. Une cinquantaine de communes auraient déjà fait part de leur opposition à son installation, selon ses détracteurs, en particulier le très actif Stéphane Lhomme, militant écologiste et ancien du réseau « Sortir du nucléaire », qui met notamment en avant l’émission d’ondes électromagnétiques présentées comme dangereuses.
Un chantier à cinq milliards d’euros
De son côté, ERDF, la filiale de distribution d’EDF, réfute tout retard dans la mise en œuvre de ce chantier à cinq milliards d’euros (pour 35 millions de compteurs d’ici à 2021), tout en reconnaissant que les questions posées par les élus sont beaucoup plus nombreuses que prévues.
A lire : Le nouveau compteur d’ERDF connaît un démarrage difficile
Pour les 600 000 compteurs Linky déjà posés, le taux de refus serait de 1,6 %. Dans le gaz, une douzaine de conseils municipaux se seraient prononcés contre l’installation de Gazpar, le compteur communicant de GRDF, en cours d’expérimentation.
Le sujet est pris très au sérieux par l’Association des maires de France (AMF) qui vient de demander à l’État de faire un peu plus d’efforts dans sa communication. « Les maires sont en difficulté, faute d’informations, et peinent à apporter des réponses satisfaisantes aux habitants », écrit ¬François Baroin, le président de l’AMF, également sénateur-maire de Troyes, dans un courrier adressé au premier ministre, Manuel Valls. Il estime que « la parole d’ERDF ne suffit pas à lever les inquiétudes », alors que « des maires ont déjà pris des délibérations ou des arrêtés anti-Linky ».
Les « risques juridiques » encourus par les élus
Une autre association d’élus, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) pointe d’ailleurs du doigt les « risques juridiques » encourus par les élus qui refuseraient l’installation du compteur, en se fondant sur une analyse commandée à un cabinet d’avocat.
Sur le terrain, les équipes d’ERDF multiplient les réunions publiques pour vaincre les réticences, en particulier sur les risques des ondes émises par l’appareil pour la santé. Elles mettent en avant les tests réalisés par le Laboratoire national de métrologie et d’essais et par l’Institut national de l’environnement industriel et des risques. « Linky émet 1 000 fois moins qu’un four à micro-ondes et un compteur sur deux est installé en dehors du logement », explique un porte-parole d’ERDF.
A lire : Le logo d’ERDF ne fait pas plaisir à tout le monde
Ce compteur électrique communicant utilise la technologie du courant porteur en ligne (CPL) pour transmettre ses informations. Ses détracteurs évoquent ainsi les perturbations possibles avec les autres appareils électriques qui fonctionnent sur la même fréquence, voire des risques d’incendie. Des arguments rejetés par ERDF qui s’engage à répondre point par point à toutes les questions soulevées.
Une intrusion dans la vie privée
Mais d’autres critiques se font jour, en particulier sur les informations collectées par Linky, comme le profil détaillé des consommations électriques. Les opposants considèrent qu’il s’agit là d’une intrusion dans la vie privée. ERDF affirme que c’est un moyen pour les clients de mieux maîtriser leurs factures, avec notamment des offres plus individualisées qui pourront être proposées par les fournisseurs.
Jean-Claude Bourbon

Ce jour sur l’Est Républicain : http://www.estrepublicain.fr/edition-de-toul/2016/03/29/toul-compteur-linky-que-nenni  
Toul : compteur Linky ? Que nenni !
Entre eux, le courant ne passe pas, mais alors pas du tout. Au centre de la discorde entre ce collectif de Toulois, et ErDF, qui gère le réseau de distribution d’électricité dans l’Hexagone, le nouveau compteur électrique. Linky, de son petit nom, appelé à remplacer peu à peu tous les compteurs actuels.
Avec ce nouveau compteur dit « intelligent » (qui a déjà commencé à investir les foyers en France), ErDF doit connaître la consommation de chaque client en temps réel, grâce à son système de transmission par radiofréquences. Adieu donc, les relevés de compteur à dates régulières faits par les agents, ou envoyés au fournisseur par le client.
Mais cette technologie fait tousser certains. Alors qu’un comité « Stop Linky 54 » vient de voir le jour (voir notre édition de samedi), un collectif de Toulois se mobilise lui aussi. Et compte bien être présent -aux côtés des citoyens qui veulent eux aussi se faire entendre - ce mardi soir, à 18 h, au siège de la Communauté de communes du Toulois, où ErDF doit tenir une réunion d’information à l’attention des élus du territoire. « Ce compteur est dangereux pour la santé, inefficace, liberticide, coûteux et piratable », avance Jean-François Petit, l’un des membres de ce collectif remonté comme un coucou à l’idée de voir Linky essaimer chez les particuliers, entreprises et dans les bâtiments publics.
Pêle-mêle, ces anti-Linky dénoncent le caractère « cancérogène » des micro-ondes émises par le compteur, une intrusion d’ErDF dans notre vie quotidienne, ou encore une surévaluation de la consommation électrique réelle : bref, n’en jetez plus, Linky n’est vraiment pas le bienvenu !
Alors qu’ErDF avancera ses arguments aux élus en soirée pour tenter de convaincre les décideurs du Toulois, le groupe d’opposants tentera lui aussi de faire passer les siens. « Ils ont des responsabilités, et leur mot à dire ! Déjà une cinquantaine de maires en France ont refusé ce compteur dans leurs bâtiments et locaux », souligne le collectif. Décidément, ondes ou pas, ce Linky génère quoi qu’il en soit une petite dose d’électricité dans l’air.
S. C.
Le 28 sur New Zilla.net : http://www.newzilla.net/2016/03/28/ces-communes-qui-refusent-le-deploiement-du-compteur-linky/  
Ces communes qui « refusent » le déploiement du compteur Linky
Ce jour sur Loraine Numérique.net : http://www.lorrainenumerique.net/index.php/smallnews/detail?newsId=20636  
Lorraine : collectif contre compteur
Un comité s'est créé en Lorraine pour s'opposer à l'installation des compteurs intelligents Linky d'ErDF. Pour quelle raison ?
Le comité d'opposition se nomme "Stop Linky 54". Il a été créé à Nancy. Son leitmotiv "le nouveau compteur diffuse des ondes électromagnétiques" dangeureuses pour la santé des habitants. Les ondes sont, toujours selon les opposants, diffusées dans le réseau électrique des foyers et inondent ainsi toutes les pièces. De plus, le comité ne voit pas l'intérêt de changer des compteurs électriques fonctionnant parfaitement par de nouveaux compteurs.

De son côté, ErDF souhaite changer les compteurs au niveau national par des compteurs intelligents, car ils permettent d'être relevés à distance et de maîtriser sa consommation. Selon Emmanuel Del’Sordo, directeur territorial d’ErDF à Nancy, qui s'adressait au quotidien Vosges Matin : "Il n’y a aucune radiofréquence sur les compteurs Linky, contrairement à la désinformation courante sur ce dossier."
5 000 compteurs ont déjà été posés dans le Grand Nancy,. Il est prévu d'en poser 1,1 million en Lorraine d’ici 2021.
Le 30 mars se déroulera une réunion publique d'information au foyer Léonard à Saint-Max.
Source : Vosges Matin.

ALTIER ALAIN
Le 29/03/2016 à 11:38:48

je refuse la pose d'un compteur linky chez moi considérant que c'est une atteinte à ma liberté, ma vie privée

nawa19
Le 28/03/2016 à 20:23:31

FLORENCE,
une des plus nombreuses causes d'incendies dans les habitations est due aux incendies électriques. Voyez ces liens et vous comprendrez. En fait, avec ou sans le linky, nous sommes potentiellement susceptibles tous les jours, d'être victimes d'un incendie provoqué par les circuits électriques dans nos habitations. Tout cela est expliqué dans les liens ci-dessous. C'est un ingénieur dans ce domaine qui l'explique. Il a inventé un appareil simple, efficace et pas cher pour éviter ces incendies. Cela fait 20 ans qu'il se bat pour trouver un industriel pour déployer son produit... il est victime d'une machination, de complots, et à ce jour il n'a pas encore trouvé un industriel courageux.
https://www.youtube.com/watch?v=am35IuV3GB4  

https://www.youtube.com/watch?v=MCaJrQF05zE&ebc=ANyPxKreWttI04-yGmc7kGgeGLdtYw4ZH9ydpmIFm-pdvrMfaRPmnsWAqUa1eZTLw060XQODqcm4-Zlvb5KwcKgeGhxI5r4ulQ  

Mais, le linky va accentuer ces risques par la surchauffe qu'il provoque dans les câbles non blindés.

danielle dubus
Le 28/03/2016 à 17:08:46

http://www.radio-transparence.org/V2/wordpress/?cat=100   alors , que pensez vous des methodes employees par EDF pour imposer leur mouchard et les degats occasionnes . si ce n'est pas la DICTATURE c'est quoi ?? peuple francais reveillez vous ! avez vous vu la video sur france 2 d'etienne CHOUARD .3 minutes 53 . Professeur de droit et d'economie ! tout est dit .LA VERITE .

ROMARIN
Le 28/03/2016 à 16:31:09

Danielle : "il faut savoir ce que l'on veut"...Mais vous savez, terrorisme ou pas, "chacun a droit au respect de sa vie privée" (art 9 code civil) et Linky est une sacrée atteinte à cette vie privé, de facto !
Quant à parler de régime totalitaire : on peut déjà discuter de la réelle démocratie en France, mais qu'adviendrait-il de l'utilisation de Linky si un jour notre pays basculait dans un tel régime ? Je préfère ne pas avoir à le vérifier (et ne pas faire l'autruche en disant "ça n'arrivera jamais"), donc NON au Linky dès maintenant !
"Ceci vaut bien un sacrifice... " et "Tous les moyens sont bons" ???!!! On peut justifier tout et n'importe quoi par ce genre d'arguments "pour notre sécurité".
Benjamin Franklin l'avait bien compris : "un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."

Taz2
Le 28/03/2016 à 16:23:05

Entièrement d'accord avec zeon77, et n'oublions pas le piratage (inévitable en dépit de tous les discours lénifiants des promoteurs du Linky : on nous fait le coup de "l'infaillibilté" pour toute nouvelle technolige (notamment les radars routiers) et quelques années plus tard on voit bien qu'elle n'est jamais possible), donc la possibilité pour les cambrioleurs de se renseigner sur les "plages horaires" de leur "travail"...

Taz2
Le 28/03/2016 à 16:12:05

Linky est un outil formidable de surveillance de masse à distance et de renseignement pour la DGSI !

On sait si vous êtes chez vous ou pas, quand on peut aller poser des micros (autorisé maintenant par la loi sur le renseignement) et déduire toutes vos habitudes simplement en regardant vos consommation électrique en temps réel !

Big brother chez vous, c'est MAINTENANT.

zeon77
Le 28/03/2016 à 13:43:01

bonjour Soleil Vert,
as-tu vu du côté de Next-up Organisation, pour l'aspect degré de dangerosité des ondes émises par les concentrateurs communaux ? je pense qu'ils ont étudié ce problème. (linky@next-up.org.   )
en ce qui concerne du "tout savoir sur nos habitudes : quand je me douche, quand j'utilise l'aspirateur, la cafetière, etc... cela ne me semble pas être préjudiciable pour ma liberté d'action... peu importe... je n'ai pas d'activités terroristes ou autre... par contre, il ne faut pas perdre de vue que grâce à ce "flicage" des terroristes dangereux et prêts à tout ont été arrêtés ces derniers jours. Ceci vaut bien un sacrifice...
Par contre, ce qui me gêne réellement, pour la première fois dans l'histoire du "flicage", c'est que cela va plus loin et impact directement ma liberté d'action. En effet, EDF pourra, si c'est jugé nécessaire, interrompre momentanément à distance un appareil en fonction chez moi. Et cela est INTOLERABLE ! là, pour le coup, nous sommes loin d'une atteinte à la vie privée mais bien dans l'atteinte à la liberté... !

Pour l'heure, et je l'espère, nous ne sommes pas dans un régime totalitaire du même type qu'en Chine ou autres pays du monde arabe que je ne citerai pas ici. Si notre gouvernement veut nuire à un suspect, il ne va pas lui couper le courant mais ira plutôt le "cueillir" chez lui. Aujourd'hui, la chasse aux suspects se concentre sur les terroristes. Pour moi, je pense que tous les moyens sont bons pour y parvenir...
Nous râlons tous sur les systèmes de flicages : caméra de surveillance dans les espaces publics, parcs, etc., flicage grâce aux cartes bancaires, par les téléphones portables. Par contre nous crions bravo lorsque les "monstres" sont repérés et arrêtés grâce à ces systèmes de surveillance... il faut savoir ce que l'on veut...

Pour le reste, EDF est un véritable bandit qui va renflouer, sur le dos de ses clients, ses caisses et les dividendes de ses actionnaires (la pire race sur terre qui puisse exister)



danielle dubus
Le 28/03/2016 à 13:24:06

Bonjour à toutes et tous,

Danielarcs, je ne suis pas une scientifique dans les domaines qui aujourd'hui me permettrai d'analyser si danger ou pas de ces compteurs communiquants ! Seulement lorsque j'ai contacté ERDF au début de cette affaire et que je leur ai demandé de justement débattre avec les associations en question afin de mettre au clair tout ce qui nous préoccupe, PERSONNE, sauf s'entendre dire : ce compteur est obligatoire ! Comment peut on être rassurée par un tel contact ? J'achète l'énergie et je suis en droit de demander des explications.

Tant que je n'aurais pas de garanties fiables et écrites je refuserai ces compteurs ! Je ne suis pas réfractaire aux nouvelles technologies, j'ai internet, un portable mais je peux intervenir ce qui ne sera pas le cas avec les compteurs.

Je suis allée sur des forums de domotique et j'ai constaté le nombre de plaintes et réclamations à propos des linky !

Demain si j'ai incendie, si je tombe malade alors que je n'ai aucun problème d'électrosensibilité, je veux savoir vers qui me retourner vu que l'affaire n'est pas claire non plus au niveau des compagnies d'assurance puisqu'elles ne couvrent ni les OEM et la radiofréquence!

En 2001 j'ai connu un incendie justement suite à une hausse de tension, j'ai été très correctement indemnisée mais demain avec ce style de compteur ? Voilà c'est tout c'est pourtant simple de rassurer les gens si comme vous le dîtes ces associations délirent !

Ce que je doute car ils n'iraient pas contrer ERDF s'ils n'avaient d'arguments solides et d'autant plus que ça ne provient pas que de NU ou RDT mais de scientifiques du monde entier, alors !!! Comme vous le dîtes nous baignons dans un champ électromagnétique et on nous l'impose à domicile !



Les gens en ont assez de faire le guignol à barricader leurs compteurs aujourd'hui c'est dingue d'en arriver là alors qu'ils serait si simple de mettre un terme avec les protagonistes en question !

Enfin voilà j'en ai plus qu'assez de cette histoire !

Florence
Le 28/03/2016 à 12:22:43

Bonjour, en vue d'un futur débat local (contre ERDF), en présence d'élus..dans un mois, j'ai besoin de savoir :

- le degré de dangerosité des ondes émises par les concentrateurs communaux. A mon avis, c'est plus "porteur" d'attaquer là-dessus plutôt que les CPL domestiques (même s'ils s'ajoutent au smog électromagnétique).

- par ailleurs, il semble évident que grace à Linky, en amont, on saura tout de mes habitudes : vu que je n'ai pas de frigo, ni de congélateur, donc pas d'appareil fonctionnant en continu (sauf le circulateur d'eau chaude solaire), on pourra vite savoir à quelle heure je me sers de l'ordi ou de l'aspirateur, ou je me couche, ou je ne suis pas chez moi... Bref, utilisation/exploitation/flicage future des données, pour chacun d'entre nous

- grâce à Linky, coupure de courant à distance et baisse de fourniture de puissance, à volonté par l'opérateur : intéressant lorsque l'on veut nuire à des "suspects" potentiels (tout le monde peut devenir "suspect", cela dépend de l'appréciation et du niveau de totalitatisme d'un pouvoir, aujourd'hui ou demain.

la surfacturation : au delà du passage à un abonnement plus élevé, quid de la consommation plus élevée des appareils à MOTEUR (prise en compte du courant apparent) ? et de l'auto-consommation de Linky ?

Pour conclure, EDF étant en quasi faillite, il est évident que LInky va lui servir (augmentation des facturations, et dans deux-trois ans tarifs différenciés selon les jours et les plages horaires, incorporation du coût des compteurs communicants dès que possible, etc), mais que le consommateur lui n'y aura strictement rien à gagner.

soleil vert
Le 28/03/2016 à 00:56:24

Un grand MERCI à toi Daniel d'éclairer le débat. Je suis en tout point d’accord avec ton analyse. La rationalité est plus que nécessaire en cette affaire, elle est même indispensable. En ce qui concerne les risques sanitaires, je ne suis à assez compétent pour les évaluer mais, avec un peu de réflexion, il est évident que les effets des ondes électromagnétiques ne seront pas vraiment mesurables en terme de santé public avant un délai assez long, de l'ordre d'une ou deux dizaine-s d'années au minimum, si ce n'est plus. Je pense qu'il est fragile de positionner le combat contre Linky en priorité sur cet aspect et qu’il est plus fort de le faire sur les conséquences matérielles qui sont bien mieux mesurables à court terme. En tout premier lieu le coût direct pour l'usager : augmentation des factures et changement obligé de contrat. Viennent ensuite les risques d'accident : pannes, incendies. Puis les atteintes à la vie privée, notamment la transformation des consommateurs en gibier de marketing et les coupures à distance en rétorsion aux oppositions. Tout ça est argumentable très concrètement. Toujours par simple réflexion on peut aussi comprendre les enjeux financiers pour les instigateurs-profiteurs. La formidable partie d'intox qui se joue en ce moment d'être dénoncée. Combattre c’est agir : alerter les personnes, les relais d’information et les décideurs de collectivités, faire les démarches de refus, installer des protections empêchant le changement abusif en cas d’absence si le compteur est en extérieur du logement (j’ai quelques solutions concrètes pour qui à besoin de conseils en fonction du modèle du compteur : phil.mermoux-pmx@laposte.net.   ). Les multiples blablas pour déverser ses humeurs n’ont d’autre effet que d’ajouter des pollutions, donc sans intérêt évidemment.

Pheel
Le 27/03/2016 à 21:49:45

bonjour Danielarcs,
je suis globalement d'accord avec vos points de vue. J'omets volontairement ceux sur Next-up car je persiste à dire qu'ils font beaucoup, nul n'est parfait...
Par contre, vos explications techniques sont loin de ma compréhension... LOL !
prenez contact avec Hugo chez Next-up et aidez-les au lieu de les critiquer. Ne prenez pas cette remarque comme une agressivité, mais comme un trait d'humour...

Il est évident que nous baignons dans un brouillard d'ondes et cela sera de plus en plus avec ou sans le linky.

Bientôt, c'est pour demain... tous les objets seront connectés, des puces commencent à être implantées chez des personnes qui acceptent cela, etc...

Moi, je ne serai plus là, mais il y a fort à parier que beaucoup d'humains ne feront pas des centenaires demain comme il est pourtant affirmé par les statistiques.

Nous sommes beaucoup trop sur cette planète, c'est ce qui fait sa perte... alors... d'une façon cynique je dis que c'est pas plus mal après tout...
vos enfants, à vous la génération d'aujourd'hui vont grandir dans un monde inhospitalier, meurtrier, vos petits-enfants, mes arrières petits-enfants, développeront de graves maladies dues à ce brouillard mais aussi à toutes les autre polutions (pesticides, agro-alimentaires, malbouffe, etc.)...

pffffff !!!!!!!!! je vais me mettre la tête dans le gaz ! MDR ! LOL !

danielle dubus
Le 27/03/2016 à 19:27:47

@ Alain Altier
1- Je suis électronicien, informaticien et naturopathe..... un lien, je sais ce que c'est, figurez-vous .... et les effets des ondes électromagnétique sur le vivant, AUSSI !!! et Vous ? Et les écrits d'Annie Lobé, je les connais aussi. Que nous n'ayons pas la même opinion sur le sujet est une chose, et ne devrait pas vous empêcher de rester courtois ?
2- je n'ai JAMAIS dit que je suis Pour le Linky, c'est vous qui le prétendez !
3 - Mais avancer des arguments "contre" qui sont faux et inexacts, ne mène à rien de concret, sinon à aboyer dans tous les sens en pure perte et apporter de l'eau au moulin d'ERDF qui se fera beau jeu de les démonter.
Ne vous déplaise.
Bien cordialement à vous
Danielarcs

danielarcs
Le 27/03/2016 à 16:14:41

Bonjour, et tout particulièrement @ Danièle Dubus
Je connais depuis très longtemps le site Next-Up dans le cadre d'autres actions, et j'ai toujours constaté que "ces gens-là" se précipitent un peu trop vite à vouloir faire du "sensationnel" genre ICI PARIS et autres "torchons" à sensation de la presse écrite par exemple. Au point que si on veut rester quelque peu lucide, on est en droit de se demander s'il ne s'agit pas tout simplement de "faire de l'audience", donc de récolter des "dons" ....
C'est précisément ce qui me "gène", et fait que je ne suis pas près d'y adhérer.
Ceci dit, contrairement aux affirmations de certains internautes, je ne suis absolument pas pour le Linky qui, au mieux, semble n'être qu'une source de problèmes matériels de toutes sortes, l'intérêt financier n'étant pas pour l'usager comme EDF essaie de le faire croire mais bel et bien pour les promoteurs de ce gadget. Au pis, il ajoute indubitablement un niveau de pollution électromagnétique supplémentaire dans tout le smog ambiant.
Pour ce qui est des mesures du champ électro-magnétique d'un CPL, ce que beaucoup de personnes ici ne veulent (ou ne peuvent) pas comprendre, car ça leur a été présenté de façon totalement fantaisiste par tous les "opposants" (Next-up, Robin des Toits, Annie Lobé et Stéphane Lhome pour les principaux), il faut bien se rendre compte que la valeur crête-crête des impulsions CPL en cause sont de l'ordre DU VOLT, et elles sont superposées à un signal de 230 volts efficaces, ce qui nous donne une sinusoide de 648 VOLTS crête-crête lorsqu'on le mesure avec un oscilloscope. Ce qui ne correspond en rien à ce qui voudrait être des photos d'écran d'oscilloscope sur le site de Next-up, également reprises ici comme un peu partout, et qui ne sont que de lamentables traficotages style Photoshop.
Or, les parasites de toutes sortes véhiculées par le secteur de tous temps et surtout depuis la généralisation des lampes fluocompactes et autres alimentations à découpage de téléphones portables et autres tablettes et ordinateurs, sont de l'ordre de grandeur du CPL de Linky, voire plus importants !!!
Enfin, et pour mémoire, je rappelle que la TNT arrose la population 24/24 h et 7/7 j avec des champs autrement plus puissants (736 000 watts à Brest par exemple). Mais personne ne s'en soucie, y compris Robin des Toits à qui j'avais envoyé la liste complète des réémetteurs en France...
Si l'on veut donc rester logique dans sa démarche, il faut NON SEULEMENT s'opposer à Linky MAIS AUSSI A TOUTES LES AUTRES SOURCES DE POLLUTION, IDENTIQUES VOIRE INFINIMENT PLUS GRAVES, DONT ON NOUS INONDE DEPUIS PRES D'UN SIÈCLE.
L'état d'EHS est dû nn pas au seul wi-fi du voisin ou au CPL de ceci ou cela, mais à une SATURATION énergétique de l'organisme chez qui un tout petit "plus" fera "déborder le vase".
Mais ça semble être totalement hors du champ de compréhension de beaucoup de gens, au point qu'ils en arrivent à me taxer de pro-Linky, parce que ne répète pas tout simplement toutes les inepties proférées par les uns et les autres (y compris et pour commencer, EDF and C° !).
Pour moi, Linky est un arbre de plus qui cache une forêt hélas bien trop épaisse et profonde.....
Ceci dit, si la "fronde" des maires arrive à faire marche arrière à ERDF, tant mieux.
Mais n'est-ce pas reculer pour mieux sauter, car EDF, en faillite, va essayer de "récupérer" son investissement par n'importe quel "autre" moyen. Et dans tous les cas, le tarif de l'électricité, comme celui du pétrole, provisoirement et artificiellement bas, grimperont inéluctablement vers des sommets encore jamais atteints....
Bien cordialement
Danielarcs

danielarcs
Le 26/03/2016 à 21:35:26

bonjour je fait suite à plusieurs messages que je viens de lire tout le monde se dispute ,il faut réfléchir avant et savoir comment faire, faire mandater un expert judiciaire pour ce compteur et savoir que les personnes qui on leurs installations avant 2014 ,EDF ils sont dans l' obliger de blindé votre ligne électrique et d'en faire la demande par courrier, ce courrier est en ligne

josy
Le 26/03/2016 à 18:59:33

Bonjour,
Mise à jour: 60 communes refusent. Bien venue ce jour aux habitants de St Léger 06 et de Valence en Brie 77.

Délib de cette dernière:
http://refus.linky.gazpar.free.fr/delib-VALENCE-en-BRIE.pdf  


Bon WE de Pâques à tous et à mardi pour la suite du feuilleton sauf urgence de l'info.

ALTIER ALAIN
Le 26/03/2016 à 18:11:52

Bonjour,
Ce jour sur l'Indépendant: http://www.lindependant.fr/2016/03/26/narbonne-les-anti-linky-reglent-les-compte-ur-s,2176174.php  


Narbonne : Les "anti-linky" règlent les compte(ur)s

Le 26 mars à 16h35 par Pauline Delevoye | Mis à jour il y a 14 minutes

Le collectif avance la possible dangerosité, par le biais d’ondes, de ce nouveau compteur.

17:43

Touche pas à mon compteur ! », c’est le slogan anti-linky de plus en plus martelé sur le territoire et Narbonne n’y échappe pas. Le collectif Stop linky Narbonne s’est créé avec une trentaine de...

La suite payante.

ALTIER ALAIN
Le 26/03/2016 à 18:05:26

bonjour Danielarcs,
il semble que vous avez des connaissances sur la façon de mesurer la pollution du CPL, je vous cite :
"ERDF and C° doit bien se marrer de voir certaines vidéos de next-up par exemple qui essaient de mesurer la pollution du CPL de Linky avec un appareil INCAPABLE DE REAGIR AUX fréquences en jeu"

Ce serait sympa, au lieu de critiquer l'équipe Next-up qui fait ce qu'elle peut avec ses moyens, que vous vous rapprochiez d'eux pour les aider en leur apportant vos lumières, si je puis dire... Avez-vous adhéré à cette organisation ? nos abonnements les aident financièrement car ce qu'il font et produisent nécessite beaucoup d'argent. Les dépenses concernant les avocats sont importantes...
Alors ? vous allez les rejoindre... ?

danielle dubus
Le 26/03/2016 à 16:43:00

Alain Altier : un grand merci pour tous ces liens et modèles de lettres, très utiles et représentant un énorme travail

Danielarcs : toujours d'accord avec vous sur la fameuse video (personne ne m'a répondu à ce sujet, pourtant c'est un point central!!!) elle est pitoyable, et même grotesque, (elle discrédite le combat contre Linky sur la question santé et pourtant je suis 100% ANTI Linky pour toutes les autres raisons qui, elles, sont indiscutables, faits à l'appui pour les pannes et incendies...et pour le piratage : voir les autres technologies de communication existantes dont aucune n'est sure à 100%!) puisque la sonde ne peut pas mesurer des fréquences en KHz mais des fréquences de type GSM et autres en MHz...c'est comme si l'on prenait un cinémomètre "radar" qui ne fonctionnerait qu'à partir de 100km/h (chiffre donné pour l'exemple, car bien sur ils mesurent des vitesses plus faibles) pour mesurer la vitesse d'un piéton qui se traine à 5km/h...ou bien, comme si l'on essayait de mesurer la masse d'un grain de café avec une balance destinée aux camions poids lourds...
J'attends une réponse claire et une VIDEO SERIEUSE montrant, gros plan de l'afficheur à l'appui, ce que donne le rayonnement des câbles secteurs traversée par le CPL du Linky dans une habitation (ou si pas possible faute d'installation existante, on doit déjà pouvoir mesurer le niveau CPL des connexions "box ADSL tv" par exemple), et à quelle distance...niveau santé c'est le coeur du problème ! Pour ma part et en attendant, je répète que sans CPL aucun, le niveau de rayonnement BF du 50Hz à mon domicile en appartement est extrèmement faible, et non mesurable au-delà de quelques centimètres de distance avec mon petit testeur de champs basse fréquence. Alors, qu'en sera-t-il avec le CPL passant par là ?
J'attends toujours un chiffre précis, preuves à l'appui...c'est agaçant tout de même !!
Car s'il est évident que le CPL rayonne par les cables secteur non blindés, le plus important est de savoir QUEL est le NIVEAU de ce rayonnement ! (c'est bien pour ça qu'il existe des normes pour les téléphones portables et antennes relais, que ces normes sont discutées/contestées et variables d'un pays à l'autre : car le niveau, c'est le plus important!)

Taz2
Le 26/03/2016 à 15:30:04

Bonjour,
Dans le Tarn Libre: http://www.letarnlibre.com/2016/03/25/3975-gaillac-conseil-municipal-mars-arreta.html  

Gaillac : et le conseil municipal du 24 mars s'arrêta...

Le conseil municipal de Gaillac, dédié au budget, a été assez mouvementé pour le maire, Patrice Gausserand et sa majorité, le jeudi 24 mars, puisque la séance publique s'est arrêtée plus tôt que prévu, faute de quorum.

Le refus "Linky" mis au débat

En amont, un rassemblement pacifiste a eu lieu sous le coup de 19h, réunissant près de 80 personnes (habitants, représentants de collectifs et d'associations, élus), devant l'hôtel de Ville, venus dire "Non aux compteurs Linky, pour rester humain et libre". A quelques minutes du début de la séance publique, le premier magistrat s'est vu remettre une pétition de la part de la délégation représentant ceux qui refusent les compteurs communicants nouvelle génération d'ERDF. Le débat fut assez électrique sur le sujet, la municipalité indiquant que "la commune de Gaillac ne pouvait délibérer sur la question des compteurs Linky", en s'appuyant notamment sur le contrôle de légalité de la préfecture du Tarn. Pour elle, la décision d'une délibération revient au Syndicat de Distribution d'Energie du Tarn : "le syndicat est propriétaire des ouvrages du réseau de distribution publique d'électricité situés sur son territoire, dont il a été maître d'ouvrage, des biens de retours des gestions déléguées, des biens concédés en retour au bénéfice du concédant en fin d'exercice des contrats de concession, ainsi que des ouvrages remis en toute propriété à l'autorité concédante par un tiers. L'article 17 du cahier des charges de concession pour le service public de la distribution d'énergie électrique, signé en 1993 et valable 25 ans, entre le SDET et ERDF confirme que les compteurs électriques font partie des ouvrages du réseau", a déclaré le conseiller de la majorité Pierre Courjault-Radé. Pour Thomas Domenech, conseiller d'opposition de "Gaillac à gauche", la majorité "fuit ses responsabilités sur ce dossier". Une motion a été adoptée à la majorité dans laquelle "la commune de Gaillac, soucieuse de l'intérêt de sa population et à l'initiative des élus de la majorité, demande au SDET qu'il organise, en sa qualité d'autorité concédante, avec ERDF, les contrôles relatifs à la fréquence des nouveaux compteurs Linky. En conséquence, la municipalité saisit le SDET pour l'exécution de ces contrôles, de manière neutre et aléatoire. Suite aux résultats de ces contrôles, il appartiendra au SDET de se positionner, au titre de sa relation contractuelle avec la société ERDF". Le groupe "Avec vous, pour Gaillac" a voté contre cette motion, tout comme Thomas Domenech. "Elle ne correspond pas à la demande des citoyens", a noté Chantal Causse, en poursuivant : "Ca n'a pas de sens. Demander au SDET que ERDF organise lui-même les contrôles..." "Faire organiser les contrôles par les contrôlés c'est magnifique", a enchérit Thomas Domenech. Patrice Gausserand a clôturé le débat en affirmant : "On ne s'échappe pas. Au sein du SDET nous continuerons cette affaire et là en toute légalité on pourra demander les explications nécessaires pour pouvoir mener ce débat avec la pétition qui nous a été transmise. On va là où on peut porter le débat".

Le reste de l'article hors sujet.

ALTIER ALAIN
Le 26/03/2016 à 14:40:54

Bonjour,
ce jour dans la Dépêche: http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/26/2312002-installation-compteur-linky.html  

Publié le 26/03/2016 à 03:52
Installation compteur Linky

Lors du débat sur l'installation des compteurs Linky, de nombreuses informations ont été échangées issues de divers documents envoyés au préalable aux élus pour lecture (courriers associatifs Robin des Toits, articles de presse spécialisés, ERDF dans son dossier envoyé aux communes en date du 19 février 2016).Les élus font part d'un certain nombre d'arguments quant aux risques liés à la pose de ces compteurs et demandent à ERDF de pouvoir garantir et apporter des réponses sur les points suivants : assurer le risque sanitaire (électrosensibilité des habitants…) ; assurer que les collectivités soient dégagées de toutes responsabilités liées aux ondes électromagnétiques et autres phénomènes liés aux compteurs, si des problèmes sont rencontrés (pannes à répétition sur les matériels informatiques, incendie, piratage aisé des compteurs communicants…) ; assurer que soit maintenu le respect de la vie privée et de libertés individuelles (le compteur ne doit pas permettre d'interagir sur le réseau privé des propriétaires, sauf avec leur accord) ; assurer l'installation d'un compteur agréé par un organisme indépendant qui garantisse les mesures.Dans l'attente de garanties et de réponses sur ces points, les élus, dans un premier temps, demandent à ERDF de surseoir à toute installation de cet équipement. Puis, dans un deuxième temps, les élus de Rivières se positionneront par délibération sur l'installation de ces compteurs.

Le conseil municipal, à l'issue du débat et à l'unanimité, autorise le maire à ajouter ce point en délibération qui sera adressée à ERDF.
La Dépêche du Midi

ALTIER ALAIN
Le 26/03/2016 à 14:34:17

Bonjour,
Ce jour dans L'est Républicain:
http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2016/03/26/nancy-le-collectif-stop-linky-54-refuse-la-pose-des-compteurs  

Nancy : le collectif Stop Linky 54 refuse la pose des compteurs
Les opposants au nouveau compteur intelligent d’ErDF s’organisent tandis que l’opérateur énergétique lance des réunions publiques d’information.

Comment ErDF va pouvoir débrancher les centaines de citoyens électrisés, qui remettent en cause le compteur Linky ? La grande maison a parié sur l’intelligence de son équipement, mais pas sur une communication efficiente. Aujourd’hui, elle paie l’addition, alors qu’un comité « Stop Linky 54 » vient de se créer. « Le compteur est dangereux pour la santé. Les ondes électromagnétiques du courant porteur en ligne inondent les appartements en direction de tous les appareils électriques. Elles sont classées comme potentiellement cancérigènes par l’OMS depuis 2011, sans compter d’autres effets sur la santé, maux de tête, électrosensibilité, insomnies, troubles du système nerveux », estime Lionel Chambrot, qui fait partie du collectif « Les amis de la décroissance de Nancy ». Une analyse que conteste vigoureusement Emmanuel Del’Sordo directeur territorial d’ErDF à Nancy : « Il n’y a aucune radiofréquence sur les compteurs Linky, contrairement à la désinformation courante sur ce dossier. Seulement des ondes électromagnétiques, comme tout appareil électrique, comme une banale plaque à induction, ou un baby phone dans une chambre d’enfants ». Le 30 mars, au foyer Léonard à Saint-Max, ErDF organise une réunion publique, alors que 5.000 compteurs ont déjà été posés dans le Grand Nancy, sur 1,1 million en Lorraine d’ici 2021. Parfois de façon un peu cavalière. Dans les immeubles où les compteurs sont abrités hors des appartements (paliers, locaux techniques), nombre de compteurs ont en effet été changés sans prévenir les propriétaires, autrement que par un courrier, ne précisant pas la date précise d’intervention. Là aussi, le collectif « Stop Linky » a trouvé la parade et incite les usagers à « adresser une lettre recommandée avec AR à ErDF pour refuser la pose du compteur, ou se prémunir d’une installation en leur absence. Se protéger individuellement de l’intrusion des agents ne suffit pas : il faut mobiliser les voisins, les citoyens, les élus… ». Alors que des voix s’élèvent dans les rangs écologistes et alternatifs, pour dénoncer le contrat entre le Grand Nancy et ErDF, le jugeant très favorable à l’opérateur énergétique, le collectif « Stop Linky 54 » dénonce la « gabegie du système. 35 millions de compteurs filaires français en parfait état de fonctionnement et non toxiques, vont être remplacés par des compteurs dangereux, qui détraquent le fonctionnement des appareils électriques, disjonctent fréquemment et surchauffent comme des gros modems », prétend Lionel Chambrot. À ErDF Nancy, on dit ne pas craindre la confrontation. Les ingénieurs et techniciens du réseau seront au rendez-vous, assurant être prêts le 30 mars à Saint-Max, à répondre à toutes les questions. Preuves à l’appui.

Pascal SALCIARINI

ALTIER ALAIN
Le 26/03/2016 à 14:32:03

Bonjour,
Ce jour sur le Parisien:http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/une-cinquantaine-de-communes-font-la-guerre-a-linky-26-03-2016-5661833.php  

EDF : une cinquantaine de communes font la guerre à Linky

ÉNERGIE. Alors qu'EDF a lancé en décembre le déploiement national de ses nouveaux « compteurs intelligents », certaines villes s'y opposent au nom de la santé des habitants.
Erwan Benezet | 26 Mars 2016, 00h00 | MAJ : 26 Mars 2016, 08h51

Marseille (Bouches-du-Rhône), mercredi. Les habitants des pavillons de la cité-jardin Saint-Louis, dans le XVe arrondissement de la cité phocéenne, se sont mobilisés pour empêcher les salariés de Phinelec, un sous-traitant d’ERDF, d’installer leurs compteurs Linky (photo ci-dessous).
Marseille (Bouches-du-Rhône), mercredi. Les habitants des pavillons de la cité-jardin Saint-Louis, dans le XVe arrondissement de la cité phocéenne, se sont mobilisés pour empêcher les salariés de Phinelec, un sous-traitant d’ERDF, d’installer leurs compteurs Linky (photo ci-dessous). (PhotoPQR/« la Provence »/Delphine Tanguy.)

Linky n'est pas le bienvenu partout. Certaines communes françaises voient en effet l'arrivée du nouveau compteur intelligent d'EDF, qui doit d'ici à 2020 remplacer l'ensemble des 35 millions de...

ALTIER ALAIN
Le 26/03/2016 à 14:30:23

Bonjour, Pour "danielarcs".

Désolé mais je ne suis pas votre chien-chien pour vous suivre sur tous les forums ou réseaux sociaux surtout pour y lire de telles inepties.
Ce qui prouve encore une fois que vous comprenez que ce que vous voulez.
Je faisais allusion à ce forum ce que tous les intervenants auront sans doute compris.

Si les Associations de France qui sont contre le Linky, pourquoi ne leur faites-vous pas un procès en diffamation?
Le Gouvernement a t-il fait un procès contre celles-ci également? Non!
Le Gouvernement, ERDF, mon propriétaire,mon Maire et les élus ainsi que les 17 maires de la Communauté des Communes qui ont reçu mes AR, m'ont ils fait un procès? Non!

Les 58 Maires et élus que s'y sont opposés sont ils des incompétents, des irresponsables, des nuls de chez nuls? un procès leur est il fait? Non, encore une fois!
Cela représente 70 000 habitants (pour l'instant) protégés.

Y a t'il des collectifs , manifestations et autres qui sont POUR comme vous? Si c'est le cas je ne trouve pas d'articles dans les médias de la Grande Presse, mais cela a pu m'échapper ou bien cela vient de l'ERDF, Gouvernement, AMF,UMPSLR.

Avez vous pris connaissance de l'examen de la lettre de ERDF à destination de tous les maires fait par Annie Lobe ci-dessous dont le lien est donné?
Mais savez vous ce qu'est un lien? J'en doute.

Si vous n’êtes pas de son avis, libre à vous mais adressez vous directement à celle-ci (vous connaissez ses coordonnées) et non ici.
Notre avis est déjà fait.

Mais il est vrai que vous comprenez et démontrez que ce que vous voulez voir, encore une fois puisque le sujet de la page est: Bilan de la cyberaction : Linky :Pour ma santé, Pas de Big Brother chez moi !.

Là,Point final!

ALTIER ALAIN
Le 26/03/2016 à 14:16:35

Bonjour,
Il semblerait que certain d'entre vous ne comprenne pas ce qu'il faut envoyer au Président Hollande.

Je vous mets ici le contenu de ma lettre envoyée en AR ce jour n° 1A12638863155.

Vous pouvez la copier en complétant de vos coordonnées:

Monsieur xxx
adresse
mel
Lettre recommandée AR n°

Date

TRÈS URGENT ! ! ! À l’attention personnelle de :
Lettre ouverte Monsieur François Hollande
Président de la République Française
Lettre recommandée AR Palais de l’Elysée
N° 55, rue du Faubourg St Honoré
75008 PARIS
Objet :
- Mise en danger délibérée d’autrui par les compteurs LINKY et GAZPAR, par les boîtiers d’effacement et par tous les dispositifs individuels de comptage émetteurs d’ondes radio-électriques, que nous vous demandons solennellement d’interdire. Votre responsabilité civile sera engagée lors des incendies et des pannes consécutifs à leur installation.

Monsieur le Président de la République,
Vous n’avez pas tenu compte de la lettre d’avertissement datée du 23 juillet 2015, postée en Chronopost le vendredi 24 juillet 2015 à 18h35 et reçue par vos services (AC) le lundi 27 juillet 2015 à 11h47 (Réf. 15/005, envoi TG408199756FR).
La loi de transition énergétique, revêtue de votre signature, de celle de votre Premier ministre Manuel Valls, de celle de Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, et de celle de la ministre du Logement Sylvia Pinel, a été publiée au Journal Officiel le 18 août 2015. Elle instaure le déploiement des compteurs électriques Linky et des compteurs de gaz Gazpar et plafonne la capacité de production nucléaire à 63,2 gigawatts.
(complément d’information, Pièce 3, la retranscription de l’interview de Monsieur Jean-Bernard Lévy PDG d’EDF du 18 octobre 2015 avec le journaliste Jean-Pierre Elkabbach, au cours de laquelle il annonçait le grand lancement du Linky qui a eu lieu le 1er décembre 2015).
Je demande au premier représentant de l’Etat que vous êtes, actionnaire à 85 % d’EDF, d’enjoindre à M. Lévy : 1. de renoncer définitivement au déploiement du Linky et d’arrêter toutes les campagnes publicitaires en cours, 2. de ne déployer AUCUN compteur Linky sur notre territoire à compter de ce jour, et 3. de faire procéder au démontage de tous ceux qui ont déjà été installés. 4. Ma demande vaut également pour les compteurs Gazpar.
Les compteurs Linky transmettent la consommation électrique en temps réel en injectant dans les circuits électriques des fréquences radio dites “ CPL ” (Courant porteur en ligne). 700.000 postes de transformation (concentrateurs) seront équipés d’ordinateurs et d’antennes-relais “ GPRS ” émettant des micro-ondes quasiment à hauteur d’homme. Le but de cette opération : éteindre à distance les appareils électriques chez les particuliers pour effacer les pics de consommation quotidiens, particulièrement élevés en France, pays qui compte à lui seul pour la moitié du pic enregistré dans l’ensemble des pays européens, et ce en raison de ses 40 % de logements équipés de radiateurs électriques.
Les fréquences radio CPL par lesquelles chaque compteur Linky communique “ en amont ” avec le poste de transformation sont également injectées en continu “ en aval ” dans les logements, dans l’ensemble des câbles et fils électriques, ainsi que dans tous les appareils électriques
Le niveau d’exposition continue aux ondes radioélectriques de l’ensemble de la population augmentera considérablement partout : dans les domiciles, les lieux de travail, les espaces collectifs, et même dans les rues, puisque les trottoirs urbains sont truffés de câbles électriques.
Les choix que M. Lévy et vous avez faits sur le Linky, sont contraires à l’intérêt de la France et permettez-moi de vous rappeler ci-après la démonstration et les arguments déjà mentionnés dans la lettre du 23 juillet dernier qui vous a été adressée par la journaliste Annie Lobé, en apportant quelques précisions.

1/ PANNES ET INCENDIES A REPETITION
Au plan technique, les câbles, fils et appareils électriques ne sont pas prévus pour transporter des radiofréquences. Cela déclenche des incendies et des pannes, ce dont EDF est parfaitement conscient puisqu’il s’exonère de toute responsabilité, ainsi que sa filiale à 100 % ERDF, dans ses nouvelles conditions générales de vente 2015 applicables tant aux particuliers qu’aux professionnels pour les compteurs jusqu’à 36 kVa (tarif Bleu).
Lors de l’expérimentation menée en France en 2010 dans seulement deux régions de France (Indre-et-Loire et région lyonnaise), 7 incendies ont été déclenchés en quelques semaines (Pièce 4 : p. 15 du rapport du sénateur Ladislas Poniatowski du 15 décembre 2010).
La survenue d’incendies en lien avec des “ smart meters ” (compteurs intelligents) est observée depuis longtemps et vous trouverez ci-joint une compilation d’articles (en anglais) relatant les cas d’explosions et d’incendies survenus dans d’autres pays (Pièce 0).
Vous ne pouvez vous exonérer de votre devoir de tirer les leçons de ces drames et c’est pourquoi vous devez enjoindre à EDF de renoncer au déploiement du Linky sur l’ensemble du territoire français, y compris les Outre-mer.
EDF est parfaitement conscient de ces risques, qui ne constituent pas une nouveauté qui aurait été récemment découverte. La preuve se trouve dans ses nouvelles conditions générales de vente (CGV) du 15 juillet 2015, applicables aux contrats signés antérieurement (Tarif Bleu), qui “ évoluent ” (Pièce 5). Tout le monde est donc concerné, et pas seulement les nouveaux clients d'EDF ou ceux qui changent leur contrat. Les nouvelles CGV pour les clients non résidentiels, qui évoluent de la même façon, sont applicables au 1er novembre 2015 (Pièce 6). En cas de non acceptation, EDF autorise ses clients professionnels à résilier leur contrat sans pénalités dans un délai de trois mois.


EDF impose ainsi à tous ses clients, le Linky et ses risques par le truchement de la modification unilatérale et imposée de ses conditions générales de vente, ce qui est illégal puisqu’aucune sanction n’a été instaurée par la loi publiée le 18 août 2015 en cas de refus du Linky.
Dans la nouvelle rédaction des CGV d’EDF, tout incendie est assimilé à un cas de force majeure, dans lequel EDF s’arroge le droit de dégager sa responsabilité, ainsi que celle de sa filiale à 100 % ERDF, laquelle n’est pas partie au contrat et se trouve en situation de monopole pour la distribution d’électricité.
Cela signifie qu’en cas d'incendie provoqué par le compteur Linky ou par les radiofréquences qu'il injectera dans nos câbles et fils électriques, ainsi que dans les appareils électriques, qui ne sont pas blindés contre ces radiofréquences, il appartiendra au client –c’est-à-dire à la victime– de prouver la responsabilité d'ERDF.

"ERDF est responsable des dommages directs et certains (...) sauf dans le cas de force majeure décrit ci-dessous : (...)
- Les dommages causés par des faits accidentels et non maîtrisables, imputables à des tiers, tels qu'incendies, explosions, ou chute d'aéronefs."

La victime de l’incendie n’aura que 20 jours pour faire parvenir sa réclamation à EDF/ERDF contenant les éléments de l’expertise de l’assurance :

"Lorsqu’elle est accompagnée d’une demande d’indemnisation, la réclamation doit être adressée par lettre recommandée avec demande d’avis de réception, dans un délai de 20 jours calendaires à compter de la survenance du dommage ou de la date à laquelle il en a eu connaissance, et doit mentionner la date, le lieu et si possible l’heure de(s) incident(s) supposé(s) être à l’origine du dommage, ainsi que la nature et si possible le montant estimé des dommages directs et certains."

EDF dégage également sa responsabilité et celle d'ERDF en cas de pannes chez ses clients provoquées par le Linky. Ce sera donc au client de prouver que ces pannes ont été causées par le Linky :

"ERDF n'encourt pas de responsabilité en raison de la défectuosité ou d'un défaut de sécurité des installations intérieures du client qui ne serait pas du fait d'ERDF".

Or, des pannes répétées d’ordinateurs et de téléviseurs ont déjà été constatées, non seulement dans des logements équipés de compteurs Linky mais aussi dans des logements non équipés de Linky, dès la pose de celui-ci chez des voisins ! Chez des commerçants, ces pannes ont touché le matériel professionnel, la réparation a été faite à leurs frais : par exemple, 600 euros de réparation pour une table à repasser professionnelle dans un pressing, tombée en panne le jour-même de l’installation du nouveau compteur.
J’attire votre attention sur la désorganisation qui interviendra lorsque les commerces, notamment les commerces alimentaires, subiront des pannes répétées de réfrigérateurs et des pertes de marchandises, et lorsque les pharmacies ne pourront plus délivrer de médicaments en raison de pannes informatiques. A terme, toutes les TPE (Très petites entreprises) et PME (Petites et moyennes entreprises) victimes de pannes informatiques et électriques à répétition mettront la clé sous la porte.
Le Linky met en péril tous les commerçants, artisans et petites entreprises quel que soit leur domaine d’activité, en raison des pannes informatiques qu’il induit (constatées à Bagneux, 92, où des particuliers sont toujours chez Darty car leur ordinateur et leur télévision tombent sans arrêt en panne sans que l’on sache pourquoi, depuis l’installation de compteurs Linky dans un immeuble HLM).
A Bondy et à Montreuil, 93, ordinateurs et télévisions s’éteignent tout seuls dans des maisons individuelles non équipées de Linky : ce sont les voisins qui ont subi la pose du nouveau compteur…
L’alerte que je vous adresse aujourd’hui est donc très sérieuse : Le Linky menace l’économie française toute entière, puisque son déploiement est prévu chez tous les abonnés disposant d’un compteur d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA, particuliers et professionnels, quel que soit leur fournisseur d’électricité.
Ces risques techniques importants sont majorés par la fragilité du matériel électronique face aux circonstances exceptionnelles, comme l’ont démontré les incendies qui se sont déclenchés, lors de la canicule de début juillet 2015, là où les travaux de déploiement du Linky dans les transformateurs avaient déjà commencé : Bretagne, Pays-de-Loire, Nord et région Lyonnaise. Dans certains cas, il a fallu plus de 12 heures pour rétablir le courant.

2/UN RESEAU MAL ENTRETENU
Si les circuits et équipements des particuliers et des entreprises ont été majoritairement rénovés depuis leur installation, en revanche s’agissant du réseau communal entretenu par RTE, autre filiale d’EDF, la baisse des investissements pendant 10 ans a considérablement dégradé l’état des installations, dont la moyenne d’âge est de 45 ans.
Dans les logements aussi, les incendies d’origine électrique seront démultipliés. Au nombre de 60.000 par an actuellement en France, ces incendies sont causés par des points de chauffe sur les circuits électriques de 50 hertz. Ils provoquent déjà 200 morts et 4 000 blessés chaque année. L’ajout de radiofréquences dans ces circuits électriques 50 hertz augmentera inéluctablement le nombre de ces incendies d’origine électrique.
En promulguant le 17 août 2015 cette loi instaurant le Linky en dépit de l’avertissement que vous aviez préalablement reçu le 27 juillet 2015 au sujet des risques d’incendie du Linky, vous êtes devenu civilement responsable des décès consécutifs à ces incendies.
Quant au compteur de gaz Gazpar, il induit des risques d’explosion en créant des zones ATEX (à risque d’explosion). Ces explosions ne manqueront pas de provoquer des incendies et des décès.



3/ DUREE DE VIE LIMITEE DES COMPTEURS
L’analyse technico-financière ne prend pas en compte le remplacement des compteurs et des concentrateurs dès la deuxième génération dans respectivement
15 ans et 10 ans.
La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a décidé de lancer la France dans l’aventure du Linky sur la base d’une étude qu’elle avait confiée à la société Capgemini, l’un des acteurs majeurs du secteur du “ smart grid ” (réseau des compteurs évolués ou “ intelligents ”), donc en situation de conflit d’intérêts.
Le rapport de Capgemini du 8 mars 2007 précise, p. 27, que la durée de vie des matériels est de 15 ans pour les compteurs et de 10 ans pour les concentrateurs et mentionne, p. 38, que “ leur remplacement dès la deuxième génération n’est pas pris en compte ”.
Cela signifie qu’après avoir investi 7 milliards d’euros, coût estimé du déploiement de la première génération Linky, la France devra recommencer dans 10 à 15 ans sous peine de ne plus pouvoir utiliser l’électricité. Quelle dangereuse façon de créer de l’activité !
Il ne vous aura pas échappé que l’analyse technico-financière de Capgemini ne prend pas non plus en compte le coût de réparation et de remplacement du matériel endommagé par les radiofréquences chez les particuliers, chez les commerçants, artisans, et dans les entreprises.
Si elle met le doigt dans l’engrenage Linky, la France deviendra prisonnière d’un système électrique ruineux et éphémère, mettant en péril la compétitivité des entreprises qui devront financer la réparation et le remplacement de leur matériel électrique et électronique, et fragilisera l’économie du pays dans sa globalité.

4/ MENACE DE “ HACKING ” SUR TOUT LE RESEAU ELECTRIQUE DU PAYS
L’informatisation des réseaux électriques rendra la France vulnérable au piratage, à l’espionnage et au cyber-terrorisme pouvant provoquer le black-out.
Des hackers ont déjà expliqué comment ils avaient piraté un “ smart-meter ” (compteur intelligent), en réussissant sans peine à lui faire afficher une consommation négative. La CNIL a montré par un graphique qu’il est possible de savoir en temps réel à partir des variations de la consommation électrique si un logement est vide ou occupé, combien de personnes sont présentes, et leurs activités et ce à travers des interfaces logicielles, déjà développées et existantes, capables de détecter la “ signature ” de chaque appareil à l’allumage.



Exemple de courbe de charges avec points 10 minutes. Il correspond au suivi des consommations
des bureaux parisiens d’EcoCO2, le lundi 7 janvier 2013. On voit nettement que le chauffage a été
mis en marche à l’arrivée des occupants un peu avant 8h puis mis en position réduite sans être arrêté
le soir en partant vers 18h40.
Source : http://www.ecoco2.com/blog/7521-la-cnil-emet-ses-premieres-recommandations-sur-les-compteurs-communicants   ; http://www.ecoco2.com/images/blog/2013/suivi_conso_elec_7janvier2013_EcoCO2.png  

Avec le CPL du système Linky, un féru d’informatique pourra bloquer à distance la fourniture d’électricité, de façon ciblée ou généralisée (Pièce 7 : article de 01net.com du 22 novembre 2014 : “ Pirater le CPL de son voisin, c’est simple comme un coup de jus ”). Les bandes organisées de cambrioleurs pourront identifier les logements et même les quartiers vides.
A l’heure où le terrorisme investit le champ de la cyber-attaque (comme on l’a vu pour la chaîne de télévision TV5), des régions entières pourront être plongées dans un black-out prolongé, susceptible d’engendrer de surcroît un risque nucléaire majeur dans les régions où la production des réacteurs nucléaires ne sera plus absorbée par le réseau, engendrant des catastrophes en chaîne.

5/ DES RADIOFREQUENCES TOXIQUES POUR LA SANTE
Les radiofréquences CPL du Linky sont officiellement classées “ potentiellement cancérigènes ” (catégorie 2B) depuis 4 ans par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui dépend de l’OMS.
Ce classement annoncé par un communiqué du 31 mai 2011 du CIRC, confirmé par la monographie n° 102 parue en 2013, concerne aussi bien les radiofréquences CPL et les micro-ondes GPRS du Linky, que les micro-ondes des téléphones portables 2G, 3G et 4G, et le wifi.


En effet, selon les deux documents émanant d’ERDF ci-joints, les fréquences intentionnellement émises vont de 63 à 74 kilohertz (kHz) pour le CPL g3 et g1 (Pièce 8, ERDF : spécifications du profil CPL Linky, 30/09/2000, extrait p. 7 pour le CPL g1 et Pièce 9, ERDF, spécification de la couche physique CPL G3, voir p. 12, 35 et 36, document non daté).
Le CPL g1, technologie obsolète car fortement pourvoyeuse d’interférences électromagnétiques, sera installée et utilisée par 1,5 millions de compteurs Linky en cours de fabrication (Pièce 10).
Quant à savoir si ces fréquences appartiennent à la gamme dénommée “ radiofréquences ”, la réponse est apportée par le site officiel http://www.radiofrequences.gouv.fr/spip.php?article38   : sont ainsi dénommées les fréquences comprises entre 10 kHz et 1 GHz (entre 10 kilohertz et 1 gigahertz), c’est à dire dont la longueur d’onde est comprise entre 30 kilomètres et 1 millimètre (Pièce 11).
Pour ce qui concerne le rapport qui doit être prochainement établi par l’ANSES, il sera important de prendre en compte, dans les mesures qui vont être faites, non pas seulement les fréquences intentionnellement émises par les compteurs CPL Linky et par les concentrateurs GPRS (3G), mais également toutes les fréquences harmoniques.
Nous serons particulièrement attentifs au calibrage et au réglage des analyseurs de spectre qui seront utilisés, afin que ne se reproduisent pas les erreurs grossières que le CRIIREM a commises en ne mesurant même, dans son expertise du 10 juillet 2012, aucune fréquence en kilohertz (seules les fréquences en mégahertz apparaissent dans les copies d’écran fournies ; ce qui a été mesuré, c’est donc le champ ambiant issu de la téléphonie mobile et non les émissions des compteurs Linky, ce qui explique pourquoi un compteur qui n’est pas un Linky (p. 13 et photographie 12, annexe 12), obtient les mêmes résultats de mesure que les autres compteurs, qui sont des Linky).
Instaurer par la loi le déploiement du Linky revient à autoriser l’installation massive d’un produit dangereux en contrevenant aux plus récentes recommandations de l’Anses (Agence sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), qui a recommandé en 2013 de “ réduire les expositions ”.
Un courrier Chronopost de 6 kg contenant les témoignages de 150 personnes électrosensibles, ainsi que 60 articles scientifiques prouvant les effets délétères des ondes a été adressé à Madame Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie et de l’Energie, et réceptionné le 8 juillet 2015 à 12 h par le gendarme de l’accueil au 246, boulevard St-Germain à Paris, où est situé son bureau et celui des membres de son Cabinet, en particulier de M. Philippe Bodenez, en charge des risques technologiques. Le chef de cabinet, chargé de la correspondance qui lui est-adressée, est Guillaume Choisy.
En donnant, le 9 juillet 2015, un avis défavorable à trois amendements qui visaient à rendre le Linky non obligatoire, Madame Royal s’est rendue passible de “ mise en danger délibérée d’autrui ”, pouvant être invoquée en justice par toute personne atteinte de cancer après la mise en place d’un compteur Linky à son domicile.


Une délégation parisienne représentant plusieurs milliers de personnes rendues électrosensibles en France par le niveau actuel d’exposition électromagnétique et radioélectrique (ce qui prouve que les valeurs limites en vigueur ne sont pas suffisamment protectrices de la population) avait auparavant vainement tenté, depuis le 26 mai 2015, par des relances téléphoniques quasi quotidiennes, d’obtenir un rendez-vous avec Madame Ségolène Royal avant l’adoption de cette loi. Le 10 juillet 2015, deux membres de cette délégation ont été brièvement reçus par M. Guillaume Choisy, le chef de cabinet de Madame Royal, à qui ils ont remis 32.715 signatures des diverses pétitions contre Linky accompagnées d’une nouvelle lettre de demande de rendez-vous.
Ces personnes, qui subissent des effets aigus causés par l’exposition radioélectrique et électromagnétique (voir les témoignages en ligne*) savent que si le système Linky est déployé en France, elles seront en danger de mort car elles ne pourront plus fuir nulle part. Et quand bien même elles parviendraient à trouver un refuge, elles devront renoncer complètement à l’usage de l’électricité, et ne pourront plus accéder à aucun lieu public ni commerce. Leur situation de handicap s’aggravera irrémédiablement. Déjà, leur vie quotidienne est complètement bouleversée par les précautions qu’elles doivent prendre pour se soustraire à toute exposition, seule façon de calmer leurs symptômes, et leur activité professionnelle est fortement perturbée, pour celles qui n’ont pas déjà été contraintes d’abandonner leur travail.
Vous trouverez ci-joint les témoignages particulièrement éloquents de deux personnes électrosensibles qui ont déjà été confrontés directement au CPL (Pièce 12, témoignages de Brigitte et de Jérôme).
Ces deux personnes ont été rendues électrosensibles par d’autres technologies. Leur vie deviendra impossible si le système Linky est déployé en France. Et ne suffira pas de leur accorder la possibilité de refuser le compteur Linky à domicile, car si les rayonnements CPL sont partout ailleurs, dans les rues, dont les trottoirs sont truffés de câbles électriques, chez les commerçants et dans les bâtiments publics, elles ne pourront plus sortir de chez elles. De plus, pour les protéger à domicile, compte tenu du mode de propagation des ondes radio, aucun autre logement dans leur immeuble, voire dans leur rue, ne devrait être équipé de Linky.
Les personnes déjà devenues électrosensibles sont les sentinelles qui donnent l’alerte : si le système Linky est déployé, l’augmentation exponentielle de l’exposition électromagnétique de l’ensemble de la population déclenchera un très grand nombre de nouveaux cas d’électrosensibilité qui, lorsqu’il se chiffrera en milliers voire en centaines de milliers ou en millions, ne manquera pas d’avoir des répercussions sur la compétitivité des entreprises françaises.
Madame la ministre Ségolène Royal a reçu le 8 juillet 2015 les témoignages de plus de 150 personnes devenues électrosensibles en vivant sur le territoire français :
(* http://www.santepublique-editions.fr/objects/nouveaux-temoignages-de-personnes-electrosensibles-7-juillet-2015.pdf   et http://www.santepublique-editions.fr/objects/les-247-pages-de-temoignages-sur-le-site-electrosensibleorg.pdf)  

Dans l’immédiat, il est impératif que Madame Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, reçoive ces personnes électrosensibles afin d’engager sans délai les démarches nécessaires pour que l’électrosensibilité soit officiellement reconnue en France et pour que toutes les personnes électrosensibles obtiennent rapidement la reconnaissance officielle leur situation de handicap. L’adresse mail de contact est : groupe.electrosensiblesparis@gmail.com.   .

6/ LINKY : UN SYSTEME DEJA OBSOLETE
Le système Linky est déjà obsolète et le sera encore plus à la fin du déploiement des 35 millions de compteurs, dans 7 à 8 ans, en 2022-2023.
La conception du compteur Linky remonte à 2006, à une époque où l’Iphone n’existait pas. Le pas de charge du Linky n’est pas adéquat pour éteindre et allumer à distance les appareils électriques chez les particuliers, une action dénommée “ effacement diffus ” dans la loi de transition énergétique. Les mécanismes financiers de l’effacement eux-mêmes ne sont pas établis et doivent faire l’objet d’un rapport qui remis dans trois ans (article n°168 alinéa 11 dans le texte de loi – ex article 46bis alinéa 11).
L’effacement se pratique déjà chez environ 70.000 clients volontaires de la société Voltalis, au moyen d’un boîtier appelé Voltalux, placé en aval du compteur (dans le logement) et fonctionnant avec des micro-ondes, qui provoque des “ micro-coupures ” chères au député Yves Jégo, lequel pleurait presque lorsque François Brottes, président de la Commission spéciale qui a piloté la loi de transition énergétique, a fait adopter à l’Assemblée nationale en deuxième lecture, le 21 mai 2015, l’amendement gouvernemental concernant le rapport précité devant être rendu dans trois ans sur les mécanismes financiers de l’effacement (François Brottes est celui que vous avez nommé président de RTE, autre filiale d’EDF, à effet du 31 août 2015, ce qui a, à juste titre, fait grincer beaucoup de dents).
Techniquement, Linky ne permet pas l’effacement, et il ne permet pas non plus au consommateur de savoir combien il consomme. D’une part, parce que dans 40 % des logements, le compteur est situé à l’extérieur, d’autre part parce qu’il n’est pas conçu pour afficher ses données en euros (seulement en kilowattheures), ce qui n’est pas de nature à inciter le consommateur à réduire sa consommation. (D’après le Dossier d’évaluation de l’expérimentation Linky de juin 2011 de la Commission de régulation de l’énergie, p. 22, seules 6 % des personnes interrogées sur un échantillon de 1 500 personnes équipées de Linky en Indre-et-Loire avaient changé leurs habitudes de consommation).
Le système Linky inclut l’ajout dans le logement d’un “ dispositif déporté ”, écran affichant la consommation en euros et communiquant par micro-ondes avec le compteur Linky, prévu à l’article 201 alinéa 37 (ex article 60 alinéa 34) de la loi de transition énergétique. Cet article instaure l’installation d’un “ dispositif déporté ” chez tous les bénéficiaires des minima sociaux. Les plus pauvres seront donc aussi les plus irradiés !
La fausse solution du système Linky implique donc à terme l’installation, dans l’intégralité des foyers, de trois dispositifs communicants émetteurs de micro-ondes et de radiofréquences : compteur Linky (article 28 – ex article 7bis), boîtier d’effacement de type Voltalux (non nommé, mais implicite dans l’article 168 – ex article 46bis) et dispositif déporté (article 201 – ex article 60), qui s’ajouteront au compteur individuel de chauffage dans les immeubles à chauffage collectif, explicitement obligatoire sous peine d’amende de 1.500 euros par logement et par an (article 27 – ex article 7) et au compteur de gaz communicant Gazpar (article 28 – ex article 7bis).
Ce sont donc au total cinq émetteurs de micro-ondes/radiofréquences obligatoires qui seront ajoutés dans les logements en application de cette loi. Et quand bien même l’obligation ne figure pas explicitement dans la rédaction du texte de loi, elle pourra être introduite par voie d’ordonnance ou par décret, avec votre signature, Monsieur le président de la République, et celle de quelques ministres.
Vu l’étrange silence de la presse grand public, qui a été alertée par plusieurs courriels depuis le 3 février 2015, la majorité des Français sera mise devant le fait accompli, sans être informée des raisons pour lesquelles il faut refuser le Linky. Ils seront bernés par les courriers des installateurs indiquant que : “ Cette opération est obligatoire et gratuite ”. Annie Lobé a elle-même déjà reçu le 11 mai 2015 un tel courrier pour le remplacement du compteur de gaz par le nouveau compteur Gazpar, émetteur de micro-ondes, alors même que la loi n’était pas encore adoptée ! (Société SETELEN Energies à Andrézieux-Bouthéon, 42, agréée par GrDF).

7 UNE FAUSSE SOLUTION DECONNECTEE DE LA REALITE
En tout état de cause, le système Linky est une fausse solution virtuellement élégante mais catastrophique dans la réalité. Elle doit être abandonnée sur-le-champ.
Cette fausse solution a été imaginée par les ingénieurs d’ERDF, filiale à 100 % d’EDF, détenant le monopole de la distribution d’électricité, et promue par des politiciens irréalistes, parmi lesquels Messieurs les sénateurs Jean-Claude Lenoir et Ladislas Poniatowski, tous deux notoirement rémunérés par EDF, le premier en tant qu’ex-cadre salarié à la fonction de “ chargé de mission ” au sein de la direction générale et le second en tant que consultant. Ils sont respectivement président de la Commission des affaires économiques, pilote de cette loi, et rapporteur de la loi de transition énergétique. Ces deux hommes complètement déconnectés de la réalité sont restés sourds aux alertes et aux informations qui leur ont été adressées par des centaines de courriels qu’ils ont reçus chaque jour (mails qui ont également été adressés à l’ensemble des sénateurs) pendant les mois de juin et juillet 2015.
Lors de la séance du 9 juillet 2015, ils n’ont pas ménagé leurs efforts pour convaincre leurs collègues sénateurs de rejeter trois amendements visant à rendre le compteur Linky non obligatoire, refusant y compris cette possibilité pour les personnes électrosensibles, alors même que Ladislas Poniatowski avait préalablement affirmé connaître des familles atteintes d’électrosensibilité !
Conflit d’intérêts, trafic d’influence, je vous demande de saisir la justice pour que soit levée leur immunité parlementaire.
Le mercredi 15 juillet 2015, après minuit, la présidente de la séance a fait adopter l’ensemble du texte par scrutin public, alors que ce scrutin portant adoption de la loi de transition énergétique ne figurait pas dans l’agenda du Sénat, sur lequel on pouvait lire que la suite de l’examen était prévue le 16 juillet et éventuellement le 17 juillet !
Seule une poignée de sénateurs étaient présents à cette heure tardive, le scrutin public a été effectué par procuration (186 voix pour, 26 voix contre). Une telle pratique est tout à fait contraire aux usages : le vote des textes les plus importants a habituellement lieu après la session de questions au Gouvernement du mercredi, au moment où un grand nombre de sénateurs sont présents dans l’hémicycle. Pour la deuxième et dernière lecture de la loi de transition énergétique, la majorité des sénateurs aura donc été mise devant le fait accompli et privée de son droit de vote.
Dans la lettre du 23 juillet 2015, il vous était demandé de redresser le tir en refusant de promulguer cette loi, d’interdire le Linky et les autres compteurs communicants, de ne pas promulguer cette loi ou ne la promulguer qu’après avoir en supprimé les articles 27 (ex article 7), 28 (ex article 7bis), 168 (ex article 46bis) et 201 alinéa 37 (ex article 60 alinéa 34) .
Aujourd’hui, vous seul pouvez, en tant que premier représentant de l’Etat actionnaire, mettre un terme à ce grand chantier inutile et dangereux et sauver la France du fiasco technique, industriel, financier et sanitaire, inéluctable avec le système Linky.
En engageant la France dans le déploiement du système Linky en dépit des faits précédemment énoncés qui ont été portés à votre connaissance, vous vous êtes rendu passible de condamnations pénales pour mise en danger délibérée d’autrui (art. 223-1 du Code pénal.
Pour rappel il est précisé dans la Déclaration adoptée par la conférence de Stockholm sur l'environnement humain, tenue en juin 1972 et qui reprend des termes présent dans la Constitution Française :
“ L'homme a un droit fondamental à la liberté, à l'égalité et à des conditions de vie satisfaisantes, dans un environnement dont la qualité lui permette de vivre dans la dignité et le bien-être. Il a le devoir solennel de protéger et d'améliorer l'environnement pour les générations présentes et futures. ”
Pour toutes ces raisons, je vous demande une nouvelle fois de prendre la décision qui s’impose : enjoindre à EDF / ERDF, de renoncer sur tout le territoire à l’implantation des compteurs Linky, Gazpar et de tous les dispositifs communicants
Dans l’attente de votre réponse par courrier postal et en actes, je vous prie de bien vouloir recevoir, Monsieur le président, l’assurance de ma considération la plus haute.

Signature





Pièces jointes au courrier que vous avez reçu le 3 novembre :
Pièce 1 : Article : Alerte Linky, fiasco… mis à jour le 11.10.2015
Pièce 3 : Extrait de l’interview du 18.10.2015 de JB Lévy, PDG d’EDF, par JP Elkabbach
Pièce 4 : p. 28 du rapport du sénateur Ladislas Poniatowski du 15 décembre 2015
Pièce 5 : Conditions générales de vente EDF du 15 juillet 2015 (particuliers)
Pièce 6 : Conditions générales de vente EDF du 1er novembre 2015 (entreprises)
Pièce 7 : Article 01net.com 22.11.2014 : “ Pirater le CPL de son voisin, c’est simple … ”
Pièce 8 : ERDF Spécifications du profil CPL Linky, 30.09.2009
Pièce 9 : ERDF Spécification de la couche physique CPL 3
Pièce 10 : La Nouvelle République 14.10.2015 : Itron 84 départs dans l’ombre…
Pièce 11 : Que sont les radiofréquences ? http://www.radiofrequences.gouv.fr/spip.php?article38  
Pièce 12 : Témoignages de Brigitte et Jérôme, électrosensibles confrontés au CPL


Pour plus d’informations et voir en ligne les pièces jointes :
http://www.santepublique-editions.fr  

Fin de la lettre

ALTIER ALAIN
Le 26/03/2016 à 12:40:00

Bonjour,
Voici la copie du mail reçu de la part d'Annie Lobé, journaliste scientifique indépendante dont je vous fait part pour ceux et celles ne l'ayant reçu:

Bonjour (MERCI DE BIEN VOULOIR TRANSMETTRE CE MAIL A VOTRE CARNET d'ADRESSES)

De la part d'Annie Lobé, journaliste scientifique indépendante

Le président d'ERDF Pierre Monloubou a envoyé par courrier postal ET par mail à tous les maires une lettre et une documentation qui s'avèrent, à l'examen, être passibles de la qualification de faux en écriture :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/examen-lettre-de-pierre-monloubou-ERDF-aux-maires.pdf  

Je vous suggère vivement d'envoyer par mail ce lien à votre maire, ainsi qu'à tous les maires dont vous pourrez trouver les coordonnées.

(voir dans mon précédent mail comment procéder :
http://www.santepublique-editions.fr/objects/mail-d-annie-lobe-14-mars-2016.pdf  
http://www.santepublique-editions.fr/objects/mail-d-annie-lobe-14-mars-2016.doc  
http://www.santepublique-editions.fr/objects/mail-d-annie-lobe-14-mars-2016.rtf)  

Alors que le président de l'AMF François Baroin vient de rendre publique hier une lettre qu'il a adressée à Manuel Valls et Ségolène Royal pour leur demander de "rassurer les maires" à propos du Linky :

http://www.connaissancedesenergies.org/afp/letat-doit-rassurer-sur-le-compteur-linky-demande-lassociation-des-maires-de-france-160324  

ces manipulations sont de plus en plus intolérables et doivent cesser.

Il reste une semaine pour envoyer en recommandée avant le 31 mars 2016, si vous ne l'avez pas déjà fait, au Gouvernement et aux trois responsables nationaux d'ERDF, la mise en demeure d'abroger les
articles de loi instaurant le déploiement des compteurs communicants, de cesser immédiatement ce déploiement sur tout le territoire français
et de procéder à la dépose de tous les compteurs déjà installés* :

http://www.santepublique-editions.fr/petition-contre-linky-le-compteur-a-radiofrequences-c.html#abrogation  
http://www.santepublique-editions.fr/petition-contre-linky-le-compteur-a-radiofrequences-c.html#lettreerdf  

Merci à tous ceux qui ont agi et agiront dans ce sens !

Pour gagner ce combat, unissons les efforts de tous et de toutes dans une action commune !

58 communes à ce jour ont fait connaître leur délibération de refus du Linky.

Ces délibérations sont le meilleur moyen d'action car elles protègent les citoyens et les élus, et font pression sur le Gouvernement.

Si votre maire est de bonne volonté, il peut être utile de lui communiquer un modèle de délibération solide juridiquement :
http://www.santepublique-editions.fr/objects/refus-du-linky-extrait-du-registre-des-deliberations-cales-en-perigord.pdf  

Il trouvera sur cette page toutes les informations utiles pour agir :

http://www.santepublique-editions.fr/Linky.html  

Si votre maire est de mauvaise volonté, il convient de lui envoyer la lettre recommandée :

http://www.santepublique-editions.fr/agir-avec-vos-voisins-contre-l-implantation-des-compteurs-linky-dans-votre-immeuble-c.html#linkymaire  
(Première version : "opposition", Deuxième version : "soft)

Des nouvelles informations (notamment par rapport aux assurances) ont été mises en ligne ici :

http://www.santepublique-editions.fr/questions-reponses-sur-le-linky.html  

Voilà.

Merci à vous, merci à tous et à toutes.

Bien sincèrement à vous,
Annie Lobé
Journaliste scientifique indépendante

PS : Il est totalement gratuit d'écrire en recommandée avec accusé de réception au président de la République.
ll suffit pour cela de ne pas mentionner, sur l'enveloppe, le nom du chef de l'Etat, écrire seulement :

Monsieur le Président de la République
Palais de l'Elysée
55 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 PARIS

Et sur le bordereau à l'emplacement du coût, le-la préposé-e qui effectuera votre envoi indiquera simplement "FP" (Franchise postale).
Donc n'hésitez pas à glisser, dans l'enveloppe avec la lettre de mise en demeure au 31 mars 2016, la première lettre qui a déjà été envoyée
par 400 personnes et qui figure ici.

http://www.santepublique-editions.fr/lettre-a-envoyer-a-francois-hollande-pour-garantir-la-france-contre-l-accident-nucleaire.html  
(au choix, version "Linky + nucléaire" ou version "Linky seul")

Puisque c'est gratuit, atteignons les 4000 envois !

* Si vous n'avez pas d'imprimante, vous pouvez envoyer les mises en
demeure par mail :
http://www.santepublique-editions.fr/petition-contre-linky-le-compteur-a-radiofrequences.html  


Cordialement



ALTIER ALAIN
Le 26/03/2016 à 07:25:57

Bonjour,
Ce jour sur http://lessor.fr/compteurs-linky-communiquer-pour-mettre-au-courant-13978.html  

Compteurs Linky : une ambiance éléctrique

Et sur: https://blogs.mediapart.fr/ydelannoy/blog/250316/linky-les-apprentis-sorciers-continuent-de-crier-au-loup  

Linky : les apprentis sorciers continuent de crier au loup

Bonne lecture.

Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 25/03/2016 à 17:38:29

Et pour clore le débat avec A.ALtier, je vous signale qu'il y a plus d'un an que j'ai envoyé à Robin des Toits la liste complète de tous les émetteurs de TNT en France.
SILENCE RADIO COMPLET sur le sujet que j'ai soulevé....
Incompétence ????
Pas une réponse ....
La même question posée directement à Marc Cendrier par une amie qui assistait à un de ses bredouillis pompeusement baptisée conférence, n'a pas obtenu de réponse non plus.... sinon un bredouillis de plus pour ... botter en touche...
Crédible, ça, selon vous ?
Linky, selon vous n'émet pas d'ondes radio ?
Restez donc dans vos incohérences et votre bla-bla...
Bien cordialement quand même
Danielarcs

danielarcs
Le 25/03/2016 à 16:31:31

@ Alain Altier
Cyberacteurs a lancé PLUSIEURS PETITIONS contre Linky.
Vous trouverez mes divers commentaires sur les diverses pétitions ... à condition de bien vouloir les trouver, ce qui est loin d'être évident à voir vos derniers coups de "venin".
Et comme la mauvaise foi semble être votre matière première, vous ne répondez pas à mes "objections", votre honneur !!!
Je répète, eh oui, une fois de plus, que je ne suis pas POUR Linky, mais bel et bien contre.
Ce que je déplore c'est la quantité d'amalgames et de fausses informations qui circulent ET CECI DANS LES DEUX SENS (pour et contre), et qui décrédibilisent autant les uns et les autres.
Que vous le vouliez ou non !
ERDF and C° doit bien se marrer de voir certaines vidéos de next-up par exemple qui essaient de mesurer la pollution du CPL de Linky avec un appareil INCAPABLE DE REAGIR AUX fréquences en jeu.....
Vous trouvez ça crédible, vous ?
Moi pas !!!
Et ce n'est qu'un petit exemple parmi beaucoup d'autres
Bien cordialement
DANIELARCS

danielarcs
Le 25/03/2016 à 16:23:39

Bonjour,
Paru ce jour dans l’est Républicain : http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2016/03/25/nancy-le-collectif-stop-linky-54-refuse-la-pose-des-compteurs  
Nancy : le collectif Stop Linky 54 refuse la pose des compteurs
Comment ErDF va pouvoir débrancher les centaines de citoyens électrisés, qui remettent en cause le compteur Linky ? La grande maison a parié sur l’intelligence de son équipement, mais pas sur une communication efficiente. Aujourd’hui, elle paie l’addition, alors qu’un comité « Stop Linky 54 » vient de se créer. « Le compteur est dangereux pour la santé. Les ondes électromagnétiques du courant porteur en ligne inondent les appartements en direction de tous les appareils électriques. Elles sont classées comme potentiellement cancérigènes par l’OMS depuis 2011, sans compter d’autres effets sur la santé, maux de tête, électrosensibilité, insomnies, troubles du système nerveux », estime Lionel Chambrot, qui fait partie du collectif « Les amis de la décroissance de Nancy ». Une analyse que conteste vigoureusement Emmanuel Del’Sordo directeur territorial d’ErDF à Nancy : « Il n’y a aucune radiofréquence sur les compteurs Linky, contrairement à la désinformation courante sur ce dossier. Seulement des ondes électromagnétiques, comme tout appareil électrique, comme une banale plaque à induction, ou un baby phone dans une chambre d’enfants ». Le 30 mars, au foyer Léonard à Saint-Max, ErDF organise une réunion publique, alors que 5.000 compteurs ont déjà été posés dans le Grand Nancy, sur 1,1 million en Lorraine d’ici 2021. Parfois de façon un peu cavalière. Dans les immeubles où les compteurs sont abrités hors des appartements (paliers, locaux techniques), nombre de compteurs ont en effet été changés sans prévenir les propriétaires, autrement que par un courrier, ne précisant pas la date précise d’intervention. Là aussi, le collectif « Stop Linky » a trouvé la parade et incite les usagers à « adresser une lettre recommandée avec AR à ErDF pour refuser la pose du compteur, ou se prémunir d’une installation en leur absence. Se protéger individuellement de l’intrusion des agents ne suffit pas : il faut mobiliser les voisins, les citoyens, les élus… ». Alors que des voix s’élèvent dans les rangs écologistes et alternatifs, pour dénoncer le contrat entre le Grand Nancy et ErDF, le jugeant très favorable à l’opérateur énergétique, le collectif « Stop Linky 54 » dénonce la « gabegie du système. 35 millions de compteurs filaires français en parfait état de fonctionnement et non toxiques, vont être remplacés par des compteurs dangereux, qui détraquent le fonctionnement des appareils électriques, disjonctent fréquemment et surchauffent comme des gros modems », prétend Lionel Chambrot. À ErDF Nancy, on dit ne pas craindre la confrontation. Les ingénieurs et techniciens du réseau seront au rendez-vous, assurant être prêts le 30 mars à Saint-Max, à répondre à toutes les questions. Preuves à l’appui.
Pascal SALCIARINI

ALTIER ALAIN
Le 25/03/2016 à 14:38:31

Bonjour,
Mise à jour du site http://refus.linky.gazpar.free.fr/  
58 communes.
A noter la dernière de la liste: Eybens 38 comptant plus de 10 000 habitants portant le nombre à plus de 70 000 habitants concernés par le refus "officiel" des Maires de la liste!

Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 25/03/2016 à 11:38:09

Bonjour,
A tous et toutes sachez que le certain "danielarcs" et sauf erreur après 3 vérifications, est intervenu les 10032016 à 17h49 et le 24032016 à 18h07 depuis le 06052015 donc deux fois en 10 mois sous cette appellation et à ces deux reprises pour critiquer et désinformer.
La trace de son premier post, toujours sous cette appellation en date du 10 Mars, où il se plaint en ces termes:
"Excusez les majuscules mais ça devient lassant de répéter toujours les mêmes choses dans ce monde de sourds congénitaux"

"de répéter" alors qu'il n'y a aucune trace de ses interventions ici avant le 10 mars donc sa première!!

Je vois bien là le genre de personnage qu'il est.

Restez sur votre blog à vous écrire et à vous lire.

Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 25/03/2016 à 09:07:21

Bonjour,
Ce jour dans le journal Ouest France :
Douarnenez - Modifié le 25/03/2016 à 04:00 | Publié le 23/03/2016 à 04:57

Une conférence sur les compteurs Linky

http://www.ouest-france.fr/bretagne/douarnenez-29100/une-conference-sur-les-compteurs-linky-4118874  


Jeudi, l'association Initiatives citoyennes invite Marc Cendrier, des Robin des toits, à parler des compteurs ERDF et GRDF.

« Toute la population devrait être informée », argumente Yolande Bouin, de l'association Initiatives citoyennes du Pays de Douarnenez.

Jeudi soir, elle organise donc une conférence-débat autour des compteurs Linky d'ERDF et gazpar de GRDF, jeudi à 20 h 30, en présence d'un des fondateurs des Robins des toits.

Cette association milite pour la reconnaissance des dangers sanitaires des champs électromagnétiques. Des ondes délivrées notamment par les téléphones mobiles.

Pou un débat contradictoire

Lors du dernier conseil municipal de la Ville, le 4 février, une convention avec GRDF pour l'installation de ses concentrateurs sur plusieurs bâtiments communaux a été débattue.

Cet équipement devait permettre le déploiement de Gazpar. Les élus de l'opposition ont demandé son report au prochain conseil, le 31 mars. Ce qui a été voté.

« Plusieurs pays et citoyens français se lèvent contre ces appareils », s'inquiète Yolande Bouin.

Le 14 mars, les élus ont rencontré un représentant de GRDF, qui leur a expliqué le fonctionnement des compteurs Gazpar. « On nous a vanté le produit », décrit l'élue d'opposition Sorence Pierret, qui déplore le fait que l'entrevue ait été limitée aux élus.

« Cette réunion est ouverte à tous. Elle a pour objet d'avoir le contrepoint de GRDF, explique Yolande Bouin. Accepter aujourd'hui cette installation de concentrateurs de GRDF, ça signifie qu'ils seront installés en 2019. En janvier 2017 pour les compteurs Linky. »

Avant cela, elle souhaiterait en savoir plus sur « le risque sanitaire des ondes émises par de tels compteurs ».

Jeudi 24 mars, 20 h 30, auditorium, place de l'Enfer. Ouvert à tous. Entrée libre.

ALTIER ALAIN
Le 25/03/2016 à 08:32:19

Bonjour,
Paru dans le Parisien:(à l'attention de danielarcs, faites attention ce n'est pas moi qui dit: vérifiez avec le lien!)

http://www.leparisien.fr/bordeaux-33000/l-etat-doit-rassurer-sur-le-compteur-linky-demande-l-association-des-maires-de-france-24-03-2016-5657481.php  

L'Etat doit rassurer sur le compteur Linky, demande l'Association des maires de France

L'Association des maires de France a appelé le gouvernement à rassurer la population sur le nouveau compteur électrique communiquant Linky, et à signifier aux maires qu'ils n'ont pas le pouvoir de s'opposer à son déploiement.


Alors que certains maires ont "décidé de prendre des délibérations ou des arrêtés visant à refuser la pose des compteurs sur leur territoire", "une expression de l'Etat est urgente et nécessaire pour (...) informer les maires sur les limites de leur capacité à agir dans ce domaine", souligne François Baroin, président de l'Association des maires de France, dans un courrier au Premier ministre daté du 17 mars.
ERDF, filiale d'EDF chargée de la gestion du réseau électrique basse et moyenne tension, a lancé en décembre le déploiement dans tous les foyers français du compteur électrique communiquant Linky, un vase chantier qui durera six ans.
Ce compteur "intelligent" permet d'éviter le passage d'un technicien pour relever les compteurs: la consommation sera mesurée en temps réel et transmise une fois par jour au fournisseur d'électricité, permettant une facturation plus précise que celle basée sur des estimations.
Mais, ses détracteurs remettent en cause la réalité de ses bienfaits, notamment les gains espérés en matière de consommation d'électricité. D'autres s'inquiètent aussi des possibles risques pour la santé liés aux ondes électromagnétiques émises par le compteur.
A ce propos, l'Etat doit "fournir de manière objective et transparente aux habitants inquiets les réponses qu'ils attendent", ajoute François Baroin, sénateur-maire (LR) de Troyes.
55 communes françaises refusent à ce jour le déploiement de Linky et de son équivalent pour le gaz, Gazpar, selon le site internet http://refus.linky.gazpar.free.fr/,   qui les recense.
Animateur de ce site, conseiller municipal de Saint-Macaire, petite commune de Gironde, et par ailleurs militant antinucléaire, Stéphane Lhomme réfute lui jeudi dans un communiqué le caractère obligatoire de Linky et dénonce "les pressions antidémocratiques exercées sur les élus par ERDF et l'Association des maires de France".
Il reproche par exemple d'avoir fin février "simultanément envoyé à toutes les communes de France d'épais documents pour tenter de faire croire aux élus que les délibérations contre les compteurs communicants seraient illégales, ce qui est totalement faux".
Selon lui, "les collectivités (et la plupart du temps les communes directement) sont propriétaires des compteurs d'électricité, elles ont donc toute latitude pour refuser leur remplacement".
abb/fpo/mm
EDF - ELECTRICITE DE FRANCE

ALTIER ALAIN
Le 25/03/2016 à 08:11:43

Bonjour,
Pour Danielarcs: vous ne comprenez rien à mes posts? Vous êtes nul de chez nul!!!Pourtant je mets les liens de ce qui est dit sur le net et NON PAS CE QUE JE DIS!(sauf la partie réponse qui est consacrée à "lou")

Si en plus je dois tout expliquer.....du contenu des auteurs de ces écrits, comme vous le faites qui plus est de travers, alors là, on est pas sorti de l'auberge.
J'en conclus que vous n'ouvrez donc pas les liens pour m'accuser d'écrire ceci ou cela, je vous cite: "En tous cas, prétendre comme vous le faites que Linky n'émet pas d'ondes radio est pour le moins abusif pour ne pas dire TOTALEMENT FAUX !"

Et puis,dans ce que vous écrivez il m'est difficile de savoir réellement le but de cette intervention.


Vos commentaires adressez-les à Priartem, Robin des toits et autres Associations qui se mobilisent, vous pourriez y voir que le contenu de mes lettres (que vous citez sur votre blog)n'est autre que le contenu qui sont suggérés sur leur site .

Comme dirais "Lou": circulez, y a rien à voir"

Au fait et vous qu'avez vous fait qui soit vérifiable et non du blablabla?
Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 25/03/2016 à 07:53:14

@ Alain Altier
Si je suis d'accord avec vous sur le fait de relativiser "l"importance" des pollutions réelles et supposées du Linky, il y a, comme partout, beaucoup d'inexactitudes et d'imprécisions dans votre post (comme dans la quasi totalité de tout ce qui circule sur le net !)
OK EDF doit pouvoir adapter une production d'électricité beaucoup trop "rigide" car majoritairement d'origine nucléaire. Dans quelle mesure réelle Linky peut le faire reste pour l'instant dans le domaine de l'argumentaire marketing.
Pour ce qui est de la consultation par l'usager des informations du compteur, je doute que les personnes âgées ainsi que celles "qui n'y comprennent rien" ne puissent en tirer les conclusions qui s'imposeraient... pour autant qu'ils peuvent lire et interpréter l'affichage... ce qui est très loin d'être acquis pour une très large part de la population !
Le nombre d'emplois "généré" par la pose du Linky est plus que discutable, vu que TOUS le personnel releveur manuel sera inutile..... D'où tenez-vous ces chiffres ? Des pubs d'EDF ?
Pour ce qui est de la nocivité des ondes (hertziennes ou CPL), je vous signale que TOUT champ électromagnétique, peu importe son intensité et sa "forme" on un effet sur l'organisme vivant ! Les irradiations à faible dose et de longue durée sont délibérément ignorées pour permettre la mise en service de tout l'arsenal électrique et électronique actuel, sans oublier le nucléaire.
Tout courant électrique circulant dans un conducteur génère un champ électrique et un champ magnétique déphasés de 90° entre eux.
La technologie CPL (Linky ou n'importe quelle autre) génère AUSSI des champs électromagnétiques, même si elles demeurent très faibles par rapport à celui du 50 hertz du secteur, mais PERSONNE ne peut prétendre que c'est inoffensif !
Etre "moins nocif" qu'un téléphone portable ne justifie pas qu'on peut le généraliser pour autant, sachant qu'à partir des concentrateurs, ce seront des relais GSM qui assureront la transmission bidirectionnelle des données . Donc multiplication des relais de téléphonie mobile. A ce niveau les compteurs de gaz et d'eau sont bien plus polluants que Linky, mais .... n'oublions pas l'effet des faibles doses ....
En tous cas, prétendre comme vous le faites que Linky n'émet pas d'ondes radio est pour le moins abusif pour ne pas dire TOTALEMENT FAUX !
Voir mes précédents articles ici :
http://infoalternative.over-blog.fr/2016/03/nuisances-reelles-et-protocole-cpl-de-linky-le-vrai-du-faux.html  

http://infoalternative.over-blog.fr/2016/01/nocivite-des-ondes-radio-actives.html  

http://infoalternative.over-blog.fr/2014/02/que-savons-nous-en-2014-des-ondes-%C3%A9lectromagn%C3%A9tiques-qui-nous-entourent.html  

Cordialement
Danielarcs

danielarcs
Le 24/03/2016 à 18:07:15

Bonjour,
Une mise à jour sur le site: http://refus.linky.gazpar.free.fr/  

Si vous ne pouvez y accéder voici le contenu:

24 mars 2016

Fronde anti-Linky : Panique à l'Association
des maires de France qui en appelle à Valls


Alors que ErDF a commencé depuis quelques semaines seulement à installer les compteurs communicants Linky, ce sont déjà 55 communes (à ce jour, chiffre en augmentation continuelle) qui ont pris des délibérations pour s'opposer au déploiement des compteurs communicants d'électricité (Linky), de gaz (Gazpar) ou d'eau (appellations diverses).

Dans le même temps, d'innombrables Collectifs citoyens se créent sur tout le territoire, des manifestations ont lieu, ainsi que des réunions publiques qui rassemblent à chaque fois plusieurs centaines de personnes même dans les zones les moins peuplées.

On peut véritablement parler de fronde de la France réelle contre la volonté arbitraire des "élites" de s'immiscer dans la vie et jusque dans les logements des citoyens afin d'y installer des compteurs communicants, lesquels posent pourtant de nombreux problèmes, et pas seulement pour la santé publique.

Le 25 février, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) a publié une étude juridique de complaisance (*) fournie par le cabinet Ravetto dans le but d'intimider les élus locaux. Bien que relayée immédiatement auprès de toutes les communes de France par l'Association des maires de France (AMF) et par ErDF, la manoeuvre a échoué puisque le nombre de communes s'opposant aux compteurs communicants a continué à augmenter (cf http://refus.linky.gazpar.free.fr   ).

C'est ainsi que, ce jour jeudi 24 mars 2016, l'AMF en appelle carrément au Premier ministre Manuel Valls (**). Il convient de dénoncer cette nouvelle tentative d'écraser la démocratie locale et la capacité des élus municipaux à protéger leurs administrés.

Qui plus est, le courrier de l'AMF, signé par son président M Baroin, un politicien professionnel dont les préoccupations sont à mille lieues de celles des élus de base, présente de façon réductrice et erronée les raisons de cette fronde.

En effet, le courrier de M. Baroin parle d’"inquiétude" et de "manque d'information" alors que le refus des compteurs communicants est, au contraire, l'aboutissement de réflexions sereines et éclairées. De même, M. Baroin réduit la problématique à la seule question de la santé, qui est certes très importante mais ne doit pas cacher les risques pour la vie privée, la négation de la démocratie locale, l'instrumentalisation des communes au profit de sociétés commerciales, sans oublier le désastre environnemental qui consiste à se débarrasser de plus de 80 millions de compteurs actuels (35 d'électricité, 35 d'eau, 11 de gaz) en parfaite état de marche (***).

Enfin, avec ErDF et la FNCCR, l'AMF prétend que les délibérations municipales contre les compteurs communicants seraient "illégales" ce qui est totalement contestable (****) et d'ailleurs, comme un aveu, aucune procédure en justice administrative n'a à ce jour été entamée contre les délibérations déjà prises.

---------------------------------------


(*) Le cabinet Ravetto est associé dans l'AFDEN avec ErDF mais aussi Engie, EDF, Directe énergie, etc, entreprises qui soutiennent le projet Linky et en attendent de lucratives retombées : http://www.afden.org/375_p_11005/gouvernance-et-financement.html  

(**) http://www.amf.asso.fr/actualites/index.asp  

(***) Problèmes explicités sur http://refus.linky.gazpar.free.fr  

(****) http://refus.linky.gazpar.free.fr/delibs-valables.htm  


ALTIER ALAIN
Le 24/03/2016 à 17:18:49

Bonjour,

Regardez ici ce que dit une soit disante Association nationale de défense des consommateurs et usagers:
http://www.clcv.org/actualites/compteurs-linky-nos-reponses-a-vos-questions.html  

elle est intervenue sur RTL:
http://www.rtl.fr/actu/economie/edf-on-ne-peut-pas-refuser-l-installation-du-compteur-electrique-linky-7782298613  

A noter ceci:En revanche, le « surcoût net » du compteur sera répercuté sur le tarif règlementé payé par le consommateur. Pour fixer ce surcoût net, la CRE va procéder de la façon suivante :

- elle va prendre en compte les coûts d’installation,

- elle va évaluer les économies réalisées par l’opérateur (gains de productivité),

- le surcoût net est la différence entre les coûts d’installation et les gains de productivité.

De deux choses l'une soit elle dit la vérité: nous ne pouvons pas refuser et nous avons tous torts.Point.
Ou alors elle désinforme volontairement.
Les Associations comme Priartem, Robin ou Next-up ne font pas de procès contre celle-ci?

ALTIER ALAIN
Le 24/03/2016 à 16:08:42

Bonjour,
Si vous passez dans le secteur:

samedi 9 avril 2016 à 14h
Lieu :
Les Cabannes

Salle des Fêtes
Les Cabannes
Réunion publique info compteurs LINKY

http://ariege.demosphere.eu/rv/7580  

Réunion publique organisée par le Collectif Touche pas à mon compteur 09 sur les compteurs communicants Linky, Gazpar et Télé relève pour l'eau.

ALTIER ALAIN
Le 24/03/2016 à 15:55:24

Bonjour:
Si vous etes dans le coin:
http://www.letarnlibre.com/2016/03/24/3965-compteurs-linky-rassemblement-jeudi-mars-19h-place-hautpoul-gaillac.html  

Gaillac - Gaillacois / Tarn / Actualité société-politique
Compteurs Linky : un rassemblement, ce jeudi 24 mars, à 19h place d'Hautpoul à Gaillac

Depuis plusieurs semaines sur Gaillac, le phénomène Linky (pose par ERDF des compteurs communicants nouvelle génération) déchaîne les passions. Des réunions publiques ont d'ailleurs été organisées récemment par la municipalité et le Collectif Local d'Actions Citoyennes (avec l'association Henri Pezerat) réunissant à chaque fois plusieurs centaines de personnes à la salle des spectacles et à Bouzinac. Le 11 mars, à l'issue de la réunion du CLAC, une pétition intitulée "Gaillac compteur Linky NON Merci !" a été lancée sur Internet et a recueilli à ce jour 314 soutiens en ligne, les membres du Collectif Local d'Actions Citoyennes indiquant aussi que cette pétition a recueilli plusieurs centaines de soutiens au porte à porte. Autre décision prise à l'issue de cette dernière réunion, un rassemblement. Celui-ci se tiendra, ce jeudi 24 mars dès 19h sur la place d'Hautpoul, devant la mairie en amont d'un conseil municipal dédié au budget. L'association "Avec vous, pour Gaillac" qui accompagne le groupe d’opposition municipale Rieux- Hortus-Bonello-Bataillou-Causse, en sera. Pour elle "il s'agit de témoigner auprès des élus de la nécessité pour la commune de prendre une délibération suspendant l’installation des compteurs". Rivières a récemment délibéré sur le sujet, en conseil municipal. Son maire, Christophe Hérin, a expliqué que la commune voulait "que les personnes responsables des compteurs Linky (ERDF n.d.l.r), en assument la responsabilité".

Guillaume Courveille

ALTIER ALAIN
Le 24/03/2016 à 15:50:16

Bonjour,
Si vous etes du coin:

mardi 29 mars 2016 à 18h30
Lieu :
STPierreRivièr

Salle Polyvalente,
09000 Saint-Pierre-de-Rivière

Réunion information compteurs Linky

http://ariege.demosphere.eu/rv/7579  

Réunion publique organisée par le Collectif Touche pas à mon compteur 09 sur les compteurs communicants Linky, Gazpar et Télé relève pour l'eau.

Contact info.linky@gmx.fr.   ou 0561 65 23 43

Lien : http://ariege.demosphere.eu/rv/7579  

ALTIER ALAIN
Le 24/03/2016 à 13:13:41

Bonjour,
Paru le 23 mars sur: http://morbihan-energies.fr/2352-2/  

Si vous ne connaissais pas le dossier coté Revetto de Février 2016:

http://energie2007.fr/images/upload/fnccr_-_deploiement_des_compteurs_linky_-_ravetto_associes_-_fevrier_2016.pdf  

ALTIER ALAIN
Le 24/03/2016 à 13:10:35

Bonjour
Un de mes post n’a pas été mis en ligne ? Motif, SVP ?

Pour Lou: qu'on fait ces locataires? Qu'avez-vous fait pour informer ces mêmes locataires?
Avez-vous mis en ligne les n de vos recommandés de votre action, comme je l’ai fait ?
Voir mes commentaires plus bas concernant mes actions menées.
Je suis également un « locataire super fortuné » qui plus est invalide avec une double ALD comme mon épouse! Sur les 30 maisons individuelles louées à l'Habitat du Gard malgré deux informations glissées dans leur boite aux lettres, affichage dans un bureau de tabac, une boulangerie, Intermarché, Netto.
Aucune personne de ma ville ne m'a contactée à ce jour.

Tout ceci à mes frais (je ne m’en plains pas). Dans le cas où vous ne l’auriez pas constatée, beaucoup de gens «à condition modeste», pour vous citer, préfère dépenser en Smartphone, tabac, alcool, loto et j’en passe…Ce que je ne condamne pas. Chacun étant libre de dépenser comme bon lui semble. Mais que l’on ne vienne pas râler, demain !
Mon dernier emploi ayant été pendant 12 ans au service de SDF sur la ville de Nîmes. Donc coté précarité je connais et des dépenses de ceux-ci aussi !!
Je transmets à ma voisine de droite qui travaille dans une école maternelle et à mon voisin de gauche qui travaille dans une entreprise de matériaux au fil des infos sur le sujet.
Juste pour dire, quand il y a grève pour sauver la suppression d’une classe, ma voisine qui y travaille m’a dit que personne ne faisait grève alors que sur les grillages figurent bon nombre de revendications, de railleries…Elle-même ayant cessé la grève car remplacée par un employé de la communauté des communes.
Et des exemples comme celui-ci en France, il y en a à la pelle.

Revenons à notre compteur Linky.

A ce jour 53 communes se sont prononcées contre ou suspendues l'installation.

Mon action du jour :
-envoi lettre AR à ERDF de ma région donc Méditerranéenne n° 1A12638863124
-envoi lettre AR à l’ARS du Gard pour mesure des ondes électromagnétiques n° 1A12638863131.
Cette dernière TOUTE personne pouvant en faire la demande.
Le but de celle-ci est de connaitre les différents taux de mon domicile avant tout changement éventuel de mon compteur afin de pouvoir comparer et prouver s’il y a lieu l’amélioration ou la dégradation des ondes m’entourant dans mon domicile et jardin.

Nous sommes, depuis le 1 janvier, 88 à être intervenus ici.
Pour Babeth du Gard je préfère la transmission d’info de carnet d’adresse à carnet d’adresse façon boule de neige.
Mon adresse de contact : altier.alain@orange.fr.  

Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 24/03/2016 à 13:04:38

Je refuse la pose de ce compteur à mon domicile
Cdlt

marc49
Le 24/03/2016 à 12:17:05

Bonjour,
ce jour sur: http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/24/2310491-le-compteur-linky-en-debat-au-conseil-municipal.html  

La ville de Pamiers:La polémique autour des nouveaux compteurs d'ERDF, Linky, s'invitera au conseil municipal de Pamiers, demain. La liste «Pamiers au cœur» présentera une proposition de vote demandant «au SDE09 la suppression des antennes relais des concentrateurs à Pamiers et leur équipement avec des câbles sécurisés pour la transmission des données», la sous-préfecture ayant transféré sa responsabilité en matière de desserte d'énergie électrique au Syndicat départemental de l'Energie de l'Ariege.

Affaire a suivre...

ALTIER ALAIN
Le 24/03/2016 à 09:17:17

A Alain ALTIER
J'ai indiqué que les bailleurs sociaux avaient déjà commencé à installer les compteurs linky.
Je tiens l'information de salariés travaillant chez les bailleurs sociaux.
Les locataires ne savent même pas que les compteurs linky ont été installés !!!
Aucune information n'a été diffusée !!!
C'est "circulez, il n'y a rien à voir".
La plupart des locataires sont des personnes de condition modeste qui sont maintenues dans l'ignorance.
De toute façon, le monde entier est maintenu dans l'ignorance et dirigé par une poignée d'individus sans vergogne.
Quel dégoût !

Lou
Le 23/03/2016 à 20:39:14

C'est sûr qu'ils vont faire le maximum pour poser les compteurs en l'absence des occupants, si le compteur est à l'extérieur. D'autant plus qu'ils savent qu'il n'y a guère de recours une fois le compteur posé !

A part devenir autonome (groupe électrogène, bougies...) et donc couper son abonnement auprès de son fournisseur... je ne vois pas ce qu'on pourrait faire, mais renseignez-vous quand même auprès des associations organisées contre Linky. Ou alors le rendre en panne et exiger son remplacement par un compteur électronique à l'ancienne...

Par ailleurs, les media vont être inondés d'articles fallacieux et partiels, plein de boniments (et passant sous silence bien sûr le refus des compteurs communicants par l'Allemagne, la Belgique, les communes et les particuliers)(comme ci-dessous "actu-économie")

soleil vert
Le 23/03/2016 à 19:06:32

pour SAVIEVAL : http://stoplinkynonmerci.org/spip.php?breve15  

danielle dubus
Le 23/03/2016 à 19:06:20

hé ! les gens ! ça vous arrive de répondre aux questions que des Internautes posent ici comme c'est le xème cas pour SAVIEVAL !!! vous déversez ici votre colère, votre rage, votre refus, certains partagent des informations de grandes importance comme Alain Alter, mais JAMAIS personne ou presque ne répond à ceux qui s'inquiètent et posent des questions !
je réponds donc à SAVIEVAL :
si vous avez un boîtier exterieur, alors la oui, ils peuvent le poser à votre insu. J'espère donc que vous n'avez pas ce boîtier extérieur et qu'ils seront obligés de prendre un RDV.
Ne vous inquiétez pas, vous avez le droit de le refuser. Jusqu'à ce jour, aucun des clients qui a refusé n'a été inquiété malgré les terribles menaces proférées par EDF et/ou le poseur.
Par contre, il faut envoyer une lettre de refus en RAR à EDF (adresse sur votre facture).
ce serait trop long de vous expliquer cela ici. Alors n'hésitez pas me me contacter par mail et nous pourrons en discuter par téléphone : danielle.dubus52@gmail.com.  

Si jamais il a été installé à votre insu, envoyez de suite une lettre en RAR en les mettant en responsabilité en cas de problèmes. Expliquez bien que jusqu'à ce que ce compteur ait été posé, vous n'aviez aucun problème de disjonction entre autre. De toutes façons il y a fort à parier qu’indépendamment de la nocivité des champs magnétiques, vous aurez des problèmes de disjonctions (au mieux), des problèmes de détériorations et de pannes de vos appareils, au pire un grand risque d'incendie. Cela je pourrai aussi vous l'expliquer. Il y a réellement péril dans ce domaine avec le Linky.
Si réellement vous voulez être aidé(e?) contactez-moi
Danielle

danielle dubus
Le 23/03/2016 à 18:55:55

Bonsoir,
Une petite dernière: Depuis le 1 janvier nous sommes 88 a être intervenus ici.
Les "anonyme " ne comptant que pour un.
Comme à l'école sur mes cahiers: "peut mieux faire!"

Pour Babeth du Gard: je refuse de débattre sur les réseaux genre facebook, twitter et autres. Je préfère de carnet d'adresse à carnet d'adresse comme boule de neige...

Cordialement
(notez là car je ne la remettrais pas.)
altier.alain@orange.fr.  

ALTIER ALAIN
Le 23/03/2016 à 17:49:38

bonjour s'il vous plait tapez sur google NEWSLETTER DU 23 MARS DU CLCV . LA DESINFORMATION TOTALE DES CON SOMMATEURS . LES ANERIES !!

ROMARIN
Le 23/03/2016 à 17:38:25

Bonjour,
Ce jour sur:http://www.actu-economie.com/2016/03/23/les-craintes-relatives-au-compteur-linky-sont-elles-vraiment-fondees/  

Les craintes relatives au compteur Linky sont-elles vraiment fondées ?

D’ici 2021, au terme d’un colossal chantier de déploiement mené par le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité ERDF, le compteur Linky équipera 35 millions de foyers français. Ce boitier vert acidulé vise à moderniser le réseau électrique tricolore, aujourd’hui inadapté aux enjeux de la transition énergétique. Une initiative légitime aux yeux des pouvoirs publics mais qui soulève certaines préoccupations de la part des clients.

Depuis le début de sa mise en service, en décembre 2015, le compteur Linky fait en effet face à une véritable campagne de dénigrement médiatique orchestrée par des experts autoproclamés à la rigueur scientifique parfois douteuse et aux motivations floues. Utilité du dispositif, dangers des ondes électromagnétiques, coût d’installation : tout est prétexte à remettre en cause l’efficience du compteur jaune et blanc. Dans cette propagande calomnieuse qui mêle le faux à l’approximatif, l’usager est au final celui qui est le plus lésé. Retour sur quatre affirmations qui tentent de remettre en cause le bien-fondé du compteur Linky.

“Le déploiement du compteur Linky est un gaspillage incompatible avec les campagnes nationales d’économies d’énergie”

Le compteur Linky a été pensé comme la pierre angulaire des futurs smart-grids nécessaires à la réalisation de la transition énergétique française ; il offre la possibilité de consulter et de contrôler en temps réel les volumes d’électricité consommée dans un foyer : Linky permet donc aux usagers d’optimiser leur consommation énergétique afin de réduire leur facture.

Actuellement en service dans des pays comme la Suède, la Norvège, les Pays-Bas ou encore la Grande-Bretagne, les compteurs communicants semblent avoir d’ores et déjà prouvé leur efficacité. Selon une étude du CNRS réalisée Outre-Manche, ils ont en effet permis de réaliser 90 euros d’économie en moyenne par foyer sur une année. Soit une baisse globale de 23 % de la facture d’électricité d’un ménage.

Ces compteurs offrent par ailleurs aux gestionnaires réseaux une connaissance précise des volumes d’électricité consommée à un instant t. A terme, ERDF espère favoriser l’intégration des énergies renouvelables dans notre mix énergétique et permettre à la France d’atteindre plus facilement les objectifs fixés dans le cadre de la transition énergétique (40% d’électricité renouvelable d’ici 2030 afin de réduire les émissions françaises de gaz à effet de serre).

“Le coût du déploiement de Linky va être à la charge des usagers”

Une chose est sûre : la technologie communicante de Linky va permettre à la filiale d’EDF de réduire drastiquement ses frais de fonctionnement. De nombreuses opérations (ouverture de ligne, relevés de consommation…) vont désormais pouvoir être réalisées automatiquement et à distance, sans nécessiter l’intervention d’un technicien. Ce sont ces économies de déplacements qui vont permettre à ERDF d’amortir le coût d’installation de Linky (5 milliards d’euros, soit 120 euros par compteur). Et ce, sans aucuns frais supplémentaires pour les usagers, selon elle.

Un autre argument que passent sous silence les détracteurs du compteur d’ERDF concerne les retombées économiques de la généralisation de Linky. Un ambitieux chantier dont les nombreuses branches (fabrication et installation des compteurs, contrôle des installations, accompagnement des usagers…) devraient en effet engendrer la création de près de 10.000 emplois sur 5 ans. Une nouvelle plus que bienvenue à l’heure où l’économie tricolore semble reprendre tout doucement le chemin de la croissance.

“Linky propage des ondes électromagnétiques nocives pour la santé”

Depuis décembre dernier, les critiques à l’égard des ondes qu’émettrait le compteur – nocives pour la santé donc –, vieilles de plusieurs années, se sont intensifiées, sous l’impulsion de certaines associations notamment. Sauf que pour envoyer les informations clients à ERDF, opération qui ne durera qu’une seule minute par tranche de 24 heures, le compteur Linky communique par Courant Porteur en Ligne (CPL). Cette technologie, qui permet de faire transiter des données via les câbles du réseau électrique, est utilisée depuis de nombreuses années par… les compteurs électriques classiques (notamment pour effectuer les changements heures pleines et heures creuses).

La technologie CPL n’émet donc aucune onde radio : Linky est donc un dispositif bien moins nocif qu’un téléphone portable ou qu’une télévision. Une étude scientifique réalisée en 2012 a même prouvé que l’intensité de son signal était 2.500 fois inférieure aux normes internationales.

“Le compteur Linky n’assure pas la protection des données personnelles”

Un rapport publié par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) le 30 novembre dernier considère “acceptable et suffisamment protectrice une conservation limitée de la courbe de charge à l’intérieur du compteur, sans remontée vers le gestionnaire”. En d’autres termes, la configuration du compteur Linky prévoit le stockage des données clients sur une mémoire interne pour une durée maximale d’un an. Ces données ne pourront donc quitter le domicile de l’abonné et être transmis à des tiers (fournisseurs d’énergie, sociétés commerciales…) sans son consentement.

Le compteur Linky assure également le cryptage des informations utilisateurs ainsi que la mise en place d’un protocole de communication spécifique entre le boitier et le concentrateur. Une démarche qui vise à empêcher toute tentative d’intrusion dans ses systèmes et le vol des données privées.

Face aux interrogations soulevées par le déploiement du compteur Linky, ERDF a décidé de privilégier le dialogue et les rencontres avec le public. Il s’agit notamment de rassurer les usagers et d’enrayer la diffusion des fausses déclarations. Car il est aujourd’hui regrettable de constater que la désinformation à l’œuvre entrave le déploiement d’un dispositif qui vise avant tout à contribuer à la réussite de notre transition énergétique.

ALTIER ALAIN
Le 23/03/2016 à 17:22:17

Bonjour,
Je désespérais...la 50éme connue.

Une commune de L’Hérault se manifeste.
Castelnau-de-Guers dit non aux compteurs Linky



C e conseil du 21 mars avait pour objet principal la fixation des taux d'imposition pour 2016 mais les compteurs communicants d'ERDF lui ont ravi la vedette.

Après avoir reçu ERDF, peu de temps auparavant, sur son projet de remplacement des compteurs électriques actuels par les compteurs communicants Linky, la municipalité a auditionné deux représentants du collectif citoyen, Pézenas, Castelnau-de-Guers lors du conseil municipal du 21 mars.

Il faut savoir que la municipalité est propriétaire des réseaux et des compteurs électriques et qu'elle peut être tenue responsable des nuisances éventuelles causées par ces installations. Elle peut donc s'opposer à la mise en place de ces nouveaux compteurs que l'Allemagne a déjà rejetés alors qu'elle était à l'origine de cette technologie. Considérant qu'il y aurait plus d'inconvénients tant sanitaires que pécuniaires pour le consommateur, sans parler des conséquences sociales ou stratégiques, le conseil a adopté à l'unanimité une délibération s'opposant à la mise en place de ces compteurs.

http://www.midilibre.fr/2016/03/21/castelnau-de-guers-dit-non-aux-compteurs-linky,1304064.php  

ALTIER ALAIN
Le 23/03/2016 à 17:19:34

Bonjoru

Quels recours si malgrès mon Refus ils me l'installe quand même pendant mon absence !!!
Dictature !
comment faire ! Porter plainte contre qui ?
Merci ! C'est urgent ! ils sont venu dejà !
VS

Savieval
Le 23/03/2016 à 16:51:50

Bonjour,

Le 21 j'écrivais:

L’amiante 30 ans après, l’eau 36 ans après. Qui dit mieux? Le Linky? 40 ans?

Il y a mieux: plus d'un 1/2 Siècle!

Nous allons voir une preuve supplémentaire que nous ne pouvons avoir confiance envers nos élus du Gouvernement: Les autorités refuseraient d'aller plus loin dans les études épidémiologiques sur ce sujet du gaz.

Ce jour sur: http://www.reporterre.net/A-Lacq-le-scandale-sanitaire-que-couvrent-elus-et-autorites  

À Lacq, le scandale sanitaire que couvrent élus et autorités.
Pendant plus d’un demi-siècle, les habitants de Lacq, dans le Béarn, ont été intoxiqués par l’exploitation des champs gaziers voisins. Une étude sanitaire a prouvé la surmortalité ainsi provoquée, explique l’auteur de cette tribune, mais les autorités refusent de poursuivre les recherches épidémiologiques.

Je vous mets ici la fin du sujet:

La vérité est à portée de la main

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, est aujourd’hui dans l’embarras. Elle ne répond que par des promesses bien vagues. Prolonger l’étude de l’Isped sur les dernières années représenterait deux mois de travail. Le système CepiDc-Inserm permet de détecter en 48 heures sur sa base de données l’effet d’une grippe ou d’une canicule. Toutes les causes de décès sont obligatoirement, immédiatement, informatisées, chiffrées, anonymisées, par commune, depuis 1968. La vérité est à portée de la main.

Quant aux élus, ils avaient reçu l’étude. Leur responsabilité est lourde, là aussi. Étoufferont-ils comme par le passé de nouvelles revendications ? Il faut préciser qu’aujourd’hui, il y a 23 usines chimiques classées Seveso dans l’ensemble du complexe de Lacq [2]. De nouvelles gênes respiratoires apparaissent, allant jusqu’au bronchospasme et à l’arrêt de travail. La collusion administration-élus-industriels est en cause. Jusque là, tout en proclamant en chœur qu’on avait une « culture du risque industriel », d’année en année, on s’est repassé le dossier brûlant du gaz de Lacq.

ALTIER ALAIN
Le 23/03/2016 à 11:57:20

Bonjour,
Ce jour sur:http://www.laprovence.com/article/economie/3858431/marseille-les-compteurs-linky-nont-pas-que-des-amis.html  

Marseille : les compteurs Linky n'ont pas que des amis

Il est petit, vert, d'une intelligence supérieure et il les fait vraiment, mais vraiment flipper. Dans le 15e arrondissement, où l'invasion a commencé, même les paisibles mamies lui claquent la porte au nez : "Il n'entrera pas chez moi", fulmine Maryse Bionviso, la présidente de l'Amicale des locataires de la cité Saint-Louis. "Il n'y a qu'une entrée ici, vous savez, glisse Stéphane Puggioni, narquois. Alors, on les voit vite arriver. Et repartir, aussi..."

À quatre reprises, la semaine dernière, les voisins se sont ligués pour empêcher les salariés de Phinelec d'installer dans ces petits pavillons ouvriers des années 20 les fameux compteurs Linky. "Pas par la force. Pas besoin", jurent les hommes de cette cité-jardin, bâtie jadis pour les dockers du Port, les ouvriers des tuileries, les mal-logés du quartier de la Bourse.

Dans la cité phocéenne, c'est par le Nord (les 15e et 16e arrondissements, puis, en fin d'année, les 2e et 3e ; le 7e, en dernier lieu, dans cinq ans) que les grandes manoeuvres commencent. Or, comme une quarantaine de villes en France (lire par ailleurs), ce "projet à échelle industrielle" bute sur la méfiance des habitants. À Marseille, la cité Saint-Louis, avec ses airs d'idéal décor de film de Robert Guédiguian, a décidé d'être le fer de lance de cette fronde. "On veut que Jean-Claude Gaudin, comme d'autres maires l'ont fait, interdise l'installation des compteurs Linky, tant que les doutes n'ont pas été levés", livre tout de go Stéphane Puggioni. Pour ce faire, une pétition circule déjà ; des parlementaires locaux se sont aussi engagés à poser une question écrite au gouvernement. Et la cité se barricade, façon village de western.

C'est le mois dernier que Saint-Louis "s'est vraiment réveillée". Les premiers courriers d'ERDF, avertissant du prochain passage des hommes de Phinelec, venaient d'arriver ; Christophe et Éric, des gars "méfiants" et "curieux" sont allés fouiner sur le Net. Ce qu'ils y ont trouvé, une masse d'informations alarmantes (ou alarmistes ?), relayés notamment par une association comme Robins des toits ou l'ONG Next-up, les ont convaincus de secouer leurs voisins, mais aussi les CIQ du 15e, les élus. À l'école Verduron, où un boîtier Linky devait être posé (écoles, entreprises sont aussi concernées), la directrice s'y est opposée.

Crainte d'un danger provoqué par les champs électromagnétiques, départs de feu, exposition de données personnelles, factures en hausse : "On a clairement l'impression d'être les cobayes d'un truc dangereux", place Christophe. "On ne dit pas qu'on en voudra jamais, de ces compteurs, précise Stéphane. Juste qu'on exige des réponses à nos questions." Ils attendent notamment le résultat de l'intervention, le 7 mars à Paris, de Michèle Rivasi et Laurence Abeille, eurodéputée et députée écologistes. Le principe d'une rencontre avec ERDF, l'Agence nationale des fréquences, le Centre de recherche et d'information indépendant sur les rayonnements électromagnétiques et "d'autres laboratoires" pour élaborer un "protocole de mesures avec les parties prenantes, organiser une campagne de mesures avec les différents laboratoires et publier les résultats obtenus" a été posé. "Nous espérons que l'expertise contradictoire réalisée ainsi que les modifications pour avoir accès aux données en temps réel permettront de retrouver le dialogue", concluent les élues EELV. À la cité Saint-Louis, on n'a pas de scientifiques, mais on a de la mémoire : "Ici, les gens ont connu l'amiante. On sait qu'on peut être exposés à des dangers, tout en nous disant longtemps qu'on ne risque rien."

Delphine Tanguy

Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 23/03/2016 à 10:17:15

comme dit si bien soleil vert, ils nous prennent pour des débiles ! pourquoi ERDF voudrait nous faire consommer moins ??? pour gagner moins? où a-ton vu une entreprise qui voudrait moins vendre? je crois qu'ils ne sont plus digne de confiance d'une part pour tenter de nous ruiner la santé; d'autre part en nous prenant ainsi pour des CONS ! en espérant tirer profit de leur instrument de la mort le linky, qui est prévu pour faire exploser nos factures et non le contraire. croient-ils que parce que nous allons pouvoir notre consommation on en oubliera de regarder notre facture ??? NON AU LINKY ! POINT !

babeth
Le 23/03/2016 à 02:04:25

Bonjour ,je remercie la personne qui m'a donné l'exemple de la lettre pour écrire edf ERDF , je la ferais parvenir au Maire de mon village le double à Monsieur Hollande,la copie à mes voisins à mon association , dont je défend des personnes en matière de droit concernant toute personnes , je peux vous assurez ERDF ils vont reculés avec des méthodes interdites et impropres à la consommations pour les contribuables, et leurs santés ,il n'est plus question de se laissé faire dans le Gard, toute personnes peut prendre contact avec moi concernant ce litige avec ERDF merci à tous

Josy
Le 23/03/2016 à 01:43:28

bonjour de mon coté je fait le nécessaire auprès du Maire de ma commune pour le refus du compteur même s'ils faut prendre un avocat et demander une expertise et une contre expertise ce compteur ne entrera pas chez moi et ni chez mes voisins,j'avise qui de droit s'ils faut aller devant le tribunal ont ira pas de probléme ma santé avant tout JOSYANE MAUDUIT

josy
Le 23/03/2016 à 00:28:02

j'ai déjà fait un commentaire qui n'a pas été mis ,avec toute ses preuves du compteur LINKY c'est mettre ERDF devant un tribunal et se regroupaient en association c'est possible et demander une contre expertise au tribunal,pour les faire condamnés , c'est possible,en matière de droit ,ont ne peut pas imposer ou obliger de mettre un compteur qui met des ondes cancérigènes ,des ondes novices pour la santé, des augmentations abusives sur les factures, des coupures d’électricité qui n'est pas conforme avec l'abonnement de chaque citoyens, il faut se reporté sur le droit il y a une escroquerie ,rendre une personne malade par leurs matériels peut être considéré comme un crime contre l'humanité et se voir condamné pour avoir obligé les personnes de prendre ce compteur qui n'est pas du tout conforme avec la santé des personnes ils n'ont pas le droit demandé à un avocat

josy
Le 23/03/2016 à 00:20:04

Bonjour,
doc à consulter:

Les prestations de pose des nouveaux
compteurs communicants Linky

A noter le point:
4

La réalisation de la pose
4.5

Cas des interventions non réalisables par le poseur

Dans certains cas (environ 1%),il ne ne sera pas
possible de réaliser la prestation

Ces cas sont identifiés et une rémunération est
prévue

Question: Quels sont ces cas identifiés? Les refus y compris? Doc à avoir pour montrer aux poseurs que notre refus est prévu dans les 1% et qu'ils seront néanmoins payés!
1% représenterait 350 000 compteurs non installés.

http://www.erdf.fr/sites/default/files/Prestations_de_pose_compteurs_communicants_Linky.pdf  

ALTIER ALAIN
Le 22/03/2016 à 20:12:14

bonjour soleil vert, ça fait longtemps que je ne vous voyais plus sur cet espace. Vous avez un abonnement pour une puissance de 3Kva... vous seriez très très mal avec le linky... !
c'est vrai que l'argument d'EDF ne tient pas la route. Est-ce que parce que nous pourrons savoir combien nous avons consommer dans la journée que nous allons ne pas prendre une douche ou faire cuire notre poulet au four ! c'est de l’attrape niguaud... ! malheureusement il va y avoir des nigaud qui vont se laisser attraper ! bien fait pour eux ! na ! m'enfin !

danielle dubus
Le 22/03/2016 à 18:37:42

Bonjour,
Sur les 11 villes de + de 2000 habitants qui se sont prononcées contre ou en suspend et les 37 villages de moins de 2000 habitants qui ont fait de même, cela représente un total de 60360 habitants "protégés".

Je ne compte pas les 26868 du 1er arrondissement de Lyon puisque libre de leur choix d'accepter ou de refuser.

En 2012 la moyenne d'occupants par logement était de 2,26.
Nous aurions donc, environ: 26700 compteurs non posés, minimum,par opposition des élus sur les 35 Millions!

ALTIER ALAIN
Le 22/03/2016 à 18:09:41

C'est exaspérant, une fois de plus ERDF prend les gens pour des neuneus !!
Dans l'article d' transmis par Alain Altier, paragraphe "LInky va-t-il faire augmenter les factures ?", ERDF prétend que grâce à Linky, les gens vont faire attention et donc consommer moins. J'ai envie de mettre des baffes à celui qui ose raconter des conneries pareilles. Tout simplement parce que la maitrise de la consommation n'a pas besoin d'un compteur "intelligent" : j'ai un abonnement 3 kVA, et je consomme moins de 1500 kWh par an (soit 50 % d'un foyer français "normal"). De plus, pas un mot sur le cosinus phi des appareils à moteur (lave linge, aspirateurs, ), dont le courant apparent facturé par LInky va faire exploser vos factures, par rapport aux compteurs précédents. Donc plus que jamais, je refuse Linky (et Gazpar, et Aquarius)

soleil vert
Le 22/03/2016 à 17:34:25

Bonjour,
Dans la liste des villes ayant refusé un point important concernant le 1 er arrondissement de Lyon. Doit on considérer qu'il y a refus?:

CAMPAGNE D'INFORMATION - Publié le 21 mars 2016
"Compteurs intelligents" (électricité, gaz, eau)

Information mairie du 1er

Madame, Monsieur,


De nombreux habitant.e.s ont alerté les élu.es de la Mairie du 1er arrondissement de Lyon au sujet du déploiement de « compteurs intelligents », appelés Linky (électricité) ou encore Gazpar (gaz), dans ou à proximité de leur domicile.


La Métropole de Lyon, qui est compétente et propriétaire de ces boitiers électroniques, est l’autorité compétente en la matière. L’installation est assurée par ses partenaires ou prestataires : ERDF pour Linky (qui peut déléguer à des entreprises sous-traitantes), Veolia-Eau du Grand Lyon pour le télé-relevé de l’eau dans le cadre de la Délégation de service public renouvelée le 1er février 2015, ou encore Engie pour Gazpar.

Plusieurs d’entre vous ont relayé, en Mairie, par appel téléphonique ou par courrier (pétition), ou encore lors de rendez-vous publics, leurs réserves voire leurs craintes en termes de santé publique, de contrôle des données, etc. Et malgré une opposition à ces compteurs communicants, vous avez souhaité connaître vos droits et le contexte réglementaire de ces installations.

Le déploiement des compteurs Linky s’inscrit dans le cadre de la Transition énergétique, décidée par les pouvoirs publics et traduite par un arsenal législatif. Dès lors, ERDF invoque l’obligation légale d’accepter ce nouveau compteur, ce qu’une étude relayée par l’Association des Maires de France a confirmée. Toutefois, cette affirmation est aujourd’hui contestée par plusieurs associations, qui évoquent notamment le principe de « propriété privée » abritant la possibilité de refuser ce changement de compteur. Et cette controverse n’a pas pour l’instant fait l’objet d’un contentieux instruit par la justice administrative.

Néanmoins, vous pouvez formuler une demande de désinstallation ou exprimer votre refus d’installation du compteur Linky en écrivant un courrier à :
ERDF - Direction Territoriale Lyon Métropole,
288, rue Duguesclin – BP 3104 – 69211 LYON Cedex 03

Concernant les compteurs d’eau, nous souhaitons vous confirmer que les usagers peuvent refuser l’installation de ces modules, a priori ou a posteriori, en écrivant aux services de la métropole de Lyon à l’adresse suivante :
Direction de l’Eau - Délégation Développement urbain et cadre de vie,
Métropole de Lyon - 20 rue du Lac - CS 33569 - 69505 Lyon Cedex 03.

Enfin, nous vous invitons à contacter la Mission Energie de la Métropole de Lyon au sujet des compteurs de gaz. Par ailleurs, nous ne manquerons pas de relayer votre inquiétude auprès des élu.e.s métropolitains en charge des compétences eau, énergie et concertation citoyenne, et leur demandons une communication officielle largement relayée et diffusée le territoire à ce sujet.

Enfin, la Mairie du 1er arrondissement s’engage, par ses propres outils, à informer les habitants de toute évolution significative à ce sujet.
Nous vous prions de recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Nathalie Perrin-Gilbert
Maire du 1er arrondissement de Lyon

http://www.mairie1.lyon.fr/actualite/campagne-dinformation/compteurs-intelligents-electricite-gaz-eau_1.html  

ALTIER ALAIN
Le 22/03/2016 à 17:12:36

Bonjour,
Paru le 18 mars: [Dossier] Entre vrai et faux, ce qu’il faut savoir sur le Linky
Linky. Depuis que ces nouveaux compteurs, développés par l’entreprise nationale ErDF, ont fait leur entrée sur notre territoire, les polémiques vont bon train… Entre les mairies qui refusent leur installation et les communicants d’ErDF qui tentent de rassurer les consommateurs sur ses avantages, difficile de s’y retrouver ! Nous avons rencontré pour vous Gladys Larose, qui travaille chez ErDF sur le programme Linky et l’association les Robins des Toits, principal soutien aux particuliers. Nous avons confronté leurs argumentaires respectifs pour enfin vous permettre de distinguer le vrai du faux dans cette polémique devenue à présent, nationale. Alors suivez-nous, nous allons déshabiller le Linky et ses détracteurs !

La suite: http://www.objetconnecte.net/enfin-tout-savoir-sur-le-linky-1703/  

ALTIER ALAIN
Le 22/03/2016 à 13:33:48

Bonjour:
La CGT s'en prend aussi au texte…...et des élus «de gauche» à linky à Sébazac

Sur: http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/19/2307530-la-cgt-s-en-prend-aussi-au-texte.html  

Présents aux côtés des militants, plusieurs élus affichant l'étiquette «de gauche» se sont, quant à eux, positionnés contre le nouveau compteur EDF Linky. «Les collectivités sont propriétaires des compteurs et peuvent prendre une délibération pour refuser la mise en place de ces nouveaux appareils, a signalé le Decazevillois Jean-Louis Calmettes. Linky pose des problèmes en matière de santé publique, à cause des ondes qu'il émet, et de respect des libertés individuelles, étant donné qu'il est communicant. Ce n'est pas un hasard si certains pays y ont renoncé ou pensent à le retirer.»

ALTIER ALAIN
Le 22/03/2016 à 13:09:00

Bonjour,
Ce jour:

Remplacement de compteurs existants par des compteurs Linky sur le territoire de la DIR Manche Mer du Nord..

II.1.4) Description succincte du marché ou de l’acquisition/des acquisitions:
Travaux de depose et pose d'environ 977 000 compteurs Linky sur le territoire des directions régionales Nord Pas de Calais Normandie.

IV.2.1) Critères d’attribution
Prix le plus bas

Pour avoir la totalité de l'annonce:
http://www.marchesonline.com/appels-offres/attribution/remplacement-de-compteurs-existants-par-des-compteurs-l/am-6948167-1  

ALTIER ALAIN
Le 22/03/2016 à 12:53:16

Bonjour,


mercredi 23 mars 2016 à 18h30


Lieu :
Bastide Sérou

Salle Polyvalente du "mille club"
parking de l'école
09240 La Bastide de Sérou
Lieu :
Bastide Sérou

Salle Polyvalente du "mille club"
parking de l'école
09240 La Bastide de Sérou

Linky est-il soluble dans les TEPCV
?
Analyse citoyenne de la place du Linky dans un territoire qui se veut durable
Le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises a été désigné en décembre 2015 parmi les
premiers territoires lauréats de l’appel à projet national «
Territoires à énergies positives pour la
croissance verte
» (TEPCV).
Cette sélection a permis à de nombreuses collectivités, communes et communautés de communes
du PNR, de bénéficier de subventions pour des travaux et des actions en lien avec la transition
écologique et énergétique, pour un montant global de subventions de 500 000 €.
Par exemple, la commune d'Alzen en a reçu 5
%, pour la rénovation énergétique de l’école et
l’amélioration de la performance énergétique dans le cadre de la réhabilitation de deux logements
communaux sociaux, et quelques milliers d'euros de plus pour la rénovation énergétique de
l’éclairage public.
En direction des entreprises, le PNR et la chambre de métiers mettent en place l'éco-défi, dont
l'objectif est de labelliser une vingtaine d'artisans par an. À destination des particuliers, le PNR
propose un conseil architectural orienté sur les performances énergétiques des bâtiments, les éco-
matériaux et poursuit le défi famille à énergie positive. In fine, l'emploi reste au cœur de ces
démarches pour la transition énergétique. Un objectif ambitieux est fixé pour 2050 : 50 % de
réduction des consommations d'énergie et toutes les intercommunalités devenues positives.
On le voit, le Séronnais est particulièrement motivé - et soutenu financièrement - pour la réduction
de la facture énergétique et la réduction des gaz à effet de serre.
Dans ce cadre, une contestation du déploiement des nouveaux compteurs communicants - par des
communes bénéficiant de ces subventions généreuses - pourrait être mal comprise de la part du
ministère de l'écologie. En effet, ces compteurs sont censés aider à la réduction des dépenses
inutiles d'énergies, en aidant à réguler les pointes de consommation d’électricité et, au-delà, affiner
la production et l’investissement.
Ce texte est destiné à examiner en quoi les Linky - Gazpar et autres dispositifs de comptage et
systèmes communicants - sont compatibles ou non avec des «
Territoires à Energies Positives pour
la Croissance Verte.
»
Rappel synthétique de ce qui est reproché par la société civile aux compteurs communicants
:
1.
Atteintes à la santé
, par les micro-ondes électromagnétiques hautes fréquences pulsées (via
les CPL, les relais concentrateurs et leur réseau mobile de type 5G associé, etc.), ce qui
produit a minima nausées, maux-de tête, fébrilités, indigestions, insomnies, etc. et, de toute
façon, l'augmentation à terme de l'électro-sensibilité générale pour tous, car les doses
électromagnétiques reçues au cours d'une vie sont cumulatives
;
2.
Atteintes à la vie privée
, par le recueil extrêmement fin d'informations personnelles sur les
comportements domestiques, la possibilité d'agir à distance sur les appareils sans notre
consentement, et au-delà, les risques de piratages et de hacking des données et des
équipements électroniques sensibles (notamment médicaux), ainsi que la surveillance
généralisée
en vue notamment d'un marketing ciblé
;
3.
Atteintes aux biens
, par les départs de feux et les pannes provoquées sur les équipements
domestiques ou professionnels sensibles, à cause, pour une petite part, d'erreurs techniques à
la pose, mais surtout à cause des harmoniques sales du CPL dans des maisons non blindées
;
Page
1
/
3
4.
Atteintes au portefeuille
, par l'augmentation des factures (par changement discrétionnaire
de seuil d'abonnement), la facturation fondée sur les kVA et non plus les kW, les coûts de
réparations, pannes et incendies, le coût des équipements et logiciels de suivis de
consommation complémentaires aux compteurs, le coût des soins de santé et le non
remboursements par les assurances des dommages électromagnétiques, etc.
Ces atteintes sont donc multiples et sont essentiellement dues au CPL
: c'est lui qui permet la
connaissance fine de l'activité électrique et les commandes intrusives à distance, c'est lui qui génère
un courant électrique sale émettant des ondes électromagnétiques potentiellement cancérigènes dans
tout les logements et sur tout le réseau électrique communal, c'est lui qui fait s'enflammer les
compteurs (par les harmoniques sales).
Et, en plus du CPL, la technologie de ce compteur et ses réglages marketing font que les factures
augmentent à cause de l'augmentation de la tranche d'abonnement dès le moindre dépassement du
seuil de puissance consommée.
=> Ainsi, un autre type de compteur qui n'utiliserait pas le CPL (ni la WiFi, ni le DECT, ni le
Bluetooth, ni le GSM/GPRS et autres micro-ondes pulsées), qui ne serait pas instrusif et
piratable, et qui n'aurait pas cette excessive sensibilité tarifaire à la tranche de puissance,
pourrait rendre les services attendus (régulation des pointes de consommation) sans nuisance.
Mais un compteur intelligent est-il même nécessaire
?
Rappel de ce qu'implique, au niveau électrique, la participation à un Territoire à Énergies Positives
pour la Croissance Verte
:
1.
Tout d'abord, connaître et comprendre sa consommation électrique
. Pour cela, le défi
«
famille à énergie positive
» préconise l'utilisation d'un Wattmètre (qui coûte une vingtaine
d'euros, n'émet pas d'ondes, ne nécessite pas de logiciels et s'utilise très simplement) et
d'analyser ses factures, en les suivant dans le temps
;
2.
Ensuite, baisser ses consommations
(interrupteurs sur les multiprises, baisser la
température de chauffage, prises programmables, ampoules à faible consommation,
minuteurs, sécher le linge à l'air libre, cuire à feux doux avec un couvercle, accus
rechargeables, etc.)
;
3.
Puis améliorer le rendement de ses équipements
(dégivrage du frigo, aspirer les ouïes de
l'ordinateur, réviser le tarage de la pompe à chaleur, réguler la pompe de circulation de
chauffage, nettoyer les filtres de la VMC, etc.)
;
4.
Et enfin également, favoriser l'utilisation d'énergies «
vertes
»
(se fournir en courant
renouvelable, alimenter tout ou partie de son installation avec un équipement de production
autonome d'électricité, ne plus se chauffer à l'électricité, etc.).
On le voit, un simple équipement à 20 euros (le Wattmètre) permet de connaître sa consommation
de façon fine et de prendre les mesures qui s'imposent. Il n'est pas nécessaire de mesurer le courant
en permanence, tous les jours, pour savoir quels sont les équipements consommateurs. Et les autres
mesures de réduction des consommations n'ont en rien besoin d'une compteur électrique
sophistiqué, car ce sont des actions comportementales et organisationnelles.
=> Là où un compteur intelligent serait intéressant, ce serait dans le cadre d'une politique
énergétique renouvelable ET DECENTRALISEE.
En effet, si l'on se réfère au projet de «
3° révolution industrielle
» initié dans la région nord pas de
calais-picardie (
rev3.fr
), le but est de promouvoir une production décentralisée de l'électricité par
Page
2
/
3
les citoyens et les collectivités
: toits solaires communaux ou artisanaux, parc éoliens coopératifs et
citoyens, hydraulique associative, bio-masse agricole et forestière, etc. Dès lors, les compteurs
intelligents et les logiciels associés (smart grid) permettent de mesurer et monitorer
la production de
courant, la distribution de façon locale inter-citoyenne, et les refacturations internes.
Ainsi, les compteurs intelligents en tant que tel peuvent être une chose positive – sûre, saine,
rentable, simple – S'ILS sont
associés à une gestion décentralisée de l'énergie,
ET S'ILS sont à
base de
technologie filaire non rayonnante
.
Une véritable croissance verte, c'est une croissance qui crée des emplois sur le territoire (et non pas
chez de gros industriels plus ou moins délocalisés), qui protège la santé de sa population (pas de
micro-ondes en hyper-fréquences pulsées), qui évite des augmentations de factures intempestives,
des pannes et des accidents, qui protège ses citoyens des tendances à l'intrusion et au contrôle des
populations. C'est une croissance qui passe
par
les citoyens,
pour
les citoyens, et non par des
dynamiques centralisées industrielles, financières et commerciales de grands groupes apatrides
ayant «
acheté
» les politiques.
Une croissance verte, c'est une croissance qui aide l'individu à se responsabiliser, à regagner son
autonomie, c'est-à-dire concrètement à maîtriser
par lui-même
sa consommation, éventuellement
produire par lui-même une part de ce qu'il consomme, et de toute façon garder la libre disposition
de ses données personnelles.
«
Il faudrait cesser la course à l'extraction des données et à la surveillance. Il faudrait laisser des
pans entiers de la vie sociale et individuelle hors du marché, car nous avons besoin d'espaces de
liberté, de poches d'oxygène. Sinon, nous allons droit vers un mélange assez effrayant de
capitalisme et de servitude.
» - Evgeny Morozov,
Le Mirage numérique. Pour une politique du Big
Data
, Les prairies Ordinaires
En conclusion, un compteur intelligent, s'il est sain (filaire), simple, sûr, économe, contrôlable par
l'utilisateur, permettant des échanges locaux décentralisés et construit en local, avec des logiciels en
open-source, pourrait être une bonne chose, à savoir un politique verte, durable et humaine.
A cet effet, pour permettre une évolution vers cette utilisation politiquement intelligente et
humainement durable des compteurs dits intelligents, les décideurs, pour les territoires sur lesquels
le Linky est en cours de déploiement pourraient, a minima
:
1.
aider les citoyens en refusant l'installation sur les communes des compteurs et
concentrateurs Linky en l'état de leur technologie et de leur management
2.
utiliser une part de la subvention allouée par le ministère de l'écologie pour fournir
gratuitement aux citoyens un wattmètre et un guide de maîtrise de sa consommation
3.
utiliser une part de la subvention pour faire une étude de faisabilité d'un projet territorial de
«
3° révolution industrielle
»
verte et décentralisée
4.
veiller à ce que toute nouvelle technologie de mesure (pour l'électricité, l'eau, le gaz, le
chauffage central en copropriété) soit filaire (non rayonnante), non intrusive (paramétrable
par l'utilisateur), difficile à pirater (logiciel ouvert), robuste et économique sur le long terme,
recyclable, non toxique, et contributive d'un système économique local de type circulaire,
décentralisé et participatif.
Nous souhaitons que chaque décideur-e, chaque citoyen-ne, prenne bien la mesure de ce qui se
trame derrière ces «
compteurs communicants
», car il semble bien que la communication soit à
sens unique et que ce soit notre liberté qui est comptée

http://ariege.demosphere.eu/rv/7570  

ALTIER ALAIN
Le 22/03/2016 à 11:18:31

Bonjour,
Paru le 21032016:
ERDF / LINKY : Attention aux fraudeurs !
Mairie de Buthiers.
Les habitants de notre commune subissent des démarchages téléphoniques pour une prise de RDV chez eux concernant le changement de leur ancien compteur par le nouveau, le compteur LINKY.


ERDF ne démarche pas les clients par téléphone.



ERDF nous informe qu'il s’agit vraisemblablement d’une fraude.



Le déploiement sur notre commune est prévu pour le mois de décembre 2016.

Les clients seront avertis par courrier environ 45 jours avant.

La mairie sera également informée 2 mois avant le déploiement et vous l'annoncera sur son Blog-actus.


Si vous êtes parmi les habitants victimes de ces appels, merci de nous transmettre des informations sur la société qui vous aura contacté.

Pour information, l’entreprise qui passera changer les compteurs est "Solutions 30".

Leurs véhicules seront reconnaissable au logo "Partenaire Linky".



Chaque installateur aura sur lui sa carte professionnelle, n’hésitez pas à la lui demander.

http://www.buthiers.fr/#!ERDF-LINKY-Attention-aux-fraudeurs-/cvzn/56f049320cf28bf0e6e913de  

ALTIER ALAIN
Le 22/03/2016 à 11:15:31

Bonjour,
Dans la vie quercynoise:
Ils demandent un moratoire et un débat sur les compteurs Linky
Philippe Lac et Bruno Ratier, tels des lanceurs d’alerte, veulent informer la population de manière objective.
Philippe Lac, membre d’Attac (association pour la taxation des transactions financières), et Bruno Ratié, membre du collectif Antenne 46, font partie d’un groupement d’associations qui organisent un ciné-débat à Cahors, samedi 19 mars à 20 h 30, à la salle de la Bourse. À cette occasion, les deux opposants aux compteurs Linky demandent à faire entendre leurs positions, notamment suite aux déclarations de Michel Hibon, pdg de Groupe Cahors, parues dans nos colonnes (N° 3667, du 25 février au 2 mars). À travers leur démarche, Philippe Lac et Bruno Ratié se présentent, tels des lanceurs d’alerte, qui demandent d’ouvrir le débat, avec le souci de voir mis à plat différents éléments de ce dossier, mal connus ou méconnus de l’ensemble de la population.
Qu’est-ce qui vous dérange dans les propos de Michel Hibon, qui s’étonne de ce vent d’opposition alors que nous sommes en phase de construction et d’installation de ces compteurs Linky ?

M. Hibon balaie d’un revers de la main, tous les arguments qui s’opposent aux compteurs Linky, comme s’il n’y avait rien à redire. Et il ferait passer les opposants comme des écolos illuminés, qui préconiseraient un retour à la bougie. Alors que ce n’est pas ça du tout. Nous voulons alerter la population sur les dangers que peut présenter le fonctionnement de ces compteurs en raison des ondes électromagnétiques. Des études ont été réalisées par des scientifiques, qui sont occultées en raison des lobbies. D’ailleurs nous ne sommes pas dans une opposition systématique ; simplement nous demandons un moratoire. Il y a besoin d’un débat démocratique, au niveau national. Qu’on entende les arguments des uns et des autres, avant de foncer tête baissée dans une histoire de gros sous. Nous attirons l’attention de vos lecteurs sur le fait que nous soyons le seul pays à imposer ces compteurs Linky. L’Allemagne n’impose le procédé que pour les unités de fortes consommations.
Vous mettez en avant un argument de santé publique, alors que nous baignons déjà dans des ondes, téléphones portables, ordinateurs… où le temps d’exposition est bien plus long pour les usagers, que ne le seront les quelques minutes concernant compteurs Linky ; pourquoi cette opposition subite ?

Ce qui est nouveau, c’est qu’avec les compteurs Linky nous arrivons dans un cumul, un cocktail d’ondes électromagnétiques qui est sous-estimé. Tout de même, il existe des rapports scientifiques, des études universitaires qui mettent en garde sur ce sujet. On peut citer le professeur Dominique Belpomme, cancérologue de réputation mondiale, qui ne cesse d’alerter les pouvoirs publics, dans une certaine indifférence. Encore une fois, nous nous retrouvons face à un cumul d’ondes qui font que ce qui était encore supportable aujourd’hui, ne le sera plus demain. En tout cas pour un nombre de plus en plus important de personnes. Déjà on recense en France 70 000 personnes connues pour être électro-hypersensibles. Et ces constats sont établis suite à des examens cliniques. Ainsi une personne a obtenu l’allocation d’adulte handicapé, pour être reconnue électro-hypersensible, en 2015.
Le Linky est donc victime de ce qui existe déjà ?

C’est ce qui est appelé le brouillard électromagnétique ; le fait de rajouter à ce qui existe déjà, le CPL (Courant porteur en ligne) qui va passer dans toutes les maisons.
Plus qu’un problème de technologie, c’est un choix de société que vous remettez en question ?

Nous touchons du doigt effectivement un problème de société, qui fait qu’on est en train de passer au tout numérique où tout est transmis ondes électromagnétiques. Est-ce que ce type «d’avancée» sert le progrès humain ? Le nucléaire, les OGM,… ça n’arrête pas et la société civile demande des explications. C’est bien normal. Ce qui est nouveau aussi, avec le compteur Linky, c’est l’obligation qui est faite à tous les usagers de l’adopter. Jusqu’ici, si vous ne voulez pas d’un téléphone portable ou d’un ordinateur avec connection Wifi, vous êtes libre de ne pas en disposer. Alors qu’avec le compteur Linky, il n’y a plus de choix. C’est de l’intrusion dans la vie privée des personnes. Dès lors, pour les personnes électro-sensibles, notamment celles qui portent un pacemaker, on ne leur demande pas leur avis et c’est anormal. On a tout de même connu des situations, avec l’amiante par exemple, qui font qu’on pourrait prendre un certain nombre de précautions, plutôt que d’avancer sans se poser de questions. Et ne pas aller au devant de catastrophes, les yeux fermés. On annonce 14 milliards d’euros consacrés au traitement des maladies environnementales.
http://www.laviequercynoise.fr/ils-demandent-un-moratoire-et-un-debat-sur-les-compteurs-linky_8700/  

Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 22/03/2016 à 09:52:09

Bonjour,
Itron certifié G3-PLC pour le compteur communicant Linky

Itron annonce être la première entreprise à obtenir la certification G3-PLC pour ses compteurs communicants Linky monophasés. La certification G3-PLC atteste des performances, de la conformité et l’interopérabilité des compteurs communicants Linky qui utilisent la technologie de communication par Courant Porteur en Ligne (CPL) G3. L’Américain Itron doit fournir pour la première phase du contrat de 1,2 million à 1,6 million des compteurs communicants Linky. Itron a une usine dans la Vienne, à Chasseneuil-du-Poitou.

Itron-210316Les essais de certification ont été réalisés par le Laboratoire des Applications Numériques (LAN), un laboratoire de certification indépendant sélectionné par l’alliance G3-PLC. Les essais valident l’interopérabilité du compteur Linky d’Itron, ainsi que sa conformité au protocole G3-PLC. Des essais supplémentaires ont confirmé les performances du compteur, avec notamment la robustesse des communications en présence de divers types d’interférences.

« Itron est fière d’être la première entreprise à obtenir la certification G3-PLC pour son compteur communicant Linky. Cette certification témoigne de l’engagement qualité d’Itron et représente une étape importante en vue de la deuxième phase du programme de déploiement des compteurs Linky. Grâce à la certification de notre compteur Linky G3, Itron est prêt à soutenir ERDF dans son ambitieux projet de déploiement de 35 millions de compteurs communicants en France », a déclaré Mark de Vere White, président de la division Électricité d’Itron.

Après la phase expérimentale qui a conduit à l’installation dans l’agglomération de Lyon et des communes rurales d’Indre-et-Loire de 300 000 compteurs communicants Linky, ERDF a donné en décembre le coup d’envoi du déploiement de masse des trois premiers millions de compteurs Linky d’ici fin 2016. Le déploiement sera engagé dans toutes les régions administratives avant fin 2016, dans toutes les capitales ou métropoles régionales avant fin 2017, et dans tous les départements avant fin 2018. L’objectif est de remplacer 90% des anciens compteurs dans 35 millions de foyers d’ici 2021 et de déployer 600 000 concentrateurs de données. Ce chantier représente un investissement de 5 milliards d’euros dont 49% pour le seul déploiement.

Revendiquant près de 8000 clients dans plus de 100 pays, l’Américain Itron, spécialiste des technologies et des services dédiés à la maîtrise des ressources en eau et en énergie, fournit des solutions complètes de mesure, de gestion et d’analyse de l’eau et de l’énergie. Son catalogue de produits comprend des compteurs d’électricité, de gaz, d’eau et d’énergie thermique, ainsi que des technologies de contrôle, des systèmes de communication, des logiciels et des services de gestion et de conseil.

http://www.vipress.net/itron-certifie-g3-plc-compteur-communicant-linky/  

ALTIER ALAIN
Le 21/03/2016 à 21:48:54

Bonjour,
Reçu ce jour:
ven le 8 avr., 19:00, Lyon
Les Dossiers de l'Ecran: Linky, les dangers du tout numérique.


Les compteurs numériques Linky, qui peuvent être relevés à distance en temps réel, devraient remplacer les 35 millions de compteurs électriques d'ici 2021.

A ce jour, une quarantaine de communes ont refusé leur mise en place, dont la mairie de Lyon 1er qui tente d'informer ses habitants.

Au nom du principe de précaution, l'Allemagne et la Belgique les ont refusés.

En effet, le Linky pénètrera l'ensemble du réseau électrique du foyer (par la technique CPL / courant porteur de ligne) dans lequel il est installé, analysera et communiquera toutes informations d'habitudes de consommation à EDF.

Analyse à distance de nos modes de vie, méfaits possible des ondes sur la santé … entre atteinte à la vie privée et dangers sanitaires le sujet semble particulièrement sérieux.

Nous proposons d'ouvrir le débat et de vous informer au cours d'une rencontre d'information citoyenne qui aura lieu le 8 avril 2016 à 19h dans l'Espace ALTNET.


"Le monde ne sera pas détruit pas ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." A.Einstein

En savoir plus:
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id_petition=952  

Quand
Vendredi 8 avril 2016 de 19:00 à 20:30 (Heure : France) - Ajouter au calendrier
Lieu
Espace ALTNET - 7 Place Louis Chazette, 69001 Lyon, France - Afficher la carte

ALTIER ALAIN
Le 21/03/2016 à 21:35:54

Bonsoir,
Paru ce jour:

Deux-Sèvres - Chantecorps -
Compteurs Linky : le conseil est contre
Compteurs Linky. Cette nouvelle génération de compteurs électriques soulève de nombreuses questions. Le maire a rappelé que le rôle des élus est de servir l'intérêt général. La pose de ces compteurs n'est justifiée ni économiquement ni écologiquement, car les actuels compteurs permettent de contrôler sa consommation. Par ailleurs, ils émettent des ondes qui peuvent être nocives et surtout permettent une intrusion dans la vie privée. En conséquence de quoi, le conseil s'est prononcé à l'unanimité contre l'installation de ces compteurs sur la commune de Chantecorps.

ALTIER ALAIN
Le 21/03/2016 à 21:32:08

Cher Taz,
même constat de mon côté. Je pose des questions aux collectifs anti linky sur face book... je n'obtiens que des "like" ! pas de réponses... !
c''est désespérant...

danielle dubus
Le 21/03/2016 à 21:29:17

macedo : sans désespérer, je partage vos observations :
- je partage sur page Facebook les diverses publications sur Linky, et personne parmi mes amis ne réagit jamais, c'est consternant (et inquiétant car mes amis Fbook sont plutôt non conformistes)
- j'avais regardé "on n'est pas des pigeons", je m'attendais à pire venant de la télévision, mais je ne me souviens pas que les pannes électriques et incendies y aient été abordés...trop tabou ?

Taz2
Le 21/03/2016 à 15:08:12

Bonjour,
Je vous mets celle-ci qui vous donnera réplique à un envoyé de ERDF dans votre éventuelle réunion organisée par vos élus locaux sur le Linky. Pouvons nous faire confiance à ERDF?

Constat:

L’amiante 30 ans après, l’eau 36 ans après. Qui dit mieux? Le Linky? 40 ans?

Pollution de la Loire au plutonium: L'IRSN confirme son origine 36 ans aprés

La suite sur

http://www.actu-environnement.com/ae/news/IRSN-accident-nucleaire-saint-laurent-des-eaux-1980-plutonium-loire-marcel-boiteux-26431.php4  

ALTIER ALAIN
Le 21/03/2016 à 14:30:29

Bonjour,
Ce jour sur Le Telegramme:
Lanester ErDF. Un collectif citoyen opposé au compteur Linky

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/lanester/erdf-un-collectif-citoyen-oppose-au-compteur-linky-21-03-2016-11000826.php  

Un collectif citoyen s'est créé pour s'opposer à l'installation dans les foyers du compteur électrique d'ErDF Linky. Il regroupe autour de Danièle Bovin une trentaine de Lanestériens qui estiment que Linky est dangereux pour la santé et déclencherait des incendies. Samedi, les membres du collectif sont venus recueillir des signatures devant l'hypermarché du centre-ville et comptent interpeller le maire dans les prochains jours (les Villes sont propriétaires des compteurs, selon le collectif). Une conférence sera proposée jeudi 31, à 20 h, salle Delaune.

ALTIER ALAIN
Le 21/03/2016 à 09:45:52

Bonjour,
Un peu la parole au pour.
Ce jour dans la Montagne.fr:
Depuis le 1 er décembre, 2.000 compteurs Linky ont été installés à Brive. Un changement qui soulève des craintes auxquelles répond ERDF ce dimanche.

C'est un petit instrument, mais il fait grand bruit ! Au Salon de l'Habitat, un stand entier est réservé au nouveau dispositif d'ERDF : le compteur électrique Linky. « Intelligent », « communicant », mais surtout intolérable aux yeux d'une partie de la population. De farouches opposants parmi lesquels près de 150 Brivistes, signataires d'une pétition dans leur zone de déploiement. Alors, pour rassurer les consommateurs, des agents répondent à toutes leurs questions jusqu'à la clôture du salon ce soir, 19 heures. Et pour ceux qui ne pourraient pas se déplacer, retour avec ERDF sur trois points sensibles.

1 Les compteurs Linky répondent à un besoin : celui de s'adapter aux évolutions de la société », affirment les représentants du groupe. D'un côté, la production en énergies renouvelables se développe, éoliennes, panneaux photovoltaïques et barrages à l'appui. De l'autre, les besoins se complexifient, avec notamment la perspective d'une importante flotte de véhicules électriques à venir. Des véhicules à recharger, donc. « Entre cette production, impossible à stocker, et cette consommation, relativement aléatoire, il y a tout un réseau à réguler en temps réel », souligne ERDF avec technicité. Une régulation que doit permettre Linky.

2 Un compteur électrique reste un compteur électrique », et l'objet en lui-même ne crée pas l'économie. Cependant, lorsqu'il est « communicant », il met à disposition des clients des informations utiles à une gestion raisonnable de la consommation. En étant prévenu des pics de consommation, en prenant du recul sur leurs dépenses, les usagers peuvent adapter leurs comportements. « C'est bon pour la planète et pour le portefeuille ! »

3 ERDF est formel : « le dispositif Linky ne présente pas de danger pour la santé, et n'induit pas plus de champs électromagnétiques que le réseau actuel ». La communication se fait par CPL (Courant porteur en ligne) « et pendant quelques secondes par jour seulement », tient à souligner la Direction régionale. Concernant la protection de la vie privée, l'entreprise rappelle que « les données, cryptées par précaution, appartiennent au consommateur », lequel choisit s'il souhaite, ou non, en transmettre le détail à son fournisseur.

Pratique. Dernier jour du Salon aujourd'hui, de 10 heures à 19 heures à l'Espace des Trois Provinces. Entrée gratuite.. Le stand ERDF se situe au point C37.

ALTIER ALAIN
Le 20/03/2016 à 22:05:34

Bonjour,
Vu ce jour dans "le bon coin:
L'association Initiatives Citoyennes du Pays de Douarnenez
vous invite à une conférence-débat
en présence de Marc Cendrier, membre fondateur chargé de l'information scientifique de l'Association Nationale "Robin des Toits"

jeudi 24 mars 2016 à 20h30
auditorium de la médiathèque georges Perros - entrée libre -

Linky et Gazpar bientôt chez vous à Douarnenez !

Dès janvier 2017, ERDF et GRDF chercheront à pénétrer dans vos foyers pour y installer sans votre accord leurs nouveaux compteurs "communicants".
Ces compteurs suscitent la méfiance plus en plus de citoyens et d'élus. Déjà plusieurs communes les refusent, et certains pays arrêtent leur déploiement après les avoir testés.

Les 4 bonnes raisons de vous y opposer :

DANGEREUX : ils émettent des ondes électromagnétiques potentiellement cancérigènes. En disjonctant très facilement, le Linky cause des pannes d'appareils et des incendies, dommages que les assurances refusent de couvrir.
INDISCRETS : ils bafouent vos libertés en collectant d'innombrables données sur votre vie privée. Elles seront utilisées à des fins commerciales ou de surveillance. L'armée les refuse car ils sont trop facilement piratables.
COÛTEUX : une opération de 6 milliards d'euros payée par la collectivité, des budgets déjà dépassés et des services ajoutés à votre facture alors qu'ils sont actuellement gratuits.
INUTILES : des économies d'énergie et des économies financières promises, mais contestées par toutes les associations de consommateurs. Vos compteurs actuels qui marchent très bien remplacés par ces nouveaux compteurs "communicants", mais sans aucun nouvel avantage pour vous client ! Que des inconvénients !

VOUS AVEZ LE DROIT DE LES REFUSER !

VENEZ VOUS INFORMER

Infos : https://www.facebook.comInitiativescitoyennesagauche  

http://www.leboncoin.fr/evenements/941288754.htm  

ALTIER ALAIN
Le 20/03/2016 à 22:01:54

bonjour,
derniere info parue ce jour:
Compteur Linky : "une sorte de Big Brother à domicile"
La fédération départementale Corrèze Environnement organisait vendredi soir une réunion d’information à Brive, sur les compteurs communiquants avec Stéphane Lhomme, élu à Saint-Macaire (33) et militant associatif*. Environ 250 personnes y ont assisté, dont les maires de plusieurs communes de la Corrèze.

Stéphane Lhomme, qui êtes-vous ? Pourquoi venir ce soir à Brive ?
Je suis conseiller municipal de Saint-Macaire, l’une des premières communes qui a pris position contre l’installation des compteurs communiquants. A l’époque, les élus de la commune ont écrit un courrier aux habitants pour leur expliquer pourquoi nous avions pris cette décision. Grâce aux réseaux sociaux, cette lettre a été diffusée dans toute la France et de nombreux élus ou citoyens nous ont contactés pour leur apporter des informations complémentaires.
En effet, l’information autour des compteurs communiquants vient unilatéralement d’ERDF. Les collectivités territoriales sont propriétaires des compteurs électriques de leur commune. Donc ce sont elles qui peuvent prendre position. Beaucoup se questionnent car ils ont reçu récemment un courrier de l’Association des Maires de France, les mettant en garde d’un éventuel «risque» s’ils prenaient une délibération contre l’installation des compteurs. Je viens leur dire qu’aucune sanction ne peut être prise à la suite de cette décision. Mais aussi qu’ils doivent remplir leur rôle de protection en faveur de leurs administrés face aux risques causés par ces compteurs.

Quels sont ces risques ?
Il existe d’abord les risques liés aux ondes électromagnétiques émises par le compteur et par les matériels associés pour émettre ces ondes (concentrateur-répartiteur). De plus, ce n’est pas un, mais trois compteurs qui vont être installés (électrique, eau et gaz). Donc cette première décision est fondamentale. Puis il y a le problème lié à la liberté individuelle. Ces compteurs vont emmagasiner des informations sur les habitants du logement toutes les dix minutes. Ce sera une sorte de «Big Brother» à domicile. Ces captations ont évidement une visée commerciale. Le compteur relèvera les habitudes d’un foyer de façon très intrusive. Et ces fichiers pourront être vendus très cher par ERDF. Et c’est ce qui doit choquer tous les élus : pourquoi permettre d’utiliser un bien commun à visée commerciale et non pour l’intérêt général ?

Peut-on refuser de façon individuelle ou collective l’installation d’un compteur communiquant ?
Moi, je conseille que ce soit la commune qui prenne cette décision. Car les ondes s’imposent à tous, même ceux qui ont refusé le compteur chez eux. C’est ce que je compare au «tabagisme passif». Si la commune ne dit rien, ERDF considère qu’il y a un accord tacite. C’est choquant que l’aval de la collectivité ne soit pas demandé. Nous sommes nombreux à réclamer la tenue d’un débat public avant l’installation du matériel.
Le refus individuel ne sera pas respecté par ERDF qui change systématiquement tous les compteurs accessibles. Un habitant peut s’opposer au changement seulement dans le cas où le compteur se trouve dans le logement. Mais même dans ce cas, il ne faut pas se laisser intimider par une soi-disant amende ou coupure: c’est une fausse menace !

Le mouvement citoyen prend de l’ampleur. Où en est-on aujourd’hui ?
Cinquante communes ont pris position contre l’installation systématique sur leur territoire. Cela peut paraître peu, mais c’est énorme, car ERDF n’a débuté sa campagne que très récemment. Enormément de communes ont pris des informations et ont inscrit une délibération dans ce sens lors de leurs prochains conseils municipaux. D’ailleurs, ce soir, plusieurs élus corréziens sont présents. On peut parler de fronde dans toute la France.

Propos recueillis par Murielle Babin

(*) Stéphane Lhomme fait partie de la mouvance antinucléaire. En 2010, il fonde l'Observatoire du nucléaire dont il est salarié depuis 2012. Il est aussi président de l'association antinucléaire Tchernoblaye, qu'il a créée en 1999.

http://www.l-echo.info/article/correze/2016-03-20/compteur-linky-sorte-big-brother-domicile-40510.html  

ALTIER ALAIN
Le 20/03/2016 à 21:58:04

Moi je désespère car j'ai beau parler de Linky et des graves effets sur la santé et l'environnement les gens n'ont aucune réaction ,comme si cela ne les concerne pas ou que je grossis le problème. Meme sur Facebook ,je partage les articles et seule une amie semble inquiète et en parle avec ses connaissances .L’émission "on n'est plus des pigeons"sur la 14 a survolé le problème .Il faudrait une émission comme Elise Lucet sait les faire à une heure de grande écoute pour que les gens aient un sursaut et réagissent contre ce poison qui va nous anéantir

macedo
Le 20/03/2016 à 19:46:09

TENEZ VOUS BIEN!
Après le Linky ce sera le tour des “puces RFID”. La TV Allemande en fait la pub!
La Suède a été avec l’Italie pays pilote pour le Linky. Rebelote pour cette puce avec la Suède.
(Les salariés de l'entreprise suédoise Epicenter pucés. 450 des 700 salariés ont accepté volontairement l'implantation de cette puce RFID sous leur peau)

A noter qu’en 2015 BBC News avait fait un reportage dans cette entreprise. Vidéo en anglais: http://www.bbc.com/news/technology-31042477  
Résumé de la vidéo: La puce permet aux employés d'ouvrir les portes et utiliser le photocopieur sans carte de passage traditionnel
(En installant le traducteur sur firefox, par exemple, vous aurez la traduction en Français.)

En France nous y avons également eu droit dans une “Implant Party” en juin 2015 au festival “Futur sur Seine”. Vidéo sur ma chaine de réinformation:
En VO: https://youtu.be/VYu22ntlGBU   que vous pouvez traduire via le paramètre de la vidéo.
Une autre en français de Aaron Russo ( ami de Rockefeller) qui a refusé cette puce et qui est décédé 6 mois après une interview dont ces extraits:
: https://youtu.be/CE5xZdAsVsg  

Le second pas est bien franchi après le Linky. La machine est en route. Une preuve supplémentaire que le flicage et l’esclavage tout azimut est bien lancé.

Il y a un homme qui avait dès 1966, compris ce qui allait nous arriver, c’est Alexandre Soljenitsyne ! Il faut aller consulter ses écrits, quand il analyse les protocoles de 1901, en 1966.

«Les Protocoles exposent le plan d’un nouveau système social. Son dessein se situe bien au-dessus des capacités d’une âme ordinaire.

Il s’agit d’un processus dynamique en deux étapes : D’abord déstabilisation, augmentation des libertés et du libéralisme, qui trouve son apogée dans un cataclysme social, puis en seconde étape, mise en place d’une nouvelle hiérarchisation de la société. »

Soljenitsyne, 40-50 ans avant, avait donc déjà compris le plan diabolique par où on serait obligé de passer !

Regardez la vidéo sur ma chaine de réinformation ou bien ce qui y est dit, ci-dessous :

ZDF fait la pub de la surveillance totale par puce RFID

https://www.youtube.com/watch?v=QiZfwKk7OHk  

Si vous ne pouvez voir la vidéo:

Malheureusement il semble qu’une fois de plus les cris d’alerte de ceux qu’on appelle les théoriciens du complot ont raison :

Dans une émission fortement teintée de propagande, la chaîne allemande ZDF a récemment fait de la pub en disant que l’avenir des transactions de paiements est la puce RFID implantée.

RFID est l’abréviation du terme « Radio-Frequency Identification », ce qui veut dire « Identification par ondes électromagnétiques ».

Les puces RFID sont tout simplement des micro-puces de quelques millimètres, qui sont implantées de préférence sous la peau de la main.

Des données peuvent y être stockées et lues grâce à des ondes radio.

En Suède un projet pilote concernant le paiement au moyen de telles puces RFID aurait été lancé, s’enthousiasme le présentateur Claus Kleber dans l’émission en question ;

et il donne la parole à un ingénieur en logiciels informatiques, lequel fait la pub pour la prétendue sécurité de la technologie, sans être contredit.

Ce dernier a entre autre prétendu la chose suivante : « Quand on parle de cela avec les gens, on entend régulièrement que le gouvernement pourra voir où l’on se trouve, et que l’on perd son indépendance personnelle, etc.

Mais ce n’est pas le cas, car ces puces n’envoient pas de signaux ; on a besoin d’un appareil pour les lire, pour qu’elles fonctionnent ; elles sont passives. »

Pourtant, des spécialistes en informatique indépendants contredisent ces affirmations avec véhémence.

Si les paiements par puces deviennent un jour vraiment le standard, alors une localisation de chaque citoyen pucé sera tout de suite possible à chaque paiement effectué, justement au travers de l’appareil de lecture.

Ainsi, des profils de comportements très précis pourraient être créés avec des moyens tout simples, pas seulement par les services secrets, mais aussi par des pirates informatiques professionnels et des délinquants de toute sorte.

On aurait une transparence parfaite sur qui fait ses courses où et quand, qui va manger, qui va au cinéma ou utilise les transports en commun. Ce serait la naissance du citoyen totalement transparent.

Et malheureusement il y a peu d’espoir que cette forme de surveillance totale puisse être freinée plus longtemps.

Car ce que le présentateur Claus Kleber annonce en souriant gentiment, est depuis de nombreuses années un plan fixe dans l’agenda de réseaux des élites globalistes.

Et c’est précisément de ces réseaux d’élites que Claus Kleber fait partie, car il est membre de ce qu’on appelle le « Pont Atlantique ».

C’est une organisation d’élites, qui est considérée comme la filiale allemande du club des élites globaliste incroyablement puissant CFR « Council on Foreign Relations ».

Voici ce que cela veut dire : Aaron Russo, célèbre producteur de Hollywood, devenu par la suite homme d’affaire et activiste politique, a mis à la lumière peu avant sa mort,

quelles étaient les idées que Nicholas Rockefeller défendait lorsqu’il voulait le pousser à devenir membre du CFR (Council on Foreign Relations) :

« Le but de l’agenda, c’est de créer un gouvernement mondial et d’implanter une puce RFID à tous les citoyens. Tout l’argent ne doit plus se trouver que sur cette puce (c’est-à-dire sur un compte).

Il n’y aura plus d’argent liquide. Rockefeller m’a dit directement qu’ils voulaient atteindre cela. Tout l’argent sera dans ta puce.

Si au lieu de l’argent liquide, on a de l’argent sur sa puce, ils peuvent te prendre n’importe quelle somme quand ils le souhaitent…

Et si tu protestes, ils désactivent la puce et tu n’as plus rien. Tu ne peux plus acheter à manger, tu ne peux plus rien faire. C’est le contrôle total de la population.

Ils veulent un gouvernement mondial sous leur contrôle. »

Voilà la raison pour laquelle Aaron Russo a décliné l’adhésion au CFR, dont la filiale allemande fait maintenant ouvertement la pub de la RFID à la télévision allemande par la bouche de son membre actif Claus Kleber.

Chers téléspectateurs, soit nous refusons ce développement avec détermination, soit la surveillance totale signifiera l’esclavage total envers cette élite dont parle Aaron Russo.

Aidez-nous, diffusez tout d’abord cette émission et mettez la main à la pâte, afin que ce développement inquiétant puisse être stoppé.

ALTIER ALAIN
Le 20/03/2016 à 15:21:12

Bonjour à tous

Oui Danielle, c'est moi !

Alain, merci, ça fait un moment que je patrouille sur le net sans rien trouver dans mon coin. Je viens d'appeler une amie très impliquée au niveau associatif, elle n'est absolument pas informée et pour cause, on ne l'est que lorsque les poseurs sont à votre porte, c'est ainsi que je l'ai découvert. A

k.heda
Le 20/03/2016 à 12:29:36

Le projet des 300 €/ttc pour la relève a pied est une escroquerie illégale, car le prix de la relève à PIED est déjà incluse dans le tarif actuel. A moins de baisser les prix des kWh actuels (en contrepartie des Linky), on voit bien que ERDF est dans une impasse : le prix du kWh ne pourra jamais baisser, car eDF est en faillite déguisée et a un besoin impérieux d'entrées importantes.

Il n'y a pas à s'inquiéter pour cela. La seule chose qui pourrait m'inquiéter, c'est le nombre pas assez élevé de résistants à Linky, qui ne se laisseront jamais impressionner par les discours serviles des media aux ordres (Que Choisir..) ou menaçants d'ERDF ("C obligatoire, madame !")

soleil vert
Le 19/03/2016 à 23:44:31

réponse à K.heda,
je pense que c'est toi qui m'a contactée par mail.
si ce n'est pas toi tu peux toujours le faire :
danielle.dubus52@gmail.com.  
je te donnerai TOUS les renseignements que tu attends...
cordialement
Danielle

danielle dubus
Le 19/03/2016 à 14:21:24

Bonjour,
pour K.Heda ils ont commencé par les chemins-bas et le centre ville.
Au 1 mars il y aurait eu 3250 compteurs installés à Nîmes.
J'ai informé certaines associations de défense des consommateurs et de locataires qui siègent en CE à l'Habitat du Gard à Nîmes.
Ces mêmes association/syndicat siègent dans les autres Offices HLM.
A ce jour aucune de ces associations dites représentatives des locataires n'a daigné me répondre!

C'est comme contre la loi du travail: ce qui les préoccupe le plus ce sont les indemnités des Prudhommes.

Pour la procédure de refus il faut lire les com ci-dessous.La marche à suivre et les liens sont donnés.

Voir le 1509 ce que j'ai fait en AR avec les destinataires pour 70€. Je suis seul sur Sommières (à ma connaissance) et si je dois attendre pour quoi que ce soit les autres, je serais mort qu'ils n'auront toujours pas bouger.

Mon action est prioritairement pour moi et mon épouse.Puis l'info que j'ai transmise via mon carnet d'adresse avec tout mon dossier à ma famille,amis,connaissances éparpillés sur le territoire.
Croyez vous qu'ils ont fait de même?
Combien qui interviennent ici ont fait de même ou proche?

Conclusion: avez vous 70€ pour vous défendre, dans un premier temps, pour informer les autorités et ERDF de votre refus?

Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 19/03/2016 à 13:24:59

Bonjour à tous et toutes,

Merci pour toutes les informations que vous avez la gentillesse de partager.

A propos de ce compteur, je n'ai pas encore reçu la note d'ERDF mais je suis déjà "harcelée" par les poseurs.

Qu'en est-il de la procédure, était-elle la même sur tout le territoire ou bien Nimes bénéficie d'un traitement spécial

Je cherche également un collectif sur cette ville.

Merci de m'éclairer

K.heda

k.heda
Le 19/03/2016 à 08:05:46

Bonjour,
C’est une vidéo de 2011 sur les compteurs Allemands.
linky démonstration hackers allemands en vo

https://www.youtube.com/watch?v=YYe4SwQn2GE  

Vous pouvez avoir un sous titrage en Français approximatif en réglant : cliquez sur paramètre puis sous titre anglais puis traduire automatiquement puis choisir français

Résumé traduit avec google:
Communication Congress en Allemagne, 28C3, les chercheurs ont présenté " intelligente Hacking Pour la vie privée " Après avoir analysé les données recueillies par un compteur intelligent, ces messieurs ont pu déterminer des dispositifs comme le nombre de PC ou TV LCD dans une maison, ce programme de télévision a été étant regardé, et si un film DVD en cours de lecture avait matériel protégé par copyright.

Dario Carluccio et Stephan Brinkhaus ont démontré les failles. dispositifs avancés de mesure (aka compteurs intelligents) sont aujourd'hui en cours d'installation dans les réseaux électriques en Allemagne, dans d'autres parties de l'Europe et aux États-Unis. En raison d'une modification récente en particulier en Allemagne, ils deviennent de plus en plus populaires et sont obligatoires pour les bâtiments neufs et rénovés.
Darrell Issa
Les chercheurs, également aux clients, a appris que les données de consommation d'énergie a été envoyé en clair parce que SSL a été malfunctioning.They intercepté et manipulé les données en utilisant Fritzbox! et WireShark et retourné à la société un taux de défauts -106610 kWh.Similar de la consommation d'énergie négative a également permis Carluccio et Brinkhaus pour démontrer que toute l'histoire de la consommation d'énergie d'un client a été stocké par Discovergy.

Ils ont signé avec une société appelée Discovergy pour voir quel type d'information ces compteurs recueillent, si elles étaient aussi sûrs que la compagnie a promis et ce qu'ils pourraient être en mesure de déterminer à partir des modes de consommation. Étant donné que le certificat SSL du site Web de Discovergy était misconfigured, les compteurs ont échoué à envoyer des données via une connexion sécurisée, cryptée lien contrairement aux affirmations Discovergy faite au moment avant la présentation. Cela signifie que les données de consommation d'électricité confidentiel a été envoyé en texte clair. Parce que les relevés de compteurs ont été envoyés en texte clair, les chercheurs ont été en mesure d'intercepter et renvoyer de faux relevés (incorrect) de compteurs retour à Discovergy.

Une capacité qui a permis à la consommation d'énergie à surveiller dans des intervalles de deux secondes a également des chercheurs exploited.The dit qu'ils ne pouvaient déterminer si un film en particulier a été observé sur la base de deux secondes données de relais détenues par Discovergy et accessibles via des requêtes HTTP GET.

Des chercheurs de l'Université de Münster des sciences appliquées étaient auparavant en mesure d'analyser les données de compteurs intelligents pour identifier l'activité de consommation d'énergie pour un réfrigérateur, une cuisinière et la télévision. Ils ont montré que le type de téléviseur LCD pourrait être identifié, quel programme TV était, ou si un film a été joué à partir d'un DVD ou une autre source.

L'étape suivante était "amusant avec le compteur intelligent" qui a commencé avec l' écriture Python, charrier en continu les paquets, truquer les données de compteur intelligent qui exigeait une attaque MITM.

ALTIER ALAIN
Le 19/03/2016 à 08:04:15

Bonjour à tous

Merci pour les informations. Je cherche à me rapprocher de réfractaires au linky bases Nîmes si il y en a parmi vous

K.heda
Le 19/03/2016 à 05:52:35

réponse à Marie,
je pense que EDF qui menace avec les 19 euros HT mensuels à payer pour le relevé à pieds des compteurs des clients qui ont refusé le linky est une arnaque proche du banditisme.
EDF va faire une énorme économie financière en supprimant les relèves à pied, donc cela compensera largement la dépense pour le petit pourcentage de clients à visiter.
D'autre part, la relève actuelle se fait en général par semestre ou par an ce qui est loin de valoir 19 euros HT par mois ! c'est cher payé du déplacement !
Nous devrons donc nous battre sur ce point le moment venu s'il y a à nous battre, ce qui n'est pas forcément sûr.
comme dit l'adage : le pire n'est jamais sûr !

danielle dubus
Le 18/03/2016 à 23:07:17

Bonjour,
Vient de paraitre:
Décrets d'application relatifs aux compteurs communicants Linky
14e législature


Question écrite n° 20634 de M. Michel Amiel (Bouches-du-Rhône - RDSE)
publiée dans le JO Sénat du 17/03/2016 - page 1031

M. Michel Amiel attire l'attention de Mme la ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat, sur la parution des décrets d'application relatifs aux articles 28 et 29 de la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte.
Le décret n° 2010-1022 du 31 août 2010, pris en application de la loi n° 2000-108 du 10 février 2000 relative à la modernisation et au développement du service public de l'électricité, a rendu obligatoire pour 35 millions de foyers la mise en œuvre des compteurs communicants Linky en imposant la mise à disposition des données de comptage à l'abonné ainsi que le principe d'une transmission journalière des index de comptage aux fournisseurs d'électricité.
À ce jour, de nombreuses interrogations subsistent concernant l'application des articles cités précédemment, et, plus précisément, sur le transfert et l'utilisation des données acquises par les gestionnaires des réseaux.
Tandis que la commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), par une délibération n° 2012-404 du 15 novembre 2012, a formulé des recommandations relatives aux traitements des données de consommation détaillées collectées par les compteurs communicants, les décrets d'application incluant ces critères d'utilisation des données collectées ne sont toujours parus. C'est pourquoi il lui demande dans quels délais ces décrets paraîtront, afin de permettre d'encadrer ces dispositifs, de les limiter à un outil de gestion de consommation énergétique, et d'assurer le respect de la vie privée de chacun des utilisateurs.


En attente de réponse du Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargé des relations internationales sur le climat.

ALTIER ALAIN
Le 18/03/2016 à 20:21:54

Bonjour,
Regardez celle là si elle n'est pas belle!

Et nos donnés et celles de toutes nos entreprises ne risqueraient rien?

Voitures piratables à distance…. Le FBI lance l'alerte
Publié le 18-03-2016 à 16h00

La police fédérale américaine publie une annonce officielle destinée à mettre en garde contre la possibilité de piratage des véhicules.
Une jeep Cherokee piratée à distance sur une autoroute à Saint-Louis (Missouri). La démonstration un brin inquiétante, mise en place par un journaliste de Wired avec deux spécialistes de sécurité informatique, avait fait pas mal de bruit en juillet 2015. Tellement, d’ailleurs, qu’elle a fini par résonner aux oreilles du FBI. La police fédérale a publié, le 17 mars 2016, une annonce officielle alertant purement et simplement des menaces de piratage et de prise de contrôle malveillantes qui planent sur les véhicules… Le FBI liste ainsi tous les accès possibles pour un pirate (ports USB, liaisons Bluetooth, WiFi, port diagnostic) et les éléments qui peuvent être pris en main à distance, tels les freins, les essuie-glace, le verrouillage des portières, les clignotants, le volant, la radio, le GPS et même le moteur ! Le Bureau s’est renseigné en étudiant tout simplement tous les articles de recherches et expériences consacrés ces dernières années à la sécurité informatique des véhicules, dont la démonstration de Wired, qui est dûment citée.

Rester vigilant au volant

CONSEILS. Il est donc conseillé aux automobilistes de rester vigilants, de ne pas connecter n’importe quoi, de se renseigner sur les mises à jour des logiciels de leurs véhicules et d’éviter de les bidouiller eux-mêmes, ce qui ressemble exactement aux recommandations en vigueur dans le monde de la micro-informatique. Et, au moindre soupçon, à la moindre anomalie, il est vivement préconisé d'avertir le constructeur ou le concessionnaire, mais aussi l’agence chargée de la sécurité routière, la National Highway Traffic Safety Administration et le FBI lui-même. Si avec tout ça, vous n'avez pas compris que la connexion sans fil permettant de commander votre smartphone depuis le volant pouvait poser problème...

http://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/transports/20160318.OBS6703/voitures-piratables-a-distance-le-fbi-lance-l-alerte.html?cm_mmc=EMV-_-NO-_-20160318_NLSEADERMIN-_-le-fbi-lance-l-alerte-contre-le-risque-de-piratage-a-distance-des-voitures#xtor=EPR-2-[SEADerMin]-20160318  

ALTIER ALAIN
Le 18/03/2016 à 17:56:13

Suite à cet article de "que choisir", on se demande combien de temps on arrivera à s'opposer à la pose de ce compteur. Perso je me résigne à payer tous les mois s'il le faut pour ne pas l'avoir

Marie
Le 18/03/2016 à 07:44:34


je vous communique cet article de "Que Choisir : Compteur Linky"

La généralisation de Linky suscite des inquiétudes, les nombreuses questions reçues à Que Choisir en témoignent.

Après avoir fait le point sur les éventuels risques pour la santé engendrés par Linky, d’autres interrogations ont surgi et notamment celle-ci :

Est-il ou non possible de refuser le compteur Linky ?
Les lobbyistes anti-Linky radicaux font le buzz en affirmant que oui.
Mais pour Que Choisir, le problème est plus compliqué.
Rien ne vaut des réponses factuelles dénuées de passion.

À qui appartient le compteur électrique ?

Qu’il s’agisse d’un compteur classique ou de Linky, la règle est la même, votre compteur électrique ne vous appartient pas. L’article 6-2 des conditions générales de vente d’EDF précise que « le dispositif de comptage est fourni et posé par ERDF. Il fait partie du domaine concédé ». L’article 6-3 ajoute que « le dispositif de comptage est entretenu, vérifié et renouvelé par ERDF ». EDF parle de « domaine concédé » car le compteur n’est pas la propriété de sa filiale ERDF, mais appartient aux collectivités locales. Néanmoins, celles-ci ayant concédé le service public de distribution d’électricité à ERDF sur 95 % du territoire, les compteurs relèvent de son entière responsabilité. Sur les 5 % du territoire restants, ce sont les entreprises locales de distribution qui en ont la charge.

L’avis de QC:
Le contrat de concession incluant la gestion des compteurs et les missions de comptage, le client ne peut pas s’opposer à l’installation du nouveau compteur.

Et si ma commune a voté contre la pose des compteurs Linky ?
Sensibles aux arguments des associations anti-Linky, des communes ont voté contre l’installation des compteurs Linky sur leur territoire. Forts de ces votes en conseil municipal, certains appellent à refuser la pose du compteur. Mais c’est loin d’être aussi simple.
« La plupart des communes ont transféré la compétence du réseau électrique à leur intercommunalité, à leur métropole ou à un syndicat local de l’énergie, rappelle Charles-Antoine Gautier, chef du département Énergie de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR).
C’est cette autorité qui gère la concession de service public, pas la commune ».

L’avis de QC:
Les communes s’étant destituées de leur compétence au profit d’une autorité organisatrice (structure intercommunale, syndicat de l’énergie), le vote du conseil municipal peut avoir une portée symbolique, mais il n’a pas de valeur juridique.

Le maire peut-il interdire les compteurs Linky ?
« Le maire pourrait à la rigueur faire valoir son pouvoir de police en prenant un arrêté municipal d’interdiction, estime la FNCCR, mais cela supposerait que le risque soit grave ou imminent ».

L’avis de QC :
Que Choisir a beau contester l’intérêt du compteur Linky pour les consommateurs et avoir prouvé qu’il peut renchérir le montant de leurs factures, on est loin du « danger grave ou imminent » inscrit dans le code général des collectivités territoriales.


Quelles conséquences si je refuse le compteur Linky ?
Dans l’immédiat aucune.
ERDF a 35 millions de compteurs à poser et ne va sans doute pas perdre de temps à tenter de convaincre les récalcitrants. Dans l’avenir, c’est différent. Toutes les opérations se faisant à distance avec Linky, les déplacements pour les relevés de compteurs qui auraient dû être changés pourraient être facturés. Et le jour où l’ancien compteur tombera en panne, l’intervention se soldera par la pose d’un compteur communicant !

L’avis de QC:
La généralisation des compteurs Linky étant une obligation légale bien cadrée (loi + décret d’application + arrêté), les recours seront difficiles en cas de facturations élevées pour des compteurs classiques.
En 2012, l’UFC-Que Choisir avait engagé une action contre l’arrêté de généralisation, sans succès malheureusement.

Marie
Le 18/03/2016 à 07:42:10

C'est très important de sauvegarder la liberté de choix individuel. Nous devons nous élever contre l'atteinte à cette liberté surtout quand il est question d'un problème de santé publique.

Batalla
Le 16/03/2016 à 20:05:33

Bonjour,
J'ai trouvé une vidéo audio qui explique pourquoi et comment refuser ce compteur LINKY.

Bonne lecture

Cordialement

Comment refuser légalement le nouveau compteur " LINKY" d' EDF/ERDF

https://www.youtube.com/watch?v=QBN51tDiyQo  
Quoi faire pour refuser Linky ?

Deux cas de figures:

Votre contrat est antérieur au 1er février 2014 :

ERDF a l’obligation de respecter ce contrat et ne peut modifier les caractéristiques de l’électricité définie à 1 seule fréquence 50 hertz, norme NF EN 50160 . En conséquence, le Linky peut être refusé car il modifie la qualité du courant dans sa structure dans le réseau Electrique .

Il est aussi possible de garder son contrat en refusant toute modification.



Vous avez contracté un nouveau contrat après le 1er février 2014:

Selon l’a rticle 2.8.21: le fournisseur se réserve le droit de modifier la qualité de l’électricité distribuée et il impose une deuxième fréquence de 95Khz à 490Khz .

Mais selon la loi du 7 décembre 2006(n° 2006-1537) relative au secteur de l’énergie , le gestionnaire d’un réseau d’électricité ou de gaz est chargé d’exercer les activités de comptage pour les utilisateurs raccordés à son réseau, soit la fourniture, la pose, le contrôle métrologique, l’entretien mais il n’est pas stipulé qu’il puisse s’approprier la connaissance ni le contrôle des puces intégrées dans les appareils domestiques destinés à la domotique personnelle.

La pose de Linky, en capacité de contrôler les appareils domestiques, ne peut en conséquence être imposée.



Dans les deux cas envoyer une lettre avec accusé de réception à ERDF-EDF pour refuser Linky et une autre au maire de la commune pour l’avertir de ses responsabilités.

Envoyer aussi une lettre avec accusé de réception au président de la république, ce qui vous permettra, en cas de problème du au système Linky, de vous retourner contre l’Etat pour « carence

fautive contre la prévention des risques » (motifs qui ont permis en 20014 de faire gagner des procès contre l’amiante).

Le vote du refus de Linky en conseil municipal est la meilleure des défenses.

Modéle de lettre sur: http://www.vivarchi.com/IMG/pdf/linky_argumentaire_5_pages.pdf  

Bonjour,

Par la présente j’accuse réception de votre courrier en date du xx xx xxxx d’une demande relative au changement de mon système de comptage actuel d’énergie électrique par l’installation d’un nouveau compteur numérique connecté.

Je constate que ce type de comptage numérique connecté nécessite l’injection sur l’énergie électrique 50 Hz que vous me fournissez actuellement d’une nouvelle Fréquence additive appelée Fréquence Intermédiaire en KHz connue sous les termes de Dirty Electricity.

Que l’adjonction de cette fréquence n’est non seulement absolument pas conforme aux termes explicites de mon contrat opposable, mais de plus elle engendre un rayonnement électromagnétique artificiel, de surcroit en champs proches ou très proches ce qui n’est absolument pas compatible avec mon état d’Électro Hyper Sensible (EHS).

En conséquence je vous signifie par la présente que je refuse et m’oppose à l’installation de ce système de comptage connecté par CPL appelé Linky qui porte atteinte à ma santé et à celle de ma famille que je suis obligé de par la loi de
protéger car toute mon installation n’est pas blindée contre ce nouveau type de pollution radiative artificielle ElectroMagnétique en champs proches, ce qui est fondamental et majeur en terme de santé publique.

L’étude des émissions EM du CPL de l’Université Européenne Télécom de Bretagne étant très explicite à ce sujet.

 www.next-up.org/pdf/Linky_Alerte_Sanitaire.pdf.  

Par contre conformément aux termes de mon contrat actuel opposable, ceci tacitement, je ne m’oppose pas à l’installation de ce système de comptage numérique connecté si vous réalisez préventivement les travaux de mise en conformité de mon installation aux normes CENELEC ENV 50166-2 transcrites et adoptées au Journal Officiel n°C 293 du 13/10/1999 de l’Union Européenne concernant les installations électrodomestiques sans nuisance.

http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX:51998IR0399  

http://www.next-up.org/pdf/PirenneOomsCahierDesChargesSuccinctInstallationElectroDomestiqueSansNuisance022008.pdf  

J’attire aussi votre attention que votre responsabilité civile est engagée par rapport à la biocompatibilité de la Dirty Electricity du Linky qui nécessite une mise en conformité des installations par rapport à la Directive Européenne CEE
336/86 concernant la Compatibilité Electromagnétique et au Décret n°2006-1278 du 18 octobre 2006 relatif à la Compatibilité Electromagnétique des équipements électriques et électroniques. Comme le mot "compatibilité" l’indique, il s’agit tout d’abord de deux choses qui peuvent exister simultanément et qui peuvent s’accorder entre elles.
 www.next-up.org/pdf/Decret_2006_1278_Compatibilite_Electromagnetique_18_octobre_2006.pdf.  

(Éventuellement rajouter ce paragraphe concernant les servitudes des câbles électriques extérieurs si vous êtes concernés)

Je rajoute que j’ai constaté que la SA Electricité De France (EDF) ou la SA ERDF a engagé depuis le déploiement du système de comptage Linky d’importants travaux dans ses postes de transformations, pour enlever notamment les bouchons destinés à l’injection de la nouvelle fréquence radiative en KHz du CPL du Linky sur la fréquence unique du courant électrique (50 Hz), de plus statutairement ERDF a interdiction de devenir un opérateur télécom via le CPL.

En conséquence je vous signifie que cette opposition est aussi transposable aux câbles électriques des postes sources et postes de transformations (HTB/HTA) assurant la liaison entre les réseaux HTB (225 et 63 kV) et les réseaux HTA (20
ou 15 kV) pour satisfaire aux exigences du système de comptage dit Linky d’ERDF qui alimentent mon quartier et qui sont en servitudes sur la façade de mon habitation pour lesquels j’exige un blindage afin que mes lieux de vie privés ne soient pas soumis à une nouvelle pollution électromagnétique artificielle en KHz non conforme au contrat de servitude, ceci fussent-elles en deçà des normes transposées de l’organisation privée ICNIRP.

Vous en souhaitant bonne réception et compréhension, veuillez agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

Fait à xxxxxxxxxx

Le (en lettres) Deux mille xxxxxx pour faire valoir et servir ce que de droit

Signature

Nom et prénom


ALTIER ALAIN
Le 16/03/2016 à 12:02:10

j'ai avertie par communication téléphonique EDF que je refusais le compteur LINKY, pour des raisons de santé,et une surconsommation qui n’est pas du tout compatible avec l'abonnement que j'ai actuellement,je leurs est bien que dit c'est le tribunal avec un expert avec une contre expertise de leurs compteur qui sera demandé par le tribunal et suivi d'un médecin expert ou cancérologue, ils m'ont répondu de leur faire parvenir mon courrier de contestation et de refus qui sera suivi d'un certificat médical pour compatibilité pour ma santé

josy
Le 15/03/2016 à 20:12:26

j'ai refusé linky pour les raisons suivantes :

. surcoût répercuté indirectement pour équilibrer les comptes d'ERDF

. Gaspillage. Mon compteur Sagem a 3 ans. il fonctionne bien.

. Risque de chômage additionnel par suppression de postes d'agents

. Risque d'intusion dans la vie privée par la connaissance de ma consommation en continu

. Risque de piratage des données de consommation personnelles



cébé
Le 15/03/2016 à 17:28:29

Bonjour,
Ma lettre distribuée hier soir aux 29 maisons de mon quartier faisant parties de l'Habitat du Gard.

Bonne lecture

Cordialement.

Sommières le 14 mars 2016
Chers voisines, chers voisins.

NON AU COMPTEUR LINKY

Pour votre information de citoyen responsable.

Nul ne pourra dire : « je ne savais pas. » « On ne nous a rien dit ».

Un dossier de plus de 40 pages a été adressé à notre Maire Guy Marotte en AR n° 1A12638860338
Copie adressée à :
-Directeur Habitat du Gard de Nîmes AR n° 1A12638860291
-ERDF de Courbevoie AR n° 1A12638860321
-Député du Gard Christophe CAVARD AR n° 1A12638860314
-Député du Gard Gilbert COLLARD AR n° 1A12638860307
Un courrier également adressé de mise en demeure à :
-Monsieur François Hollande, Président de la République AR n° 1A12638860284
-Monsieur Manuel Valls, Premier Ministre AR n° 1A12638860352
-Madame Ségolène Royal, Ministre de l’environnement AR n° 1A12638860277
-Madame Emmanuelle Cosse, Ministre du logement AR N° 1A12638860345
-par mail à Madame la Députée Laurence Abeille : labeille@assemblee-nationale.fr.   ;
-par mail à compteurs@electrosensible.org.   ;
-par mail à l’Association PRIARTEM : contact@priartem.fr.   ;
-par mail : recommandee.abrogation.linky@gmail.com.  
-par mail : info@santepublique-editions.fr.  
Copie par mail aux 17 Maires des communes appartenant à la communauté des communes de Sommières pour information.

Dites NON ! Au nouveau compteur électrique Linky
Factures qui augmentent,
Incendies, pannes à répétition,
Radiofréquences cancérigènes,
Électrosensibilité...

EDF / ERDF veut remplacer 35 millions de compteurs
(Dont le vôtre)

Nous devons refuser collectivement !
Contact local Sommières et alentours: altier.alain@orange.fr.  
Installation prévue au second semestre 2018.
Prévenez votre famille et vos amis,
car la presse n’en parle presque pas.
Pour en savoir plus :

 www.santepublique-editions.fr.  

Cordialement, votre voisin.
Signé M.ALTIER Alain

ALTIER ALAIN
Le 15/03/2016 à 11:19:07

il ne suffit pas de le refuser ! il faut agir !
déclarer ici que l'on refuse le compteur ne fera pas avancer la situation puisque ici nous ne sommes que des convaincus.

danielle dubus
Le 15/03/2016 à 08:29:49

Pour ceux et celles qui n'en sont plus à discuter des bienfaits hypothétiques de ce compteur, voici deux kits de refus Linky pour passer à l'action :

1) Action individuelle :
- kit refus Linky : https://stoplinkynonmerci.org/scl/krl  
- kit refus Linky mode d'emploi : https://stoplinkynonmerci.org/scl/mediapart  

2) Action en direction du propriétaire des compteurs électriques (Collectivités, Communes, etc.) :
https://stoplinkynonmerci.org/scl/krlm  

Pierre LASSALLE
Le 15/03/2016 à 03:34:55

je refuse ce compteur dévastateur

isabella
Le 14/03/2016 à 19:49:02

Françoise, ne te laisse pas intimider par ERDF ! vois le site de Stéphane Lhomme et tu seras rassurée.

danielle dubus
Le 14/03/2016 à 17:56:48

Après contact avec la mairie de St-Brieuc, celle-ci me renvoie vers ERDF qui m'assure que je n'ai pas la possibilité de refuser cette installation nuisible pour la santé, non couverte par les assurances en cas de problèmes techniques.

Françoise KOUKEZIAN
Le 14/03/2016 à 13:21:27

Bonjour,
Voici la copie de mon mail adressé à mon carnet d'adresses concernant le film "Take back your Power !"

Bonne lecture

Cordialement

Bonjour à tous,

Pour rappel aux anciens de mes lecteurs et pour les nouveaux venus, avant d’étudier le film :
Le testament politique du Président François Mitterrand qui, dans le livre de Georges-Marc Benamou confiait aux Français, Date de publication : 27/1/1997 – Editeur : Plon – Omnibus).:

« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment.

Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »

C’était bien avant le 11 septembre 2001 et les guerres qui ont suivi avec leurs mensonges qui continuent!!!!


J’ai trouvé la traduction en bon Français de ce film primé deux fois en 2013 et une fois en 2014.

A ce jour 9700 vues, C’est dire le peu de personnes informées sur le véritable danger mais aussi sur le véritable but du Nouvel Ordre Mondial à l’échelle Planétaire cher à Sarkozy!!!

Si vous n’avez pas le temps de visionner le film, voici les points retenus.

Les deux premières minutes m’a incité à voir le film en entier.

-A 3’40 le témoignage où les portes ont été fracturées par les installateurs
-A 6’15 “après des centaines de sinistres, les experts des assureurs ont fini par comprendre ce qui les cause”
-A 7’ une responsable: tout va bien puis quand on lui montre des photos d’incendie, elle demande que la caméra cesse de filmer.
-A8’20 on apprend que le programme a été conçu pour sauver les Banques, en installant un nombre colossal de ces compteurs avant de rentrer dans leurs sous investi! C’est Obama qui a lancé le programme en 2008 suite à la crise sous prétexte de réduire la consommation de 4%.Sauf que les études ont démontré aucune économie d’énergie! Alors qui en profite?
-A 10’20 “il semblerait qu’ils utilisent soudain deux fois plus d’énergie qu’ils ne consommaient auparavant”. “Des fautes graves affectant chaque client”
A 11’10 “comment se fait il qu’en Ontario, en Californie, au Texas, en Australie et bien d’autres endroits les tarifs ont doublé et triplé?
-A 11’50 “c’est une question d’argent.Un jour nous serons facturés pour le temps d’utilisation.”
-A 12’30 “” les compagnies d’électricité n’ont pas démontré que les consommateurs économiseront avec ces nouveaux compteurs, mais elles montrent bien qu’elles savent en tirer des profits. La seule question à se poser est:”Nous prennent ils pour des idiots?” Lisa Madigan Avouée Générale Illinois Chicago Tribune 21 juin 2011.
-A 13’ nous attaquons le sujet sur la cyber attaque.D’entrée on y apprend que “un hacker, de n’importe où, avec son cellulaire, pourrait faire pareil ou pire”. C’est à dire de commander à distance votre réseau.
“un réseau soi-disant “intelligent”, mais si vulnérable, n’est pas intelligent du tout.” “Il s’agit d’un réseau vraiment stupide”, “Aucune assurance absolue” . Traduction: du jour au lendemain la Nation peut être plongée dans le noir absolu!
-A 13’50 “on recherche là à implanter le réseau intelligent dans presque tous les pays industrialisés simultanément. à grande échelle.La possibilité existe donc que survienne un désastre à une échelle catastrophique.” Le Gouvernement US le reconnait et les responsables de l’énergie aussi mais approuvent tous le projet!!! ils ont donc créé une législation pour contourner les commissions de surveillance afin de les éliminer du processus: Silence, vous n’avez rien à voir ni à dire!
-A 15’50 “ceci est un mandat, ça nous est imposé par force par une compagnie qui n’est pas réceptive,
par un gouvernement irresponsable, et c’est une collusion qui porte atteinte aux droits individuels dans les communautés à travers le pays et autour du Monde.” James S. Tuner,eso. Avocat de la Défense des Droits
-A 16’15 le gouvernement réécrit les lois,” ignore un vote fait par tous les Maires et conseillers, et fait fi des moratoires sur l’installation de ces compteurs dans plus de 50 municipalités.” Nous voyons là, ce qui attend les Maires qui se sont prononcés contre. Nous voilà, je cite: “Dans la Corporatocratie”.
Là il faut une explication de ce mot car moi pas comprendre: https://www.facebook.com/ilestpascontentpapa/posts/795764720439066  
Il s'agit des "vrais" empereurs de l'empire états-Unien.

Ils contrôlent les médias, par possession directe et/ou publicité, ils contrôlent la plupart des dirigeants politiques en finançant les campagnes électorales.

Ils ne sont pas élus, ils ne remplissent pas de mandats, ils ne rendent de comptes à personne et, au sommet de cette Corporatocratie, vous ne pouvez distinguer si la personne travaille pour une société précise ou pour le gouvernement, car ils font toujours un mouvement de va-et-vient.

Ce vrai gouvernement est invisible la plupart du temps.Son principe fondamental est de maximiser les profits sans considérer le coût social et environnemental."

Définition donnée par John Perkins, qui se définit lui-même comme un "assassin économique".....

Diable...

"L'économiste Perkins s’est rendu célèbre en dénonçant l’exploitation et la néo-colonisation de pays en voie de développement par des groupes internationaux, des banques et le gouvernement des USA."...

Nous avons la preuve d’ un procédé anti démocratique qui se généralise dans le Monde.
reste à comprendre pourquoi ils continuent “leurs plans malgré une longue liste d’effets potentiellement désastreux”.
- A 18’20 c’est un programme pour connaitre “chaque mouvement à l’intérieur d’une maison”. “ils vont pouvoir ainsi dresser un profil détaillé à votre sujet”.
-A 19’05 “les compteurs intelligents constituent une violation du 4ème amendement”
La cour suprême:” le droit de se réfugier dans sa propre demeure sans intrusion déraisonnable de la part du gouvernement est au cœur même du 4ème Amendement”. “Grace aux compteurs intelligents la police va pouvoir accéder aux données permettant d’identifier les habitudes de vie des résidents d’une demeure,” Ces “services” pouvant être revendu dans le but de susciter l’intérêt du marché.
“ A l’été 2013 ce qui se cachait derrière ces nouvelles intentions est devenu évident.”
-A 21’06 “Comme le général Petraus l’a déjà dit: qu’on ne se leurre pas, nous avons la capacité de vous espionner par le biais de vos appareils ménagers. Ayant cette capacité, nous allons certainement l’utiliser.” Demain ce seront nos TV qui nous espionneront car tout ce qui sera dit dans la pièce sera espionné avec une nouvelle technologie qu’ils appellent “ La Zone de Détection des Téléviseurs Intelligents”.
- A 23’20:”Vous êtes témoin du déploiement d’un réseau de surveillance.C’est la mise en place d’une société de surveillance. ça soulève le spectre d’un gouvernement du genre dictaturiel bienveillante.”
Cela soulève le spectre que vous seriez automatiquement suspect jusqu’à ce que nous prouvons que vous ne l’êtes pas.”
-A 30’45 “Et tout ce qui arrive arrive aux Américains avec cette technologie se produit mondialement”
“planification d’imposer cette technologie à tous les ménages à travers le monde”
- A 32’ le combat d’une femme qui n’avait plus d’électricité depuis 7 semaines.
-A 34’ “l’OMS en 2011 classe les radiations de radiofréquences comme étant un agent potentiellement cancérogène de catégorie 2B”
-35’ “le Dr David Carpenter, chercheur à l’université d’Albany et formé à Harvard auteur de plus de 220 publications, suite à une ordonnance,la compagnie Pacific Gas et Electric a admis que le compteur émet 14000 pics d’émissions par jour....Ce n’est pas le nombre de fois qu’ils communiquent qui est important. C’est le nombre de fois qu’ils génèrent des champs de radiofréquences. Et il est clair que ces compteurs génèrent presque continuellement des champs de radiofréquences.Ce sont de courtes pulsations mais elles sont trés fréquentes.”
On nous dit qu’il n’émet que 60 secondes mais ils ont oublié de nous dire que ces secondes sont répartis en 10 000 pulsations ou plus d’environ 4,5 milli-secondes chacune, à toutes les quelques secondes, 24 heures par jour. Le nombre pouvant aller jusqu’à 190 000 pulsations par jour.
- A 37’ on nous explique comment sera acheminera les informations de nos appareils vers la compagnie d’électricité. Les signaux émis ne concerneront pas tous votre usage.Il y aura des compteurs en réseau maillé qui transmettrons les signaux de maison en maison et toutes ces données seront transmises à la compagnie d’électricité. Le dernier maillon de la chaine transmettant toutes les données émettra un signal micro-ondes plusieurs fois par seconde, ce qui augmentera considérablement le degré d’exposition aux radiations des résidents de cette maison.
-A 39’ un graphique montrant les nuisances au fur et à mesure de l’exposition. Comment des compagnies et des gouvernements fon-ils pour imposer impunément de tels appareils à tout le Monde?
- Vers la 43’ des témoignages sur les effets
- A 45’30 l’électricité propre et l’électricité sale.La seconde est un polluant majeur qui entre dans nos maisons par les les électriques en parasitant le courant alternatif. Le vrai probleme c’est que tout le monde en obtient un. Alors l’ensemble d’un quartier....
-A 46’15 un autre témoignage d’une personne âgée: 12 compteurs posés sur le mur de sa chambre= l’enfer!
-A 49’ un test devant caméra à Salt Spring Island après l’installation du compteur. “Ca dépasse 20 000 micro watts. Ils ont menti publiquement et devant tous ces gens”. s’en suit une engueulade. “je me sens comme si j’avais été violée”.
-A 51’45 la ligne entre démocratie et Corporatocratie est franchie.
-A 52’52 Un tribunal néerlandais annule un permis pour une tour de relais cellulaire par crainte des effets sur les abeilles. Les abeilles et d’autres insectes disparaissent; les oiseaux évitent certaines zones et son désorientés. Les humains souffrent de maladies et celles qui sont héréditaires sont transmises à la génération suivante comme tares congénitales.
-A 53’30” Au cours des 29 dernières années, le Dr De Kun Li a mené des recherches inédites en épidémiologie”. “ Je ne connais pas la moindre étude ayant été réalisée pour vérifier l’innocuité des compteurs intelligents.” Selon notre expérience en tant que médecins, tout le monde est sensible aux ondes électromagnétiques.
-A 54’50 l’étude biologique: Le TGE-Beta. Kézako?
contrôle la prolifération, la différenciation cellulaire, et d'autres fonctions dans la plupart des cellules. Il joue un rôle dans l'immunité, le cancer. .
“Il augmente énormément aussitôt que le compteur est installé.
La MMP-9 ( metalloproteinase matricielle 9) :
La protéolyse de la matrice extracel-
lulaire est nécessaire au déroulement
de différents processus physiolo-
giques et pathologiques comme
l’implantation et le développement
embryonnaires, la cicatrisation,
l’involution des organes, la mobilisa-
tion des cellules hématopoïétiques, la
croissance tumorale et la dissémina-
tion métastatique.
monte en flèche. Ce sont des indicateurs d’inflammation. Le niveau de cuivre dans le sérum augmente
. C’est un signe qu’il y a inflammation chronique qui apparait soudainement et déstabilise les hormones.”.
-A 55’20 “Le compteur intelligent a été installé et six mois plus tard on aurait dit un mourant.”
-A 56’ une expérience sur le sang des patients en présence du nouveau compteur et face à l’ancien
Résultat: il est très difficile au sang d’amener de l’oxygène aux tissus, présente des signes de dégradation, présente un traumatisme. Tout cela causé par ce nouveau compteur. La bonne nouvelle c’est que tout redevient normal une fois éloigné de ces facteurs de stress
- A 59’ aborde le wifi dans les écoles. L’industrie se camoufle habilement afin de dissimuler le tort qu’elle cause.
- A 1h : Les ordres de Motorola: “Non ne faites pas ça.Oui, faites-le comme ça.” C’est inacceptable !
Il n’y a pas d’argent pour faire les études nécessaires donc ils continuent.
-A 1h02 “suite à une plainte , la Central Maine Power a répondu avec 250 pages: pas de danger. Ils ont retenu les services d’Exponent, une entreprise de consultants scientifiques qui avait défendu les intérêts du tabac et de l’amiante.” LOL!
-A 1h02’45: “en 96 une loi votée retirant le droit de s’opposer à l’implantation d’antennes pour des motifs en lien avec la santé ou l’environnement.” C’était la première fois dans l’histoire que des industriels de tout poil étaient invités dans des chambres du Congrès.” Cela a enlevé à votre Etat et à votre municipalité la capacité de vous protéger, de protéger les enfants, les écoles et tout l’environnement.”.
-A 1h04’: “il s’agit d’un appareil sans fil dont l’innocuité n’a pas été scientifiquement démontrée, et jusqu’ici tout semble qu’il est dangereux ou suspect.” “Des publicitaires ingénieux ont eu cette idée et ont été payé 300 000 $ pour lui avoir donné le nom de “compteur intelligent”et qu’ainsi les gens se sentent dépassés par cette technologie.”
- A 1h04’45 un autre témoignage. “Diagnostic de son enfant, étudiant: hémorragie cérébrale puis opération, cancer du cerveau, décès.Un des deux pires types de cancer du cerveau. 7 mois d’enfer.
Après des recherches plusieurs cas de cancer de cerveau dans cette université de San Diégo.
Une énorme tour cellulaire à proximité de la chambre 131 où plein d’étudiants et d’autres ont eu un cancer du cerveau. S’en suit la liste des décès où tous ont fréquenté cette chambre.
- A 1h08’35 “après avoir interviewé plus de 70 personnes dans 4 pays comment faire pour lutter contre ces entreprises déterminées à faire passer le profit avant la vie.
-A 1h09 le film montre des installateurs franchissant les clôtures avec la bénédiction de la police. Arrêtant même sous de fausses accusations des mères de famille qui refusaient l’installation.
Cela a fait grand bruit dans les médias.
-A 1h10’30 Débat public:“la demande de démission du conseil municipal, du chef de police, des policiers ayant participé, et tout employé de la ville qui les as avisés.”
Suivi de plusieurs vidéos de délibérés
La grande majorité des Etats américains et provinces canadiennes ont des groupes très actifs qui résistent. Et partout dans le monde, cette tendance se poursuit.
-A 1h14 “ils se lancent dans une monstrueuse supercherie”. “je me demande quand les gens vont se réveiller”
-A 1H15 “Ces entreprises comptent sur notre silence. Elles misent sur votre docilité à vous conformer à leurs désirs d’installer ces compteurs intelligents. Vous avez le droit de refuser”.
-A 1h16” pour vous protéger vous êtes obligé de vous défendre, de résister et de dire:NON! c’est mal et je ne le permettrai pas!
-A 1h17’50 traduction d’une lettre Big Brother Orwellien récapitulant ce qui a été vu dans le film, des médicaments et autres.


“Cher Big Brother, J’aimerais pouvoir dire que tu agis comme un frère, mais malheureusement tu es devenu un Big Brother Orwellien.
Le problème est que tu penses avoir le droit de prendre des décisions qui nuisent à notre qualité de vie, à notre santé, et à celle de nos enfants, simplement parce que tu es responsable de la distribution d’une ressource nécessaire à notre existence. Peu importe pourquoi tu as fait cela.Il n’y a aucune bonne manière d’imposer à tout le monde une technologie dangereuse dont l’innocuité n’est pas démontrée. Et l’histoire à montrer que regretter les faits, après avoir causé à tort aux gens avec des technologies et des médicaments non éprouvés, n’est d’aucun secours. Vous n’avez pas assez d’argent pour compenser tout le mal que vous faites à toute vie. Qu’il s’agisse des dangers des aliments génétiquement modifiés, d’empêcher les gens de produire leur propre énergie, d’appareils non testés conçus pour la surveillance et le contrôle, vous avez créé des problèmes et imposé de fausses solutions au nom de la sauvegarde de la planète, de la lutte contre le terrorisme, ou d’une plus grande efficacité. Vous avez eu même le culot de placer des lobbyistes serviles à la tête d’organismes censés de protéger les gens.
A présent vous déployez en catimini des appareils de surveillance sans fil qui vont nous épier constamment. Il s’agit d’une attaque contre les principes de base d’une société libre, un déni de notre droit à décider nous-mêmes . Vous n’avez pas le droit de faire ces choix à notre place.
Au lieu d’être un atout pour la société, vous êtes devenu un tyran agissant sous le couvert de la liberté d’entreprise.
Rejetant la fraternité humaine, vous êtes devenu un Big Brother Orwellien qui bafoue notre confiance et notre bonne volonté, uniquement pour le profit et le contrôle. Ceci n’est plus acceptable.
Vous et vos agents seront tenus financièrement et criminellement responsables de vos actions.
Il sera vain pour ceux qui participent à cela de prétendre ne faire que suivre les ordres.
Nous sommes maintenant à un point tournant où un grand nombre de gens même ceux à votre à votre emploi, qui sont les plus exposés à vos campagnes de mensonges et de science truquée, commencent à voir clair et sont inspirés à vous dénoncer et à faire tomber vos rêves de dictature, et ils trouvent courageusement des solutions .
Ce n’est que le début.

-A 1h21: Nous sommes des millions dans le monde, nous avons une formidable opportunité, mais nous devons engager ce match.
-A 1h21’35 “Quelles que soient vos allégeances politiques ou vos croyances nous sommes tous dans le même bateau”. Peu importe la raison pour laquelle vous soyez impliqué.Il est important de mettre nos différences de coté et d’arrêter le déploiement de cette technologie là où nous vivons. Les seules personnes acceptant ce programme sont mal informées ou bien tirent un avantage de ce déploiement.”
A 1h22’34 “Aucune loi ne vous oblige à avoir un de ces compteurs même si les compagnies d’électricité essaient d’intimider les gens pour les obliger à accepter comme si c’était la loi. Vous devez en aviser votre compagnie d’électricité sinon ce choix sera fait pour vous.”

A partager autour de vous.

Le film dure 87 minutes. Sur:
https://www.youtube.com/watch?v=hazBcxuRdZc  
"Take back your Power !"

ALTIER ALAIN
Le 14/03/2016 à 12:26:38

Bonjour,
A ce jour je n'ai pas eu de réponse à mes interrogations. Questions posées via la messagerie vendredi à:
PRIARTEM ; recommandee.abrogation.linky@gmail.com.   ; petition.contre.linky@gmail.com.   et info@santepublique-editions.fr.   .

Mes questions posées:
Pouvez vous me dire si le début de la lettre et les destinataires doivent être modifiés?
Si par mails suffiront aux deux députés du Gard ou AR comme prévu ci-dessous?
Si d’autres peuvent y être ajoutés?

Pour info, ce jour:
Mon dossier avec les 9 AR est en attente.
Pas de réponses = pas d'envoi!

Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 14/03/2016 à 12:22:33

bravo Alain pour ces infos ! et merci !

danielle dubus
Le 12/03/2016 à 17:07:02

Re,
j'en ai oublié une autre:

Sur: http://www.alternativesante.fr/ondes-electromagnetiques/pourquoi-il-faut-refuser-linky-le-nouveau-compteur-d-edf  

Les effets des radiofréquences sont plus rapides et plus violents.
Après l’alerte donnée en 2003 par les enseignants d’une école californienne équipée de compteurs communicants (« smart meters » en anglais), deux chercheurs américains, S. Milham et L. Morgan, ont publié en août 2008, dans l’American Journal of Industrial Medecine une étude mettant en évidence une augmentation significative du nombre de pathologies cancéreuses chez les enseignants dans cet établissement. Sur les 137 recrutés entre 1988 et 2005 dans cette école, 16 étaient atteints de cancer, dont deux de double-cancer aux localisations diverses, parmi lesquelles : thyroïde, utérus, mélanomes malins.

Le risque de cancer corrélé spécifiquement avec l’exposition aux radiofréquences émises par les smart meters était augmenté de 21 % pour une seule année de présence, tandis que le niveau d’exposition aux champs magnétiques de basse fréquence, considéré isolément, était sans incidence.

Cordialement

ALTIER ALAIN
Le 12/03/2016 à 11:23:54

Bonjour,

Même si la première info qui suit date de 2014, nous verrons dans la 3ème la disposition prise par la Suède par la suite.
La seconde d'un Dr en radiologie Igor Belyaev n’a rien d’un militant écologiste. C’est plutôt un chercheur de très haut calibre : d’abord ingénieur en physique et dosimétrie des radiations formé à la prestigieuse Académie des sciences soviétique à Moscou, il est également diplômé en génétique. Membre du groupe de travail sur les CEM de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il dirige le laboratoire de radiobiologie de deux académies nationales des sciences, l’une russe (à Moscou) et l’autre slovaque (à Bratislava). De plus, il est professeur agrégé au Département de génétique, microbiologie et toxicologie de l’Université de Stockholm, en Suède, depuis 2004.

La dernière concernant la démission fracassante d’un haut-fonctionnaire du ministère de la Santé qui en dit long de ce qui se trame dans les coulisses de la Santé.

Bonne lecture

Cordialement

Sur : http://www.energystream-solucom.fr/2014/11/smart-metering-monde-precurseurs-retardataires/  
Une échéance européenne devenue intenable?
La commission européenne avait recommandé aux états membres d’évaluer financièrement la rentabilité du déploiement des compteurs intelligents dans leurs pays en établissant des analyses coût-bénéfices, suite auxquelles ils devaient mettre en place un plan de déploiement. Aujourd’hui, selon le dernier rapport de la commission européenne, seuls trois états (Finlande, Italie, Suède) ont terminé la mise en place des compteurs intelligents dans leurs pays. En effet, l’Italie et la Suède avaient commencé un déploiement à large échelle en 2003, bien avant l’incitation de l’union européenne. Dans 10 états (Angleterre, Autriche, Danemark, Estonie, France, Grèce, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas), le pourcentage de déploiement pour l’année en cours ne dépasse pas les 15% ou n’est encore qu’en phase pilote, sauf pour l’Espagne ou le déploiement atteindra les 35% fin 2014. Le reste des membres est partagé entre :
• ceux qui ont répondu non favorables ou restrictivement favorables au déploiement, comme la Belgique, la République tchèque, l’Allemagne, la Lettonie, la Lituanie, le Portugal et la Slovaquie,
• ceux dont les décisions officielles sont en suspens, comme la Roumanie et la Pologne,
• ceux dont les plans de déploiement n’ont pas encore été publiés, comme la Bulgarie, Chypre, la Hongrie et la Slovénie.
Visiblement, les compteurs intelligents n’envahissent pas l’Europe de la même vitesse en dépit des efforts de la commission européenne d’incitation de fin de déploiement en 2020.
Sur : http://www.wikistrike.com/2015/10/linky-les-compteurs-intelligents-causent-le-cancer-igor-belyaev-dr-en-radiobiologie.html  
Linky - « Les compteurs intelligents causent le cancer » – Igor Belyaev, Dr en Radiobiologie
En 2010, la revue scientifique Bioelectromagnetics lui a décerné ainsi qu’à ses sept coauteurs suédois le prix du meilleur article qu’elle a publié entre 2005 et 2009. Parue en mai 2006, leur étude a démontré que les RF/micro-ondes émises par un téléphone cellulaire pouvaient provoquer des changements dans l’expression des gènes dans le cerveau de rats. Ces changements modifiaient des protéines essentielles pour la lutte contre le cancer et autres mécanismes biologiques (régulation des neurotransmetteurs, perméance de la barrière hématoencéphalique et production de mélatonine).
« Les CEM, c’est une très petite partie de mes recherches. Personne ne veut financer des études [rigoureuses], j’ai perdu tous mes projets en Suède. Peu importe le pays, ils sont tous gouvernés par les mêmes compagnies. Les compteurs intelligents causent le cancer et les compagnies pharmaceutiques en tirent tous les profits. Mais l’industrie trouvera toujours des centaines de médecins pour dire que ce n’est pas dangereux. »
Sur : https://resistanceinventerre.wordpress.com/2015/10/05/linky-installation-a-marche-forcee-des-compteurs-dits-intelligents/  
Priartèm pouvait s’appuyer sur l’avis de l’Académie américaine de médecine environnementale, qui avait publié en avril 2012 un appel « à la prise de mesures immédiates concernant l’installation des compteurs dits intelligents ». « Les avancées technologiques doivent être évaluées en fonction de leurs effets nuisibles afin de protéger la société des ravages à terme de maladies telles que le cancer, des maladies cardiaques, des dysfonctionnements cérébraux, du stress respiratoire et de la fibromyalgie« , plaidaient les auteurs de cet appel.
Depuis, d’autres appels, dont notamment un appel international de médecins, en 2013, sont venus étayer la thèse d’un risque potentiel de cette technologie. Aux États-Unis, les premières plaintes ont été déposées pour atteinte à la santé. Au Québec, la mobilisation ne faibli pas. En Suède, les électrosensibles ont obtenu d’être dispensés de l’obligation de modification de leur compteur électrique.
Sur www.google.fr.   " target="_blank">http://www.leparisien.fr/societe/la-fracassante-demission-d-un-haut-cadre-de-la-sante-publique-20-02-2016-5564049.php#xtref=https%3A%2F%2F www.google.fr.    
Démission fracassante d’un haut-fonctionnaire du ministère de la Santé
Selon Thomas Dietrich, avec l’argent des citoyens et à leur détriment, claque la porte :

« La démocratie en santé n’est qu’une vaste mascarade montée (…) au détriment des citoyens, dont on utilise les deniers pour mettre en place des instances consultatives qui, comble du cynisme, ne doivent à aucun prix remplir le rôle qui leur est assigné par la loi », écrit-il.
Adressée au Directeur général de la Santé, Benoît Vallet, son supérieur hiérarchique, cette courte missive s’accompagne surtout d’une « contribution » destinée à l’Inspection générale des affaires sociales, dans laquelle ce diplômé de Sciences Po et romancier* n’y va pas de main morte.
Ce dernier ne porterait en fait que très peu d’intérêt à ce que pense le public sur des grands sujets de santé comme la vaccination, la fin de vie ou encore l’e-santé. Selon Thomas Dietrich, « la démocratie dans le domaine de la santé n’est qu’une vaste mascarade montée par les politiques».
« Permettez-moi, Monsieur le directeur général, l’ultime honneur de ne pas vous saluer » ! Ce propos peu commun conclut une lettre de démission pour le moins explosive, datée de vendredi et signée « Thomas Dietrich, ex-responsable du secrétariat général de la Conférence nationale de santé, de mars 2015 à février 2016 ».


Nous avons donc un haut-fonctionnaire qui révèle au grand jour les manœuvres qui s’opèrent derrière les vitres fumées du ministère de la Santé, même si en l’occurrence la goutte qui aurait fait déborder le vase concernerait « la fin de vie. » et « la vaccination ». Nul doute qu’il avait également accès sur d’autres dossiers comme le Linky.
Sans doute n’a-t-il pas voulu être le lampiste de demain face à tous ces scandales sanitaires présents et à venir sachant tout ce qui défilait sous ses yeux, ayant dirigé le secrétariat général de la Conférence nationale de santé (CNS). Créé par une loi de 2004, cet organisme (à ne pas confondre avec la Grande conférence de santé ), est constitué de 120 membres, représentants l’ensemble du paysage de la santé : usagers, professionnels du soin, élus, chercheurs, assureurs, laboratoires… Sa mission est simple : rendre des avis indépendants pour éclairer, notamment les parlementaires et le ministère.
Interrogé , Thomas Dietrich « assume » sa lettre. « Je démissionne parce que je n’ai rien à perdre, je suis libre. Je sais que je risque des sanctions en tant que fonctionnaire, mais je ne pouvais pas continuer comme ça ».
*Thomas Dietrich vient de publier chez Albin-Michel « Les enfants de Toumaï ».


ALTIER ALAIN
Le 12/03/2016 à 08:17:36

En réponse à Danielarcs:

Il y a presque 2 ans je dois changer ma freebox, je reçois la Crystal livrée avec deux plugs CPL.
Un des plug se trouve à 70 centimètre à la hauteur de mes hanches.
Je vais dans les mois qui vont suivre me sentir de plus en plus mal physiquement et perdre au moins 80% de ma vitalité. Depuis que j'ai compris la dangerosité des ces appareils et que je les ai supprimés je retrouve ma santé.
Symptômes vécus: paralysie progressive dans les jambes et mal être général.

Alors mr Danielarcs installez ces appareils chez vous, votre santé vous regarde, mais ne cherchez pas à tromper les gens parce que cette attitude est criminelle...

taz
Le 12/03/2016 à 08:00:02

En réponse à Daniellarcs:

Le principe du courant porteur est un danger absolu et vous avez raison quand vous dites que nous sommes entourés de parasites de toutes sorteS;

le principe du courant porteur existe déjà et toute personne possédant des plugs fournis avec son fournisseur d'accès à internet subit déjà les effets nocifs du CPL.

J'avais un de ces plugs à 70 centimètres de moi tout le temps depuis presque 2 ans.

taz
Le 12/03/2016 à 07:45:56

Je refuse le compteur de la mort

isabella55
Le 10/03/2016 à 22:46:39

Et on continue à jouer sur les mots dans le vide le plus absolu :
Il me semble que la FREQUENCE DU RESEAU EST ET RESTE à 50 HERTZ. LE LINKY NE LA FAIT PAS PASSER a 60 OU 100 HZ.
CE N'EST PAS PARCE QU'ON SUPERPOSE UNE M . . . E QUE LA FREQUENCE FONDAMENTALE DU SECTEUR CHANGE.....
DE PLUS IL Y A PERPETE QUE DES "PARASITES" DE TOUTES SORTES ET DES INFOS DIVERSES SONT SUR LE RESEAU, SANS COMPTER LE "BRUIT DE FOND" NATUREL....
ARGUMENT NON RECEVABLE (Hélas) VOTRE HONNEUR
DANIELARCS
Excusez les majuscules mais ça devient lassant de répéter roujours les mêmes choses dans ce monde de sourds congénitaux.....

danielarcs
Le 10/03/2016 à 17:49:00

bonjour soleil vert,
effectivement, j'ai du mal à croire qu'un citoyen se laisse impressionner au point de laisser EDF imposer l'intrusion de la police pour obliger à poser ce compteur. Aujourd'hui, même le dernier des imbéciles sait que la police n'a pas le droit de pénétrer chez un citoyen sans avoir été mandaté par un tribunal ou un huissier.
De plus, son attitude de soumission est inconcevable car s'il a écrit sur cet espace cyberacteurs c'est qu'il connaît toute la procédure pour le refuser, il n'est pas ignorant du problème.
Il est donc certain que cet anonyme est une taupe d'EDF ou d'ERDF
Mesdames et Messieurs les taupes, inutile d'écrire des conneries dans cet espace, nous sommes suffisamment vigilants pour vous repérer !

danielle dubus
Le 10/03/2016 à 14:39:49

bien sur et bien placé pour le savoir on est déjà plus en nombre comme si on allait chapeauter les poseurs !!! c'est minable

un anonyme
Le 10/03/2016 à 14:17:24

Bonjour,
Lou vous ne m'avez toujours pas répondu
qu'avez vous fait pour vous y opposer? Vous pouvez mettre en ligne votre lettre ou autres ?
m'indiquer le jour de vos éventuelles informations de vos démarches sur le site afin que j'y puisse y remonter?

Ce jour voici la lettre mail adressée aux 17 Maires et Elus Conseillers Minicipaux appartenant à la Communauté des Communes de Sommières

Bonne lecture

Cordialement

Mesdames et Messieurs les Maires.

Mesdames et Messieurs les Elus des Conseils Municipaux

Avant toute chose sachez que je m’adresse à vous sous aucune appartenance, avec ou sans étiquette, politique, pour aucun syndicat, association de consommateurs ou autres collectifs et religion.

Simplement en tant que citoyen responsable qui s’interroge, qui recherche la vérité, qui partage, qui demande des réponses aux élus des communes de Sommières et alentours.

Je suis libre comme le souffle du Mistral qui me porte vers vous avant que celui-ci ne se transforme en Ouragan de par la gronde dans les Tribunaux à la lecture de l’actualité sur le futur compteur LINKY (qui doit être installé à compter du second semestre 2018) et de ses conséquences à venir sur:

- la santé de nos péquélets,

- les femmes enceintes,

- les personnes fragiles de santé,

- de celles de tous vos concitoyens qui vous ont élus,

- de nos données personnelles,

- de nos biens immobiliers

- des malades étant déjà atteints d’un cancer (comment alors guérir?)

ETC.

Vous trouverez en PJ le genre de lettre que vous pourriez recevoir de ma part ou autres citoyens dans les semaines et mois à venir si ces compteurs étaient installés par la force ou non.

Une délibération municipale suivie d’une information de la population me semble plus que nécessaire dont je vais essayer de vous démontrer, si besoin était, les dangers de ces compteurs Linky.

Une réunion avec la population et les parties opposantes que sont ERDF et les Associations « Robinsdestoits », « Priartem » ne seraient que perte de temps et d’énergie puisque en désaccord.

De nombreux exemples en ce sens n’apportant que plus de trouble dans les esprits des citoyens que d’éclaircies au milieu de toutes ces ondes qui règnent dans notre espace vital sans y apporter plus d’opacité.

Ce qui me fait réagir et franchir le pas, ce jour, en m’adressant directement à l’ensemble des Maires de la Communauté des Communes de Sommières et ses alentours ce sont les informations suivantes que j’ai trouvé avec les liens:

Les effets des radiofréquences sont plus rapides et plus violents.

Après l’alerte donnée en 2003 par les enseignants d’une école californienne équipée de compteurs communicants (« smart meters » en anglais), deux chercheurs américains, S. Milham et L. Morgan, ont publié en août 2008, dans l’American Journal of Industrial Medecine une étude mettant en évidence une augmentation significative du nombre de pathologies cancéreuses chez les enseignants dans cet établissement. Sur les 137 recrutés entre 1988 et 2005 dans cette école, 16 étaient atteints de cancer, dont deux de double-cancer aux localisations diverses, parmi lesquelles : thyroïde, utérus, mélanomes malins.

Le risque de cancer corrélé spécifiquement avec l’exposition aux radiofréquences émises par les smart meters était augmenté de 21 % pour une seule année de présence, tandis que le niveau d’exposition aux champs magnétiques de basse fréquence, considéré isolément, était sans incidence.

http://www.alternativesante.fr/ondes-electromagnetiques/pourquoi-il-faut-refuser-linky-le-nouveau-compteur-d-edf  

Une autre information sur les ondes électromagnétiques avec pour conséquences une augmentation de 50% des tumeurs du cerveau des enfants du à la téléphonie parue en 2012!!!!

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2134382/Risks-biggest-technological-experiment-history-species-Calls-research-links-using-mobile-phones-brain-cancer.html   (et en PJ en Français)

Un rapport canadien établi à partir d’un sondage mené sur 210 personnes vivant aux États-Unis, au Canada et en Australie (dont 9 médecins) établit clairement un lien direct et indiscutable entre l’installation des “smart meters” et l’apparition de nombreux symptômes d’électro sensibilité :

troubles du sommeil, maux de tête, difficultés de concentration, nausées, vertiges…

Tout comme l’appel de 190 scientifiques internationaux pour une révision des normes d’exposition afin de protéger les populations

http://www.robindestoits.org/VIDEO-Appel-international-des-scientifiques-a-l-ONU-sur-les-dangers-des-champs-electromagnetiques-Eastern-Daylight-Time_a2308.html  

Aux USA:

Aux USA:

Linky : Aux USA, la justice ordonne les premières suppressions des nouveaux compteurs intelligents et leur remplacement par d’anciens compteurs analogiques

Deux Vidéos en anglais:

https://www.youtube.com/watch?v=eAjX6Ap02dU&feature=c4-overview&list=UUBmSbCRd_Jj5NgV3xTwrkHA  

https://www.youtube.com/watch?v=5VhpzHoAvNk  

Le film "Take Back Your Power" sorti le 5 sept 2013 et primés

 www.takebackyourpower.net..  

Bande annonce en VO:

https://takebackyourpower.net/  

Sur Youtube vous aurez le film en 5 parties où vous pouvez régler les sous titres en Français

https://www.youtube.com/watch?v=3lph5wDTt_g&index=25&list=UUBmSbCRd_Jj5NgV3xTwrkHA  


Allemagne :

L’Allemagne renonce à la généralisation du compteur intelligent

http://www.lemoniteur.fr/article/l-allemagne-renonce-a-la-generalisation-du-compteur-intelligent-27503537  

Canada:

Un an après le début de leur installation, une région canadienne, le Saskatchewan, a ordonné en 2014 le retrait obligatoire de 105.000 compteurs intelligents après le déclenchement de 8 incendies en deux mois.


http://ici.radio-canada.ca/regions/saskatchewan/2014/07/30/006-remplacement-compteurs-intelligents-saskpower.shtml  


Autriche juillet 2013:

Celui qui n’en veut pas n’en a pas ! Pour avoir accès au pdf :

http://www.robindestoits.org/VIDEO-LINKY-compteur-intelligent-Ecrivez-a-vos-deputes--Robin-des-Toits-18-05-2015_a2314.html  


Belgique et le porte-monnaie:

Linky provoque un court-circuit entre la FNCCR et ERDF

http://www.lemoniteur.fr/article/linky-provoque-un-court-circuit-entre-la-fnccr-et-erdf-17365794  

France :

Nous savons, depuis que le responsable de Linky chez ERDF a reconnu le 16 janvier 2016, que 8 incendies ont été provoqués par des compteurs Linky pendant la phase d’expérimentation en 2010-2011.Nous avons là une preuve de risques bien réels.

En audio à partir de 1’50: http://www.santepublique-editions.fr/objects/rmc-16-janvier-2016-bernard-lassus-erdf-reconnait-8-incendies-dus-au-linky.mp3  


Comment pourrait-on laisser faire sans réagir, sans y être opposé sachant tout cela ???

Inutile d’aller en Irak cherchez les armes de destructions massives; Elles nous entourent, invisibles mais si terriblement destructives ! N’en n’ajoutez pas.

Chers amis de l’INSEE, vous avez constaté pour 2015 une augmentation de décès record depuis l’après guerre (600 000) avec une diminution nette de l’espérance de vie. Attendez, vos compteurs vont bientôt explosez!!

Il semblerait également que 700 000 concentrateurs (antennes relais) soient nécessaires pour couvrir le territoire Français.

En raison d’un ration de 1 pour 50 compteurs soit une centaine à être installés. Mais où et comment?

Devrons-nous attendre 30 ans comme pour l’amiante pour nous émouvoir, X procès, pour faire marche arrière?

Où bien comme pour les ampoules basse consommation interdite le 19 janvier 2013 par la convention Minimata signée par 140 pays dont la France mais dont il faut attendre 2020 pour en voir sa fabrication interdite en continuant de nous empoisonner la vie!!!!

La sagesse ne serait-elle pas par principe de précaution de s’abstenir en attendant mieux de par le flou existant donc l’incertitude? Vous avez ce pouvoir de dire NON, ne vous en privez pas !

Ne transformez pas vos concitoyens en rats de laboratoire. Il sera toujours temps d’y revenir après 2020-2021 quand tous les doutes auront été levés.

Voir le contenu du délibéré : http://refus.linky.gazpar.free.fr/modele-deliberation-anti-compteurs.pdf  

Le Principe de précaution en France et en Europe

Le principe de précaution est défini dans l'article 5 de la Charte de l'environnement, l'un des quatre textes de la Constitution depuis 2005 (annexe 2).

Article 5 : Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertaine en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veillent, par application du Principe de précaution et dans leur domaines d'attributions, à la mise en œuvre de procédures d'évaluation des risques et à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage.

Le principe de précaution est défini dans le droit communautaire par l'article 7 du Règlement 178/2002 du Parlement européen et du Conseil du 28 janvier 2002



Vous avez sans doute reçue une lettre de AMF (Association des Maires de France) et peut être d’ERDF quelque peu “influençable” si ce n’est “menaçante”. En PJ l’analyse juridique pour réponse.

Pour finir, à ce jour 40 communes s’y sont opposées dont voici les deux dernières décisions parues dans la presse locale « Le Télégramme » et

http://www.christianschoettl.com/2016/03/compteurs-linky-la-deliberation-du-conseil-municipal-de-janvry.html:  

http://refus.linky.gazpar.free.fr/collorec.jpg  

Tous ces Maires et Elus seraient ils des fous? Des inconscients? Des irresponsables?

La liste, les délibérés et toutes les infos utiles sur:

http://refus.linky.gazpar.free.fr/  



Vous remerciant de toute votre attention sur le sujet, et de l’accueil que vous réserverez à mes informations présentes et à venir.

Je vous prie de croire, chers Elus, en mes respectueuses salutations.



ALAIN ALTIER
Le 10/03/2016 à 10:53:25

"La police pour forcer à installer Linky" me semble un hoax balancé par ERDF pour faire peur et décourager.

IL semble que la parade définitive se trouve bien dans les conditions des contrats ERDF avant février 2014 : le Linky modifiant la fréquence de l'électricité de votre réseau domestique, le refus peut s'appuyer là-dessus, même pour les locataires. Pour les déménagements récents, ERDF a modifié cet article en précisant que les 50 Hz ne seront pas respectés.

http://www.vivarchi.com/IMG/pdf/linky_argumentaire_5_pages.pdf  

Cela me semble la parade légale (procédure RAR +tél au sous-traitant), en plus de prévenir le maire de votre commune (le mieux est de demander RDV) et de le mettre en garde.

soleil vert
Le 10/03/2016 à 09:57:07

il est dommage que Anonyme n'ai pas pris son tel portable et fait une vidéo de l'intervention musclée de la police ! maintenant, ce sera plus difficile de le prouver car ils sont retors et ce sera sa parole contre la sienne. Mais effectivement il devrait se rapprocher de la police et demander à voir l'acte d'huissier qui a permis cette intervention. Il ne faut pas laisser tomber l'affaire c'est de la dictature !

danielle dubus
Le 10/03/2016 à 09:54:53

Pour Alain Altier,
C'est une info. que j'ai obtenue d'une personne qui travaille chez un bailleur social. Les compteurs sont installés sans demander ni consulter les locataires !
Partout, j'entends dire que "c'est obligatoire"....
A n'y plus rien comprendre !
Quant à "anonyme" qui dit qu'edf a installé le compteur avec l'aide de la "police".
Aucune personne ne peut violer l'espace privée sans un jugement du tribunal sur lequel est apposée la formule exécutoire !
C'est très étrange comme comportement !
bon courage à tous et merci de remonter toute information pouvant aider à refuser ce compteur.
Merci à Danielle Dubus !!!

Lou
Le 09/03/2016 à 13:21:55

pour répondre à la personne anonyme :
personne n'a le droit de rentrer chez vous en force comme vous dites et la police doit avoir un mandat pour le faire ! que je sache erdf n'a pas le pouvoir de donner ordre à la police pour s'introduire chez vous.
Il faut absolument dénoncer ces faits et demander par lettre AR le retrait immédiat de ce compteur que vous ne vouliez pas!
Demandez également à la police s'ils ont été mandatés par un huissier de justice ou par le procureur pour intervenir chez vous de cette façon !
Rapprochez vous d'un avocat ou de votre assurance protection juridique pour qu'ils vous confirme cela et vous aide dans vos démarches ! vous pouvez aussi vous rapprocher des associations anti linky (robin des toits , et autres)
Bon coourage !

babeth
Le 09/03/2016 à 10:43:56

En marge de cette affaire LInky, il y a bien sûr eDF qui tire les ficelles. eDF qui est super endetté, et dont la dette va être de 45 milliards d'euros en 2017.

Evidemment que Linky est l'un des moyens de se renflouer (en attendant les tarifs différenciés du kWh, très cher l'hiver et moins cher l'été, pour tout le monde, et l'explosion des tarifs des kWh).

Concernant Hinckley Point, c'est un énorme scandale qui se profile, et notre Gouvernement semble tétanisé et serviteur d'eDF, l'état dans l'état. Le directeur financier d'eDF a bien eu raison de démissionner, car la tribu nucléaire, constituée de déficients intellectuels à œillères, n'a pas tiré les leçons de la gestion désastreuse d'Areva (Uramin, EPR de Finlande et Flamanville...). Suivez bien cette histoire anglaise, où eDF s'est vendue deux EPR à elle-même (via l'achat de British Energy), sous la caution financière irresponsable de Cameron, et le méga-bide qui va arriver !

soleil vert
Le 08/03/2016 à 16:49:56

je viens vous prevenire que on ma changer mon compteur j'ai refusez est edf a prevenu la police il son entree en force chez moi et on installer linky je suis decu


Ah oui, vous êtes d'où ?

un anonyme
Le 08/03/2016 à 16:07:17

"Je voulais vous dire que les bailleurs sociaux ont déjà commencé à installer les compteurs LINKY et eau en se fichant complètement des dangers de ces compteurs et les pauvres locataires ignorant les dangers ne se révoltent pas et acceptent docilement les installations !!!!!
Quelle honte ! Les populations vulnérables sont exposés sans vergogne.
Merci à nos élus politiques de se balancer éperdument de notre santé ! Et merci à notre ministre de l'écologie qui se fout totalement de nous tous !!!!
Je n'éprouve que du dégoût pour tous ces gens. "

LES PAUVRES LOCATAIRES DOCILES SONT LES PROIES D'ERDF CAR CES COMPTEURS N'ONT JAMAIS ÉTÉ OBLIGATOIRES SAUF POUR LES CRÉDULES BISOUNOURS QUI N'ONT PLUS UN NEURONE RÉACTIF AINSI VA LA VIE !!

un anonyme
Le 08/03/2016 à 15:56:16

Bonjour Lou, qu'avez vous fait pour vous y opposer? Vous pouvez mettre en ligne votre lettre ou autres ?
m'indiquer le jour de vos éventuelles informations de vos démarches sur le site afin que j'y puisse y remonter?

Sinon concernant mon attestation assurance chez MMA reçue ce jour à ma demande, ne pouvant la mettre en Pj voici ce qui est écrit, je cite:

Ce contrat couvre les compteurs ERDF LINKY au titre des installations et équipement à caractère immobilier destinés à alimenter les bâtiments assurés en eau, électricité,chauffage, climatisation, son et image, ainsi que les panneaux photovoltaïques si ils ont été déclarés à la souscription.
Cette attestation est établie pour servir et valoir ce que de droit et n'implique qu'une présomption de garantie à la charge de l'assureur.

Le comique de l'histoire c'est que MMA m'assure sur la base d'un compteur que je possède pas. Installation forcée prévue au second semestre 2018!!!!

A noter que MMA parle de "installation et équipement à caractère immobilier" et de présomption!

Cordialement

ALAIN ALTIER
Le 08/03/2016 à 13:26:57

je refuse ce compteur espion, inutile, chère ...

enfin c'est de la m....

gayaud
Le 07/03/2016 à 23:13:46

Je suis du nord et je refuse le compteur LINKY
Région lillois

Loulou
Le 07/03/2016 à 23:12:01

Je voulais vous dire que les bailleurs sociaux ont déjà commencé à installer les compteurs LINKY et eau en se fichant complètement des dangers de ces compteurs et les pauvres locataires ignorant les dangers ne se révoltent pas et acceptent docilement les installations !!!!!
Quelle honte ! Les populations vulnérables sont exposés sans vergogne.
Merci à nos élus politiques de se balancer éperdument de notre santé ! Et merci à notre ministre de l'écologie qui se fout totalement de nous tous !!!!
Je n'éprouve que du dégoût pour tous ces gens.

Lou
Le 07/03/2016 à 22:26:59

Bonjour,
mon précédent ne figure pas?

Voici la lettre postée ce jour en LA/LR au bailleur et Mairie. Vous noterez les N°s des LA/LR pour verif.
Notez également les destinataires en copie.

A+ pour le suivi...

Bonne lecture

Cordialement

Lettre LA/LR + mail 1E00155386363

Copie à Monsieur le Maire de Sommières LA/LR + mail 1E00155386370
Copie: http://www.priartem.fr/-Priartem-.html  
Copie contact@priartem.fr.  
Copie cnl30@wanadoo.fr.  
Copie afoc@fo30.org.  
Copie Adl2013.cv@gmail.com.  
Copie nimes@clcv.org.  
Copie compteurs@electrosensible.org.  


Monsieur le Directeur
Habitat du Gard

Monsieur,
J’ai bien reçu la lettre datée du 23 février 2016 m’informant de la « réfection complète des installations électriques et au remplacement des convecteurs électriques ».
Je ne peux que vous en remercier et vous en féliciter !
Cependant, trois questions et commentaires d’information à votre attention, ainsi qu’à destination de Monsieur le Maire de ma commune dont copie en recommandée, s’imposent à la lecture de son contenu :

- Concernant la partie électrique : Les câbles électriques qui vont être remplacés seront-ils « BLINDES » en vue des remplacements des compteurs existants par des compteurs dits « intelligents » LINKY, afin, comme vous l’écrivez : « améliorer votre confort et votre SECURITE. » (remplacement du compteur existant prévu pour la commune de Sommières au second semestre 2018).

Les fils électriques des réseaux basses et moyenne tension ne sont pas conçus pour transporter des signaux de communication à des fréquences supérieures à 1kHz. Le fil de cuivre du câblage électrique réagit comme une antenne, générant un rayonnement électromagnétique haute fréquence. Les câbles n’étant pas blindés, ce rayonnement peut aller jusqu’à 2M50, que les câbles soient encastrés ou non.
Nous sommes tous sensibles aux ondes électromagnétiques même si nous n’en portons pas tous des symptômes visibles comme les électro sensibles. 6000 études réalisées depuis les années 1930 le prouvent.

Les radiofréquences et le rayonnement micro-ondes du système CPL de Linky provoquent à court terme dès son installation, des effets biologiques (fatigue généralisée, perte de mémoire, acouphènes, vertiges, maux de tête, anxiété, insomnies, palpitations cardiaques et dysfonctionnement des stimulateurs cardiaques), à moyen terme, un affaiblissement des défenses immunitaire et une diminution des capacités cérébrales et à long terme des maladies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer et de Parkinson), ainsi que des cancers. Dans le milieu professionnel, cela ne pourra se traduire que par l’explosion des arrêts maladies, puis longues durées, ALD et invalidités, par conséquences un surcout financier pour votre Organisme HLM. Sans parler de celui exorbitant, par effet boule de neige, pour notre Sécurité Sociale, qui pourrait lui être fatale !

Nous voyons que ces futurs compteurs présentent de nombreux inconvénients comme la sécurité incendie, le risque de cancers, de maladies diverses et variées, atteinte à la vie privée, commande à distance des appareils électriques appartenant aux occupants…..

29 communes s’y sont opposées à ce jour, en France.
L’Allemagne pourtant chef de file de l’UE ayant fait marche arrière.
Le Canada ayant retiré les 100 000 compteurs suite à 8 incendies.
Surcout financier.
Intrusion dans notre vie privée
Etc.Etc. La liste est trop longue pour vous en donner ici tous les inconvénients car pour ce qui est des avantages pour le particulier dont vous faites partie dans votre vie privée ainsi que tous vos collaborateurs, j’ai beau cherché…..
Quelques liens d’information :
http://www.santepublique-editions.fr/index.html  
http://refus.linky.gazpar.free.fr/  
http://www.robindestoits.org/Compteurs-dits-intelligents-eau-gaz-electricite_r124.html  
http://www.priartem.fr/-Nationale-.html  

Explication du danger par un électricien du compteur LINKY

https://www.youtube.com/watch?v=EGzt6mIjlNI  


LINKY/ PRODUIT TOXIQUE, LA PREUVE, LE REPORTAGE

https://www.youtube.com/watch?v=EhJbLJvouvI&ebc=ANyPxKpshc-_SqZIbCCqSyl6VashgLB1uq6uT29yKNUmWCbvDcN5Xj0n_hTL8GEmQkNRiCGzdtLyiOHq3WMccqSwIBRkBh2pXA  

J’ai adressé la copie de ma lettre envoyée le 26 février au Maire de la commune de Sommières, (beaucoup de communes ignorant qu’elles seraient propriétaires de ces compteurs LINKY), à votre service « Assurances » via la messagerie en même temps que mon attestation d’assurance 2016. En avez-vous eu connaissance ?

Pouvez-vous me dire et/ou de me fournir copie d’une Assurance couvrant tous les risques pour l’installation de tels compteurs si en tant que propriétaire, vous ne vous y opposez pas? Avez-vous demandé aux différentes communes où votre organisme est implanté copie de leurs Assurances concernant ces dits compteurs?
Il semblerait que TOUTES les Assurances refusent de couvrir les risques encourus par les Ondes Électromagnétiques émises pas ces compteurs LINKY?
Précisions très importantes
Les compteurs d'électricité appartiennent généralement aux communes, mais leur propriété a parfois été transférée à une organisation regroupant des communes (Communauté de communes, Syndicat départemental d'énergie, etc). Mais, même dans ce cas, la commune peut (et doit !) prendre une délibération contre le déploiement des compteurs communicants, et demander à la structure intercommunale de respecter la volonté démocratiquement exprimée. Les Communautés de communes et les Syndicats départementaux d'énergie sont les émanations des communes, ils existent pour les assister et pas pour leur imposer des décisions arbitraires.
Il faut donc bien noter que ErDF n'est jamais propriétaire des compteurs d'électricité (et encore moins EDF ou un autre producteur d'énergie) . Une collectivité, le Grand Nancy, a bien essayé de faire cadeau des compteurs à ErDF, mais cette démarche (plus que suspecte...) a été annulée en justice. http://www.energie2007.fr/actualites/fiche/4992/grand_nancy_concession_erdf_edf_caa.html  


Concernant mon Assureur MMA, ils ne font que tourner autour du pot sans pouvoir me fournir toutes les garanties, faisant donc courir un risque, outre personnel et à mes biens, pour mon habitation que je loue en cas de dommages irréversibles et indirectement pour votre Organisme également si ce compteur m’était imposé!

Devrons-nous attendre 30 ans comme pour l’amiante pour nous émouvoir, X procès, pour faire marche arrière?
Où bien comme pour les ampoules basse consommation interdite le 19 janvier 2013 par la convention Minimata signée par 140 pays dont la France mais dont il faut attendre 2020 pour en voir sa fabrication interdite en continuant de nous empoisonner la vie !!!!

C’est pourquoi je vous invite et vous supplie en tant que Directeur de l’Habitat du Gard, bailleur, à dire NON AU COMPTEUR LINKY sur toutes les habitations en location mais également en tant que citoyen et homme responsable, ce dont je ne doute un seul instant, pour votre propre santé, celles de vos enfants, petits-enfants et amis ainsi pour celles de tous vos collaborateurs et locataires.


Etes-vous sûr et en avez-vous la certitude Monsieur le Directeur de l’Habitat du Gard, qu’en toute connaissance de cause de ne pas figurer, demain, sur les bancs aux cotés des Maires et autres, en tant qu’accusé si par malheur ces compteurs étaient imposés par force avec toutes les conséquences décrites dans les liens ci-dessus et malgré TOUS les signaux d’alerte lancés par des experts, docteurs, scientifiques…du Monde entier? Souvenez-vous du sang contaminé, tout comme pour Monsieur Fabius et Madame Georgina Dufoix, Madame Royal n’y sera pas non plus, les lampistes oui !

La sagesse ne serait-elle pas par principe de précaution de s’abstenir en attendant mieux de par le flou existant donc l’incertitude? Vous avez ce pouvoir comme celui des Maires de dire NON ! Voir le contenu du délibéré : http://refus.linky.gazpar.free.fr/modele-deliberation-anti-compteurs.pdf  
Le Principe de précaution en France et en Europe
Le principe de précaution est défini dans l'article 5 de la Charte de l'environnement, l'un des quatre textes de la Constitution depuis 2005 (annexe 2).
Article 5 : Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertaine en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veillent, par application du Principe de précaution et dans leur domaines d'attributions, à la mise en œuvre de procédures d'évaluation des risques et à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage.
Le principe de précaution est défini dans le droit communautaire par l'article 7 du Règlement 178/2002 du Parlement européen et du Conseil du 28 janvier 2002

Nous savons depuis que le responsable de Linky chez ERDF a reconnu le 16 janvier 2016 que 8 incendies ont été provoqués par des compteurs Linky pendant la phase d’expérimentation en 2010-2011.Nous avons là une preuve que ce compteur menace notre sécurité à tous.

Sachez qu’en l’absence de délivrance d’une Attestation d’ASSURANCE, couvrant tous les risques pouvant être causés par les radiofréquences du CPL couplé à un tel compteur ainsi qu’une preuve écrite que la domotique présente à mon domicile pourra continuer de fonctionner sans aucune difficulté en présence du CPL dont les radiofréquences de 63,3 Khz et 74 Khz sont prévues en superposition au 50 Hz et que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour que ce dernier n’occasionne aucun dommage en matière de santé et ne porte atteinte à la protection de mes données personnelles par votre organisme, la Mairie et/ou ERDF, ma présente lettre fait figure d’opposition à cette installation de part toutes ces raisons ici évoquées.
Pour finir sur le sujet, il semblerait que 700 000 antennes soient nécessaires soit une antenne au Km2 : 10 sur ma commune mais où ?

- Concernant les convecteurs: Vous écrivez « remplacement des convecteurs » Ceux-ci n’ont-ils pas déjà été remplacés ? Va-t-il y avoir un autre changement ? Pouvez-vous m’éclairer ?

- Concernant la présence : Vous écrivez « obligation de permettre l’accès à votre logement pour la réalisation des travaux ». Comment font les personnes qui travaillent toute la journée et ne sont présentent que le WE ? (Ce n’est pas mon cas, je vous rassure mais une question du voisinage) Devront-ils faire « une journée porte ouverte » de leur domicile? Ne pourrait-il pas y avoir un listing de la disposition de chaque locataire comme les dates des congés, les travaux pouvant se dérouler pendant ceux-ci dont le début est prévu à compter du 20 juin 2016 pour une durée de 3 mois?

J’en profite également pour solliciter, en vue du changement des clôtures de chaque habitation que l’Habitat du Gard va entreprendre et votre appui pour formuler la demande à Monsieur le Maire de Sommières :
- La possibilité d’entreposer les déchets verts du à la coupe des arbres afin de libérer l’espace pour les travaux, sur « la placette », concernant la partie haute du lotissement et la mise à disposition d’un conteneur pour déchets verts, pour la partie basse du lotissement pendant la durée des travaux de clôture.
Beaucoup de locataires ne possédant pas de remorque.

Vous en remerciant de toute votre attention, ainsi que de celle de Monsieur le Maire de Sommières, à mes interrogations de citoyen français et locataire responsable, restant à votre écoute et disposition.

Je vous serais gré de bien vouloir transmettre copie aux élus Représentants des locataires siégeant au Comité d’Entreprise ainsi qu’aux autres élus DP, DS et CHSCT.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes meilleures salutations.

Signé : M.ALTIER Alain

nenegigi30250
Le 07/03/2016 à 14:28:15

je viens vous prevenire que on ma changer mon compteur j'ai refusez est edf a prevenu la police il son entree en force chez moi et on installer linky je suis decu

denis
Le 07/03/2016 à 11:45:12

Bonjour,
Danielle, j'ai beau cherché et je ne trouve pas les éventuelles fautes d’orthographes??
La nuit me portant conseil j'ai complété ma lettre que j'adresse ce jour au directeur HLM Habitat du Gard, copie à:
Monsieur le Maire de ma commune
Aux associations des consommateurs et des locataires de mon département
Également à Priartem dont je viens d'adhérer à titre perso mais également en vue d'un éventuel collectif que je lance pour les habitants de ma commune et des villages avoisinants appartenant à la communauté des communes.

Dès que j'ai les N° des LA/LR, je mets en ligne.

D'ici bonne lecture.

Voici la copie du mail adressé et réceptionné ce matin sur la messagerie de ma Mairie:
Votre message

À : mairie@sommieres.fr.  
Objet : : Linky Aucun risque juridique pour les communes qui auront délibéré Veuillez lire l'Analyse juridique ci-jointe
Envoyé : lundi 7 mars 2016 10:21:20 (UTC+01:00) Bruxelles, Copenhague, Madrid, Paris

a été lu le lundi 7 mars 2016 10:28:01 (UTC+01:00) Bruxelles, Copenhague, Madrid, Paris.

Le contenu:

A l’attention de Monsieur le Maire et des élus de Sommières

Objet : Linky Aucun risque juridique pour les communes qui auront délibéré Veuillez lire l'Analyse juridique ci-jointe

Monsieur le Maire,

L'Association des maires de France (AMF) a cru devoir vous transmettre lundi 29 février, via Maire-Info, une note sur le Linky rédigée par le cabinet d'avocats Ravetto.

Il faut que vous sachiez que le Bâtonnier de Paris a été interrogé sur l'existence d'un possible conflit d'intérêts concernant cette note, du fait des liens existants entre le cabinet d'avocats Ravetto Associés, qui l'a rédigée, et la Commission de régulation de l'énergie, laquelle a préconisé au Gouvernement français le déploiement du Linky.

Un examen approfondi de la note Ravetto fait apparaître d'importantes lacunes, détaillées et comblées dans l'Analyse juridique ci-jointe.

Vos services juridiques et techniques pourront vous confirmer la pertinence de cette Analyse.

Il s'avère en réalité que les 29 communes qui ont déjà délibéré pour refuser le déploiement du Linky n'ont pris aucun risque juridique, et nous vous invitons à proposer à votre Conseil Municipal de délibérer également, en utilisant le modèle de délibération proposé sur le lien ci-dessous, auquel vous pourrez ajouter des éléments tirés de l'Analyse ci-jointe.

En effet, vous le comprendrez en lisant le document joint, ce sont les communes n'ayant pas délibéré qui s'exposeront au risque juridique maximal.

La journaliste scientifique Annie Lobé se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions concernant l'Analyse juridique jointe. Voici son adresse mail : info@santepublique-editions.fr.  

Avec mes plus sincères salutations

Signature M. ALTIER


A lire sans faute la pj ou ouvrir le lien:

http://www.santepublique-editions.fr/objects/Analyse-juridique-de-la-note-Ravetto-04-03-16-18h.pdf  

nenegigi30250
Le 07/03/2016 à 11:18:51

peux ton refusez le compteur quand on est locataire d"une maison qui appartiens a la societé vilogia mon compteur est dans ma cave il sera installer pour 2020

dany
Le 07/03/2016 à 11:10:18

ouahouuhhhhh ! renegigi !!!!!!!!!!! parfait ! tu as tout bien fait comme il faut ! ta lettre est super méga géniale... !
juste quelques tournures pas tout à fait correctes et quelques erreurs d'orthographe... moi aussi j'en fais et je fais lire à mon mari avant d'envoyer mes courriers. LOL !
En dehors de ces petits points tu peux l'envoyer ! bien vu renegigi ! bravo !

danielle dubus
Le 07/03/2016 à 10:12:27

Provenant d'un échange par mail avec Roland ceci est intéressant à connaître :
"la société sous-traitante n'a pas changé le compteur d'une amie qui avait fermement exprimé son opposition, alors que le compteur du voisin (accessible aussi sur la rue), qui était opposé aussi, a été changé. Pour -éviter- cela, il faut, en plus du RAR, TELEPHONER IMPERATIVEMENT AU NUMERO INDIQUE SUR L'AVIS DE CHANGEMENT qui vous confirme par tél que votre point de comptage est retiré de la liste des interventions.

Pheel
Le 07/03/2016 à 10:06:49

Le directeur financier d’EDF, Thomas Piquemal, a présenté sa démission en raison d’un désaccord sur la faisabilité du projet controversé de construction de deux réacteurs EPR à Hinkley Point, en Angleterre.
Il est en désaccord « sur la faisabilité à court terme » de ce projet gigantesque de 24,5 milliards d’euros – plus que la valorisation de 21,6 milliards d’EDF en Bourse, pour lequel le géant français de l’électricité tarde à prendre une décision finale d’investissement, ultime étape pour sa concrétisation.
On comprend qu’il soit urgent pour EDF d’avoir, grâce à Linky, des consommateurs assujettis aux tarifs qui permettront de répondre à ces coûts pharaoniques. Evidemment avec Linky, les changements de contrat au moindre dépassement de puissance consommée et les coupures à distance faciliteront les choses.
Les syndicats craignent que le coût de la construction des deux réacteurs EPR ne menace l’existence même d’EDF après la signature en octobre 2015 d’un accord commercial avec l’entreprise publique chinoise CGN, qui doit supporter un tiers du financement et qui ne manquera pas d’imposer ses désidératas. Bingo, in fine ça sera donc la faute aux Chinois et qui, même, pourront en devenir propriétaires !. L’arnaque est grossière, à la proportion du projet fou. Un de plus…

Pheel
Le 07/03/2016 à 01:19:21

Bonsoir,
je vous mets ci-dessous un préambule de ma lettre que je vais adresser à mon propriétaire concernant la partie électrique.

J'attends vos commentaires. Défoulez vous!

Cordialement

Monsieur,
J’ai bien reçu la lettre datée du 23 février 2016 m’informant de la « réfection complète des installations électriques et au remplacement des convecteurs électriques ».
Je ne peux que vous en remercier et vous en féliciter !
Cependant, trois questions s’imposent à la lecture de son contenu :
- Concernant la partie électrique : Les câbles électriques qui vont être remplacés seront-ils « BLINDES » en vue des remplacements des compteurs existants par des compteurs dits « intelligents » LINKY, afin, comme vous l’écrivez : « améliorer votre confort et votre SÉCURITÉ. » (remplacement du compteur existant prévu pour la commune de Sommières au second semestre 2018)

En effet, ces futurs compteurs présentent de nombreux inconvénients comme la sécurité incendie, le risque de cancers, de maladies diverses et variées, atteinte à la vie privée, commande à distance des appareils électriques appartenant aux occupants…..

29 communes s’y sont opposées à ce jour, en France.
L’Allemagne pourtant chef de file de l’UE ayant fait marche arrière.
Le Canada ayant retiré les 100 000 compteurs suite à 8 incendies.
Surcout financier.
Intrusion dans notre vie privée
Etc.Etc. La liste est trop longue pour vous en donner ici tous les inconvénients car pour ce qui est des avantages pour le particulier dont vous faites partie dans votre vie privée ainsi que tous vos collaborateurs, j’ai beau cherché…..
Quelques liens d’information :
http://www.santepublique-editions.fr/index.html  
http://refus.linky.gazpar.free.fr/  
http://www.robindestoits.org/Compteurs-dits-intelligents-eau-gaz-electricite_r124.html  
http://www.priartem.fr/-Nationale-.html  

Explication du danger par un électricien du compteur LINKY

https://www.youtube.com/watch?v=EGzt6mIjlNI  


LINKY/ PRODUIT TOXIQUE, LA PREUVE, LE REPORTAGE

https://www.youtube.com/watch?v=EhJbLJvouvI&ebc=ANyPxKpshc-_SqZIbCCqSyl6VashgLB1uq6uT29yKNUmWCbvDcN5Xj0n_hTL8GEmQkNRiCGzdtLyiOHq3WMccqSwIBRkBh2pXA  

J’ai adressé la copie de ma lettre envoyée le 26 février au Maire de la commune de Sommières, (beaucoup de communes ignorant qu’elles seraient propriétaires de ces compteurs LINKY), à votre service « Assurances » via la messagerie en même temps que mon attestation d’assurance 2016. En avez-vous eu connaissance ?

Pouvez-vous me dire et/ou de me fournir copie d’une Assurance couvrant tous les risques pour l’installation de tels compteurs si en tant que propriétaire, vous ne vous y opposez pas? Avez-vous demandé aux différentes communes où votre organisme est implanté copie de leurs Assurances concernant ces dits compteurs?
Il semblerait que TOUTES les Assurances refusent de couvrir les risques encourus par les Ondes Électromagnétiques émises pas ces compteurs LINKY?

Concernant mon Assureur MMA, ils ne font que tourner autour du pot sans pouvoir me fournir toutes les garanties, faisant donc courir un risque, outre personnel et à mes biens, pour mon habitation que je loue en cas de dommages irréversibles et indirectement pour votre Organisme également si ce compteur m’était imposé!

Devrons-nous attendre 30 ans comme pour l’amiante pour nous émouvoir, X procès, pour faire marche arrière?
Où bien comme pour les ampoules basse consommation interdite le 19 janvier 2013 par la convention Minimata signée par 140 pays dont la France mais dont il faut attendre 2020 pour en voir sa fabrication interdite en continuant de nous empoisonner la vie !!!!

C’est pourquoi je vous invite et vous supplie en tant que Directeur de l’Habitat du Gard, bailleur, à dire NON AU COMPTEUR LINKY sur toutes les habitations en location mais également en tant que citoyen et homme responsable, ce dont je ne doute un seul instant, pour votre propre santé, celles de vos enfants, petits-enfants et amis ainsi pour celles de tous vos collaborateurs et locataires.

Êtes-vous sûr et en avez-vous la certitude Monsieur le Directeur de l’Habitat du Gard, qu’en toute connaissance de cause de ne pas figurer, demain, sur les bancs aux cotés des Maires et autres, en tant qu’accusé si par malheur ces compteurs étaient imposés par force avec toutes les conséquences décrites dans les liens ci-dessus et malgré TOUS les signaux d’alerte lancés par des experts, docteurs, scientifiques…du Monde entier? Souvenez-vous du sang contaminé, tout comme pour Monsieur Fabius et Madame Georgina Dufoix, Madame Royal n’y sera pas non plus, les lampistes oui !

La sagesse ne serait-elle pas par principe de précaution de s’abstenir en attendant mieux de par le flou existant donc l’incertitude? Vous avez ce pouvoir.
Le Principe de précaution en France et en Europe
Le principe de précaution est défini dans l'article 5 de la Charte de l'environnement, l'un des quatre textes de la Constitution depuis 2005 (annexe 2).
Article 5 : Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertaine en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veillent, par application du Principe de précaution et dans leur domaines d'attributions, à la mise en œuvre de procédures d'évaluation des risques et à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage.
Le principe de précaution est défini dans le droit communautaire par l'article 7 du Règlement 178/2002 du Parlement européen et du Conseil du 28 janvier 2002

Sachez qu’en l’absence de délivrance d’une Attestation d’assurance, couvrant tous les risques pouvant être causés par les radiofréquences du CPL couplé à un tel compteur ainsi qu’une preuve écrite que la domotique présente à mon domicile pourra continuer de fonctionner sans aucune difficulté en présence du CPL dont les radiofréquences de 63,3 Khz et 74 Khz sont prévues en superposition au 50 Hz et que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour que ce dernier n’occasionne aucun dommage en matière de santé et ne porte atteinte à la protection de mes données personnelles par votre organisme, la Mairie et/ou ERDF, ma présente lettre fait figure d’opposition à cette installation de part toutes ces raisons ici évoquées.

nenegigi30250
Le 06/03/2016 à 19:29:11

je suis du nord lille je cherche quelquin qui refuse l'installation du linky en 2020

dany
Le 06/03/2016 à 13:29:21

Suite à mes précédents com, quelques un-e-s d'entre vous m'ont écrit pour avoir des infos sur comment fabriquer un "blindage" empêchant d'enlever en votre absence un compteur situé à l'extérieur et de le remplacer par un Linky malgré votre opposition.
De fait il y a différents cas de figure selon le modèle du compteur et qu'il est incrusté dans un mur ou rapporté en surface dans un coffret proéminent.
En réponse j'ai conçu différentes solutions accessibles à de modestes talents de bricoleur pour qui voudrait faire par soi-même.
N'hésitez pas à me joindre en ENVOYANT DES PHOTOS DE VOTRE INSTALLATION.
Idem pour certain-e-s qui ont déjà conçu et construit quelque chose, ça permettra de mutualiser et généraliser ces protection anti passage en force des installateurs.
phil.mermoux-pmx@laposte.net.  

Pheel
Le 06/03/2016 à 12:55:15

réponse à DANY,
d'abord avant de lui répondre, je veux dire à tous ceux qui ont posté un commentaire qu'ils sont vraiment pas sympa !!!
si vous utilisez cet espace pour écrire vos élucubrations stériles sur le compteur et bien vous êtes nuls, vous vous regardez le nombril et ne faites pas avancer les choses.
une Internaute, Dany a posé une question. Sauf erreur ou omission de ma part, je n'ai vu aucune réponse à sa demande ! c'est NUL !

Dany, je te réponds, comme j'ai souvent répondu ici aux questions des Internautes. Oui, tu peux refuser le compteur même si tu n'es que locataire. Il faut savoir que ce n'est pas la société qui loue qui est locataire du compteur. Donc, en tant que locataire de ce compteur tu as ton mot à dire. Dans l'autre sens, le propriétaire peut refuser que soit installé ce compteur dans son bien immobilier. Cependant, chacun doit aviser l'autre de ce refus. Ton propriétaire n'a pas le droit de t'en empêcher. Tu lui téléphone pour l'aviser que tu refuses et que pour faire les choses légalement tu lui envoie par lettre RAR ce refus lui expliquant tes raisons.
si tu veux plus de renseignements, écris-moi : danielle.dubus52@gmal.com.  

danielle dubus
Le 06/03/2016 à 12:40:51

Bonjour,
Je lance à compter de lundi,pour la création d'un collectif contre l'installation de ce compteur pour ma ville de Sommières et villages alentours via les amis, familles, collègues de travail...

A suivre pour les résultats des habitants qui se sentiraient concernés...

et là ce n'est pas gagné!

A ce jour, 15 j après l'envoi de ma lettre à mon Maire, aucun écho.

Je peux me rendre compte déjà que personne et je dis bien personne parmi celles contactées n'étaient au parfum de cette future installation pour 2018 et les conséquences.

A suivre...

nenegigi30250
Le 06/03/2016 à 12:28:25

je suis contre le linki et surtout d'être épier en permanence

papy49
Le 05/03/2016 à 09:08:00

NON NON AU COMPTEURS EDF LINKY

DUPUIS
Le 05/03/2016 à 06:59:33

Je refuse catégoriquement de mettre notre santé en danger que cela plaise ou non à EDF ET AUX POLITIQUES DE CE PAYS.
L'Allemagne l'a refusé pour ses citoyens.La FRANCE EN EST ELLE INCAPABLE ?
REFUS DE CE COMPTEUR.

PRIGENT
Le 05/03/2016 à 00:37:15

Par principe de précaution je refuse cette arnaque qui semble s averer dangereuse (voir les problèmes au Canada)donc : NIET A LINKY et a ses SBIRES QUI NE PENSE QU A S'ENRICHIR AU DETRIMENT DE LA POPULATION et surtout niet a BIG BROTHER

un anonyme
Le 03/03/2016 à 23:19:23

Ils veulent du fric sans en dépenser pour la populasse de base alors il faut oublier le blindage des lignes en HLM comme ailleurs sauf pour certains !

un anonyme
Le 03/03/2016 à 15:09:21

linky n'a absolument rien de positif ,bien au contraire,il est TOXIQUE,et source de problèmes ;c'est garantie .ERDF et les pro-linky ne sont pas crédibles,et se moquent ROYALement de notre santé .NEXT-UP nous révéle la VERITE

triguel alain
Le 03/03/2016 à 14:51:45

peux ton refusez le compteur quand on est locataire d"une maison qui appartiens a la societé vilogia mon compteur est dans ma cave il sera installer pour 2020

dany
Le 03/03/2016 à 01:18:50

nenegigi, cela m'étonnerais qu'ils viennent blinder vos lignes ! c'est un gros coût financier !
il serait vraiment important que vous ayez des précisions sur ce "changement de ligne" ! Ne pouvez-vous pas demander à la société HDG ? ou aller voir sur Internet ce qu'est, et que fait ADG ?
tenez-moi au courant (CPL ? MDR) je suis intéressée par le résultat de vos recherches sur le sujet.
merci d'avance

danielle dubus
Le 02/03/2016 à 16:55:18

Bonjour,
En tant que locataire HLM j'ai adressé une LA/LR à mon Maire de ma Commune, le 25/02/2016.
Copie également adressée au propriétaire HLM Habitat du Gard.

Ce jour des salariés HDG sont passés pour m'informer du changement des lignes EDF de notre habitation pour mettre aux normes. Cela concerne 30 maisons individuelles.
Ces lignes seront elles blindées???

A suivre...

nenegigi30250
Le 02/03/2016 à 14:23:21

Héléna,

je ne connais pas de boitier grillagé tout fait dans le commerce. C'est assez facile à fabriquer soi-même. Je l'ai fait avec un cadre en -bois et une grille qui fait "couvercle". C'est possible aussi de ne placer dans le cadre qu'une barre cadenassée en travers empêchant l'accès à la clé qui permet d'ouvrir le compteur. Cette barre empêche aussi d'ouvrir le panneau de façade du compteur.
Voici mon adresse internet
phil.mermoux-pmx@laposte.net.  
Je pourrais vous passer des photos et toutes indications de bricolage
Pheel

Pheel
Le 01/03/2016 à 23:42:04

Je vous annonce que le refus de compteur (préalablement notifié) a évité à une amie le remplacement de son ancien compteur, accessible sur la rue (alors que le linky a été posé dans le boîtier voisin).

Il faut le refuser pour son aspect intrusif, liberticide, pour l'ineptie que constitue le fait de jeter du matériel actuel fiable, pour son piratage et surfacturation très probables et aussi pour le manque d'audit indépendant (comme en Allemagne et en Belgique).

Je vous rassure, ERDF a prévu de changer 80 % des compteurs actuels, et ne pourra jamais atteindre 100 %, notamment à cause des compteurs inaccessibles pour lui, dans les habitations, les granges fermées. Il faut résister pour des raisons sanitaires, macroéconomiques, pécuniaires et aussi par principe.

soleil vert
Le 01/03/2016 à 19:47:18

message à PHEEL 15-02-2016 à 14:01:28

Et où trouve t'on ce boitier grillagé pour protéger le compteur (quel magasin,marque?).
Je voudrais aider une amie qui a ses compteurs sur le palier.

HELENA

Helena
Le 01/03/2016 à 14:51:02

si tu veux signer une pétition, vois sur le site robin des toits et sur le site d'Annie Lobé, il y en a d'autres qui circulent.

danielle dubus
Le 29/02/2016 à 18:47:16

Pourquoi la pétition est-elle déjà terminée ?

pierre chantelauze
Le 29/02/2016 à 17:28:32

Je refuse le compteur linky au vue du principe de précaution et d'autant plus qu'EDF et les assurances se dégagent de toute responsabilité en cas d'incendie.

charbit
Le 29/02/2016 à 12:28:35

Les crapules dirigent ce Monde par l'intermédiaire de leurs larbins, les politiques...
Rejoingnez et signez sur changer.org la pétition contre le loitravailnonmerci mise en ligne par Caroline De Haas qui est une atteinte directe à nos droits les plus essentiels.
Les crapules sont également derrière cette loi parce qu'ils n'ont aucunes espèces d'humanité en eux...

taz
Le 27/02/2016 à 09:29:33

Non au compteur linky

Warmup56
Le 26/02/2016 à 18:24:21

petite précision à transmettre massivement pour ceux qui ont peur des menace d'EDF : coupure de courant si on n'accepte pas :
(à retrouver sur le site de "legifrance)
un client d'EDF qui ne paye plus ses factures d'électricité ne peut pas être privé d'électricité pendant la trêve hivernale. Mais cette règle de principe mérite quelques précisions...
Avant 2013, cette protection pendant la trêve hivernale ne concernait que les résidences principales de personnes ou familles bénéficiant ou ayant bénéficié d'une aide du FSL dans les 12 derniers mois. La suspension des coupures EDF concerne désormais tous les clients.

danielle dubus
Le 26/02/2016 à 08:09:23

C'est clair qu'ils sont tous pareil aussi retournons tous à la bougie mes amis !

un anonyme
Le 25/02/2016 à 23:50:46

ces crapules nous ont imposé des tas de choses, des radars sur les routes des caméras partout, mais le linky c'est la goutte d'eau ! il ne doit pas passer dans nos maisons ! sinon nous sommes cuits c'est le cas de le dire ! pour ceux qui sont encore éveillés c'est le moment de tenir bon et de refuser sans entrer dans des débats stériles à savoir s'il est dangereux ou pas puisque c'est clair qu'il est dangereux tout autant qu'il est intrusif et qu'il nous faudra payer en plus pour supporter cette saleté !

babeth
Le 25/02/2016 à 23:25:47

réponse à Bollo et Anonyme :
le gouvernement suivant sera pareil, peut-être pire, puisque à chaque nouvelle élection présidentielle c'est de pire en pire ... !
Le coût de 5 milliard d'euros n'est pas un coût mais une rentrée financière pour EDF. Certes, EDF a investi cette somme mais elle la récupère sur nos facture et grâce au linky qui lui fait faire des économies et pas à nous !

danielle dubus
Le 25/02/2016 à 17:08:11

ÇA PROUVE QU'HORMIS LE FAIT DE S'EN METTRE PLEIN LES POCHES PAR TOUS LES MOYENS ET DE NUIRE À LA SANTÉ D'AUTRUI CE GOUVERNEMENT N'A PLUS AUCUNE CRÉDIBILITÉ À TOUS LES NIVEAUX ! IL EST TEMPS QU'IL PRENNE CONGÉ !

un anonyme
Le 25/02/2016 à 15:14:49

bonjour,
je refuse le compteur Linky ( et les autes à venir ,eau,gaz) du fait du simple principe de précaution en attendant d avoir des études objectives et indépendantes sur l effet des ondes émises.
De plus cet appareil conçu il y a déjà 10 ans sera trés rapidement obsolete. Ce qui est un vrai scandale vu le cout de la mise en place (5milliards d'€).
Un appareil totalement inutile, couteux et potentiellement dangereux pour la santé.Je pense que ce scandale économico-sanitaire fera beaucoup de bruits lorsqu'il sera révélé.
On ne pourra pas dire que l'on ne savait pas !

restons mobilisé.

bollo
Le 25/02/2016 à 12:50:46

Soleil Vert,
ce sont tellement de grands bandits qu'ils sont capables, grâce à leur société de lobbying , de faire voter une loi ou un amendement.
Actuellement il y a une rumeur qui évoquerait que Ségolène Royale ferait voter une loi interdisant aux Conseils municipaux de délibérer contre le linky...
bon... pour l'instant... pas de certitude sur l'origine de cette info... mais soyons prudents...

danielle dubus
Le 25/02/2016 à 12:01:29

Soyons pragmatiques : les sous-traitant posent le linky en l'absence des occupants, si le compteur est accessible, quelque soit l'avis. Cependant, en plus du RAR, le fait de téléphoner au sous-traitant (dont le numéro figure sur l'avis de passage par courrier qu'on doit tous recevoir), en donnant le numéro de point de livraison et de comptage doit éviter la pose, puisque la personne m'a affirmé que, suite à mes démarches, mon compteur est retiré de la liste d'intervention. Une amie a fait de même, elle va toutefois surveiller si l'installateur ne fait pas de zèle, puisque le changement état prévu pour lundi prochain (on va vite le savoir !).

Donc en principe, ceux qui ont clairement affirmé leur refus devraient échapper à la pose d'office, si le compteur est accessible, mais c'est à surveiller. Pour les personnes dont le compteur est à l'intérieur du logement, ne pas tenir compte des baratins des poseurs ("obligatoire, huissier, gendarmes") pour influencer les personnes âgées : avec la même procédure, ils ne devraient pas plus vous enquiquiner.

Mais le refus à grande échelle et des municipalités est la meilleure arme, et malheureusement, beaucoup sont devenus apathiques, désabusés, manipulables et soumis. Mais notre résistance ne sera pas vaine.

Pour la suite, on sera en paix....jusqu'à ce qu'ils reviennent à la charge (et ils le feront) ; cela dépend aussi du nombre de refus qu'ils auront et du buzz médiatique à ce sujet (pour le moment, c'est l'omerta). Pour faire payer la relève à pied, il faudra une loi et un décret, on n'en est pas là. Donc confiance !!

soleil vert
Le 25/02/2016 à 09:44:16

bonjour Nanard,
bravo pour votre engagement !
le principe de précaution s'impose dans cette situation et vous l'avez saisi. Merci pour vos concitoyens

danielle dubus
Le 24/02/2016 à 17:45:29

j essaye de joindre le comité qui c'est constitué dans le languedoc Roussillon si vous avez ce message merci de me répondre par mail merci de votre collaboration
geidl

geidl
Le 24/02/2016 à 17:35:52

Ayant des responsabilité au niveau de ma commune et soucieux de l'avenir de nos citoyens,sans avoir d'autres explications de la part d'organismes indépendants; je ne souhaite pas voir ses installations se développes aux détriment de la santé de tous et pour l'unique profit d'investisseurs pour qui l'être humain passe en second plant ! Supprimer des emplois est bien une spécialité du soit disant modernisme et informatisation à tout va, étant eux mêmes les marionnettes des puissances financière. Il semble bien incertain que toutes les informations connectées par un tel appareil, ne servent qu'à établir une facture...Le respect de nos vie privée est de plus en plus compromis.

nanard
Le 24/02/2016 à 16:04:15

Je pense que les locataires qui ont leur compteur dans les parties communes auront du mal à refuser la pose de Linky (même pendant leur absence). Les locataires avec compteur dans leur logement (et les autres aussi) devraient avertir leur propriétaire et leur syndic du risque accru d'incendie et de pannes non assurables, ça les fera réfléchir.

Pour les propriétaires, cela semble plus simple, même si le compteur est accessible à l'extérieur. On ne pourra pas s'affranchir de la lettre RAR, et de coups de téléphone à ERDF et l'installateur. J'ai reçu ce matin mon avis de changement de compteur (pour avril). j'ai tél direct à la boîte sous-traitante en leur affirmant mon refus catégorique et mes démarches. La personne n'a pas semblé surprise, elle a noté mes raisons et mes coordonnées et m'a affirmé qu'ils ne poseront pas de linky chez moi. Cela parait trop simple, mais pour le moment ça marche.... Le seul problème, c'est que le refus affirmé demeure bien trop marginal (1 % de foyers), on est loin du point de basculement

soleil vert
Le 24/02/2016 à 15:40:55

Parfaitement d'accord avec Danielle mais moi je pense que d'abord nous somme client d'un service ou d'un produit qui est Electricité, le compteur étant juste le moyen de comptage de notre consommation afin de déterminer notre paiement.Il n'a pas d'autres fonctions et ne doit pas en avoir d'autres.
Dans le cas présent le linky permet en plus d'autres fonctions qui ne sont pas mentionnées dans le contrat : le contrôle, le flicage, la possibilité d'interférer chez nous.
D'autre part il y a aussi la fourniture qui n'est pas la même puisqu'elle est polluée par le cpl rajouté au " produit Electricité" pour lequel nous avons souscrit tout comme si nous avions commandé un pull et qu'on nous livre un gilet !
Rien ne correspond plus à notre contrat et c'est cela qui peut servir de base à notre refus, bien sûr ne pas oublier les nombreuses conséquences de "ce produit" non conforme à notre contrat et nos attentes !
Nous avons tendance à oublier parmi ce "tumulte" que nous sommes des clients et eux des fournisseurs, tout le reste ne sont que des problèmes annexes car d'abord ce qui compte c'est notre santé, notre confort d'utilisation, et que le produit nous apporte satisfaction en correspondant parfaitement au termes de notre contrat.
Aujourd'hui ce n'est pas le cas, donc on refuse point !

babeth
Le 24/02/2016 à 11:14:45

Bonjour.
Je n'arrive pas à comprendre.
Annie Lobbé explique du 63 à 65 mégahertz vont passer dans nos circuits électriques de 50 Hz.
Et d'autre personne explique 148 à 400 Khz qui se superposent à la fréquence de 50 hz, je voudrais s'avoir quelle est la bonne version.
Cordialement.

njp
Le 24/02/2016 à 10:35:34

le refuser oui, j'espère que tu as fait le nécessaire pour cela David.
Danielle

danielle dubus
Le 24/02/2016 à 09:50:52

je ne souhaite pas vivre avec les ondes électron magnétiques

bauweraerts-huyghbaert
Le 24/02/2016 à 09:49:55

merci Soleil vert pour ces informations.
Je me disais une chose : oui, nous ne sommes pas propriétaires des compteurs, mais nous en sommes locataires.
Dans quelle mesure un bailleur peut-îl nous changer l'objet de notre location ? nous devrions avoir notre mot à dire ! qu'en pensez-vous, tous les participants de ce forum ?
cette notion est-elle opposable ?
imaginer que le bailleur de votre logement décide de le changer... ! LOL ! n'est-ce pas la même idée pour le compteur ?
allez, les gens ! à vos copies ! LOL !

danielle dubus
Le 24/02/2016 à 09:44:17

Je refuse ce compteur hautement toxique et donc nuisible à la santé, ainsi que tous ses autres inconvients : attiente à la vie privée, augmentation des prix, etc....

DAVID
Le 24/02/2016 à 09:15:17

réponse à mimiche,
oui nous pouvons le refuser et même la commune peut le refuser.
vas voir sur le site robin des toits, sur le site santé éditions et sur le site de Stéphane Lhomme : http://refus.linky.gazpar.free.fr  

si tu veux des renseignements tu peux me contacter : danielle.dubus52@gmail.com.  

danielle dubus
Le 24/02/2016 à 08:18:14

PEUT TON REFUSER LE COMPTEUR A L INTERIEUR D UNE MAISON ??

mimiche
Le 24/02/2016 à 07:46:14

bonjour a tous , le 29 fevrier 2OH 50 . FRANCE 4 , ON N'EST PLUS DES PIGEONS . SI EDF NE SUPPRIME PAS !!! EDF a fait pression sur la journaliste courageuse qui m'avait interviewe . ¨PAS DE FR 3 ! LA DICTATURE C'est tres GRAVE .

ROMARIN
Le 24/02/2016 à 07:03:27

Aujourd'hui, passant à vélo, je tombe sur un technicien sous-traitant d'ERDF, pas loin de chez moi. Longue discussion, courtoise (le gars était assez sympa).

Me dit qu'ils ne sont plus que deux sur le quartier, les autres, des jeunes "posaient mal les compteurs" (sic).

ERDF pose partout à marche forcée, il parait que 100 % des foyers de Nice ont été pourvus.
Pour ce qui nous intéresse, il me dit que pour les compteurs à l'extérieur des maisons, des appartements, il pose systématiquement (même un compteur de 1957 changé, "qui fonctionnait encore parfaitement"). Il me dit que si quelqu'un écrit dessus le boîtier qu'il ne veut pas de Linky, il téléphone à son patron, fait une photo de la porte et attend le feu vert de son chef pour poser quand même.

Autrement dit, si votre compteur n'est pas à l'intérieur de votre logement, vous êtes mal barrés, ils poseront quand même Linky "car le compteurs ne vous appartient pas". DONC, il faut empêcher l'ouverture du volet du boîtier ; je ne vois pas d'autre possibilité que poser des pattes et un cadenas, voire de le grillager, et de coller dessus le REFUS (et l'accusé de réception de votre RAR à ERDF). Ou si votre boîtier est devant chez vous, vous vous garez collé devant...tout contre et vous bougez pas la voiture

soleil vert
Le 24/02/2016 à 00:40:06

Peut on refuser le compteur Linky

mimiche
Le 23/02/2016 à 20:25:29

réponse à Tagis,
il faut dès maintenant envoyer la lettre de refus, une à EDF (adresse sur la facture), la même à EDF siège régional et la même à ERDF siège social de la région le tout en RAR.
EDF commence à ne pas respecter le calendrier prévu.
Ne pas perdre l'accusé de réception.
si tu veux une lettre type bien chiadée, tu peux me contacter par mail, je te l'enverrai : danielle.dubus52@gmail.com.  
(elle sera sous fichier Word)

danielle dubus
Le 23/02/2016 à 09:25:46

Bonjour,

Chez, le linky ne sera installé qu'a partir de 2021 (selon le site de nos amis ERDF).
Dois-je dés aujourd'hui écrire mon courrier de refus ??
Cela ne risque-t-il pas de ne pas avoir l'effet souhaité ?

Merci pour vos avis.
Et surtout, merci pour tout vos commentaires et infos carrément utiles !!!!

Tagis
Le 23/02/2016 à 06:35:16

Si vous ne l'avez pas encore eue, voici une excellente adresse pour la lutte contre les compteurs communicants Linky et Gazpar. Il s'agit du site de Stéphane Lhomme, conseiller municipal de Saint-Macaire, qui semble avoir pris les choses en main : http://refus.linky.gazpar.free.fr/.  

Il y a des documents à envoyer à vos maires et des informations à connaître.

Nous ne lâcherons rien.

Bon courage à tous.

BibiCabaya
Le 22/02/2016 à 23:35:23

Soleil vert, va voir plus bas sur cet espace j'ai indiqué clairement les raisons qu'ils faut donner en priorité à EDF sur notre refus.
j'ai listé tous les points et leur demande un courrier officiel attestant des garanties que je demande... !
on attendra longtemps le courrier mais on peut aussi retourner leur silence contre eux : qui ne dit rien consent !!! lol !

danielle dubus
Le 20/02/2016 à 13:57:27

BONJOUR URGENT ,EDF INSTALLE A MARCHE FORCEE LES LINKY A NIORT .LA POLICE EST INTERVENUE !!! LES HOSTILITES SONT OUVERTES ! SANS DEMANDER ET SANS PREVENIR LES PERSONNES !!!

ROMARIN
Le 20/02/2016 à 13:41:23

J'ai contacté GRDF (Gazpar) par mail, qui m'a répondu avoir bien reçu mon refus, mais demande de lui expliquer mes raisons par courrier à leur adresse. Ben je vais le faire, des fois que la stratégie gazpar soit plus anticipatrice que l'entêtement des linkeurs....

soleil vert
Le 20/02/2016 à 09:59:22

lien intéressant pour MARC

http://refus.linky.gazpar.free.fr/contacter-maire-demander-retrait.htm  

danielle dubus
Le 19/02/2016 à 22:39:14

@Danielle Dubus
Merci pour les infos concernant les compteurs en immeuble...
Je vais faire une recherche dans ce sens et si possible, je déposerais les infos/liens ici même.
Cdlt.

Denis
Le 19/02/2016 à 15:35:55

C
Sans scrupule, l'argent d'abord ! la sante de nos enfants après !