actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Rando Plogoff dimanche 25 aout

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

victoire pour Gabriel Dufils

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Transition OUI, Linky NON

Mise en ligne du 22/06/2015 au 06/10/2015

Jeudi 9 juillet 2015 à 10h30, le Sénat entamera la nouvelle lecture du projet de loi, adopté par l'Assemblée nationale en nouvelle lecture après engagement de la procédure accélérée, relatif à la transition énergétique pour la croissance verte.

Bilan de la cyberaction :

2580 participants

Le compteur Linky a été adopté.

Présentation de la cyberaction :

Notre dernière cyber @ction sur le sujet en direction des députés est toujours opérationnelle
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/linky-sante-pas-big-brother-chez-mo-952.html  
Nos Cyber @ctions sur le linky n'auront pas été inutiles.
Voir le compte rendu du Sénat (voir ci-dessous).

M. Ladislas Poniatowski, rapporteur. -
Certains considèrent que le compteur Linky est la chose la plus dangereuse du monde et ils le font savoir avec force. Tout est relatif. On n'a pas recensé plus d'une centaine de cas où la maladie est liée à une sensibilité particulière à l'électromagnétisme. De là à interdire ou à retarder l'installation de ces compteurs sur l'ensemble du territoire... C'est excessif.
M. Joël Labbé. - Nous souhaitions prendre en compte le cas des personnes électro-sensibles.
M. Ladislas Poniatowski, rapporteur. - Pourquoi ne pas retirer votre amendement pour le redéposer en séance ?
M. Jean-Claude Lenoir, président. - En matière de stratégie, il faut faire confiance aux généraux...
M. Joël Labbé. - Je retire mon amendement.

Nous vous proposons d'inviter les sénateurs à adopter l'amendement concernant le Linky

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,

La loi de transition énergétique, qui sera votée en juillet prévoit de rendre obligatoire le Linky, un nouveau compteur électrique qui émet des radiofréquences.

Considérant que ces nouveaux compteurs émettent des fréquences radioélectriques générant des niveaux d'exposition atteignant jusqu'à 3V/m à 1m de certains modules et présentent un risque pour les personnes dont la maladie est liée à une sensibilité particulière à l'électromagnétisme, je demande que chaque personne puisse bénéficier de la liberté d'accepter ou refuser l'installation de ce compteur dans son habitation.

Dans cette attente, je vous prie de croire en ma vigilance sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

22 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Non à Linky !!!! Si vous voulez également bien nous apporter votre soutien, voici une cyberaction en réponse à un scandale liés aux compteurs intelligents à Tours : http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/demande-expertise-judicaire-indepen-1195.html  
cyberaction : Demande d'Expertise Judicaire Indépendante sur le Compteur Linky

Merci vivement

Amir Hossein
Le 06/09/2016 à 11:59:42

D'ici 2021, 90 % des compteurs électriques français vont être remplacés par des compteurs communicants Linky. Ce projet est piloté par ERDF, le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité sur 95 % du territoire.. Ces nouveaux compteurs ont officiellement pour objectifs annoncés d'améliorer la gestion des flux de consommation et de production sur le réseau de distribution, faciliter l'intégration des énergies renouvelables et favoriser les économies d'énergie grâce notamment au pilotage à distance et à la télé-relève..

Le déploiement des réseaux et compteurs communicants est essentiel pour que la transition énergétique vers un système 100 % renouvelable soit techniquement réalisable, notamment pour mieux mesurer voire contrôler la production d'énergie renouvelable et la consommation. Toutefois, le compteur communicant Linky est une occasion manquée pour apporter les services rendus aux consommateurs (l'affichage déporté n'est proposé gratuitement qu'aux clients en situation de précarité énergétique) et aux producteurs (les possibilités de télégestion de l’installation sont limitées).

L'installation de ces compteurs concerne tous les consommateurs, quel que soit leur fournisseur : les clients d'Enercoop sont donc logés à la même enseigne que les autres.

Linky est un compteur communicant et non un compteur intelligent au sens où les services qu'il peut proposer dans la version déployée sont relativement limités par rapport à l'état de l'art en la matière : Linky se limite à transmettre les informations au gestionnaire de réseau et à proposer quelques actions de pilotage à distance. Actuellement, plusieurs interrogations demeurent sur le déploiement de Linky en France.


Le bénéfice environnemental et énergétique


Le compteur devrait être bénéfique pour la mesure des injections et soutirages ainsi que la gestion du réseau électrique, la maîtrise des pointes de consommation, voire la baisse de la consommation d'électricité¹, à condition que ERDF et les acteurs de marché (fournisseurs d'énergie, opérateurs d'effacement) en donnent effectivement les moyens aux consommateurs.

Linky permettra à Enercoop de facturer systématiquement sur des consommations réelles, et non plus sur la base d'estimations. Par ailleurs, les consommateurs et les collectivités devraient pouvoir bénéficier des données de production et de consommation, ce qui est une base pour prendre conscience de sa consommation énergétique, en vue de la réduire et également mettre en place des politiques publiques locales cohérentes.

À lui seul, il est peu probable que le compteur Linky puisse réduire la consommation d'énergie même si l'ADEME estime jusqu'à 10 % les économies d'énergie possibles avec une bonne appropriation et utilisation par les ménages². Pour réduire effectivement les consommations d'énergie , il serait préférable de proposer un affichage déporté des consommations associé à un accompagnement des ménages : ainsi, le gain envisagé pourrait atteindre 15 % à 20 % sans investissements majeurs³.

Le coût du compteur


La pose ne sera pas facturée directement aux consommateurs : le coût du chantier, plus de 5 milliards d'euros, amorti sur 20 ans, sera financé par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité (TURPE) payé par les usagers du réseau⁴. ERDF annonce que les économies réalisées grâce au Linky vont couvrir ce financement mais de nombreux acteurs craignent que le déploiement de Linky n'engendre une hausse du TURPE...

La propriété et le refus du compteur


Le compteur appartient à la collectivité qui a généralement délégué la compétence de gestion des réseaux de distribution aux autorités organisatrices de la distribution d'énergie ou AODE (souvent des syndicats départementaux d'énergie), cependant, les compteurs font partie du domaine concédé par les AODE à ERDF.

En l'absence de réglementation claire et de jurisprudence sur les décisions de communes et de citoyens de refuser l'installation du compteur Linky, il apparaît risqué de refuser le compteur Linky⁵. Il n'y a pas de sanctions prévues, cependant, un juge pourrait établir des amendes et indemnités spécifiques pour ERDF comme pour les collectivités ou personnes refusant l'installation du Linky.

Sans admettre la possibilité de refuser le compteur, la Commission de régulation de l'énergie envisage toutefois d'établir des "prestations résiduelles de relève à pied" au moins tous les 6 mois pour les personnes refusant le changement de compteur⁶, frais qui avaient été établis, dans un projet local de déploiement de compteurs communicants de gaz à 19 € HT par relève tous les 6 mois.

L'accès et la sécurité des données


Le nouveau compteur communicant pourra enregistrer toutes les 30 minutes la consommation d'électricité et transmettre quotidiennement ces données à ERDF qui les utilisera ou les enverra aux acteurs concernés (collectivités, fournisseurs...).

Même si le volume de données produit et valorisable sera consistant, il ne sera pas suffisant pour connaître et analyser les usages des consommateurs. Le consommateur doit bien donner son accord sur la collecte et l'utilisation des données collectées par Linky, mais il faut par ailleurs que le gestionnaire du réseau donne des gages pour le respect de la vie privée et contre tout risque de piratage ou d'usage mal intentionné des données recueillies⁷.

Les risques sanitaires


Le débat sur les effets sur la santé de Linky, utilisant la technologie du courant porteur en ligne (CPL) est plus récent mais non moins virulent : s'il peut poser problème aux électro-sensibles qui peuvent le refuser⁸, le nouveau compteur n’augmentera a priori que de peu l'intensité des ondes électro-magnétiques du logement déjà submergé d'un brouillard électronique⁹.. Bien que pouvant récolter des données de consommation que toutes les 30 minutes, le compteur n’émettra et ne transmettra ces données par CPL qu'une fois par jour pendant moins d'une minute. Un rapport de l'ANSES très attendu devrait clarifier cette question des ondes courant 2016.

Les risques d'incendies


Au Canada et dans d'autres pays où des compteurs communicants ont été installés, ce matériel aurait causé des incendies. Toutefois, les technologies étant différentes, il est difficile de rapporter cela au déploiement du Linky en France. Lors de la phase d'expérimentation de Linky sur l'agglomération lyonnaise et en Indre-et-Loire, sur environ 300 000 compteurs installés, il y a eu 8 cas d'incendies, causés non pas directement par le compteur Linky mais à un mauvais serrage mécanique des câbles d'arrivée électrique. Depuis, la nouvelle version du compteur déployé ainsi qu'un meilleur suivi de l'installation devrait limiter ce risque.¹⁰

En conclusion, en l'état actuel des connaissances et retours d'expériences, Enercoop comprend les craintes et respecte les choix de nombreux consommateurs et communes de refuser le compteur. Il en revient aux collectivités concédantes et au gestionnaire de réseau de distribution de faire preuve de pédagogie et de concertation sur le déploiement de Linky.

Pour le réseau de coopératives Enercoop, le compteur Linky est une occasion manquée pour accélérer la transition énergétique, notamment sur son volet de maîtrise de la demande en énergie. Au regard de la richesse des points de vues des coopératives et de leurs sociétaires, et Linky n'ayant pas encore eu l'occasion de faire ses preuves, Enercoop poursuit sa veille sur le déploiement de Linky, notamment sur les avantages annoncés et les risques dénoncés.

Compte tenu de son attachement aux valeurs coopératives, le réseau invite les sociétaires et les clients Enercoop à contribuer, au travers d'arguments factuels et sourcés, au débat et à l'évolution du positionnement du réseau Enercoop.


Ce texte reflète la position d'Enercoop en date du 20 mai 2016. Il peut évoluer en fonction des retours d'expériences sur le déploiement du compteur communicant Linky et des débats entre les coopératives et leurs membres.


Dans l'attente de la création d'un espace collaboratif adéquat, pour débattre, commenter ou proposer d'amender la note, vous pouvez vous inscrire à la liste de discussion debat-linky@listes.enercoop.org.   . Pour cela, envoyez un courriel à sympa@listes.enercoop.org.   en écrivant dans l'objet du courriel « SUB debat-linky ».



¹Avis de l'ADEME sur le compteur Linky, juillet 2015

² Ibid, ADEME, juillet 2015

³ Étude d'Enercoop basée sur les retours d’expériences suite à la formation et à l'usage de l'outil d'autodiagnostic Docteur Watt

⁴ Ce qu'il faut savoir sur le compteur Linky – site internet de la Commission de régulation de l'énergie

⁵ Note d’analyse juridique relative au déploiement des compteurs communicants Linky sous l’anglede l’étendue des droits, obligations et responsabilités impartis aux AODE, Ravetto Associés, pour la FNCCR, février 2016

⁶ Délibération portant décision sur la tarification des prestations annexes réalisées à titre exclusif par les gestionnaires de réseaux de distribution d’électricité, Commission de régulation de l'énergie, 3 mars 2016

⁷ Position sur le stockage des données par Linky, CNIL, 30 novembre 2015

⁸ Linky : ERDF s’engage pour des mesures indépendantes, CRIIREM, 17 mars 2016

⁹ Compteurs Linky, Dangereux ou pas ? UFC Que Choisir, 13 janvier 2016

¹⁰ Ibid, UFC Que Choisir, 13 janvier 2016

Bien coordialement
--

Samira
Chargée de Clientèle
16/18 Quai de Loire
75019 PARIS
01 75 44 41 56
service-client@enercoop.fr.  
 www.enercoop.fr.  

ENERCOOP
Le 16/07/2016 à 10:46:09

pollution radiofrequences cancerigenes, risques d'incendies non couvert par les assurances , big brother

geo man
Le 15/02/2016 à 14:50:47

science sans conscience n'est que ruine de l'âme. Que vont ils nous trouver comme autre miracle, après ce joli linky ?

smedom
Le 23/11/2015 à 22:40:17


De la part d'Annie Lobé, journaliste scientifique indépendante

Le nouveau compteur électrique "intelligent" Linky provoque incendies et pannes, injecte du CPL dans les circuits électriques(radiofréquences de 100 à 400 kilohertz, officiellement reconnues"potentiellement cancérigènes" par le centre international de recherche sur le cancer, qui dépend de l'OMS, depuis le 31 mai 2011). Le système Linky permet à des opérateurs privés d'éteindre vos appareils à distance et de surveiller vos activités via la transmission en temps réel de votre consommation électrique, rend
la France entière vulnérable au piratage, à l'espionnage et au cyber-terrorisme, jusqu'au black-out généralisé.

La loi de transition énergétique publiée le 18 août 2015 instaure le déploiement de 35 millions de compteurs Linky, dont le vôtre, et celui de tous les commerçants et petites entreprises d'une puissance inférieure ou égale à 36 kVa.

Le coût de ce projet insensé est de 7 milliards d'euros, sans compter le remplacement des compteurs et des concentrateurs dont la durée de vie n'est respectivement que de 15 ans et 10 ans (voir ci-joint
quelles entreprises s'en mettront plein les poches). Au Québec, où 9 millions de compteurs "intelligents" ont été installés, toutes les factures ont augmenté.

Pour savoir comment refuser ce remplacement de votre compteur, si vous habitez en région parisienne, vous pouvez venir au dîner débat ce mardi 6 octobre à 19 heures, au restaurant de crêpes et de galettes Armoric Saveurs, 95 rue de Saussure 75017 Paris, métro
Wagram :
http://www.santepublique-editions.fr/comment-refuser-le-compteur-linky-chez-vous.html  
(réservation souhaitée : 01 40 53 93 47)

Si vous ne pouvez pas venir, vous trouverez ici des moyens de lutte : affiches à proposer aux commerçants, flyers à distribuer sur les
marchés, lettre à distribuer à vos voisins et lettre à envoyer en recommandée à votre maire, car la
commune est propriétaire des réseaux électriques :
http://www.santepublique-editions.fr/agir-avec-vos-voisins-contre-l-implantation-des-compteurs-linky-dans-votre-immeuble.html  

D'autres conseils importants et très urgents ne peuvent pas être communiqués par mail ni par téléphone. Pour les recevoir par courrier postal, vous pouvez faire parvenir une grande enveloppe A4 à votre adresse, timbrée pour un poids de 100g (veuillez joindre 3 timbres de 20g pour payer le prix des photocopies) à l'adresse suivante :
SantéPublique éditions
20 avenue de Stalingrad
94260 FRESNES

Dans la première version du texte adopté par l'Assemblée nationale le 14 octobre 2014 figuraient des sanctions en cas de refus du Linky.

Nous devons remercier les personnes qui ont envoyé chaque jour, en juin et juillet 2015, des centaines de mails aux parlementaires et plus de 40 lettres recommandées et Chronopost à Ségolène Royal, ainsi
que les 33.000 signataires des pétitions remises le 10 juillet 2015 à son chef de cabinet.

Car cette mobilisation a eu au moins un effet : la sanction ne figure pas dans le texte publié le 18 août 2015 qui instaure donc, sans obligation, le déploiement de 35 millions de compteurs Linky (en
revanche, la sanction est maintenue à 1.500 euros en cas de refus du compteur individuel de chauffage dans les immeubles à chauffage collectif).

Mais cette sanction relative au Linky peut être introduite par une ordonnance (signée par le président de la République). Il faut donc maintenir le haut niveau de mobilisation qui a été atteint cet été.

Le niveau de préoccupation est élevé, car EDF a trouvé une parade sournoise : ses nouvelles conditions générales de vente (CGV).

Pour les particuliers, les CGV sont en vigueur depuis le 15 juillet 2015 (voir mon mail à du 11 août 2015 à Que Choisir )*

Pour les entreprises, vous avez trois mois à compter de la réception de la lettre d'EDF** pour résilier le contrat, ou accepter les nouvelles CGV, le couteau sur la gorge!**

Next-up souligne : "On constate à l'analyse du courrier qu'EDF fait carrément une rupture unilatérale de contrat pour imposer la Dirty Electricity du Linky en laissant très simplement comme choix à ses clients : soit vous acceptez le nouveau contrat, soit dans le cas contraire, grand seigneur, généreusement et avec beaucoup de mansuétude, EDF s'octroie le droit de vous autoriser un renoncement par une résiliation, sic : "sans pénalités dans un délai de 3 mois à compter de la réception de la présente information".

Voir ici les deux nouvelles vidéos de Next-up :

http://videos.next-up.org/EhsTvNews/Linky_contrat_EDF/  
(pourquoi un nouveau contrat pour le Linky ? - comparatif avec votre
contrat actuel EDF)
http://videos.next-up.org/EhsTvNews/Linky_contrat/  
(sur les règles qui régissent le droit commercial - votre contrat EDF).

Mail du 11 août 2015 :
*http://www.santepublique-editions.fr/mail-appel-a-mobilisation-generale-contre-le-compteur-linky.html  
Lettre d'EDF aux clients non résidentiels (entreprises,
commerçants...) :
**http://www.next-up.org/pdf/EDF_Lettre_modifications_CGV_25_09_2015.pdf  

EDF oublie simplement qu'elle n'est pas propriétaire des réseaux électriques, qui appartiennent aux communes, et qu'en agissant ainsi elle viole le droit de la propriété...

Voici deux vidéos, sources d'inspiration pour notre action :

La révolution a commencé contre les compteurs intelligents, en République Dominicaine :
https://takebackyourpower.net/hundreds-of-angry-customers-pull-smart-meters-video/  

Désobéir aux lois, c'est un devoir quand les lois sont iniques (Matt
Damon lit un discours de Howard Zinn en 1970)
https://www.youtube.com/watch?v=BrwhCV20Vhw  

Enfin, je vous invite à envoyer directement par mail la pétition au Cabinet de Madame Royal pour lui demander de ne pas signer les décrets d'application de sa loi du 18 août 2015 :
http://www.santepublique-editions.fr/petition-contre-linky-le-compteur-a-radiofrequences.html  

Merci beaucoup.

Bien sincèrement à vous,
Annie Lobé
Journaliste scientifique indépendante.
http://www.santepublique-editions.fr  

Annie Lobé
Le 06/10/2015 à 08:20:01

L'existence des pathologie de personnes "radiosensibles" relève d'un processus sociologique qui se rapproche de l'hystérie collective. N'oublions pas les délicieux articles sur les méfaits du train à vapeur dont l'incroyable vitesse (50km/h) déclenchait chez certains toutes sortes de troubles que certains médecins relayaient "scientifiquement. A ce jour aucune étude validée n'a mis en évidence ce trouble dont la labilité symptomatique est à elle seule une preuve (les radio sensibles vivent leur troubles selon un biais cognitif classique: on ne retient la cause que lorsque les conditions la valident et on oublie les fois où l'effet se produit sans la cause. Exemple classique: les femmes accouchent les jours de pleine lune. Ainsi si aux urgences beaucoup de femmes enceintes sont passées un soir de pleine lune on fait le lien, en oubliant les nombreuses autres soirées sans pleine lune où elles étaient nombreuses)

Antoine BARRIERE
Le 07/09/2015 à 22:35:11

j'ai une sensibilité qui me permet de détecter des changements de champ magnétique à 800 km de distance (chapeau bas Mr Benveniste...), alors, Mr le Sénateur..., vous pensez vraiment que des radiofréquences de 3V/M à 1m de nos lits ne vont pas nous empêcher de dormir...?
Dormez tranquilles braves gens, le Sénat veille...
ou plutôt
Dormez tranquilles braves sénateurs, le Linky nous réveille!

didier31700
Le 27/07/2015 à 23:18:45

En anglais le verbe to link signifie dans le meilleur des cas: relier, et dans le pire: enchaîner.
EDF veut donc relier son coffre-fort directement aux porte-feuilles des citoyens ou enchaîner ceux-ci à ses prises de positions unilatérales...
Qui a dit: "le fascisme ne passera pas!" ?
C'est déjà fait! idem avec la 3G; idem avec les aliments contaminés; idem avec la pub; idem avec la croissance verte; idem avec TAFTA... etc. (c'est sans fin!!!)

roland guétat
Le 23/07/2015 à 09:45:37

je suis hyper sensible aux ondes je ne veux pas de Linky

Chris
Le 10/07/2015 à 19:54:55

Compte tenu du nombre de malades (electro-sensibles) et des études dénonçant les effets néfastes des CEM sur la santé j'ai demandé le report ou l'annulation de l'application du dispositif Linky au nom du principe de précaution.

Merci pour toutes vos infos et votre travail.
Voici un extrait de message reçu des RDT (un des bons spécialistes de la question des CEM)

..."L'Allemagne et l'Autriche ont rejeté la généralisation de l'installation de ces compteurs.
BON A SAVOIR :
1- Juillet 2013 - AUTRICHE : aucune obligation d'accepter un "smartmeter" (traduction française fichier PDF joint)
2- Janvier 2014 - le gouvernement allemand a émis des réserves sur déploiement des nouveaux compteurs intelligents :
http://www.energystream-solucom.fr/2013/12/2014-la-fin-des-compteurs-intelligents-en-allemagne/  
3- Janvier 2012 - les compteurs d'électricité intelligents déjà piratés :
http://www.nikopik.com/2012/01/les-compteurs-delectricite-intelligents-deja-pirates.html  

Prenez votre plus belle plume et écrivez à tous vos Parlementaires pour les informer de la réalité des conséquences du déploiement généralisé de ce compteur déclinées sur la fiche ci-jointe.
Joignez la fiche technique ci-jointe à votre courrier, adressé aux députés de votre département : liste des députés par département

---
Ci-après un lien vers une pétition anti-Linky :
http://www.petitions24.net/contre_le_deploiement_du_linky  
---
Voir également :

- Campagne anti compteurs "intelligents" radio relevés - Robin des Toits - Février 2014

LINKY_fiche_technique_RdT.pdf  (66.77 Ko) 
LINKY_fiche_technique_RdT.pdf  (66.77 Ko) 
Autriche;Aucune obligation de prendre un „Smartmeter“.pdf  (87.31 Ko) 
Autriche;Aucune obligation de prendre un „Smartmeter“.pdf  (87.31 Ko)" fin de l'extrait.

Didier V.

Didier V.
Le 02/07/2015 à 15:33:33

Avec le linky ajouté à toutes les autres pollutions électromagnétiques c'est le prochain scandale sanitaire assuré.Ces Ondes n'ont ni odeurs, ni couleurs, nous sommes TOUS impactés.
"SCIENCE SANS CONSCIENCE N'EST QUE RUINE DE L’ÂME"
Rabelais. Ruine de l'humanité.

clairvoyance
Le 01/07/2015 à 17:47:39

liberté de choix

un anonyme
Le 30/06/2015 à 09:28:17

Sur les conséquences possibles de Linky, comment ne pas vous conseiller Black-out, demain il sera trop tard.
http://www.piranha.fr/fr/nos-livres/product/37-black-out  
ISBN : 9782371190146
Quelques revues :
http://www.valunivers.fr/blog/science-fiction-sffff/marc-elsberg-black-out-demain-il-sera-trop-tard/  
http://www.premierchapitre.fr/fiche_livre.php?ide=2603  

Bibi
Le 29/06/2015 à 21:20:34

Sur Lyon, notre immeuble a été dans les premiers à le recevoir, pour test... sans que nous ayons voté quelque autorisation que ce soit à la régie ! Maintenant, il est trop tard ????

Mad
Le 26/06/2015 à 11:15:43

LINKY guiliguili : tiens ca chatouille !
LINKY meme pas gratuit

spb92
Le 26/06/2015 à 10:13:57

Mr Poniatowski a mentionné: Il n'y a pas plus de 100 personnes sensibles au champs electromagnétiques (c'est à dire électrosensibles)en France et c'est hélas une erreur. Il y a déjà plus de 2000 personnes avec un certificat médical, des milliers en attente d'un rendez-vous médical et probablement des centaines de milliers en errance de diagnostique. Il y a donc un véritable problème de surexposition aux ondes en France et des seuils légaux qui ne permettent pas de protéger la population. Ce sera certainement le prochain scandale sanitaire. Miser sur le compteur Linky dont l'inocuité n'a pas été démontré est une erreur monumentale. Mr Pierre le Ruz du Criirem a conclu dans son rapport qu'il fallait se tenir éloigné des murs de son habitation à plus de 2m pour échapper aux radiations, c'est juste inconcevable dans une habitation. Transition Energétique OUI mais avec un compteur filaire.

LB
Le 25/06/2015 à 23:17:59

je suis copropriétaire dans un immeuble ; C'est le gérant qui est délégué
Quelles sont mes possibilités d'actions?

Jacqueline Brachet
Le 25/06/2015 à 18:51:16

Je suis moi-même électro sensible et la pose obligatoire de ce compteur est une catastrophe pour moi.
Je demande avec force que ce ne soit pas obligatoire.
Où irons-nous nous réfugier si, dans nos propres maisons, nous sommes poursuivis par des objets inutiles et polluants!?

un anonyme
Le 25/06/2015 à 18:36:06

La transition énergétique et sociétale, en multipliant la production de gadgets polluants et coûteux ? Il paraît que la COP 21 se passe à Paris, et sera dirigée par les pires écocideurs ?
Pauvre France et pauvre Monde...

Darna
Le 25/06/2015 à 16:27:33

Concernant le Linky, ce n'est pas suffisant: le Linky impose le CPL, courant porteur en ligne, des antennes-relais supplémentaires, et donc une augmentation générale de la pollution électro-magnétique qui atteindrait toute la population, et pas seulement une fraction qui serait plus "sensible".
Y.V.

Yvonne
Le 25/06/2015 à 16:04:53

« Linky : violation OMS et législation

Madame, Monsieur,

La loi de transition énergétique, qui sera votée en juillet prévoit de rendre obligatoire le Linky, un nouveau compteur électrique qui émet des radiofréquences.

Considérant :

1- Que ces nouveaux compteurs émettent des fréquences radioélectriques générant des niveaux d'exposition atteignant jusqu'à 3V/m à 1m de certains modules

2- Que l'OMS a classé comme possiblement cancérigènes les champs électromagnétiques de radiofréquences "The WHO/International Agency for Research on Cancer (IARC) has classified radiofrequency electromagnetic fields as possibly carcinogenic to humans (Group 2B), based on an increased risk for glioma, a malignant type of brain cancer1, associated with wireless phone use"

Source: http://www.iarc.fr/en/media-centre/pr/2011/pdfs/pr208_E.pdf  

3- Que le Wifi est interdit en France dans les crèches

4- Il serait incohérent et illégal que les enfants en bas âge soient soumis dans les domiciles privés aux champs électromagnétiques émis 24 heures sur 24

Je demande que l'installation de ce compteur à l'intérieur et à l'extérieur des lieux d'habitation soit interdite.

Dans cette attente, je vous prie de croire en ma vigilance sur vos décisions.

Gilbert B

gilbert B
Le 24/06/2015 à 07:48:11

Halte aux SmartGrids, oui à la sobriété et à l'efficacité énergétique. Halte à l'électricité nucléaire et au dictat d'EDF/AREVA. Récupérons la gestion de l'énergie par la création de régies publiques ou chacun a son mot à dire.

HUTEAU
Le 23/06/2015 à 18:40:59

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !