actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les amis des 150

SPAM etc...

météo

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

AG Cyberacteurs

2024 année délicate

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

22 V'là les acteurs des transitions

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

2023 l'année des droits

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Liberté de la presse au Burundi

Au Burundi, la journaliste Floriane Irangabiye est en détention depuis août 2022 et fait l'objet de poursuites en raison de son travail journalistique, notamment pour avoir critiqué le manque de liberté d'expression dans son pays.

[ 1 168 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 24 janvier 2024

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ambassadeur
En soutien à Amnesty International Belgique Francophone


Elle prendra fin le : 24 avril 2024

Plus d'infos

Floriane BurundiLe 30 août 2022, alors qu’elle rend visite à sa famille au Burundi après sept ans d’absence, elle est arrêtée arbitrairement. Durant son procès fin 2022, la défense présente un extrait de l’émission qu’elle présentait et où elle et ses invité·es critiquaient le gouvernement burundais. Le procès se termine avec la déclaration de culpabilité de la journaliste le 2 janvier 2023. Accusée d’”atteinte à l’intégrité du territoire national”, elle endure une peine d’emprisonnement de 10 ans.
Le 2 mai 2023, la cour d'appel confirme sa peine de 10 ans d'emprisonnement. Son arrestation et sa détention, utilisées pour sanctionner l'exercice pacifique de son droit à la liberté d’expression, sont arbitraires et contraires aux droits humains. Floriane n’a rien à faire en prison ! C’est une journaliste qui devrait pouvoir faire son travail librement.

Signez pour exiger sa libération immédiate !

Burundi : La condamnation d’une journaliste viole le droit à la liberté d’expression
https://www.hrw.org/fr/news/2023/02/02/burundi-la-condamnation-dune-journaliste-viole-le-droit-la-liberte-dexpression  

Condamnation de la journaliste Floriane Irangabiye : une nouvelle atteinte aux droits de l’homme et à la liberté de la presse au Burundi
https://toutelaculture.com/actu/condamnation-de-la-journaliste-floriane-irangabiye-une-nouvelle-atteinte-aux-droits-de-lhomme-et-a-la-liberte-de-la-presse-au-burundi/  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à Ambabu.paris@orange.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Liberté pour Floriane
  • Message : Madame, Monsieur
    Floriane n’a rien à faire en prison ! C’est une journaliste qui devrait pouvoir faire son travail librement.
    J'exige sa libération immédiate !
    Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

4 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Lorsqu'un gouvernement cherche à museler les journalistes, c'est certainement un mauvais signe de l'état de la démocratie dans le pays. Après avoir fait taire des journalistes, les dirigeants qui n'acceptent pas la critique de leurs politiques peuvent peu-à-peu s'en prendre aux syndicats, aux associations, aux groupements, aux partis politiques, aux minorités, aux opposantEs, aux personnes qui défendent les droits humains. Disons ici que combattre vigoureusement ce processus de censure est un devoir pour les citoyenNEs.

nicolas wyss
27/01/2024 - 19:01:53

J'ai bien sûr signé, mais je ne suis pas certain que l'interpellation en mode "injonction" avec des " ! " (genre "énervé") soit le plus efficace, sur la forme, pour inciter le destinataire de la pétition à faire ce qu'on lui demande.

François Sivardière
25/01/2024 - 21:06:50

Accusée d'"atteinte à l’intégrité du territoire national"?!
Alors quoi, Floriane a envahi le Burundi avec des chars d'assaut, comme Poutine en Ukraine ?
Bien sûr que non, elle n'a fait que son travail de journaliste consciencieuse. En France, certains intervenants sévissant sur les chaînes détritus devraient en prendre de la graine.
Tout mon soutien à cette jeune femme courageuse !

Frawald
25/01/2024 - 19:41:54

La démocratie ne peut pas ignorer la liberté de l'information mais peut-être que le Burundi n'est pas une démocratie. Il serait beaucoup mieux que la journaliste Floriane Irangabiye soit libérée très rapidement

Claude Fustier
24/01/2024 - 22:54:14

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !