image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : On n'est pas au Far West : un maire anti-loups hors la loi

Mise en ligne du 20/05/2015 au 29/06/2015

Pour Christian Hubaud, le maire anti-loups de Pelleautier (Hautes-Alpes), c’est la loi du fusil. Il vient de prendre en toute connaissance de cause un arrêté aussi dangereux, qu’illégal, autorisant le tir des loups et de tous les prédateurs à tout citoyen armé !

Bilan de la cyberaction :

1485 participants

Hautes-Alpes: Les maires de Pelleautier, des Orres et de Baratier retirent leurs arrêtés anti-loup

Une bonne nouvelle pour les associations de défense du loup : les maires de Pellautier, des Orres et de Baratier retirent leurs arrêtés anti-loups jugés illégaux par la préfecture, un maire ne disposant pas du pouvoir de police pour autoriser l'abattage d'une espèce protégée par une convention internationale.

http://www.dici.fr/actu/2015/06/15/hautes-alpes-les-maires-de-pelleautier-des-orres-et-de-baratier-retirent-leurs-arretes-anti-loup-607544  

Présentation de la cyberaction :

On n'est pas au Far West :
L'ASPAS recadre un maire anti-loups hors la loi

Pour Christian Hubaud, le maire anti-loups de Pelleautier (Hautes-Alpes), c’est la loi du fusil. Il vient de prendre en toute connaissance de cause un arrêté aussi dangereux, qu’illégal, autorisant le tir des loups et de tous les prédateurs à tout citoyen armé ! L’ASPAS a immédiatement demandé au maire d’abroger son arrêté, sans quoi l’ASPAS et ses partenaires associatifs (FERUS, One Voice) demanderont sa suspension en urgence devant le tribunal administratif et la démission de ce maire qui agit en délinquant.

Dans son arrêté municipal du 18 mai, Christian Hubaud ordonne le tir des loups « ou de tout autre prédateur, pour tout citoyen majeur, muni d’une arme, ayant la faculté de s’en servir ». Cet arrêté pris en dehors de tout cadre réglementaire est bien sûr totalement illégal. M. Hubaud, également conseiller départemental à l’agriculture, ne peut ignorer que le loup est une espèce protégée et que les autorisations de tirs sont délivrées par les préfets, dans le cadre d’arrêtés ministériels déjà extrêmement permissifs.

Il est inacceptable qu’un élu local se comporte en shérif hors-la-loi, dans le seul but de satisfaire une poignée d’extrémistes anti-loups. En plus de l’illégalité patente de sa décision, M. Hubaud met délibérément en danger la sécurité des habitants de sa commune en encourageant l’usage des armes à feu en dehors de toute règle.

Face à une telle irresponsabilité, l’ASPAS a demandé dès hier au préfet de sommer M. Hubaud d’abroger immédiatement son arrêté, si le maire refuse de le faire par lui-même. Dans le cas contraire, c’est le tribunal administratif qui suspendra l’arrêté illégal, suite au recours qui sera déposé dans la journée.

La commune de Pelleautier est située dans un secteur fréquenté par des loups depuis une dizaine d’années. Pour autant, la prédation sur le bétail est très rare sur la commune, et il n’est pas établi avec certitude que les attaques ayant eu lieu récemment, sur des troupeaux de moutons insuffisamment protégés, soient l’œuvre de loups.

Quoi qu’il en soit, il serait grand temps d’adapter réellement les pratiques d’élevage à la présence des loups, plutôt que de chercher à les éliminer par des méthodes de voyous qui ne construisent en rien l’avenir de l’élevage français et l’équilibre écologique.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet,
copie au Maire de Pelleautier

Il est inacceptable qu’un élu local se comporte en shérif hors-la-loi, dans le seul but de satisfaire une poignée d’extrémistes anti-loups. En plus de l’illégalité patente de sa décision, M. Hubaud met délibérément en danger la sécurité des habitants de sa commune en encourageant l’usage des armes à feu en dehors de toute règle.

Face à une telle irresponsabilité, je vous demande de sommer M. Hubaud d’abroger immédiatement son arrêté, si le maire refuse de le faire par lui-même.

Dans cette attente, veuillez agréer, Monsieur le Préfet, mes salutations distinguées.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

25 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Stupidité, lâcheté, mauvaise foi car il existe d'autres moyens de se protéger du loup. Mais non, par électoralisme on fait plaisir aux viandards de chasseurs qui sont bien souvent éleveurs.
L'homme pourra-t-il vivre un jour en paix avec le reste de la création sans toujours penser que ce qui l'entoure n'est pas là uniquement pour son bon plaisir et la satisfaction de ses besoins ?

albar07
Le 24/06/2015 à 10:07:42

Et je retiens "tous les prédateurs"! c'est une belle victoire!.....

Siffreine
Le 23/06/2015 à 17:22:38

Brigitte ne connais pas réellement les possibilités légales de défense des bergers face au loup : en zone à loups, tout berger ou éleveur, s'il est titulaire d'un permis de chasse, peut effectuer des tirs d'effarouchement non létaux (petit plomb). Tout éleveur qui a subi une prédation, ou dont la troupeau est proche de troupeaux ayant subi des prédations peut obtenir, s'il a mis en oeuvre des mesures de protection, une autorisation de tirs de défense, lui permettant d'effectuer des tirs létaux à proximité de son troupeau, ou de désigner des tireurs autorisés à le faire à sa place.
Il est toujours étonnant, alors que le loup est de retour en France depuis 23 ans, de constater que de jeunes bergers semblent découvrir qu'il faut modifier les méthodes de travail en présence d'un prédateur. Le manque de courage des politiques et de l'administration est pour beaucoup dans la résistance du monde de l'élevage à s'adapter à un nouvel environnement. Vivant dans les Alpes de Haute Provence, je peux vous assurer que la plupart des petits troupeaux ne sont ni gardés, ni protégés efficacement : comment peut on imaginer qu'un troupeau derrière un filet de 80 cm de hauteur est protégé contre le loup ?
Et pourtant, l'Etat verse beaucoup d'argent aux éleveurs, qui empochent mais ne font que le minimum, souvent sans recherche d'efficacité : prise en charge de 80% des salaires des bergers et aide-bergers, prime mensuelle de 630 euros pour les éleveurs sans salarié, prise en charge de 80% des achats de clôtures, de chien de protection, 650 euros par an et par chien pour l'entretien...
Et pourtant, lorsqu'elles sont sérieusement mises en oeuvre, les mesures de protection ont prouvé leur efficacité. Nos voisins italiens et espagnols qui ont toujours vécu avec le loup ont des populations de loups bien supérieures à la nôtre (1500 et 2000) et un cheptel ovin lui aussi supérieur au cheptel français.
Faire croire aux éleveurs français, que l'on va se débarrasser du loup et régler cette problématique à coups de fusil, c'est leur rendre un mauvais service, leur faire perdre du temps, et faire perdre de l'argent public à tous : la présence du loup en France, comme dans presque tous les pays européens, est maintenant pérenne, la seule solution est de mettre tout en oeuvre pour la cohabitation.

Pat
Le 23/06/2015 à 11:25:25

Victoire : battues aux loups stoppées dans les Alpes de Haute-Provence
http://www.aspas-nature.org/11856/victoire-battues-aux-loups-stoppees-dans-les-alpes-de-haute-provence/#more-11856  

Alain Uguen
Le 22/06/2015 à 16:33:02

Je trouve que ce Maire est dangereux ! Mais, je ne signerai pas cette pétition car la dernière phrase me dérange : "Quoi qu’il en soit, il serait grand temps d’adapter réellement les pratiques d’élevage à la présence des loups, plutôt que de chercher à les éliminer par des méthodes de voyous qui ne construisent en rien l’avenir de l’élevage français et l’équilibre écologique."
Adapter les pratiques d'élevage à la présence des loups ??? C'est n'importe quoi !! C'est bien mal connaitre le métier de berger !
Merci à Brigitte pour ses commentaires. J'en sais maintenant un peu plus sur le dur métier de berger.
Je serai toujours du côté du berger. C'est au loup de s'adapter aux pratiques d'élevage. Il faut faire en sorte d'éloigner les loups .... mais comment ? Un commentateur a dit de supprimer la chasse. Pourquoi pas ? Si l'homme tue tous les animaux qui, en fait, représentent la nourriture du loup, c'est normal qu'il attaque les moutons.

vivi
Le 12/06/2015 à 20:00:37

Je ne signerai pas cette petition.
Je vais tres souvent en montagne et je cotoie des bergers, je vois le travail qu'ils font et je suis scandalisee de lire les commentaires sur les bergers.
J'ai vu de nombreuses attaques sur des troupeaux archi surveilles...Les loups sont de plus en plus nombreux, ils viennent pres des maisons habites dans les petits hameaux, je ne crois pas que l'espece soit en voie d'extinction....

mana
Le 03/06/2015 à 23:57:07

Au Maroc, il n'y a pas de loups (ou très peu). Les troupeaux sont gardés le jour et rentrés la nuit. Il n'y a pas 800 moutons pour un seul berger comme chez nous quelquefois et les touristes n'ont pas encore pensé à acheter les bergeries.

Jacqueline
Le 30/05/2015 à 15:39:21

Je suis bien content de la présence d'espèces tel le loup, que je pensais disparu des vastes contrées qu'il peuplait naguère. Les paysages, les milieux, la biodiversité ont changé, et favoriser la reconquête de ces espaces par une espèce absente très longtemps n'est pas si simple car le gibier ancestral du loup a souvent lui aussi quasiment disparu (cervidés, bovidés sauvages)... De là à retourner au Moyen-Age, on peut aussi réintroduire la bête du Gévaudan, ça va faire plaisir au sheriff...

Stéph
Le 29/05/2015 à 05:55:05

ecrins05 : il faut prendre ce que je vais dire sans volonté de polémiquer, mais avec une petite dose d'humour ( sinon, on déprime ! ):
quel est la place du loup dans la France du XXIème siècle ? dîtes-vous...
A quoi, je réponds : quelle est la place de l'homme sur la planète en ce début de XXI ème siècle ( vu ce qu'il en fait ! ) ?

Melba
Le 26/05/2015 à 22:37:06

Moi aussi, j'approuve le message très clair et logique de Nadia !
Pour brigitte : il ne s'agit pas de sacraliser le loup. Et si un touriste s'approche trop près des troupeaux et se fait mordre par un patou, je dirais qu'il l'a bien cherché. Un peu de bon sens et de respect pour le berger et son travail ( + le patou ).
Sinon, je n'habite pas en montagne, mais où se situent les troupeaux ? en haute altitude ?
N'y a t'il pas des chalets, parfois importants, pour des bergers...On en voit, il me semble.
Une clôture SUFFISANTE autour, rentrer les brebis la nuit, même s'il faut les faire redescendre un peu. le patou au milieu. De telles mesures ne permettraient-elles pas de solutionner les problèmes ? ( en plus de limiter la chasse pour que les loups trouvent naturellement leur nourriture ) !

Melba
Le 26/05/2015 à 22:27:44

Evidemment,la décision du maire de Pelleautier est innacceptable et condamnable.
Ceci dit,pour donner un avis sur un sujet il faut en avoir une bonne connaissance.Les donneurs de leçon savent-ils ce que c'est que garder un troupeau en montagne?Quand ils parlent de parc solide imaginent-ils qu'un alpage est pâturé par quartier et envisagent-ils les difficultés et la somme de travail que représenterait le démontage et le remontage d'un tel parc en différents lieux de l'alpage plusieurs fois par été?
"Si les loups s'attaquent aux troupeaux c'est etc..."L'argument ne tient pas.Si le loup est revenu c'est parce qu'il a suivi l'expension des animaux qui constituent l'essentiel de ses proies,à savoir les cervidés(chevreuils,biches et faons).Il y a 40 ou 50 ans il n'y avait pratiquement plus de cervidés dans les Hautes Alpes...et pas de loup.Si le loup s'attaque aux moutons c'est parce qu'il a compris que c'est bien plus facile à chasser qu'un chevreuil.
Mis à part l'homme,le loup n'a pas de prédateur et comme il est intelligent et a de grandes facultés d'adaptation il colonise des territoires de plus en plus vastes.Un jour plus ou moins proche il s'attaquera aux humains comme il le faisait encore au 18ème siècle.Oui,oui,ne riez pas,il ne s'agit pas des contes de Perrault mais de documents d'archives(registres paroissiaux) dans lesquels des prêtres indiquent qu'ils ont enterré des enfants de 4 et 5 ans tués par un loup...et à cet âge-là les enfants ne devaient pas être très loin de la maison!
Ces quelques remarques simplement pour dire que le problème de la présence du loup est à prendre très au sérieux et ne se règle pas avec des "yaqu'à" ou "faut qu'on"!
Je ne suis en aucun cas pour l'éradication du loup ni de toute autre espèce mais la question posée est:"quelle place peut-il avoir dans la France du 21ème siècle?"

Ecrins 05
Le 26/05/2015 à 22:01:12


Il faut demander à l'italie et à l'espagne la recette pour garder les moutons avec des loups autour...lis sont surement plus intelligents !!!!....

MARRET
Le 26/05/2015 à 18:43:26


C'est extrêmement lâche et répugnant!c'est l'autorisation d'éradiquer une espèce (mais pas la bonne).

Philippe
Le 26/05/2015 à 18:09:08

entièrement d'accord avec Nadia, c'est l'évidence même, et aussi avec Vegan
Par ailleurs il est tout de même curieux que la France soit le seul pays au monde où il semble "impossible" de garder des mouton

Gaud
Le 26/05/2015 à 17:43:08

Je suis toujours surprise de l'argument "les bergers aiment leurs brebis". faut il rappeler que ces animaux aimés vont finir dans des camions qui vont les emmener à l'abattoir où ils vivront un stress immense.
Pour la plupart des hommes, le betail n'est que de la viande sur pied et que les loups les attaquent n'est pas forcement ce qui peut leur arriver de pire (pour autant d'ailleurs que ces "loups" ne soient pas juste des chiens errants).
je suis d'accord avec Nadia qui souligne que si plus d'animaux sauvages étaient disponibles pour les predateurs, il y aurait sans doute moins de prelevements de brebis dans les troupeaux.

Vegan
Le 26/05/2015 à 16:11:27

Quand on veut élever des animaux, quels qu'ils soient, on doit tout faire pour les protéger. Les rentrer la nuit me semble le minimum ! Si les enclos sont trop fragiles, les hommes sont capables de les rendre plus solides. Si les brebis affolées les font tomber, c'est que ces enclos ne sont pas fiables, donc inutiles. Il faut en trouver d'autres.
Pourquoi les loups s'attaquent-ils aux troupeaux ? C'est parce qu'ils ne trouvent plus assez de nourriture parmi les animaux sauvages, les chasseurs les ayant presque tous décimés.
La meilleure solution : INTERDIRE LA CHASSE, LES PIEGES ET LES BATTUES !!!
La nature se régulera beaucoup mieux si les hommes arrêtent de se prendre pour DIEU.

Nadia
Le 26/05/2015 à 12:05:17

La chasse au loup lancée par le maire de Pelleautier est déclarée illégale
http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/2015/05/25/la-chasse-au-loup-lancee-par-le-maire-de-pellautier-declaree-illegale-731503.html  

Alain Uguen
Le 26/05/2015 à 09:01:11

Le loup avait disparu, on s'était donc habitué à son absence. Maintenant qu'il est de retour, il gène. Encore une fois, je ne suis pas pour son extermination, mais je trouve injuste de sacraliser le loup et de mépriser la vie des brebis. Elles aussi ont le droit de vivre, et les bergers aiment leur bêtes. Si un loup croquait votre chat ou votre chien chéri, vous changeriez de discours! Quant au syndrome du Petit Chaperon Rouge...Je mets au défi quiconque de mes contradicteurs de laisser son gamin seul face à un loup!
Vous accusez les bergers d'abandonner leurs bêtes. Quand mon fils garde ses brebis, il ne s'absente pas pour aller boire un canon avec ses potes! Par contre, un berger, ça a besoin de dormir, comme tout le monde.Si vous pensez qu'il doit dormir par terre à la belle étoile comme autrefois, prenez sa place une semaine! Et des bergers, il n'y en a pas encore beaucoup, bien que ce métier recommence à attirer.Donc, il est possible (je n'ai pas vérifié) que des troupeaux soient par moment sans surveillance.
Quant aux patous, je signe et persiste: si un touriste s'approche trop près d'un troupeau pour le photographier, il risque de se faire mordre par un patou. C'est arrivé, ça m'a été rapporté par un berger.Évidemment, le touriste a porté plainte. Ennui supplémentaire pour le berger!
Pour ce qui est des autres pays, je crois savoir qu'en Italie ils ont de tout petits troupeaux qu'ils enferment la nuit, donc ils sont moins exposés. En Espagne, j'ignore la taille des troupeaux. En revanche, je sais que la chasse au loup est autorisée dans plusieurs régions, au grand dam des écologistes (d'autant que le braconnage sévit et n'est pas comptabilisé dans les quotas!). Ce n'est pas la solution, évidemment. Je suis pour une régulation scientifique et le droit à tout berger attaqué de riposter immédiatement sans risquer une amende monumentale. C'est tout!
Oui, j'ai entendu dire que les ânes étaient dissuasifs.
PS. On n'a pas encore atteint le point Godwin, c'est bien, nous sommes entre gens civilisés!

Brigitte
Le 23/05/2015 à 17:31:16

Certes, le loup pose problème.
La barbarie illégale, terroriste(?), en pose mille fois plus. Rien, absolument rien, ne peut justifier une telle corruption de nos valeurs républicaines par un élu.
Quant aux problèmes posés par les loups, ils ne sont pas d'hier. Peut on encore parler de "berger" pour un gardien de cheptel qui abandonne ses bêtes dans la nature, la nuit, sans protection? Les bergers d'autrefois le faisaient-ils? A-t-on jamais entendu parler dans le passé de patous attaquant des hommes, quand ceux ci sont au contraire réputés pour les sauver instinctivement? Le patou s'attaque aux loups ou aux ours, pas aux hommes!
Qui se souvient dans nos mémoires manipulées que les ânes sont l'un des meilleurs système d'alarme anti-loups, et qu'ils arrivent même à les faire fuir?
Quelle est donc la responsabilité de la prétendue "productivité" dans le fait de confier à un seul homme (ou à personne, la surveillance de centaines ou de milliers de bêtes? Nos ancêtres, même armés de pétoires au canon tordu, ne s'y risquaient pas. Alors, demain, des gamins avec des Kalachnikov? Pour vôtre sécurité?

Philoup
Le 21/05/2015 à 10:58:58

Il y avait autrefois entre ici (Nyons) et Sisteron des dizaines de milliers de brebis et d'agneaux. Combien en reste-t-il aujourd'hui ? Ce n'est quand même pas le loup qui les a tous bouffés ?! S'il y a des nuisibles, ce ne sont ni le loup, ni l'ours, ni le renard, ni ... - mais des prédateurs sur deux pattes avec une petite cervelle et un ... fusil !!!
PS : Comment font les éleveurs et bergers en Espagne et en Italie où il y a dix fois plus de loups qu'en France ?!!!

Rémy
Le 21/05/2015 à 10:30:58

Bonjour à tous,

l'Etat et ses sbires ont une peur panique de la colonisation du loup...Comme dans beaucoup de dossiers
(l'économie, le chômage et les banlieues), ces incompétents notoires traitent la conséquence plus que la cause car elle draine de facto les électeurs....
Quant à Brigitte qui écrit ci-avant je me permets de répondre que le syndrôme du petit chaperon rouge est révolu sauf pour des esprits simples et qui ne vont jamais sur le terrain...
Je suis souvent en montagne, assez à même de voir ce qui se passe...Autant il n'est acceptable pour personne de voir son bétail attaqué, en revanche se pose la question de la surveillance des ovins....De très nombreux animaux sont pastoralés, et visités une fois la semaine....
Une immense hypocrisie revêt le pastoralisme, comme la chasse...A vouloir sauver les vielles méthodes pour garder la tête haute, ces gens-là sont en train de s'auto-détruire....

Hubert
Le 21/05/2015 à 09:25:27

Merci pour votre témoignage informatif et nuancé Brigitte.

Tiphaine
Le 21/05/2015 à 08:50:04

Meme si on peut comprendre l'exaspération de certains éleveurs,on se doit de condamner ce maire qui on peut se poser la question,que fait t-il dans une région ou le loup fait parti intégrante dans une nature ou il existait bien avant les bergers et les brebis?....

ganseman
Le 21/05/2015 à 04:13:24

Ce maire a enfreint la loi, c'est certain. Ce n'est sans doute pas la bonne méthode, et il est vrai qu'il est dangereux d'encourager les gens à s'armer et à tirer sur tout prédateur qui se présente.
Ceci dit, il faut ouvrir les yeux: le loup n'est plus une espèce en voie d'extinction mais au contraire en pleine croissance en France. Il commence à recoloniser les plaines, son habitat naturel. Si on le laisse tranquille, il aura de moins en moins peur des hommes et finira par hanter les lotissements. Peut-être qu'un jour il s'attaquera à un petit enfant ou à un adulte blessé.
"Adapter les méthodes d'élevages"? Les bergers font du mieux qu'ils peuvent, mais ce n'est pas très efficace: les chiens patous parfois agressent des promeneurs (ils défendent leur troupeau!).Quand les troupeaux sont dans les alpages loin de tout, ils n'ont pas forcément de bergerie. La nuit, on les parque dans des enclos en filet. Mais si elles sentent le loup s'approcher, les brebis s'affolent et font tomber l'enclos. Alors le loup n'a plus qu'à faire son marché!
Vu de la ville, les choses ont l'air toutes simples, mais parlez-en à des bergers chevronnés! Je suis sensible à ce problème car mon fils est un jeune berger. Lui n'a pas encore eu à faire au loup (en revanche il a eu son emploi grâce au loup qui avait attaqué le troupeau de sa patronne!)mais j'ai eu l'occasion de rencontrer un de ses vieux collègues. Vous n'imaginez pas le stress épouvantable que cause le loup sur eux: passer des nuits blanches, voir leur troupeau décimé, les brebis traumatisées qui font des fausses couches (et les indemnisations ne prennent pas tout ça en compte), c'est très dur pour les bergers qui font généralement ce métier par passion.
Je ne suis pas pour l'erradication du loup: c'est un animal que j'admire, il est fascinant et redoutablement intelligent. En revanche, je suis pour un assouplissement de la législation pour que les bergers puissent riposter sans attendre le feu vert du préfet. Si le loup a à nouveau peur de l'homme, il laissera les troupeaux tranquilles.Mais si on laisse faire, un jour on sera peut-être obligé de faire des battues, ce serait encore pire!
En conclusion, bien que je n'approuve pas la démarche de ce maire, je ne signerai pas la pétition. Et tant pis si je hérisse le poil de certains d'entre vous!

Brigitte
Le 20/05/2015 à 22:23:20

Et pourquoi pas le tir "aux abrutis" ?!?!?!

un anonyme
Le 20/05/2015 à 19:34:49

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !