image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Soutien à la population de Dhinkia

Mise en ligne du 07/02/2013 au 24/03/2015

Chers amis,
Je vous écris pour faire appel à votre solidarité en faveur du peuple de Dhinkia et des villages environnants dont la lutte contre la société coréenne POSCO a pris une tournure dangereuse à cause des mesures prises récemment par le gouvernement.

Bilan de la cyberaction :

5111 participants

Présentation de la cyberaction :

Au début de leur lutte, les populations locales essayaient de protéger 1.700 ha de terres. Au cours des 5 dernières années, ils ont déjà perdu 50% des terres qu'ils essayaient de protéger, ces terres ont été acquises par la société POSCO pour la construction d'un port de mer. Je sais que, même au sein du gouvernement, il y a des gens qui pensent qu'il n'y a pas besoin d'un nouveau port de mer, alors qu'il y a déjà un port de mer à Paradeep et qu'il n'est pas pleinement utilisé. Les populations locales ont absolument raison quand ils disent que, conformément à la récente Loi sur les droits forestiers, leur revendication pour obtenir des terres doit d'abord être réglée avant que des terres ne soient cédées à cette société. Il est tout à fait injustifié que le gouvernement tente de se soustraire à une loi pour en imposer une autre. Une fois que les gens ont des titres de propriété sur les terres qu'ils cultivent actuellement, ils décideront librement s'ils veulent céder leur terre ou non. Mais les forcer à quitter leurs terres sans examiner leurs revendications est juste un moyen intelligent pour éviter de devoir leur payer une indemnité.

En raison de la lutte du peuple, un règlement négocié avait été conclu avec le gouvernement pour suspendre toutes les acquisitions de terres. Mais maintenant, le gouvernement a repris ses efforts pour acquérir les 50% restants de la terre, malgré la décision du 30 mars 2012 du National Green Tribunal de suspendre le projet en vertu des droits environnementaux et forestiers. Comme on peut le comprendre, les gens s'opposent vivement à cette volte face du gouvernement. La lutte est devenue plus rude, mais les gens sont prêts à sacrifier leur vie pour protéger la terre sablonneuse qui les a nourris pendant des générations. Les femmes et les enfants sont à l'avant-garde de cette résistance, physiquement et symboliquement. On me signale que 18 pelotons de police ont été déployés pour mettre fin à toute résistance à l'acquisition de terres.

Lors de ma 4e visite au village de Dinkia (district de Jagatsinghpur, en Odisha), une question m'est revenue plusieurs fois à l'esprit : "Pourquoi le gouvernement de l'Odisha s'entête-t-il à satisfaire les intérêts d'une société coréenne en dépit de toutes les résistances que les gens ont mis en place au cours de ces 5 dernières années ?" L'autre question que se pose la population est de savoir pourquoi tant de gens devraient être expulsés de leurs emplois traditionnels comme la pêche, la culture du riz, et la culture et la commercialisation de la noix de bétel, dans le but de créer des emplois pour une poignée de gens "instruits". Il est difficile de trouver une réponse à ces questions. Peut-être le gouvernement a-t-il décidé d'ignorer toutes questions raisonnables et préfère-t-il utiliser la force et la police pour offrir ces terres à POSCO.
Il est temps pour nous de montrer notre solidarité avec les populations qui ont fait tout ce qui était possible pour protéger les ressources qui leur permettent de vivre. Nous devons faire pression sur le gouvernement pour qu'il renonce à ses tactiques de déplacer tant de gens pour le seul profit des entreprises et pour l'inciter à agir dans l'intérêt du peuple.

Solidairement,
Rajagopal P.V
Président d'Ekta Parishad
Membre du Conseil national pour la réforme agraire, Gouvernement de l'Inde
House n ° 2/3 A, Second Floor, Bloc A
Jangpura, NEW DELHI 110 014, India

en savoir plus
Le mouvement Anti-POSCO de Dhinkia entre dans sa huitième année de lutte Synopsis d’une saga néo-libérale forcenée
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=572  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Ministre en chef de l'Odisha,
Monsieur le Secrétaire Général de l'Odisha,

Suite à la Marche des Sans-Terre, un règlement avait été conclu avec le Gouvernement pour suspendre toutes les acquisitions de terres.
Malgré la signature par le National Green Tribunal le 30 mars 2012 en faveur des droits environnementaux et forestiers, le Gouvernement recommence à essayer d'expulser les villageois de Dhinkia, et des villages environnants.

Les emplois traditionnels comme la pêche, la culture du riz et la culture et la commercialisation de la noix de bétel sont les seuls moyens de subsistance de ces populations. Il n'est donc pas possible de les déloger de leurs terres pour les céder à POSCO, d'autant plus que le port de Paradeep a encore un important potentiel de développement.
Veuillez, s'il vous plaît, faire respecter la parole et la signature données par le Gouvernement, et laisser les populations de Dhinkia et des alentours profiter de ces terres qu'elles cultivent depuis des générations.


Dans l'espoir que vous voudrez bien accéder aux nombreuses demandes que vous recevez dans ce sens, je vous envoie, Monsieur le Ministre en chef, Monsieur le Secrétaire Général, mes salutations les meilleures.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

8 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

aujourd'hui 24 mars, a Govindpur, la situation est toujours aussi critique:

les villageois continuent de resister, les femmes particulierement organisent des actions non violentes, apres un rallye organise par elles a demi-nues, elles menacent de manifester completemet nues et d'entrer en greve de la faim a partir du 3 avril si les forces de polices ne sont pas retirees de leur village

la session parlementaire etant en cours, le groupe local de
resistance craint que les operations foncieres ne soient forcees de nouveau apres la fin de celle ci

22 mars:
http://www.dnaindia.com/india/report_anti-posco-women-supporters-go-on-dharna_1814448  

18 mars : http://www.livemint.com/Industry/11oTK3D7H8kAoWq4QFJahJ/Posco-row-women--threatens-nude-protest.html  

Aussi, le grouple PPSS reitere et maintient son appel a soutenir la lutte anti Posco

07 mars
*le mouvement anti-POSCO toujours en lutte*, dernier espoir de la lutte: organiser une "nude protest" menée par les femmes
http://timesofindia.indiatimes.com/india/Anti-Posco-brigade-threatens-nude-protest/articleshow/18838977.cms  

*le gouvernement fait aujourd'hui des promesses* pour en finir avec les revendications anti-posco
http://newindianexpress.com/states/odisha/article1491502.ece  


05 mars
Les opérations entament leur 3ème jour, des *plantations détruites à tour
de bras*, les* forces policières sont largement déployées*,
http://profit.ndtv.com/news/corporates/article-anti-posco-protestors-take-out-rally-land-acquisition-on-319025  

04 mars
*Le gouvernement reprend l'opération d'acquisition foncière* 1 jour après
l'explosion meurtrière
http://articles.timesofindia.indiatimes.com/2013-03-04/india/37436389_1_posco-steel-plant-betel-vines-posco-pratirodh-sangram-samiti  

02 mars
*Des activistes anti-POSCO tués dans une explosion*
http://newindianexpress.com/states/odisha/article1486375.ece  

un anonyme
Le 25/03/2013 à 08:55:07

J'ai signé car la privatisation des terres (les encore bonnes, pour la production agricole intensive ou leurs richesses minières...par exemple) ainsi que la privatisation ou le contrôle de certains gouvernements de l'accès à l'eau "alimentent" les misères et structurent les enjeux géopolitiques d'aujourd'hui pour demain. Voici un exemple de plus!

BRUN Mireille
Le 14/02/2013 à 12:13:11

En fait, il y a plusieurs orthographes possibles vu que cest de la transcription phonétique ici parfois les noms de villages changent d'un document à un autre!!
ce n'est pas grave Dhenkia ou Dhinkia cest le même village
comme Govindpur ou Gobindpur
je confirme: "Dhinkia and Govindpur villages" qui appartiennent au Gram Panchayat de Dhinkia, dans le block de Kujang, lui même situé dans le district de Jagatsinghpur, sont les 2 villages dont les terres restent à acquérir. c'est pourquoi ce sont les 2 principalement mentionnées dans les journaux
Nickil confirme, il les a visités
et peu importe ce que dit google, c'est bien sur la côte, et le port envisagé serait adjacent à l'aciérie (seule la mine serait à l'opposé dans le nord de l'orissa)

Marie Bohner
Le 08/02/2013 à 16:10:21

Merci de toutes vos remarques. J'ai beaucoup apprécié la citation de "Un idiot à Paris". Il faut que je m'en souvienne...
J'ai modifié le nom de la localité, ajouté "pour ne pas perdre la face aux yeux de l'opinion publique du monde entier" dans le corps du texte, par contre c'est impossible dans le titre : il n'y a pas la place...
Mais encore merci pour votre vigilance à tous !

Viovio06
Le 08/02/2013 à 10:52:38

Avant la rareté c'était les installations à construire pour rendre ce monde plus facile à vivre. Maintenant la rareté c'est de trouver encore quelques endroits épargnés par toutes ces installations inutiles voulues par des obsédés du bitulme béton qui prennet néanmoins soin de se réserver encoe quelques petits espéces de verdure.

"On coupe des arbres pour construire des asiles, afin d'y enfermer ceux qui sont devenus fous de ne plus voir d'arbres "

Citation récupérée dans le film : UN IDIOT A PARIS

ARAMIS
Le 08/02/2013 à 09:38:07

Je suis totalement d'accord avec le commentaire précédent, confirmé par une visite sur Googlemap: Dhinkia est à plus de 50km de la mer à vol d'oiseau. Ouaibmaistre, SVP, voyez avec Rajagopal pour vérification et modification de la description du contexte de l'action sur le site. La transcription des mots indiens en mots écrits en anglais ou français étant forcément approximative (alphabet, variété de sons, prononciation), il ne faut pas trop s'étonner de ces erreurs, cf. google "Dinkia Oshida India":
complainants' requests of ncps - Regjeringen.no
 www.regjeringen.no/upload/UD/.../posco_klage.p....   - Traduire cette page
Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat -
associated infrastructure in the State of Odisha, India ...... Mr. Sahoo. Also, see Appendix F, “Attack on people of Dinkia, Gadakunjanga & Nuagaon. (anti-POSCO ...

NB: Nuagaon (Nuagan sur google maps) est très près de Dhenkia.
Pour ceux qui lisent l'anglais, c'est un document très instructif sur une plainte déposée en Corée contre POSCO par des activistes des droits de l'homme.

Compte tenu de la sensibilité particuliere des asiatiques au fait de "ne pas perdre la face", j'ai rajouté une mention dans le texte ainsi:
[Il n'est donc pas possible] sans perdre la face aux yeux de l'opinion publique du monde entier [de les déloger ...]
Je conseille la modification à tous. Une modification similaire dans le titre ("Pour ne pas perdre la face, respect de la parole donnée!") serait utile.
Amitiés,

PhL38F
Le 07/02/2013 à 19:50:51

je pense que les gouvernements, quels-qu'ils soient, devraient prendre un peu plus soin d'écouter les avis de leurs peuples, au lieu de se ranger aux côtés des multinationales, ce sont les peuples qui les ont élus, et c'est au peuple de décider ce qui est bon pour son pays, et pas une quelconque société d'investissement!

denis
Le 07/02/2013 à 19:05:26

Il s'agit surement de Dhenkia à coté de l'énorme raffinerie. Dhinkia étant très loin de la mer.

Aude CG
Le 07/02/2013 à 17:50:36

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !