actualité écologie

OPÉRATION

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

La Terre vue depuis l’espace

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

victoire pour Gabriel Dufils

AG Cyberacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Déprogrammons l’obsolescence programmée !

Mise en ligne du 16/01/2014 au 20/03/2015

Le 2 mai 2013, le gouvernement a déposé un projet de loi, relatif à la consommation dit « projet de loi Hamon » . Son objectif : « mettre en place de nouveaux outils de régulation économique pour rééquilibrer les pouvoirs entre consommateurs et professionnels ».

Bilan de la cyberaction :

6866 participants

24/10/18
Obsolescence programmée: l’Italie sanctionne Apple et Samsung
https://www.liberation.fr/futurs/2018/10/24/obsolescence-programmee-l-italie-sanctionne-apple-et-samsung_1687509
 

* - * - * - * - * - * - *

Présentation de la cyberaction :

Le dépôt du projet de loi du nom du ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire et à la Consommation est une opportunité que les Amis de la Terre et le Cniid ont saisi pour formuler des mesures contre l'obsolescence programmée et allonger la durée de vie des produits. Avec le soutien de Cyber@cteur, la mobilisation a été forte.

L’Assemblée nationale adopte le 3 juillet en première lecture, un texte de loi suite aux avis et « rabots » de plusieurs commissions demeurent néanmoins l’action de groupe pour les consommateurs, le principe de l’amélioration de l’information et des droits contractuels des consommateurs, des mesures concernant l’assurance et le crédit, l’introduction d’indications géographiques et de protection du nom des collectivités locales (une sorte d’AOC pour les biens non alimentaires).

Les mesures ambitieuses à la poubelle
La déception est grande pour les Amis de la Terre dont les trois mesures phares pour allonger la durée de vie des produits ont d’ores et déjà été rejetées. Un groupe de travail réfléchira à la reconnaissance du délit d’obsolescence programmée. En attendant, le renouvellement prématuré des produits restera la règle, une bonne nouvelle pour les producteurs et les distributeurs. Une énorme déception côté consommateurs : le projet de loi mise uniquement sur l’information des consommateurs et leur consommation « éclairée » de produits présentés comme réparables par des constructeurs volontaires.

L’allongement progressif de la garantie légale à 10 ans proposé par les Amis de la Terre a également fait long feu : la garantie est maintenue à 2 ans. Seule la période pendant laquelle le consommateur n’a pas à fournir la preuve que le défaut existait au moment de la prise de possession du bien est portée de 6 à 24 mois.
Le soutien au secteur de la réparation et du réemploi reste un vœu pieu reposant sur le civisme des producteurs. Les producteurs échappent ainsi, entre autres, à l'obligation de fournir des pièces détachées nécessaires à la réparation de produits tombés en panne.
Finalement le texte de loi est adopté en première lecture par le Sénat le 13 septembre 2013, puis en seconde lecture à l'Assemblée nationale le 16 décembre 2013. Il repasse bientôt au Sénat avant d’être adopté définitivement en fin d’année.

« Pour Benoît Hamon, c'est un premier pas contre l’obsolescence programmée.. Pour les Amis de la Terre et le Cniid, les annonces étaient séduisantes, les mesures sont dérisoires » selon Camille Lecomte, chargée de campagne Modes de production et de consommation responsables.

En 40 ans, notre consommation de ressources a augmenté de plus de 30 % et la production des déchets des ménages a doublé. L’obsolescence programmée de nos biens est le symbole de cette société du gaspillage. En laissant les entreprises s’autoréguler par des engagements volontaires, la France ne prend pas la voie d’un changement de modèle économique. La logique reste celle du produire, consommer, jeter. Jusqu’à quand faudra-t-il attendre l’entrée dans le modèle vertueux de l’économie circulaire ?

Ce projet de loi sera débattu à nouveau au Sénat les 27 et 28 janvier. Pour faire entendre votre voix, merci de signer cette Cyberaction.

Elle sera envoyée à l’ensemble des Sénateurs, ainsi qu’à Benoît Hamon, Ministre chargé de l'économie sociale et solidaire et de la consommation.

Merci pour votre mobilisation !

Camille Lecomte Chargée de campagne Modes de production et de consommation responsables Les Amis de la Terre France
Alain Uguen Association Cyber @cteurs

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur

Après l’adoption du projet de loi consommation en première lecture, aucune sanction ne peut être prise à l'encontre d'un producteur qui limite la durée de vie de ses produits, ou encore aucune disposition légale n’oblige les producteurs à fabriquer des pièces détachées.
Pourtant, l’allongement de la durée de vie des produits et la promotion de la réparation présentent à la fois un intérêt économique et écologique

Pour y parvenir, des mesures s’imposent, et notamment :
- Faciliter le recours à la réparation en informant mieux le consommateur des possibilités de réparations et en soutenant le secteur de la réparation.

- Etendre la durée légale de garantie de 2 à 10 ans.

- Créer un délit d’obsolescence programmée.

Veuillez croire en ma vigilance citoyenne sur ce dossier.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

47 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

quelle est la priorité ? le capital ou la planète ?
La planète peut se passer du capitalisme, le capitalisme ne peut pas se passer dela planète !

MARTIN
Le 14/01/2019 à 14:03:57

Le lien pour l'article d'introduction est défaillant

D.D
Le 27/10/2018 à 11:38:59

Il est urgent de réviser les normes genre AFNOR et de ne les accorder qu'aux produits sans obsolescence programmée, aux produits qu'on peu réparer (pas de fixations inviolables genre rivets ou de vis au format improbable !)
Il y aura alors beaucoup moins de ces m. qui nous pourrissent la vie et polluent l'environnement !

Lionel
Le 30/12/2017 à 09:47:08

Canon est dans la même situation avec ses puces incontournables

muller jm
Le 30/12/2017 à 07:46:30

O P = gaspillage d'énergie donc plus d'émission de Co 2.

Sergio
Le 29/12/2017 à 19:31:51

Bonjour, moi je ne suis pas surpris car on nous rend feignants , c'est tellement plus facile de racheter que de réparer, un exemple tout simple dans le temps je changeais les têtes de mon rasoir électrique, et bien maintenant cela coute moins cher de racheter un rasoir que de changer les têtes. si c'est pas voulus pour forcer a consommer c'est quoi ???

Christian MONVILLE
Le 29/12/2017 à 17:05:55

effectivement, j'ai une epson XP-30, je fais 2 ou 3 impressions par mois et je passe mon temps à acheter des cartouches. en plus à une époque on pouvait se passer de la couleur et imprimer en N/B seul, mais il y ont mis bon ... update !!!!

DOMINIQUE BOUTS
Le 29/12/2017 à 16:14:02

L'obsolescence programmée est un scandale!

CC
Le 29/12/2017 à 15:12:25

Honte

Patricia NIEL
Le 29/12/2017 à 14:52:51

continuez la lutte contre ces grosses boîtes qui nous prennent pour des pigeons et qui nous obligent à polluer encore davantage.

roric
Le 29/12/2017 à 11:50:35

Epson cible d'une enquête pour obsolescence programmée
http://www.journaldugeek.com/2017/12/29/epson-cible-dune-enquete-pour-obsolescence-programmee/  

Alain UGUEN
Le 29/12/2017 à 10:33:53

Dans mon métier d'éco-paysagiste j'applique le circuit court et le recyclage. Mais il est parfois difficile de "déprogrammer" nos cerveaux bombardés et bien trop habitués par le "tout nouveau, tout neuf".

BRAVO A VOUS !

Hervé Dohen
Le 31/10/2015 à 18:45:14

Encore une action qui va dans le bon sens !!! C'est très encourageant.
Merci !

GRATALOUP Françoise
Le 31/10/2015 à 09:06:32

Il parait que la difficulté va être de déterminer s'il y a ou non obsolescence programmée, alors je signale un objet qui incontestablement dans ce cas: les imprimantes pour ordinateur. Elles ont, au fin fond de leur boite, une éponge qui recueille l'encre en excédent. Cette éponge, si l'on pouvait la remplacer chaque fois qu'il faut, ou la sortir, la laver et la sécher pour la réutiliser, prolongerait la , très ancienne, qui a duré 25 ans, avec maints déménagements, sans faillir. J'ai l'an passé, donné à une association qui recycle des machines, une imprimante dont c'était le seul défaut, car la réparation coûtait plus cher qu'une neuve...

omsb
Le 25/09/2015 à 11:47:18

C'était quand même bien,quand l'électronique n'exis
tait pas...A cause de ça,on consomme tant et plus
d'électricité et de matériels divers bourrés d'élec
tronique...Vivement le retour d'une bonne période glaciaire!!Ca gèlera beaucoup de choses inutiles et
ça empêchera les crimes contre la nature...

stoppeur
Le 19/02/2015 à 12:15:17

User les piles jusqu'au bout: c'est le but de mon testeur "Sauvepile" conçu pour être intégré aux points de collecte de ces piles "usagées": 30% des piles jetées actuellement possèdent encore de l'énergie.! Seulement 36% des piles vendues sont recyclées (source ADEME <-qui ne m'épaule pas!)! Corepile et EcoSystème refusent catégoriquement de mettre en place ce dispositif sur leurs points de collecte, sachant qu'une étude de marché récente indique que 74% des personnes sont prêtes à faire l'écogeste de rapporter et tester leurs piles avant de les jeter. Environ 8000 tonnes de piles recyclées et on continue d'en jeter presque le double dans la nature! :-(( Et aussi des métaux toxiques et qui se raréfient... Visiter site  www.sauvepile.com.  

Sauvepile
Le 24/11/2014 à 15:46:56

Sauvons l'ile de beauté, afin qu'elle puisse toujours garder ce nom ...

Pcos66
Le 05/09/2014 à 11:39:11

Augmenter la durée de vie des produits c'est la base pour une société qui ne vas pas dans le mur ! Notre monde et les ressources sont limitées !

Rod
Le 22/05/2014 à 23:06:32

Ajouter à l'obsolescence programmée, celle organisée qui ajoute des couches de complexité sur critères de mode, de sécurité sans obligation de mutualisation des ressources ou de refonte des référentiels techniques ou administratifs.

Dan ARDUYNNA
Le 05/04/2014 à 14:08:28

Dans un courriel du 24 février 2014, vous m’avez interpellé au sujet de l’obsolescence programmée, m’appelant à renforcer l’arsenal législatif. Je vous en remercie.
Loin d’être une lubie, l’obsolescence programmée est bien une réalité industrielle importante qui réduit toujours plus la durée de vie des produits. Je crois que ce constat est d’ailleurs largement partagé.
Le code de la consommation, tel qu’il est aujourd’hui rédigé, permet de sanctionner de telles pratiques, lorsqu’elles sont avérées. L’article L213-1 du code de la consommation prévoit deux ans d’emprisonnement et 37 500€ d’amende lorsqu’il y a tromperie sur « la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ». La création d’un délit de l’obsolescence programmée ne me parait donc pas utile en l’état.
Toutefois, les sanctions étaient hier insuffisamment dissuasives. C’est pourquoi la loi sur la consommation, adoptée le 13 février 2014, prévoit, dans son article 65, de renforcer ces sanctions en passant l’amende à 300 000€. Le second alinéa de cet article prévoit même que « la peine d’amende peut être portée à 10 % du chiffre d’affaires réalisé lors de l’exercice précédent ».
Par ailleurs, ce texte prévoit également, en son article 4, que le fabricant d’un produit doit proposer les pièces détachées du produit pendant une période prédéfinie. C’est une véritable avancée car, à l’heure actuelle, ce type d’obligation n’existe pas. C’est, comme vous le souhaitez, une mesure qui soutiendra le secteur de la réparation de proximité dont les emplois et les activités ne pourront être délocalisés.
J’ajoute que la création des actions de groupe sera aussi un outil de lutte contre l’obsolescence programmée. En permettant une action collective, les victimes de tromperie pourront mieux faire valoir leurs droits. Le fabricant de produits dont l’obsolescence est prévue sera réellement menacé de réparer le préjudice subit par les consommateurs.
Je vous prie de recevoir, Monsieur, mes cordiales salutations.
Catherine BEAUBATIE
Députée - Haute-Vienne

Alain Uguen
Le 26/03/2014 à 09:00:01

Commençant à travailler dans le milieu du design. Je souhaite le plus possible intégrer cette notion de durabilité et de réparation possible des objets.
En espérant que les mentalités changent pour l'avenir. Le chemin sera peut-être long mais les consommacteurs finiront par en avoir mare et agiront à leur échelle.
Bonne continuation

ORY-S
Le 03/02/2014 à 09:52:53

Les industriels savent parfaitement fabriquer des produits fiables, mais leur but est avant tout de vendre encore et toujours plus, donc forcément, si l'appareil ne tombe jamais en panne, leurs profits chutent.
Il faut changer notre mode de consommation.
Vive la décroissance !

Isa. T.
Le 29/01/2014 à 12:01:37

c'est le monde du fric qui encore cette fuite en avant qui revient très cher

un anonyme
Le 21/01/2014 à 22:25:31

et la date d'obsolescence des politiciens.... elle sera votée quand????

margotmargareth.chatelain
Le 19/01/2014 à 19:49:02

CommentReparer.com - Apprenez à tout réparer
http://www.commentreparer.com/  

alain Uguen
Le 19/01/2014 à 16:39:15

Un documentaire vu dernièrement où
Philips jouait les offusqués sur la pratique de l'obsolescence programmée m'avait engagé à leur faire confiance.
3 achats de produits philips après, je dénonce leur faux engagement.
Leurs produits sont aussi pourris que le made in china.

Honte à vous, Philips qui joue la carte "d'etre autrement" alors que vous suivez juste le mouvement.

emdid
Le 19/01/2014 à 01:09:03

Pardon c'est à Jean-Marc que j'adresse ma réponse, dans sa quête du grrrâle, à Dieu

Danina
Le 18/01/2014 à 10:07:42

Ils ne sont qu'une poignée de bouse séchée... NOUS SOMMES DES MILLIARDS !...
un jour, dit la légende (amérindienne), il y eut un immense incendie de forêt.Tous les animaux terrifiés, atérés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes dans son bec pour les jeter sur le feu. Le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri, tu n'est pas fou ? ce n'est pas avec ces quelques gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu !".
le petit colibri repondit : "je le sais, mais je fais ma part". Citation révélée par Pierre Rabhi, agroécologiste, auteur génial de SEMEUR D'ESPOIR.
Jean-luc, j'adore ton message ! Courage à tous pour semer notre petit grain de sel partout où on peut, on lâche rien ! Bisou à tous

Danina
Le 18/01/2014 à 10:04:39

A une époque ou s'épuisent les matières premières, la dictature ultralibérale ne pense elle qu'a raccourcir le cycle de vie des produits manufacturés afin d'optimiser les profits et ceci le plus rapidement possible avant que le système s'écroule. Arrêtons de l'engraisser en achetant ses produits car plus elle aura de moyens et plus elle nous écrasera. Arrêtons de collaborer avec elle, autant par la consommation que par nôtre travail.

totolitoto59
Le 17/01/2014 à 19:41:04

Personnellement, je possède un frigo de plus de 20 ans d'âge. Je ne pense pas qu'il soit concerné par l’obsolescence programmé :-) Toutefois, je compte en changer si possible cette année car il est bruyant et ne dispose pas de compartiment congélation. J'espère trouver un appareil aussi durable dans le temps ! Mais, j'en doute un peu.

Jef45
Le 17/01/2014 à 17:40:40

Un jour, j’ai rendu visite à un de mes fils. Sa machine à laver était en panne. Un code panne était affiché .Je suis assez bricoleur mais je disposais de peu d’outillage. Le lave-linge ne se remplissait pas d’eau : j’ai donc démonté l’électrovanne ; Je n’avais pas de contrôleur universel sous la main (multimètre ; j’en 3 chez moi ! ) pour vérifier l’état de cette pièce. Je suis allé chez le marchand de pièces détachées pour électroménager , que j’avais repéré en passant en voiture.
Il me reçoit aimablement et je lui annonce la panne et le code qui s’est affiché .Il teste l’électrovanne et me dit qu’elle est en bon état.
Puis il me demande de lui rappeler le N° de code de la panne ; je le lui donne.
Il va sur un site ( Internet )de dépannage réservé aux professionnels sur abonnement et consulte diverses rubriques. Puis il me dit : je vais vous aider mais promettez-moi de n’en parler à personne. Il me transmet un code à taper sur le lave-linge et qui annulera la panne. Je lui donne les 15 € en liquide que j’avais en poche et le remercie.
Je rentre chez mon fils ; je tape le code et…..la machine fonctionne de nouveau très bien et, cela, depuis 3 ans !!!!!!!!
Si mon fils avait appelé un dépanneur :
&#61656; soit ce dernier aurait un peu bricolé puis aurait dit que la machine est réparable mais à un prix assez élevé et qu’il valait mieux en acheter une nouvelle chez lui !
&#61656; soit il aurait déballé bruyamment sa grosse caisse à outils , longuement bricolé, tourné autour de la machine à laver pour enfin taper le code de dépannage et présenté une grosse facture pour cette longue intervention.
Si cela ne m’étais pas arrivé, j’aurai eu du mal à concevoir un tel scénario ! ! !
Dans d’autres cas des pannes étaient « programmées »
Le crochet en plastique ( côté carburateur ) sur lequel est fixé le câble des gaz (boule d’encoche ) de ma débroussailleuse thermique est tellement fin et fragile qu’il ne peut que se casser......ce qui m’est arrivé ! Est-ce de la « panne programmée » ? ??? ( je l’ai réparée en fabriquant un nouveau crochet : moule en pâte à modeler et résine époxy « Araldite® ». Pas besoin d’imprimante 3 D ! )

Idem pour le crochet qui maintient les grilles « porte-pain » d’un grille-pain en position basse pendant le « grillage » du pain. Crochet en plastique conçu pour casser !
Dans ces 2 derniers exemples il est évident que ce n’est pas pour économiser quelques milligrammes de plastique que ces crochets étaient « sous-dimensionnés »…mais uniquement pour qu’ils cassent après un certain nombre de sollicitations

geratschu
Le 17/01/2014 à 15:42:21

Un cas récent
Un lave-vaisselle Faure est tombé en panne après 25 mois.
Une pompe a laché et la réparation coutait 60% du prix d'achat !
D'après un réparateur, ce constructeur, pour être mieux classé, en dépense d'énergie, a mis des moteurs beaucoup plus petits et qui, insuffisants pour la tâche, lâchent tès vite.
Pourquoi ces normes d'économie ne prennent pas en cause toute la vie de l'appareil (dont la production) et pas, seulement la consommation électrique ?

périscope
Le 17/01/2014 à 15:11:31

si on prenait sérieusement en compte le coût - environnemental et santé - des décharges, l'obsolescence programmée ne serait pas si rentable, mais c'est un autre portefeuille, collectif celui-là, et puis qui veut entendre parler des poubelles ?

potame
Le 17/01/2014 à 13:16:02

Mon avis le voici ! L'obsolescence programmée est un des nombreux outils que possède l'industrie de la consommation pour inviter le consommateur récalcitrant (à la pub entre autres) à renouveler ses biens. Je me permets d’ajouter qu’une autre forme d’obsolescence programmée existe, celle ou un matériel (bien que fonctionnant très bien) est en inadéquation avec des normes toujours en constante évolution, énergie, sécurité, environnement, etc.
Sur le principe c’est une bonne démarche, mais il ne faut pas oublier que se sont les mêmes industriels qui construisent ces normes.
Les industriels n’ont cure de civisme, leur seul objectif se nomme profit. Tous les moyens sont bons pour arriver à leurs fins et les investissements pour en arriver là sont colossaux. Quant au gouvernement, que dire ? Ils sont bien ancrés dans le système de la consommation, justes de petites mesurettes quand ça râle trop dans les chaumières.
Dans le mot consommateur il y a consommé et aussi …. Non, je ne la ferais pas celle-là ! Et peu importe pour un individu que les lois en places soient là pour protéger sa consommation, pourvu qu’il consomme… Un peu moins de profit pour nos industriels peut-être ?
C’est sur la culture de la consommation qu’il faut agir, c'est-à-dire sur le consommateur, car c’est lui qui détient la puissance nécessaire pour faire plier les industriels.

mic91
Le 17/01/2014 à 11:09:47

Très bonne émission d'Arte (de 2011) sur ce sujet.
Visible sur YouTube :
http://www.youtube.com/watch?v=XMfz8Cbyxl0  

Philippe
Le 17/01/2014 à 10:53:01

Réponse à "Didier" Où avez-vous vu que les politiques ont une obsolescence programmée? Au contraire ils durent beaucoup plus longtemps que la merde que l'on nous vend. Ils n'en ont rien à foutre de gâcher la planète, tout ce qui les intéresse c'est leur portefeuille.

Méyane
Le 17/01/2014 à 10:33:04

Les politiques ont une obsolescence programmée, si bien qu'ils pensent peut-être que le monde entier est régi par cette même loi...

Didier
Le 17/01/2014 à 09:31:55

Cher Dieu,

Je me permets de m'adresser à ta toute puissance éternelle afin que tu modifies un tant soit peu ma fonction d’obsolescence programmée ... 76 ans, c'est peu au regard de l'immense tâche qu'il me reste à accomplir ici bas pour éradiquer la connerie sur Terre .... Allez ! Un petit effort ...

Jean-Marc
Le 16/01/2014 à 23:09:16

Mon lave-linge Brandt vient de tomber en panne après 21 ans de bons et loyaux services. Il avait subi une seule réparation il y a 11 ans, pour l'usure d'une touche... mais c'était un modèle "spécial" Camif, c'est à dire, amélioré à la demande de la coopérative pour ses adhérents. Un modèle à reconstruire?.......

B.D.
Le 16/01/2014 à 22:21:35

assez de l'utilisation de composants électroniques sous-dimensionnés pour diminuer les coûts...et donc ça crame avant la date (exemple: les transfos dans les blocs d'alimentation des appareils sans fil avec batterie)

Didier
Le 16/01/2014 à 22:03:44

Il est inadmissible que sur une planète de plus en plus appauvrie, on fasse, excusez du terme "de la merde" alors que l'on a un savoir faire qui valoriserait les ouvriers en étant fiers de ce qu'ils feraient

dom
Le 16/01/2014 à 20:27:59

L'obsolescence programmée consiste à intégrer volontairement un vice caché dans un objet.
ça devrait être pris en charge sous couvert de la garantie des vices cachés et punit par la loi car c'est un dol.

flo5
Le 16/01/2014 à 19:09:38

Au vu des remarques des cyberacteurs, je me suis permis de modifier un tantinet le texte et le titre…
Voici donc ce qui a été envoyé, sous le titre :
***
«Immoral, illégal !»
Selon le projet de loi consommation, adopté en première lecture, aucune sanction ne pourrait être prise à l'encontre d'un producteur qui limite la durée de vie de ses produits, ou encore aucune disposition légale n’obligerait les producteurs à fabriquer des pièces détachées.
Pourtant, l’allongement de la durée de vie des produits et la promotion de la réparation présentent à la fois un intérêt économique et écologique.
Par ailleurs, l'obsolescence programmée est en réalité un vol déguisé, puisque le consommateur achète en toute confiance un matériel dont il ignore que sa durée de vie est prévue pour être très courte, alors qu'il n'en est pas informé. Il s'agit donc d'un délit qui devrait être puni par la Loi.

Pour résoudre cette injustice, des mesures s’imposent, et notamment :
- Faciliter le recours à la réparation en informant mieux le consommateur des possibilités de réparations et en soutenant le secteur de la réparation.
- Etendre la durée légale de garantie de 2 à 10 ans.
- Créer un délit d’obsolescence programmée.
***
Le fait est qu'on abuse la confiance de l'acheteur quand on prévoit que sa bécane va tomber en panne au bout d'un certain usage.
Je trouve ça totalement immoral, car les gens qui programment cet état de fait (entre autre, ingénieurs qui ont bénéficié des études offertes par l'Etat…) crachent, ce faisant, dans la "soupe" mutuelle…
N'est-il pas ? :-)

Anibé
Le 16/01/2014 à 19:01:12

3 lave linge
2 frigos
En seulement 10 ans c'est ce que moi j'appelle de L'ESCROQUERIE !!!
Comme tous les téléviseur,micro ondes , aspirateurs,ampoules a basse consommation 5 à 7 € voir plus qui ne font que baisser de 5 à 10% la consommation électrique por un investissement qui rapporte uniquement aux fabriquants...

fdetoncoeur
Le 16/01/2014 à 18:57:14

A quand une pétition contre les prix exorbitants des audioprothèses.
Trop de gens n'ont plus de contacts avec leurs proches, c'est un isolement involontaire causé par l'appât du gains de personnes sans scrupules, quand on voit le prix à la sortie usine, il faut casser ce monopole.

CUVELIER
Le 16/01/2014 à 18:45:20

L'obsolescence programmée est un vol déguisé, en conséquence c'est un délit qui doit être punit par la LOI.

Jochris
Le 16/01/2014 à 18:43:24

Il y a quelques années on économisais car on faisait durer les produits !toute une vie ou presque même ! On y arrive encore mais il ne faut pas hésiter à payer un produit plus cher : ne pas prendre les produits les plus bas sur le marché ...

Liberty
Le 16/01/2014 à 17:45:40

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !