actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

La Terre vue depuis l’espace

victoire pour Gabriel Dufils

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Notre maison brūle et nous regardons ailleurs

Mise en ligne du 02/10/2013 au 02/11/2014

«Objectifs vagues», «peu d’engagements concrets», «moyens non précisés»... Six ONG écologistes et la CGT, rejointes par Europe Ecologie-Les Verts, ont appelé mardi le gouvernement à reformuler la «feuille de route» issue de la conférence environnementale, jugée «inacceptable en l’état».

Bilan de la cyberaction :

4741 participants

Présentation de la cyberaction :

«La feuille de route de la conférence environnementale» rendue publique le 27 septembre «ne nous paraît pas acceptable en l’état», écrivent les Amis de la Terre, la Fondation Nicolas Hulot, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, Surfrider Foundation Europe, France Nature Environnement (FNE, 3.000 associations), Réseau Action Climat et la CGT, dans un courrier envoyé lundi soir au ministre de l’Ecologie Philippe Martin.

«Sur la grande majorité des sujets, la rédaction ne dépasse pas les bonnes intentions déjà maintes fois affichées», poursuivent les signataires qui dénoncent des «objectifs vagues, peu d’engagements concrets, chiffrés ou d’éléments de calendrier» et des «moyens non précisés».

«Plus préoccupant encore, la feuille de route ne nous semble pas traduire une volonté politique forte d’engager résolument la France dans la transition écologique», poursuit le texte rendu public mardi.

La «feuille de route» présente «50 mesures pour l’écologie», issues des débats menés au sein des cinq tables rondes lors de la conférence des 20 et 21 septembre, grand rendez-vous annuel de la politique environnementale du gouvernement qui a rassemblé quelque 500 participants (ONG, élus, syndicats...).

Les cinq thèmes retenus étaient l’économie circulaire, la politique de l’eau, la biodiversité marine, l’emploi et l’éducation à l’environnement.

Mardi soir, EELV s’est ralliée aux signataires de la lettre qui demandent au ministère de l’Ecologie qu''une nouvelle version (...) plus opérationnelle et plus ambitieuse» soit examinée lors de la prochaine séance du Conseil national de la transition écologique, nouvelle instance de concertation de 50 membres (patronat, syndicats, associations...), qui aura lieu le 9 octobre.

Huit ONG, dont les six signataires de la lettre, siègent au sein du CNTE.

«Le flou persiste dans des annonces qui peinent à trouver leur cohérence, faute d’éléments suffisants quant au calendrier et aux moyens concrets affectés», déclare EELV dans un communiqué. «La +feuille de route+ peut constituer, en l’état, une trame de départ (...), en aucun cas son point d’arrivée», selon Jean-Philippe Magnen, son porte-parole national.

En fin d’après-midi, sans faire allusion à cette lettre, M. Martin a déclaré «avoir ouvert un cycle de discussions avec les ONG pour valider cette feuille de route et voir quels sont les aménagements pratiques que nous pouvons y apporter, pour qu’elle traduise ce qui s’est passé le week-end dernier».

Il s’exprimait lors d’une audition devant la Commission des Affaires économiques et du développement durable du Sénat.

Interrogée par l’AFP sur ce «cycle de discussions», la Fondation Hulot a déclaré «ne pas être encore au courant!». «Mais on répondra présent si jamais l’objectif est bien de permettre d’avoir une feuille de route plus opérationnelle et plus ambitieuse», a déclaré son porte-parole Matthieu Orphelin.

M. Martin a également mis en avant certains «engagements forts» pris selon lui dans cette «feuille de route» comme 1.000 captages d’eau qui «bénéficieront d’un plan d’action visant à les protéger» contre la pollution, «un plan pluriannuel de soutien aux départements d’outremer pour l’accès à l’eau et l’assainissement de qualité» ou encore une «éducation à l’environnement et au développement durable» qui «sera intégrée dans les programmes scolaires».

Le ministre a également souligné que «pour la première fois, un gouvernement porte le sujet de l’économie circulaire engageant résolument notre économie vers un système plus économe en ressources», et promis une adaptation des diverses politiques d’emploi à la transition écologique

Nous vous proposons de vous associer à cette demande en interpellant le Ministre de l'Ecologie et nos députés.

Alain Uguen association Cyber @cteurs

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Ministre de l'écologie,
Madame, Monsieur le député

Je me joins aux ONG pour réclamer qu'une nouvelle version de la feuille de route "plus opérationnelle et plus ambitieuse" soit examinée lors de la prochaine séance du Conseil national de la transition écologique le 9 octobre

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en ma vigilance citoyenne sur vos décisions

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

10 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

EELV se joint à la pétition ! On rêve. Allié du PS avec 2 ministres au gouvernement, voilà qu'il ne reste à ce parti qu'une pétition pour se faire entendre !! Bel aveu d'impuissance, s'il restait encore des doutes en la matière.
N.Mamère a quitté EELV pour garder une chance d'être réélu. Belle lucidité.
Je salue la combativité et l'optimisme des protecteurs de l'environnement face à un gouvernement champion de l'inertie, de la contradiction et se souciant de l'écologie comme de sa première chaussette.
Certes, P. Martin est grisé par ses nouvelles fonctions de ministre de l'écologie et multiplie les belles déclarations... En ce qui concerne les actes, c'est un autre son de cloche.
La taxe sur le diesel est à peu près la seule mesure qui a été fortement médiatisée, mesure impopulaire et totalement inutile. Silence radio sur les autres propositions.
Est-ce bien normal?

isa
Le 06/10/2013 à 11:01:22

"Nous regardons ailleurs" en évitant surtout de parler de la cause première de tous les maux de l'humanité : son effectif pléthorique.
Sans même développer la question de la surpopulation mondiale, rien qu'en France on peut raisonnablement se poser la question des 350.000 français supplémentaires tous les ans : une ville de la taille de Nice à bâtir pendant la même période, excusez du peu ! Quant à l'artificialisation des sols : c'est un département (de la taille de l'Isère, c'est-à-dire un des plus grands) qui disparaît sous l'asphalte ou le béton tous les 10 ans...

Démographie Responsable
Le 04/10/2013 à 11:00:42

Si pousser les élus à bouger est essentiel, cela ne peut que compléter notre action individuelle et locale, pour économiser l'énergie, pour vivre autrement, bref pour faire des choix plus écologiques.

Plus la société bouge, plus les élus sont obligés de suivre.

Je n'attends malheureusement pas grand chose des gouvernants...

joêlle
Le 03/10/2013 à 14:27:56

Est ce eux , est ce nous ? Ce débat est un peu simpliste non? car c'est nous qui élisons eux et c'est toujours nous qui massivement continuons à utiliser ( ^m pour de trés courts déplacements) nos voitures.

Till 76

till76
Le 03/10/2013 à 12:15:21

La cgt, les verts,manquent plus que l'umps !

Merci mais j'ai déjà donné !!!

valenty
Le 03/10/2013 à 10:22:51

C'est bien nous qui regardons ailleurs..... même si beaucoup de décisions doivent être prises au niveau politique, nous continuons à rouler dans nos voitures, à consommer comme si rien jamais n'allait changer pour nous, et je le dis aussi pour moi, la force de l'habitude est énorme malgré les prises de conscience. Les mots d'Albert Jacquard font froid dans le dos : l'humanité est en mode "suicide collectif", mais tout va bien quand même la fashion week est un succès et le PSG a gagné.....

Oboerobert
Le 03/10/2013 à 09:49:02

Notre maison brûle, et ILS regardent ailleurs.

Stef
Le 02/10/2013 à 17:16:04


Il faut vraiment que les politiques changent de comportement et regardent enfin plus loin que leurs propres intérêts et leurs objectifs électoraux. Les catastrophes arrivent et ils ne veulent pas le reconnaitre.



LaLoustik
Le 02/10/2013 à 16:56:05

J'ai repris la phrase de Jacques Chirac en Afrique du Sud qui me parait parlante.

Ce récent sondage de mon journal régional n'incite pas à l'optimisme

Climat. Rapport alarmant du Giec : allez-vous changer vos habitudes ?
non 75,6%
http://www.letelegramme.fr/sondages/climat-rapport-alarmant-du-giec-allez-vous-changer-vos-habitudes-27-09-2013-2249010.php  

Alain Uguen
Le 02/10/2013 à 14:31:54

Bonjour

Si je peux faire une petite remarque: ce n'est pas "nous" qui regardons ailleurs: une grande partie des Français "regarde" , agit (comme vous) et se désespère souvent, mais ce sont nos dirigeants, plus intéressés par leur pouvoir actuel - qu'ils veulent conserver par des compromissions - que par la dégringolade à venir. Et ce sont eux les responsables des orientations et des décisions prises, ce sont eux qui regardent ailleurs, même si la dispersion des actions des militants écologistes, leurs ego, leur peu de visibilité et leur manque de force d'impact, aident nos décisionnaires à ne pas s'en occuper.

Cordialement

Jacqueline

Jacqueline
Le 02/10/2013 à 14:22:18

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !