actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Annoncez la couleur !

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : 142 : Faire de l'environnement une priorité

Le WWF France, la Fondation Nicolas Hulot, la Ligue pour la protection des oiseaux, la ligue Roc, France Nature Environnement et le comité français de l'Union mondiale pour la nature (UICN) "demandent solennellement au président de la République de faire de l'environnement une priorité gouvernementale", notamment dans les domaines du changement climatique et de la biodiversité. Dans un communiqué lundi, les ONG "regrettent la place tout à fait insuffisante accordée à ces problématiques dans la feuille de route, fixée par le chef de l'Etat au nouveau gouvernement, comme en témoigne le discours de politique générale du Premier ministre Dominique de Villepin.

Bilan de la cyberaction :

2440 participants
petition@www.elysee.fr." target="_blank">www.elysee.fr">petition@www.elysee.fr..     ,
premier-ministre@premier-ministre.gouv.fr.  

Présentation de la cyberaction :

Le discours "puissant" de Jacques Chirac au Sommet de la Terre de Johannesburg (2002) et l'adoption de la Charte de l'environnement l'an dernier "laissaient pourtant croire que le président de la République souhaitait impulser une dynamique environnementale forte dans notre pays", écrivent les associations. "Force est de constater, comme en attestent les nombreuses régressions actuelles en matière de protection de l'environnement (loi sur l'eau, projet de loi sur les parcs nationaux, amendement à la loi littoral, décret sur l'extension des élevages industriel notamment) que les actes ne suivent pas les déclarations," concluent les associations.

Les six associations ont mis au point leur communiqué avant l'autorisation donnée samedi par la nouvelle ministre de l'Ecologie Nelly Olin d'abattre six loups dans les neuf départements du massif alpin cette année, décision qui a provoqué de vives réactions des écologistes.

"Trois mesures essentielles"

Les ONG ne sont pas les seules à exprimer leur frustation. L'ex-ministre de l'Ecologie, Serge Lepeltier, a proposé lundi dans Libération "trois mesures (...) essentielles" en faveur du ministère de l'Ecologie, créé en 1971. "D'abord le budget. On ne peut se contenter de glaner 10 millions par ci, 50 par là, souligne-t-il. L'objectif minimal, c'est que le budget de l'Ecologie représente au minimum 1% du budget de l'Etat. Cela paraît dérisoire mais c'est le multiplier par trois". "Et puis, il faut changer le périmètre de ce ministère, lui adjoindre l'énergie. La question centrale en matière d'écologie aujourd'hui, c'est le changement climatique et donc la question énergétique", poursuit l'ancien ministre, qualifiant d'"absurde" le fait que le ministère français de l'Ecologie ne soit notamment "pas responsable du développement des énergies renouvelables".

En dernier lieu, Serge Lepeltier considère que le ministère de l'Ecologie devrait "être placé à un niveau plus élevé dans la hiérarchie gouvernementale, au même niveau que la Défense, les Affaires étrangères ou l'Intérieur. "Il faut, martèle-t-il, qu'un rapport de forces s'établisse en faveur de l'écologie, pour que ce soit l'intérêt général qui prime".
http://www.liberation.fr/page.php?Article=305276  

Texte de la pétition :


Monsieur le Président de la République

A l'heure où l'ensemble de la communauté scientifique internationale et de larges secteurs de la société s'accordent sur l'extrême gravité des problèmes d'environnement et sur l'urgence à agir - particulièrement contre les changements climatiques et l'érosion de la biodiversité -, les ONG françaises regrettent la place tout à fait insuffisante accordée à ces problématiques
dans la feuille de route, fixée par le Chef de l'Etat, au nouveau gouvernement, comme en témoigne le discours de politique générale du
Premier Ministre, M. Dominique de Villepin.


Un discours puissant au Sommet de Johannesburg, une implication personnelle pour l'adoption de la Charte de l'environnement et l'organisation d'une conférence internationale sur la biodiversité, laissaient pourtant à croire que vous souhaitiez impulser une dynamique environnementale forte dans notre pays.
Dans le New Scientist paru le 19 mai, vous avez de nouveau appelé la communauté internationale à agir rapidement face à la disparition accélérée de la biodiversité, alors que la France, qui détient l'un des plus hauts niveaux de biodiversité naturelle et agricole au monde, est, à cet égard, loin d'être exemplaire!

Force est de constater, comme en attestent les nombreuses régressions actuelles en matière de protection de l'environnement (loi sur l'eau, projet de loi sur les parcs nationaux, amendement à la loi littoral, décret sur l'extension des élevages industriels, loup, incinérateurs, la liste est longue..., que les actes ne suivent pas ces déclarations.

Face à ce constat, je vous demande solennellement de faire de l'environnement une priorité gouvernementale, à l'égal du social -ce qui serait d'ailleurs doublement judicieux-. Correctement exploré, ce domaine peut en effet offrir un immense gisement d'emplois.

Je vous demande d’appuyer la démarche des Associations environnementales auprès du Premier Ministre à qui elles demandent de les recevoir d'urgence pour en discuter.

Dans cette attente,Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, mes salutations citoyennes attentives.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

Aucun commentaire

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !