actualité écologie

victoire pour Gabriel Dufils

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

La Terre vue depuis l’espace

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Russie : de l'or pour les bourreaux

Mise en ligne du 12/02/2014 au 25/07/2014

Alors que la Russie s’efforce à renvoyer une image positive à l’occasion de l’ouverture des Jeux olympiques de Sotchi, l’ACAT attire l’attention sur la banalisation des violations des droits de l’homme, et plus particulièrement de la torture, dans ce pays.

Bilan de la cyberaction :

4869 participants

Réactions institutionnelles :
- Le sous-comité des droits de l’homme du parlement européen a remercié l’ACAT du rapport sur la Russie, indiquant l’utiliser pour une audience de la Russie le 22 janvier 2014 et pour la préparation de son rapport global sur l’éradication de la torture dans le monde (2014).
-La délégation de l’UE à Moscou a loué notre analyse et nous a félicités pour ce travail.
- L’Association pour la Prévention de la Torture, et des centres de recherche universitaire type l’institut des droits de l’homme de Lyon ou EHRAC (European Human Rights Advocacy Centre) ont souligné la qualité du travail mené.
- Au niveau de l’OFPRA et de la Cour nationale du droit d’asile, plusieurs rapporteurs, officiers de protection, responsables de division et juges ont fait part de l’utilité d’un tel rapport dans leur travail.
-Igor Kalyapine, directeur du Comité contre la torture (ONG co-signataire) a déclaré qu’il avait rarement vu un rapport aussi complet sur la question de la torture en Russie et a été très élogieux. -Sergei Golubok, un avocat spécialisé des questions de détention et droits en Russie et auprès de la CEDH a également souligné la qualité du rapport.

Rencontre ambr russie, et redac russie, amb DH (2x)
Pas de rencontre en russie malgré demandes rdv

Contexte suite plaidoyer
Contexte assez mauvais car la crise ukrainienne a noyé toute l’attention et l’intérêt porté par les medias, par le grand public et institutions nationales &internationales sur ces problématiques.
Par ailleurs ces derniers mois ce sont surtout les affaires judiciaires politiques (bolotnaya etc) qui ont occupé le devant de la scène et non tellement la torture "ordinaire" dont nous avons plutôt, à juste titre, traité.

Impact media
Reprise lancement rapport dans medias russes, RFI.... [autres retombées media cf Pierre]

Réaction à l’actualité a bien fonctionné sur les Pussy riot et libération en décembre de Khodokovsky et les 2 pussy riot. Invité au JT de TV5

Présentation de la cyberaction :

Selon Christine Laroque, responsable des programmes Russie et Asie à l'ACAT, « le principe de dignité humaine est l’un des principes fondamentaux de l’olympisme. Pourtant, les autorités russes le violent quotidiennement. »

Au terme de deux ans de recherches sur le phénomène tortionnaire menées dans plusieurs régions de Russie, y compris en Tchétchénie (située à seulement 800 km de Sotchi), l’ACAT a pu constater que le principe de dignité humaine est loin d’être respecté en Russie, en particulier dès lors qu’une personne est arrêtée ou détenue.

« La torture permet aux autorités d’obtenir illégalement des aveux à l’encontre de suspects et de punir et briser des détenus en prison. Elle reste largement utilisée au sein des postes de police ainsi que dans les établissements pénitentiaires » poursuit Christine Laroque [1]. « Il s’agit d’une pratique systémique et profondément ancrée au sein de ces institutions. Il n’y a pas de progrès car les autorités russes au plus haut niveau n’ont aucune volonté d’y mettre fin. »

La torture permet à la police de satisfaire facilement à la réalisation des objectifs chiffrés de résolution des affaires criminelles [2]. De plus, la collusion de longue date entre policiers et magistrats habitués à accepter des aveux obtenus sous la torture rend quasiment impossible le fait d’obtenir justice en Russie pour des actes de tortures. Seule une minorité d’affaires parvient à être jugée.

Martiros Demerchyan, un électricien travaillant sur le site olympique de Sotchi a été torturé par la police en juin 2013. Il s’était plaint de ne pas être rémunéré au salaire prévu et avait menacé de quitter son poste. Des policiers l’ont alors emmené au poste où il lui a été demandé de signer des aveux concernant un vol de matériel de construction. Refusant cette fausse accusation, il a été battu toute la nuit par cinq policiers et violé avec un pied-de-biche.

Il a fini par signer un document vierge présenté par ses tortionnaires et a été remis en liberté sans avoir reçu de soins. Un rapport médical, établi par la suite, atteste d’une commotion cérébrale, de séquelles intestinales liées à l’introduction d’un objet et de dents cassées. Il a porté plainte mais le comité d’enquête a décidé de ne pas donner suite à cette demande d’investigation.

Nous vous proposons d'interpeller l'ambassadeur de Russie à Paris

Alain Uguen Association Cyber @cteurs

Par téléphone ou fax
tel.: 01-45-04-05-50
fax.: 01-45-04-17-65

Par courrier
Adresse postale: Ambassade de la Fédération de Russie 40-50 bd. Lannes, Paris 75116

Sur le site de la Présidence russe
http://eng.letters.kremlin.ru/send  

L'ACAT a publié en novembre 2013 un rapport intitulé « Les multiples visages de la torture : étude du phénomène tortionnaire en Russie ». Il peut être consulté en français, en anglais et en russe en suivant ce lien :
http://unmondetortionnaire.com/Les-mutliples-visages-de-la  

La lettre qui a été envoyée :


Au Président de Fédération de Russie
aux bons soins de son ambassadeur à Paris

Votre Excellence,

Avec l’ACAT je souhaite attirer votre attention sur la banalisation des violations des droits de l’homme, et plus particulièrement de la torture, dans votre pays.
Je vous demande de faire cesser de telles pratiques contraires au principe de dignité humaine qui est l’un des principes fondamentaux de l’olympisme.

Dans cette attente, veuillez agréer l’expression de mes sentiments distingués

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

24 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

j'attends une cyberaction mondiale contre toute forme de torture, car vous vous doutez bien que la Russie n'en n'a pas l'exclusivité. Les cyberacteurs citent aussi les USA, mais même en France on prend toujours des coups dans la gueule dans les commissariats. Et pour les JO, on peut toujours les boycotter, nationalement ou individuellement.

Stéph
Le 08/03/2014 à 05:39:34

Les sportifs sont les premières cautions de ces horreurs...Il ne faut pas les exonérer de leur responsabilité personnelle (similaire à celle d'un Depardieu). Ils ont fait passer leur prestige personnel et leur appât du gain avant tout, y compris avant les valeurs de l'olympisme. Il suffisait d'écouter les patineurs larmoyer, de manière indécente, sur le manque d'ouverture d'esprit d'un jury qui leur avait fait rater une médaille. Ils ne représentent donc pas la patrie des Droits de l'Homme, mais leur petite pomme personnelle.
D'ailleurs, combien ont profité de leur tribune pour rencontrer les Poussy Riott, les soutenir?

bd
Le 22/02/2014 à 22:42:36

http://www.goodplanet.info/actualite/2014/02/18/josotchi-lecologiste-condamne-3-ans-de-camp-en-greve-de-la-faim/  

Pour avoir critiqué les jeux : Un écologiste en fuite, un autre condamné à 3 ans de camp qui a entamé une grève de la faim, un militant appartenant à une minorité ethnique arrêté.

isa
Le 19/02/2014 à 16:38:13

Il est préférable, plus simple d'organiser des JO ou une coupe du monde de foot dans des pays ou la démocratie est bafouée. C 'est les organisateurs eux-mêmes qui le disent...
http://www.bastamag.net/Derriere-les-Jeux-olympiques-et  

Etienne
Le 17/02/2014 à 10:04:53

Je suis d'accord avec Didier, moi aussi ça me gêne un peu d'être partenaire de "chrétiens"....je n'ai pas besoin de la religion pour dénoncer les manquements à la dignité humaine...mais contre la torture il faut s'allier coûte que coûte....ceci dit, il y a longtemps que AMNESTY INTERNATIONALE se bat contre la torture partout et a déjà dénoncé celle qui sévit en Russie et le non-sens que représente des JO dans un pays où les Droits Humains sont bafoués en permanence ; vous pouvez signer aussi les pétitions sur le site de AI, plus on est à signer contre ce genre d'horreurs mieux c'est...

Rimski
Le 15/02/2014 à 17:45:02

Je n'avais pas lu les commentaires me précédant. J'éprouve le besoin d'en rajouter :
- je suis révoltée de voir que pour certains dénoncer le régime soviétique se résume à un combat USA / Russie. L'horreur est la même partout. Il se trouve que la Russie accueille les J.O.. De tout temps, c'est l'occasion de dénoncer les tortionnaires
- J'ai aussi pensé à Depardieu. Il ne doit certainement pas être adhérent à des associations pour le respect des droits de l'homme car il ne pourrait - à moins d'être imbibé de vodka- parler en bien de "son ami Poutine"
- les J.O. je m'en fiche comme de tout ce qui est "bon pour la TV"...

CLAUX
Le 15/02/2014 à 16:45:18

On sait que la Russie n'est pas un pays de tendres. Par ailleurs il n'y a pas si longtemps qu'en France ces mêmes comportements étaient tolérés et... sont-ils totalement abolis ?!
Il faut que les Citoyens de la Terre restent vigilants et sans concession à l'égard de telles pratiques, où qu'elles se produisent..

Claux
Le 15/02/2014 à 16:27:02

Oui, bien sûr qu'aux USA ils ne doivent pas se priver de ces méthodes, Amnesty peut enquêter et nous signerons tout pareil.
Que faire d'autre ?
Faire savoir sur les sites sur les pages facebook sur nos listes, pour qu'il y ait beaucoup de courrier chez Poutine. Quant à Depardieu il doit être très soumis, il doit se dire qu'aux USA c'est pareil.. et ça doit lui suffire.. dans le meilleur des cas.

un anonyme
Le 14/02/2014 à 19:49:10

Comme si en USA ne pratiquent pas la torture pour les prisonniers politiques (C.A.D. tous ces qui agissent contre le système nazi de l'USA) à Guantanamo!!! Et comme si la pains de mort ne existent pas à notre époque toujours en USA et comme si ces salopards ne provoquent pas des guerres sur la grande partie de notre Planète et comme si il n'assassinent pas les enfants avec les drons, vous voulez qu'on s'occupe de la situation en Russie??? Russie c'est la rigolade par rapport l'amérique

manohari
Le 14/02/2014 à 14:48:55

Devait on , au nom de
l'" Olympisme " accepter de participer aux jeux ???
Je pense que NON !
Mais , surtout , comment le CIO a t il pu choisir ce pays dirigé par un dictateur ?????
Un NON-SENS ... Pierre de Coubertin a dû faire un sacré bond dans sa tombe !

un anonyme
Le 13/02/2014 à 18:54:25

problème technique ??
ce n'est pas les athlètes qu'il aurait fallu priver de JO , mais le dictateur russe !
bienveillance et complicité des membres du CIO ? corruption ??

picbois
Le 13/02/2014 à 17:54:45

Martiros Demerchyan, un électricien travaillant sur le site olympique de Sotchi a été torturé par la police en juin 2013. Il s’était plaint de ne pas être rémunéré au salaire prévu et avait menacé de quitter son poste. Des policiers l’ont alors emmené au poste où il lui a été demandé de signer des aveux concernant un vol de matériel de construction. Refusant cette fausse accusation, il a été battu toute la nuit par cinq policiers et violé avec un pied-de-biche.

Il a fini par signer un document vierge présenté par ses tortionnaires et a été remis en liberté sans avoir reçu de soins. Un rapport médical, établi par la suite, atteste d’une commotion cérébrale, de séquelles intestinales liées à l’introduction d’un objet et de dents cassées. Il a porté plainte mais le comité d’enquête a décidé de ne pas donner suite à cette demande d’investigation.

jardin93
Le 13/02/2014 à 17:11:39

Il y a aussi le sort réservé aux homosexuels Russes, battus à mort par les groupes d'extrême droite et qui ne peuvent pas porter plainte, car ils sont refoulés par la police, ces derniers leur expliquant que c'est normal qu'ils se fassent passer à tabac, car ils sont homo!!!!
Tout cela sans que ces bandes ne soient poursuivies. Ils vivent l'horreur.

meeze alain
Le 13/02/2014 à 16:43:32

Bravo pour votre travail
Essayez de demander à Depardieu de signer cette pétition
que dira-t-il?

abelaro essaim d'abeilles
Le 13/02/2014 à 16:32:44

POUTINE c'est le Staline, "le sale père fouettard des peuples". Sa Poutinerie de Sochi ses malversations, Poutine est égal à Staline et mêmeHitler!

papypierre
Le 13/02/2014 à 11:34:09

Il faudrait faire la même démarche auprès de l'embassade des USA !!!
là bas aussi la torture existe et on n'entend aucune voix s'élever ...étrange tout de même!

richzen
Le 13/02/2014 à 11:24:46

Comment peut on faire endurer cela à quiconque.
Ayons un peu de Ventre et arrêtons de cautionner des gouvernements qui osent faire cela. Osons dire M... à Poutine et à tous les dictateurs qui existent encore en ce monde. Et s'il le faut annuler les JO, les faire ailleurs même si c'est repoussé.

Leslie
Le 13/02/2014 à 09:22:16

Cette action est évidemment indispensable... je signe...mais je suis très gêné d'être partenaire de "chrétiens". Les religions de tous poils sont des beaux modèles d'oppression et de torture. Je ne cite que l'excision des femmes par exemple, tout à fait actuelle. On ne pourrait pas se passer des sectes pour défendre les droits des humains ? Nous serions alors nettement plus cohérents et justes. J'ai supprimé la référence à l'ACAT dans mon courrier.

Didier
Le 13/02/2014 à 08:44:46

Pleinement d'accord avec Cerizette. Et tous les téléspectateurs devant leur poste de TV participent à tout ça. J'aime bien habituellement regarder les JO mais là, je boycote.Et si tout le monde faisait pareil ? Chacun à sa part de responsabilité, trop facile de critiquer et de regarder quand même.

sab
Le 13/02/2014 à 08:10:21

La France qui se veut le champion des droits de l'Homme, n'aurait-elle pas dû prendre position lors de ces olympiades à Sotchi ? Digne de sa réputation, elle n'aurait dû envoyer AUCUN athlète, même si cela est difficile pour eux. Avant de donner des leçons aux autres, qu'elle se montre donc irréprochable !

Cerizette
Le 12/02/2014 à 21:39:24

le rapport de l'ACAT est encore
plus effrayant que ce que je
savais et imaginais : je ne savais pas que c'était carrèment institué et systématique, motivant le personnel à torturer, les obligeant même, pour une politique de rendement idéale pour le régime poutine et tous les régimes avant lui. comment est-ce possible d'espérer casser un système qui leur convient si bien ? C'est une peine de mort déguisée, une liquidation pure et simple du plus petit grain de sable dans les rouages d'une dictature bien installée. Quelle horreur quand je pense à toutes les
personnes qui ont déjà subi ce sort et celles, nombreuses à venir.

Colette 88
Le 12/02/2014 à 20:56:53

"Personne ne peut transférer à autrui son droit naturel, c'est-à-dire sa faculté de raisonner librement et de juger librement de toute chose; et personne ne peut y être contraint.C'est pourquoi l'on considère qu'un Etat est violent quand il s'en prend aux âmes..." Spinoza.

un anonyme
Le 12/02/2014 à 17:51:04

Bien sur je proteste contre la barbarie du régime de Poutine. Mais j'aimerais qu'on proteste aussi fort contre la barbarie des prisons américaines où les aveux "forcés" permettent aussi à la police des USA de faire du chiffre, et d'envoyer des innocents (souvent noirs) dans le couloir de la mort ! Qu'en pense Obama ?

Françoise GERARD
Le 12/02/2014 à 17:36:00

Que vont devenir les intallations de Sotchi et les citoyens russes chassés sans ména gement de leur maison...? Aujourd'hui,la grande "maison" de l'olympisme,de la CM de foot n'ont guère de "compassion pour les "victimes" de l'édification de ces grands événements planètaires, que ce soit en Chine,à Athènes,à Londres ou en Russie et ailleurs... Il n'y a que les exploits et les médailles qui valent aux yeux des médias de toute la planète... Qu'est-ce que serait devenu Poutine et ses sbires, si les + grandes nations s'étaient unanimement retirées des JO d'hiver...? Il serait alors devenu le "boulet" à "jeter" pour les prochaines élections présidentielles russes!!

stoppeur
Le 12/02/2014 à 16:15:37

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !