actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

La Terre vue depuis l’espace

victoire pour Gabriel Dufils

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : NON aux mouches transgéniques

Mise en ligne du 10/10/2013 au 31/12/2013

Les Amis de la terre espagnols ont lancé une cyberaction contre les mouches transgéniques!! la décision n'a pas encore été prise et il est encore temps d'arrêter l'expérimentation. C'est le moment de faire pression. SVP signez et diffusez auprès de vos contacts.

Bilan de la cyberaction :

4337 participants

Gentech news 293
*1. Pas de mouches génétiquement manipulées en Espagne et au Brésil*
L’entreprise Oxitec, qui avait l’intention de disséminer des mouches de l’olivier et des mouches à fruits transgéniques dans ces deux pays, a désormais retiré sa demande d’autorisation. «Ce retrait prouve que les autorités régulatrices des deux pays commencent à se poser d’importantes questions en termes d’impact sur la santé et sur l’environnement des insectes génétiquement manipulés. Oxitec n’a pas de réponses à fournir sur ces questions», a annoncé Helen Wallace de GeneWatch UK. (Sustainable Pulse, 13.12.13)

Présentation de la cyberaction :

Une entreprise britannique veut libérer des mouches transgéniques à Tarragone. L'Espagne est déjà le pays de l'Union Européenne qui cultive le plus de plantes transgéniques à grande échelle et le principal champ d'expérimentation de cultures transgéniques. 67% des expérimentations en plein air sur des plantes transgéniques ont lieu en Espagne. Maintenant ils veulent que nous menions la première expérimentation avec des animaux transgéniques (mouches) dans l'UE.

L'expérimentation consiste à libérer des mouches de l'olivier génétiquement modifiées dans un champ de la province de Tarragone. L'objectif de l'entreprise est de réduire l'invasion, mais le risque de dispersion des mouches est très important et il y a beaucoup de doutes sur la sécurité de l'expérimentation et son utilité.

https://www.tierra.org/spip/spip.php?article1828  

Le problème principal est que beaucoup de larves de la mouche transgénique périront à l'intérieur des olives, la faisant entrer dans la chaine alimentaire nuisant ainsi gravement à la production d'huile d'olive.
Par ailleurs, l'entreprise qui souhaite faire l'expérimentation, Oxitec, n'a présenté aucun plan de biosécurité.

C'est pour cette raison que nous vous demandons de vous joindre à notre action et ainsi démontrer que les citoyens ne tolèrent pas que l'on mette en danger notre santé et notre environnement.

Exigez que le gouvernement local bloque l'approbation des mouches transgéniques !

Partagez et envoyez un mail à vos contacts

ORGANISATION : AMIGOS DE LA TIERRA, PLATAFORMA RURAL ET SOM LO QUE SEMBREM
Nous vous proposons d'aider nos amis espagnols dans leur combat

Alain Uguen Association Cyber @cteurs

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,

En tant que consommateur européen, j'exige que le gouvernement local bloque l'approbation des mouches transgéniques sur son territoire !

Bien cordialement,

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

20 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

arrêtons d'imposer tout et n'importe quoi au détriment de l'environnement et de notre santé.
notre vie est menacée par tout ce qui nous entoure stop!!!!!!

mouchette
Le 13/04/2016 à 13:44:52

NON aux mouches génétiquement manipulées !!! STOP A TOUS LES OGM , QUELQU'ILS SOIENT!!!STOP A M.....

Caze Michele
Le 12/04/2016 à 19:58:55

Non à la mort de la culture traditionnelle. Non aux multinationales.

Marie
Le 04/07/2014 à 12:17:07

non aux OGM

SINED LND
Le 28/04/2014 à 16:20:23

que devient notre terre et que faite vous de cette magnifique nature laissée par nos anciens!!! c'est scandaleux !! au lieu de sauvegarder, il faut toujours des inventions idiotes quite à tout détruire et empoisonner l'ètre humain et toute vie sur terre...

natura
Le 18/02/2014 à 16:38:06

Dans 18 mois les industriels prédisent ne plus trouver de poulet nourris SANS OGM. Est ce à dire qu'il pourra subsiter deux filaires? Une indus et l'autre local? Pour que cela soit encore possible supprimont les subventions. Car se qui nous guette c'est la généralsition de la thecno-culture des pays tiers par la perte de compétitivité de leur secteur agricol vivrier et toute la biodiversité liée.

AUBERT
Le 14/02/2014 à 19:53:33

j'espère que c'est toujours utile

gail
Le 14/02/2014 à 10:17:42

ainsi vos multinationales se sentent vraiment exonérées des règles établies par les États.
Quand respecterez-vous le droit des peuples et leurs parlements?

MARIF39
Le 13/02/2014 à 23:41:21

J'appuie fermement tous les efforts visant à interdire cette nouvelle culture transgénique

Philippe Kauffmann
Le 13/02/2014 à 22:14:48

Nos hommes politiques trompés. Je veux bien croire que quelques uns sont assez bêtes pour entrer dans cette catégorie. Il y en a beaucoup aussi qui doivent y trouver un intérêt personnel et d'autres qui sont impliqués dans l'activité de ces multi-nationales (membres de la famille dans les conseils d'administration ou dans des sociétés de lobbying par exemple).
Ils sont inconscients. C'est nous, au sens large, qui sommes responsables par notre passivité.
L'inule visqueuse semble être une bonne idée.
Mais la solution serait bien de stopper ces exploitations intensives. Elles attirent un type bien précis de prédateur (un vrai snack bar avec enseigne lumineuse, en somme)et fausse la biodiversité de la zone. Ca entraîne l'utilisation de pesticides qui éliminent les insectes prédateurs des prédateurs, ce qui paradoxalement favorise l'infestation.
Les bonnes solutions, les anciens les avaient : assolement, agroforesterie (avec des haies ou des arbres), appariement d'espèces végétales qui s'auto-protègent, etc, etc.
Le message que ces grosses entreprises biochimiques de l'agroalimentaire nous assènent, prétendant vouloir assurer l'alimentation de l'Humanité, est un mensonge éhonté.
Un rapport de (vrais, cette fois-ci)scientifiques pour l'ONU le prouve. Une alimentation biologique pourrait nourrir plus de deux planètes Terre : http://www.actu-environnement.com/ae/news/rapport-onu-agro-ecologie-rapporteur-alimentation-12110.php4  

Lionel OUTRIGGER
Le 15/10/2013 à 00:26:03

la question n'est pas : pourquoi créer des mouches transgéniques, mais plutôt pourquoi pas ? tant que les politiques seront trompés par des experts véreux, tant que l'industrie soutiendra une recherche orientée à des fins commerciales et non d'intérêt générale, "ils" auraient tort de se priver d'essayer...

quant à l'inule contre la mouche, c'est une aide probable, mais loin de suffire, n'allons pas trop vite en besogne :)

françois
Le 14/10/2013 à 09:07:19

Pour lutter contre la mouche de l'Olivier, planter des Inules visqueuses... qui hébergent leur prédateur ! C'est ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle, et c'est ce qui se faisaient naturellement autrefois !

Jeanjean
Le 13/10/2013 à 14:18:51

par contre il vaudrait mieux tester l'experience sur les politiques, au moins il n'y aurait pas de risque de dispersion dans la nature , ils seraient vite reperable pour arreter l'experimentation

sergio69
Le 12/10/2013 à 14:57:31

J'ai assez de mains pour signer aussi, du coup. Oxitec Etoxic Ixetoc.

Thibault
Le 12/10/2013 à 00:12:09

Le résultat n'est pas garanti : les larves femelles qui sont censées décéder pourraient bien montrer un taux de survie dans le temps.
C'est ce qui est arrivé avec une autre création de cette même société, Oxitec.
Leur fameux moustique OGM pour lutter contre le paludisme, garanti totalement stérile, arrive maintenant à se reproduire avec son ADN modifié.
http://www.infogm.org/spip.php?article5018  
Dans un contexte plus général, le cahier des charges des pesticides et OGM ont toujours été un fiasco (la pyrale du maïs qui résiste, les plants OGM qui ont un rendement déplorable comme le coton BT en Inde avec le suicide des paysans à la clé, etc, etc). Je vous laisse faire des recherches sur le sujet, sinon j'ai tout un tas de documents à ma dispo dont je peux débattre.
Je signe, et des deux mains en plus.

Lionel OUTRIGGER
Le 11/10/2013 à 19:57:19

> La société Oxitec a l'intention de libérer des mâles transgéniques pour qu'ils se croisent avec des femelles sauvages. Les femelles issues de ces accouplements meurent au stade larvaire, ce qui réduit théoriquement les populations de mouche de l'olive. Le principal problème est que les larves transgéniques naissent dans les olives et beaucoup mourront à l'intérieur du fruit. Cela pourrait endommager la production, nuire à la qualité de l'huile, et peut également entrer dans la chaîne alimentaire.

J'en déduis :
1 - que c'est une expérimentation one-shot puisque la population transgénique ne peut pas se reproduire, par construction. On ne peut pas vraiment parler de chaîne alimentaire, à cette échelle.
2 - que l'intervention OGM dans ce processus (même industrialisé) est "à la demande", c'est à dire que contrairement à la concurrence entre semences OGM et non OGM, il n'y a pas de dépendance entre le producteur et le fournisseur.
Ma position vis à vis des OGM est nuancée, les dangers sont
1 - ceux qui sont capables de se reproduire et pour le coup, entrent dans la chaîne alimentaire et la concurrence inter espèces
2 - ceux qui verrouillent économiquement la dépendance envers l'industrie.
Ce n'est pas le cas ici me semble-t'il.

Thibault
Le 11/10/2013 à 11:38:40

Pourrais-t-on m'expliquer? On a créé des mouches transgéniques?
Dans quel but, je ne comprend pas?

Altan
Le 11/10/2013 à 10:16:35

il s'agit de la mouche de l'olive, gros ravageur dans le bassin méditerranéen, responsable de fortes pertes, mais qui est assez bien contrôlé par des traitements à base d'argile ou de talc... ou avec des pièges attractifs...

françois
Le 11/10/2013 à 09:17:38

vous pourriez expliquer le rôle de ces insectes et leur nom latin, sur ces cultures... je suis étonné qu'il s'agisse de "mouches" telles les drosophilles!...
merci

Géo Logue
Le 10/10/2013 à 20:43:14

Quelqu'un pourrait-il me pincer, car là, je crois que je rêve...... ?

Chantal
Le 10/10/2013 à 20:24:59

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !