image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Non à la nouvelle zone commerciale de Champniers, Non à un projet archaïque et destructeur

Mise en ligne du 02/06/2013 au 01/10/2013

L'agglomération du Grand Angoulême est suréquipée en grandes surfaces et zones commerciales : plus de 2,5 fois la moyenne nationale des villes de même strate.
Le commerce en centre ville périclite : nombreuses fermetures récentes.
Le projet d'extension de la zone des Montagnes à Champniers a déjà détruit 30 ha de terres agricoles, nous demandons l'abandon de son extension.

Bilan de la cyberaction :

1931 participants

Sur le bilan:

En plus des signatures en ligne nous avons fait signer 600 pétition papier , ce qui doit nous situer à 2500 pétitions.

Sur les résultats :
1) La cyberaction a profondément dérangé le Maire d'Angoulême, Président de la Communauté d'agglomération, qui trouve inadmissible ce genre d'action qui perturbe sa boîte mail. Pour se venger il a dérouté tous les mails vers la boîte de Françoise Coutant, adjointe EELV à la Mairie.
2) La cyberaction, c'était une nouveauté à Angoulême, a eu un réel impact médiatique ( voir les 4 pièces jointes.) même si ça a été très politisé. Sur les marchés nous avos été très bien accueillis.
3) Après leur premier énervement, les trois personnes visées par la cyberaction, dont le Président, ont accepté de rencontrer une délégation du groupe EELV local. Ce fut un dialogue de sourds puisque nous ne comprenons rien à la dynamique du commerce indépendant sur lequel les politiques ne peuvent rien. En réalité on a fait apparaître que l'extension commerciale intégrée dans le SCOT était le résultat d'un chantage : la CDC sur laquelle se fait l'extension n'acceptait d'intégrer le SCOT que si le SCOT intégrait cette extension.
4) Une conséquence positive, le Président de la Communauté d'agglo et Maire d'Angoulême était aussi Président de la SEM Territoires de Charente, opérateur de l'aménagement commercial. Nous le dénoncions dans la cyberaction, ce qui l'a mis très en colère, il a fini par démissionner.

Hélas, le projet d'extension n'est pour le moment pas remis en cause.

JC Caraire

Présentation de la cyberaction :

La fuite en avant des élus !

A Angoulême, Europe Ecologie-Les Verts dénoncent depuis longtemps « le bateau ivre » de l'urbanisme commercial et l'obstination des élus à vouloir toujours favoriser de nouveaux projets de zones commerciales au nord et à l'est de l'agglomération, au mépris du schéma de cohérence territoriale censé encadrer ces dossiers, le « SCOT », et au mépris des besoins réels des citoyens.

Le projet de Champniers, c'est 100 000 m2 de nouvelles surfaces de trop

Les élus, aveuglés par le mythe du « toujours  plus », continuent de favoriser un « développement  à l'américaine » de notre agglomération. 13 000 m² viennent de sortir de terre à Soyaux. Ainsi , ils continuent de bafouer le moratoire de 2 ans institué par le schéma départemental d’équipement commercial qu'ils avaient décidé en 2008.

Faut il rappeler que l'agglomération d'Angoulême est sur-équipée en surface commerciales de périphérie, plus de deux fois plus que la moyenne des agglomérations de même catégorie. Que la très légère augmentation de la population ne justifie en rien le délire commercial envisagé. Que les élus s'assoient une fois de plus sur le développement durable  : 2000 places de parking de prévues à Champniers et 560 à Soyaux.

Le « tout automobile » est favorisé au mépris de toutes les recommandations européennes et internationales, sans oublier celles du Grenelle de l'environnement, demandant de stopper l'étalement urbain et de diminuer drastiquement nos émissions de CO2. Que les emplois créés vont détruire l'équivalent dans les zones existantes, au centre ville d'Angoulême mais aussi au cœur des petites villes proches comme Mansle, La Rochefoucauld, etc.

Les difficultés actuelles de la galerie du Champ-de-Mars à Angoulême, que ses promoteurs n'ont jamais réussi à remplir totalement, sans compter le nombre important de commerces de surface en difficulté ou sur le point de fermer dans le centre-ville devraient inciter les élus à plus de clairvoyance.

La priorité doit être de redonner au commerce de proximité toute sa place au service d'une ville multiple. Une agglomération dynamique, c'est d'abord un centre dynamique, vivant et agréable.

Toutes les enquêtes d'opinion montrent que les français plébiscitent le centre de leur ville. A Angoulême, la politique menée depuis 30 ans étrangle le centre-ville dont l'activité commerciale ne représente plus que 15 % de la zone de chalandise d'Angoulême, un des plus faibles pourcentages du pays. Ce nouveau projet ne contribuera pas à inverser la tendance , bien au contraire...

Europe-Ecologie-Les Verts demande à Philippe Lavaud, Président deu Grand Angoulême, de clarifier sa position. En effet avec ses deux casquettes, de président de la SEM Territoire de Charente chargée du projet de Champniers, mais aussi celle de maire d'Angoulême et président de l'agglomération il y a « mélange de genres », pour ne pas dire plus.

Son obstination, son refus d'intégrer un autre développement, mène notre ville droit dans le mur. Il y a urgence à stopper la fuite en avant.

Contacts Europe Ecologie Les Verts de l'Angoumois :

http://poitoucharentes.eelv.fr/  
http://angouleme.eelv.fr  

La lettre qui a été envoyée :


Messieurs les Présidents,
1 – L'agglomération du Grand Angoulême est suréquipée en grandes surfaces et zones commerciales : plus de 2,5 fois la moyenne nationale des villes de même strate.
2 – Le commerce en centre ville périclite : nombreuses fermetures récentes.
3 – Des experts dénoncent depuis longtemps la course folle aux surfaces commerciales de périphérie (voir article de la CL du 27/05/13)
4 – Les élus, depuis plus d'une vingtaine d'années, n'ont ni vision commerciale ni vision urbanistique de l'agglomération. Combien de quartiers ont perdu leurs commerces et sont dans un état de délabrement avancé ? Si ce projet voit le jour ce sera le tour du centre ville d'Angoulême mais aussi de celui des petites villes proches.
5 – Pour ce projet, 30 ha de terres agricoles ont déjà été détruites.
Veuillez croire, Messieurs les Présidents, en notre mobilisation citoyenne

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

9 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

pas de condamnation pour les faucheurs de COLMAR.

PEUVEL
Le 16/05/2014 à 07:15:39

Simplement merci pour mes petits enfants et leurs descendants (que je ne connaîtrais certainement pas)...

papipont
Le 15/05/2014 à 15:06:44

Même problème hélas près de Toulouse avec le projet d'un méga centre commercial au sud-ouest alors que les environs sont saturés d'hypermarchés et que les centre-ville s’appauvrissent. Voir http://www.gardaremlamenude.com/  
Quand comprendront les décideurs que nous ne sommes pas prêts à marcher dans ces combines ?

antidote
Le 18/07/2013 à 17:18:47

Heureusement il y a aussi Saintes...

http://saintonges.eelv.fr/vous-avez-dit-schyzophrenie-territoriale-et-green-washing/  

Oh Sainte croissance infinie dans un monde fini...

agora17 verité
Le 15/06/2013 à 10:30:58

En mal de valeurs et de repères, le grand public (et certains élus)se précipitent vers une nouvelle religion : le consumérisme.Il a ses cathédrales, ses animations, ses anniversaires... à répétition pour attirer les consommateurs qui en redemandent. toujours plus de nouveautés, de démesure, toujours plus de toujours plus...
La publicité est omniprésente pour formater les cerveaux et les habitudes.
Le crédit facile est partout au risque de l'addiction.
Quel moteur économique!
A côté du loto,et autres miroirs aux alouettes, le jeu du "prix le plus bas".
Certains remboursent même la différence.
Sûr de passer pour un c.. que de ne pas jouer aussi! Qu'importe le gaspillage, le dumping social, le travail des enfants, les produits inutiles, dangereux ou aliénants,le gâchis environnemental, les pollutions...
Quelques marginaux se promènent parfois, par curiosité, dans ces temples et églises des temps modernes.
Préfèreraient-ils les producteurs et commerçants de proximité? (Certains même en créent quand il n'y en n'a pas rajoutant un peu plus de lien social), les produits payés au prix équitable? Cultiveraient-ils une certaine sobriété en pensant à l'avenir de leurs enfants, essaieraient-ils de réparer, de recycler, de partager...?
Opposition entre anciens et modernes? Qui se tourne le plus vers l'avenir? Entre amateurs de béton, d'illuminations... et fervents d'humain, de nature, de respect du vivant...
Qui paye le prix fort : le contribuable, le consommateur, le citoyen, la biodiversité, la planète...?
A qui profite la manoeuvre?

Robert Raoul
Le 06/06/2013 à 23:53:31

Au temps où il existait une Délégation à l'Aménagement du Territoire on n'aurait jamais vu Angoulême se couvrir de grandes surfaces commerciales sur ses flancs telle une femme pauvre qui voit ses hanches enfler par mal bouffe...!
Le dernier fleuron du commerce mondialisé : Le parc de La Jaufertie vient de pratiquement achever la malheureuse et on parle d'en remettre une couche sur le flanc Nord...qui ressemble déjà à une sortie de ville américaine !
Je me demande qui peut bien avoir eu les résultats d'une sortie de crise assez proche pour investir dans ces nouvelles zones d'incitation à la débauche consumériste ?
Messieurs les élus avez-vous donc une âme, ou n’êtes vous que des ânes ( que l'on gave de foin)?

berllehumeur
Le 06/06/2013 à 19:39:09

Etienne,
ce systeme de capcha est destiné à éviter (pour nous mais aussi pour ceux qui mettent des commentaires) d'être envahis par des spams indésirables que nous devons ensuite supprimer.

Ne le répète pas
1 seul le premier mot sert dans le captcha
2 même sans ton adresse électronique le commentaire passera

Donc si tu écris Etienne et le premier mot du captcha ça passe.

Bien à toi

Alain

Alain
Le 06/06/2013 à 10:37:37

Bonjour,
Toute décision administrative est susceptible d'être attaquée en justice.
Vous énumérez les nombreux points qui entachent ce projet: ne reste plus qu'à bien les ficeler dans le dossier de plainte (mais c'est du boulot!)
En dernier recours naturellement, mais c'est une voie d'action qu'il ne faut pas négliger.
Pour finir, je vous adresse à la fois mes voeux de réussite et vous fait part d'un lourd soupçon en forte d'anathème crucifiant: vous ne seriez pas un poil décroissant?!!!

Enfin, rien à voir avec Angoulême, message adressé au modérateur ou au rédac-chef:
Il y en a MARRE des captcha ILLISIBLES que je dois renouveler entre quatre et six fois avant de le dé-hiéroglypher.
C'est la troisième fois que je tente d'envoyer ce commentaire; à chaque fois: "désolé, le captcha n'est pas valide"; et c'est reparti pour le nom, l'adresse mail et la PRISE DE TETE!!!
RAS LE BOL

Etienne Giraudot
Le 06/06/2013 à 09:53:32

Il est temps de se mobiliser par le biais de diverses pétitions comme celle-ci (ou comme celle de Notre Dame Des Landes) pour arrêter le massacre des terres agricoles et de la nature. Nous devons au contraire développer une agriculture biologique respectueuse de l'environnement pour que la France puisse le plus possible satisfaire à sa demande alimentaire de façon indépendante. Nous devons aussi protéger les zones vertes,"nos poumons verts", les bien-nommés. Plus ils disparaissent et plus la qualité de vie se dégrade, plus les maladies et le stress prennent de l'ampleur. Arrêtons l'auto-destruction.

isa
Le 05/06/2013 à 16:23:52

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !