actualité écologie

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

victoire pour Gabriel Dufils

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : POUR LA DÉFENSE DU DROIT DES FEMMES TUNISIENNES

Mise en ligne du 09/08/2012 au 30/09/2013

Le 13 août 1956, a eu lieu, la promulgation du Code du Statut Personnel (CSP), code qui fait toujours figure d’exception et qui continue d’occuper dans la région arabe et maghrébine une place tout à fait à part. Aucun des codes du statut personnel ou de la famille qui lui ont succédé ne peut lui être comparé.

Bilan de la pétition :

3565 participants

Présentation de la pétition :

Lors des élections de l’Assemblée Constituante du 23 octobre 2011, le code électoral a imposé la parité sur les listes, ce qui constitue une première dans le monde arabe et ailleurs.

Mais aujourd’hui, sous le gouvernement provisoire, et alors que la rédaction de la constitution est en cours, les droits et acquis de la femme tunisienne sont plus que jamais en danger.

Dans une des versions de l’article 27, votée par douze députés d’Ennahdha et deux du C.P.R, la femme est définie par rapport à l’homme, et non comme individu à part entière. Elle est ainsi considérée comme sa « partenaire » et son « complément ».

Farida LABIDI, députée Ennahdha et présidente de la commission Libertés et droits, a même dit qu’il « n’y avait pas d’égalité absolue entre homme et femme ».

On entend même, parler ici et là, d’un possible retour de la polygamie. Et encore, ne parlons pas des salafistes qui font régner la terreur et qui se prennent pour les soldats de Dieu, un peu partout.

Il est donc urgent d’agir et de réclamer haut et fort, une égalité parfaite entre les femmes et les hommes et d’inscrire cette égalité, dans le marbre de la constitution.

Il faut dans la Tunisie post-révolutionnaire, révolutionner les mentalités : Après avoir franchi le cap de la contraception et de l’avortement, il serait grand temps d’appliquer l’égalité dans l’héritage entre les femmes et les hommes et de dire qu’à devoirs égaux, droits égaux.

Nous appelons donc, tous les démocrates, toutes les femmes et tous les hommes à se rassembler le lundi 13 août 2011 à 18H, à la place Fontaine des Innocents (les Halles, 1er art.), pour défendre les droits et acquis des femmes et rappeler que plus de cinquante ans après la promulgation du C.S.P, le combat est toujours d’actualité pour éliminer toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des femmes !

En soutien avec les organisatrices et organisateurs de la manifestation du 13 août à Tunis, nous célébrons la « La Journée nationale de la femme » et dédions ce rassemblement à toutes les citoyennes et citoyens tunisiens et à toutes et tous ceux qui luttent pour la réalisation des objectifs de la Révolution et particulièrement pour l'égalité réelle des droits entre les femmes et les hommes!

POUR LA DÉFENSE DU DROIT DES FEMMES TUNISIENNES
POUR L'ÉGALITÉ RÉELLE DES DROITS FEMMES - HOMMES
POUR LA DÉFENSE DES LIBERTÉS ET LE RESPECT DES DROITS DE L'HOMME EN TUNISIE

RASSEMBLEMENT LE LUNDI 13 AOÛT 2012 A 18 H

A PLACE DE LA FONTAINE DES INNOCENTS (près du forum des Halles)

Métro : Châtelet, les Halles

Texte de la pétition :


Les soussignés s\'associent à l\'appel
POUR LA DÉFENSE DU DROIT DES FEMMES TUNISIENNES
POUR L\'ÉGALITÉ RÉELLE DES DROITS FEMMES - HOMMES
POUR LA DÉFENSE DES LIBERTÉS ET LE RESPECT DES DROITS DE L\'HOMME EN TUNISIE

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

1 commentaire

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

l'Homme doit comprendre que sans la femme, il n'est rien ! il naît même pas ! La femme a des facultés que nous, hommes, nous n'avons pas. Donnons à la Femme toute la place qu'elle mérite, qu'elle a droit légitimement au même titre que l'homme, qu'elle assume par ailleurs parfaitement. Ceux qui veulent faire de la femme tunisienne, une subalterne, doivent savoir que nous occidentaux soutiendrons sans réserve les tunisiennes. Une note personnelle : elles sont magnifiques, courageuses, intelligentes, compétentes ! Laissez-les vivre comme elle veulent ! Elles savent rester respectueuses d'elles-mêmes !

Patrick
Le 12/08/2012 à 17:50:48

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !