image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : il faut sauver le Monde..et sa rubrique Planète

Mise en ligne du 07/05/2013 au 02/09/2013

Le journal Le Monde s’apprête à supprimer la page «Planète» de son édition papier et transformer profondément le service dédié. A l’heure où les crises écologiques n’ont jamais été aussi aigües, nous ne pouvons que nous étonner de cette décision que nous espérons réversible.

Bilan de la cyberaction :

2436 participants

Présentation de la cyberaction :

LETTRE OUVERTE
Adressée à Madame Natalie NOUGAYREDE,
Directrice du journal Le Monde

Datée du 06 mai 2013

Le journal Le Monde s’apprête à supprimer la page « Planète » de son édition papier et transformer profondément le service dédié. A l’heure où les crises écologiques n’ont jamais été aussi aigües, nous ne pouvons que nous étonner de cette décision que nous espérons réversible.

Face aux crises énergétiques, climatiques, à l’effo ndrement des écosystèmes, à l’artificialisation des espaces naturels, à l’heure de l’épuisement des ressources halieutiques, des pollutions de l’air, de l’eau, de l’alimentation et des multiples contaminations des milieux écologiques, nous ne comprenons pas cette décision.

Cette suppression serait un contre-sens historique incompréhensible tant sur le fond que sur la forme.

En effet, jamais le besoin d’une information de qua lité ne s’est fait aussi cruellement ressentir. Dans un monde de polyphonie informationnelle qui engendre un brouhaha médiatique, le citoyen est trop souvent désarmé pour faire la part des choses et séparer le bon grain de l’ivraie.

Nous avons toutes et tous besoin de disposer d’info rmations de référence sur lesquelles nous puissions nous appuyer et mettre en perspectives ce trop plein d’actualités. En décidant de supprimer cette page q uotidienne dédiée à l’écologie, vous prenez le risque de contribuer à la mésestimat ion des risques.

Le message implicite adressé à vos lecteurs mais au ssi aux décideurs est que les grands enjeux écologiques seraient finalement acces soires ; relégués après les questions importantes que sont l’économie, la politique ou l’international, confortant, de fait, l’inaction politique face à ces grands enjeux. Une fois encore, il est peu de dire que cette suppression no us renverrait vingt ans en arrière, à l’époque où l’écologie était opposée à l ’économie, l’environnement au développement. Le caractère systémique de la problé matique écologique a clairement été démontré et le fait est qu’il n’est plus possib le de faire abstraction des questions environnementales.

Les citoyens en général et les lecteurs du Monde en particulier ont besoin d’accéder à une information de qualité leur permettant de comprendre le monde dans lequel ils vivent. En supprimant cette rubrique, c’est tout un pan du Monde qui s’effondre.

Vous n’êtes pas sans savoir que ce geste va amener un grand nombre de décideurs et de lecteurs à se détourner des questions écologiques, faute d’informations disponibles. L’écologie risque ainsi de se retrouver une nouvelle fois reléguée au rang des sujets superfétatoires.

Considérant l’indépendance de la presse comme l’un des éléments constitutifs d’une démocratie vivante, nous tenons à vous précisez que cet appel n’a d’autre vocation que celui de vous exprimer notre inquiétude sans pour autant chercher à peser sur votre ligne éditoriale.

Nous vous remercions par avance de l’attention que vous porterez à cet appel.

Espérant encore pouvoir être écoutés et entendus.

Premier-es signataires :

La lettre qui a été envoyée :


Madame la directrice

Le journal Le Monde s’apprête à supprimer la page « Planète » de son édition papier et transformer profondément le service dédié.

Vous n’êtes pas sans savoir que ce geste va amener un grand nombre de décideurs et de lecteurs à se détourner des questions écologiques, faute d’informations disponibles. L’écologie risque ainsi de se retrouver une nouvelle fois reléguée au rang des sujets superfétatoires.

Considérant l’indépendance de la presse comme l’un des éléments constitutifs d’une démocratie vivante, nous tenons à vous précisez que cet appel n’a d’autre vocation que celui de vous exprimer notre inquiétude sans pour autant chercher à peser sur votre ligne éditoriale.

Nous vous remercions par avance de l’attention que vous porterez à cet appel.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

11 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Je ne souhaite plus que les gens continuent à étre intoxiqués par le monde de la chimie(qui est souvent le méme que celui de l'industrie pharmaceutique!!Cela rapporte beaucoup d'argent!!!!MONSANTO n'est-il pas associé à PFIZER??

rousset
Le 15/05/2014 à 16:08:34

Pour toutes ces raisons, ci dessus exposées par les unes et les autres qui font que le Monde est ambigu (...depuis son origine), je ne signe pas.

M.Duboc
Le 24/06/2013 à 14:00:29

Je signe, parce qu'il faut bien sauvegarder le peu qu'il reste dans la presse pour parler d'écologie, combien de lecteurs lise cette rubrique ? mais ce n'est pas une raison pour leur donner bonne conscience.
Mais je ne me fais aucune illusion, la presse ne s'intéresse pas aux actions décalées, menées par la population, sans le soutien des politiques. La liberté de la presse est devenue une simple expression, ce n'est plus qu'une vaste blague, le journalisme est un souvenir, et la plupart des journalistes se contentent de ça, c'est un métier alimentaire, non plus d'investigation ni d'information.
Malgré la censure, les réseaux sociaux divulguent bien plus d'informations que la presse.
Je suis diffuseur de presse, et je pense vendre cette activité inutile dédaigneuse.

lolo07
Le 11/06/2013 à 19:49:07

Bonjour,

Nous avons eu, dans le passé, l’occasion d’échanger des courriels à propos de la chronique Ecologie qui parait dans « Le Monde » du samedi (daté dimanche-lundi).

Je me permets de vous écrire pour vous signaler que, pour la première fois depuis sa création, la chronique n’est pas parue, samedi 8 juin. En effet, la direction du journal, manquant de place vendredi 7 juin, a décidé de ne pas faire paraitre la chronique Politique de ce jour. Mais elle a aussi décidé de la reporter samedi 8, chassant de ce fait la chronique Ecologie.

Vous pouvez lire celle-ci sur un site associatif, qui lui a prêté asile : http://www.reporterre.net/spip.php?article4376  

Je ne peux que déplorer que la direction du journal « Le Monde », après avoir supprimé le service Planète (devenu « Pôle » sans page fixe), traite de nouveau cavalièrement la question écologique.

Avec mes salutations amicales
Hervé Kempf

Alain Uguen
Le 11/06/2013 à 08:08:40

N'importe quoi… Vous savez lire, les gens?
Il n'est pas question de "sauver le Monde" mais bien de la rubrique "Planète" qui va être supprimée.
Déjà, précisément, ce journal est lu par une certaine caste, si en plus on leur fait démonstration que l'environnement c'est de la daube et que tout le monde (Monde) s'en fout, ils auront bien meilleure conscience.
Le but, c'est de continuer à leur casser les pieds en leur donnant si possible un très léger sentiment de malaise quand ils font leur cochonneries environnementales pour le fric. :-)

Anibé
Le 08/06/2013 à 13:17:34




Tt à fait d'accord avec Gab06, pierre13 , ...
pas de signature pour le monde !!

cricri
Le 28/05/2013 à 03:19:20

sauver "le monde"!, c'est une plaisenterie !,
pas de signature pour le monde, bon débarras !

nannic
Le 25/05/2013 à 15:14:54

GAB06 a bien raison : Il faut cesser de penser que Le Monde est un vrai journal d'information : impartial, intelligent etc...il y a bien longtemps peut-être...
Aujourd'hui ça n'est plus qu'un amalgame d'articles auto-satisfaits de bons et loyaux (et parisianistes de surcroît!)larbins du système de l'argent, système moribond mais qui cherche à endormir les citoyens pour gagner un peu de temps, ce à quoi les médias dont Le Monde s'emploient...
Et surtout ne confondons pas Le Monde et Le Monde Diplomatique qui, lui, fait encore honneur à la profession de journaliste et qui est TOTALEMENT indépendant du Monde.
Quand à avoir des infos sur l'actualité écologique il y a d'autres sources que Le Monde.

VM
Le 07/05/2013 à 21:00:15

Je ne signe pas, précisément en raison de la gravité du problème environnemental. Pour paraphraser et détourner la formule de Clémenceau, l'information (sur la planète) est une chose trop grave pour être confiée aux journalistes (du Monde et autres porte-parole de la pensée unique) Il existe d'autres media plus indépendants et objectifs, comme le fut et ne l'est plus Le Monde. Ce dernier ferme sa rubrique "Planète": c'est l'occasion pour eux de s'emparer de cet espace ainsi libéré.L'information et la planète ont à y gagner.

pierre13
Le 07/05/2013 à 20:56:58

Tout à fait d'accord avec GAB06.Le Monde ne se distingue pas par son indépendance de pensée et reste plutôt collé à la pensée unique. Remarquons qu'il n'en va forcément de même avec le Monde Diplomatique que l'on a le plaisir d'écouter une fois par mois sur France Inter à l'émission de Daniel Mermet "La bas si j'y suis". Cependant, étant donné la crise dont justement la plupart des médias évoquent en dernier l'aspect écologique (quand c'est évoqué!) alors que celui ci est central, je me dis malgré tout que nous n'avons plus les moyens de nous priver de tout moyen de sensibilisation à l'écologie. Je signe donc la pétition.

jojoduchato
Le 07/05/2013 à 13:01:50

Sauvez le Monde , comme vous y allez ! Il y a belle lurette que le Monde n'est plus un journal d'information mais qu'il s'inscrit dans le PPA comme dirait Pierre Carles . Ses journalistes sont plus près des chiens de garde de la doxa ultra-libérale que du journalisme libre et indépendant, si le rôle du journalisme c'est de contenter les faibles et d'affliger les forts (comme la loi)le Monde s'en est terriblement(définitivement?) éloigné ...

Gab06
Le 07/05/2013 à 10:28:46

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !