actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

La Terre vue depuis l’espace

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

victoire pour Gabriel Dufils

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Non au projet de zone golfique « les Hauts de St Hilaire »​

Mise en ligne du 26/04/2013 au 13/05/2013

Enquête publique sur le projet de ZAD « Les Hautes de St Hilaire » sur les communes de St Hilaire de Brethmas et Méjannes-les-Alès

Une gigantesque zone résidentielle et touristique centrée autour de deux golfs pourrait bientôt voir le jour aux portes d'Alès dans le Gard, à Saint Hilaire de Brethmas. La dernière zone agricole et naturelle de la commune disparaîtrait alors sous le gazon et les pavillons.

Bilan de la pétition :

1498 participants

Saint Hilaire Durable
Réunion du 14 Juin 2013

-Avis de la Commission d’enquête : défavorable pour la DUP, favorable pour l’enquête parcellaire et la mise en compatibilité du POS.
L’avis négatif de la CE sur la DUP est une belle épine dans le pied des porteurs du projet ; mais le Préfet peut passer outre ; l’enquête »loi sur l’eau interviendra après la décision préfectorale et peut durer entre 9 et 12 mois (délai comprenant la demande, l’autorisation, la publication et l’enquête elle-même avec son avis) ;il nous faut rester sur la défensive, même si l’enquête nous donne raison.
Les travaux n’interviendront qu’après l’enquête « loi sur l’eau »
On attend de connaître le contenu du rapport de la CE, quelques infos dans la presse :
http://www.midilibre.fr/2013/06/15/un-avis-mi-figue-mi-raisin,717412.php  
http://www.objectifgard.com/2013/06/15/golf-de-st-hilaire-la-declaration-dutilite-publique-dup-remise-en-question/avec  

Communiqué du 9 mai 2013

Au terme de la dernière permanence de l'enquête publique, l'association St Hilaire Durable se réjouit de la participation massive des citoyens qui, jusqu'aux dernières minutes, n'a jamais faibli tout au long de l'enquête.

Notre association a remis à la présidente de la commission son volumineux dossier argumenté ainsi qu'un CD contenant la liste des presque 24000 signatures recueillies contre ce délirant projet, en moins d'une semaine ...

Elle remercie celles et ceux qui se sont mobilisés en remplissant les 5 registres d'enquête, insuffisants pour recevoir tous les avis et ont envoyé des centaines de lettres à la commission !

Cette mobilisation traduit l'inquiétude grandissante des citoyens face aux choix irresponsables des élus qui sous le fallacieux prétexte de l'« Utilité Publique » programment la destruction des terres agricoles que recherchent désespérément de jeunes agriculteurs/trices pour s'installer et qui manqueront demain à nos enfants.

L'opposition à la réalisation de ces Grands Projets Inutiles et Imposés auxquels la ZAD golfique de St Hilaire a le triste privilège d'appartenir se concrétise sur diverses 'ZAD' de France, au travers d'occupations citoyennes des terres convoitées.

St Hilaire Durable adresse ses plus chaleureux remerciements aux associations amies qui par leur précieuses contributions ont démontré la faiblesse du dossier dont les élus de l'agglomération alésienne, leur staff technique et leurs bureaux d'étude ont mis huit ans à accoucher !

Association St Hilaire Durable

Présentation de la pétition :

Madame la Présidente de la Commission d'Enquête
Madame et Monsieur les commissaires enquêteurs

Mairie
Chemin du stade
30560 St Hilaire de Brethmas


​Objet : Enquête publique sur le projet de ZAD « Les Hautes de St Hilaire » sur les communes de St Hilaire de Brethmas et Méjannes-les-Alès


Mesdames, Monsieur,

J'ai été informé du projet de création d'un complexe économique-urbanistique-touristique et golfique portant essentiellement sur le commune de St Hilaire de Brethmas.
Je vous prie de prendre note de ma totale opposition à ce projet pour les raisons ci-après exposées :

Utilité Publique et Intérêt général :
Je réfute à ce projet toute notion d''Utilité Publique" dans la mesure où :​



Je mets à profit ce courrier pour dénoncer les intolérables pressions qu'ont exercées les représentants d'organismes officiels tels que la SAFER et la SEGARD, ainsi que les interventions des élus locaux et d'un technicien de la CAGA afin d'obtenir de personnes rendues plus vulnérables par l'âge, qu'elles vendent à la CAGA* les parcelles leur appartenant.


Perte de terres agricoles et étalement urbain :
Ce projet s'il se concrétise entraînera :


Je rappelle à cette occasion que l'artificialisation du territoire français représente 236 ha par jour, ce qui correspond à la disparition de la superficie d’un département français moyen tous les sept ans (Michel-Paul Morel et René Jean, Bureau des statistiques végétales et forestières, juillet 2010).

Concertation :
L'association des golfeurs alésiens y a bénéficié, dès sa création, d'un article promotionnel.

Eau-irrigation :​

Habitat :
Un simple coup d’œil à la carte permet de se rendre compte que l’urbanisation des précédentes décennies (zones commerciales, lotissements,hameaux, habitat diffus,) dans les parties nord et centre-ouest du territoire communal, laisse de nombreuses zones propices à la densification de l’habitat et à l'accueil de nouveaux habitants, tout en prenant en compte le Plan de Prévention du Risque Inondation.
Il n' y a aucune rationalité à développer, hors de ces zones, sur un espace jusque-là préservé d'une urbanisation « mitée » et en totale contradiction avec les objectifs de la loi Grenelle II, un habitat de type pavillonnaire.
Le seul raison, sous-jacente mais cruciale pour les promoteurs de ce projet, est de financer par la revente foncière les colossaux investissements que nécessitent les golfs.

Zone d'activités économiques tertiaires :
Cette zone impacte directement les meilleures terres agricoles du secteur, déjà significativement artificialisées par l'implantation de la zone d'activités du parc des expositions de Méjannes-les-Alès.
Hormis la volonté de créer un environnement sur mesure pour les éventuelles installations d'entreprises du tertiaire, rien ne justifie l'implantation de cette zone à cet endroit, d'autres possibilités pouvant être envisagées à proximité de la N106.

Création d'Emplois :
A la création d'emplois hypothétiques, conditionnés à la destruction de terres agricoles et soumis aux aléas de la fréquentation touristique, il me paraît préférable de maintenir et développer – voir le projet alternatif élaboré par l’association St Hilaire Durable- des emplois pérennes en lien avec le caractère rural et agricole de cette zone. (agriculture dont plantes aromatiques recherchées par une entreprise de transformation à proximité de la zone, élevage, apiculture, agro-tourisme...)
Puisque le maire d'Alès, président d'Alès Agglomération et du SCOT Pays Cévennes souhaite mettre en place des circuits courts pour alimenter les cantines scolaires, je lui suggère d'initier un programme d'aide à l’installation de producteurs bios sur les terrains agricoles achetés.

Contexte économique des clubs de golf français :
La précarité économique actuelle de nombreux golfs français est telle qu'initier dans ce contexte un projet golfique fait courir aux finances inter-communautaires et donc aux contribuables grand'alésiens un risque considérable pour les décennies à venir.
http://www.jeudegolf.org/blog/evenements-golf-en-france/faillite-redressement-judiciaire-le-difficile-hiver-2013-des-parcours-de-golf-francais.html  

​​Statut fiscal des résidences de tourisme :
Le statut fiscal avantageux des résidences de tourisme qui sert de base à la plupart des projets touristico- immobiliers liés aux golfs conduit a des faillites dont la presse se fait régulièrement l'écho.

Extrait DUP : « Pour se faire, l’équipement golfique sera complété par une offre en logements directement liés au golf. Il ne s’agit pas là de logements destinés à répondre à la demande locale actuelle en logements, mais plutôt de constructions de type « résidences secondaires » ou de résidences directement destinées aux utilisateurs du golf et aux futurs salariés de la zone d’activités économiques de pointe créée dans le cadre de l’opération. »

En conclusion, ce projet ne fait que reprendre les ficelles usées d'un modèle de développement économique à l’œuvre depuis plus de cinquante ans et dont les limites apparaissent aujourd'hui clairement. ​
Il manque cruellement de vision pour ce territoire et fait le choix du sacrifice des ressources locales sans se soucier de l'avis des habitants, au profit d'un hypothétique développement touristique orienté vers une frange aisée mais marginale de la population, sans lien réel avec les besoins locaux.​

C'est pourquoi , je m'élève contre ce projet et ses désastreuses mais prévisibles conséquences.

En l'état, vous ne pouvez qu'estimer que ce dossier doit aboutir à un avis défavorable.

Veuillez agréer, Mesdames, Monsieur, mes sincères salutations.



CAGA : Communauté d'Agglomération du Grand Alès

Texte de la pétition :


Non au projet de zone golfique « les Hauts de St Hilaire »​

Je soutiens l’action de l’Association Saint Hilaire Durable menée contre le projet de ZAD golfique appelée « Les Hauts de St Hilaire »​

Je suis opposé(e) :​

  • Au projet d’aménagement de deux golfs (9 et 18 trous) sur 260 ha de terres agricoles, nécessitant l’expropriation de plusieurs dizaines de propriétaires,
  • Au projet d’urbanisation conjointement mené sur un espace naturel de 100 ha, alors que la commune particulièrement mitée par l\'urbanisation, a le potentiel suffisant pour accueillir ailleurs de nouveaux arrivants.
  • A tout projet impactant durablement la commune, mobilisant une ressource en eau particulièrement fragile, sans concertation avec les citoyens.​
  • A une supposée ’Utilité Publique\' qui ne prend pas en compte l’intérêt général, ce projet ne bénéficiant qu’à une poignée de golfeurs, promoteurs ou aménageurs.​
  • A tout projet dont le budget n’a pas été suffisamment étudié et fait courir des risques considérables à la collectivité.



Je propose :
  • D’élaborer en concertation avec les habitants, un autre projet pour la commune, respectueux de l’environnement, des terres agricoles et de la ressource en eau.​
  • D’inviter tous les élus de l’Agglomération du Grand Alès à mesurer l’impact financier d’un tel projet sur la collectivité.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

Aucun commentaire

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !