image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Préservation d'un lieu Unique sur Brest

Depuis 2006, des habitants ont peu à peu découvert un site botanique, archéologique et historique unique sur les falaises de Poullic al Lor. Brest Métropole Océane et la Ville De Brest délivrent, pour cette parcelle représentant 6500m2, un permis de construire (22.12.2006) , puis un permis de démolir.
Il est urgent de se mobiliser pour éviter la disparition de ce patrimoine.

Bilan de la pétition :

3574 participants

A Brest, les épineux(ses) du Collectif vont devoir faire preuve d'imagination
Le recours en Cours d'Appel à Nantes n'a pas abouti et de plus Monique est tenue de verser 1000 euros à BMO et 1000 euros au promoteur.

Présentation de la pétition :

Cinq personnes engagent un recours en justice : des luttes de fourmis afin d'empêcher la construction de dix immeubles et trois parkings.
Le Tribunal Administratif de Rennes vient de débouter ces requérants alors que les DRAC, DRBH (Affaires Culturelles et Bâtiments Historiques) certifient l'existence, l'importance et la valeur "vernaculaire" (ndlr indigène local) des vestiges historiques présents sur ce site.

N'oublions pas non plus que le terrain, de par sa fragilité, est répertorié au niveau maximum des zones à risques naturels. Des études complémentaires de stabilité n'ont pas été faites. Malgré l'insistance du tribunal et des riverains, le promoteur reste sourd et ne modifie son projet que pour ajouter des places de stationnement.

Nous souhaitons vous sensibiliser à ce patrimoine en danger imminent de démolition.
http://www.brest.maville.com/actu/actudet_-Un-pave-dans-la-mare-des-vestiges-de-Poullic-al-Lor-_loc-1289863_actu.Htm  

Le dossier vient d'être transféré à la Cour d'Appel de Nantes. Toutefois il est indispensable qu'une mobilisation massive s'engage pour défendre ce lieu: signez la pétition en ligne, n'hésitez pas à nous contacter.

Espérant éviter les dégâts irréversibles que les projets immobiliers provoqueraient près de chez Nous -

Epineusement votre -

Le collectif des Epineux de Poullic
Livret Informatif Illustré (pdf non imprimable-15Mo)


Le collectif des Epineux de Poullic
Sources d'info en PDF

Texte de la pétition :


URGENT:
L'URBANISME RASE, BREST SE DEFEND
Sauvegarder le Machupicchu des Ronciers

Mr le Maire de la Ville de Brest,
président de Brest Métropole Océane

copies à:
Mesdames, Messieurs les Vices-président(e)s de BMO,
Maires des Communes,
Départements,
Régions,
Europes



Nous demandons que soient immédiatement abandonnés les projets de démolition et de construction immobilière sur les falaises de Poullic al Lor et au 7/9 rue Porstrein Lapierre.

Nous savons que ce terrain, au dessus du port de Brest, a des particularités botaniques, historiques et sociales de qualité, propres à être étudiées pendant de longues années.

Le Tribunal Administratif de Rennes vient d'autoriser la construction, signalant pourtant que le site contient des vestiges d'intérêt patrimonial et qu'ils doivent être préservés. Malheureusement, le promoteur n'a mis aucun plan de sauvegarde à l'étude.

Qui sera là pour empêcher que les bulldozers détruisent tout ?
Aidez-nous! Ecrivez-nous, levez-vous, soyez présents... à vertedentdure@gmail.com

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

22 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

j espere que les responsable politique de larme ne seront pas responsable mais non coupable quand dans 4000 ans les cylyndre vitrifie ou autres poubelle contaminerons nos arries arieeeeeee petits enfant
imaginnez une pyramide radioactive....

cormoran 2278
Le 16/01/2012 à 23:05:32

Les individus croyants devraient comprendre que toutes les religions qui violentent les individus et entravent leurs libertés et ne privilégient pas leur bonheur ne devraient pas être encouragées. Mais quelle force faut-il pour résister à de telles pressions violentes!
Appel à tous les musulmans pour faire vivre une religion humaine et non cruelle.

Laurence
Le 16/12/2011 à 10:03:13

la nature nous sauvera si nous la respectons.
hélas il est déjà tard. Cette nature est pleine de ressources,en particulier elle nous offre des plantes sauvages commestibles et gratuites(mauvaises herbes... )certains croient que les sciences et les technologies nous sauverons!!!!

sergio
Le 05/12/2011 à 21:19:09

Quelques nouvelles et quelques actions pour le collectif:
si vos frères, soeurs, cousins et voisines n'ont pas encore signé cette pétition c'est le moment de les mobiliser...(!)

L'audience au Tribunal Administratif de Nantes a été fixée pour l'après-midi du 6 décembre.

Suite au premier dépôt de 3000 signatures réalisé en mars dernier et en l'absence de toute réaction de la part du maire, président de BMO, nous ferons un nouveau dépôt de signatures (comptabilisant en plus toutes celles advenues depuis) cette semaine.
Souhaitant être un peu plus efficaces, nous communiquerons alors dès demain MASSIVEMENT auprès des responsables (département,région DRAC, presse...).
Alors, de pied ferme nous attendrons leur(s) réponse(s) et réaction(s)...

En vue donc de l'audience, nous prévoyons une réunion la semaine prochaine: joignez-vous à nous.

humaine épineuse
Le 23/11/2011 à 18:16:10

Je pense même qu'il faudrait aller plus loin et demander l'interdiction de panneaux de taille supérieure à 1m² par exemple, ce qui limiterait un peu les dégats...

PB
Le 08/11/2011 à 19:16:09

Je croyais que l'on ne pouvait breveter que les inventions…?
Les brevets déposés sur animaux et végétaux SONT DES MODIFICATIONS, des transformations...
Monsanto en est l'exemple type, les modifications génétiques l'amène à avoir le privilège des semences… Et bien sûr de ses pesticides !

mambo 42
Le 29/09/2011 à 22:58:57

Hier la fête de la musique -
Les brestoi(ses) rejoignent la ville au port de commerce en marchant -
Promenade, lieu de fête et de rires pour les "djeunes" , travailleurs , sportifs. Table rase de tout ceci afin de continuer le travail commencé au pied de la Falaise.

lorsque vous verrez une grue , cette partie unique devenue privée du vieux BREST disparaitra pour permettre à un promoteur de vendre des appartements à 3000 € le m2.
Signons encore et encore car le Tribunal ne s'est pas encore prononcé sur la validité du permis de construire.
Il semble que la démolition soit imminente.. protégeons notre cadre de vie. BIP .. BIP aux "décideurs cyniques et irresponsables".

bip de porstrein
Le 22/06/2011 à 08:02:20

Brest qui s'embelli , Brest en vert anis par son futur Tramway -
Ce combat pour une architecture mesurée parait bien anodin et pourtant "Mme" qui fait appel au permis de construire y crois encore.
Le collectif biensûr mais aussi des fondations , un promoteur qui vascille et pourrait être obligé d'entendre les propositions avec bilan archéo. et culturel.
Nous sommes en marche pour une Société -
Les amoureux du patrimoine de Brest seront tous adhérents et l'émulation sera suivi de belles destinées.

Madame
Le 18/03/2011 à 20:40:07

Cher(e)s signataires,

Bonjour à tous,

Voici quelques nouvelles du Poullic.

Depuis mars 2010, le collectif des épineux se mobilise pour défendre et sauvegarder un lieu unique à Brest.

Nous avons fait appel à vous dans ce but, par le biais d'une pétition mais aussi de chantiers sur place et de rencontres.

Sensibilisation, tables de pétition , débats aux festivals -Luttes en scènes- Vivre La Rue 2010 - Carnets de voyage - Afriko ' Bendy et les sites de Cyberacteurs.org, La Maloïne, AE2D nous ont permis de diffuser l'info; des associations brestoises aujourd'hui nous soutiennent. Nous vous remercions également vous, particulièrement et chaleureusement.

L'action en justice entamée en 2006 par un groupe de riverains devant le Tribunal Administratif de Rennes avait autorisé en 2010 la démolition du site que nous défendons et la construction du faramineux projet d'urbanisme.

L'appel de cette décision porté par Mme Quéré devant le Tribunal Administratif de Nantes, mettant en cause la légitimité de la Ville de Brest dans la délivrance des permis (démolition, construction) , sera auditionné à la mi-mars.

Il reste beaucoup à faire pour rallier les brestois à notre cause et faire pencher la balance dans le sens de l'intérêt général.

Nous avons besoin de vous, de vos idées, de votre énergie pour faire prendre la mayonnaise.

Venez à notre réunion le MARDI 22 FéVRIER, à 19 heures, au local de la Caisse à Clous situé près de la Carène, sur le port de commerce, 14 rue Amiral Troude - 29200 BREST

A l'ordre du jour : L'URGENCE et la coordination de nos champs d'actions, en cinq points soit Histoire, Géo-Botanique, Judiciaire/Légal, Social et Communication.

Soyez sûr(e)s d'une organisation minutée et rigoureuse permettant à chacun de trouver sa place. Parole et oreilles ouvertes.

Nous apprécierons la confirmation de votre présence à cette réunion par réponse à ce mail. Si besoin, pensez à prévoir votre petite grignotte...


Bien sûr, pour ceux qui se trouvent hors Bretagne, on vous excuse mais vous pouvez toujours nous envoyer vos idées et votre énergie... continuer à faire circuler l'info et amener vos relations à signer la pétition en ligne...



Merci pour tout,

Bien à vous,

à mardi 22 !


Pour le collectif des épineux du Poullic

Sophie et Mathilde

épineux
Le 14/02/2011 à 17:48:08

Oui, madame Annie, des logements sociaux sont peut-être nécessaires (pas sûr vu le nombre de logements vides dans notre ville qu'il suffirait de rafraîchir, vu aussi le caractère scandaleux de certains de ces logements dits "à caractère social" dont le loyer s'élève à 350 euros pour moins de 20m²... où est l'humanité là-dedans?!). MAIS, en ce qui concerne le projet immobilier sur les falaises de Poullic Al-Lor, nous sommes très loin du logement social: il s'agit d'un complexe d'appartements de luxe dans une résidence vidéo-surveillée, fermée, contenant trois parking sécurisés...

et oui!! Vous pouvez vous interroger: depuis quand Brest attire les grands bourgeois avec une vue sur Rade? Brest c'est pas Saint-Trop'? ou encore, mais la majorité des brestois est prolétaire, pourquoi des immeubles de luxe?

... moi ce que j'en dit, c'est un projet absurde, dévastateur et gravement à l'encontre d'une analyse de la société actuelle (ses besoins, ses aspirations...).

Mais vous avez raison, madame Annie, y'a qu'à demander à l'entité Ville de Brest: c'est quoi ce projet là que vous avez autorisé??

motja
Le 20/01/2011 à 15:31:51

Y'en a assez des lobbies (orthographe ?) qui gomment les sites précieux d'un coup de stylo à plume sous prétexte de rentabilité.

Ras-le-bol des décisions qui ne tiennent pas compte de ce que nous laisserons à nos enfants et petits-enfants.

Tout le monde sait qu'il est nécessaire de construire des logements sociaux, inutile d'y revenir mais il y a, sans doute, d'autres endroits où les construire...

La ville de Brest ne doit pas s'engouffrer dans ce genre de facilités car pas d'opposition par manque d'information.

"Ville de Brest" (comme entité), merci d'informer les riverains PERSONNELLEMENT, par courrier sous enveloppe déposé dans les boîtes aux lettres.

La démocratie donne le droit à tout citoyen de s'exprimer.

Si vous, " la Ville de Brest", ne donnez pas le droit à la parole à vos administrés cela relève de la censure.

Merci d'informer PERSONNELLEMENT tous les riverains et même TOUS LES BRESTOIS...

Annie

loc56570
Le 03/12/2010 à 19:14:57

Chers synergiseurs,

pour vos prochain bilans d'actions, concernant notre pétition que vous avez eu la gentillesse de garder au chaud en ligne, et que nous avons promis des nouvelles... voici un petit texte que vous pouvez envoyer dès à présent... (à ce propos serait-il possible d'actualiser la date de fin de pétition?disons le 8 mars 2011)

La partie de BMO a, dans le procès en appel au Tribunal Administratif de Nantes, versé une nouvelle pièce. Ce processus juridique ne devrait aboutir qu'au printemps 2011, ainsi, nous espérons utiliser les cyber-signatures conjointement avec un plan d'actions signatures papier intensive en quadrillant tout BMO, dès qu'une équipe de motivés acharnés marchera dans l'aventure... Nous espérons encore déployer ce mouvement de défense des droits à la vie (Homme et Environnement) visant à sauvegarder les richesses du terrain litigieux.
Le collectif se réunit le mercredi 17 novembre pour faire un bilan et relancer l'énergie d'actions à mener encore...

mathilde, Monique, Sophie
pour le collectif des épineux

le collectif des épineux
Le 18/11/2010 à 09:15:31

quelquefois égarés...mes propos: j'ai une grande énergie convaincue pour ce lieu que nous tentons de protéger ensemble, mais je suis complètement partiale, affectivement très liée, et j'ai du mal à canaliser mes idées; à trouver comment agir pour nous fédérer (dans ce nous je parle à vous à qui j'écris, aux sympathisants de la pétitions comme aux humains en général qui devraient défendre ou établir - par la force si nécessaire - leurs droits de vie, de mémoire, d'oxygène... et que pour moi tous ces problèmes trouvent un bouillon de culture, des prémices exacerbés, dans les questions que soulèvent, pour moi, métaphysiquement et pragmatiquement, ces environs 7000m² d'habitation - Histoire, végétaux, animaux, humains - propriété de C. sur les falaises de Poullic Al Lor, Brest).

Toutes les dictatures utilisent les outils d'époque pour ruiner la science des historiens et la remplacer par des flamboiements de passion propices à générer l'enthousiasme, à galvaniser la foule, à lui faire accepter le spectacle de l'innommable horreur de ses effets présents.

Où regarderont tous les gens du quartier Poullic Al Lor et du port, lorsque la police musclée du régime Sarkozy expulsera tous les jeunes sans abris du squat 7/9 rue porstrein lapierre? expulsera des personnes, humaines, sensibles, intelligentes, comme vous, comme moi, et qui vivent là depuis plus de trois ans, dans la plus grande humilité de nos campagnes des années quarante, avec hygiène mais sans confort, sans eau courante ni electricité mais de la musique et de la joie de vivre...
Où regarderont tous les habitants du quartier Poullic Al Lor, les travailleurs du port, quand des engins industriels de destruction massive ratiboiseront les vestiges et les végétaux du petit bois du Poullic?
Et surtout, à ces moments précis, que feront, où regarderont, toutes les personnes déjà engagées dans ce projet (les héritiers, les collectivités locales, le propriétaire, les responsables politiques, les journalistes, les avocats......... et tous les rats du système qui connaissent quelques données du problème telle que la voisine compatissante qui parlent des pauvres en disant que c'est de leur faute, tel que le représentant de CCQ qui trouve le projet acceptable mais pas dans sa globalité............ mais de quel projet s'agit-il? ce projet immobilier reflète quel type de projet de société BORDEL!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!déforester, construire des apparts de luxe sur un bien commun, détruire des traces de l'Histoire, promouvoir l'état impunité-policier-sécurité... surtout protégeons bien les riches-futurs-acquéreurs avec les portails automatiques, visio-sonettes et vidéo-surveillance, votre bien tout neuf aura écrasé la misère que vous ne souffrez de voir!)???

Voilà, mon eau de boudin,
rejoignant les paroles de Mr. Hessel (résistant, diplomate, 93 ans, s'exprime dans le film "Walter, retour en résistance" - 2009) faisant de l'indignation un motif de base:
ce projet d'Iroise Promotion est pour moi un outrage au sens du bien commun, des droits de l'homme, des droits à la vie, de la quintessence des territoires émanante de ce qu'ils ont vécu à travers les siècles et qui ici, au Poullic, peu à peu, avec l'aide des chercheurs, des habitants, des artistes, de la collectivité, devrait ravir et enseigner les générations et présentes et futures...

bon aller ça suffit, écrivez au collectif, on manque de se noyer dans le bocal minus de notre atomisation.

à cyberacteurs,
j'espère que je ne dépasse pas la liberté d'expression en formulant mes pensées ainsi, si c'est le cas, je suis encore une fois désolée à votre égard, je suis très respectueuse de ce que vous faites, et de la vie... mais de la colère aussi...

Kenaciao

motja
Le 06/11/2010 à 02:49:28

remarque: pour effectuer les travaux de rénovation des maisons (maison d'associations, de cultures, ateliers d'artistes, d'artisans...) présentes sur le site, nous voulons un maximum réaliser en circuit cours, sur place, en bioconcstruction... (et chantiers de volontaires interantionnaux pourquoi pas...thèmes: archéologie, anthropologie, entretient botanique, permaculture...)

nous voulons, produire, sur place, à l'aide du four qui existe déjà, de manière artisanale et pédagogique, DE LA CHAUX.


pour cela et bien les 1500 euros de l'appel à projet Economie Sociale et Solidaire qu'offrait BMO, (appel auquel le collectif souhaitait répondre tellement on pensait que c'était fait pour nous) n'auraient pas suffit, quand bien même nous n'avons pas non plus les 5000 euros de plus qu'exigeait l'enveloppe du projet...
alors même sans argent, nous pouvons et souhaitons beaucoup.

malgré tout, la première exigence c'est que la ville arrête de nier l'existence même de ce site, de ce four à chaux, datant au moins des environs de 1850, par abandonner le permis de démolir qui le menace.
voilà un péril déontologiquement grave et honteux de la part des élus, nier l'existence même de ce qui est, et de ce qui est Notre Histoire...

ensuite on fourmille d'idées sur l'autonomie, l'indépendance énergétique, l'autosuffisance en eau (récupération et filtrage...)etc
et nous réaliserons tout ça indépendamment, que les élus nous soutiennent ou pas, avec de l'argent ou pas; à partir du moment que nous savons que NOUS agissons dans la justice et la justesse de NOTRE transmission pour les générations futures...

point de vue, moooooo in PeterMo

motja
Le 12/10/2010 à 09:25:05

"D'accord sur votre opposition au projet immobilier actuel qui est manifestement démesuré mais pourquoi pas de démolition des ruines et sécurisation du site?"

en réponse à Loïk et aux CCQs qui voudraient ce sentir concernés, car bientôt il le seront tous (c'est un intérêt qui appartient à l'Humain, toutes les discussions citoyennes de Brest et Navarre doivent s'en saisir)

Le gros oeuvre, sur la site en question, DOIT ETRE, pour commencer - et que tous en aie conscience - DE FAIRE SAUTER, À L'AIDE D'INSTRUMENTS ET OUTILS MANUELS, LA MINCE COUCHE DE BETON, QUI GACHE COMPLETEMENT LA VISIBILITE DES MAISONS DE PIERRE PRESENTES SUR LE SITE.

voilà ma position,
une citoyenne brestoise à la grand'ville patrimoine UNESCO

motja
Le 06/10/2010 à 14:27:52

Le texte de René LE BIHAN : "Un passé mystérieux à PORSTREIN" (visible dans la rubrique sources d' info en PDF) est particulièrement remarquable. Je conseille à tout le monde de le lire. Bravo à vous tous qui vous démenez.
"On ne subit pas l' avenir, On le fait" BERNANOS.

niala
Le 15/07/2010 à 15:27:47

Ou l'on voit bien la générosité, l'ouverture d'esprit,la notion d'écologie et de protectorat de ses administrés, chez ce cher maire de notre bonne vieille ville de Brest.

poussy
Le 11/07/2010 à 17:02:14

merci à Loik de Lambé - Le comité consultatif de quartier dit CCQ sur Brest a été informé de l'inadéquation de la valeur de cette parcelle avec le projet "tabula rasa" d'un promoteur - Intérêt réservé malgré la signature de certains ... alors les intérêts financiers et ?? ou politiques paraissent bien puissants - Nous sommes mobilisés et les brestois frileux peuvent y aller franchement , il n'y a pas de "patacaisse" - Si vous craignez les revers de la municipalité .. ne laisser pas votre nom apparaître sur Internet et .. c'est la résistance qui convaincra toujours de la sincérité et la liberté.
Ce lieu est vraiment merveilleux.

Epineuse
Le 25/06/2010 à 20:25:02

Je suis une amoureuse de la Nature et actuelement vu le futur qui nous attends , je me demande moi vivant sur Brest et connaissant des projets de la ville : pourquoi ne pas préserver cet endroit qui dans 2 ans et même avant deviendra un des monument de notre belle ville.SOS VILLE ET HABITANTS, NOTRE VILLE DOIT RESTER DANS LA BONNE OPTIQUE DE SON EVOLUTION;LA NATURE PACHAMAMA EST DEJA ASSER MAL.MONSIEUR LE MAIRE ET LES AUTRES ELUS PENSONS ENSEMBLE AU BIEN FUTUR DE CET OBENE DE LA VILLE SUR SE SITE EN PLEIN CENTRE VILLE.
MERCI DE L'OUVERTURE D'ESPRIT. IL FAUT VOIR BIEN PLUS LOIN QUE LE BOUT DE NOTRE NEZ.

gabao
Le 26/05/2010 à 14:50:38

D'accord sur votre opposition au projet immobilier actuel qui est manifestement démesuré mais pourquoi pas de démolition des ruines et sécurisation du site? peut-on laisser en l'état un lieu pareil?
le CCQ local en est-il saisi? même en cas d'opération privée, il a son mot à dire...

Loik CCQ Lambé et Brest à l'oeuvre.

loik
Le 26/05/2010 à 12:14:41

mais alors, sur les (environ) 150 000 habitants de la Communauté Urbaine de Brest, comment se fait-il que tout le monde n'ait pas encore signé???

mo
Le 16/04/2010 à 19:56:38

En discuter d'accord mais en vue d'une discussion....
J'ai souvent du mal avec les traductions, les syntaxes, les accords et autres problèmes de lisibilité car je suis contraint à une relecture pour comprendre.
Cela aussi me semble être le rspect du patrimoine.

VOGT Willy
Le 16/04/2010 à 18:59:47

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !