image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : mobilisation de la dernière chance pour Troy Davis

Bilan de la cyberaction :

2559 participants

Il était 5 h 8, ce jeudi matin, quand Troy Davis a rendu son dernier souffle. Cet Afro-Américain de 42 ans, devenu un symbole de la lutte contre la peine capitale, a été exécuté après avoir clamé son innocence jusqu'au bout, mais sans pouvoir remporter son ultime marathon judiciaire. En 2008, à la veille de son exécution - finalement repoussée -, Troy Davis avait fait parvenir une lettre à ses avocats. En voici de larges extraits (traduction Le Point.fr).
"Je veux vous remercier tous pour vos efforts et votre dévouement en faveur des droits de l'homme et de la bonté humaine ; lors de ces dernières années, j'ai éprouvé tant d'émotions, de joie, de tristesse... sans jamais perdre la foi. C'est grâce à vous tous que je suis en vie aujourd'hui (...) Ma soeur Martina me dit (...) qu'elle n'arrêtera jamais de se battre pour me sauver la vie et prouver au monde que je suis innocent de ce crime terrible.
Je suis ému, quand je découvre des mails du monde entier, venant d'endroits que je n'imaginais même pas connaître un jour, de personnes parlant des langues et exprimant des cultures et des religions que je ne pouvais seulement espérer découvrir un jour (...) Ce n'est pas une affaire qui concerne la peine de mort, ce n'est pas une affaire qui concerne Troy Davis, c'est une affaire qui touche à la justice et à l'esprit humain (...)
"Il y a tant d'autres Troy Davis"

Je ne peux pas répondre à toutes vos lettres, mais je les lis toutes. Je ne peux pas vous voir tous, mais j'imagine vos visages. Je ne peux pas vous entendre parler, mais vos lettres m'emmènent aux quatre coins du monde. Je ne peux pas vous toucher physiquement, mais je sens votre chaleur tous les jours que j'existe.
Donc merci, et souvenez-vous que je suis dans un endroit où l'exécution peut seulement détruire votre état physique, mais grâce à ma foi en Dieu, à ma famille et à vous tous, je suis spirituellement libre depuis longtemps, et peu importe ce qui arrivera dans les jours et les semaines à venir, ce mouvement pour abolir la peine de mort, pour rechercher la vraie justice, pour faire éclater un système qui ne réussit pas à protéger ses innocents, doit être accéléré.

Il y a tant d'autres Troy Davis. Ce combat pour abolir la peine de mort ne sera pas gagné ou perdu à travers moi, mais à travers notre force à avancer et à sauver chaque personne innocente emprisonnée à travers le monde. Nous devons démanteler ce système injuste, ville par ville, État par État, et pays par pays. J'ai hâte d'être avec vous, peu importe que ce soit physiquement ou spirituellement, et ce jour-là, j'annoncerai : 'Je suis Troy Davis, et je suis libre !' 'Ne cessez jamais le combat pour la justice, et nous gagnerons !'"

Présentation de la cyberaction :

La lettre qui a été envoyée :


 

13 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Je ne connaissais pas Troy Davis jusqu'au 21 septembre 2011. Depuis, je ne cesse de penser à lui. Quand j'ai appris le 22 septembre que pendant 4 heures on lui avait fait espérer une autre issue, j'ai pensé que la justice avait une cruauté inouïe. Une justice telle que celle-là, que ce soit aux Etats unis ou ailleurs est indigne. La peine de mort est une aberration car elle prive l'homme de la parole et de la possibilité de se justifier. Que sommes-nous devenus, nous les hommes ? Il reste du chemin à parcourir.

Anne Vauclair
Le 25/09/2011 à 21:46:20

La peine de mort : tuer au nom de la justice, c'est à dire en ton nom, est une invitation à la sauvagerie, mais ils ne le comprendront jamais.

"Les Etats-Unis d'Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation."
Albert Einstein

tlp
Le 23/09/2011 à 05:57:33

En condamnant à mort Troy Davis, les états-unis ont démontrés une nouvelle fois leur incompétence en terme de justice.Comment peux-t'on mettre fin à la vie d'une personne surtout sans qu'il n'y ai la moindre preuve que celle-ci soit responsable d'un homicide ?? Cette éxécution s'apparente donc à un crime !! Ceux qui en ont décidés ainsi, en portent la responsabilité totale mais auront toujours en eux un gros poids sur leur conscience.Il serait temps que ce pays abolisse la peine de mort, et instaure une véritable justice.Le temps des cow-boys est derrière nous!!

daniel
Le 23/09/2011 à 00:35:23

Je suis désolée,Pardon,je t'aime, MERCI...

Chris.
Le 22/09/2011 à 23:19:51

Troy Davis a terminé, trop prématurément, son parcours terrestre.
Puisse t'il maintenant contribuer, encore plus intensément, à faire avancer la justice , avec l'aide de Dieu et la collaboration active de tous les militants de la terre .
Si les innombrables pétitions mondiales n'ont pas réussi à toucher le coeur des décideurs, fallait-il utiliser une sorte de boycot des produits commercialisés par cet Etat.

pierremartin19
Le 22/09/2011 à 23:08:47

Une immense tristesse, des larmes.Hier je n'ai cessé de penser à Troy Davis... Depuis des années j'ai signée toutes les pétitions pour sa libération. Quelle dignité. Un véritable être humain avec de l'amour en face de la haine."Le feu de la haine ne s'éteint que par l'amour" dit le Dalaï-Lama. Continuons sans relache dans ce sens, pour rester frères et soeurs de la VIE.

Anne-Françoise
Le 22/09/2011 à 21:55:47

A cinq heures du matin, cette nuit je ne dormais pas....pourtant, je ne savais pas que c'était l'heure pour lui car normalement il devait-être exécuté plus tôt que cela mais mes pensées étaient là, à espérer encore la vie ! Amnesty International nous rapporte ses dernières paroles bouleversantes :

> Troy est parti dignement : ses derniers mots à la famille du policier ont été : « Je ne suis pas celui qui a commis le crime. Je n’avais pas d’arme. Continuez à chercher la vérité ».

j'ai la haine contre notre société,tout cela INTOLÉRABLE, HONTEUX, INJUSTIFIÉ et INJUSTE......Discrédit de tout espoir d'Humanité....Comment croire encore en l'Homme? nous sommes plus ignobles que les animaux!

Tania
Le 22/09/2011 à 21:36:33

J'ai si longtemps espéré que la justice veuille bien ré-examiner ses premières conclusions puisque tant de témoins étaient revenus sur leur déclaration ! Mais non il fallait un cadavre de plus ! et dans quelles circonstances ! 20 ans d'une attente insupportable ! L'Amérique ne sort pas grandie de ce crime légal. Je suis atterrée de tant de barbarie.
Marie

Marie
Le 22/09/2011 à 21:24:55

La veillée fidèle (jusqu'à 3h du mat', heure française) en attendant l'ultime décision fut horriblement angoissante pour moi qui ne suis ni de la famille ni amie proche de Troy Davis. J'imagine ce que ce fut pour ceux qui étaient sur place, famille, amis, défenseurs... Que dire de mon émoi au réveil ? Triste, triste nouvelle.
Tout cela se résume en un mot : HORREUR !
Que le combat contre ces "meurtres légaux" porte ses fruits grâce à ce détenu qui a attendu sa mort durant plus de 20 ans, sachant l'épée de Damoclès en équilibre au-dessus de sa tête, et durant ces heures d'indécision, véritable torture....

Gabel Liliane
Le 22/09/2011 à 19:43:36

Je suis...sans voix devant une injustice si flagrante
devant le manque d'humanité
comment peut-on encore être aussi barbare!
Je n'ai pas de mot!
Mais il FAUT continuer de lutter contre TOUTES LES INJUSTICES de ce MONDE dément qui tue des hommes, qui affame des peuples entier
pour le POUVOIR ET l'ARGENT? personne n'emporte ces 2 choses dans la tombe!!!!!!!!

ictus-123
Le 22/09/2011 à 18:07:59

Cet événement tragique pose en fait deux problèmes éthiques distincts:
-d'une part, celui de la sauvagerie absurde de la peine de mort, même déguisée en euthanasie douce comme c'est le cas dans l’État de Géorgie ; le cérémonial imposé par les lois locales ajoute sa propre touche de voyeurisme à l'abomination de la situation ;
-d'autre part, celui des inconstances et des inconsistances de la justice : lorsque la plupart des témoins à charge renient leur déposition, qu'aucune preuve matérielle n'est présentée, commuer la peine de mort en prison à vie relève d'une hypocrisie insupportable.

Adamantane
Le 22/09/2011 à 17:26:51

Troy Davis , Le temps a fait de toi un ami cher... puisse ton courage et ton combat pour la vérité et la justice trouver son accomplissement au travers de ceux, qui avec toi, continuent ce chemin!
Anne

afrodeau
Le 22/09/2011 à 17:07:42

C'est la fin d'un homme, fin longtemps redoutée, longtemps différée; ce n'est pas la fin du combat. Gardons en mémoire cet homme et rendons hommage à son combat en continuant à exiger de TOUS les états l'abandon de la peine de mort. Qu'il puisse ainsi reposer en paix.

PhL38F
Le 22/09/2011 à 16:32:17

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !