actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

OPÉRATION

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

victoire pour Gabriel Dufils

La Terre vue depuis l’espace

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Libye : mettre en œuvre le volet politique de la résolution 1973

Le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté le 17 mars - par 10 membres sur 15 - une résolution pour la protection des populations civiles à travers une série de mesures et de sanctions, et autorisant une zone d’exclusion aérienne en Libye.

Les associations signataires réaffirment leur solidarité avec le peuple libyen comme avec tous les peuples de la région, se félicitent que le Conseil de sécurité n’ait fait aucunement mention d’une autorisation d’occupation terrestre et mettent en garde le gouvernement vis-à-vis de toute interprétation interventionniste. Les opinions publiques doivent être vigilantes afin d'éviter que la nécessaire protection des populations serve de prétexte à une guerre pour d’autres intérêts.

Bilan de la cyberaction :

3245 participants

Présentation de la cyberaction :

S’appuyant fortement sur la protection des populations, la résolution du Conseil de sécurité demande un cessez-le-feu, l’embargo sur les armes, la confiscation des avoirs du régime. Il demande aux Etats de se conformer strictement à leurs obligations afin d'empêcher le recrutement de mercenaires armés en Libye. Cela n’enlève pas la responsabilité des Etats qui ont vendu des armes à la Libye depuis des décennies. La communauté internationale ne pourra pas longtemps faire l’économie d’un débat sur l’interdiction du commerce des armes.

Il appartient à l’Onu de garder la maîtrise de sa résolution, commandement, définition des prérogatives et des périmètres d’actions.

Seule une sortie politique du conflit est de nature durable et cette sortie politique doit s'appuyer sur les opinions publiques des Etats arabes voisins qui ont démontré leur capacité à s'orienter de manière non-violente vers la démocratie

L’Organisation des Nations unies, et l’ensemble des Etats ont à prendre des mesures de préventions des conflits par l’exercice de la démocratie et la promotion de la Culture de la paix, construite autour des droits humains économiques, sociaux et politiques des peuples tels que l’exigent aujourd’hui de plus en plus de peuples sur la planète.

Mouvement de la Paix
Association Cyber @cteurs

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Ministre
En accord avec les organisations signataires, nous refusons que que la nécessaire protection des populations en Libye serve de prétexte à une guerre pour d’autres intérêts.

Les militaires américains et britanniques reconnaissent que la zone d’exclusion aérienne a mis l’aviation libyenne hors d’usage.
Seule une sortie politique du conflit est de nature durable et cette sortie politique doit s'appuyer sur les opinions publiques des Etats arabes voisins qui ont démontré leur capacité à s'orienter de manière non-violente vers la démocratie.

Nous demandons au gouvernement français de se référer au strict mandat de l’Onu et que soient engagées immédiatement toutes les initiatives politiques et diplomatiques de sortie de crise inscrites dans la
résolution 1973 (embargo sur les armes, gel des avoirs, poursuite du dialogue via l'envoyé spécial du Secrétaire général de l'Onu et du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, interdiction des vols etc.).

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

19 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

« La corrida, ni un art, ni une culture ; mais la torture d'une victime désignée ».
Émile Zola,
Torturer un taureau pour le plaisir, pour l'amusement, c'est beaucoup plus que torturer un animal, c'est torturer une conscience ».
Victor Hugo
Définition de la corrida : c’est du sadisme. La corrida est une subsistance des antiques jeux Romains du cirque. Elle est une mise à mort cruelle donnée en spectacle pour le plaisir des spectateurs, pour la gloire du matador, pour le business des organisateurs, monnaie d'échange pour les politiques.
Chaque fois que la corrida avance, c'est l'humanité qui recule.
« De l'assassinat d'un animal à celui d'un homme, il n'y a qu'un pas ».
Léon Tolstoï

« L'Homme s'obstine à inventer l'enfer dans un monde paradisiaque.»Jacques MASSACRIER


pétition contre l'inscription de la corrida à l'UNESCO
 www.unesco-anticorrida.com.  

Marco
Le 28/05/2011 à 18:39:31

Difficile de signer en l'état cette pétition.
1)L'aviation est hors d'usage...mais les chars...
2) BEN ALI et MOUBARAK sont partis...pas KHADAFI et il ne le veut toujours
pas...semble-t-il.Il veut toujours défendre les intérêts de la Lybie...et ceux de son clan.
Qui a entendu (lu) qqchose au sujet de forages
en Méditerranée au large de la Lybie...

roro
Le 30/04/2011 à 20:03:05

L'intervention de pacification et de justice sociale en Lybie est exemplaire. Unanimité au Conseil de Sécurité de l'ONU et début d'action de l'OTAN.

Il faut effectivement veiller à ce que les forces européennes encore timides soient efficaces techniquement, protègent de fait les populations prises en otages et permettent aux jeunes insurgés de faire reculer le tyran.

petitbombyx
Le 28/04/2011 à 10:42:17

Je précise que tous les dictateurs du monde, sont liés à des transactions économiques, politiques et religieuses...Qu'ils n'auraient pas eu les moyens, ni les armes pour assoir leur pouvoir sans la complicité de quelles pseudo-démocraties ..? Qu'il est plus économique, mais moins rentable de choper Khadafi, que de laisser écouler plus de haine, et donc d'armement pour en écouler l'industrie!

darna
Le 01/04/2011 à 15:58:34

Bonjour à tous ,
Comme nous l'apprend la science métaphysique l'homme a été crée avec le concours des Forces d'en Bas , c.a d les Forces violentes , androgynes et ténébreuses de la Nature .

Vous savez que la Nature attaqua le Japon récemment en secouant férocement les entrailles de la Terre .
Et tout de suite après, sous couvert de l'humanitaire les brutes humaines sont passées à l'attaque en Libye passant outre au cessez le feu offert par Kadhafi et à sa demande d'envoi des Casques bleus sur le terrain !
Pour la suite lisez le post de Chantal que je corrobore totalement .Merci Chantal .
Nous aurons un meilleur monde de paix quand l'humanité aura évolué de ces Forces /dieux infernaux vers la Transcendance de paix , de joie, de lumière et d'amour .Amen
Rita Pitton http://ritapitton.over-blog.com  

Rita Pitton
Le 01/04/2011 à 11:50:26

Principes élémentaires de propagande de guerre :
1 Nous ne voulons pas la guerre
2 Le camp adverse est le seul responsable de la guerre
3 Le chef du camp adverse a le visage du diable (ou « l'affreux de service »)
4 C'est une cause noble que nous défendons et non des intérêts particuliers
5 L'ennemi provoque sciemment des atrocités, et si nous commettons des bavures c'est involontairement
6 L'ennemi utilise des armes non autorisées
7 Nous subissons très peu de pertes, les pertes de l'ennemi sont énormes
8 Les artistes et intellectuels soutiennent notre cause
9 Notre cause a un caractère sacré
10 Ceux (et celles) qui mettent en doute notre propagande sont des traîtres

Ça ne s'enseigne pas à l'école!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Principes_%C3%A9l%C3%A9mentaires_de_propagande_de_guerre  

François
Le 01/04/2011 à 11:06:10

à Stella : bien vu
à G. Bole de Chaumont : D'accord.
Un ami bosniaque m'a traduit hier un article de radio Sarajevo (point de vue d'un lybien) En fait, en Libye, il existe une allocation de chômage(700 dol./mois), allocation de naissance (7000 dol./enfant), capital de départ pour petite entreprise (20.000 dol), après premier mariage 64.000 dol. pour l'achat d'un appartement, essence 0,14 dol./litre. Peu de payas, même en Europe peuvent en dire autant. En Tunisie et en Egypte, c'était clair, le peuple était dans la rue pour protester. En Lybie, ce qu'on en voyait, c'était des rebelles au régime (bien armés). En fait, il semble qu'il s'agissait plus d'une guerre tribale. D'ailleurs, c'était un très mauvais indicateur que les rebelles demandaient l'intervention extérieure, contrairement aux manifestations en Tunisie et en Egypte où le peuple a fait clairement savoir qu'il n'en voulait plus. Le seul homme politique qui a fait une proposition sensée, à savoir : envoyer en mission des observateurs et ouvrir le dialogue avec Khadafi, c'est Chavez. Khadafi était d'accord, mais les hommes politiques de l'occident n'en ont pas tenu compte. L'occasion était trop bonne pour une ingérence de plus, avec contrôle de la richesse du pétrole. Le processus de paix passe à mon sens par le dialogue. Après tout, nous ne savons pas réellement ce qu'il se passe là bas, comme disait Chavez. De plus, l'Onu, on sait maintenant ce que ça vaut.

Viviane
Le 30/03/2011 à 19:11:41

Ce qui se passe en Libye en ce moment c'est un coup d'état sous couvert "d'humanitaire" !

stella
Le 30/03/2011 à 16:45:57

Il ne faut pas être naïf:que la France ait ven du des armes à Khadafi,ce n'est vraiment pas gl orieux...Ce qui me désespère surtout,c'est d'a voir conçu le Rafale et le char Leclerc,et de n e pas pouvoir les vendre!C'est un comble,alors que l'Allemagne,la Pologne,les Pays-Bas,la Belg ique,l'Espagne et d'autres achètent américain! Je suis exaspéré de voir l'Europe devoir se rac crocher à l'OTAN pour "intervenir" en Côte d'Iv oire,et poursuivre les opérations en Lybie...Et en Birmanie,qui aidé les généraux?La Chine...

STOPPEUR
Le 30/03/2011 à 16:23:53

Il ne faut pas être naïf:que la France ait ven du des armes à Khadafi,ce n'est vraiment pas gl orieux...Ce qui me désespère surtout,c'est d'a voir conçu le Rafale et le char Leclerc,et de n e pas pouvoir les vendre!C'est un comble,alors que l'Allemagne,la Pologne,les Pays-Bas,la Belg ique,l'Espagne et d'autres achètent américain! Je suis exaspéré de voir l'Europe devoir se rac crocher à l'OTAN pour "intervenir" en Côte d'Iv oire,et poursuivre les opérations en Lybie...Et en Birmanie,qui aidé les généraux?La Chine...

STOPPEUR
Le 30/03/2011 à 16:10:54

Je ne suis pas très partisan des ventes d'armes à des personnages comme Khadafi;ni va-t'en-guer re enragé...Par contre,avant d'adopter des réso lutions bien marquées pour lutter contre les gu erres,je pose la question:en 1936,fallait-il la isser les Républicains espagnols se faire massa crer par les troupes de Franco?Fallait-il laiss er Hitler investir la Ruhr en 1933?La France s' est trouvée menacée,par l'Angleterre et les E-U de blocus naval si elle intervenait...Au fait, la Marseillaise,c'est pas un hymne guerrier?

STOPPEUR
Le 30/03/2011 à 14:39:26

Je tiens à préciser que, pour ma part, je ne suis pas complice de ce qui se joue en Lybie. Les complices sont les représentants du pays dans lequel je vis qui trafiquent les armes, le pétrole, comme je fais mes courses de denrées alimentaires.

Assimiler le peuple d'un pays aux agissements de ses dirigeants est faire fausse route je le crains. Non, je ne suis pas la complice de M. Sarkozy, de M. Dassault et autres trafiquants patentés.

En revanche, je constate vivre dans un démocratie qui n'est autre qu'une oligarchie où les intérêts du plus petit nombre sont décrétés intérêts communs et bénéficient du soutien étatique sans aucune concertation.

Je vous propose dans ce sens de lire mon billet du jour ici : http://heleneduffau.unblog.net/2011/03/29/29-mars-2011-nucleaire-gaz-de-schiste-mort-organisee/  

Hélène Duffau
Le 29/03/2011 à 17:46:36

La vraie et seule paix est celle de l'Esprit et du Coeur.

Yoron
Le 29/03/2011 à 17:13:22

je partage les réflexions et interrogations exprimées par P.Sarramagnan-Souchier ; nous sommes tous complices parfo le fait, précisément, qu'au lieu de nous interroger,nous " gobons " la propagande officielle. Au groupe EELV qui oeuvre pour une politique de paix il faut ajouter d'autres associations ou lanceurs d'alerte, entre autres le Mouvement de la Paix.
Je lis avec beaucoup d'intérêt la " contre-propagande " de G. Bole du Chaumont: si ses assertions sont exactes, comme j'ai fort tendance à le penser, il est regrettable, aberrant et dramatique qu'on n'en ai pas pris conscience avant ! Quel "on" ? Les soi-disant démocrates des pays occidentaux vivant sous la dictature camouflée des pouvoirs cupides.

chloelee
Le 29/03/2011 à 16:57:33

Bien sûr que nous sommes tous manipulés et que les intêrets financiers seront toujours prioritaires , bien sûr que l'Europe( la France en premier) a vendu des armes à Kadhafi et autres tyrans arabes ... nous le savons , et personne ne nous a demandé notre avis !
Mais faut-il pour autant , regarder les peuples se faire massacrer au nom d'une " non ingérence " de circonstance ??? ou les aider à conquérir leur liberté , à instaurer une démocratie qui ne peut qu'être bénéfique à tout le monde .

Caro34
Le 29/03/2011 à 16:54:04

Mettons les Etats-Nations devant leurs responsabilités passées, présentes et à venir !

F.Bresch
Le 29/03/2011 à 16:42:10

Je tiens à vous faire connaitre le point de vue de Michel Collon, sur cette nouvelle guerre, en Libye :

http://www.michelcollon.info/IMG/article_PDF/article_a3131.pdf  

Chantal
Le 29/03/2011 à 16:28:31

Voilà ce qui arrive quand on prête inconsciemment sa voix à la propagande de guerre et à l'ingérence humanitaire. Dans le cas de la Libye, comme bien souvent dans le cas de l'Iran (voir l'affaire Sakineh), l'ingérence et les indignations sélectives ne vise qu'a manipuler et mobiliser les opinions pour couvrir des intérêts impérialistes inavouables. Il est tout de même curieux de voir que les éternelles têtes de turcs de "la communauté internationale" soient les gouvernements qui ont nationalisé leur pétrole (Iran, Venezuela, Libye ...), toujours présentés comme d'affreuses dictatures sanguinaires et totalitaires. Quid des monarchies pétrolière (Arabie, Bahreïn, etc.) qui en ce moment répriment et massacrent allègrement leur révoltes populaires?
Il n'est pas question ici de défendre kadafi, ses méthodes, et son clan, mais d'après de nombreuses sources d'informations fiables ce qui se passait en Libye avant l'intervention impériale ressemblait plus à un guerre civile entre intérêts claniques, ethniques et pétroliers qu'a une révolution populaire réprimée dans le sang.
Il aurait donc été judicieux de ne pas hurler avec la meute derrière BHL et consort, avant d'emboiter le pas à sarkozy et a son pote le prix nobel de la guerre.
Après cette remarquable intervention, n'en doutez pas, ce sera pire!

G. Bole du Chaumont
Le 29/03/2011 à 15:55:54

Dans ce dossier Libyen :
Les vrais complices de cette tragédie sont effectivement tous ceux qui ont vendu des armes à ce régime depuis 1969.
Et Tous ceux qui, de l'homme d'Etat, au politique, au chef d'entreprise, au cadre et au travailleur qualifié ou non, ont œuvré pour la construction de ces armes qui sont faites pour être un jour utilisées. C'est logique.

En un mot et en un seul : "Nous sommes tous complices" !
Et il est encore heureux que des personnes comme Madame Eva Joly nous rappelle la "lâcheté" de l'Europe dans ce domaine des ventes d'armes à cette dictature. (cf.: Le Monde 04.03.2011)

Et complices aussi ceux qui disent ne rien avoir à se reprocher, une fois la solution de l'intervention "humanitaire" du Conseil de Sécurité de l'ONU pour sauver ce peuple, présentée à tous comme étant la moins pire des solutions citoyennes.

Nous nous sommes placés alors nous-mêmes au pied du mur du fait de nos complicités…

Et à la question : Avions-nous encore le choix de laisser faire ce massacre alors que nos nations avaient elles-même armées ces mains criminelles. La moindre des choses était d'intervenir pour cesser ces massacres.

Mais que ces nations "libératrices" ne s'en vantent surtout pas une fois "le travail effectué", car le retour de bâton va ensuite frapper à son tour, tel un boomerang. Et ce ne sera pas volé !

En effet, qu'avons-nous proposé comme chemin d'espérance pour une meilleure humanité depuis toutes ces décennies ? Rien !

Personnellement, en France, hormis le projet politique de désarmement et d'une société dénucléarisé du groupe Europe-Ecologie-Les Verts, je ne vois rien d'autre de satisfaisant ni de très positif.

Bien courtoisement.

Pierre Sarramagnan-Souchier

Pierre Sarramagnan-Souchier
Le 29/03/2011 à 15:37:30

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !