actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

La Terre vue depuis l’espace

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Les 10 jours verts Transacteurs

victoire pour Gabriel Dufils

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pour la protection du Grand Tétras

Le ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire recueille jusqu'au 8 juillet sur son site, les dernières contributions et observations sur un plan d'actions en faveur du Grand Tétras.

Bilan de la cyberaction :

4637 participants

Présentation de la cyberaction :

Le Grand Tétras : une espèce sur le déclin
La France est le seul pays d'Europe occidentale à chasser le Grand Tétras (également appelé Grand coq de bruyère) alors que depuis 30 ans, l’espèce a subi un important déclin.
Il est d’ailleurs classé dans la catégorie « vulnérable » dans les listes rouges nationales de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).
Selon l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), les effectifs du Grand Tétras en France atteignent seulement 4 000 à 5 500 adultes. Il est présent surtout dans les Pyrénées, mais compte également des individus dans les massifs du Jura, des Vosges et des Cévennes.
Ce gallinacé, oiseau emblématique des Pyrénées, a en 25 ans, subi une perte de 60% de sa population sur l’ensemble de la chaîne pyrénéenne !!

Projet de stratégie nationale pour le Grand Tétras
Face à pareille situation, et pressé par quelques associations naturalistes regroupées au sein du Groupe Tétras France, l'État a enfin décidé d'agir.
Un projet de stratégie nationale pour le Grand Tétras, a été publié sur le site du ministère de l'Écologie : http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=23082  


Le but de cette « stratégie nationale » est d'enrayer le déclin des populations.

Vous pouvez agir !
Comme le Groupe Tétras France, rédacteur de cette stratégie nationale pour le Grand Tétras est écarté par l’État, et que c’est le ministère qui la présentera au CNPN (Conseil National de Protection de la Nature) ; nous vous demandons de participer activement à cette consultation publique.
En effet, si l’on peut se féliciter que le ministère prenne (enfin !) des mesures fortes pour sauver cette espèce et ses milieux, il faut surtout que nous nous mobilisions pour demander que le Grand Tétras soit classé espèce protégée sur l’ensemble du territoire français ; car le ministère qui plie une nouvelle fois, devant la pression des chasseurs, n’envisage pas du tout de faire cesser la chasse de cette espèce.

Avant le 8 juillet, envoyez un mail dans lequel vous exprimez votre demande

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Ministre,

Les populations de grand tétras, ou coq de bruyère, ont très fortement diminué depuis 30 ans.

Aujourd’hui un plan d’actions en faveur du grand tétras a pour but de définir une stratégie de conservation à long terme associant l’ensemble des partenaires concernés et assurant la cohérence des actions réalisées.

Mais quel crédit apporter à une stratégie qui se veut cohérente si, pendant que les uns œuvrent à préserver l’espèce, d’autres chassent cette même espèce désormais « vulnérable ».

C'est pourquoi, dans la logique des mesures prises et à prendre et afin d’être pleinement cohérent avec les autres pays Européens, il est fondamental de classer le grand tétras comme espèce protégée sur l’ensemble du territoire Français.

Je veux croire, Madame la Ministre, que vous serez attentive à mes arguments et je vous prie de recevoir mes salutations.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

6 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Bonjour,
A noter aussi que quelques exemplaires vivents aussi dans les Alpes (en tous cas dans le massif de Chartreuse), là où j'habite.

Dan
Le 03/07/2011 à 18:11:17

J'ai remplacé le premier paragraphe par: "Je me félicite, qu’après 30 années de déclin des populations d’une des espèces emblématiques de nos montagnes, le grand tétras, le ministère de l’écologie (dont je retiens qu'il est en charge de préserver la biodiversité, gérer efficacement les ressources et protéger les espèces et les milieux naturels) envisage enfin une stratégie de conservation à long terme de cette espèce."
Tout cela n'est que bon sens. Mais c'est la une qualité que nos gouvernants ont malheureusement souvent perdue!

écosophie
Le 01/07/2011 à 15:38:39

Si le coq est BIEN sur une liste concernant le ministère de tutelle. Il en va de la conservation de son espèce comme de tant d'autres. En voie de disparition, il faut en effet, bien plus qu'à titre emblématique , réagir, car nous nous devons aussi d'être acteur d'une situation en déclin et sensible de nos gallinacées. Interdire de façon notoire la chasse de cette espèce, parce qu'ils ne sont plus en basse-cour, c'est l'évidence paysanne. L'état décide bien tardivement de se préoccuper des animaux en déclin et devrait fouiller un peu plus, votre valeureux militantisme.

mandelkorn
Le 01/07/2011 à 11:21:55

J"ai, avant de signer, modifié légèrement la forme du texte en quelques endroits.

Ne sachant commen retrouver le texte ainsi modifié, je me contente d'indiquer ici le peu que je me rappelle avec assez de précision.

J'ai remplacé "Madame la Ministre" par "Madame la Ministre" (la question du genre du mot "ministre" étant disputée, j'ai choisi la réponse la plus généralement admise, prce que j'ignore quelle est sur ce point la préférence

J'ai corrigé quelques fautes d'orthographe certaines, au moins dans l'emploi des majuscules ("français" et "européen", quand ils ne sont pas des noms désignant des personnes, prennent une minuscule).

François Simonnet
Le 30/06/2011 à 20:31:06

Si tant de "citoyens-consommateurs" pouvaient enfin comprendre où réside LA SPECIFICITE de notre si beau pays...Mais ils préfèrent se faire plaisir en ayant de beaux troupeaux,de belles "basses-cours" , au détriment de tout ce qui les "gêne" dans la prospérité de leurs affaires...ou de leurs "petits plaisirs"(privilèges,en fait)...Et,dans la mesure où ça ne les gêne pas,laisser construire des routes,autoroutes et lignes TGV...

stoppeur
Le 30/06/2011 à 18:59:36

Je connais une commune qui a comme emblème le Grand Tétras !
C'est "Aubure", le plus haut village d'Alsace ! 950 m d'altitude…

Pierre
Le 30/06/2011 à 12:06:37

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !