image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : soutien à la campagne d'affichage de FNE

Face au raz de marée de polluants, FNE a décidé de lancer une campagne portant sur trois fléaux majeurs que sont les importations d'OGM, les algues vertes et les pesticides.

Bilan de la cyberaction :

6795 participants

Le jury de déontologie publicitaire a annoncé le rejet de plusieurs plaintes dont celle de l'agence de développement touristique de la France Atout France visant les récentes affiches de la Fédération France Nature Environnement dénonçant les algues vertes.
les raisons du jugement http://www.jdp-pub.org/FNE-Algues.html  

La Région Bretagne a renoncé mercredi à poursuivre en justice la fédération écologiste France Nature Environnement (FNE), qu’elle avait assignée pour « atteinte à son image » après une campagne d’affichage de la FNE présentant une plage recouverte d’algues vertes.

Réparation a été faite

Le conseil régional « prend acte » de l’envoi par le président de FNE, Bruno Genty, d’un courrier dans lequel il précise que la campagne lancée en février « n’était pas dirigée contre la Bretagne et ne visait pas à la stigmatiser ».

Dans une copie de la lettre datée du 22 avril et communiquée à l’AFP par le conseil régional, M. Genty écrit aussi : « Je sais le travail engagé par votre collectivité pour résoudre le fléau des algues vertes. Nous ne pouvons que souhaiter une intensification de ces efforts afin d’aboutir à des résultats concrets dans les meilleurs délais ».

« Estimant ainsi que l’atteinte qu’il avait subie est réparée de ce fait, le Conseil régional de Bretagne décide de se désister de l’instance » engagée contre FNE, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Plusieurs rejets de plaintes

Le procès en référé au tribunal de Paris devait se tenir vendredi 6 mai. Le conseil régional de Bretagne avait assigné FNE en justice car il lui reprochait de présenter « la première région agricole de France comme source de pollution et de mise en danger d’autrui ».

Le jury de déontologie publicitaire a annoncé lundi le rejet de plusieurs plaintes, dont celle de l’agence de développement touristique de la France, Atout France, visant les affiches de la FNE dénonçant les algues vertes, estimant que leur message « dénonce une réalité reconnue et qu’il n’est nullement trompeur ou dénigrant ».

Un scandale pour Le Maire

La campagne lancée par FNE à Paris en marge du Salon de l’agriculture présentait notamment un enfant jouant sur une plage couverte d’algues vertes en soulignant que la décomposition de ces algues, dont la prolifération est liée aux rejets azotés agricoles, « dégage un gaz mortel ».

La campagne de FNE, qui comprenait six affiches, dénonçait également les OGM et les pesticides et ne visait pas spécifiquement la Bretagne.

Cette région est cependant la plus touchée par le phénomène des algues vertes. En 2009, un cheval y avait péri après avoir inhalé les émanations d’algues en décomposition.

Le ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, avait jugé en février que la campagne d’affichage constituait un « scandale ».

Présentation de la cyberaction :

A la veille du Salon de l'Agriculture, France Nature Environnement lance une campagne choc sur les dégâts provoqués par une agriculture intensive peu respectueuse de notre environnement. Pas seulement un coup de poing médiatique, mais aussi l'occasion de proposer des solutions et d'ouvrir un dialogue.

Notre agriculture est malade. Nous importons des OGM pour alimenter notre bétail alors que nous nous interdisons d'en cultiver et que le consommateur n'en veut pas. Des tonnes de lisier, issues des déjections des élevages industriels , provoquent, en augmentant le taux de nitrates dans l'eau, des marées d'algues vertes. L'emploi massif de pesticides dangereux contribue au déclin des abeilles et des autres pollinisateurs. La France est le 1er consommateur européen de produits phytosanitaires.

Nous avons souhaité alerter les Français sur les dégâts provoqués par cette agriculture intensive peu respectueuse de notre environnement. Depuis l'impulsion du Grenelle, la situation se dégrade. Il paraît que " l'environnement, ça commence à bien faire. " Notre rôle est d'alerter l'opinion.
Avec l'agence Mediaprism, nous avons choisi de communiquer de manière plus visible en élaborant , une campagne d'affichage aux visuels musclés, sur trois thèmes : les importations d'OGM, les pesticides et les algues vertes.

Voir les visuels de la campagne
http://www.fne.asso.fr/fr/nos-dossiers/Agriculture/campagne-2011/  

Cette campagne ayant suscité de nombreuses réactions négatives
voir notre revue de presse
http://www.cyberacteurs.org/quotidien/index.php  

Nous vous proposons de faire connaitre au Ministre de l'agriculture votre soutien à cette campagne

Gael Virlouvet Trésorier de France Nature Environnement
Alain Uguen Association Cyber @cteurs

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Ministre,

Nous tenons à vous faire savoir notre soutien à la campagne d'affichage FNE qui vise des pratiques soutenues par les lobbies de l'agro-bisness dont les agriculteurs eux-mêmes sont les premières victimes.

Je vous prie de croire, monsieur le Ministre, en ma volonté d'une réorientation de l'agriculture plus respectueuse de l'environnement et de la santé de nos concitoyens.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

50 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

C'est avec ce genre de campagne que l'on peut faire changer les mentalités !!

Fred
http://www.encombrants.org  

fred
Le 02/04/2011 à 15:25:11

La seule façon de se faire entendre face à ceux qui sont responsables de pollutions diverses dues à l'agriculture intensive,qui continuent leurs pratiques néfastes pour l'environnement et la santé,soutenus par les lobbies pour le seul profit, a été de frapper fort. Ce fléau des algues vertes gagne aussi le golfe du Morbihan. C'est une réalité. Encourageons ces lanceurs d'alerte qui dénoncent ces situations afin que les politiques prennent les décisions qui s'imposent auprès de certains agriculteurs sourds, irresponsables, afin d'éradiquer les
CAUSES de ces nuisances et ne se contentent pas de mesurettes sans effet! Entendez cet appel

MJT
Le 19/03/2011 à 21:40:44

FNE j'adore votre campagne !
'y a que la vérité qui dérange....

LN
Le 07/03/2011 à 17:14:09

BRAVO

Perrine
Le 02/03/2011 à 18:48:21

Pour info voici un tout nouveau site d'actualités pour mieux mesurer la situation écologique catastrophique de la planète et notre urgence à agir et à changer de comportement.


Nature Alerte

http://naturealerte.blogspot.com  

nature alerte
Le 28/02/2011 à 14:23:54

Je soutiens votre campagne et j'ai mis vos informations sur mon blog
http://partagejean-loup.blogspot.com/  
dans la rubrique " partage dialoguer "
Cordialement

Partage jean-loup
Le 24/02/2011 à 17:20:51

Si le Ministre de l'agriculture pouvait travailler AVEC le Ministre de l'Environnement, ce serait peut-être plus efficace, non ? Ministères trop éloignés ? Pas de voiture de fonction ? Pas de téléphone ?
Ridicule...

BerCalva
Le 23/02/2011 à 19:17:10

Je ne signe pas votre pétition
Pourtant, je suis contre l'utilisation excessive de pesticides, l'agrandissement sans fin et subventionné des grosses exploitations (qui peuvent se permettre d'acheter TRES CHER le matériel et les bâtiments de cédants exonérés des plus-values, au détriment des jeunes), les OGM et la brevetabilité du vivant, au profit des mutinationales, au détriment de la biodiversité et de la paysannerie du monde.
Mais cette campagne FNE est excessive, car elle jette l'opprobre sur TOUTE LA PROFESSION.
On voudrait regrouper, en bloc, autour de Sarkozy et de la Fnsea, qu'on ne s'y prendrait pas autrement !
Contrairement à ce que vous voudriez faire croire, des tas d'agriculteurs de bonne volonté ont fait des essais pour réduire de 50% les doses phytos (en se levant, parfois, à 4 heures du mat pour que ça marche !) et, puis, parfois, ça n'a pas marché !
Messieurs les vertueux signataires, êtes vous prêts à venir nettoyer à la binette les coins où ça n'a pas marché ?
Laissez du temps aux essais et à la mise au point, et vous, FNE, pourquoi n'avez vous pas obtenu, lors du Grenelle, que les énormes crédits de relance de l'économie, soient affectés, en priorité à la mise au point (très réalisable) d'alternatives, pour traiter, respectueuses de l'environnement ?
Pour moi, les agriculteurs devraient être les premiers écologistes car ils veulent, au fond d'eux-mêmes, transmettre un sol sain à leurs enfants,les premières victimes de LA CHIMIE, c'est bien eux, et eux, ne se contentent pas de parler, ils agissent !

Censier
Le 23/02/2011 à 14:53:03

Je suis agriculteur, je me sent paysan. Bravo pas de répis pour ceux qui veulent gagner de l'argent sur le dos des agriculteurs en empoisonnant la nature et les être humain qui font partie de cette nature en tant qu'être vivant!!! Bien sur que cette campagne n'est pas contre les agriculteur qui sont eux aussi des victimes de l'agro business a part 20% de gros agriculteur qui ont le pouvoir politique et économique. je faisais de l'agriculteur raisoné et utilisait 80% de produits en moins juste parce que je n'écoutais pas les commerciaux et utilisai les produits en cas de besoin jamais en préventif... donc le grenelle avec une baisse de 30 ou 40% pour 2020 est une honte car on peut aujourd'huit utiliser 80% en moins de produit avec les même résultats... mais il faut aller regarder ces champs deux fois par jours pour traiter en cas de besoin pas traiter sans regarder toutes les semaines pour être tranquile. Cela veux dire aussi avoir des ferme a taille humaine!! Maintenant je suis passé a la production bio et c'est que du bonheur.

arnaud
Le 23/02/2011 à 02:50:16

NE MANG PAS DE VIANDE

01010101
Le 22/02/2011 à 23:38:55

soutien total à cette action .Enfin quelque chose qui secoue les endormis : encouragements pour continuer .
J'ai moi même écrit à Mr. Le Drian , président du conseil général de Bretagne , pour lui faire part de mon incompréhension de sa réaction , en insistant sur le côté victime des Agriculteurs Braves Citoyens Disciplinés .
Cette appellation A B C D peut être reprise à votre compte , à loisirs , sous réserve de ne pas en dénaturer l'esprit global . Je ne vous chercherai pas de soucis .
A bon entendeur ...

halais
Le 22/02/2011 à 17:16:27

Bravo pour cette campagne d'affichage !

Torena Sophie
Le 22/02/2011 à 16:36:13

Agriculteurs quittez la FNSEA qui profite de vous et qui est de mèche avec le gouvernement et les lobbies destructeurs de notre santé!!! regroupez vous ,^nous les consommateurs nous vous soutiendrons car nous mesurons votre travail pénible et avons besoin de vous afin d'avancer vers une agriculture et un environnement sains!!Cette campagne n'est pas contre vous!!
Bravo à F.N.E et à NKM qui tient son rôle que fait elle dans ce gouvernement qui a bafoué le grenelle? A quand la même campagne contre les centrales electriques à gaz et nucléaires et l'enfouissement des déchets nucléaires dans nos campagnes.Battons nous contre ces élus qui méprisent les citoyens et ne pensent qu'au FRIC. Dans le secret des urnes méprisons les à notre tour car nous ne sommes pas des moutons de panurge soyons solidaires car de nous depend l'avenir des générations futures!!!!

MARIE
Le 20/02/2011 à 16:14:31

Oui nous en avons ras-le-bol de voir étalées ces marhandises à bas prix pour les pauvres qui eux, n'ont pas le choix, faute d'ailleurs d'être bien informés. Monsanto trop soutenu par nos dirigeants et les O.G.M.qui sont toujours autorisés. Quand pourra-t-on décider de notre santé dont Hyppocrate disait " QUE TA NOURRITURE SOIT TON SEUL REMEDE!

marinette lambert
Le 19/02/2011 à 19:01:09

Il paraît que l'an passé 1 ou 2 plages étaient couvertes d'algue vertes... Cette année "seulement" 6 ! à ce rythme là l'an prochain il y en aura 18et dans 2 ans 54... Mais cea n'a rien d'inquiétant, il ne faut surtout pas angoisser les pofessionnels du tourisme breton !
Hé ! Messieurs les speculateurs,s'il n'y a plus de plages dans 20 ans, à qui vous allez les vendre vos triskels ?

kawa
Le 18/02/2011 à 16:30:40

Bravo, bravo, et encore bravo pour cette campagne publicitaire!
Franchement, pourquoi certains agriculteurs se sentent visés par cette campagne publicitaire?
Parce que ce sont eux mêmes qui participent massivement à l'élaboration des produits que cette campagne dénonce si adroitement!
Ils se plaignent de la difficulté de faire leur métier? Qu'ils en changent, et laissent faire les gens qui souhaitent faire une agriculture respectueuse de l'environnement!
Pourtant, les exemples de belles réussites dans l'agricultures écologiques sont de plus en plus nombreux!
Il faudrait que le gouvernement octroie des bonus financiers aux agiculteurs écologistes, pour encourager ceux qui n'en sont pas encore, de devenir de bons agriculteurs écologistes, responsables et respectés.
Vanina27

Vanina27
Le 18/02/2011 à 10:06:22

Celle des OGM de type roulette russe est intéressante mais son effet provoc de façon un peu subtile peut la rendre difficilement compréhensible et donner l'impression d'accuser sans fondement l'aberration du génétiquement modifié.
C'est toute la délicatesse de la pub qui veut exprimer un message fort sur un sujet complexe et riche d'expériences (qui à priori par inefficacité, gaspillage prouve l'aberration et l'échec des OGM pourtant disséminés à l'échelle mondiale)

@ vivel'agriculture
le point de vue objectif est sans doute impossible. je rentre dans le conso bio et local (AMAP ou tout circuit direct) et trouve au contraire que le non bio est souvent étrangement pas cher !!! une telle réduction de prix a un coût qui transcende la dimension monétaire, c'est un coût environnemental, social (la dépendance des agriculteurs aux entrants voire semences brevetées) qui sera sans doute valorisé trop tard !
j'imagine que les choix politiques ont fortement influencé cette sorte de dérive si ce n'est imposée avec l'aide du choix des agriculteurs de les adopter gentiment...

Fais
Le 18/02/2011 à 09:47:59

Bravo à FNE pour cette campagne et de dénoncé non pas les agriculteurs mais le système agricole actuel. Les réactions épidermiques et disproportionnées montrent à quel point cette campagne a touché là où ce fait mal.

Poursuivons ce combat et soutenez les associations qui œuvrent au quotidien pour une meilleur planète. Pour ceux qui se demandent qui soutenir près de chez eux
http://www.fne.asso.fr/fr/federation/3000-associations.html  

Cricetus
Le 18/02/2011 à 00:07:53

J'ai adressé un message de félicitation à France nature environnement. J'ai connu cette structure, très frileuse, figée dans son naturalisme. Quelle belle évolution !

L'affiche OGM aurait mérité d'être testée. Elle n'est pas comprise. L'ensemble doitêtre applaudi.

Colette Pince
Le 17/02/2011 à 20:57:31

Merci, merci, merci de vous occuper de ces questions si importantes pour notre pays et notre monde.

Yvette
Le 17/02/2011 à 19:12:12

Oui, bravo à FNE pour cette campagne, mais attention aux polémiques qu'elle génère. Il est quand même dommage de voir comment tout ce monde réagit alors que nous parlons là de la survie de notre genre. Il est inconcevable que des groupes puissent spéculer sur des matières premières comme les céréales alors que des millions de personnes n'ont pas de quoi se nourrir décemment. Peut être que les agriculteurs devraient se solidariser pour faire face à cette mondialisation incohérente et uniquement justifiée par la spéculation!
Soyons tous soudés pour faire face, ce n'est qu'ensemble qu'il y a un espoir de voir changer les choses.

Eric
Le 17/02/2011 à 17:45:01

C'est très bien!!! il faut taper fort, car les "professionnels" des pesticides, des OGM, de l'élevage intensif ne se gênent pas pour faire passer comme inéluctable leur façon de faire!!!
Ce n'est pas inéluctable loin de là, et toute forme de dénonciation doit être utilisée.
BRAVO FNE !!!

Dumaine
Le 17/02/2011 à 16:51:44

Je trouve cette campagne diffamatoire : elle ne prend pas en compte les progrès réalisés par les agriculteurs et les contraintes auxquelles ils sont soumis. C'est facile de crier "haro sur le baudet" : venez donc travailler en agriculture au quotidien. Après... vous critiquerez peut-être moins. Ras le bol des gens qui dans leur tour d'ivoire disent "yaqu'à-fautqu'on...". Venez vous installer (pas chiche?) et faites mieux que ceux que vous critiquez. Faites avancer la connaissance... Ce n'est pas à avec des arguments stériles et combien provocateurs que l'on fait avancer le débat.
Se faire de la pub au détriment des agriculteurs est lamentable. Je souhaite que vous êtes autant exigeant (que vous consommez bio et localement et sans trouver que c'est trop cher!) envers vous-mêmes que vous l'êtes envers vers les agriculteurs.
Bonne soirée

vivel'agriculture
Le 17/02/2011 à 15:54:01

Il y avait une très bonne émission mercredi 17 hier soir sur ce sujet à la télé (France 2 ou 3) de l'agriculture industrielle et intensive qui semble créer plus de problèmes qu'elle n'en résout (peut-être pour combattre le chomage, je plaisante bien sûr)

François
Le 17/02/2011 à 14:11:48

Il y avait hier soir jeudi 17 février une très bonne émission à la télé sur France2 (ou France3) sur ce sujet c'est à dire les problèmes généraux posés par l'agriculture industrielle et la chimie qui crée plus de problèmes qu'elle n'en résout (sans doute pour résoudre le chomage, je rigole).

François
Le 17/02/2011 à 14:07:57

le lien : http://www.chemtrails-france.com/  

thierry
Le 17/02/2011 à 10:28:54

la région bretagne porte plainte contre cette campagne... on marche sur la tête. le fric gouverne et nous subissons.
pour que ces pratiques cessent, il suffit simplement d'arrêter de manger cette viande.

dans 10 ans nous nous indignerons des chemtrails qui nous polluent l'air, l'eau les sols et tuent toutes forme de vie, lentement.

les chemtrails , un épandage de métaux (aluminium et autres, site : chemtrails france ) réalisés par les avions .

thierry
Le 17/02/2011 à 10:22:04

Bravo! cette campagne est parfaite et c'est effectivement une honte qu'elle soit censurée !
Certaines campagnes extrêmement violentes de la prévention routière n'ont pourtant pas fait couler tant d'encre !! Et oui, quand on voit à quelles pubs (quantité et qualité !) on est exposé, la réaction de certains politiques est risible ! A force d'actions de ce type, on finira peut-être par être entendu : ON N'EN VEUT PAS !!

P@t
Le 17/02/2011 à 10:17:23

attention à la coquille sur agro-business

En effet la permission d'autres campagnes publicitaires scandant des messages qui ont une portée subjective outrancière, met le doigt sur un risque d'irrégularité et d'injustice face à la liberté d'expression (message à but commercial voir lucratif plus libre que celui issu d'une volonté d'information publique financée par un élan citoyen et collectif sans intérêt individuel ni à retombée commerciale).

Bien plus que la malbouffe, c'est environnemental et de santé publique (celui de l'épi de maïs/flingue est un peu trop en décalage avec les autres je trouve, pour les OGMs j'aurais préféré quelque chose qui colle plus à la dimension large et riche du débat et de la sensibilité de l'opinion publique (l'humoristique (noir) reste possible avec une illustration sur certains grains de maïs mutants par exemple), ça reste une affaire de goût !

Fais
Le 17/02/2011 à 09:44:53

J'ai appris que cette campagne faisait l'objet de censure et n'était pas admise dans le métro ce qui est inacceptable !
Quand on voit toutes les conneries qui sont véhiculées dans les voies publiques !!
Nous devons être nombreux à soutenir ce type d'action !!
Brovo à France Environnement !
Tous unis contre la malbouffe !!

gras
Le 17/02/2011 à 08:36:40

Complètement acquise à cette campagne d'affichage du FNE.....Merci a tous ces gens engagés!!
Indignation , action !
Que la campagne puisse s'afficher avec de beaux coquelicots butinés par les abeilles , des ruisseaux frétillants d'écrevisses , et des paysans centenaires cultivant leur jardin!!!

mamililie 64
Le 17/02/2011 à 00:59:19

Oui, ras le bol des beaux discours jamais suivis d'actes et du politiquement correct ! Bravo à FNE ! Quand les agriculteurs vont-ils comprendre que c'est du côté des consommateurs qu'ils doivent tendre l'oreille et non pas de celui des lobbies de l'agro-business ? M. Marc le Fur se dit scandalisé par cette campagne d'affichage et bien moi ce sont des décennies de pratiques destructrices de notre environnement et de notre santé et la course aux profits des industriels de l'agro chimie et des bio technologies qui me scandalisent !

isabelle
Le 17/02/2011 à 00:03:49

Bravo à FNE pour cette campagne percutante qui doit être l'occasion de ne pas traumatiser nos amis "petits agriculteurs" qui sont en première ligne et aussi les premières victimes hélas !Profitons des prochains débats électoraux pour exiger des politiques un vrai plan pour sortir des pesticides. Certains pays de l'Europe du Nord ont osé le faire alors pourquoi pas NOUS ? Ne baissons pas les bras, malgrè les décennies qui passent. Gardons confiance avec force séreinité et humour. Le meilleur est toujour à venir....c'est NOUS qui le créons

Créatif Culturel
Le 16/02/2011 à 23:34:09

jusqu'à quand allons nous accepter l'inacceptable et ce, dans tous les domaines. Les combats sont nombreux et nous aussi, sommes nombreux ...Faisons leur peur à tous ces semeurs de mort et levons nous comme un seul homme pour dire: assez !!dégagez!!Des exemples récents nous prouvent que c'est possible!

mariam
Le 16/02/2011 à 23:19:58

C'est la énième pétition que je signe en ce sens et je dois dire, après des décennies de demandes de retour à un mode de culture plus respectueux des hommes et des animaux, etc, etc, que rien ne se passe. Juste un peu plus de bio, juste les consommateurs un plus sur la défensive. Mais apparemment ce n'est pas suffisant pour inquiéter les lobbies, très forts.

Olivia
Le 16/02/2011 à 22:52:01

j'avais beaucoup entendu parler de cette campagne ( radio ) sans la voir
vraiment géniale !!

christinemr
Le 16/02/2011 à 19:05:45

les pesticides,les ogm, les algues vertes! ok mais n'oublions pas LES ANIMAUX!!!!!!qui nous nourrissent TOUS!!!ils mangent de la merde et les humains les mangent...donc en revenant à l'échelle humaine et en arretant cet élevage INHUMAIN(pour ceux qui ne le savaient pas déjà)le climat se portera mieux et la population aussi!s'il faut payer plus cher et avoir toujours de la qualité dans notre assiette, moi je dis OUI et je le fais déjà!!!il faut choisir entre bien se nourrir ou claquer son fric dans l'apparence superficielle!

un anonyme
Le 16/02/2011 à 18:57:15

un seul mot : BRAVO

CHOLET
Le 16/02/2011 à 18:13:18

merci et bravo à FNE pour cette campagne dynamique contre cette peste que représentent les OGM et autres pollutions
dramatiques par les élevages intensifs (qui
ont déjà détruit une partie de la Bretagne,
menacent gravement la santé humaine, la biodiversité, et infligent des conditions de vie intolérables aux animaux)

Gaud Chauvin
Le 16/02/2011 à 17:53:27

vous avez raison
je suis contre les aides
contre les pestcides etc....
je veux une agriculture décente et durable
tout ça est possible
alors ensemble , garantissons d'abord un revenu décent et durable aux agriculteurs

agriculteur
Le 16/02/2011 à 17:43:02

Ce mode de production fait des ravages.On le sait depuis des lustres et il n'avantage même pas l'éleveur breton. En effet il nécessite tant d'intrants achetés à l'extérieur que sa rentabilité est bien faible (valeur ajoutée 32% en Bretagne contre 48% pour la France entière, une des plus basses de toute les régions françaises), caractéristique d'une agriculture intensive nécessitant l'achat de grosse quantités d'aliments et d'engrais.
Idem pour les industries de transformation avec peu de qualité des produits. Pour faire court, ça ne nourrit pas son éleveur, ça nourrit mal son consommateur, et ça massacre une ressource que l'on on devrait protéger plus que tout, l'eau; Alors, continuer à applaudir en faisant semblant de croire que tout s'arrange ? Eh oui, ils gagneraient mieux leur vie en faisant du bio, dont on manque en France, et, résultat de politiques agricoles lamentables (menées par qui ?) on doit importer ! Le cochon élevé sur paille, ça se pratique même dans des pays civilisés, ça n'est pas le retour aux cavernes.

Grosmatou
Le 16/02/2011 à 17:07:02

60% des 11 milliards de subventions européennes dans la poche des céréaliers (Le Canard de cette semaine) Ces céréaliers (Sofiprotéol qui vient de racheter Glon Sanders) sont derrière presque tous les dossiers d'extension ou regroupement de porcherie et poulaillers en Bretagne. le Président de Sofiprotéol (Xavier Beulin) est désormais Président de la FNSEA : voilà un circuit court. La Région Bretagne vient de voter 650 000 euors de subventions à la Cooperl... ...et le député Lefur demande la suppression de la subvention à FNE ! Pas de pitié pour ces arnaqueurs malfaisants ! JK

JK
Le 16/02/2011 à 16:58:33

Cette pétition, contrepoids aux dérives agroalimentaires est pertinente! Il est nécessaire de retrouver la direction d'une agriculture soucieuse de ses pratiques, de la santé de ses clients et de l'environnement. Bien entendu, les agriculteurs se sentiront menacés car pour eux ils vont dans ce sens, sauf que, dans l'état actuel, leurs pratiques , leurs produits et les résultats sont nuisibles à leurs terres, à la santé des consommateurs et à l'environnement!

Al_zasse3446
Le 16/02/2011 à 15:52:15

C'est Marc Le Fur qui est irresponsable dans cette affaire, et donc responsable de cette campagne. la parution du décret Marc Le Fur explique cela.

pyb29
Le 16/02/2011 à 15:44:59

Plus on va perdre de temps, et moins il en restera pour notre planète et ce qui vit dessus. Il est urgent que tout le monde se responsabilise et agisse.

Le colibri qui apporte sa contribution goutte d'eau par goutte d'eau dans son bec pour éteindre l'incendie qui fait rage, vous connaissez ?

Merci pour le vivant.

Jackie
Le 16/02/2011 à 15:37:34

Il est temps de passer à un autre mode d'agriculture, plus respectueux de la nature et des individus, tant ceux qui la cultivent que ceux qui la consomment.
Il est important de dénoncer les excès de l'industrie agricole car notre avenir ne viendra pas d'elle mais d'une agriculture responsable et durable.

Artha
Le 16/02/2011 à 14:39:38

n ne peut plus d'accord avec les propos de Flo.

Agnès
Le 16/02/2011 à 14:38:09

Ce qui est dommage, c'est que visiblement cette campagne créée une polémique auprès des agriculteurs qui se sentent "attaqués" dans leur profession.
C'est pour cela que je signe cette pétition, afin que la polémique désenfle et que les agriculteurs comprennent qu'ils sont, tout comme nous, victimes de cet état de fait, et non les initiateurs.

Flo
Le 16/02/2011 à 14:31:51

Si les élus et autres dirigeants acceptent de pourrir l'avenir de leurs enfants,il en va de leurs consciences.
Moi je ne l'accepte pas!

jmsdeg
Le 16/02/2011 à 13:48:21

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !