image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : DÉCRET SUR L'AFFICHAGE PUBLICITAIRE: CONSULTATION DU MINISTÈRE, INDIGNEZ-VOUS, MOBILISEZ-VOUS !

Le délai initial ayant été prolongé Vous avez jusqu’au 18 mars 2011 : INDIGNEZ-VOUS, MOBILISEZ-VOUS !

Bilan de la cyberaction :

5167 participants

Présentation de la cyberaction :

ntVous êtes indignés :  


Alors dites-le haut et fort pour que la ministre revoit à temps sa copie et diffusez autour de vous cet appel !



Vous avez jusqu’au 11 mars 2011 : N'hésitez pas à personnaliser le texte et/ou le sujet du message

Pierre-Jean Delahousse, Président de l'Association Paysages de France
Tel. : 06 82 76 55 84 contact@paysagesdefrance.org.  
Alain Uguen Association Cyber @cteurs


en savoir plus
Site de Paysage de France
http://paysagesdefrance.org/spip.php?article362  

site du Ministère concernant cette consultation
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Projet-de-decret-portant-sur-la.html  

La lettre qui a été envoyée :


A Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, concernant le projet de décret d'application de la loi du 12 juillet 2010, relatif à la réglementation de l'affichage publicitaire

Madame la Ministre,

Je suis indigné(e) que les mesures ci-dessous puissent être envisagées dans le projet de décret destiné à fixer les règles en matière d’affichage publicitaire et d’enseignes, loin des promesses du Grenelle de l'Environnement.

Le symbole même de la pollution en matière d’affichage publicitaire, le tristement célèbre 4x3 scellé au sol, qui est pourtant l’une des causes majeures de l’effet calamiteux que peut avoir l’affichage sur le paysage, n’est toujours pas remis en question dans le projet de décret.
Le seuil de population pour l’installation de ces 4x3 (seuil vieux de 32 ans !) n’a même pas été réévalué.
Le projet prévoit que l’installation de 4x3 serait possible, même dans des agglomérations de quelques centaines d’habitants, pour peu que ces dernières relèvent d’un critère INSEE qui les inclue d’office dans une catégorie spécifique d’unité urbaine, dite de plus de 100 000 habitants. Cette mesure avait été supprimée dans un premier temps : elle a été réintroduite subrepticement, à la suite des pressions de certains afficheurs. Or une telle mesure va exactement à l’encontre de ce qu’il convient de faire puisque, du fait de la croissance démographique et de l’urbanisation galopante, ce sont des pans toujours plus vastes du paysage quotidien de millions de Français qui seront mités et défigurés,
Du fait de la conjonction des dispositions précitées, près de 40 millions de Français sont dans le collimateur du décret.
A la demande d’un afficheur, pourtant connu pour avoir enfreint la loi, le projet prévoit désormais (cela n’avait jamais été évoqué durant les réunions au ministère !) d’autoriser dans les aéroports des publicités scellées au sol de 50 m2, jusqu’alors illégales ;
Le projet de décret prévoit d’autoriser des publicités pouvant atteindre des centaines de mètres carrés, voire plus, (ces monstrueuses "bâches publicitaires" qui, à elles seules, montrent de quoi sont capables les afficheurs et ceux qui les laissent faire) ;
Aucune mesure n’est prévue pour limiter le nombre de panneaux publicitaires sur le domaine public.
Le projet de décret va jusqu’à autoriser, sur les trottoirs, des écrans vidéo géants (12 m2), cela alors que l’impact visuel de ces derniers est, selon les professionnels eux-mêmes, sept fois supérieur à l’impact des autres dispositifs. Cela, alors que l’interdiction de tels panneaux devrait aller de soi.
Les bâtiments commerciaux pourront être entièrement recouverts par des enseignes dites temporaires, qu’il suffira de renouveler tous les 3 mois pour contourner les mesures concernant les enseignes permanentes.
Des écrans vidéos de grand format, permettant à la grande distribution de contourner les mesures envisagées pour limiter l’impact de la publicité murale recourant à cette technologie, pourront être installées sur les façades des bâtiments commerciaux...


C’est pourquoi je vous demande de faire en sorte que ce projet soit profondément remanié, en liaison avec Paysages de France et les associations qui ont travaillé avec vous jusqu'à présent et qui ont cru en votre volonté de mettre un terme au saccage de nos paysages.

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, ....

 

29 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Madame la Ministre,

L’association Paysages de France vous a demandé, par lettre en date du 15 novembre 2010, de la recevoir.

Les décisions qui seront prises dans le cadre du décret d’application de la loi du 12 juillet 2010 sont, en effet, un enjeu majeur puisqu’il s’agit en l’occurrence du visage même de la France et du sort du “Grenelle de l’affichage”.

Le rôle joué depuis bientôt vingt ans par Paysages de France, pour notamment alerter les pouvoirs publics au plus haut niveau et faire en sorte que les dispositions du Code de l’environnement soient respectées, est considérable. Vous avez d’ailleurs rendu, le 5 juin 2008 sur la chaîne LCI, un très vif hommage à l’association (“On a des associations formidables, comme Paysages de France”).

Notre association vient de vous communiquer ses observations sur la dernière version du projet de décret.

Le vœu le plus cher de Paysages de France est de pouvoir annoncer à terme que le processus que vous aviez lancé aura conduit à des avancées conformes aux objectifs fixés et à la hauteur de l'enjeu.

C’est pourquoi - alors qu'il est encore possible de sauver le processus que vous avez lancé mais que certains veulent faire échouer - je m’adresse à nouveau à vous et vous demande très solennellement, au nom du conseil d'administration de Paysages de France et des ses membres d'honneur notamment, de recevoir au plus vite Paysages de France.

Dans cette attente

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de mes respectueux hommages.

Pierre-Jean Delahousse
Président
06 82 76 55 84

Président de Paysages de Fra
Le 18/03/2011 à 21:47:50

Raz le bol de cet Etat à la solde du fric et des pollueurs de tout poil, de grâce ne nous parlez plus de Grenelle de l'environnement ! une foutaise menée par des incapables aux manettes.
Il y a faillite totale de l'Etat et dans tous les domaines...sauf l'argent, mais pour eux !

Guerin
Le 18/03/2011 à 10:29:54

Le Paysage c'est notre patrimoine. Vouloir nous imposer de consommer encore plus au travers d'un affichage publicitaire est une atteinte à notre liberté et nos choix, une atteinte au patrimoine.
La convention européenne du paysage ne dis t-elle pas que "le paysage est partout un élément important de la qualité de vie des populations ...un élément essentiel du bien être individuel et social ...".
Pascale, une écologiste militante.

Pascale H.
Le 17/03/2011 à 15:24:25

En bâchant et recouvrant des panneaux, nous sommes les descendants des pionniers de la "Ligue urbaine et rurale" qui sévissaient en 1946! Voir ce reportage de 35s:
http://www.ina.fr/video/AFE85001811/la-chasse-aux-panneaux-reclame.fr.html  

Jean Paul
Le 15/03/2011 à 13:41:27

je suis ahurie que tous ceux qui votent les lois pour notre pays ou l'UE aient perdu tout bon sens.
N'acceptons pas de devenir des robots consommateurs!

Helalu
Le 14/03/2011 à 16:19:47

A Madame Nathalie Kosciusko-Morizet...

...limiter l’impact de la publicité murale recourant à cette technologie, pourront être installées sur les façades des bâtiments commerciaux...

Enfin la publicité, non seulement dégrade notre environnement (paysages, villes) et nos "interactions sociales" (magazines, émissions de radio, programme de télévision), mais elle fait naître chez les citoyens exposés des désirs de consommation inaccessibles qui nuisent à notre société, sa culture, sa cohésion... (et je n'ose vous parler de "dignité humaine" alors que les messages publicitaires rabaissent l'homme à une seule fonction de consommateur).

C’est pourquoi je vous demande de faire en sorte que ce projet ...

un anonyme
Le 13/03/2011 à 10:13:12

Si les 4x3m continue à nous envahir les militants de Montauban vont continuer à les bâcher (30 journées récouvrements de panneaux de pub organisé depuis 2005 avec plus de 300 participants)et d'exporter la technique de bâchage de panneaux dans d'autres villes.

Voir petit film de 9 minutes sur les bâcheges ici:
http://www.youtube.com/watch?v=ZJV1tH3ZxvI  

Oeil de lynx
Le 12/03/2011 à 22:22:20

Dans l'esprit des commandos qui eteignent les neons la nuit, a quand des commandos qui saccagent les panneaux a coups de "painting balls"? A quand des gens enfin responsables qui detruisent l'homme politique (cette sangsue inutile) en arretant de voter?

steph
Le 12/03/2011 à 05:10:31

Publicité extérieure: une technique de drague minable

Il y a un vieux mythe urbain: un type en manque de sexe demande à des centaines de filles croisées dans la rue si elles veulent bien coucher avec lui tout de suite et il y en aura toujours une qui acceptera.

La publicité extérieure utilise la même technique flemmarde et offensive. Une affiche projetée dans l'espace public importune les passants en permanence. Le calcul des annonceurs est que, sur les milliers de gens qui approcheront l'affiche, il y aura toujours au moins un chaland en manque d'achat qui pourrait être tenté de consommer.

La seule certitude dans les deux exemples est que des centaines de personnes ont été harcelées (des milliers dans le cas d'une affiche) pour un résultat non garanti.

Et la seule différence entre un annonceur et le type sans scrupule qui manque de sexe, c'est que le publicitaire utilise les services d'un maquereau (l'afficheur) pour attraper ses proies.

Oeil de lynx
Le 11/03/2011 à 14:54:09

La qualité de vie des citoyens est dégradée de façon inacceptable par une publicité envahissante qui vient vous chercher jusque chez vous par appels téléphoniques anonymes ! Une réduction drastique des panneaux en entrées de villes est une absolue nécessité : nul n'a le droit de détruire un environnement collectif à son seul bénéfice.

mingasson
Le 11/03/2011 à 13:33:53

La pub, c'est le mensonge institutionnalisé. C'est un des aspects les plus ostensiblement barbares de notre soit-disant civilisation.

Jacques
Le 11/03/2011 à 08:52:57

penser que le budget mondial de la pub est supérieur à celui qu'il faudrait pour éradiquer la faim dans le monde , rend encore plus insupportable la vision de ces panneaux criards et outrageants qui donnent à la moindre ville l'allure d'un Las Vegas répliqué àl'infini , jusqu'à la nausée ...

anne jordan
Le 10/03/2011 à 23:26:37

Un petit paragraphe que j'ai ajouté pour ma part :
Enfin, comment peut-on sans faire de langue de bois aujourd'hui tenir un discours incitant à l'écologie, tout en favorisant tout ce gaspillage (en matières premières diverses ainsi qu'en électricité pour la récente installation des écrans) pour des affichages publicitaires qui eux-mêmes ont pour vocation d'inciter à la surconsommation ?

Lina
Le 09/03/2011 à 08:24:40

"La pub nuit même le jour!"

" La pub véhicule un message polluant!"

" La pub est le carburant de la mondialisation libérale. Elle est donc marquée idéologiquement et à ce titre ell est outil de propagande.

Un individu moyen reçoit entre 50 et 150 impacts publicitaires par jour soit une moyenne de 36 500 impacts par jour (365 X 100). A cette cadence la publicité peut s'apparenter à un outil de lobotomisation de la population.

" Qui sème le vent, récolte la tempête!"

Dougal
Le 08/03/2011 à 14:23:57

Panneaux publicitaires agressifs ou éoliennes géantes (rien à voir avec les petites machines de nos anciennes fermes),tout cet arsenal de la technique et de la finance associées participe au même mouvement de destruction de notre espace de vie.Les panneaux dévorent les horizontales terrestres et les éoliennes dénaturent le ciel.

sirius
Le 08/03/2011 à 10:51:13

J'habite à Draguignan. La quantité de panneaux est absolument insupportabe, il y en à peu près tous les 15 à 20m. Les grands, j'entends. Il y a aussi tous les petits panneaux non autorisés qui fleurissent aux ronds-points et le long de nos route. Et nous habitons dans une zone touristique!!!!! Quelle pollution visuelle

Chantal
Le 08/03/2011 à 10:41:09

et oui, je travaillais dans l'industrie publicitaire...la crise arrivant, j'ai laissé la place à ceux de mes collègues qui craignaient un licenciement...ils avaient des gosses...la publicité, ce n'est pas de la communication...point BARRE ....amitiés !

bulle
Le 08/03/2011 à 07:37:30

A l'heure où certains sont menacés d'être jugés comme nuisibles au voisinage (pour pollution visuelle) parce qu'ils installent des panneaux solaires sur leur toit, quel traitement devrait-on réserver à ces entreprises (soutenues par l'état) qui nous polluent quotidiennement les yeux et les oreilles avec leurs publicités ???
Ces pubs incitatrices sont vulgairement provocatrices et génératrices de frustration pour la majorité des gens qui rêvent de se payer tel ou tel bien, alors qu'ils n'en ont pas les moyens.
Il est grand temps de d'apprendre à ré-évaluer ses besoins, et de réfléchir à consommer autrement.
Ces pubs ne servent qu'un seul intérêt, celui du profit et des profiteurs qui de toute façon, ne se satisferont jamais assez de ce qu'ils amassent.
Et l'état dans tout ça, il est censé agir en fonction de l'intérêt collectif... mais l'intérêt collectif de qui, du peuple, ou des entreprises ? !

Aurélie
Le 07/03/2011 à 14:29:35

Ajouté au message commun
"Ces placards publicitaires défigurent nos paysages d'entrée de ville et placés sur des trajets routiers participent à la distraction des conducteurs, des motards, des cyclistes... et toute cette pub est aux frais des consommateurs et des non-consommateurs, puisque c'est une façon pour les vendeurs de ne pas payer d'impôts. Comment, vous, une scientifique formée à la logique, pourriez-vous signer ce décret d'application de la loi du 12 juillet 2010 et être encore Ministre de l'Ecologie ?"

Michel
Le 07/03/2011 à 12:11:00

Tous les jours, je constate sur le chemin de mon travail que les panneaux publicitaires sont trop nombreux, irrespectueux de la loi actuelle qui donnent une taille, une orientation, un positionnement par rapport au domaine publique. C'est une surenchère qui gache notre paysage. A qui profite encore cette nouvelle loi? Pas aux habitants de ce pays qui sont déjà abreuvés de pub mais aux afficheurs!

potuchaux
Le 05/03/2011 à 20:41:21

Les panneaux publicitaires partout sont une hideuse preuve de plus la France a vendu son âme aux marchands et perdu le respect d'elle même.

TOURNELUNE
Le 04/03/2011 à 09:17:43

Suggestion de modification :
§2 (1er tiret) :
"Vous conservez les panneaux 4x3 alors même qu’ils sont source de pollution visuelle et de gaspillage sans nom dans notre pays ; l'un comme l'autre sont imposés au citoyen et contribuable, pour le bénéfice du commerce et des petits arrangements avec les collectivités, sans qu'il puisse avoir son mot à dire et par ce décret, vous rendez le fait régulier.

dernier § : je ne "supplie" pas Madame la Ministre...je la "prie de bien vouloir"...ça suffit amplement...
(dans mon esprit, les ministres de la République -ce qu'il en reste- sont les obligés des français, et pas l'inverse) excusez du peu.
A bon entendeur salut.

ln
Le 04/03/2011 à 09:08:44

Les paysages français sont si beaux, puorquoi,ou pour QUI les défigurer.
N'en avez vous pas assez de donner de l'argent a des choses qui ne servent à rien!!
Je pense que tout citoyens français est assez évolué pour choisir ce dont il a besoin, sans ces pubs qui au demeurant existe déjà a l'écran de télé, dans les boites aux lettres et sur le WEB , alors un peu de mesure!
voulons- nous que la France ressemble au paysage Italien où ces panneaux sont omnis présents et sales et laids!!!!!!!!

Debanne Marie-France
Le 04/03/2011 à 06:54:29

Plutôt des éoliennes que cette pub uniforme et laide
Effectivement, cerains écolos, normalement anti-atome les combattent, mais comme me déclare une vieille agricultrice :"C'est une éolienne qui apportait l'eau dans mon village, et je l'ai toujours acceptée. Là c'est le courant, c'est pareil.
Tandis que la pub des panneaux, qui enlaidit et uniformise toutes nos villes, on la paie, en plus, dans nos achats !

Censier
Le 03/03/2011 à 22:58:06

MARRE DE CETTE PUB AGRESSIVE ET DE CES PANEAUX QUI DEBORDENT JUSQUE SUR LES PISTES CYCLABLES.DE QUELQUE COTE OU L'ON TOURNE LA TETE,A GAUCHE,A DROITE,EN HAUT,EN BAS:DES PANNEAUX MOBILES,PAS MOBILES!!!
ENFIN BREF NOUS SOMMES ENVAHIS DE TOUS COTES ET SURTOUT DES PUBS QUI VEULENT FAIRE CROIRE QUE NOUS AVONS ABSOLUMENT BESOIN DE PRODUITS INUTILES.

k.BENAIOUN
Le 03/03/2011 à 19:43:24

n'est-on pas assez abreuvé et agressé par toute cette envahissante publicité : longs tunnels entre ou même au milieu des émissions à la télévision, à la radio, à pleines pages des magazines, des journaux, dans nos boites à lettres qui en débordent au prix de tonnes de papier gâché qui va directement à la poubelle ? Téléphoner dans sa voiture est dangereux sans doute Et se laisser distraire par ces panneaux aux publicités mobiles et même de véritables écrans de télévision, n'est-ce pas aussi dangereux, sinon plus ???

casimir
Le 03/03/2011 à 19:14:51

A la différence des panneaux publicitaires qui offusquent le paysage ET dispersent l'attention des conducteurs, les éoliennes peuvent déranger les puristes, mais n’agressent personne. Entre les deux, le choix utilitaire non violent des éoliennes retient mon adhésion... quant aux pubs sur les bords de routes, je n'ai rien à faire de leur inutilité !

oxymoron
Le 03/03/2011 à 16:27:56

La PUB, c'est bon pour TF1 et M6 !!! Ailleurs ... BASTA !!!

Bruno Cappelle
Le 03/03/2011 à 14:40:10

Dans votre liste d'arguments, vous en oubliez un de poids : ces panneaux gigantesques qui enlaidissent nos bords de routes distraient le conducteur et peuvent donc causer des accidents,surtout si ces panneaux proposent une succession de publicités, ce qui attire encore plus le regard.

Brigitte Vercez
Le 03/03/2011 à 11:59:37

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !