actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

Les amis des 150

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : pour la mise en place de pistes cyclables

Mise en ligne du 27/04/2020 au 25/06/2021

Une quinzaine d'acteurs des transports verts et de l'écologie s'unissent sous la même bannière pour demander aux élus de l'Eurométropole d'agir en faveur des mobilités douces et contre la pollution.

Bilan de la cyberaction :

2718 participants

25/06/21 Strasbourg va investir 100 millions d’euros pour promouvoir le vélo
https://www.goodplanet.info/2021/06/23/leurometropole-de-strasbourg-va-investir-100-millions-deuros-pour-promouvoir-le-velo/  

Présentation de la cyberaction :

https://www.dna.fr/edition-strasbourg/2020/04/24/alternatiba-strasbourg-alsace-nature-astus-le-cadr67-collectif-reinventons-l-avenue-des-vosges  

à destination des 33 maires et du président de l’Eurométropole :
« La crise sanitaire que nous traversons actuellement doit être l’occasion de repenser nos modes de vies. En effet, les rues restent désertes, vides de véhicules, rappelant ainsi que l’espace est organisé autour de l’omniprésence des véhicules motorisés.

À l’inverse, les mobilités douces restent cantonnées dans leurs espaces restreints, trottoirs et voies cyclables rarement sécurisées, et font face à l’augmentation indéniable des excès de vitesse des véhicules polluants, alors même que le faible débit de circulation permettrait d’expérimenter de nouvelles mesures. Il est indispensable d’éviter le report modal des transports en commun vers la mobilité individuelle motorisée : la pollution de l’air est un facteur central de comorbidité des maladies pulmonaires et il serait totalement paradoxal d’élever le risque de mortalité par des mesures visant en premier lieu à réduire la contagion.
Dans le monde entier, des grandes villes, voire des métropoles, tentent de transformer ces voies pour faciliter la circulation des piétons et des cyclistes, et ainsi leur permettre de se déplacer et de prendre l’air durant le confinement, tout en respectant les impératifs de la distanciation sociale. En complément aux démarches entamées par le CADR 67 (courrier du 15 avril 2020) , voici plusieurs mesures qui nous paraissent emblématiques et pourraient être déployées facilement dans l’Eurométropole

1. La fermeture de voies pour faciliter la circulation des piétons. À Oakland (Californie), la municipalité a ainsi transformé 120 km de rues en voies lentes, où seuls les riverains peuvent rouler lentement, la chaussée étant réservée aux piétons, joggeurs, cyclistes, promeneurs. Cela peut se faire à travers des zones de rencontre, outil légal facile à déployer, comme à Bruxelles par exemple.

2. L’élargissement ou la création de pistes et bandes cyclables sur les voies automobiles , ainsi que l’a mis en place la ville de Berlin, qui a reconverti 35 km de voies automobiles en quelques semaines. Ou la ville de Paris, qui a prévu de “dédoubler” des voies de transport en commun en créant des pistes cyclables sur le même tracé. Cela peut se traduire concrètement par la transformation des 2x2 voies en 2x1 voies avec la voie extérieure dédiée aux vélos.

3. La suppression de places de stationnement devant les commerces dont les trottoirs sont trop étroits pour permettre de se croiser à plus d’un mètre de distance, comme a décidé de l’instaurer la ville de Dublin, notamment devant les supermarchés. Cela permettrait également d’installer des arceaux de stationnement vélo.

4. La réquisition de places de stationnement pour développer le stationnement des vélos ainsi que l’activité d’auto-réparation pour répondre à l’explosion des besoins en matière de mécanique dans le respect des règles de distanciation, et favoriser le réemploi des 9 millions de vélos dormants en France plutôt que l’achat de neuf.

Ces aménagements pourraient, dans certains cas, être pérennisés, pour concrétiser l’engagement des villes dans la transition écologique. Car il ne s’agit pas uniquement de faciliter le confinement, mais bien d’éviter d’y avoir recours à nouveau à l’avenir. Et pour y parvenir, la transformation de nos modes de déplacement vers des transports en commun et des mobilités douces s’avérera décisive. Ces pistes à explorer pour imaginer une sortie de confinement mieux adaptée aux défis de la protection de l’environnement et d’un cadre de vie plus sûr et serein pour tou·te·s découlent de l’urbanisme tactique. Ce concept et outil d’organisation de l’espace urbain, en associant flexibilité et analyse rapide des effets, permet ainsi d’expérimenter des changements dans l’organisation de l’espace, d’évaluer leur efficacité, de modifier ce qui ne fonctionne pas, voire de pérenniser ce qui a réussi.

Dans le cadre du confinement et plus encore dans la perspective du déconfinement, cette forme de réflexion urbaine nous semble pertinente pour faciliter les déplacements des habitant·e·s des espaces urbains. Les retours d’expériences soulignent en effet que le vélo permet de déplacer plus de personnes que la voiture sur un même axe, d’autant qu’en ville, la vitesse moyenne des vélos est supérieure à celle des automobiles et qu’ils occupent moins d’espace. Même en considérant la distanciation sociale, les vélos resteront donc plus efficaces que les véhicules motorisés. Le CEREMA, organisme de référence en matière d’urbanisme, a ainsi dévoilé le 14 avril son guide pour des aménagements cyclables temporaires. De son côté, la ville de Berlin, qui a mis en œuvre depuis deux semaines des pistes cyclables élargies sur les voies motorisées, a publié son guide, traduit en français par l’association Paris en selle.

En outre, la gratuité des Vél’hop, à l’instar de ce qui est déjà proposé pourrait constituer une aide précieuse à l’augmentation du nombre de cyclistes et donc à la réduction du trafic automobile, de sorte que l’évitement des transports en commun ne se traduise pas par une hausse de la circulation motorisée. Réimaginer la place que nous accordons aux véhicules thermiques individuels s’avère plus que jamais une nécessité. Nous, associations strasbourgeoises engagées dans la protection de l’environnement et la promotion des mobilités douces, appelons les communes et intercommunalités à s’emparer de ces solutions et à construire ensemble un avenir meilleur. Nous proposons également de co-construire cet avenir en accompagnant les élu.e.s et leurs agent.s lors de comités de pilotage. »

RER Vélo : des pistes cyclables provisoires pour la distanciation sociale @iledefrance
https://www.iledefrance.fr/plus-de-pistes-cyclables-pour-faire-du-velo-un-mode-de-deplacement-du-quotidien  

La ville de Toulouse met en place des pistes cyclables provisoires
https://www.francebleu.fr/infos/transports/toulouse-reflechit-a-des-pistes-cyclables-provisoires-dans-la-ville-1587803757  


Nous vous proposons d'élargir cet appel en interpellant votre maire.

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur
Il est indispensable d’éviter le report des transports en commun vers la voiture individuelle.
Je plaide donc pour la mise en place de pistes cyclables temporaires par fermeture de voies, élargissement ou la création de pistes et bandes cyclables, suppression de places de stationnement...
Dans cette attente veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

34 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


En Allemagne, les cyclistes s’organisent pour changer les villes

Souvent citée en modèle pour la qualité de ses infrastructures cyclables, l’Allemagne — où la part modale du vélo a déjà atteint les 12% visés par la France en 2030 — voit émerger un nouveau mouvement social. Avec les outils de la démocratie directe, les citoyens donnent de la place au vélo en ville.
https://reporterre.net/En-Allemagne-les-cyclistes-s-organisent-pour-changer-les-villes  

Alain UGUEN
Le 05/08/2021 à 08:01:34

La France devrait-elle s’inspirer des Pays-Bas pour ses pistes cyclables
https://www.goodplanet.info/vdj/la-france-devrait-elle-sinspirer-des-pays-bas-pour-ses-pistes-cyclables/  

Alain UGUEN
Le 04/06/2021 à 08:58:06

Appliquer la Convention Citoyenne pour le Climat sans filtre comme l'a promis le président de la République c'est interdire la publicité pour la voiture électrique dans les radios et télévisions publiques.

Alain Wazner
Le 16/05/2021 à 08:15:51

Collectif du Bois de Malappris : Véloroute : la forêt ne sera pas impactée !

Les bonnes nouvelles sont rares, ce serait dommage de s’en priver. Nous vous avions alerté sur le projet de véloroute censé relier le canal du Nivernais, Avallon et Vézelay, porté par la Communauté de communes de l’Avallonais–Vézelay–Morvan et dénoncé par le Collectif du Bois de Malappris. Ce dernier vient de nous avertir que la véloroute en question n’empruntera pas les chemins communaux, dont certains en plein bois. Les maires de trois communes concernées (Asquins, Montillot et Vézelay) ont dit non au projet.
https://www.lecarrouege.org/  

Alain UGUEN
Le 14/05/2021 à 09:11:52

Neutralité carbone des villes : le vélo 10 fois plus efficace que la voiture électrique

En 2020, au niveau mondial, seule une voiture neuve sur 50 était électrique. Même si chaque nouvelle voiture sortant aujourd’hui des usines était électrique, il faudrait encore 15 à 20 ans pour remplacer le parc automobile mondial fonctionnant grâce aux combustibles fossiles.

Les réductions des émissions de gaz à effet de serre et des particules résultant du remplacement de tous ces moteurs thermiques par des alternatives sobres en carbone ne seront pas assez rapides pour faire la différence dans les quelques années qui nous restent.

Pour s’attaquer aux crises du climat et de la pollution atmosphérique, il faut réduire au plus vite tous les transports motorisés, voitures particulières en tête.

Or, en se concentrant uniquement sur les véhicules électriques, on ralentit la course vers une baisse drastique des émissions.
Electriques, mais pas « zéro carbone »
https://theconversation.com/neutralite-carbone-des-villes-le-velo-10-fois-plus-efficace-que-la-voiture-electrique-158808  

Alain UGUEN
Le 12/05/2021 à 09:12:59

Pour favoriser l'implantation de pistes cyclables en agglomération...notamment...il faut d'abord interdire le stationnement des véhicules sur la voie publique...tout en aménageant les pistes cyclables dans des rues où la circulation sera exclusivement réservée;les trottoirs étant exclusivement réservés aux piétons,formellement interdites à tout engin roulant...à moteur ou pas...Par ailleurs,il faut permettre aux transports en commun de disposer de "sites propres"...qui leur permettent de réduire-autant que possible-leur temps de parcours...

stoppeur
Le 23/04/2021 à 17:21:52

Elections régionales et départementales : développons les voies vertes pour le « Vélotaf »

Le vélo avait déjà le vent en poupe, la pandémie de Covid-19 a accéléré le phénomène : 10% de nouveaux usagers sur l’année 2020* ! Un chiffre qui grimpe à 27% si l’on exclut les deux périodes de confinement. C’est le moment de faciliter le quotidien des cyclistes et d’encourager le vélo comme mode de déplacement du quotidien. C’est ce que proposent aujourd’hui l’Association française pour le développement des véloroutes et voies vertes (AF3V) et France Nature Environnement aux candidat.e.s aux élections régionales et départementales. Face à l’urgence climatique, les associations s’unissent et invitent les candidat.e.s à s’emparer de 10 idées d’actions concrètes pour concilier préservation de la biodiversité et développement des voies vertes, ces voies réservées aux mobilités actives comme la marche, le vélo, le roller, la trottinette… Et c’est à la fois bon pour la santé et le climat.
https://www.fne.asso.fr/communiques/elections-r%C3%A9gionales-et-d%C3%A9partementales-d%C3%A9veloppons-les-voies-vertes-pour-le-%C2%AB-v%C3%A9lotaf-%C2%BB  

Alain UGUEN
Le 13/04/2021 à 16:27:12

Mouais, on en est encore loin, vu le nombre d'embouteillages : le monde "d'après", c'est pour…après !

Arnaud Carron de la Carrière
Le 04/06/2020 à 20:13:40

Evidemment, c'est indispensable de prévoir et préserver des circuits cyclables continus et sûrs, particulièrement en ville !
Pour que mon petit Jozef de trois ans puisse se déplacer sur le siège arrière du vélo de sa maman, à Saint-Brieuc, sans avoir à la rassurer: "t'inquiète pas maman, on va y arriver"...!
Et quand il pleut, on se protège, on prévoit une tenue de rechange.
Tou.te.s en selle!

irène hidas
Le 02/06/2020 à 19:15:05

c'est bien le vélo à deux conditions que les cyclistes portent un casque et respectent le code de la route
sinon ce n'est qu'un danger de plus

brunoaydat
Le 02/06/2020 à 14:37:44

oui au vélà, mais quand on habite un peu loin du centre ville, la distance à parcourir est grande.... et il ne fait pas beau tous les jours.....
Et accepter de creer des rues en sens unique avec les vélos à contresens est une érésie car un danger (les automobilistes ne les "calculent pas" parce qu'ils ne sont pas "visibles" dans tout la longueur de la rue.

CHRISTIAN BORIE
Le 02/06/2020 à 12:31:49

Nouvelles annonces d'Élisabeth Borne pour la pratique du vélo
https://www.actu-environnement.com/ae/news/plan-velo-ville-35558.php4#xtor=ES-6  

Alain UGUEN
Le 02/06/2020 à 10:01:25

Si j'y suis globalement favorable, j'émet quelques réserves sur nos comportements "citoyens" en particulier en ville. Un bref séjour à Bordeaux, ville cycliste s'il en est, m'a quelque peu interpellée !!!

DENISE BARTHELEMY
Le 16/05/2020 à 10:55:55

Pour que "l'après" soit différent, faisons effectivement pluss de place au vélo comme moyen de transport. Pour soulager, d'une part, l'affluence dans les transports en commun, et qui sait, d'autre part, donner des habitudes d'activité physique à beaucoup de personnes qui ont l'habitude de "se faire transporter". Se rendre au travail, et en revenir, en vélo, "aère la tête" et maintient en forme.

Anne-Marie CHAIZE-BRIAND
Le 11/05/2020 à 18:24:32

« On va dépasser les 1 000 km de pistes cyclables temporaires »
https://www.ouest-france.fr/economie/entretien-va-depasser-les-1-000-km-de-pistes-cyclables-temporaires-6829907  

Alain UGUEN
Le 11/05/2020 à 09:31:33

Pour une vie plus naturelle ! Merci.

françoise brunet
Le 05/05/2020 à 17:16:25

Il est urgent de faciliter la circulation sécurisée des vélos.

Roland COMTE
Le 04/05/2020 à 21:45:31

Davantage de pistes cyclables sont nécessaires si l on veut arriver a développer ce moyen de déplacement car cette activité que je pratique régulièrement est très dangereuse sur de nombreuses trajets et freine considérablement le développement possible du vélo ???? comme usage regulier......

remi labous
Le 30/04/2020 à 19:34:04

Un boom' pour que demain ne soit pas comme hier.Test aujourd'hui réalité " FOR EVER"

Léon magret
Le 30/04/2020 à 11:06:42

que penser de l'Henormité" d' projets "vélos à hydrogène"

drelindreline
Le 30/04/2020 à 09:52:35

Le vélo c'est l'idéal pour se muscler les mollets , les cuisses, ce qui rendrait plus beau les corps dénudés sur les plages l'été

Béatrice
Le 29/04/2020 à 21:28:35

Kernavélo demande des aménagements cyclables temporaires
https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/kernavelo-demande-des-amenagements-cyclables-temporaires-28-04-2020-12545116.php  

Bruxelles: bientôt 40 kilomètres de pistes cyclables supplémentaires, des "corridors cyclables" ...
https://www.rtl.be/info/belgique/politique/coronavirus-sortie-de-confinement-40-kilometres-de-pistes-cyclables-supplementaires-a-bruxelles-1214930.aspx  

Coronavirus : vélos à 1 euro par jour, nouvelles pistes cyclables, l'agglo de Chambéry veut miser sur...
https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/savoie/chambery/coronavirus-velo-1-euro-jour-nouvelles-pistes-cyclables-agglo-chambery-veut-miser-velo-1822188.html  


En quelques jours, on va construire des centaines de km de pistes cyclables temporaires
https://www.franceinter.fr/societe/en-quelques-jours-on-va-construire-des-centaines-de-km-de-pistes-cyclables-temporaires  

Déconfinement à vélo: Montreuil aménage 8 km de pistes cyclables temporaires
https://94.citoyens.com/2020/deconfinement-a-velo-montreuil-amenage-8-km-de-pistes-cyclables-temporaires,27-04-2020.html  

En vue du déconfinement, un projet de pistes cyclables temporaires à Marseille
https://madeinmarseille.net/65993-amenagement-piste-cyclable-temporaire-velo-ok/  

Alain UGUEN
Le 29/04/2020 à 08:17:21

Et comment protéger les piétons ?
J'ai été, entre autres mésaventures, klaxonnée par un groupe de cyclistes qui voulaient que je me pousse du trottoir pour qu'ils puissent passer.
Pour info, dans le coin il y avait une rue tout à fait normale et une piste cyclable pas loin.
J'ai essayé de leur faire comprendre qu'un trottoir est réservé aux trotteurs et trotteuses. J'ai eu droit à un "on y réfléchira" en repartant sur le... trottoir.
Donc oui au vélo mais qui pensera au piéton ?
Merciii!

Frane RODENAS-SOLA
Le 28/04/2020 à 14:22:19

le vélo en ville d'accord, mais pas n'importe comment...moins de monde dans les transports à cause de la distanciation et de la peur de la contamination + moins de voitures du fait de la réduction des voies pour augmenter la taille des pistes cyclables et suppression des places de stationnement = tout le monde en voiture dans les hypermarchés à l'extérieur des villes !! or ces derniers ce sont déjà fait assez d'argent pdt le confinement, étant presque les seuls à avoir le droit d'ouvrir !
mon moyen de transport c'est le vélo, depuis de nombreuses années et parfois la voiture quand je ne peux faire autrement. mais tant que la voiture est là, il y a une reflexion générale à avoir au niveau de sa place sur les routes et son stationnement. on ne peut faire comme s'il n'y en avait plus

michele orenstein
Le 28/04/2020 à 13:26:14

pensez aussi aux enfants et à tous les piétons ( souvent pas de trottoir)

michel armagnat
Le 28/04/2020 à 12:29:05

Le vélo n'est pas un jouet, ni un loisir simple : c'est aussi et surtout un moyen de transport. Certes, il ne rapporte pas beaucoup aux profiteurs de guerre, ni aux empoisonneurs institutionnels, ni aux vampires de la finance, mais il faut le prendre en compte. Merciiii !

philippe lyonnet
Le 27/04/2020 à 21:40:49

Peu à peu, la situation s'améliore en ce qui concerne les pistes cyclables;à Lyon certaines destinations restent cependant difficiles, mais le danger se situe surtout sur les routes où le cycliste n'a qu'à aller dans le fossé pour laisser la place au déchaînement bagnolistique. On omprend que la moto soit une solution pour éviter la voiture encombrante et couvrir des distances trop longues à vélo ( il y a le vélo électrique éventuellement), mais les motocyclistes devraient être soumis au code de la route comme les autres; c'est rarement le cas: devant chez moi, je constate des excès de vitesse constants avec hurlement des moteurs au mépris de la tranquillité des riverains; beaucoup se tuent eux-mêmes ou terminent sur une chaise roulante; On devrait leur imposer les limitations de vitesse, ce qui leur sauverait la vie, les motos trop bruyantes devraient être interdites,tout ça pour enrichir les fabricants japonais et pour nos politicards, gagner quelques voix en reculant devant le lobby motocycliste.

Vincent
Le 27/04/2020 à 18:45:25

Oui, multiplier les cycloroutes sans feux rouges comme pour les autoroute, loin des voitures, car les auto écrasent trop les cyclistes en les frôlant de trop près et elles polluent de trop les poumons des cyclistes !
Renversé par un chauffard sur route, traumatisé, je ne peux plus pédaler doublé et frôlé sans cesse par des chauffards qui font peur.

Jean Marc Delrieu
Le 27/04/2020 à 17:54:21

super idée de faire encore plus de pistes cyclables la vraie seule alternative en ville à la voiture et même aux transports en commun qui bien souvent à Tarbes et dans les petites villes circulent quasiment à vide!!!!!
la vie c'est le vélo même sous la pluie!

françoise DUBROCA
Le 27/04/2020 à 16:35:20

Que les citadins des métropoles puissent comprendre que les "néo-ruraux" et les ouvriers et employés rejetés loin des lieux de travail ne puissent utiliser la bicyclette pour leurs trajets dits pendulaires m'étonnera toujours quant à leur capacité de réflexion !!! 
Conducteur d'un deux roues motorisé depuis cinquante deux ans, je constate tous les jours que ni les élus locaux ni les élus nationaux ne s'intéressent à la sécurité des infrastructures routières pour les deux roues motorisés, ils en oublient même que dix pour cent de deux roues motorisés en plus ce sont environ quarante pour cent d'embouteillage en moins !!! Et celà me choque énormément, je ne signerai pas cette pétition très hypocrite !!!

michel laurent
Le 27/04/2020 à 15:57:57

Dans les villes comme LYON ou les pistes cyclables sont des coupe gorges il faut dédier des rue entière au modes doux (au moins 20%)

Eugène COLOMBAN
Le 27/04/2020 à 14:52:27

Pour que l'usage du vélo se développe il faut penser au parkings afin de pouvoir poser son vélo sans se le faire dérober. Ces parkings doivent être situés partout où c'est utile (gares, commerces, écoles, mairies, etc ...). Du coup, inutile d'envisager que des parkings gardés électroniquement. Au contraire, il faut des gens pour garder les vélos un peu partout. C'est un moyen de donner un petit job et de limiter le chômage. Pour que ça marche au moins 16h/jour et au mieux 24h/24, il faut organiser un large roulement (que chaque gardien fasse au moins 4h par mois par exemple).

Christian Rozé
Le 27/04/2020 à 14:09:16

POur des pistes cyclables dans un premier temps, mais surtout pour que les routes soient disponibles aux vélos aussi et que les voitures roulent très lentement et disparaissent peu à peu !

Christian Rozé
Le 27/04/2020 à 14:04:21

> 3. La suppression de places de stationnement devant les commerces dont les trottoirs sont trop étroits pour permettre de se croiser à plus d’un mètre de distance, comme a décidé de l’instaurer la ville de Dublin, notamment devant les supermarchés. Cela permettrait également d’installer des arceaux de stationnement vélo.

On ne peut à la fois utiliser l'espace gagné sur la voiture pour garer des vélos et faire en sorte que les piétons se croisent plus facilement.

Bibi
Le 27/04/2020 à 13:02:15

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !