actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

victoire pour Gabriel Dufils

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

OPÉRATION

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Journal des Bonnes Nouvelles

Les 10 jours verts Transacteurs

La Terre vue depuis l’espace

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Sauver la banque de semences de l’institut Vavilov à Pavlovsk

Moscou veut détruire une banque de semences unique
par Valéry Laramée de Tannenberg


Ils étaient douze. Douze botanistes et généticiens russes à s’être laissé mourir de faim pour sauver leur bien le plus précieux : la banque de semences de Pavlovsk. C’était en 1942, la région de Leningrad (redevenue Saint-Pétersbourg) était alors cernée par l’armée allemande. Mais aucun des gardiens de Pavlovsk ne voulut manger leur trésor. Ce trésor, ce sont les collections de graines et de semences de l’ancien Institut pansoviétique de culture des plantes.

Bilan de la cyberaction :

8578 participants

Présentation de la cyberaction :

http://www.journaldelenvironnement.net/article/moscou-veut-detruire-une-banque-de-semences-unique,18540?token=bce977e18ca38348127beac77a227612&xtor=EPR-9  


Créé en 1926 par le généticien russe Nicolaï Vavilov, il abrite aujourd’hui les graines et semences de 322.000 espèces végétales, dont 43.000 légumes et 5.000 baies. Selon les bons connaisseurs, 90 % des collections de cette « banque » ne se trouvent dans aucun autre établissement comparable.
Hélas, l’institut Vavilov de recherche agronomique a le grave inconvénient d’être installé à Pavlovsk. Situé à quelques kilomètres de Saint-Pétersbourg, ce village où Pierre Ier s’est fait construire un merveilleux palais, est devenu une banlieue chic, où il fait bon avoir sa maison ou sa datcha.

Le 25 décembre dernier, le ministère russe du développement économique a ordonné la destruction de l’institut pour laisser la place à des lotissements. Magnanime, le gouvernement a laissé trois mois à l’institution pour trouver un asile pour ses collections. Trois mois, alors que trois ans ne suffiraient pas à organiser pareil déménagement. Alors que la justice de Saint-Pétersbourg doit définitivement statuer, cette semaine, sur le sort de l’institut Vavilov, quelques associations se mobilisent.

Le Global Crop Diversity Trust américain a lancé une pétition pour sensibiliser le Premier ministre russe au sort d’une institution unique au monde. Une institution dont les collections pourront se révéler bien utiles en cas de changement climatique ou de grave attaque de ravageurs.

Nous avons décidé de vous inviter à vous y associer

La lettre qui a été envoyée :


Au Président de Fédération de Russie
aux bons soins de son ambassadeur à Paris

Votre Excellence

Je tiens à vous solliciter pour l’institut Vavilov de recherche agronomique . Le gouvernement a laissé trois mois à l’institution pour trouver un asile pour ses collections de semences alors que trois ans ne suffiraient pas à organiser pareil déménagement.

Je vous invite à tout faire pour sauver une institution dont les collections pourront se révéler bien utiles en cas de changement climatique ou de grave attaque de ravageurs.

Espérant une réponse rapide de votre part et pour l’ensemble des défenseurs de la biodiversité, nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments distingués

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

28 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Que la russie montre qu'elle est une grande nation fière de son histoire et de sa culture, fière de préserver une partie du patrimoine terrestre.

Jojo
Le 25/06/2019 à 13:41:55

Il faut absolument sauvegarder ce trésor !

Périclès
Le 30/03/2018 à 15:37:12

Non seulement utile en cas de catastrophe, mais aussi face à l'accaparemment des semences par les trusts occidentaux. Moscou n'a pas intérêt à se défaire de ce capital semencier.

christine lamy
Le 30/03/2018 à 14:45:05

J'aime la Russie dont l'Europe est partie prenante. Perdre cet institut c'est perdre un trésor inestimable.
Je suis qu'une petite goutte d'eau dans l'océan mais je prends conscience du trésor que représente cet institut, dans un documentaire sur le pays souabe, des agriculteurs retrouvaient, grâce à lui la lentille cultivée dans leur pays depuis toujours, disparue et retrouvée!

Jeanoel

Jeanoel
Le 10/04/2016 à 21:04:26

Pourquoi des hommes ont ils été prêts à sacrifier leur vie pour des semences? C'est parce qu'ils en connaissaient la valeur inestimable au vue de leur propre connaissances
.
Dans cette période d'obscurantisme religieux et mercantile seuls les états peuvent protéger la culture et la science. Espérons que Kew garden puisse venir à la rescousse de nos amis russes.
En matière de biologie du vivant il est important de comprendre que vu l'état de nos connaissance
"On croit que l'on sait ce que l'on a, mais malheureusement on ne sait pas ce que l'on perd

Bungener
Le 12/09/2015 à 10:25:47

Moi qui suis pro Poutine et anti Nouvel Ordre Mondial, je serais vraiment déçu de cette destruction.

Cette banque de semences unique constitue l'une des plus plus grandes richesses, non seulement de la Russie, mais de l'humanité toute entière!

Bernard Zaetta
Le 19/06/2015 à 22:33:09

Je n'arrive pas a croire que Mr. Poutine laissera faire une telle catastrophe!!! Courage et merci pour l'info .

Pigato
Le 09/06/2015 à 21:11:03

On ne peut qu'être pour le sauvetage d'une telle collection. Compte tenu du mode de pouvoir en Russie, c'est à M. Poutine directement qu'il faudrait envoyer cette pétition. Il prendrait son téléphone et tout serait réglé en 5 mn.

Le précédent de la datcha Tourgeniev montre que des pétitions peuvent servir à quelque-chose.

Si cette collection était considérée comme patrimoine mondial, est-ce que ça ne bloquerait pas les procédures pour 3 ans. Il faudrait que les juristes russes se mobilisent.

J'espère de tout coeur que les responsables prendront conscience de la perte irrémédiable que constiterait la dispersion de ce trésor.

TALLON
Le 01/12/2010 à 22:51:57

il est très important de sauver cette collection . Point barre. si certains pouvaient cesser cette moralisation continuelle contre toutes sortes de destructions, ce serait bien. La destruction des forêts , presque tout le monde y participe en Occident
Mieux vaut réfléchir avant de dire n'importe quoi: il y a des journaux intelligents et nous sommes des adultes qui pouvons penser et ne pas répéter sans cesse des slogans

hérissonne
Le 23/11/2010 à 21:16:26

1 300 000 000 d'espèces ont cotoyé la Terre; nous n'existons que par cette Terre mère qui nourrit tout le vivant : "Pierre Rabhi".
Nous ne sommes pas les maîtres de la vie; nous devons la respecter avec humilité de modération;
Que la responsabilité de votre place ne tâche pas votre rang: respectons le divin de ce BIEN SACRÉ QUI NE NOUS APPARTIENT PAS!

Dryade
Le 05/09/2010 à 22:51:02

nous empruntons la terre à nos enfants ...
laissez leur la joie de découvrir la biodiversité et la richesse du monde qui nous entoure
d'avance merci

un anonyme
Le 05/09/2010 à 21:15:26

un tel trésor ne doit jamais disparaître monsieur le président, il appartient à nos enfants ,au monde entier,oublions le paraître et gardons l'éternel(l'immobilier ,la valeur d'un terrain ne doit pas primer sur un bien universel.

un anonyme
Le 01/09/2010 à 13:22:53

Bonsoir Alain. L"Anonyme" que je suis, à mon corps défendant, à toujours considéré l'informatique comme une chose à la fois très stupide et assez antipathique quoique éminemment pratique, je dois en convenir. Cordialement et merci pour votre explication, Jean-Claude.

eltejedor
Le 31/08/2010 à 21:07:11

"Posté par un anonyme
Le 30/08/2010 à 21:21:48" Bonsoir Alain Uguen. Ma question: depuis quand suis-je un anonyme pour cyberacteur ? JC T.

eltejedor
Le 31/08/2010 à 12:52:51

Ce trésor national porte sans doute une valeur incomparable par sa richesse de diversité et de denrées assurant un potentiel de biodiversité rare.
Un patrimoine comme celui-là, bien que dormant, est de ceux qui conserve entre autres l'énergie de vie des personnes qui le préservent et lui reconnaissent sa valeur vitale.
A l'image du passé de l'institut, cette force dormante semble inépuisable et prête à servir les enfants de sa patrie.

Vincent
Le 31/08/2010 à 09:09:04

Lorsqu'on perd une espèce unique : animal, arbre, plante, minéral...l'homme s'en va également lui-même à petit pas.

Françoise Jordant
Le 30/08/2010 à 22:39:41

madame , monsieur , votre trésor est exceptionnel, vos semences sont peut être un trésor pour vos enfants et nos enfants du reste du monde
il en reste peu d'aussi exceptionnels de part le monde
alors de grâce et au nom de Dieu conservez puis partagez votre trésor
dom

domppicker
Le 30/08/2010 à 22:19:51

Monsanto et Consort, la Drangheta, Cosa Nostra et l'Honorable Société Blin-Bling commandent, gouvernent, décident pour nous tous, les crétins qui les avons mis au Pouvoir et, question crétins, c'est furieusement bien parti et décidé d'avance pour 2012,belote et re-belote, non? Les blancs s'en vont, les noirs reviennent, mais les pièces font le le même jeu ! Vraiment je suis incapable de dire ce qui m'attriste le plus dans l'espèce humaine: son avidité ou sa consternante bêtise, l'une n'excluant pas l'autre d'ailleurs! Salut à tous, eltejedor

un anonyme
Le 30/08/2010 à 21:21:48

Je remercie ceux qui relaient l'information et mobilisent les consciences autour de problèmes si prégnants.
Mais j'espère surtout que ceux qui sont les bénéficiaires de cette information (cyberacteurs)ne se mobilisent pas que ponctuellement pour se donner bonne conscience. Car tous nos actes et décisions quotidiens sont liés et résonnent sur tous les plans. C'est l'effet papillon.
Le monde est un village et nous "votons" tous les jours en achetant ou pas telle ou telle chose. Nous promouvons ainsi telle ou telle pratique. Restons vigilant dans nos choix les plus bénins en apparence. Parce que l'on peut relever une quille ici sans se rendre compte qu'en se penchant on en fait tomber une autre du talon. Nous sommes des cyber acteurs mais ne devons pas moins être des citoyens avertis et consciencieux.

Paul
Le 30/08/2010 à 20:09:14

Consternant et triste. Quel monde laissons nous aux futures générations? l'héritage de l'humanité dilapidé au nom du Dieu argent/profit dans un monde qui peu à peu devient stérile. Une poignée décide et nous subissons. Réveillons-nous ou nous disparaitrons.

chamu
Le 30/08/2010 à 19:10:42

Je souhaite de tout coeur que le contenu de cet Institut inestimable soit sauvé et qu'une solution de sauvegarde soit trouvée rapidement.

Anne Becker
Le 30/08/2010 à 18:20:30

Il n'y a plus de sagesse ds le monde!
D'ailleurs, il y en a t'il un jour eu?
Le pouvoir est aux mains de l'argent, sous toutes ses formes!! multinationales, banquiers, financiers, industriels, promoteurs...
Les choses ne semblent pas s'arranger...

monday
Le 30/08/2010 à 17:59:01

encore une fois , il est a constater que le pire des ravageurs sur notre planète..c'est l'homme!

mamililie 64
Le 30/08/2010 à 16:30:41

C'est affligeant... Spécialement en cette année mondiale de la biodiversité... C'est même terrifiant. Y-a-t-il un risque que des multinationales comme Monsanto et consorts mettent des dollars dans la balance, ou sous la table, pour récupérer ces semences.
Je suis vraiment triste de voir le peu de cas que fait le gouvernement russe d'un patrimoine aussi important, voire crucial. L'argent ne se mange pas... Quelle désolation...

Lucine Jégat
Le 30/08/2010 à 14:46:09

Peut-on échanger un silo à graines contre un silo à missiles ?

Adamantane
Le 30/08/2010 à 13:23:01

Et si les grandes personnalités en place au pouvoir essayaient avec avidité l'ivresse de la résistance aux lobbies mortifères? Leurs vieux jours auraient plus de chance d'en être plus sûrs et leur gloire éternelle...

Juliette Hamon
Le 30/08/2010 à 12:22:38

Après la dramatique destruction de milliers d'hectares de forêts, avec les conséquences que l'on peut imaginer, il me semble que le gouvernement russe devrait faire tout pour préserver l'avenir de ce trésor ! Sont-ils si inconscients et "sauvages" que cela, pour envisager cette destruction ?

MORA Bernadette
Le 30/08/2010 à 10:48:52

Préserver le Domaine où sont reproduites les semences des collections de l'Institut Vavilov doit-être un premier pas vers la reconnaissance internationale du travail de fourmis des agronomes russes de "l'école Vavilov". Il faut dans le même temps se mobiliser pour moderniser le domaine, tracteurs de plus de 40 ans, serres vétustes et rafistolées. Ceux qui y travaillent sont bien souvent des agronomes de l'Institut à la retraite. Le Ministère de l'Agriculture Russe dont il dépend doit lui donner plus de moyens sous la pression internationale . Slow food finance déjà le salaire d'un ingénieur agronome chercheur à l'Institut.Les collections Vavilov, 3ème conservatoire mondial de semences, sont notre héritage et sont mises à notre disposition. Sachons faire en sorte qu'elles arrivent intactes aux générations futures.
Daniel Vuillon
Agriculteur
Co-Initiateur des Amap en France

Daniel VUILLON
Le 26/08/2010 à 16:12:26

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !