actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les amis des 150

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

météo

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : dans le Gard, des pneus en feu contre les gelées printanières

Mise en ligne du 30/03/2021 au 10/04/2021

Pour lutter contre les gelées printanières et les dégâts qu’elles peuvent entraîner sur l’arboriculture (abricotiers, cerisiers), certains agriculteurs n’hésitent pas à avoir recours à la combustion de pneus sans se soucier des conséquences sanitaires et environnementales de cette pratique.

Bilan de la cyberaction :

1926 participants

Présentation de la cyberaction :

FNE LR signale

Une pratique illégale encore trop répandue

Suite à des épisodes de gelées printanières, FNE LR a été alertée à plusieurs reprises de faits de brûlage de pneus par des agriculteurs du Gard. Le chauffage et la formation d’un voile de fumée sont des techniques connues pour limiter les dégâts du gel à cette période de l’année. Néanmoins, il existe des alternatives au brûlage de pneus, qui est strictement interdit par la loi. Depuis 2002, le code de l’environnement prévoit que les déchets pneumatiques doivent être remis à des collecteurs agréés. 

De graves conséquences sanitaires et environnementales

Lorsqu’ils sont brûlés, les pneus représentent une source de pollution très importante car ils émettent des particules, divers gaz toxiques et des métaux lourds. Une étude menée par AtmoSud en 2019 indique que l’impact mutagénique(1) de la combustion de pneus est 3 à 4 fois plus important que celui du bois ou du charbon. Par ailleurs, beaucoup de particules se déposent à proximité, sur le sol, sur la végétation, dans l’eau, dans les potagers riverains et bien sûr, sur les cultures ciblées. Des composants toxiques pénètrent ainsi tout l’écosystème et la chaîne alimentaire humaine.

FNE LR porte plainte

Face à ce comportement irresponsable, qui sur certains territoires semble relever de la « tradition », FNE LR a décidé d’agir et a porté plainte. Pour nous, et pour nos enfants, il est urgent de faire appliquer la loi et de faire disparaître ces pratiques agricoles d’un autre âge.

(1) mutagénique : qui cause des mutations, pouvant engendrer des fausses couches, des anomalies congénitales ou des cancers

https://fne-languedoc-roussillon.fr/2021/03/29/communique-dans-le-gard-des-agriculteurs-brulent-des-pneus-contre-les-gelees-printanieres/?fbclid=IwAR1woDyJBDvuAUmtObSG9Dx2OzpDRAlObsXarOxtUIj_5nV1XuiqyLZFkLI
  />
https://fne-languedoc-roussillon.fr/wp-content/uploads/2021/03/CP_brulage_pneus_29-03-2021_VF_visuel.pdf  

Nous vous proposons en soutien à la plainte de FNE LR d'interpeller le Préfet pour faire cesser cette pratique d'un autre âge.

Impact du brûlage de pneus à l’air libre sur la qualité de l’air ambiant
https://www.atmosud.org/sites/paca/files/atoms/files/200312_note_technique_incendie_pneu.pdf  

Quelle peine peut-on risquer en brûlant des pneus ?
https://actu.fr/normandie/_50/quelle-peine-peut-on-risquer-brulant-pneus_15396104.html  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet,
En plein débat sur le projet climat et résilience, le brûlage de pneus est une attitude complètement irresponsable.
Pour nous, et pour nos enfants, il est urgent de faire appliquer la loi et de faire disparaître ces pratiques agricoles d’un autre âge.
Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

24 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Le monde agricole pourra faire n'importe quoi, brûler des pneus de tracteurs, attaquer les préfectures, répandre des poisons à côté des gosses dans les écoles, massacrer la biodiversité de ce pays, nous faire bouffer de la meuu etc... il trouvera toujours des défenseurs inconditionnels. Cela me sidère de voir à quel point l'intox et les pleurnicheries de la Dame de la FNSEA marchent à fond !
Geneviève, vous trouvez qu'ils sont "sans solution" les fumistes qui brûlent des pneus ???
Moi j'écrirais plutôt "sans conscience" ou "sans vergogne".

Frawald
Le 08/04/2021 à 15:40:18

Ils sont fous ces voyous !

Roland CHARLOU
Le 07/04/2021 à 15:49:19

Je suis tout aussi horrifiée quand un -des -pneus brûlent dans une manif ,et ça arrive encore(par exemple ,hélas , les gilets jaunes ne s'en sont pas privés )..Alors faisons évoluer les consciences individuelles avant de jeter de l'huile sur des paysans sans solution

Genevieve
Le 07/04/2021 à 10:34:40

Cinq astuces pour protéger ses plantes des gelées de printemps
https://positivr.fr/comment-proteger-ses-plantes-des-gelees-de-printemps/  

Alain UGUEN
Le 07/04/2021 à 07:14:08

Bravo la pollution,aucun état d'âme pour la Planète déjà bien meurtrie!

Christiane Huard
Le 03/04/2021 à 18:14:01

Alors ça, je n'avais jamais entendu parler de ce truc à la Mac Gyver (oui, c'est daté...) brûler des pneus pour réchauffer des arbres fruitiers, c'est plus sidérant que les voyages de cet illuminé d'Egon Musk.
Les pneus, je les vois sur les bâches des agriculteurs qui font macérer leur maïs, je les ai vus dans des documentaires autour d'Africains lynchés, brûlés lors de manifs de désemparés, et regrettés par les Bridgestone licenciés, mais dans un verger, quelle misère! Rien que d'y penser on voit la fumée noire, on s'étouffe avec les nuées puantes, et on s'étonne des réactions des fruits sensés survivre.
Adieu les oiseaux qui envisageaient de becqueter quelques fruits sans poussières délétères.
Revenez à la raison, nom d'un pêcher, arrêtez de délirer, nom d'un pommier, soyez raisonnable comme un type qui respecte les distances sanitaires...
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
Le 02/04/2021 à 19:46:50

super polluant comme si on n'avait pas assez de pollution !!! :-/

ANNIE CAUSSEL
Le 01/04/2021 à 18:21:34

Inadmissible, brûler des pneus !!
Il sont fous ces agriculteurs, pas suffisamment de neurones !
La plupart des personnes nient le changement climatique, l'empoisonnement de l'air, les eaux contaminées ...
J'ai été très étonnée de la fronde contre les manifestations du week end dernier. La volée de bois vert que les manifestants se sont pris dans les commentaires. La seule chose qui les dérangeait c'était le nombre de participants alors que pour les médias c'est 6 personnes. Et toujours le même credo, le déni...

Yamina frecaut-martin
Le 01/04/2021 à 14:45:41

Cyberaction ou sidération ?
Difficile de s'attaquer aux agriculteurs, déjà fragilisés financièrement (sic) et psychologiquement. Et si vous avez déjà essayé d'entamer le dialogue avec votre voisin agriculteur avec des arguments raisonnables lorsqu'il vous asphyxie avec ses feux de bâches noires allumés à l'huile de vidange, vous vous apercevez rapidement que vous pourriez "pisser dans un violon", ce serait plus efficace.
Malgré la pandémie, les élections approchent. Il est donc urgent de laisser faire. Que fait la police ?

Vincent BERNARD
Le 01/04/2021 à 10:03:41

c est à la police municipale d intrevenir

DOMINIQUE BOUTS
Le 01/04/2021 à 07:30:17

ça pollue , ça fume noir , c'est une pratique qui n'aurait d'ailleurs jamais due exister . Je ne suis pas spécialiste mais comment faisaient les agriculteurs avant l'arrivée en masse des voitures ? Il doit exister d'autres procédures pour prendre soin des vergers : veiller à l'installation propice de ces vergers côté soleil par exemple , les couvrir, permettre aux arbres d'être plus résistants en arrêtant de les "forcer" pour qu'ils produisent tjrs plus tôt, tjrs plus gros , ETC ....

MCHELE CATHALA
Le 31/03/2021 à 23:16:08

L'heure de Notre fuseau UTC permettrait de limiter les gelées printanières.

BAUER maryvonne
Le 31/03/2021 à 22:54:49

C’est vraiment une totale irreflexion. Il faut mettre en place une économie circulaire des pneus qui peuvent être utiles pour bien d’autres choses

Nino-Anne DUPIEUX
Le 31/03/2021 à 22:46:28

Et dans nos forêts également, sévissent encore quelques forestiers qui utilisent des pneus pour démarrer des feux de branchage. D'autres petits malins les allument à l'huile de vidange puis jettent le bidon vide dans le bois. Eh oui, on est en plein Groland du bas. Vous savez, ce pays où les préfets savent si bien fermer les yeux et se boucher les narines quand il s'agit d'une certaine frange de la "ruralité" qu'il faut flatter dans le sens du poil, surtout en période pré-électorale.

Frawald
Le 31/03/2021 à 21:15:14

je plussoie la remarque de M. Eric Lesaunier du 30/03/2021 20:17

Daniel LAMBEAUX
Le 31/03/2021 à 20:59:39

toujours plus de chimie, de pollution dans l'air..Allons produisons produisons, le mur se rapproche.
Quelle organisation agricole cautionne ces comportements ?

pierre sanial
Le 31/03/2021 à 20:50:49

Mais il faut dire que des pneus c'est un combustible pas cher qui traine partout.
Comment rendre les autres solutions attractives. Peut être en faisant la chasse aux dépôts de pneus, où que ce soit.

Anne Deschamps
Le 31/03/2021 à 17:56:33

c'est pareil dans la vallée de la durance, et ça marche aussi pour faire bruler les produits de la taille. Ca fait longtemps que ça me révolte...

denis duron
Le 31/03/2021 à 16:51:32

Inadmissible !

ANNE CLAEYS
Le 31/03/2021 à 16:25:46

Sujet : Brûlage de pneus : stop
Message : Monsieur le Préfet,
Le brulage de pneus est totalement irresponsable, émission de soufre, de polycycliques aromatiques, de particules fines..etc..
En plein débat sur le projet climat elle n'est pas acceptable
Pour nous, et pour nos enfants, il est urgent de faire appliquer la loi et de faire disparaître ces pratiques agricoles d’un autre âge.
Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

Serge Heurtaux
Le 31/03/2021 à 15:50:44


Heureusement que d'autres agriculteurs sont plus intelligents

henri grenard
Le 31/03/2021 à 15:32:33

Certes, c'est une pratique non seulement interdite mais qui devrait être écarté par simple bon sens, les cultivateurs et leur famille, même s'ils se moquent des effets sur l'environnement, pouvant, comme tout un chacun, en subir les conséquences sanitaires. Mais, une autre pratique -le brûlis pour avoir des herbages subsiste toujours dans le Sud méditerranéen, alors qu'avec le changement climatique, sol aride et végétation ultra-sèche induisent de grands incendies ravageurs. Il faudrait donc surveiller sans cesse ces pratiques mortifères et condamner lourdement. Mais ce sont toujours les ONG qui révèlent, dénoncent, vont en justice. Les politiques et les pouvoirs publics ferment les yeux.

Mireille
Le 31/03/2021 à 15:24:08

be Vegan, make PEACE!

alexandre figour
Le 31/03/2021 à 09:58:30

Mais que fait la cellule Demeter? ;-)

Eric Lesaunier
Le 30/03/2021 à 20:17:26

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !