actualité écologie

Les amis des 150

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Ne laissez pas vos appareils en veille

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Journal des Bonnes Nouvelles

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Oui à un SRADDET de rupture et prescriptif enjeu majeur des régionales

Mise en ligne du 08/09/2020 au 04/02/2021

Les Bretonnes et les Bretons appelés à se prononcer sur le grand Schéma Régional d'Aménagement du territoire: Ira-t-on vers une Transition Ecologique et Solidaire ?

Bilan de la cyberaction :

1458 participants

Urbanisme et foncier : la Bretagne adopte son Sraddet… sans l’opposition
https://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/rennes/urbanisme-et-foncier-la-bretagne-adopte-son-sraddet-sans-l-opposition-18-12-2020-12676308.php  

Présentation de la cyberaction :

La Bretagne n'échappe pas au grand défi d'une transition écologique et solidaire. Pour y répondre, le Conseil Régional échafaude un Grand Schéma Régional (SRADDET), qui pourrait transformer l'aménagement du territoire, vers un modèle plus résilient, en cohérence avec les richesses, les spécificitéset les exigences d'une région où il fait bon vivre. Si la perspective fait rêver, sa mise en œuvre est bien plus timorée. Alors que l'exécutif régional appelait de ses vœux à des ruptures, bien que négociées, une levée de bouclier a conduit à rendre le document peu contraignant et donc de fait, peu efficient.

Indignez-vous d’un Sraddet a minima

Nous appelons à une forte mobilisation des acteurs de la société civile pour agir et réagir face au rendez-vous manqué que constitue le futur Schéma régional d’aménagement de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) de la Bretagne. Ce document soumis actuellement à enquête publique jusqu’au 18 septembre a été progressivement vidé de son contenu lors de la consultation des élus des territoires (métropoles et inter-communalités), alors qu’il devait accélérer l’évolution des modes d’aménagement et d’urbanisme des territoires, de développement des modalités de transports, de maitrisede l’énergie, de gestion des déchets, de protection de la biodiversité, de qualité de l’air, de lutte contre le changement climatique. En effet, le document présenté aujourd’hui est vidé de toute mesure prescriptive, c’est-à-dire qu’il n’impose rien aux communautés de communes et d’agglomération ou sinon dans un futur trop lointain. Encore un coup d’épée dans l’eau – Cette version du SRADDET ne permettra pas de mettre en œuvre dès aujourd’hui les transitions nécessaires pour enrayer l’effondrement de la biodiversité et le changement climatique.
A ce titre, les conclusions de l’Autorité environnementale
https://www.dropbox.com/s/ufhdk3us43uyhio/Avis%20Autorité%20Environnementale-SRADDET%20BZH.pdf?dl=0  
et la réponse de la préfète de Bretagne (lien)
https://www.dropbox.com/s/pfrj82qi65jz273/Lettre%20Prefete-Avis%20services%20de%20l'état-SRADDET%20BZH.pdf?dl=0  
rejoignent l'avis exprimé par nos associations au CESER (lien
https://www.dropbox.com/s/h608li1lksh120s/20191118-interventions%20APNE%20-%20CESER-SRADDET.pdf?dl=0  

Réagissons, le monde d’après c’est maintenant!

A l’occasion de l’enquête publique (18-08 au 18-09), la FBNE propose un document synthétique qui donne quelques clés de lecture pour accompagner ses associations et leurs adhérents : Les 1500 pages en consultation pouvant démotiver (même les plus aguerris) à participer à l’enquête…
le document est en téléchargement ici (pdf)
https://www.dropbox.com/s/hyvv363yg29367x/flyerEP-SRADDET.pdf?dl=0  

Nous avons 3 approches possibles

le Conseil Régional sortant est légitime à trancher à 3 mois de son renouvellement et les citoyens ne peuvent qu'essayer d'influer sur un vote qui leur échappera vraisemblablement puisqu'il repose sur un rapport de forces vieux de 6 ans qui n'intègre pas la poussée écologiste des municipales.

Ce débat central pour le prochain mandat doit être celui de la prochaine campagne des régionales et c'est aux prochains élus de voter ce schéma en fonction du vote des électeurs en mars prochain

Ce débat vous paraît tellement central que vous souhaitez que les citoyens soient associés par une primaire à la composition d'une liste qui permettra de rassembler une majorité sur un SRADDET breton de rupture et prescriptif

3 possibilités d'action selon la conception que nous avons de la démocratie

Signer la pétition proposée par les organisations de la FBNE jusqu’au vote du SRADDET en décembre pour exiger un cadre d’action qui embarque tous les territoires bretons vers un avenir soutenable et solidaire.
https://fbne.bzh/petition/sraddet/-  
Plus d’information sur le site de la FBNE (https://fbne.bzh/sraddet/   )

Participer à la cyberaction demandant au Conseil Régional de surseoir au vote pour permettre à la campagne des régionales de remplir pleinement son rôle en permettant aux citoyens de choisir leurs élus en fonction de la réponse à cet enjeu central et au futur Conseil Régional d'en voter la version définitive conformément au message des électeurs.

Considérer que les citoyens doivent même choisir la composition de la liste la mieux à même de défendre la vision défendue par les associations en réclamant une primaire écologiste qui permette de rassembler largement sur ce débat central pour le prochain mandat.

En fonction de son choix chacune et chacun peut choisir de conserver tout le texte proposé ou d'enlever le dernier paragraphe ou de ne signer que la pétition FBNE

Sommaire dossier d’enquête publique SRADDET
https://pod.bretagne.bzh/hosting/sraddet/enquete-publique/Sommaire-enquete-publique-SRADDET.pdf  

Contributions à l'enquête En ligne
https://atelier.bretagne.bzh/project/enquete-publique-sraddet/collect/contributions-enquete  

L'enquête publique est terminée mais nous maintenons cette action pour permettre que toutes les citoyennes et les citoyens qui pensent que c'est un débat central des prochaines régionales puissent le manifester

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur

Cette version du SRADDET progressivement vidée de son contenu ne permettra pas de mettre en œuvre dès aujourd’hui les transitions nécessaires pour enrayer l’effondrement de la biodiversité et le changement climatique.
Je demande au Conseil Régional de surseoir au vote pour permettre aux citoyens de choisir leurs élus en fonction de la réponse à cet enjeu central et au futur Conseil Régional d'en voter la version définitive conformément au message des électeurs.
Je considère même que seule une primaire écologiste ouverte permettra de rassembler largement sur ce débat central pour le prochain mandat.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

6 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Virage à 180 degrés pour l’agriculture bretonne ?
https://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/virage-a-180-degres-pour-l-agriculture-bretonne-7068444  

Alain UGUEN
Le 02/12/2020 à 11:01:41

Défendez la Bretagne ! Elle est éssentielle aux français..

sylvère labis
Le 02/11/2020 à 11:10:09

A l'attention de Clara: les "Chemtrails", c'est du bidon, ce sont des théories complotistes dignes des Quanon:
https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/pollution-complotisme-theorie-chemtrails-refutee-science-64016/  

ALAIN VALEYE
Le 02/11/2020 à 10:59:50

Bretagne, une terre sacrifiée le 17 novembre sur France 5 à 20h50
https://www.ecransdumonde.com/productions/grand-angle-production/bretagne-une-terre-sacrifiee  

Alain UGUEN
Le 02/11/2020 à 08:37:11

Et ce qui serait bien, c'est de ne pas choisir la période de mi-Août à mi-Septembre....

Marine Bargain
Le 15/09/2020 à 10:21:27

Bonjour,
Je ne suis pas adepte de l'informatique et m'en sors très mal. J'ai néanmoins un souci au niveau écologique, peut-être quelqu'un pourra-t-il traduire cette "idée" sous forme d'action ?
On nous bassine avec l'écologie, avec un ministère soi-disant compétent, des adhérents qui normalement devraient l'être aussi, mais pourquoi ces "compétents écologistes" ne dénoncent-ils pas carrément les chemtrails vu les s.......es qu'on déverse quasi chaque jour sur nos têtes, nos cultures, nos animaux sauvages et domestiques ? Comment supporter cette hypocrisie, comment cautionner tous ces mensonges de la part de TOUS les écologistes ? QUI osera lancer le pavé dans la mare de tous ces bon-pensants, moutons même pas gris, alors que le gouvernement lui-même connaît ce phénomène, voire l'encourage... ? Pourquoi cette omerta ??
Claire

clara
Le 08/09/2020 à 10:32:24

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !