actualité écologie

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Annoncez la couleur !

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Seine-Maritime : consultation publique sur l’abattage de 1430 renards

Mise en ligne du 03/06/2020 au 29/06/2020

Le projet d’arrêté soumis à consultation du public concerne la régulation du renard par chaque lieutenant de louveterie de Seine-Maritime de juillet à décembre 2020. Ce projet d’arrêté prévoit d’autoriser le massacre de 1430 renards de jour comme de nuit !

Bilan de la cyberaction :

2428 participants

Consultation terminée

Présentation de la cyberaction :

La préfecture a publié une note de présentation qui n’apporte pas d’éléments concrets pour justifier ce massacre.
AVES France vous invite à vous opposer massivement à ce projet d’arrêté, jusqu’au 19 juin 2020.

ddtm-srmt-bnfdr@seine-maritime.gouv.fr.  

Monsieur Pierre-André DURAND, Préfet de Seine-Maritime,
Je tiens à m’opposer fermement à votre projet d’arrêté dont le but est d’organiser le massacre de 1430 renards entre mi-juillet et le 31 décembre 2020, pour les raisons suivantes :
Alors que ce projet d’arrêté prévoit l’abattage de 1430 renards d’ici décembre 2020, la note de présentation ne permet pas de justifier ce massacre.
La note de présentation justifie ces tirs par la protection du repeuplement de la perdrix grise par la FDC suite à la destruction de son milieu avec pour but évident d’avoir assez de perdrix pour la chasse à tir et la jouissance exclusive des chasseurs…Il est intolérable de chasser le renard pour protéger des lâchers de gibiers qui seront abattus par les chasseurs !
La note de présentation rappelle que le renard est « vecteur de l’echinococcose alvéolaire, transmissible à l’homme et de la néosporose caninum, transmissible aux bovins » et que « plusieurs cas d’echinococcose ont été détectés sur des renards dans le Nord et le Pas-de-Calais en fin d’année 2018 ». En quoi la détection de quelques renards malades en 2018 dans des départements éloignés de la Seine-Maritime pourrait-être une justification à l’élimination de 1430 renards sur notre territoire ?
Il n’est jamais fait mention d’un comptage des populations de renards dans le département. Vous vous contentez de dire que « la population de renards est estimée en hausse tendancielle » pour justifier ces abattages.
D’après la note de présentation, « l’impact de prédation de cette espèce sur les élevages amateurs de volailles est jugé important. » Or, il appartient aux éleveurs de volailles de sécuriser leurs installations.
Pour prévenir les dégâts causés aux élevages avicoles en particulier, des mesures de prévention efficaces peuvent être mises en place (enterrer la clôture, effarouchement, etc.). Il n’est pas acceptable de tuer des renards pour protéger des élevages amateurs !
Le Renard, comme les mustélidés et les rapaces, contribue à la régulation des populations de rongeurs. Si le petit gibier disparait, c’est essentiellement la faute des chasseurs et d’une urbanisation croissante. Il suffit de rappeler qu’un renard consomme de 6 000 à 10 000 rongeurs par an pour comprendre l’intérêt qu’il représente en tant qu’auxiliaire agricole. Par ailleurs, le renard ne sera jamais en surpopulation car c’est une espèce qui s’autorégule en fonction de la disponibilité en nourriture.
Les tirs de jour et de nuit sont susceptibles de générer des erreurs et de la confusion entre espèces, sans compter le dérangement de la faune non visée.
Les tirs, en provoquant le déplacement des individus, ont un effet contre-productif sur la propagation des zoonoses. Des études scientifiques ont montré que le renard contribue également à limiter la diffusion de la maladie de Lyme.
Des tribunaux administratifs ont à plusieurs reprises déclaré illégaux des tirs de nuit qui avaient été autorisés par les préfets.
Ce projet d’arrêté cadre ne repose sur aucun fondement écologique, ces animaux étant tués par des lieutenants de louveteries pour une chasse de loisir.
Les tirs de nuit sont également une source importante de stress pour les riverains.
Attention, les messages que vous adressez à la préfecture doivent-être personnalisés et argumentés. Ils doivent-être envoyés par mail jusqu’au 19 juin 2020, avec comme objet :
« consultation sur la régulation du renard en tirs de nuit par les lieutenants de louveterie de la Seine-Maritime de juillet à décembre 2020 ».

Projet d'arrêté
http://www.seine-maritime.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-et-prevention-des-risques/Chasse/Projets-d-arretes/Projet-d-arrete-prefectoral-de-regulation-du-renard  

Note de présentation
http://www.seine-maritime.gouv.fr/content/download/39913/265843/file/Note%20de%20presentation%20sur%20la%20consultation%20du%20public%20sur%20arrete%20renard%20louvetiers%20second%20semestre%202020.pdf  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet,

Je tiens à m’opposer fermement à votre projet d’arrêté dont le but est d’organiser le massacre de 1430 renards. La note de présentation ne permet pas de justifier ce massacre autrement que pour protéger des lâchers de gibiers qui seront abattus par les chasseurs.
Le Renard, comme les mustélidés et les rapaces, contribue à la régulation des populations de rongeurs.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

33 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Désespérant, toujours la même bêtise crasse ! Un prédateur ne peut pas se multiplier à l'infini sinon il crèverait de faim par contre le désir de tuer à la grande satisfaction des chasseurs reste toujours présent.
Quant au chiffre de 1430 renards d'où provient il ? Ne serait ce pas plutôt 1438 ou 1429 ?...
Qui a décidé cette tuerie lamentable ?

Jean Claude GUILLEMET
Le 12/06/2020 à 01:15:24

Faut arrêter cette chasse cruelle

catherine balcon
Le 09/06/2020 à 15:23:13

Vous donnez le droits aux chasseurs de tuer tout ce qui est vivant avec de faux prétextes. La seule espèces sur cette planète a ne pas savoir partager les territoire et être en capacité de la régulation de sa population ces l homme l homme qui détruit tout.
Les animaux transmetteurs de maladies qu on nous fasse pas rire... Ebola cod 19 Sida... Qui en est le responsable et le propagateur L HUMAIN !
qui créer la famine, les guerres, la destruction de la planète L HUMAIN !!! une renard pour survivre n a pas le droit de se nourrir.. Manger un mulot un oiseaux et à ce que je sache le renard ne grimpe pas dans les arbres...
Ne fabrique pas de piège... Ne possède pas d arme...
Pour avoir manger une poule il faut le tuer ??? Et vous combien en avez vous consommer ?? Combien dites le moi alors l humain seul a le droit de tout bouffer s empiffrer maltraiter tuer... Non mais sans blague l humain est il le propriétaire de cette planète ? Les animaux qu une décoration une invention de l homme pour se distraire ou au contraire font ils parties de la chaîne alimentaire... Mais l humain prétentieux arrogant ignoble menteur voleur et assassins qui ce crois supérieur à tout... Le renard a sa place et vous n avez pas le droit de vie ou de mort sur ces animaux pour qui vous prenez vous... A mes yeux et aux yeux de 94% de la population des assassins... Pensez plutôt comment régler la surpopulation humaine sans vouloir nous assassiner...
Car ça ausdi nous l avons bien compris avec le Covid-19 nos anciens ont été volontaire tuer.
Laisser les renards tranquilles et occupez vous de chose beaucoup plus importantes la pollution le réchauffement climatique la fermetures des entreprises...
Je suis contre la chasse aux renards et dire que nous opposants à la chasse sommes des extrémité C est comme dire que toute. Personne qui signe des pétitions contre la guerre sont ausdi des extrémistes nous voulons la paix pour tous ces animaux nous voulons la paix sur la planète nous voulons pouvoir nous promener dans les forêts et les bois sans avoir peur d être pris piur du gibier ou tuer chez soit c notre liberté ces leurs libertés que vous vous permettez de bafouer !!! NON À LA CHASSE AUX RENARDS.. NON À TOUTES LES CHASSES

Christine Rousseau
Le 07/06/2020 à 22:41:00

Comment de nos jours peut on encore faire des choses pareilles ? Pour réguler ? Mais c'est l'homme qui dérègle tout ! Le seul nuisible c'est l'humain et certainement pas le Renard !
Fichez leur la paix, eux ne polluent pas la planète !

Massaria Nathalie
Le 07/06/2020 à 18:24:38

laissez VIVRE les renards!! ils sont utiles dans nos écosystèmes!!!

marie
Le 07/06/2020 à 09:46:44

Pouquoi et pour qui ??? je veux savoir pouquoi un tel carnage ? après avoir fait le lien entre les nouveaux virus, les agressions à la nature et aux animiaux dans leurs habitats, on veut encore jouer aux dieux et réguler ? avec des fusils et des plombs la nuit ?
Il n'y a qu'un mec pleutre et lache qui puisse avoir envie de se venger comme ca !

kathrine Fogarty
Le 06/06/2020 à 23:44:32

Je suis consternée des décisions prises, autorisant l'abattage, ou plutôt le massacre des renards et renardeaux, en France, en 2020 , de surcroît de façon monstrueuse et barbare.

Cet animal n'est aucunement nuisible, bien au contraire ; il participe à l'équilibre de la biodiversité.

Il est grand temps de tenir compte des nombreuses voix qui s'élèvent contre ces massacres d'animaux,qui ressemblent davantage à des défouloirs de personnes peu civilisées et inhumaines.

Nous sommes en démocratie , et souhaitons toutes et tous, être entendus...nous aussi, les amis des renards.

Laissons, de façon légitime, les renards vivre en paix.

Arrêtons cet acharnement ignoble sur eux.








Christine Chevalier
Le 06/06/2020 à 21:51:58

Les renards sont parmi les animaux les plus utiles, notamment aux agriculteurs et maraîchers, mais aussi aux jardiniers, qu'ils débarrassent des rongeurs en excès, véritables calamités qui leur donnent un surcroît de travail, sans compter que beaucoup répandent des raticides dans la nature, qui tuent nombre d'animaux non-cibles (chiens, chats, animaux sauvages tels les rapaces, etc.). Bref, tuer les renards, c'est être cause d'une chaîne de désastres écologiques mais aussi financiers (pour les maraîchers envahis de rongeurs par ex.). Il faut cesser ces cabales d'un autre âge indignes d'une espèces soi-disant évoluée, nous citoyens de mieux, n'en pouvons plus de ces barbaries pitoyables qui permettent à des individus détraqués psychiquement de se libérer sur les bêtes de leurs pulsions les plus sordides et les plus sadiques. Marre de ce rapport à la nature fondé sur la bêtise, la brutalité, la violence la plus crasse ! Que les chasseurs trouvent d'autres moyens de se libérer de leurs pulsions morbides ! Marre que les pouvoirs publics appuient et encouragent les pulsions les plus viles, stupides et effrayantes dont l'humanité est capable !

Isa
Le 06/06/2020 à 13:10:45

un cadeau aux gentils chasseurs qui aiment tellement la vie qu'ils la prennent aux innocents par plaisir

charles van praet
Le 05/06/2020 à 16:17:59

Monsieur le Prefet ,abandonnez je vousprie ces pratiques honteuses, et le massacre dé cès créatures magnifiques et utiles.
Je vous en prie, vous avez une responsabilité énorme, j'espère que votre conscience s'éveillera pour respecter ce que la majorité de la population attend de vous. Respect et protection des animaux qui nous enchantent et participent aussi a notre notre protection . Sauvegardez notre faune etce patrimoine vivant, sensible. Merci

Claudine GAURIAT
Le 05/06/2020 à 13:26:04

Monsieur le préfet

veuillez changer d’époque s'il vous plait. les massacres sont interdits maintenant .
merci pour eux , pour vous ,pour nous!

sinon , vous pouvez toujours penser au mal que vous faites?

jean philippe biteau
Le 05/06/2020 à 08:01:39

Pour info, la position de la LPO sur la reprise de la chasse après le confinement :
https://www.lpo.fr/actualites/coronavirus-la-lpo-demande-la-suspension-de-la-chasse  
Il y a quelques arguments à glaner dans ce texte.
Détruire les renards est une absurdité ; autoriser les tirs de nuit est une c.....ie.
Aux arguments de la cyberaction, on peut ajouter que les tirs de nuit favorisent la pratique du braconnage. Qui, la nuit, va faire la différence entre un "tir légal" et le coup de fusil d'un de ces sales bracos ?

Frawald
Le 04/06/2020 à 17:55:35

La crise que nous venons de subir avec la Covid n'ouvre pas les yeux des chasseurs. Ils veulent encore contribuer au dérèglement de la biodiversité.
Brigitte

Brigitte Brulois
Le 04/06/2020 à 17:35:41

Ces malades n'auront de cesse de tuer jusqu'au dernier cet animal superbe très utile pour la biodiversité,je suis scandalisée de ttes ces décisions prises par des personnes qui n'ont aucun ressenti sur la cause animale!

Christiane Huard
Le 04/06/2020 à 15:43:48

Quel acharnement sur ces pauvres renards!!????
Pour des prétextes ridicules comme les chasseurs d'ailleurs. À les écouter, il y aura toujours trop de tout!!! Ça en est assez cette connerie !! Stop à la barbarie des chasseurs !! Elle n'a que trop duré ! Il faut arrêter ! 82% des français disent stop à la chasse!!! Il serait temps que vous en teniez compte ! On en a vraiment ras le bol de ces fous de la gâchette dans les campagnes. Ça va mal finir !!! Stop on n'en peut plus!!!????????????????????????

Coste
Le 04/06/2020 à 14:58:16

je suis scandalisée par l'attitude des pouvoirs publics contre les renards et les blaireaux. Ces animaux ne ssont pas des nuisibles , ils contribuent à l'équilibre de l'écosystème qui nous permet de vivre.
La cruauté nécessaire pour aller attaquer ces animaux dans leurs terriers scandalise et devrait interroger ceux qui la pratiquent sur leurs qualités humaines . Leur entourage proche devrait aussi s'inquiéteer.

Françoise Doray
Le 04/06/2020 à 13:04:10

Je n'ai pas de mots pour qualifier la violence de ces décisions, oui on est gouverné par des gens violents, des petits pouvoirs malsains…..

Béatrice
Le 04/06/2020 à 12:22:04

mais quel droit avons nous pour décider de détruire, massacrer des renards, eux qui mangent des rats-taupiers, et qui vivent leur vie comme chaque être vivant sur cette planète
Je rappelle à ceux qui massacrent les renards que la terre nous appartiens pas, que chaque être vivant a le droit de vivre en toute quiétude
nous sommes les seuls animaux à détruire une autre espèce pour le plaisir sans raison vitale
à quand l'abolition de la chasse en France,en Europe et dans le monde

brunoaydat
Le 04/06/2020 à 09:41:16

Jusqu'où ira la folie des hommes qui se prennent pour une race supérieure et s'octroient le droit d'anéantir-entre autre-ce merveilleux animal qui
parvient à survivre, malgré l'acharnement,grâce à son intelligence. D'après la revue "La Salamandre", plusieurs cantons de Suisse seraient parvenus à protéger le renard. Pourquoi en sommes-nous encore
à vouloir à tout prix l'éradiquer en France?

Marie-Claude
Le 03/06/2020 à 23:13:05

Les renards sont UTILES : leur nourriture préférée est les petits rongeurs qui détruisent les cultures. Ils rendent donc service aux agriculteurs.
Ce serait une aberration d'ordonner ces abattages...

Martine Rouch
Le 03/06/2020 à 22:04:11

Stop au massacre de la nature sous prétexte de régulation de la faune sauvage. Stop à la toute puissance du lobby de la chasse.

Roland COMTE
Le 03/06/2020 à 22:00:52

Attention, c'est reparti ! après le blaireau, le renard : tous les département à nouveau vont s'y remettre. Que Cyber@cteur se prépare à une autre rafale du même genre. Et après on s'étonnera de la recrudescence de maladies type Lyme, qui prolifèrent justement parce qu'on détruit les écosystèmes et la chaîne alimentaire naturelle entre prédateurs, gros et petits...

Décidément, on voit que TOUT est vraiment fait pour rendre les être humains malades... ça n'arrête pas, Covid & Co, c'est sans arrêt, "ils" ne savent plus quoi trouver. ... Et "ils" (tous ces vrais NUISIBLES) sont toujours à notre tête, à nous diriger, à nous gouverner, à prendre des décisions de VIE ou de MORT sur le sort des individus, de la faune et de la flore (on fout tout en l'air, allez ! = À qui profite donc le crime ?!), sans que personne fasse rien, ne se bouge le cul, ne les déloge ; on les laisse en place, "ils" continuent de plus belle, "ils" ont la voie libre, font ce qu'ils veulent, etc.

Pour en revenir spécifiquement aux renard, autre lien vers une action complémentaire et peut-être de plus grande portée ("espoir"...) :

https://www.jaimelesrenards.fr/infiltration-chez-des-deterreurs-de-renardeaux#agir  

Compte-rendu d'une infiltration chez les massacreurs de renards, enfants de cinq ans conviés au "spectacles" et priés de participer à la mise à mort de bébés renards... Après on va dire des méchants terroristes islamistes qui décapitent devant les gosses... Je ne vois pas de différence. Mais "que font les services sociaux ?!" On ne les a pas encore retirés à leur parents, hein ?... Tiens, comme c'est bizarre, toujours deux poids deux mesures.

Faites défiler la page vers le bas avec la barre droite, vous avez un bouton qui vous envoie vers un formulaire de contact du ministère de...(quoi donc ?) afin de protester, avec un texte tout prêt à copier-coller mais que vous pouvez toujours modifier/adapter.

Tiphaine
Le 03/06/2020 à 21:44:08

Décidément le Covid19 n'a pas enseigné grand chose à certains humains. Comprendront-ils un jour qu'ils ne sont pas les maîtres de la Nature mais ses invités, au même titre que toutes les autres espèces ? Et que vouloir la dominer ne cesse d’accroître toutes sortes de déséquilibres.

Odile
Le 03/06/2020 à 21:41:23

Quelle honte de permettre de tels massacres !

Seule des SOUS-MERDES sont capables d'arracher des renardeaux à leur terrier avec des pinces en métal pour ensuite leur fracasser le crâne avec une pelle ou les faire dévorer par des chiens ! HONTE A EUX et tous ceux qui leur permettent ces ACTES IMMONDES !

Gilles
Le 03/06/2020 à 21:36:14

Il faut en terminer avec ces exterminations, que les chasseurs aillent s'amuser aux stands de tir et promènent leur chien sans armes et interdisez une bonne fois pour toutes cette pratique barbare et inutile qu'est la chasse sur et sous terre !
On en est arrivé à élever des animaux pour que des imbéciles, criminels en puissance fassent mumuse à les tuer Il faut que cela cesse!
La nature se suffit et se régule elle même sans notre intervention pour tout dérégler !
Lionel

Lionel Bécus
Le 03/06/2020 à 20:28:17

et après, Monsantos, Bayer vont vous vendre plein de raticides bien cher pour éradiquer les 14300 rongeurs qui ne seront pas mangés par les renards dans l'année .
ça marche du feu de Dieu , big pharma !!!

emmanuel chalumeau
Le 03/06/2020 à 19:45:03

si plus de renards alors que des rats!

Christophe Crouzet
Le 03/06/2020 à 19:23:49

Les renards participent à leur façon à limiter la maladie de Lyme qui devient fréquente et lourde de conséquences pour les malades.

Joelle Colin
Le 03/06/2020 à 18:59:56

À M le prefet de Seine maritime,
de la part de Colette Nusbaum
Je vous prie, M le Préfet, de renoncer à ce décret autorisant la tuerie de 1500 renards en plein cœur de l'été.
Le renard est accusé de propager des virus, ils sont si peu nombreux à répandre le mal que ça ne vaut pas le peine de le tuer. Les apprentis éleveurs de volailles en plein air se croient les rois de la ruralité propre, mais ils ne protègent pas leur élevage et commencent à être trop nombreux. Le renard permet de nettoyer les animaux malades et nuisibles, on peut lui faire confiance pour faire le ménage alors pourquoi nous en défaire par les leutenants de louveterie qui ont d'autres besognes plus respectables.
Je vous prie de refuser de mettre à mort ces goupils qui sont tellement révérés par les protecteurs de la biodiversité,
Respects,
Mme Colette Nusbaum

colette Nusbaum Vallet
Le 03/06/2020 à 18:42:05



QUELLE SALETE CE MEC !

Liliane PHILIPPE
Le 03/06/2020 à 18:19:31

Commentaire du site :
https://agriculture-de-conservation.com  
"On veut bien du carabe contre la limace. On veut bien de la coccinelle contre les pucerons...
Le renard, s’il prélève un ou deux perdreaux, se nourrit surtout de petits rongeurs et notamment du célèbre campagnol, parfois très envahissant dans nos culture et nos couverts.
La nature et tout particulièrement l’agro-écosystème a besoin de biodiversité. Et celle-ci passe par TOUS les éléments de la chaîne alimentaire. Sans en exclure un. Car c’est toute la chaîne qui s’en trouve affaiblie. Alors laissons le renard travailler pour nous… comme le ver de terre…
Pour rappel, un seul renard adulte peut, si on le laisse faire, se nourrir de 6 000 à 10 000 rongeurs dans l’année. De quoi réfléchir…"
Le renard est aussi un auxiliaire.

François GORIN
Le 03/06/2020 à 18:15:59

Abattre 1430 renards dans un seul département.Faut-il commenter et souligner l'absurdité de cette décision? Il n'y a aucun vaccin, aucun remède contre l'imbécillité.Une telle décision atteint ou dépasse et creuse encore les abysses de l'absurde. Hélas, je ne suis pas Camus pour en tirer un roman philosophique.

Mireille
Le 03/06/2020 à 16:44:11

Quand ce n'est pas le blaireau c'est le renard qui va permettre aux chasseurs de faire joujou avec les encouragement d'un préfet ! Quel est le but pour l'instant non déclaré de faire de tels cadeaux aux chasseurs ? Ont-ils besoin vraiment de ce sordide défouloir, et pourquoi ? Est-ce pour "ne pas perdre la main" et chasser toute l'année ? Parce que toutes les raisons invoquées ne tiennent pas la route...
Monsieur le Préfet, je suis profondément écœurée !

Liliane Girard
Le 03/06/2020 à 16:38:20

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !