actualité écologie

Annoncez la couleur !

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Hautes-Alpes : consultation publique relative aux 3 plans de gestion cynégétique

Mise en ligne du 13/05/2020 au 30/05/2020

consultation publique relative aux 3 plans de gestion cynégétique (sangliers, galliformes de montagne, petite faune) saison 2020-2021

Bilan de la cyberaction :

1978 participants

Consultation terminée

Présentation de la cyberaction :

En plus de son projet d’arrêté préfectoral d’ouverture et de clôture de la chasse saison 2020-2021, le préfecture des Hautes-Alpes propose à la consultation du public 3 autres projets relatifs à la chasse du sanglier, de la petite faune et des galliformes.
http://www.hautes-alpes.gouv.fr/consultation-du-public-preparation-de-la-saison-de-a2940.html  

Pour participer, il faut répondre à un questionnaire sur le site de la préfecture avant le 25 mai 2020.
http://enqueteur.hautes-alpes.equipement-agriculture.gouv.fr/index.php/139223?lang=fr  

Le projet relatif aux galliformes consiste ni plus ni moins à permettre de tuer des espèces menacées en déclin : le lagopède alpin, le tétras-lyre, la gélinotte des bois et la perdrix bartavelle.

Dans une étude de 2015, l’ONCFS affirmait pour la perdrix bartavelle : « Toutefois, malgré ces grandes capacités d’ajustement, il n’est pas sûr que les perdrix aient le temps de s’adapter aux nouvelles contraintes imposées par les changements écologiques et climatiques tels qu’ils se manifestent. L’espèce doit en effet faire face à une pénurie d’habitats favorables. »

Il est incompréhensible de vouloir permettre la chasse d’espèces qui sont sur le déclin et qui souffrent déjà d’une pénurie d’habitats favorables.

Il est totalement absurde de permettre la chasse du lapin de garenne alors que l’espèce est en déclin et que des opérations de repeuplement sont nécessaires pour maintenir ses effectifs.

Les chasseurs demandent l’ouverture anticipée de la chasse aux sangliers au 1er juillet 2020, et pendant toute la saison de chasse 2021. En résumé, les sangliers n’échapperont à la chasse que 2 mois.

Opposition à l’ouverture anticipée de la chasse pour les sangliers, ainsi qu’aux opérations d’agrainage qui sont contre-productives, puisqu’elles habituent les sangliers à consommer du maïs et favorisent la surpopulation par un apport excessif de nourriture.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet,
Je tiens à exprimer directement mon opposition à vos propositions
*concernant la chasse d’espèces qui sont sur le déclin et qui souffrent déjà d’une pénurie d’habitats favorables.
* à l’ouverture anticipée de la chasse pour les sangliers alors que c'est l'agrainage qui crée la prolifération.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

11 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Ya pas de questionnaire juste on prend tes coordonées...pour faire quoi? venir m'arreter?

Christophe Crouzet
Le 20/05/2020 à 21:38:48

Voici le texte mis dans la consultation publique. Je suis outrée d'une telle intention de chasse.

Je ne comprends pas que je sois obligée de répondre à une telle consultation publique ! Je suis choquée qu'en période de déclin drastique de la biodiversité en France, et dans le monde, de manière ALARMANTE, un préfet puisse envisager une minute un tel permis de destruction aggravée d'une biodiversité si fragile et menacée ??? Au nom de quoi ? De quels intérêts infâmes et pour le profit de qui ???
C'est totalement irresponsable car attaquer encore plus la faune et la flore naturelle qui nous reste, c'est adopter et augmenter un comportement prédateur destructeur de l'homme vis à vis des ressources de la planète, et nous plonger tous dans un bouleversement radical et définitif !
Mais peut-être voulez vous éradiquer toute vie sur terre ? Est-ce la votre projet de gouvernance ?

Jonquille
Le 18/05/2020 à 12:55:10

Monsieur le Préfet,

En tant que Haut-Alpin, expert en environnement et en biodiversité, titulaire d'une maîtrise des Sciences et Techniques de l’Environnement et de biologie, professionnel ski et montagne, vivant à l'année depuis toujours en montagne et grâce à la montagne aussi bien en France que dans le monde entier, je vous écris pour vous demander de vous démarquer de vos collègues et faire preuve de bon sens et de discernement au lieu de vous contenter d'ouvrir le parapluie et de céder aux directives destructrices du gouvernement à la botte des lobbys de la chasse, de la pestichimie et de la finance mondiale.
Alors, écoutez les gens, les vrais qui défendent la nature qui nous fait vivre et qui est le fond de commerce du département. Ne cédez pas aux demandes des chasseurs ultra-minoritaires dans ce pays (moins d'un million face à 65 millions de français dont plus de 86% contre la chasse et toutes les maltraitances animales). Refusez l'ouverture anticipée de la chasse, refusez de céder aux chasseurs uniquement motivés par la tuerie d'animaux (tous les animaux) qui n'ont rien de nuisibles car ce sont les chasseurs qui par leur bêtise insondable, leur goût du sang élèvent plus de 30 millions d'animaux (oiseaux, cervidés, ongulés, petits mammifères) en France pour les abattre une fois sortis, prétextant qu'il y a surpopulation! Écoutez les scientifiques, les biologistes et les gens du terrain qui ont une vision réelle et protectrice de ce qui nous fait vivre et qui fera vivre nos enfants et petits-enfants. Faites que les Hautes-Alpes, peuplées auparavant par des gens intelligents, réfléchis et fiers de leur département redeviennent ce qu'elles étaient et qui nous rendent notre fierté plutôt que verser dans la destruction organisée par les chasseurs qui veulent se prétendre être les seuls défenseurs de la nature et qui osent, avec la protection du gouvernement, aller dans les écoles se présenter comme tels !! Tuer en prétendant aimer, protéger et défendre !! Quelle ignominie et quelle mascarade cautionnée par nombre de vos collègues et par le gouvernement ! C'est la honte de la France. Merci pour votre considération à ma demande et votre réponse.
Avec mes remerciements et mes salutations distinguées.
Bertrand Camus
Professionnel ski /montagne diplômé d'état
Expert en environnement et en biodiversité
Maîtrise des Sciences et Techniques de l’Environnement et de biologie
Maîtrise de Chinois

Bertrand CAMUS
Le 17/05/2020 à 01:03:42

Action absolument nécessaire !!!!

francois steenhout
Le 16/05/2020 à 17:28:03

Halte aux pratiques barbares à l'égard du vivant.Halte aussi aux dérogations accordées en catimini aux chasseurs qui ne pensent qu'à détruire sous prétexte de "régulation".
Les blaireaux, renards et autres sont nécessaires aux écosustèmes et ont le droit de vivre !

Bérénice Dubois
Le 16/05/2020 à 11:12:51

les chasseurs veulent chasser toute l'année alors ils demandent des dérogations qui obtiennent car les préfets sont des servants de l'état
les randonneurs, les joggeurs, les naturalistes afin tous les promeneurs qui ont le droit eux aussi de se promener et d'utiliser la nature se retrouvent en danger à cause de quelqu'un qui veulent chasser toute l'année et tant pis pour les autres
à quand va-t-on réglementer la chasse à la faveur de tous ?
Nous aussi nous votons de l'oublier pas

brunoaydat
Le 16/05/2020 à 09:44:04

Les chasseurs sont un Etat dans l'Etat. Il faut que cela cesse.

Roland COMTE
Le 15/05/2020 à 18:23:01

La nature et les animaux sauvages ne sont la propriété de quiconque. Ils n'ont nullement besoin de gestionnaires, a fortiori de chasseurs pour qui gestion = destruction puis repeuplement avec des animaux d'élevage. La chasse est devenue une aberration !

ALAIN CLERMIDY
Le 15/05/2020 à 17:03:24

La splendeur humaine !

Jean-Yves Baudais
Le 15/05/2020 à 16:33:03

Trop de droits ,trop d'ouvertures aux chasseurs pour leurs sangliers d'élevage,et autres, pas de protection aux blaireaux, renards etc qui ne sont pas des nuisibles

bernadette bataille
Le 15/05/2020 à 15:51:56

C'est sur tous les territoires que les chasseurs redoublent leurs intentions; il faut un mouvement national anti chasse !!!

Lionel Bécus
Le 15/05/2020 à 11:55:34

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !