actualité écologie

Annoncez la couleur !

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Journal des Bonnes Nouvelles

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Rendez nous nos plages !

Mise en ligne du 06/05/2020 au 08/05/2020

En fin d’après-midi ce mardi 5 mai, les sénateurs ont voté pour l’autorisation d’accès dynamique aux plages dans de bonnes conditions sanitaires et de sécurité.

Bilan de la cyberaction :

1381 participants

Déconfinement : les plages bientôt ouvertes ? Le gouvernement lâche du lest

"La règle générale reste la fermeture, mais le préfet pourra autoriser l'accès aux plages, aux lacs et aux centres nautiques sur demande des maires. Les maires devront alors leur présenter un dispositif et des aménagements suffisants pour garantir la distanciation physique". Voilà ce qu’a explique ainsi Christophe Castaner en ajoutant "Cette décision est une nouvelle preuve de l'importance que nous accordons au dialogue permanent entre maires et préfets".

Il était un peu moins de 17h quand l’annonce tant attendue est tombée. Et dans la minute, les premières réactions se sont manifestées sur les pages Facebook des principaux collectifs mobilisés pour défendre la réouverture du littoral. Une victoire célébrée par exemple sur la page « Beg Meil Paddle Cup » « On a gagné face au gouvernement ».

Même enthousiasme sur celle du Collectif de la Terre à la Mer. Johan Prat, l’un de ses administrateurs de ce collectif finistérien, constitué fin avril, nous a confirmé cette grande satisfaction.

"On est content, c’est la première étape qu’on souhaitait pour tout le monde. Les choses évoluent tellement vite sur plein de sujets, il y a toujours de l’espoir. Le collectif s’est énormément investi, on a vraiment mené un travail de réflexion auprès des politiques. L’idée c’est aussi de montrer que les citoyens ont envie de participer à l’organisation de la vie d’après. On est là pour aider à prendre des décisions".

Grande joie aussi chez Anne Quéméré. La navigatrice qui était montée au créneau avec énergie et détermination, ressent un énorme soulagement, alors que cet après-midi, elle n’y croyait plus guère. "On n’est pas encore au ponton mais ça commence à sentir bon la mer" plaisante-t-elle. "C’est un premier grand pas parce qu’enfin on se réapproprie notre territoire, que chaque préfet et que chaque maire est capable de dire pourquoi on peut ouvrir ou non. J’avais un sentiment d’injustice, et l’impression qu’on ne traitait pas les gens de la même façon, les gens de la ville ou du littoral". L’occasion pour la finistérienne de saluer la mobilisation des maires, des députés qui ont réussi à faire évoluer la situation. La parole hier soir de Richard Ferrand président de l’Assemblée Nationale a sûrement été écoutée.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/deconfinement-plages-bientot-ouvertes-gouvernement-lache-du-lest-1826142.html  

Présentation de la cyberaction :

Après avoir retoqué le plan gouvernemental de déconfinement, présenté lundi par Édouard Philippe, les sénateurs ont voté, ce mardi, un texte en faveur de l’autorisation d’accès dynamique à la plage.
Le sénateur du Finistère Jean-Luc Fichet, qui était en séance, explique dans quelles conditions a eu lieu ce vote. « Ce texte a été adopté dans le cadre du projet de loi pour le déconfinement qui est en débat public actuellement. C’était un débat assez intéressant, chacun évoquant ses raisons. Les sénateurs originaires de départements rouges étaient plus réticents. Mais les arguments visant à dire que ce qui est vrai pour la montagne, les espaces naturels, la campagne, peut être vrai pour la plage, sans qu’on augmente les risques de propagation du coronavirus, ont pesé de tout leur poids dans les débats ».

Depuis le 17 mars dernier, date du début du confinement en France, les préfets des régions côtières ont du, à plusieurs reprises, interdire l'accès aux plages. Une situation qui a suscité l'émoi, d'autant que lors de son discours devant l'Assemblée nationale mardi passé, Édouard Philippe avait annoncé la prolongation de cette interdiction, au moins jusqu'au 1er juin prochain.
En réaction, les appels pour un accès raisonné au littoral se sont multipliés les derniers jours depuis la Bretagne, notamment via le hashtag #RendezNousLaMer.
"En Bretagne, nos plages sont nos parcs et jardins. Je plaide pour que, sous l’autorité des maires, nous puissions les rouvrir au plus vite sans prendre de risques pour notre santé", a par exemple tweeté jeudi le président de région Loïg Chesnais-Girard (PS).

Les élus montent au créneau
Les quatre départements de la Bretagne, première région littorale en kilomètres côtiers, sont classés en vert selon la carte publiée jeudi par le gouvernement en vue du déconfinement. Une situation confirmée ce vendredi par Jérôme Salomon lors de son point quotidien.
"Nos plages et nos côtes ne sont pas exactement les mêmes que celles de la Côte-d'Azur au regard de la faible pression de l'épidémie et de la configuration de la plupart de nos plages", constate pour l'AFP Loïg Chesnais-Girard

"A partir du 11 mai on pourra se promener dans un rayon de 100 km dans les parcs et les bois des départements 'verts' et on ne serait pas capable de le faire sur les grèves et les sentiers littoraux de Bretagne?", interroge Dominique Cap, président de l'association des maires du Finistère, qui a adressé un courrier au Premier ministre avec d'autres maires de la région.
Arrêté
De même, souligne encore ce dernier, "on aura le droit de faire du vélo seul mais pas de canoë-kayak ni de planche à voile, et les pêcheurs de plaisance ne pourront pas non plus sortir, c'est illogique".
"Il faut que l'ouverture redevienne la règle et la fermeture, via un arrêté, l'exception", plaide Dominique Cap, faisant la différence entre "une plage urbaine lors d'un pont ensoleillé qui peut poser problème", et l'accès aux milliers de kilomètres du littoral sauvage.
Alain Cadec, président LR des Côtes d'Armor, milite, lui, pour un accès organisé" aux plages "dans le respect des préconisations sanitaires et sous l’autorité des maires".

Une pétition lancée mardi à destination des quatre préfets de la façade atlantique réclame une réouverture des plages du littoral "pour les surfeurs, les nageurs, les joggeurs, les promeneurs et toute autre personne pratiquant une activité physique pour une durée déterminée sans regroupement".

La navigatrice Anne Quéméré, qui réside dans le Finistère, s'est dite "en colère et sidérée", dans Ouest-France, par la décision du gouvernement. "Lorsqu'ils ont interdit la pratique des sports de loisirs pour se focaliser sur les priorités, les évacuations sanitaires ou les secours (...) je l'ai très bien compris, mais marcher sur une plage, franchement je ne vois pas très bien où est le danger", explique-t-elle.
Dans un communiqué, l’Association des ports de plaisance de Bretagne a également souhaité un retour "à la liberté de navigation" dès le 11 mai.

Nous vous proposons d'interpeller vos députés pour faire remonter cette demande à l'exécutif

« Rendez-nous nos plages » : une initiative citoyenne le 11 mai à Binic
https://actu.fr/bretagne/binic-etables-sur-mer_22055/rendez-nous-plages-une-initiative-citoyenne-11-mai-binic_33425477.html  

Déconfinement: les plages resteront fermées le 11 mai, le gouvernement s'explique
https://www.huffingtonpost.fr/entry/deconfinement-les-plages-resteront-fermees-le-11-mai-le-gouvernement-sexplique_fr_5eb18444c5b6a15b6f469aa4  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur
A partir du 11 mai on pourra se promener dans un rayon de 100 km dans les parcs et les bois des départements verts et on ne serait pas capable de le faire sur les grèves et les sentiers littoraux ?
Je réclame une réouverture des plages du littoral pour toute personne pratiquant une activité physique pour une durée déterminée sans regroupement.
Attentif à vos votes, je vous prie d'agréer mes salutations citoyennes.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

15 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Plages : cap vers l’ouverture, mais pas lundi
https://www.letelegramme.fr/morbihan/erdeven/plages-cap-vers-l-ouverture-mais-pas-lundi-09-05-2020-12550000.php  

Alain UGUEN
Le 10/05/2020 à 07:47:57

Ce sont des actions incohérentes où nous sommes considérés comme des enfants en bas-âge et non comme des adultes responsables et conscients de nos responsabilités !. . .Les politiques du gouvernement se moquent vraiment de nous tous !

Monique MERIC
Le 09/05/2020 à 22:35:25

au lieu de s'intéresser aux plages ils feraient mieux de s'intéresser aux supermarchés ou les gens se croisent dans tous les sens à moins d'un mètre en portant des masques "faits maison" à l'efficacité douteuse et qui sont de véritables bouillons de culture à virus

DOMINIQUE BOUTS
Le 09/05/2020 à 04:42:56

En Espagne, (sud) ils ont passé une plage à 'eau de javel...Même Trump n'y avait pas pensé !...des fois que les puces de mer transmettent le covid ?

corinne Ibarretche
Le 07/05/2020 à 15:58:48

reouvertures des plage et de toute la vie !! totale arret du confinement! ou avez vous vu qu'on attrape la grippe a la plage?? on attrape la grippe si on est en mauvaise santé et on en meure uniquement si on est en tres mauvaise santé!! tout ceci est grand guignolesque et une abberation medicale ..................les etrangers vont avoir le droit de se balader et pas nous?? ...............on peut prendre le train ou l'avion mais faire plus de 100 km avec sa voiture?? ils ne savent plus quoi inventer pour tuer les petits et engraisser les grosses compagnies ..et nos petits restos ?et nos petites vacances pas trop cheres en camping mais tres bonne pour la santé!!!!!!!,, confiner les gens c'est le pire pour la santé .....les pays qui ne l on pas fait s'en sortent tres bien!

beatrice noel
Le 07/05/2020 à 15:14:10

Les mesures "illogiques" sont très en vogue actuellement!!!

Nos "chef" nous considèrent comme des "enfants irresponsables"..... Pourtant, dans une petite ville comme celle où je demeure, les personnes que je peux croiser "tiennent leurs distances", comme, déjà un réflexe bien digéré
La fréquentation des plages, comme les espaces naturels en général pourraient, me semble-t'il, être rendu aux citoyens...

Certains responsables, grâce à l'état "d'urgence sanitaire" qui sévit actuellement, se "régale" de l'autorité que leur confère cette situation?...

Je crains que l'espace de nos libertés soient encore restreint après un retour à la "normale" (mais quand?...).
Il y a des antécédents pas si lointains à ce rétrécissement des libertés individuelles!!!

Déconfit
Le 07/05/2020 à 13:46:39

Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi les forêts seront ouvertes partout, les parcs et jardins dans les zones vertes seulement et les plages nulle part... Il y a un virologue dans la salle ? Un LREM ?
Un bon site basé sur les données gouvernementales fait le point sur ce qui changera : https://www.cartedudeconfinement.fr/  

Et pour les forêts côtières, c'est quoi ? Évidemment dangereux donc fermé, évidemment non dangereux donc ouvert ou plus probablement à la tête du client (et plus encore du contrôleur) ?

Pour qu'une loi soit respectée, il faut qu'elle soit respectable.

Bibi
Le 07/05/2020 à 13:21:46

Des le premier jour du confinement ça sentait le souffre et la manipulation sur fond de mensonges....La suite des événements ne laisse plus aucun doute quand aux volontés politiques de contrôler ficher et tout interdire y compris marcher solitaire et libre !!! Du jamais vu ! Inquiétant pour la suite......

remi labous
Le 07/05/2020 à 13:20:38

En complément à mon dernier lien, toujours Valérie Bugault, vous allez TOUT comprendre, lisez !

https://strategika.fr/2020/04/01/geopolitique-du-coronavirus-entretien-avec-valerie-bugault/  

Tiphaine
Le 07/05/2020 à 11:56:40

Cette interdiction des places est totalement absurde! Comme si la seule vision possible des plages était celle de foules entassées le 15 Août, où, comme aurait dit Fernand Raynaud "chacun a droit à son mètre carré". On se calme!

Jean Pierre Meyran
Le 07/05/2020 à 10:35:06

stop à l'infantilisation des citoyens!

Françoise Ribau
Le 07/05/2020 à 09:37:20

11 mai : ces maires du littoral qui veulent rouvrir les plages
https://www.lci.fr/population/video-11-mai-ces-maires-du-littoral-qui-veulent-rouvrir-les-plages-2153095.html  

Côte basque: le casse-tête de la "libération" des plages
http://www.aqui.fr/societes/cote-basque-le-casse-tete-de-la-liberation-des-plages,20135.html  

Pour le gouvernement, la réouverture des plages créerait une "tentation"
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/pour-le-gouvernement-la-reouverture-des-plages-creerait-une-tentation_2125459.html  

Accès aux plages : LREM a son idée
https://www.ouest-france.fr/bretagne/acces-aux-plages-lrem-son-idee-6827161  

Réouverture des plages : pour le maire d'Arzon, "il faut faire appel à la responsabilité de chacun"
https://actu.fr/societe/reouverture-plages-le-maire-darzon-faut-faire-appel-la-responsabilite-chacun_33462032.html  

Accès aux plages : Richard Ferrand fait confiance aux préfets et aux maires
https://www.letelegramme.fr/dossiers/a-quand-la-reouverture-des-plages/acces-aux-plages-richard-ferrand-fait-confiance-aux-prefets-et-aux-maires-06-05-2020-12548571.php  

Alain UGUEN
Le 07/05/2020 à 07:55:48

Vous en voulez d'autres ?

https://www.youtube.com/watch?v=AKaXg5755lk  

"Tout se tient", et ça remonte à loin.

Tiphaine
Le 07/05/2020 à 00:18:37

Lien utile en complément :

https://swprs.org/coronavirus-un-medecin-suisse-parle/  

Tiphaine
Le 06/05/2020 à 23:42:55

Y'en a marre de toutes ces absurdités bureaucratiques.

Et il n'y a pas de risque pour la santé ! On s'est fait avoir sur toute la ligne avec ce Covid (certes nouveau venu, mais moins dangereux au final que la grippe et bien d'autres choses, on a fait monter la peur en mayonnaise) qui n'est à craindre que pour une fraction de la population, population qu'il est tout à fait possible de préserver QUAND ON S'EN DONNE LES MOYENS. Mais quand un pouvoir malfaisant en place a décidé pour tout un pays qu'il n'y avait, une bonne fois pour toutes, pas de moyens pour la population - les gens coûtent trop cher, pensez ! - on en arrive à la situation sanitaire ubuesque qu'on a observée au cours de ces deux mois. Il ne faut pas se tromper de responsables ! Ce n'est pas le Covid qui nous a fichu là-dedans. Ce n'est qu'un prétexte commode qui a bon dos.

RÉVEILLEZ-VOUS !

Alors assez d'infantilisation, d'interdictions, de culpabilisation, de verbalisations, d'injonctions, de surveillance... CESSONS DE NOUS APLATIR DEVANT L'INACCEPTABLE !

Voyez ce qui se passe ailleurs en Europe, des députés osent dire les choses tout haut, des citoyens se révoltent, refusent :

https://www.youtube.com/watch?v=AWnjUZfdVdM  

Et l'émission d'aujourd'hui, pour un retour en arrière... :

https://www.youtube.com/watch?v=k8Kue_CYW5c  

Tiphaine
Le 06/05/2020 à 23:15:08

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !