actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Les 10 jours verts Transacteurs

Annoncez la couleur !

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Usine d'embouteillage d'eau de Mérens STOP à l’utilisation de bouteilles en plastique

Mise en ligne du 11/11/2019 au 05/03/2020

A un moment-clé des décisions à prendre vis-à-vis de nos orientations de consommation, de production et de type industriel à développer, nous apprenons qu'une société appelée Compagnie des Pyrénées, va implanter une usine d'embouteillage d'eau de source en bouteilles plastiques à Mérens (09).

En PET ! Et 30 à 80 millions de bouteilles par an !

Bilan de la cyberaction :

3128 participants

Présentation de la cyberaction :

Ce village d'Ariège, Mérens, implanté dans une étroite vallée, voit passer dans ses rues étroites des milliers de véhicules par jour vers l'Andorre et l'Espagne.

Alors pourquoi dire STOP au développement d'un petit village d'Ariège ? D'abord parce qu'il sera impacté au premier chef par ce bouleversement industriel. Ses habitants sont déjà en constante insécurité routière ; une noria de camions supplémentaire va les impacter encore plus.

Parce qu'il s'agit ensuite d'une industrie dont nous ne voulons plus. Quand on fait le triste constat que nous avons aujourd'hui dans les mers et océans du monde un 7ème continent de plastiques et qu'en 2050, il y aura plus de plastiques que de poissons...
Des études récentes ont montré qu'il pleut et neige du plastique dans les Pyrénées Ariégeoises sous forme de microparticules (comptes quotidiens relatifs de 249 fragments, 73 films et 44 fibres par mètre carré).

Contre-coup désagréable à cette concession d'exploitation industrielle: la com-com va stopper le libre accès du public à la source de ce même captage sur le GR Mérens-L'hospitalet. Les randonneurs et les consommateurs habituels n''auront qu'à acheter les bouteilles de l'usine voisine !
Enfin, l'investissement d'infrastructure routière pour ce projet anachronique sera de 4,5 millions d'euros pour la communauté des communes.
Mais il y a aussi le coût pour le SMDEA (syndicat départemental de l'eau) pour 595.000 euros de rénovation de la canalisation que les usagers ariégeois paieront dans le prix de leur eau du robinet !!! Un comble.

Aidez-nous à dire STOP à la production de 30 à 80 millions de bouteilles en plastique PAR AN !!!

Voir aussi d'autres combats gagnants suite à mobilisation
Divonne: l'usine d'embouteillage tombe à l'eau
https://www.lacote.ch/articles/regions/district-de-nyon/divonne-les-bains-l-usine-d-embouteillage-tombe-a-l-eau-864322?fbclid=IwAR3Hvd5FPXgrQk0Nquc4hGV7wUxiODVIUYbAahliKe7eCowjOkKJMp5aVw0  

cyberaction : L'eau de Vittel ne coule pas de source
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php?id=2971  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur

Triste constat : nous avons aujourd'hui dans les mers et océans du monde un 7ème continent de plastiques et en 2050, il y aura plus de plastiques que de poissons.

Il est grand temps de stopper partout cette course effrénée à la marchandisation de l'eau qui prive de son accès libre à TOUS

STOP à la plastification qui mène à la destruction des océans et

STOP À LA FUTURE USINE DE BOUTEILLES D'EAU EN PLASTIQUE à MÉRENS en ARIÈGE !

Je compte sur votre sens des réalités et de la préservation de la santé des citoyens comme celle de la nature, pour veiller à l'arrêt de cette production néfaste et à garder intact l'accès aux sources pour tous.

Merci de votre attention.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

33 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Je vais imprimer le tract et le distribuer autour de moi et faire suivre par internet
Michel ZOIA

Zozo
Le 01/04/2020 à 10:53:24

Merci Jacques pour la Thinkerview sur l’agroalimentaire vu de l’intérieur, avec Christophe Brusset. Le journaliste est pénible d'interrompre sans cesse et souvent sans que ce soit pertinent, mais les propos de Christophe Brusset sont édifiants. Ça donne envie d'acheter ses livres, bien qu'on sache quand même tout cela, mais c'est bien de le réentendre.

Andrée Battaglieri
Le 05/01/2020 à 02:44:05

Nous devons pouvoir garder et gérer notre eau dans nos communes si la population le souhaite. Et elle le souhaite. Cessez d'envoyer les compétences aux Comcom et aux syndicats mixtes.. cessons les partenariats public-privé qui s'avèrent comme par hasard toujours plus favorables aux privés qu'au public. Cessez de vendre les biens de l'état. Cessez de vendre nos biens. Vous volez le bien des citoyens, ce sont eux-elles qui l'ont payé avec leurs impôts. Vous venez du privé faire la politique pour le privé. Retournez au privé et restez-y.

Andrée Battaglieri
Le 05/01/2020 à 00:33:02

L'eau est notre bien commun le plus essentiel. A nous toutes et tous de nous unir pour empêcher la main mise des privés et des syndicats mixtes sur nos ressources locales et naturelles. Aux communes et aux habitant.es de gérer leurs sources, leurs torrents et leurs puits!
Pour cela, nous positionner dans nos instances locales, communes, départements, et être clair.es: non c'est non!

Hournon
Le 20/12/2019 à 16:21:49

Je signe, tout émettant des réserves:l'eau serait embouteillée dans des bouteilles en verre, qui iront dans des conteneurs de recyclages, c'est à dire pour la plupart: broyées et refondues pour en faire des nouvelles...
On élimine le plastique, tout en augmentant la consommation de carbone(350 à 500g la bouteille de 1 litre en plus à transporter...)

Exemple: sur 24t d'un semi remorque plein de bouteilles d'eau conditionnées en verre, on aura 6 à 8 tonnes de verre et 16 à 18 tonnes d'eau... au lieu de 23,5 tonnes d'eau avec des bouteilles de 35g en PET ?

Est-ce vraiment un bon calcul si on sait que les bouteilles d'eau (35g/1,5L)font partie des plastiques les plus aisément recyclables...

Est-ce qu'on est pas en train de se tirer une balle dans le pied en éliminant ce que nous savons recycler ?

DENIS PUGNERE
Le 10/12/2019 à 14:06:50

Nous sommes mis à l'eau du robinet. Plus de plastique, économique et de qualité. Pour les bulles nous avons acheté un appareil un Sodastream

Pascal LE ROUX
Le 30/11/2019 à 18:16:47

Le plastique empoisonne l'homme : Sus au plastique!

Anne-Marie BANGUILLOT
Le 29/11/2019 à 13:42:57

A VITTEL la nappe captive qui alimente les habitants est en déficit à cause de la surexploitation par Nestlé Waters (1 Milliard de L/an sont prélevés par l'embouteilleur sur cette nappe). Grâce à l'action du Collectif eau 88, l'état vient d'annuler la "solution" des autorités (laisser la nappe à Nestlé et alimenter la collectivité avec de l'eau venue d'ailleurs).La lutte n'est pas finie, car on ne connait pas pour l'instant quelles vont être les autres "solutions" des autorités.La loi donne la priorité de l'usage de l'eau aux habitants. La ressource est aujourd'hui VITALE pour les générations présentes et futures. L'eau c'est pour la VIE, pas pour le PROFIT !! Soutien total au collectif contre l'embouteillage à Mérens. A Vittel et à Divonne les Bains, des collectifs ont obtenu des résultats contre le pillage de l'eau par les industriels. Ne laissez pas faire !

Annie Barthélemy
Le 26/11/2019 à 14:11:20

A Vittel, cela fait un siècle et demi que des minéraliers (une famille d'industriels puis Nestlé depuis 50 ans)puisent dans les nappes du secteur. En sept générations, les ressources en eaux se retrouvent en voie d'épuisement, les arbres meurent en raison du manque de pluie mais aussi du manque d'eau dans les nappes souterraines, certains villages sont contraints de se faire ravitailler en eau par camions, des fissures apparaissent sur les maisons... Malgré cela, malgré le changement climatique, les autorités et la majorité des élus en place continuent de permettre à Nestlé de puiser l'eau pour l'embouteiller et expédier ses bouteilles plastique polluantes à des milliers de km. Cette prédation de l'eau s'opère à coups d'influences, de conflits d'intérêt, de verdissage, de chantage à l'emploi... Voilà où nous en sommes. Quand il n'y aura plus d'eau, Nestlé s'en ira en laissant derrière elle une ville morte. Alors les habitants de Merens ont bien raison de refuser l'installation d'un embouteillage, de se battre pour la défense de l'eau bien commun. A Vittel, un Collectif est en lutte depuis 4 ans et a obtenu des résultats encourageants même si le combat est très inégal. Je veux dire à ces habitants de Mérens tout mon soutien. STOP à l'embouteillage de Mérens. L'eau, c'est pour la vie, pas pour le profit ! leauquimord https://www.facebook.com/leauquimord  
https://www.leauquimord.com/  
https://www.youtube.com/channel/UCniUiJVvMND7isWyVZ4T4Sg  

leauquimord
Le 26/11/2019 à 05:42:31

Pourquoi financer des industries polluantes, qui privent les citoyen.nes d'un accès à une source d'eau potable, alors que nous avons un besoin urgent d'entreprises spécialisées dans le recyclage ???

Yavanna
Le 18/11/2019 à 14:42:13

ça ne devrait pas exister. L'eau en bouteille est un scandale. Commençons par cesser de piller et de polluer les nappes phréatiques. Changeons de modèle agricole.

Daniel DANIEL
Le 16/11/2019 à 23:38:20

Important!
Ce qui l'est plus encore est le boycott des bouteilles, emballages et sur emballages plastiques... et là chacun (individu) est concerné, et peut AGIR. Regardez votre poubelle de tri. Commencez à faire vos Yaourts ou les acheter en pots verre. Buvez de l'eau du robinet, elle est en général aussi 'bonne' que la bouteille, etc..

Soyons INDIVIDUELLEMENT Eco citoyen/individu.

Marcel BOYER
Le 14/11/2019 à 11:44:10

Je suis un porte parole du collectif eau88, qui se bat depuis 4 ans contre la surexploitation de la nappe de vittel par Nestlé et qui est responsable d'un déficit pour cette nappe d'environ 30 milliards de litres depuis 1992, au point que l'AEP des populations est compromise. Nous avons remporté une première victoire avec la décision de l'Etat d'abandonner le projet de pipe line pour approvisionner les populations locales mais ce n'est pas terminé car Nestlé exploite aussi la nappe supérieure elle aussi certainement en danger...
Je vous invite à aller sur le site l'eauquimord qui vous donnera tous les détails ainsi que les actions que nous avons déployées y compris en relation avec Divonne, le Canada, les USA...
Nous sommes au début d'une lutte citoyenne nécessaire pour protéger notre ressource en eau des appétits mercantiles.
Le marché de l'eau en bouteille est florissant à cause notamment de l'incapacité des pouvoirs publics à protéger les captages (autorisation des pesticides dans les périmètres de protection par ex!) et l'obligation de traitements qui rendent imbuvables l'eau du robinet.
Divonne, Vittel, Volvic, Mérens...même combat!

vivikjeff
Le 14/11/2019 à 10:37:08

j' ai fait des recherches sur cette usine d'embouteillage ; elle va être dirigée par deux types qui ont une holding à Paris; c'est donc une affaire de fric , ils veulent surtout qu'on paye "l'eau d'ici"; les pétitions c'est bien mais on peut aussi être plus offensifs et offensives en pourrissant leur projets
il y a qq temps on a fait une manif à ax pour la ligne sncf de la tour de carol et le maire de ax qui était pour la ligne a dit que pour lui cette ligne était cruciale pour l'usine ; on a été un peu sur le cul on n'a pas osé lui rentrer dedans ce jour là mais à quoi ça sert de défendre le service public du rail si c'est pour privatiser l'eau !!!
marianne

lazarre
Le 13/11/2019 à 19:25:53

L'eau en bouteille plastique est dangereuse pour la santé, la matière étant fabriquée à partir de composés chimiques contaminant l'eau

Il existe aussi des moyens peu coûteux pour que chacun obtienne une eau de bonne qualité

malu
Le 13/11/2019 à 11:45:43

j'ai pour projet de faire diminuer en Ariège et ailleurs les déchets dus au suremballage et aux bouteilles plastiques et même verre qui devraient être réutilisable et non faussement recyclées en d'autres bouteilles!!! je suis contre cette guerre de l'eau que l'on nous impose sous de faux prétextes alors qu'en fait cette eau servira surtout à refroidir plus de réacteurs nucléaires et à faire plus de neige artificielle!!!

Lamizana Sabine
Le 13/11/2019 à 11:14:32

je cherche depuis des années de l'eau en bouteilles de verres consignées. Auriez-vous une réponse à me donner.?

ANNICK GROU
Le 13/11/2019 à 09:11:36

ce qui est pénible c'est que malgré les PLANS EAUX de l'Etat, avec des agences et beaucoup de pub de capitaux d'efforts, la dégradation incroyable de la qualité de TOUTES les eaux de surface.
C'est évidement une 'source' de maladies.
On peut être certain que c'est utile aux capitalistes mais pas à la population !
On est vraiment dans la situation de suicide collectif en continuant avec le capitalisme de ces ultra-riches.

Regardez la vidéo Thinkerviw L’agroalimentaire vu de l’intérieur, intoxication ? Christophe Brusset
C'est Hallucinant !
Même esprit : l'empoisonnement de la population ne dérange pas l'Etat, je veux dire nos élus !!
"NOS" et "ÉLUS" ??
Absurde !

jacques
Le 12/11/2019 à 19:47:28

Retour aux bouteilles en verre consignées !

Hélène Bureau
Le 12/11/2019 à 18:11:24

Du plastique et encore du plastique alors qu'à l'heure actuelle on souhaite diminuer et ts ces camions qui vont et viennent,vive la pollution!

Christiane Huard
Le 12/11/2019 à 17:50:13

Place au verre, à la consigne! Le plastique à usage unique, ça suffit!!!! Le verre cassé (appelé calcin) se recycle presque indéfiniment, sans perdre ses qualités et conduit même à une économie notable d'énergie lors de la fonte de celui-ci.
Le sable seul serait beaucoup plus énergivore!

cactus
Le 12/11/2019 à 15:49:33

je suis 10% pour le retour des bouteilles consignées et une qualité de l'eau au robinet qui ne justifierais plus l'achat d'eau croupie car l'eau en bouteille n'est ni plus ni moins que ça:de l'EAU CROUPIE.quand je pense qu'il n'y a pas 50 ans tout le monde n'avait pas l'eau courante a domicile et en 1950 le progrès c'était d'avoir l'eau sur le pallier....

dudu
Le 12/11/2019 à 14:58:39

Stop a des investissements privés qui volent aux citoyens leur " propriété", l'eau est à tout le monde, pas l'eau en bouteille .
Stop au plastic et au bétonnage

bern
Le 12/11/2019 à 13:39:13

Pour Divonne (citée en exemple par Alain), les raisons politiques du revirement de la mairie sont essentiellement liées à la pression populaire (rare dans cette ville paisible où une population bourgeoise vit très bien son entre-soi) menée au niveau local, et notamment auprès des maires des communes voisines qui se sont très tôt inquiétés des conséquences de l'accroissement du trafic sur des routes déjà dangereuses (notamment au niveau du défilé du Fort l'Ecluse, les communes voisines suisses ayant indiqués qu'elles n'accepteraient pas un seul passage de camion sur leur territoire).
Les raisons juridiques, elles, sont liées à une délibération du conseil municipal prise sur la base d'informations manifestement insuffisantes voire fausses concernant le porteur de projet, notamment en ce qui concernait le plan de financement.
N'hésitez pas à prendre contact avec le collectif "eau bien commun" qui a porté la contestation à Divonne, ainsi qu'avec ceux de Vittel qui ont réussi à empêcher Nestlé d'accroître ses prélèvements au détriment de la population locale (https://www.linfodurable.fr/environnement/vittel-un-collectif-dassociations-entrave-nestle-waters-14269).  

Léonard
Le 12/11/2019 à 10:41:01

Effectivement, pour une nouvelle usine, il faut d'abord respecter au mieux les règles écologiques ! Donc PLUS de bouteilles en plastiques et création de circuit de RECYCLAGE des bouteilles en verre vides, circuit court évidemment !

Christian Rozé
Le 12/11/2019 à 10:40:48

L'eau est le lien à toute vie sur terre. Si l'eau n'est pas "la vie", la vie ne peut néanmoins exister sans elle. C'est la même eau qui circule sur toute la planète, et l'eau douce provient de l'évaporation des océans et des forêts, qui transformée en nuages, arrive en pluies pour abreuver la vie. Ne pas comprendre le cycle de l'eau est une erreur fatale, qui autorise l'homme à exercer sa force géologique sut toute la planète, sans respecter les lois de la nature qui reposent essentiellement sur la biodiversité et la capacité de la nature à se régénérer : cherchez l'erreur ! Nous devons vivre AVEC la nature et cesser de l'exploiter et d'agir contre elle en détruisant ses écosystèmes fonctionnels. Sans comprendre son fonctionnement, c'est agir sans l'aimer finalement !

sabine
Le 12/11/2019 à 09:52:07

La stupidité et l'avidité des dirigeants qui encouragent et autorisent de tel projet sont incommensurables. Il est temps qu'ils songent aux conséquences présentes mais aussi futures de leurs décisions. Mais les élus sont dans leur grande majorité à courte vue: celle de leur mandat et du suivant qu'ils souhaitent obtenir. Une politique mortifère que nous rappelle, dans un tout autre domaine, le tremblement de terre d'hier en Ardèche et Drôme à proximité d'établissements nucléaires construits dans une ligne de faille, le sillon rhodanien, et dont Haroun Tazieff en son temps avait relevé la dangerosité. Malgré les fuites de Tricastin a-t-on mis en garde la population contre le risque nucléaire? Distribué des comprimés d'iode?
Dans le cas des micro-particules de plastique, le danger est partout, constant, insidieux mais les élus continuent à vouloir l'ignorer. Et je n'aborde pas la question de la privatisation des terres publiques cédées à des sociétés privées au détriment des promeneurs, randonneurs, amoureux de la Nature. Un projet inepte.

Mireille
Le 12/11/2019 à 09:31:55

encore des industriels completement irresponsables

beatrice coudry
Le 12/11/2019 à 09:28:06

On constate que toutes ces stés d'eau prospèrent sur notre dos, en mutualisant les pertes (les réseaux les routes ben c a nos frais et que pour elles en plus !) et en PRIVATISANT les benefices! avec lesquels elles graissent la pate des élus, paient grassement leurs directeur, font de la pub et que sais je encore (aide a des clubs de ??)

IL EST TEMPS DE REPRENDRE LA MAIN SUR LES BIENS PUBLICS. VIVE LE SERVICE PUBLIC UN FONCTIONNAIRE C PAS CHER UN DIRECTEUR ET DES ACTIONNAIRES C TRES CHER

Nathalie WAIBEL
Le 12/11/2019 à 09:24:27

Pour de l'eau de qualité partout, au robinet, dans la nature mais pas dans des bouteilles en plastique pour le plus grand profit privé des marchands d'eau.

Henri Delrieu
Le 12/11/2019 à 08:42:22

Stop au bétonnage des montagnes. Projet mortifère du siècle passée
Un autre projet possible pour valoriser les richesses naturelles des Pyrenées.

zézé
Le 11/11/2019 à 11:39:09

Il est incompréhensible que des "responsables" industriels ou politiques puissent encore décider d'investir dans de telles installation, promouvant les emballages plastiques, les médias ont pourtant fait leur travail sur ce thème, personne ne peut dire "je ne savais pas", alors ?
De telles décisions devraient faire l'objet d'une plainte pour dommage à la planète... Scandaleux.

Bernard Pothier
Le 11/11/2019 à 10:29:33

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !