actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Annoncez la couleur !

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Fukushima: appel contre l'acquittement d'anciens patrons de Tepco

Mise en ligne du 03/10/2019 au 31/12/2019

Les avocats de personnes évacuées de la région de Fukushima ont fait appel du jugement concernant trois anciens dirigeants de la compagnie Tepco, acquittés le 19 septembre. Les trois hommes étaient accusés de négligence face au risque de tsunami.

Bilan de la cyberaction :

2338 participants

Présentation de la cyberaction :

Le président de Tokyo Electric Power (Tepco) au moment de la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011, ainsi que deux vice-présidents à l'époque, sont les trois seules personnes physiques à avoir été poursuivies au pénal dans l'épineux dossier de la responsabilité de ce désastre.

"Les avocats ont interjeté appel aujourd'hui", a déclaré lundi une porte-parole du tribunal de Tokyo.
Selon les plaignants, ils auraient dû cesser l'activité de la centrale de Fukushima Daiichi bien avant 2011, sur la base d'informations faisant état d'un risque de tsunami dépassant les capacités de résistance du site.

Des milliers de "décès liés"

Cependant, le tribunal de Tokyo a estimé en première instance que les données à leur disposition avant le drame ne permettaient pas de prévoir avec certitude un tsunami d'une telle ampleur.

Le raz-de-marée a causé la mort de 18'500 personnes dans le nord-est du Japon, tandis que l'accident nucléaire en lui-même n'a fait aucune victime sur le coup. Il a en revanche entraîné plusieurs milliers de "décès liés", reconnus par les autorités comme des morts dues à la dégradation des conditions de vie des personnes évacuées de la région.

Les trois anciens dirigeants de Tepco étaient ainsi spécifiquement poursuivis pour une quarantaine de ces "décès liés": des patients d'un hôpital proche de la centrale nucléaire, qui avaient été évacués dans des conditions effroyables juste après le tsunami.

PROCÈS DE FUKUSHIMA: TROIS ACQUITTEMENTS QUI SCANDALISENT
https://www.charentelibre.fr/2019/09/20/proces-de-fukushima-trois-acquittements-qui-scandalisent,3488611.php  

Accident nucléaire de Fukushima : le Japon publie les taux de radiations
http://www.leparisien.fr/environnement/accident-nucleaire-de-fukushima-le-japon-publie-les-taux-de-radiations-30-09-2019-8162853.php  






La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Premier Ministre,
Par l'intermédiaire de son ambassadeur à Paris
Par la présente je tiens à vous faire savoir mon incompréhension devant la relaxe des 3 dirigeants de TEPCO qui auraient dû cesser l'activité de la centrale de Fukushima Daiichi bien avant 2011 et éviter ainsi plusieurs milliers de "décès liés".
Dans cette attente, Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, mes salutations distinguées.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

10 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


STOP AU NUCLEAIRE ICI ET PARTOUT
Générateur de catastrophes gigantesques dont l'impact est universel Arretez cette horreur.

Jacques Leray
Le 06/12/2019 à 18:56:39

Cela aura des conséquences désastreuses et pour très longtemps.
Les produits radioactifs sont toujours déversés en mer.

OM GG
Le 28/10/2019 à 17:12:29

Je ne signe pas,car les responsabilités sont bien plus collectives, et le dossier complexe. On est loin d'en avoir réellement connaissance. La justice japonaise a la mesure des faits. Laissons-la décider.

Claudia
Le 19/10/2019 à 00:24:37

Les responsables doivent rendre des comptes face aux victimes et à la planète Terre. et ils doivent être très sérieusement sanctionnés, à la mesure du désastre

gawe
Le 04/10/2019 à 13:20:05




Certains parlent de droits et devoirs!
Il s'agit uniquement de responsabilité lorsqu'on occupe une fonction: il existe des risques inhérents à celle-ci, qui que l'on soit, où que l'on soit.......

mondo
Le 04/10/2019 à 11:14:11

Non aux négligences face au grand danger nucléaire !!!

Monique ewande
Le 03/10/2019 à 17:49:39

Hummm... Bien sûr que je signe, quand on a des responsabilités aussi lourdes que celle de diriger ce genre d'établissement hautement dangereux, la moindre des choses est d'être capable d'extrapoler, et donc d'avoir un minimun d'imagination. Ce que je reprocherai toujours à ce genre de personnes, tant les politiques que les "hauts-fonctionnaires" que les financiers, c'est de MANQUER D'IMAGINATION. Tout ce beau monde aurait bénéficié à lire un peu (ou beaucoup) de livres de science-fiction. Il n'est pas trop tard pour s'y mettre. TOUT Y EST !!!
A part ça, on pourrait aussi voir du côté du constructeur (suivez la piste...), des architectes, etc. Voir ce qui se passe chez EDF actuellement, et depuis des années.

Anne
Le 03/10/2019 à 16:41:59

ces hommes ont des postesélevés dont ils profitent à tout va, sans vouloir en subir les conséquences !
ils sont pourtant responsables !

béatrice jung luijken
Le 03/10/2019 à 16:16:41

Je signe.

Quand on sait combien l'irresponsabilité règne dans le nucléaire ici et ailleurs, on ne peut pas accepter un tel jugement.

Il existait l'information que de tels Tsunamis sont arrivés, des stèles intelligemment mise en place en témoignent, quand on sait qu'un ingénieur a MIS EN GARDE l'entreprise pour dénoncer une hauteur de digue insuffisante et qu'il a été écarté; on ne peut pas accepter un tel jugement.

Le système est dominant certes mais les RESPONSABLES sont responsables et méritent d'assumer leurs actes : donc payer. Cela se compte en milliards, ils ont des complices riches à milliards...

jean
Le 03/10/2019 à 13:25:52

Je ne vais pas signer cette pétition car j'ai peu d'informations sur ce dossier d'une extrême complexité et sur la part réelle des charges dont ils sont responsables. Je ne pense pas très juste de faire de ces 3 personnes les seuls "responsables" quand c'est tout un modèle économique qui doit être remis en question.

Jonquille
Le 03/10/2019 à 11:02:06

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !