actualité écologie

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

météo

Annoncez la couleur !

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : 308 Cyber @ction européenne sauvons nos semences

Vingt-deux pays de l'UE ont refusé la levée de l'interdiction de culture du maïs MON 810 en Autriche et en Hongrie.

Bilan de la cyberaction :

7753 ont écrit à michel.barnier@agriculture.gouv.fr.   ,ministere@ecologie.gouv.fr.  

Pour l'instant la cyberaction est en hibernation car la commission ne soumet pas la remise en cause des moratoires français et grecs, ni la commercialisation de nouveaux OGM aux conseils des ministres de l'agriculture. Pourtant certaines décisions sont pendantes, mais jamais à l'ordre du jour des conseils des ministres.
Vous pouvez retirer la cyberaction de votre site. Si nous la relançons, je te ferai signe pour savoir si vous êtes à nouveau intéressés.
Le bilan comptable des signatures par pays est visible en ligne ici: http://www.gmo-free-regions.org/stop-the-crop-action.html
 

Nous sommes satisfaits des résultats obtenus (évidemment la cyberaction n'est qu'un des nombreux éléments qui ont abouti à ces résultats):
- Maintient des moratoires autrichiens et hongrois
- Décision de l'Allemagne de mettre en place un moratoire sur les OGM

Et bien sûr cela a été une très collaboration des différents activistes européens qui se sont mobilisés en même temps sur leur gouvernement.

Voilà j'espère que cela te satisfait. S'il faut plus de détails, fait moi signe.

à bientôt

Charlotte Berthou

Présentation de la cyberaction :

Le vote est survenu alors que l'exécutif européen s'apprête à recommander une levée similaire de la clause de sauvegarde sur le MON 810 adoptée en France à la suite du Grenelle de l'environnement.

Lors d'une réunion des ministres de l'environnement, 22 des 27 Etats de l'Union ont refusé de suivre la recommandation de la Commission. Seuls le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Suède, la Finlande et l'Estonie l'ont soutenue. Plusieurs pays, dont la France, l'Espagne, l'Italie ou l'Allemagne, ont jugé peu judicieux de suivre l'avis du collège des commissaires, alors que l'autorisation de culture du MON 810 arrive à échéance en 2009. Une procédure de renouvellement pour dix ans est en cours.

“Il s'agit du plus gros score contre une proposition de levée d'une clause sauvegarde, a déclaré Jean-Louis Borloo. C'est une décision politique contre la précipitation de la Commission.” Le ministre français de l'écologie en a de nouveau profité pour mettre en cause les procédures d'autorisation des organismes génétiquement modifiés (OGM) et les méthodes de l'Agence européenne pour la sécurité alimentaire.

Il espère qu'une majorité équivalente pourra être réunie en cas de vote sur la clause de sauvegarde française. Les Etats membres ont trois mois pour se prononcer pour ou contre la recommandation de la Commission. Mais les débats devraient, cette fois, avoir lieu entre ministres de l'agriculture et non de l'environnement.

C'est la raison pour laquelle nous proposons de nous joindre à l'action lancée au niveau euroépeen par le collectif Stop the Crop
http://www.gmo-free-regions.org/stop-the-crop-action.html  

Texte de la pétition :


Monsieur le Ministre de l'agriculture, Monsieur le Ministre de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire,

Nous aimerions vous féliciter d'avoir rejeté les tentatives de la Commission de forcer l'Autriche et la Hongrie à lever leur clause de sauvegarde nationale sur les semences génétiquement modifiées le 2 mars dernier, et nous espérons que vous pourrez convaincre vos collègues européens lors de la prochaine tentative envers la France et la Grèce.

La proposition de la Commission Européenne actuelle d’autoriser à la culture deux variétés de maïs GM, le Bt11 et 1507, et de contraindre quatre pays à cultiver du MON810, contredit clairement le mandat que lui ont donné les États membres.
Je vous demande instamment de voter contre ces propositions, d’annoncer publiquement votre position et d'annoncer votre intention de voter contre ces autorisations d’OGM.
je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, l'expression de
mes salutations citoyennes.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

Aucun commentaire

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !