actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

victoire pour Gabriel Dufils

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Soutien aux militants anti fracturation hydraulique anglais emprisonnés

Mise en ligne du 09/10/2018 au 03/06/2019

Quatre militants environnementaux britanniques poursuivis pour avoir participé en 2017 à la manifestation non violente qui a bloqué les camions transportant les équipements de forage pour le site de Preston New Road, près de Blackpool dans le Lancashire, viennent d’être condamnés et trois emprisonnés.

Bilan de la cyberaction :

3560 participants

Présentation de la cyberaction :

Communiqué de presse du 30 septembre 2018 des collectifs contre les gaz et huiles de schiste et de couche
Des militants britanniques condamnés à de la prison ferme
Quatre militants environnementaux britanniques poursuivis pour avoir participé en 2017 à la manifestation non violente qui a bloqué les camions transportant les équipements de forage pour le site de Preston New Road, près de Blackpool dans le Lancashire, viennent d’être condamnés et trois emprisonnés.

Mercredi 26 septembre, Simon Roscoe Blevins, 26 ans, et Richard Roberts, 36 ans, ont été condamnés à 16 mois de prison ferme et Richard Loizou, 31 ans, à 15 mois pour “nuisance publique”. Un autre militant, Julian Brock, 47 ans, a été condamné à 12 mois avec sursis après avoir plaidé coupable.
Le site de Preston New Road a été le lieu principal des protestations depuis que le gouvernement britannique a annulé une décision du conseil du comté de Lancashire et a donné à la société pétrogazière Cuadrilla l’autorisation de fracturer deux puits d’exploration de gaz de schiste.
La société a confirmé l’installation de tout le matériel permettant le début des travaux de fracturation dans les prochaines semaines.
Les trois légitimes militants anti-fracking sont les premiers activistes environnementaux à être emprisonnés pour une manifestation, qui plus est non violente, au Royaume-Uni depuis 1932.
Les collectifs français contre les pétrole et gaz de schiste et de couche soutiennent depuis plusieurs années la lutte des militants britanniques contre le fracking. Ils apportent aujourd’hui leur soutien aux militants emprisonnés et demandent aux autorités britanniques leur libération immédiate.
« No gazaran, ni ici ni ailleurs, ni aujourd’hui ni demain »

https://stopgazdeschiste.org/2018/10/01/soutien-aux-militants-anti-fracking-anglais-emprisonnes/  

Ambassade de Grande-Bretagne à Paris
35, rue du Faubourg St Honoré
75383 Paris Cedex 08

UK : La prison pour trois militants anti-fracking
https://stopgazdeschiste.org/2018/09/26/uk-la-prison-pour-trois-militants-anti-fracking/  

Grande Bretagne : Trois opposants au gaz de schiste condamnés à de la prison ferme
https://www.bastamag.net/Trois-opposants-au-gaz-de-schiste-condamnes-a-de-la-prison-ferme  

Gaz de schiste, les trois militants emprisonnés au Royaume-Uni font appel de leur sentence
https://stopgazdeschiste.org/2018/10/05/gaz-de-schiste-les-trois-militants-emprisonnes-au-royaume-uni-font-appel-de-leur-sentence/  

Le Collectif Stop aux gaz et huiles de schiste 07 
Les Collectifs Rhône Alpes contre les gaz et huiles de schiste 
Les collectifs Stop GHRM38
 Collectif Touche pas à mon schiste 
Collectif Causse Méjean – Gaz de Schiste NON ! (48)
 Collectif Florac, Stop Gaz de Schiste (48) 
Collectif viganais contre les gaz et huile de schiste, de houille et de couche (30) 
Collectif Camis’gaz 30
Basta! Gaz Alès 30
 Collectif Gaz de schiste Non merci ! Garrigue Vaunage 30
 Collectif citoyen de Pézenas, Castelnau de Guers 34
 Collectif du Céressou 34 
Collectif de Campagnan, St Pargoire 34
 Collectif Arcois pour la Planète, les Arcs sur Argens 83

France.Enquiries@fco.gov.uk.  


La lettre qui a été envoyée :


Monsieur l'Ambassadeur
soutenant la lutte contre le fracking, je demande aux autorités britanniques la libération immédiate des militants emprisonnés.
Dans cette attente, je vous prie d'agréer mes sincères salutations.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

31 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Bien d'accord avec Jean Pierre (11-10) sur l'implication du GIEC : il devrait monter au créneau pour défendre les opposants au gaz de schiste. Quand on voit la schizophrénie des dirigeants européens, qui viennent tous applaudir à la protection du climat à la Cop 21, mais qui derrière font absolument l'inverse ! Voyez l'appel du collectif parlementaire qui se met en place pour la transition écologique, c'est à nous, acteurs de la société civile, de nous remuer un max et faire le plus de pression possible. Merci à Cyberacteur et à tous les mouvements protestataires pour leur constante mobilisation.

Jonquille
Le 24/10/2018 à 14:15:42

The exploitation of shale gas is always a threat to the environment and human and animal health.

Isabelle Blanchemain
Le 21/10/2018 à 22:49:40

Encore des conflits d'intérêts !!!!!!
En Angleterre le juge a sa famille dans le pétrole et le gaz...
En France pourquoi une dérogation pour le Béarn pour continuer à exploiter les énergies fossiles ?
Le préfet de Pau qui donne son autorisation pour une ferme usine de 17 000 porcs, derrière il y a Euralis et le groupe des Abattoirs dont j'ai oublié le nom.
Des sous, des sous ! Tant que nous serons gouvernés par des "fricards" nous n'en sortirons pas.
Alors oui, il serait peut-être grand temps de monter au créneau pour de bon.

Zébulon
Le 20/10/2018 à 16:16:48

Il faut se lever résolument contre ce crime contre la santé de la planète.

Delépine
Le 19/10/2018 à 17:54:32

Je m'oppose à l'exploitation du gaz de schiste.

COUSIN
Le 18/10/2018 à 19:36:38

ignoble

vion
Le 18/10/2018 à 17:25:06

Cette fracturation hydraulique est néfaste, alors pourquoi punir ceux qui s'y opposent ???

Nane
Le 18/10/2018 à 13:38:33

Bloody Poms!

Steph
Le 18/10/2018 à 04:08:46

La cour d’appel de Londres examinait aujourd’hui le cas des trois manifestants anti-fracturation hydraulique qui faisaient appel de leurs peines de prison.

Manifester son opposition à l’exploitation du gaz de schiste n’est pas un crime
Ce matin, les juges de la cour d’appel de Londres ont annulé la peine de prison prononcée à l’encontre des trois hommes emprisonnés pour avoir participé à une manifestation anti-fracturation.
Dans leur prononcé ils ont indiqué que la peine était «manifestement excessive».
Simon Roscoe Blevins, Richard Roberts et Rich Loizou sont les premiers militants à avoir été envoyés en prison au Royaume-Uni pour avoir pris part à une manifestation anti-fracturation (voir l’historique ici). Ce matin devant la Cour d’appel, la mobilisation était forte de celles et ceux venu soutenir les trois prisonniers et revendiquer le droit de manifester.
En juillet 2017, ils étaient montés à bord de camions à l’extérieur du site de fracturation de

Cuadrilla, près de Blackpool, bloquant un convoi avec un autre militant pendant 99 heures.
Comme signalait le journal the Mirror quelques jours après la condamnation des militants à la prison ferme, le juge ayant prononcé la sentence a des liens familiaux avec l’industrie des services aux sociétés pétrolières. (voir ici)
Comble de l’ironie, les opérations de fracturation hydraulique lancées dès lundi, semaine de l’écologie en Grande Bretagne
Alors que la Grande Bretagne fête la semaine de l’écologie (GB Green Week), les opérations de fracking ont commencé Lundi. Un référé pour bloquer le démarrage des opérations de fracking par Cuadrilla avait été rejeté la semaine dernière ouvrant la porte à la fracturation hydraulique, une première au Royaume Uni depuis 7 ans (voir ici). Malgré une mobilisation continue de la population contre l’exploitation du gaz de schiste, malgré l’opposition du Comté de Lancashire, le pouvoir central a donné l’autorisation de forer puis de pratiquer la fracturation hydraulique. Le mauvais temps samedi à Preston New Road n’a pas permis le démarrage de la fracturation mais dès lundi 15 octobre la société Cuadrilla confirmait que le fracking était en cours.
Déclaration de la ministre d’État à l’Énergie et à la Croissance propre, Claire Perry, très favorable à l’exploitation des gaz de schiste ce lundi 15 octobre 2018 à la Chambre des communes sur la Semaine « Green GB et croissance propre (sic!)« .
La Green GB Week est une nouvelle initiative du gouvernement, c’est « une semaine annuelle conçue pour mettre en valeur les opportunités offertes par la croissance propre au Royaume-Uni et pour faire mieux comprendre comment les entreprises et le public peuvent contribuer à la lutte contre le changement climatique ».

Alain UGUEN
Le 17/10/2018 à 16:02:20

Le double discours des grandes entreprises européennes sur le climat
Elles disent être engagées pour la lutte contre le changement climatique, et le répètent à longueur de publicité et de rapports annuels. Mais dans le même temps, de nombreuses entreprises européennes unissent leurs forces au sein de structures de lobbying dont les visées sur le changement climatique s’avèrent opposées.

un anonyme
Le 14/10/2018 à 02:41:56

D'accord avec jean-Pierre

Pascale Berland
Le 11/10/2018 à 22:23:45

Quid de la liberté de s'exprimer et de manifester en Angleterre.

Pourquoi faut-il toujours attendre d'avoir un nouveau problème pour comprendre que tout problème n'a pas nécessairement de solution technologique ?

Georges Cingal
Le 11/10/2018 à 14:57:52

D'accord avec les commentaires précédents

On tue les militants environnementaux dans les états autoritaires et on va commencer à les emprisonner dans les états "démocratiques"... De mieux en mieux

suggestion de cyberaction complémentaire "Ecrire au GIEC pour qu'il demande officiellement au gouvernement anglais de libérer ces militants qui représentent la part de la société civile agissant pour la prise en compte de leurs travaux..."

jean pierre garbisu
Le 11/10/2018 à 11:59:47

je soutiens les nouveaux héros de notre époque
courage !

rosine le bars
Le 11/10/2018 à 10:16:42

Honteux ! ces militants qui s'opposent à l'exploitation du gaz de schiste sont les héros des temps modernes ceux qui luttent pour le bien être des populations locales et contre le dérèglement climatique.
Citoyens bougeons nous !

Michèle Goossens
Le 11/10/2018 à 10:01:20

Le Fracking est une technique redoutable très nuisible pour la nature. Il faut arrêter de rêver sur ce procédé pour obtenir du gaz et autres.
Les militants sont des héros, pas des délinquants.
Ils parlent de l'avenir de la planète, et nous devons les écouter. Leur place n'est pas en prison!

Chris
Le 10/10/2018 à 22:42:32

Encore un exemple où l'on accule les citoyens du monde qui luttent avec leur mots et leur conviction.
C'est de pire en pire, avec nos gouvernements actuels on va dans le mur de la même façon.

On a que ce que l'on mérite, le peuple a voté, le peuple gémit mais le peuple ne bouge pas d'un iota pour défendre les conquis sociaux ou leur service public...

Ce sont toujours les mêmes qui se démontent et vont au charbon se faire démonter; plus ça va, moins ils sont nombreux; quoi de plus facile pour des gouvernements autoritaires que de les plomber pour intimider le reste du troupeau??

Il faut que tout le monde se bouge pour se défendre, sauf que tout le monde s'en moque et préfère rester devant sa télé à ingurgiter la soupe soporifique que nous sert le gouvernement à la solde des magnats de la finance....

Alors oui, au bout d'un moment on perd patience, et devant des injustices pareilles, devant tant de gâchis, d'inintérêt de la part de ceux qui nous entourent et face à ce saccage insupportable, ne va t il pas falloir un jour passer à un niveau d'action supérieur?
c'est triste, mais quelle est l'alternative...?

la violence pour solution?
Le 10/10/2018 à 22:06:57

Et pour une manifestation violente, ils auraient pris combien ? C'est à se demander si ces condamnations ne sont pas une provocation pour justifier après coup les incarcérations présentes et à venir ! Honte à ces juges, honte à ces lois qui leurs permettent de salir la justice mais de s'en laver les mains ! Continuons la résistance dans la non-violence mais avec fermeté exigeons leur libération et en attendant pour soutenir ces militants, serait-il possible de leurs envoyer des milliers de lettres ? Quelqu'un pourrait nous fournir l'adresse de leur prison ?

Leon De Ryel
Le 10/10/2018 à 18:00:03

C'est une honte cette condamnation pour des personnes qui se préoccupent de la planète, le juge qui a décidé cette peine n'a-t-il pas d'enfants, de petits enfants qui subiront les conséquences de la recherche des gaz de schiste ???

Migi
Le 10/10/2018 à 17:54:14

Encore un pays ou les pétroliers font la loi !!
Triste monde ...

Marsupilami
Le 10/10/2018 à 16:29:34

Il est inadmissible qu'exprimer une opinion pacifiquement puisse faire l'objet d'une condamnation, dans un pays qui se prêtent démocratique de surcroît

Jean Louis SUSTRAC
Le 10/10/2018 à 16:25:24

Réponse violente d'un gouvernement à une manifestation non violente ayant pour but de protéger l'environnement: c'est inacceptable !!!

Bernard MAILHAC
Le 10/10/2018 à 15:40:45

En Angleterre, et aussi ailleurs , par exemple en France quand les gens d'armes forcent la porte de la maison de Bure, y pénètrent sans pouvoir légal , et en "extraient" des femmes , des hommes, les menottent pour les garder à vue puis les relâcher faute de motif d'inculpation mais l'essentiel pour leurs employeurs (oligarchies financières ) est d'essayer d'impressionner, de faire peur.
C'est bien la preuve qu'ils sont aux abois, continuons de les pousser hors du bois !

némesis
Le 10/10/2018 à 14:46:03

Make England democratic again

un anonyme
Le 10/10/2018 à 14:31:50

Fracking = fracturation.

Pour moi, les trois militants emprisonnés ne sont pas des délinquants, mais bel et bien des prisonniers politiques !
Des Zeks (détenus du goulag), comme en Russie.

Frawald
Le 10/10/2018 à 13:09:49

La tendance des britanniques à emprisonner à tort et à travers quand on n'est pas d'accord me rappelle immédiatement la belle époque de la guerre de libération de l'Irlande et ses tristes représailles anglaises.
Bon courage à ceux qui s'opposent aux pouvoirs en place

samson
Le 10/10/2018 à 11:52:38

Décidément, la démocratie fonctionne à merveille!!! Et malgré l'alerte climatique qui se confirme, les forcenés de la croissance, des ressources fossiles et du fric à tout va continuent leur marche qui nous mène à l'abîme!!!!

Ils ne comprennent rien à rien.

Cactus
Le 10/10/2018 à 11:40:33

Let's follow Henry David Thoreau's example !
La violence de l'emprisonnement est une des armes des faibles en respect vital et en sens de la santé et survie commune.

un anonyme
Le 10/10/2018 à 11:23:38

Mais que signifie donc ce "fraking" ?
Il me plairait que l'on parlât français ici.
Je signe mais de plus en plus à reculons car je ne sais pas ce que cela signifie.
Louis

Louis
Le 10/10/2018 à 10:24:47

Ça commence, de plus en plus les entreprises multinationales, polluantes, a accaparatrices des biens communs, font de l'intimidation (lorsque ce n'est pas plus violent), ou détournent la démocratie, avec la complicité des gouvernements qu'elles ont réussi à mettre en place dans la majorité des pays et des institutions mondiales.
Les solutions sont minces.
"Aux Armes Citoyens"

Christian Perez-Gil
Le 10/10/2018 à 10:20:08

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !