actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

victoire pour Gabriel Dufils

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

OPÉRATION

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les 10 jours verts Transacteurs

La Terre vue depuis l’espace

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Priorité au logiciel libre pour une école de confiance

Mise en ligne du 10/02/2019 au 17/02/2019

l'agenda parlementaire nous offre une opportunité rare d'inscrire cette disposition dans la loi pour une école de la confiance.

Bilan de la cyberaction :

2304 participants

Frédéric Couchet : Les amendements priorité aux logiciels libres dans
l'éducation ont été rejetés lors de l'examen en séance publique du
projet de loi pour une école de la confiance. Place au Sénat. #DirectAN
#PJLEcole #LoiBlanquer
https://twitter.com/fcouchet/status/1096541335744663553
 

Les débats en vidéo :
http://videos.assemblee-nationale.fr/video.7282336_5c671f7d1b1fb.3eme-seance--pour-une-ecole-de-la-confiance-suite-15-fevrier-2019
 
à partir de 01:58:40, durée 8 minutes.
https://twitter.com/fcouchet/status/1096689614247641088
 

Les amendements :
- 836 http://www.assemblee-nationale.fr/15/amendements/1629/AN/836.asp
 
- 837 http://www.assemblee-nationale.fr/15/amendements/1629/AN/837.asp
 

Prochaine étape : le sénat.
JCB

Présentation de la cyberaction :

Récemment, nous pouvions nous féliciter de l'introduction d'OpenStreetMap dans les nouveaux programmes du lycée.
https://ml.apitux.net/pipermail/dessinetaville/2018-October/000445.html  
http://forum.openstreetmap.fr/viewtopic.php?f=6&t=7004  

Je vous écris ce message en tant que président de l'Apprit pour solliciter votre soutien. Il s'agit d'interpeller votre député en lui demandant de soutenir la priorité au logiciel libre dans l'éducation. En effet, l'agenda parlementaire nous offre une opportunité rare d'inscrire cette disposition dans la loi pour une école de la confiance.

La semaine du 11 février marquera le début des débats en séance publique sur le projet de loi pour une école de la confiance.

Les amendements 836 et 837 (déposés par Stéphane Peu et le groupe GDR) proposent d'inscrire dans la loi la priorité au logiciel libre.

Cette disposition : priorité plutôt qu'obligation, traduit parfaitement la vision défendue par l'April. Elle est réaliste car elle prend en compte la nécessité d'une période de transition pour accompagner les acteurs de la communauté éducative dans une démarche de migration qui nécessite du temps et de l'effort.

Aujourd'hui la loi ne prévoit qu'une incitation à tenir compte du logiciel libre (article L. 131-2 du Code de l'éducation issu de la loi pour la refondation de l'École de la République de 2013). L'expérience montre qu'une simple déclaration d'intention sans valeur normative est insuffisante pour compenser l'asymétrie des forces en présence (mastodontes du logiciel propriétaire contre défenseurs de l'éthique du
logiciel libre). Or une véritable éducation au numérique ne peut se concevoir sans le logiciel libre qui seul permet d'offrir l'accès à tous, la maîtrise par chacun de son informatique et le partage des savoirs.

J'appelle donc à soutenir les amendements 836 et 837. Il serait utile, également de sensibiliser les deux co-rapporteures du projet de loi : les députées Anne-Christine Lang et Fannette Charvier.

C'est urgent car le sujet qui devait être débattu ce lundi 11 ou mardi 12 février à l'Assemblée a été repoussé au 13 ou au 14.

Vous pouvez également nous aider à relayer l'appel
https://pouet.april.org/@aprilorg/101556579341453627  
https://twitter.com/aprilorg/status/1093855165738901504  

Je vous remercie par avance pour votre soutien.
Jean-Christophe Becquet
Président d'APRIL

Toutes les explications sur le site de l'April
https://www.april.org/urgent-mobilisez-vous-contactez-les-depute-e-s-pour-la-priorite-au-logiciel-libre-dans-l-education  

Pour référence :

L'amendement 836 crée un nouvel article spécifique :
http://www.assemblee-nationale.fr/15/amendements/1629/AN/836.asp  

L'amendement 837 modifie le dernier alinéa de l'article L. 131-2 du Code de l'éducation (issu de la loi pour la refondation de l'École de la République de 2013) :
http://www.assemblee-nationale.fr/15/amendements/1629/AN/837.asp  

La lettre qui a été envoyée :


Madame la députée, Monsieur le député
Une véritable éducation au numérique ne peut se concevoir sans le logiciel libre qui seul permet d'offrir l'accès à tous, la maîtrise par chacun de son informatique et le partage des savoirs.
J'appelle donc à soutenir les amendements 836 et 837.
Je vous prie d'agréer mes salutations citoyennes attentives à vos votes, .

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

13 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Pour lutter contre le GAFAM et obtenir notre indépendance, le respect de nos données privées et gagner en liberté nous devons utiliser et soutenir l'initiative "Dégooglisons Internet" : https://degooglisons-internet.org/  
et soutenir le projet EELO : https://www.eelo.io/?lang=fr  
Puis acheter leurs productions de préférence.
Utilisons Qwant et Duckduckgo deux moteurs de recherche performant et qui respectent notre vie privée.
Tous, nous pouvons aussi installer la distribution Debian pour les débutants DFLinux : https://dflinux.frama.io/home/  
Elle vous permet d'installer facilement des logiciels libres et d'évoluer à votre gré. Vous pourrez installer une suite bureautique complète et tous les logiciels que vous pouvez désirer.

Michel D.
Le 21/02/2019 à 19:37:39

l'éducation ne doit pas être esclave des GAFA

Gauthier
Le 19/02/2019 à 15:20:55

L'expérience démontre que même la pratique du commerce le plus lucratif ne peut s'exercer profitablement sans un secteur libre à la disposition de tous.
C'est la création d'un "trésor" d'une culture numérique généralisée
J'appelle donc à soutenir les amendements 836 et 837.
Je vous prie d'agréer mes salutations citoyennes attentives à vos votes, .

Sylvère LABIS
Le 19/02/2019 à 11:57:57

Le capitalisme tue !

un anonyme
Le 15/02/2019 à 15:14:01

Je signe, montre mon engagement:mais dans ma jeunesse les enseignants partaient en guerre contre opportunité importé du monde anglo-saxon et demandaient en lieu et place occasion: d'autres exemple de la faiblesse de la défense de notre langue: tsunami, antrax, ...

jean-louis BANNERY
Le 13/02/2019 à 12:14:10

Bonjour,

Merci Jean-Yvon et Alain pour votre soutien à la sensibilisation des députés aux amendements visant à inscrire dans la loi la priorité au logiciel libre à l'école.

La Cyberaction a reçu plus de 1800 participations, ce qui montre que le sujet est mobilisateur.

J'ajoute qu'il est important d'écrire un message personnel avec vos propres arguments. Cela contribue à sensibiliser nos élus aux enjeux du logiciel libre en leur montrant qu'il s'agit d'une demande citoyenne. Un tel message aura bien plus de poids qu'une simple signature.

Les amendements 836 et 837 proposant l'inscription d'une priorité au logiciel libre et aux formats ouverts dans les services publics de l'enseignement ont été déplacés « après l'article 24 » du projet de loi. Les débats sur le logiciel libre auront sans doute lieu mercredi 13 ou jeudi 14 février

On peut suivre en direct la discussion du projet de loi pour une école de la confiance :
http://videos.assemblee-nationale.fr/direct.php  

Et le travail de l'April :
https://april.org/urgent-mobilisez-vous-contactez-les-depute-e-s-pour-la-priorite-au-logiciel-libre-dans-l-education  
https://pouet.april.org/@aprilorg/101573683499666205  
https://twitter.com/aprilorg/status/1094949880076873729  

Bonne journée

JCB

APRIL
Le 12/02/2019 à 08:07:34

J'ai commencé à utiliser Linux (il y a presque 10 ans déjà) sur un PC portable car le Win XP d'origine perdait littéralement des morceaux chaque jour. J'ai été agréablement surpris par la facilité d'installation. Après, quelques habitudes changent, mais pas tant que çà.
Depuis longtemps aussi, j'utilise la suite LibreOffice.
Essayez, c'est bien et pas cher !

g56_91
Le 11/02/2019 à 22:03:07

Il y a bien longtemps que cela devrait être fait, car l'enseignement ne doit pas enrichir des actionnaires privés !

Jean-Michel PENELON
Le 11/02/2019 à 19:35:55

Pour répondre à Christiane : contrairement aux autres logiciels, les logiciels peuvent justement être repris par qui veut donc pas de problème si l"artisan" met la clé sous la porte. Les logiciels libres appartiennent à leurs utilisateurs. Par contre qui dit "libre" ne dit pas "gratuit" donc il est sain de participer au financement de ceux que nous utilisons. C'est la meilleure façon de contribuer à les pérenniser à moins d'être soit même capable de les maintenir.

Fab'Blab
Le 11/02/2019 à 14:04:04

Habituer un maximum de personne à l'utilisation du logiciel libre, permettrait aussi d'affaiblir la position dominante des GAFAM...
J'ajouterai pour Christiane C. que certaines distributions sont pérennes, aussi faciles à installer/utiliser que Microsoft ou Mac OS et d'un coût financier nettement plus bas, quand ça n'est pas gratuit !

Daniel
Le 11/02/2019 à 12:23:13

@Christiane CAUSSE
"le logiciel libre" est un terme générique qui désigne l'ensemble des Logiciels distribués sous une ou plusieurs licences libres. La majeure partie d'entre eux proviennent du travail d'une équipe et les sources étant disponibles ils ne disparaissent pas car ils sont largement employés par divers types d'acteurs (individuels, professionnels, étudiants etc.) et de ce fait bénéficient en même temps de contributions nombreuses et provenant de multiples horizons.
C'est une manne qui jaillit depuis plus d'une corne d'abondance !

Mélodie
Le 11/02/2019 à 11:42:47

Pardon, mais je ne comprends pas ce que dit cette action, surtout ceux qui l'ont écrit.

un anonyme
Le 11/02/2019 à 10:40:28

Logiciel libre : oui c'est mieux que Microsoft et consorts.
MAIS, l'idéal serait un logiciel proposé par le service public, l'éducation nationale par exemple. UN logiciel libre, c'est comme le service proposé par un artisan: le jour où il met la clé sous la porte, le logiciel n'existe plus!!!!!!!!!!!

Christiane CAUSSE
Le 10/02/2019 à 18:03:54

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !