actualité écologie

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

SPAM etc...

Journal des Bonnes Nouvelles

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

2024 année délicate

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

22 V'là les acteurs des transitions

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

vacances de votre animateur

2023 l'année des droits

météo

Les amis des 150

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : OUI au projet de parc éolien en mer

Mise en ligne du 25/10/2018 au 05/12/2018

L'enquête publique relative au projet de parc éolien offshore au large de Dieppe et Le Tréport est ouverte depuis le 16 octobre et dure jusqu'au 29 novembre 17h

Bilan de la cyberaction :

2547 participants

Présentation de la cyberaction :

https://www.registre-numerique.fr/eoliennes-Dieppe-Le-Treport/voir?avis=237  

Afin de vous aider à participer à cette enquête publique et à exprimer votre avis sur ce projet déterminant pour la transition énergétique de notre région, un modèle de contribution, vous est proposé (voir pdf).

Chacun peut utiliser ce modèle de contribution intégralement, ou partiellement, ou simplement s'en inspirer pour rédiger sa propre contribution.

Pour que votre contribution soit recevable, vous devrez impérativement indiquer, en bas de la 2ème page, la date, ainsi que votre nom, ville de domiciliation, adresse mail et signature.
Pour déposer votre contribution, 3 possibilités :
En ligne : https://www.registre-numerique.fr/eoliennes-Dieppe-Le-Treport  
Par courrier : A « Madame la Présidente de la commission d’enquête » Mairie du Tréport – rue François Mitterrand 76470 LE TRÉPORT,
Par courriel : eoliennes-dieppe-le-treport@mail.registre-numerique.fr.  
N'hésitez pas à transmettre ce courriel à toute personne susceptible de participer à l'enquête publique en cours (amis, voisins, famille, collègues...)

Comptant sur votre engagement et votre mobilisation,
Bonne enquête publique,

Eoliennes en mer, la Normandie dit OUI !

Le plus simple reste de participer à cette cyberaction qui permet d'envoyer directement le message à la Présidente de la Commission d'Enquête

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Présidente
* atténuation du changement climatique
* énergie à faible contenu carbone sans les risques du nucléaire :
* respecter les engagements européens
* une électricité renouvelable et locale
* préparer la 3ème révolution industrielle
* des efforts pour éviter, réduire et enfin compenser les impacts environnementaux irréductibles
Pour toutes ces raisons, je souhaite voir le projet de parc éolien en mer porté au large de Dieppe et Le Tréport se concrétiser et ainsi permettre à La Normandie de faire un pas supplémentaire vers la transition.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

6 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Curieusement, "footamateur" moins chiche que son N+1, nous permet de lire l'article ! ;)
https://footamateur.letelegramme.fr/6422389/eolien-en-mer-cette-initiative-bretonne-vise-a-desamorcer-les-conflits/  

Anne
Le 12/09/2023 à 00:04:46

Salut ! L'article n'est pas accessible aux non-abonnés du Télégramme, mais ça fait plaisir de voir que les situations de conflit peuvent enfin se débloquer avec un peu de bonne volonté. Sinon on va tous dans le mur, avec en plus les radiations aux fesses... ;)
Merci pour les bonnes nouvelles ! :)

Anne
Le 11/09/2023 à 23:51:54

Éolien en mer : cette initiative bretonne vise à désamorcer les conflits
https://www.letelegramme.fr/economie/mer/eolien-en-mer-cette-initiative-bretonne-vise-a-desamorcer-les-conflits-6422389.php  

Alain UGUEN
Le 08/09/2023 à 08:35:25

Le parc éolien offshore de Fécamp s'équipe de sa première éolienne

Le parc éolien offshore de Fécamp s'équipe de sa première éolienne

L’éolien offshore en France se développe progressivement. Après la mise en service du parc de Saint-Nazaire en novembre dernier, la première éolienne du parc de Fécamp a été installée il y a quelques jours. Une fois achevé, ce parc d'une capacité de près de 500 MW pourrait fournir chaque année l'électricité nécessaire à environ 770 000 personnes. Sa mise en service complète est prévue pour l'hiver 2023-2024.

Par ailleurs, d'autres projets tels que le parc éolien en mer posé de Saint-Brieuc ou la ferme pilote d’éoliennes flottantes dans le golfe du Lion verront bientôt le jour, et contribuent à l'expansion de l'éolien en mer en France. D’après les projections du Global wind energy council, 9,4 GW d’éolien offshore devraient ainsi être installés d’ici 2031.

Alain UGUEN
Le 04/08/2023 à 15:49:52

4EME PARC EOLIEN EN MER DE MANCHE : LE DEBAT PUBLIC EST TERMINE

Le mercredi 19 août prenait fin le débat public sur l’implantation en mer de Manche d’un quatrième parc éolien de 1GW. Cette période fait suite à près d’une décennie de débats et controverses sur l’arrivée de l’éolien offshore et la décision de construire 3 parcs en mer de Manche. Malgré un sujet et des débats parfois vifs, FNE Normandie se félicite de voir le débat arrivé à son terme avec des contributions très intéressantes de tous les partenaires . FNE Normandie, aux cotés de FNE national et du CREPAN a publié un cahier d’acteurs.
France Nature Environnement Normandie rappelle qu’elle soutient le développement des éoliennes en mer dans la mesure où celui-ci est réalisé dans le respect absolu de l’environnement et de la biodiversité, ainsi qu’en mettant en oeuvre une véritable concertation équilibrée avec tous les acteurs du territoire le plus en amont possible.
France Nature Environnement Normandie en conséquence demande :
+La création d’une stratégie nationale sur les EMR en lien avec les territoires concernés par les projets (collectivités, associations, populations) et en cohérence avec l’élaboration des documents stratégiques de façade ;
+La mise en oeuvre de la planification de l’espace maritime, pour identifier les secteurs de développement des projets EMR en prenant en compte les enjeux environnementaux ;
+La mise en place d’une structure nationale sur l’élaboration et le suivi de la mise en oeuvre des EMR qui associe les associations de protection de l’environnement.
Par ailleurs :
FNE Normandie tient à affirmer l'indispensable sanctuarisation de la mer anglo-normande étant donné l'extrême richesse et vulnérabilité de cette mer, sur un territoire élargi autour de celui correspondant au projet de parc marin normand-breton, de la pointe de la Hague au cap Fréhel. Aucune énergie marine renouvelable de quelque nature que ce soit ne devra être installée sur ce territoire, notamment dans le cadre des futurs projets d’EMR.
FNE Normandie demande la préservation intégrale des réserves naturelles, des zones Natura 2000 et des Aires Marines protégées (Parcs marins).
FNE Normandie recommande un fort éloignement de la zone littorale étant donné sa grande richesse biologique et l’évitement des ZNIEFF
FNE Normandie rappelle l’obligation légale d’absence de perte nette de biodiversité dans tout nouveau projet.
Contacts presse Manon Laudy, chargée des relations presse : 01 44 08 02 51 / 06 07 69 27 10 – manon.laudy@fne.asso.fr.  
Etienne Gaillard, coordinateur FNE Normandie : 02 32. 08 41 32 -- coordination@fne-normandie.fr.  
France Nature Environnement Normandie est la fédération française des associations de protection de la nature et de l'environnement. C'est la porte-parole d'un mouvement de 6000 bénévoles, regroupés au sein de 45 associations adhérentes, présentes sur tout le territoire normand, du Pays de Bray jusqu’au Cotentin. Retrouvez-nous sur fne-normandie.fr, Facebook et Twitter (@FNEnormandie).

Alain UGUEN
Le 07/09/2020 à 08:47:47

Ce projet, tout comme celui de la baie de St Brieuc doit voir le jour. L'avenir de nos enfants en depend.il y a 60 ans j'ai trouvé un sol relativement oropre.. et les générations actuelle? ? ?. Nous avons besoin d'électricité pour notre quotidien . Alors quoi! Arrêtons seulement 3 jours d'alimenter les émetteurs de téléphonie, et on va voir comment les habitants vont réagir... Autre chose, il faudra bien alimenter les batteries "Polymeres des véhicules, ou reprendre les vélo cipèdes..ça vous tente?

Krystian
Le 09/12/2018 à 00:14:25

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !