image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Droit voisin. Pour le maintien d’une information de qualité

Mise en ligne du 11/09/2018 au 13/09/2018

La directive sur le droit voisin, qui ferait payer les contenus des éditeurs de presse aux géants du net, est soumise au vote, mercredi, au Parlement européen. Dans une tribune commune, les journaux de la presse régionale expliquent pourquoi ils défendent ce droit.

Bilan de la cyberaction :

2334 participants

13/09/18

Le droit voisin : bonne nouvelle pour les éditeurs de presse, mauvaise réponse aux problèmes de la création
https://www.lopinion.fr/edition/economie/droit-voisin-bonne-nouvelle-editeurs-presse-mauvaise-reponse-aux-161895  

Directive droit d'auteur : l'industrie culturelle et la presse réclament les miettes de l'économie de la surveillance de masse
https://www.laquadrature.net/fr/droit_auteur_12_sept  

L'Europe adopte un droit voisin pour la presse
http://www.lefigaro.fr/medias/2018/09/12/20004-20180912ARTFIG00374-l-europe-adopte-un-droit-voisin-pour-la-presse.php    



Directive sur les droits d’auteur : « Le “droit voisin” est une hydre à multiples têtes »
https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/09/07/directive-sur-les-droits-d-auteur-le-droit-voisin-est-une-hydre-a-multiples-tetes_5351727_3232.html  

Droit voisin : c’est quoi cette bataille qui oppose presse et GAFA ?
https://start.lesechos.fr/actu-entreprises/technologie-digital/droit-voisin-c-est-quoi-cette-bataille-qui-oppose-presse-et-gafa-12763.php
 

L'Europe adopte un droit voisin pour la presse
http://www.lefigaro.fr/medias/2018/09/12/20004-20180912ARTFIG00374-l-europe-adopte-un-droit-voisin-pour-la-presse.php    

Directive sur les droits d’auteur : « Le “droit voisin” est une hydre à multiples têtes »
https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/09/07/directive-sur-les-droits-d-auteur-le-droit-voisin-est-une-hydre-a-multiples-tetes_5351727_3232.html  

Droit voisin : c’est quoi cette bataille qui oppose presse et GAFA ?
https://start.lesechos.fr/actu-entreprises/technologie-digital/droit-voisin-c-est-quoi-cette-bataille-qui-oppose-presse-et-gafa-12763.php  

Présentation de la cyberaction :

« Le 5 juillet dernier, le Parlement européen manquait une occasion inédite d’assurer à ses citoyens un accès durable à une information de qualité, fiable et pluraliste. En ces temps troublés de multiplication des "fake news" et de manipulations de l’information, chacun conviendra que l’idée n’aurait pourtant pas été mauvaise. »
« En rejetant la proposition de directive relative au droit d’auteur examinée depuis des mois au sein des diverses instances de l’Union européenne, la majorité des députés européens a donné sa bénédiction à une opération massive de pillage : l’exploitation par les GAFA et autres plateformes, sans aucune contrepartie, de l’information produite par des milliers de journalistes professionnels. »

« Un travail de dentelle »
« Le "droit voisin", que la directive proposait d’introduire dans les législations nationales et européenne, devait poser les fondations d’une juste rémunération des journaux pour l’information qu’ils produisent chaque jour. Car si aucun producteur de farine ne se pose la question de payer son blé, les leaders mondiaux du web s’approvisionnent, eux, en contenus pour développer leurs services, sans aucune rétribution pour leurs producteurs. »
« Or, informer les Français et les Européens est un métier aussi capital qu’exigeant. Et si l’information de proximité n’a pas de prix, elle a un coût. »
« Les quelque 6 000 journalistes locaux qui, chaque jour, sillonnent les routes de l’Hexagone pour aller à la rencontre des Français, des élus et de tous les acteurs de notre quotidien en témoignent. 365 jours par an, ce travail de dentelle, de contact, d’écoute et d’investigation, réalisé tant dans les zones les plus reculées que dans les métropoles, alimente l’ensemble des médias du pays. »
« Informer les lecteurs sur les évolutions en cours ou à venir dans leurs territoires, rapporter les débats de leur conseil municipal, mettre en lumière les initiatives et les exploits du quotidien autant que les dérives, valoriser l’action des associations, c’est informer la France sur elle-même. »
« C’est également, pour les journaux, consacrer d’importants moyens humains et financiers pour assurer une réelle présence des rédactions sur le terrain, là où se déroule l’actualité et où vit le pays. Mais aussi pour garantir à leurs lecteurs le niveau d’exigence professionnelle qu’ils réclament - à juste titre. »
« Il n’est un secret pour personne que la presse traverse depuis plusieurs années une profonde crise de son modèle. Cette situation se caractérise pourtant par un paradoxe qui, lui, est beaucoup plus méconnu : alors qu’ils n’ont jamais eu autant de lecteurs - 26 millions de Français lisent chaque jour la presse régionale -, les journaux sont confrontés à des difficultés économiques d’une ampleur nouvelle. »
Un lobbying effréné et inédit
« À l’évidence, l’exploitation massive et gratuite des informations qu’elle produit par quelques géants du numérique ne facilite pas la survie d’une presse de qualité, pour ne pas dire qu’elle la condamne. Le lobbying effréné et inédit mené, ces derniers mois, par ces mêmes acteurs auprès des parlementaires européens est en soi un aveu. Ce faisant, ils reconnaissent, autant que les quelque 26 millions de Français qui les lisent, la qualité et l’intérêt des informations diffusées par les journaux locaux. À une différence près : ils ne la paient pas et se prétendent les défenseurs de la liberté d’accès à l’information sur le web. Encore faut-il que l’information existe pour y accéder ».
« Le 12 septembre, les eurodéputés auront une nouvelle, et dernière, occasion de redonner les moyens à toutes les rédactions européennes d’informer les citoyens dans des conditions économiques adaptées et plus justes. Espérons qu’au moment du choix, les bienfaits de la démocratie et de l’un de ses symboles - le journalisme - n’échappent pas à nos élus. »
Hubert Coudurier, directeur de l’information du Télégramme; Samuel Petit, rédacteur en chef; Les directeurs et responsables des rédactions de la presse quotidienne régionale; Auteur de la tribune : Franz-Olivier Giesbert, directeur éditorial de La Provence.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/monde/droit-voisin-pour-le-maintien-d-une-information-de-qualite-11-09-2018-12074678.php#MOmRGpmUzmtHp7wK.99  

https://www.lamontagne.fr/paris/internet-multimedia/2018/09/11/la-bataille-des-droits-voisins-devant-le-parlement-europeen_12976260.html  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président,
Madame, monsieur les euro-députés,
Le 12 septembre, vous aurez une nouvelle, et dernière, occasion de redonner les moyens à toutes les rédactions européennes d’informer les citoyens dans des conditions économiques adaptées et plus justes. J'espère qu’au moment du choix, les bienfaits de la démocratie et de l’un de ses symboles - le journalisme - ne vous échappent pas.
Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

 

5 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Le "droit voisin" en toute justice s'impose.

Bannery
Le 13/09/2018 à 18:39:51

quelles seraient les actions indéfendables ?

De défendre la liberté de la presse qui passe par la possibilité de payer ses contenus dans des conditions économiques adaptées et plus justes ?

De demander que les géants d'internet qui vivent de la revente des adresses de leurs clients ( et s'en servent pour manipuler les élections dans les démocraties) contribuent à la solidarité au lieu d'échapper à l'impôt pour se faire des fortunes colossales ?

Qu'on puisse nous reprocher d'avoir fait court faute de temps, soit mais de là à nous mettre sur le même pied que les GAFA qui ne visent que le profit, permettez-nous de sourire.

Défendre la presse ne nous empêche pas d'être d'accord avec "les solutions précaunisées par LQDN, pour éviter la surveillance et censure des géants du Net s'ils sont soumis à la "directive copyright" :

1. Il faut que les nouvelles obligations en matière de droit d'auteur ne concernent que des hébergeurs qui hiérarchisent les contenus à des fins lucratives et qui atteignent un certain seuil fixé de manière claire ;
2. Il faut que ces obligations ne se transforment jamais en filtrage automatisé, qui doit être clairement interdit ;
3. Il faut que la charge de saisir la justice pour faire valoir ses droits en cas de demande de retrait pèse sur les ayants droit et non sur les internautes.
https://information.tv5monde.com/info/droits-voisins-internet-vers-un-compromis-entre-censure-automatisee-et-remuneration-de-la  

Alain UGUEN
Le 12/09/2018 à 10:28:54

Merci à Jacques Le Roux pour le lien!
D'accord avec Seb!
C'est la deuxième fois que je prends Cyber-acteurs en défaut à promouvoir des cyber-actions indéfendables et contraires aux valeurs que ce site semblait défendre jusque là.
C'est grave!
La prochaine fois je me désinscris!

Dominique CHAZELLE
Le 11/09/2018 à 23:20:29

Je suis extrêmement déçu de voir Cyberacteurs relayer cette propagande.

La directive sur le droit voisin ne vise pas que les géants du net, mais tous les sites, y compris le blogueur du coin. C'est une menace grave pour la liberté d'expression.

Le site de Cyberacteurs lui-même serait dans l'illégalité puisqu'il fait des liens et cite des articles de presse sans les rémunérer !

Seb
Le 11/09/2018 à 12:16:21

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !