actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

OPÉRATION

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

victoire pour Gabriel Dufils

La Terre vue depuis l’espace

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Fin de cavale pour les multinationales ?

Mise en ligne du 22/10/2017 au 30/10/2017

Depuis 2015, des négociations ouvertes à l’ONU sur un traité international contraignant pourraient enfin mettre fin à l' impunité des multinationales. La prochaine session aura lieu du 23 au 27 octobre à Genève, signant l'entrée de ce processus dans une phase décisive puisqu'une première proposition écrite de traité va être débattue par les États. AGISSEZ

Bilan de la cyberaction :

3847 participants

Le traité ONU sur les multinationales et les droits humains franchit une nouvelle étape grâce à la volonté des peuples

Le 30 octobre 2017 - Les Amis de la Terre se réjouissent de la conclusion positive de la 3ème session du Groupe de travail intergouvernemental (GTIG) de l’ONU mandaté pour élaborer un traité sur les sociétés transnationales et les droits de l’homme (1). A la fin d’une dernière journée très tendue en raison de l’attitude obstructive de certains Etats dont l’Union européenne, le rapport de la session a finalement pu être adopté, suite à une semaine de discussions substantielles sur le contenu du futur traité, à l’impressionnante participation des mouvements sociaux et à la présence record de 101 États membres. La loi française sur le devoir de vigilance a été citée en référence pendant toutes les négociations.
la suite sur
http://www.amisdelaterre.org/Le-traite-ONU-sur-les-multinationales-et-les-droits-humains-franchit-une.html  

Présentation de la cyberaction :

en 2015 5000 d'entre vous ont participé à la cyberaction : Rana Plaza, Bhopal, Erika : halte à l'impunité des multinationales
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=837  

En février 2017 La loi sur le devoir de vigilance des multinationales est définitivement adoptée. Ce texte marque une avancée historique vers le respect des droits humains et environnementaux par les entreprises multinationales

Ce sont des millions d’injustices auxquelles nous pourrions enfin mettre un terme, si seulement les multinationales étaient tenues légalement responsables des violations aux droits humains qu’elles commettent partout dans le monde. Exploitation des travailleurs.ses, conditions de travail indignes, expulsions de populations, financement de milices, destructions environnementales et pollutions meurtrières… : quels que soient la gravité des faits et le nombre de victimes, actuellement aucun instrument juridique international ne s’applique aux entreprises multinationales !

Or, la France a adopté début 2017 une loi pionnière en la matière : la loi sur le devoir de vigilance des multinationales. Elle a donc un rôle primordial à jouer dans les discussions à l'ONU.

Aidez-nous à faire pression sur le gouvernement français pour qu'il fasse entendre la voix de la France à l'ONU, en soutenant activement ce projet de traité, et pour qu'il pousse l'Union européenne à faire de même !
ActionAid France-Peuples Solidaires, AITEC, Amis de la Terre France, CCFD-Terre Solidaire, CGT, Collectif Ethique sur l'étiquette, France-Amérique Latine, Ligue des Droits de l'Homme, Sherpa.

 
RAPPORT : FIN DE CAVALE POUR LES MULTINATIONALES ?
Fruit d'un long parcours du combattant, la loi française sur le devoir de vigilance marque une victoire importante de la société civile contre l'impunité des multinationales. Nous vous invitons à la découvrir au travers de trois études de cas !
http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/rapport_multinationales_hd.pdf  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président de la République,

Du 23 au 27 octobre à Genève, sera discuté à l'ONU le projet de traité sur les multinationales et les droits humains. Notre pays a un rôle primordial à jouer dans ces négociations.

En effet, en mars dernier, la France est devenue pionnière en promulguant la loi sur le devoir de vigilance des multinationales.
Je vous demande donc de faire entendre la voix de la France à l'ONU, en soutenant activement ce projet de traité, et de pousser l'Union européenne à faire de même.

Cordialement,

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

38 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Que les droits humains et environnementaux soient respectés par les multinationales

Jacquelin.Annick
Le 16/11/2017 à 18:30:09

Haro sur ceux qui se croient au dessus des lois!

Patrick LUSCHER
Le 06/11/2017 à 17:56:01

Pour des droits humains sans frontière

GERARD
Le 02/11/2017 à 18:17:52

Je fais mon maximum pour ne pas être complice en achetant les produits des multinationales qui font du profit en réduisant d'autres à l'esclavage...HONTE à eux. Il faut des lois pour les empêcher de nuire et leur faire payer pour les dégâts qu'ils causent partout dans le monde, sur la santé humaine, la pollution de l'environnement, etc..

Claire PETITJEAN
Le 01/11/2017 à 20:28:25

Bravo, bravo pour cette action ! Comment puis-je vous aider/soutenir ?

Therese
Le 01/11/2017 à 13:45:24

Les droits de tout être de la création doit être respectés. Il est grand temps de remettre l'humanité dans le droit chemin et de faire cesser cet impunité des sociétés internationales. Assez, c'est Assez.

Liliane
Le 31/10/2017 à 16:06:48

Il est grand temps de mettre un terme à l'impunité des société transnationales

michaloud
Le 31/10/2017 à 13:40:03

ça avance, ça avance

léonomad
Le 31/10/2017 à 11:24:11

Les droits, qu'ils soient en faveur des hommes ou des animaux doivent être les mêmes partout. Ce n'est pas "selon" !!

Dalila
Le 31/10/2017 à 10:03:51

Merci.
Amicalmement, JPhD

JEAN PHILIPPE DORIGNAC
Le 31/10/2017 à 08:40:10

C'est éminemment souhaitable , mais il y a si peu de chances d'obtenir de fiables contrôles sur les activités multinationales aux seuls profits de quelques magnats de l'industrie et des finances !

AUSSEUR Robert
Le 30/10/2017 à 23:08:45

il est urgent d agir rapidement pour rende le peuple plus heureu

gerard lemercier
Le 30/10/2017 à 18:55:03

Ça irait dans le bon sens. Courage, Résistance

Bataille
Le 30/10/2017 à 18:02:17

fin de cavale: bien vu !

m6g6f
Le 30/10/2017 à 17:30:04

L'utopie çà aide à vivre!!!
çà ira mieux demain...
courage et ramez fort!

esker mila
Le 25/10/2017 à 12:37:55

Les multinationales opèrent à l'échelle mondiale. La mondialisation de leurs activités appelle une mondialisation du droit pour protéger de manière effective les droits politiques, économiques, sociaux et culturels des citoyens de chaque pays.

Thierry PLOUZENNEC
Le 25/10/2017 à 11:17:48

Je signe la pétition, mais je ne crois pas à l'efficacité des mesures prises

un anonyme
Le 24/10/2017 à 19:13:22

Même question concernant CETA et TAFTA

Choiseau Jacqueline
Le 24/10/2017 à 15:17:17

On serait tenter de croire au "proverbe":"Impossi ble n'est pas français..."La France a un hymne na
tional révolutionnaire...Pour le reste,il y a enco re tellement à faire...

Michel RANDOLET
Le 24/10/2017 à 11:30:14

des multinationales au dessus du pouvoir des états et des peuples pourtant souverains (en principe) ?
c'est l'un des plus grands dangers pour la démocratie.
il est temps de commencer à nettoyer les écuries d'Augias.

Jean Brunel
Le 24/10/2017 à 10:07:13

Pour que la démocratie ait une chance de continuer à avoir un sens (même si elle reste un idéal), pour qu'on puisse encore espérer y tendre et l'atteindre un jour,
il n'y a qu'une solution:
rendre aux citoyens, aux salariés, aux peuples, aux terriens ce qui leur appartient.
Les multinationales n'ont pas à avoir d'emprise
ni sur nos vies, ni sur nos âmes de mortels.
Nous y veillerons. Nos enfants après nous y veilleront.

LLM
Le 24/10/2017 à 08:28:36

Bien sûr qu'il faut surveiller et limiter les multinationales! Mais peut-on compter pour cela sur l'Europe, qui de l'autre main vote les traités CETA, TAFTA, etc, qui offrent des pouvoirs exorbitants à ces multinationales?

Hélène.
Le 24/10/2017 à 01:58:34

je soutiens évidemment cette initiative, que dire de plus ?

André BARNOIN
Le 23/10/2017 à 23:44:35

YES !

Alain MELLERIO
Le 23/10/2017 à 21:41:48

que font nos députés et sénateurs,nos élus pour que justice sociale soit au moins par une prise en compte des pdg et présidents de conseils d'administration d'origine française

tostivint
Le 23/10/2017 à 20:20:07

Tôt ou tard il faudra qu'ils prennent conscience du mal qu'ils infligent à la planète et aux êtres vivants, nous les humains on peut se révolter,et ne pas acheter leurs produits, mais la terre , les arbres , les insectes, les animaux qui disparaissent vitesse grand V ne font que subir, nous sommes complices de tout ce désastre en voulant toujours +, mieux, plus performant , plus vite etc... ET EN ACHETANT LEURS PRODUITS.

RECHT
Le 23/10/2017 à 17:59:39

Les géants aux pieds d'argile...Heureusement que les députés européens de Gauche,le Groupe Confédéral de la Gauche Unitaire Européenne, avec la Gauche Verte Nordique font tout leur possible pour secouer les consciences, et instaurer un contre-pouvoir populaire.Ils ont besoin de notre soutien.La souris des cyberacteurs également !

Maryse Bouche
Le 23/10/2017 à 16:19:38

Nous sommes actuellement en conflit à Marseille avec la société Vinci.
Cette société va construire un immeuble sur une carrière grecque du 5° siècle avant J.C.(carrière de la Corderie).
Malgré nos interventions auprès de la ministre de la Culture,
ce site va être détruit par Vinci qui a certainement fait pression sur le ministère (Vinci a financé les travaux de rénovation de la galerie des glaces du palais de Versailles).
Cette multinationale est toute puissante et l'Etat français est complice !

un anonyme
Le 23/10/2017 à 15:25:17

Tout à fait d'accord pour imposer des contraignantes aux multinationales mais en même temps il faut empêcher la ratification des accords de libre échange qui leur accordent des privilèges scandaleux contre les droits des populations avec les tribunaux arbitraux privés .Donc dites Non au CETA

un anonyme
Le 23/10/2017 à 14:55:57

On est encore trop loin des 4000 signatures habituelles!
Il reste 4 jours pour soutenir nos députés qui bougent ...

https://www.alternatives-economiques.fr/146-deputes-interpellent-president-devoir-de-vigilance-multinat/00081172?t=7f39f8317fbdb1988ef4c628eba02591  

dominno
Le 23/10/2017 à 14:53:48

On ne peut qu'espérer que les multinationales se voient "un peu contrainte" par des règles émanant de l'ONU, seulement il y a un pas entre le principe (louable) et son application pratique!!!

cactus
Le 23/10/2017 à 14:28:27

Avec la mondialisation, les Multinationales nous empoisonnent délibérément. il faut que cela cesse.
Nous retrouveront enfin la nature qui nous fait vivre depuis une éternité!.......mais pour combien de temps encore si nous n'arrivons pas à stopper ces personnages !.....

un anonyme
Le 23/10/2017 à 14:20:29

Priorité à la préservation de notre environnement.
Les multinationales qui recherchent les profits avant toute chose mettent en péril cet environnement par le pillage des ressources, la production de déchets et de polluants, l'augmentation de l'effet de serre du à leur activité énergivore, etc ... Il faut penser le monde autrement et stopper au plus tôt les multinationales incapables de respecter l'environnement !

Christian Rozé
Le 23/10/2017 à 14:14:19

Quel bien-être serai pour l'humanité " coincée " par ces entreprises-multinationales, si, ces dernières adaptaient enfin une éthique reconnaissant les Droits Humains.
Parmi ceux-ci : la non-exploitation des travailleurs, la non-pollution et destruction de l'environnement( des exemples par trop abondants, hélas !), le financement de milices ...
Halte à l'impunité des multinationales !
Devoir de vigilance des multinationales par l'ONU et ses membres. Respect d'une Loi !

un anonyme
Le 23/10/2017 à 14:08:04

Comment le CETA peut-il être signé par la France alors qu'elle a voté une loi pionnière sur la responsabilité des multinationales ?

Pourlavenir
Le 23/10/2017 à 14:07:10

En même temps, demander à faire entendre la voix de la France précisément au clown qui déconsidère la France à l'étranger jour après jour, c'est juste ridicule.
Vous lui faites confiance pour ne pas dire des âneries de façon prétentieuse ? Pas moi.
Je soutiens la cause de cette cyberaction mais pas auprès de cet petit employé de banque, comme le dit si bien Olivier Delamarche. Je ne peux pas signer.

Dominique SPICK
Le 23/10/2017 à 13:09:09

Les soubresauts du capitalismes ravageurs sont malheureusement loin d'être terminés. Vigilance...

Jean-Yves Baudais
Le 23/10/2017 à 10:27:01


Quelle bouffée d'air pour beaucoup de monde si, enfin, les multinationales descendaient de leur piédestal...!

Yvette Louchart Cattelet
Le 23/10/2017 à 08:39:12

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !