actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

La Terre vue depuis l’espace

victoire pour Gabriel Dufils

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : 6 ans plus tard, les civils toujours en danger et des crimes toujours impunis

Mise en ligne du 29/03/2017 au 02/10/2017

Dès 2011 nous avions demandé CESSEZ LES MASSACRES EN SYRIE. Chaque jour les civils continuent de souffrir en Syrie. Des atrocités sont toujours commises dans le cadre du conflit syrien, et ce, en toute impunité.

Bilan de la cyberaction :

3602 participants

Présentation de la cyberaction :

Bilan six ans plus tard
Six ans après le début de ce conflit, les forces gouvernementales et les groupes armés continuent de bombarder des civils, commettant des crimes de guerre et contre l’humanité, sans aucune sanction.
Le conflit a déjà causé la mort de centaines de milliers de personnes et a forcé des millions de personnes - plus de la moitié de la population syrienne - à fuir leurs foyers, soit à l’étranger, soit à l’intérieur du pays.

Il est temps de rendre justice aux victimes
Justice, vérité et réparation doivent être apportées aux victimes et à leurs familles. Les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité ne doivent pas restés impunis.
Une véritable opportunité de rendre justice existe grâce au vote de la communauté internationale pour un nouveau mécanisme de l’ONU ayant pour but d’enquêter sur les crimes commis pendant le conflit syrien. Il est impératif que les États qui ont voté en faveur de ce mécanisme prennent les mesures nécessaires pour garantir le financement et la coopération dont il a besoin pour pouvoir apporter la justice aux victimes du conflit en Syrie.
Demandez aux Nations unies d’assurer la tenue d’une enquête impartiale et indépendante en Syrie afin que toute personne suspectée d’avoir commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité soit désormais traduite en justice.

Un nouveau mécanisme d’enquête à mettre en oeuvre
Amnesty International engage les gouvernements à mettre fin à l’impunité et à faire de l’obligation de rendre des comptes une réalité pour le peuple syrien en soutenant et en finançant le mécanisme d’enquête sur la Syrie adopté par l’Assemblée générale des Nations unies en décembre 2016 dans sa résolution 71/248. Cette résolution, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies en décembre 2016, a apporté au peuple syrien une lueur d’espoir de voir la justice rendue. Elle appelle à la création d’un mécanisme international indépendant visant à faciliter les enquêtes et les poursuites concernant les plus graves crimes de droit international commis en Syrie depuis mars 2011.
Cette résolution a envoyé un message fort en contournant un Conseil de sécurité dans l’impasse, qui se montre incapable de mettre fin à l’impunité des crimes de droit international et des violations des droits humains en Syrie. Le mécanisme est maintenant en attente d’obtenir les fonds nécessaires de la part des États membres pour commencer à fonctionner.

La population civile sévèrement touchée
Aujourd’hui le conflit a fait plus de 400 000 morts, et plus de 20% de la population est réfugiée en dehors du pays. Il devient impératif de faciliter les enquêtes et les poursuites concernant les plus graves crimes de droit international commis en Syrie depuis mars 2011.
Amnesty International a dénoncé à maintes reprises - comme d’autres organisations de défense des droits humains, ainsi que des organes des Nations unies - des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis par toutes les parties au conflit en Syrie depuis le début de la crise.
Parmi ces crimes figurent des exécutions extrajudiciaires, des actes de torture et autres traitements cruels, des attaques visant délibérément des civils, des habitations, des équipements médicaux et d’autres infrastructures civiles, ainsi que des attaques aveugles et disproportionnées, des disparitions forcées, des politiques d’extermination et des prises d’otages.
Le chemin vers la justice peut être long, mais là où il y a une volonté, il y a un moyen.
https://www.amnesty.be/je-veux-agir/agir-en-ligne/signer-en-ligne/notamemory  

Dès 2011 nous avions demandé CESSEZ LES MASSACRES EN SYRIE
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=745  

En décembre 2016 Alep : Assurer l'évacuation
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=1097  

Syrie: reprise des négociations de paix sous l'égide de l'ONU à …
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_syrie-reprise-des-negociations-de-paix-sous-l-egide-de-l-onu-a-geneve?id=9561794  

Syrie: l'ONU appelle les puissances étrangères à rétablir la trêve
http://www.lapresse.ca/international/dossiers/crise-dans-le-monde-arabe/guerre-civile-en-syrie/201703/25/01-5082263-syrie-lonu-appelle-les-puissances-etrangeres-a-retablir-la-treve.php  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Secrétaire général,
Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères

Je vous écris pour vous faire part de mes vives préoccupations concernant l’impunité qui règne face aux atrocités commises dans le cadre du conflit syrien.

Six ans après le début de ce conflit, les forces gouvernementales et les groupes armés continuent de bombarder des civils, commettant des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, et ce, sans aucune sanction.

Une véritable opportunité de rendre justice existe grâce au vote de la communauté internationale pour un nouveau mécanisme de l’ONU ayant pour but d’enquêter sur les crimes commis pendant le conflit syrien.

Par conséquent, je demande aux Nations Unies de prendre les mesures nécessaires pour qu’une enquête impartiale et indépendante soit menée et les coupables jugés.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de ma haute considération.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

25 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

N'oublions pas les civiles de toutes les guerres actuelles, il n'y a pas de civiles qui comptent plus que les autres.
D'autre part ne vous laissez pas abuser, les enfants ne peuvent pas être une arme de propagande de guerre en Syrie et tout simplement ne pas exister ailleurs !

pascal lefebvre
Le 04/05/2017 à 11:25:10

On ne peut supporter la barbarie du monde. Paix pour tous les êtres humains et jugements des dictateurs sanguinaires.

un anonyme
Le 29/04/2017 à 10:52:15

Tant que nous mettrons des oeilléres pour se refuser de voir que c'est nous qui fabriquons les armes et des tanks dans les usines,c'est à dire que nous fabriquons la mort et ces atrocités pour faire vivre nos familles et que nous sommes responsables de cette mort comme nous sommes responsables des guerres en sponsorisant l'armée par nos impots
comme nous sommes responsables au premier degré de ce systéme de la destruction en allant travailler chaque matin...
OUI tant que l'on cherchera toutes les excuses les plus folles de se dédouanner au lieu de se révolter:
LES MORTS CONTINUERONT

vijowi03
Le 07/04/2017 à 11:33:10

Nous parlons de crimes commis par des assassins sans scrupules ne cherchant qu'à vendre leurs armes mais c'est trop facile de tenter de se dédouanner de sa propre responsabilité car nous sommes les VRAIS coupables de ces horreurs à travers le monde en votant pour ce systéme d' assassins et en leur laissant un permis de tuer en blanc -Regardons ce va t'en guerre français qui d'agneau est passé au pire loup que la france n'a pas connu depuis des décennies-
IL NE PEUT QUE DECLARER DES GUERRES POUR CACHER SON COMPLEXE DE PETITESSE.
Arrêtons de parler des autres,de ces assassins dont nous sommes les créateurs en allant aux urnes pour les bénir!
Ne sommes -nous pas responsables nous les moutons PLUS QUE LES LOUPS,LES RAPACES et LES REQUINS que nous élisons à ce que l'humanité n'a vécu que 7 ans de paix dans ces derniers 3 millénaires ???

vijowi03
Le 07/04/2017 à 11:22:50

C' est ainsi que les hommes vivent depuis l' origine de l' Humanité!

en avant la zizique
Le 02/04/2017 à 10:33:08

C'est une honte pour tous ceux qui y contribuent!

un anonyme
Le 01/04/2017 à 13:22:50

ETAT VOYOU . PAS DE PAIX ENTRE LES CLASSES ! PAS DE GUERRE ENTRE LES PEUPLES !!!

un anonyme
Le 01/04/2017 à 11:08:54

la guerre est un crime contre les civils, elle devrait avoir lieu sur un terrain neutre entre les professionnels de la guerre "les militaires" et les politiciens responsables du conflit au milieu!

François RENARDET
Le 01/04/2017 à 09:13:14

Le monde est fou!!!La vie a peu d'importance aux yeux de ces assassins!

Christiane Huard
Le 31/03/2017 à 20:43:33

la vie est sacrée

un anonyme
Le 31/03/2017 à 19:22:03

ces massacres qu'on le veuille ou non ,nous en sommes en partie responsables....nous sommes entrés dans l'otan,alors que le pacte de varsovie n'exite plus...il devrait disparaitre également...cela résoudrait bien des problèmes...nous dépensons un argent fou au service de qui au fait....,nous sommes entrinés dans des gurres qui nous depasse et nous entraines les représailles des rebèllions que nous combattons et cela se termine par des attentats chez nous et des massacre dans les pays en conflits...
raymond

raymond caux
Le 30/03/2017 à 20:18:14

Honte aux criminels de guerre, ceux qui fabriquent les armes, ceux qui en font un commerce juteux et ceux qui les utilisent, comment des hommes ayant une conscience morale du bien et du mal peuvent ils agir ainsi, c'est à dire que pour satisfaire leurs intérêts financiers, leur EGO, ILS SONT CAPABLES DE MASSACRER,D'ASSASSINER DE TORTURER des centaines de milliers de personnes, que se passe t-il dans leur tête? Ne sont ils jamais rassasiés des horreurs qu'ils perpétuent? leur en faut il toujours plus.

béatrice
Le 30/03/2017 à 18:39:56

Message : Monsieur le Secrétaire général,
Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères

Je vous écris pour vous faire part de mes vives préoccupations concernant l’impunité qui règne face aux atrocités commises dans le cadre du conflit syrien.

Six ans après le début de ce conflit, les forces gouvernementales et les groupes armés continuent de bombarder des civils, commettant des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, et ce, sans aucune sanction.

Une véritable opportunité de rendre justice existe grâce au vote de la communauté internationale pour un nouveau mécanisme de l’ONU ayant pour but d’enquêter sur les crimes commis pendant le conflit syrien.

Par conséquent, je demande aux Nations Unies de prendre les mesures nécessaires pour qu’une enquête impartiale et indépendante soit menée et les coupables jugés.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de ma haute considération

MICHARD Pierre
Le 30/03/2017 à 18:24:33

insoutenable, ce peuple est détruit, laminé, bombardé par des russes des américains et bien d'autres, avec l'aval de nos dirigeants qui ont laissé faire bachar el assad qui a utilisé des armes chimiques et là encore silence total, une honte

pierrot
Le 30/03/2017 à 14:46:51

cette pétition semble bien (ou mal ?) orientée ... si l'on oublie les forces américaines, européennes, du golfe, de turquie ... impliquées dans un conflit géostratégique sur fond d'accès au pétrole et au gaz ainsi qu'à leur transport.

patrick
Le 30/03/2017 à 13:56:27

ATTENTION !!!

Une pétition formulant le vœu d'une résolution de conflit ou même d'une simple enquête soi-disant indépendante, par un organe attaché à l'ONU, c'est suggérer d'éteindre le feu avec de l'alcool pur !!!!
Certaines pétitions, même sur des sites sains, sont des saletés, il faut LIRE EN PROFONDEUR et garder l'esprit critique.
Ici, le but est de reprendre la main en Syrie, en niant d'une nouvelle façon la souveraineté de l'Etat syrien, par des organismes de tutelle.

ATTENTION !!!!

un anonyme
Le 30/03/2017 à 11:57:49

le laisser-faire en Syrie des pays occidentaux, mais surtout de l'Union Européenne est insupportable.

Pierre Lombard
Le 30/03/2017 à 11:35:48

Je ne signe pas, car j'ai déjà donné, pour la même cause, et la Libye, manipulé par Avast et, surtout, chez nous, par B.H.L qui sévit, toujours, sur Arte.
Est-ce, ici, pour donner un blanc-seing à Mr Fabius ("Al Nosra fait du bon travail" !) ?
Echaudé, je n'ai aucune confiance et m'abstiens.

périscope
Le 30/03/2017 à 09:47:16

Ok, j'ai signé!
Mais une enquête indépendante et impartiale implique de se questionner sur toutes les parties impliquées dans le conflit, et je doute fort que jamais l'implication d'Israël, du Royaume-Uni, de la France et des USA, de l'Union €uropéenne et de l'OTAN, ainsi bien évidemment que leurs principaux fournisseurs de pétrole et de gaz dans leur soutien à Daesh et la déstabilisation de l'état Syrien et de l'ensemble du Moyen-Orient puisse jamais en ressortir.

Samson
Le 29/03/2017 à 21:57:04

Bien sûr je partage les objectifs de cette cyberaction. Je m’interroge davantage sur le rôle de Cyberacteurs pour des enjeux de cette envergure. Est-ce que le nombre de votes apportés ici peut être significatif ? Je comprends qu’il s’agit de soutenir une action d’Amnesty (Belgique), et cette transparence dans la présentation est essentielle. Je serais intéressée de savoir le rôle que Cyberacteurs vise à jouer dans ce type de mobilisation. La taille doit jouer, qu’on le veuille ou non ?

Catherine
Le 29/03/2017 à 21:42:16

La barbarie des hommes (les femmes la subissent, mais sont rarement les actrices de celles-ci....) est sans limites; à l'instant, l'émission :"un jour dans le monde" sur France Inter évoquait les horreurs qui se déroulent en Afghanistan, tuerie dans les hôpitaux! L'horreur absolue.

cactus
Le 29/03/2017 à 18:58:15

soyons des hommes bons,je déteste les atrocités, cela n'avance à rien.

Françoise Cartigny
Le 29/03/2017 à 18:10:40

À qui profite tous ces crimes ?

Les ventes d'armes favorisent les conflits. Le problème ce sont les conséquences que les stratèges ne peuvent pas prévoir. Avaient ils prévus qu'autant de jeunes français allaient se radicaliser et partir en Syrie ?

Ces hommes de l'ombre qui favorisent les conflits pourrissent notre avenir ici même, car force est de constater que le conflit ne reste pas circonscrit au Proche Orient et qu'il met en péril nos pays occidentaux, ceux la même qui fabriquent les armes qu'utilisent tous les combattants du Proche Orient. C'est l'arroseur arrosé

La pauvreté est la mère de tous les vices.

guyD
Le 29/03/2017 à 16:57:28

bonjour,
je veux ajouter que de nombreux jeunes français
se laissent encore "séduire" confirmé par l'émission "les pieds sur terre" transmise ce jour mercredi 29/03/2017 .(vie et mort d'un jeune de bonne famille catholique ) raconté par sa mère.

jacky
Le 29/03/2017 à 15:19:34

L'ONU va recherché les coupables en surface ou sur le fond?
La Syrie carrefour géostratégique pour le gaz et le pétrole des pays du Moyen-Orient, Turquie, USA, la russie etc ...

Edmond Dobryk
Le 29/03/2017 à 12:32:55

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !