image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Libérez le militant des droits de l'homme Xu Zhiyong !

Mise en ligne du 18/08/2013 au 22/07/2017

Peut-on être citoyen dans la République populaire de Chine?  Le 16 juillet, l'avocat défenseur des droits de l'homme Xu Zhiyong, connu pour son respect scrupuleux de la constitution, a été arrêté à Pékin pour "organisation de rassemblement illégal ayant pour but de subvertir le pouvoir politique". Ce chef d'inculpation est d'autant plus étonnant que Xu était en résidence surveillée depuis le 12 avril.

Bilan de la cyberaction :

5355 participants

15/07/2017
Chine : le militant anticorruption Xu Zhiyong est sorti de prison

Il avait été condamné début 2014 à quatre ans de prison pour "rassemblement illégal visant à perturber l'ordre public".

L'universitaire et militant anticorruption chinois Xu Zhiyong, fondateur d'un mouvement réclamant plus de transparence sur le patrimoine des dirigeants politiques, a été libéré samedi après quatre années de détention, ont annoncé les autorités.

Fondateur du "Mouvement des nouveaux citoyens". "Xu Zhiyong a été libéré à l'expiration de sa peine le 15 juillet 2017" et "des membres de sa famille sont venus le chercher" à sa sortie de prison, a indiqué l'Administration des prisons de la ville de Pékin sur son site internet. Le militant, aujourd'hui âgé de 44 ans, avait été arrêté en juillet 2013. Il avait été condamné début 2014 à quatre ans de prison pour "rassemblement illégal visant à perturber l'ordre public". Son procès s'était tenu à Pékin sous haute sécurité. Ce professeur dans une université pékinoise est le fondateur du "Mouvement des nouveaux citoyens", un réseau informel de militants. Celui-ci organisait des rassemblements et des discussions sur des sujets liés à la société civile - de l'égalité dans l'éducation à la corruption des élites.
http://www.europe1.fr/international/chine-le-militant-anticorruption-xu-zhiyong-est-sorti-de-prison-3389645  

Présentation de la cyberaction :

Le 2 août, le journaliste Xiao Shu, était arrêté à Pékin par le Guobao, la police politique, et renvoyé le soir même à Canton. Son crime ? Avoir lancé une pétition appelant ses compatriotes à se mobiliser pour la libération de son ami Xu Zhiyong. En trois jours, cette pétition, pourtant rapidement "harmonisée" (effacée) sur la Toile, avait été signée par 2000 personnes de tous les milieux.
Depuis l'accession de Xi Jinping à la présidence de la République populaire en mars dernier, plus de cent personnes ont été arrêtées. Certaines sont accusées d'incitation à la subversion du pouvoir politique, le "crime" qui a valu au prix Nobel Liu Xiaobo une condamnation à onze ans de prison.../...

...l'arrestation de Xu Zhiyong et des autres protestataires apparaît comme un élément d'un durcissement qui se fait jour. Pourtant, ce raidissement ne fait pas l'unanimité, et c'est ainsi que des articles insistent sur l'urgence d'une réforme du système politique pour résoudre le problème de l'absence de confiance des citoyens dans le pouvoir.
Cela semble indiquer qu'il y a encore des débats au sein de la direction. Les dirigeants suprêmes réunis dans la station balnéaire de Beidaihe ne sont sans doute pas tous d'accord sur la stratégie à adopter pour répondre aux défis de la prochaine décennie.
Au terme de ces débats, Xi Jinping optera-t-il, comme cela semble être le cas, pour un renforcement des contrôles, tout en poursuivant la lutte contre la corruption pour s'attirer le soutien de la population ? Ou entreprendra-t-il , au contraire,une véritable réforme du système politique permettant aux citoyens d'exercer une surveillance sur les cadres?
Le sort réservé à Xu Zhiyong donnera une idée de sa future stratégie.

Voir l'ensemble du texte de Jean-Philippe Béja (Directeur de Recherche CNRS)
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/08/12/liberez-le-militant-des-droits-de-l-homme-xu-zhiyong_3460458_3232.html  
Nous vous proposons d'interpeller l'ambassadeur de Chine à Paris pour tenter de peser sur la stratégie du pouvoir chinois et, donc, sur le sort réservé aux défenseurs des droits de l'être humain dans ce pays.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur l'ambassadeur,
Le 16 juillet, l'avocat défenseur des droits de l'homme Xu Zhiyong, connu pour son respect scrupuleux de la constitution, a été arrêté à Pékin pour "organisation de rassemblement illégal ayant pour but de subvertir le pouvoir politique".

Je demande sa libération ainsi que celle de tous les militants accusés d'incitation à la subversion du pouvoir politique, le "crime" qui a valu au prix Nobel Liu Xiaobo une condamnation à onze ans de prison.

Dans cette attente, veuillez agréer, Monsieur l'ambassadeur, mes salutations attentives à l'évolution démocratique de votre pays.

 

11 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 


A mon boulot, j’ai eu une formation intitulée « 80 repères pour lire l’information ».
Lors de cette formation, a été passé l’interview d’un ancien ambassadeur chinois en France.
Quand le journaliste lui a parlé (je ne me souvient plus de la phrase exacte) des produits chinois qui privaient les autres pays d’emplois, l’ex ambassadeur de Chine lui a répondu ceci : « Quand un produit est vendu 20 Euros ici (En France), il rentre 1 Euros en Chine » Donc, à qui va la différence ?
J’ai essayé de répondre moi-même à cette question, et voici ce que j’ai vu (mais ça n’est pas exhaustif) : le prix du transport, l’importateur, les revendeurs, la TVA (20 % ? cela fait : 4 Euros), le magasin (certains prennent jusqu’à 50 % de marge : si le produit est vendu 20 E moins 4 E de TVA = 16 E divisé par 2 = 8 Euros).

A vous de voir, je ne suis pas une experte en la matière.

Nouvelleau
Le 24/07/2017 à 18:48:01

tous le monde est heureux de cette nouvelle, mais pourquoi le silence sur la mort de Liu Xiaobo ?

Bramas
Le 24/07/2017 à 15:02:52

Je veux communiquer avec ceux qui ont mis en place un tribunal international ouvert à toutes les actions contre les infractions,délits commis contre tous les droits humains élémentaires....un toit...minimum de nourriture...respect de la nature ...eau ...sante...défense gratuite....signature ..pierre Cornec 15 Karn moel 29170 France..pierre.cornec32@gmail.com.   ..

un anonyme
Le 31/01/2017 à 09:25:21

Condamner injustement est une honte et être au courant de cette injustice est également insupportable .

casier
Le 13/04/2016 à 09:55:01

Libérez le militant des droits de l'homme Xu Zhiyong

MARTIN Chantal
Le 11/04/2016 à 18:46:26

libérez Xu Zhiyong, militant des droits de l'homme.

Hemmer
Le 11/04/2016 à 17:52:10

les faits révélés demandent explication

Georges-Henri Clopeau
Le 11/04/2016 à 17:03:48

Désolé de vous décevoir, mais,
- d'une part, la Chine est sur le point d'obtenir du gouvernement français que des appareils dont les pièces d'origine ont été fabriquées en Chine, mais qui sont assemblés en France, soit affublés de l'estampille "Made in France"!!!
- d'autre part, un boycott me paraît à la fois difficile au regard du nombre incalculable de produits "Made in China" dans le commerce, et dérisoire quant à l'impact économique, car nous n'avons pas vraiment la "culture du boycott" en France ... Je le souhaiterais pourtant, et serais prêt à le tenter...
Resterait (à Cyber-acteurs ou autres?) à organiser concrètement ce boycott, et à donner des pistes crédibles d'action...

pivert
Le 19/08/2013 à 18:30:06

En effet, le boycott des produits "made in China" s´avèrerait peut-être un moyen plus efficace de faire pression sur les dirigeants chinois que les avertissements tièdasses de la communauté internationale. L´union faisant la force, les consommateurs, souvent moins bornés que leur classe politique, pourraient au moins tenter l´expérience. Une question demeure quand même : quel en serait le prix à payer pour les travailleurs chinois ?

martine
Le 19/08/2013 à 15:11:48

Monsieur,
Très régulièrement je reçois vos appels à signer des pétitions. En ce qui concerne la chine et sa négation des droits de l'homme, il me semble qu'une stratégie de non achat par les consommateurs des produits "made in china" tant qu'ils nieront les droit de l'homme pourrait se montrer efficace envers ce grand pays qui envahit chaque jours davantage nos étals !!!
Bien évidemment si cette campagne pouvait être européenne elle n'en serait que plus efficace. Par ailleurs nos importateurs qui écouleraient moins bien leur "camelote" comprendraient par la même occasion que certains consommateurs en ont ras le bol de cet envahissement qui nuit gravement à notre reprise économique. Il est indispensable de faire comprendre aux consommateurs que la résolution de la crise se fera à la condition d'acheter intelligent, moins et mieux car les ressources ne sont pas extensibles à l'infini ! Le temps de l'angélisme est terminé, il n'y a que nos politiques qui y croient encore !!!
J'ignore si vous trouverez quelque intérêt à ce courrier mais il me semble qu'on utilise pas assez l'arme économique...
Cordialement

Paulette L
Le 19/08/2013 à 14:53:43

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !