actualité écologie

Les 10 jours verts Transacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

victoire pour Gabriel Dufils

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

La Terre vue depuis l’espace

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Législatives d'abord ...Inverser le calendrier

Mise en ligne du 19/03/2016 au 06/06/2017

La primauté de l'élection du président de la République accroit son pouvoir sur l'Assemblée nationale et nuit à la démocratie

Bilan de la pétition :

309 participants

Présentation de la pétition :

Cette action vise à interpeller les Parlementaires afin qu'eux mêmes se délivrent de la prééminence du président de la République du fait que son élection précède celle du Parlement qui est ainsi contraint dans une majorité "présidentielle". L'inversion des dates d'élection libérera les parlementaires de cet alignement tout en permettant aux citoyens d'exprimer la multiplicité de leurs opinions .

Texte de la pétition :


Depuis sa création la Vème République donne des pouvoirs exorbitants au président de la République. Le quinquennat en cours et son prédécesseur montrent le mauvais usage qui en est fait pour décider de guerres, brider les libertés et les droits de l'homme... nommer des ministres sans assise élective, promouvoir son clan et ce avec l'assentiment de l'Assemblée nationale.
La pratique a plus que dévoyé cette monarchie républicaine qui laisse à croire aux parlementaires que leur sort dépend du choix du prince et non du vote des électeurs.
Pourtant, de partout en France émergent des luttes, des espoirs des appels d'une démocratie vivante et tenace malgré eux, une vie démocratique qui explose mais que l'on nous résume au combat des egos pour la présidence... qui prépare des primaires pour mieux étouffer le jaillissement. Devrons-nous attendre encore 5 ans voire plus pour qu'une nouvelle constitution émerge dans la douleur d'affrontements ?
N'attendons pas la VIème République, préparons-la dès à présent en exigeant des parlementaires qu'ils adoptent une proposition de loi à caractère constitutionnel pour inverser le calendrier et élire les parlementaires avant le président.
Cela ne fera pas tout mais ouvrira une porte pour que revive la démocratie ; la multiplicité des opinions trouvera à s'exprimer dans de multiples candidats et ceux-ci recouvreront une liberté nouvelle qui les lie à leurs seuls électeurs et non au monarque.
Signez cette pétition et adressez-la à vos parlementaires.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

4 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

C'est une très bonne idée, qui, me semble t il recadrerait plus démocratiquement les présidentielles.

un anonyme
Le 20/01/2017 à 20:28:49

Le calendrier actuel a été mis en place à l'initiative de Lionel Jospin, N'attendons pas une hypothétique réforme de la constitution pour remettre le pouvoir exécutif (PR + Gouvernement) à sa place : celle d'exécuter sous le contrôle du Parlement ! Cela doit s'accompagner d'un scrutin proportionnel pour la désignation des députés. Voir les propositions de plusieurs candidats en ce sens.

Philippe, éco-citoyen de Franche-Comté
Le 19/01/2017 à 12:28:29

Toutefois, tant que le parlement ne sera pas représentatif de la base des citoyens, il n'y aura pas de réelle démocratie !

LOGODENNIG
Le 19/01/2017 à 10:12:05

Bonjour,
Bien entendu je suis d'accord sur cette proposition.
Sans doute savez-vous que la -France Insoumise- soutenant la candidature à la présidentielle de Jean Luc Mélenchon à déjà mis en place un groupe,"l'Avenir en Commun". Celui-ci travaille actuellement sur l'élaboration d'un texte que l'assemblée constituante mettra en place afin de proposer à tous les citoyens par référendum, une nouvelle Constitution dès l'élection présidentielle reconnue. Je propose donc au collectif "Législative d'abord" de se rapprocher de -l'Avenir en commun- pour mettre en avant, entre autres, cette proposition.En s'y associant cela contribuera à crédibiliser la démocratie.
Amicalement
Paul Buret

Paul buret
Le 18/01/2017 à 16:33:46

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !