image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim depuis plus d'un mois

Mise en ligne du 22/05/2017 au 30/05/2017

Depuis le 17 avril (journée du prisonnier palestinien), plusieurs centaines de prisonniers sont en grève de la faim à l’appel du prisonnier politique Marwan Barghouti.

Bilan de la cyberaction :

2934 participants

Après un accord avec Israël, les prisonniers palestiniens cessent leur grève de la faim
http://tinyurl.com/y7pwue8b
 
La grève a été suspendue à la suite d'un accord conclu entre les représentants des prisonniers et les autorités israéliennes, a indiqué à l'AFP le président du Club des prisonniers Qaddura Farès, et intervient le jour du début du ramadan, le mois de jeûne des musulmans. L'accord prévoit que les prisonniers auront droit à deux visites par mois contre une avant le début de la grève. Cette revendication était l'une des principales présentées par les grévistes. En revanche, ces derniers n'ont pas obtenu la mise à leur disposition de téléphones publics dans les prisons comme ils le réclamaient, a précisé la porte-parole israélienne. Le porte-parole du CICR Jesus Serrano s'est félicité de la fin de la grève. «C'est un jour heureux pour tous, nous étions inquiets de la détérioration de l'état de santé des grévistes», a-t-il affirmé à l'AFP. Une trentaine de prisonniers avaient été hospitalisés ces derniers jours en raison de la détérioration de leur état de santé, selon l'administration pénitentiaire.

Présentation de la cyberaction :

Les grévistes protestent contre les nombreuses violations des droits fondamentaux infligés aux détenus palestiniens par les forces de sécurité israéliennes dès leur arrestation et tout au long de leur détention. Ils revendiquent notamment :


La seule réponse israélienne a été la répression : mesures disciplinaires, dispersion des grévistes dans de nouvelles prisons, mise en cellules d’isolement des responsables du mouvement de grève, interdiction d’accès des avocats à leurs clients, suppression généralisée de toutes les visites de familles.
Une de leur principale revendication concerne la détention administrative.
Cette dernière viole la 4ème convention de Genève qui protège les populations occupées de leur occupant. Son article 71 interdit à ce dernier d’infliger à une personne protégée une condamnation qui n’aurait pas été précédée d’un procès régulier. 24 prisonniers sont maintenus en isolement, sur ordre du "Shabak" (service de sécurité intérieure d’Israël) en contravention avec l’article 119 de cette convention qui interdit l’isolement continu de plus de trente jours quelle que soit l’infraction commise. Mahmoud Moussa Issa, 47 ans de A’anbata, district de Jérusalem, journaliste et écrivain, s’y trouve depuis 14 ans.
Comme l’affirment les Nations unies, « les grèves de la faim sont une forme de protestation non violente utilisée par des individus qui ont recouru en vain à toutes les autres formes de protestation pour mettre en évidence la gravité de leur situation. Le droit de protester sans violence est un droit humain fondamental » [2] qu’il faut protéger.

Au lieu de garantir que « des personnes privées de liberté qui s’engagent dans une grève de la faim ne soient jamais soumises à des mauvais traitements ou punies pour s’engager dans une grève de la faim et [qu’] elles reçoivent le traitement médical nécessaire, selon leur volonté »

Israël: les détenus palestiniens en grève de la faim en danger
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/israel-les-detenus-palestiniens-en-greve-de-la-faim-en-danger_1909170.html  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Premier Ministre
aux bons soins de son ambassadeur à Paris

En soutien aux détenus en grève de la faim depuis plus d'un mois, je réclame de meilleures conditions de détention, l'abandon de la détention administrative, l'augmentation du nombre de visites (réduites à une par mois depuis un an), l'accès aux soins et l'accès à des livres ou l'accès à des téléphones publics.

Dans l'attente de ces mesures
Sincèrement

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

18 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Honte à Israèl, honte à sa politique de colonisation de territoires sur lesquels le peuple palestinien vivaient depuis longtemps... bien avant la "création d'Israèl"...

Marthe-Hélène Bernard
Le 15/06/2017 à 10:40:02

La paix ne se décrète pas , elle a besoin d'actes qui soit autre chose que le duo violence /répression. Elle a besoin de grands hommes qui ont utilisé l'un ou l'autre et où maintenant , la sagesse de leur raisonnement les conduit à se regarder, se parler et utiliser leur autorité morale ou politique à l'instaurer .

Poncet Jean
Le 29/05/2017 à 23:14:29

honte a israèl

un anonyme
Le 25/05/2017 à 10:27:51

Pour une démission du gouvernement d’extrême droite Israélienne et Américaine et une abolition des prisons inhumaines de ce style qui utilisent le choc de la terreur à des fins inavouées ....il nous faut appeler un cheval un cheval


dominique claudin
Le 24/05/2017 à 13:48:42

Il y a 80 ans Israel n'existait pas et les palestiniens vivaient heureux, honte à la politique
israelienne qui envahit, emprisonne et colonise.....

Denis MARION
Le 23/05/2017 à 18:53:49

Les médias parlent de Donald Trump, mais guère de ces prisonniers politiques.

Dommage !

Georges Cingal
Le 23/05/2017 à 14:07:58

Monsieur le Premier Ministre
aux bons soins de son ambassadeur à Paris

En soutien aux détenus en grève de la faim depuis plus d'un mois, je réclame de meilleures conditions de détention, l'abandon de la détention administrative, l'augmentation du nombre de visites (réduites à une par mois depuis un an), l'accès aux soins et l'accès à des livres ou l'accès à des téléphones publics.

Dans l'attente de ces mesures
Sincèrement

Martine GRESSIER

martine Gressier
Le 23/05/2017 à 11:41:49

Monsieur,

Nous recevons avec intérêt la plupart de vos pétitions qui couvrent de nombreux domaines.

Cette fois, vous vous fourvoyez : il ne s'agit pas de "prisonniers politiques" palestiniens qui seraient condamnés pour leurs idées mais bel et bien, dans l'immense majorité des cas que nous avons pu examiner, de terroristes condamnés. Le médiatique Marwan Barghouti ne fait pas exception, lui qui a sur les mains le sang de cinq civils.

Si Salah Abdeslam et d'autres terroristes emprisonnés pour des attentats commis en France,décidait pour sa communication d'entamer une grève de la faim, devrions-nous nous solidariser avec eux et réclamer leur libération ?

Les mêmes actes ( attaques visant des civils, pour en tuer le plus possible et instaurer la terreur dans la population)doivent être condamnés avec la même rigueur où qu'ils se produisent, sauf à considérer que certains civils sont moins civils que d'autres.

Avec mes salutations citoyennes.

Huguette Chomski Magnis

Secrétaire générale, coordinatrice du Collectif Contre le Terrorisme

Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme
Alliance Internationale Contre le Terrorisme
 www.mpctasso.org.  
+ 33- 6- 6626-42 23

Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme Alliance
Le 23/05/2017 à 10:50:22

Il est urgent que l'opinion internationale exige des occupants israéliens leur replis dans leur frontière de 1967. Les résolutions de l'ONU l'imposent comme condition d'accord pour une Paix durable.
Honte au gouvernement fasciste Israélien et à ceux qui tolèrent ses exactions !

un anonyme
Le 22/05/2017 à 23:04:38

Il est intolérable qu'Israel laisse mourir ces protestataires courageux . Mais pour lui ce ne sont pas des hommes mais bien plutôt des animaux dont ils seraient heureux qu'ils disparaissent et en particulier Marwan Bargouti le seul vrai représentant du peuple palestinien. Ce qui est encore plus affolant c'est l'inertie des gouvernements européens qui ne sont pas disposés à lever un petit doigt pour leur défense, trop craintifs qu'ils sont d'être traités d'antisémites..

Monique et Michel Sanciaud
Le 22/05/2017 à 17:51:17

L'Histoire retiendra leurs noms mais pas ceux de leurs sinistres bourreaux !

Rémy GILLET-CHAULET
Le 22/05/2017 à 17:42:04

Quand les israéliens cesseront-ils de faire croire que la terre palestinienne leur appartient ? Il s'agit là d'une grande escroquerie à faire croire qu'une religion permet à ses adeptes de revendiquer un territoire...
Sont-ils si naïfs pour considérer être supérieurs à leurs semblables et ne pas se rendre compte qu'ils ne sont que des hommes et rien de plus ????

un anonyme
Le 22/05/2017 à 15:53:41

Ce conflit sans fin est dans lequel Israël a été condamné par l'assemblée de l'ONU est une plaie pour le Moyen Orient; le territoire palestinien est "grignoté" par l'installation des colonies juives, ce territoire est devenu un vrai patchwork dans lequel la circulation est devenue quasiment impossible pour les Palestiniens; c'est une aberration!!!! Alors que le Hamas a reconnu Israël, me semble-t'il, pourquoi un accord n'aboutit-il pas?....

Ce n'est pas Donald Trump qui résoudra la question! Il va laisser faire!!!!

cactus
Le 22/05/2017 à 15:12:20

ils leur volent leur pays et les martyrisent. Quand cessera l'hypocrisie des pays développés?

un anonyme
Le 22/05/2017 à 14:28:16

Sont dans la même situation les 24 prisonniers politiques sahraouis dit de Gdeim Yzik, le camp de la dignité d'octobre 2010 prés d'El Aïun au Sahara occidental occupé par le Maroc depuis 41 ans!! Quand arriverons-nous à analyser parallèlement et à donc rapprocher les processus et effets de ces deux types de colonisation? Souvenons- nous que Timor Est s'en est sorti en 2002 et à quel prix!!!

Mireille BRUN
Le 22/05/2017 à 12:48:38

Soutien aux grévistes de la faim palestiniens, aux prisonniers politiques injustement détenus! Justice pour eux immédiatement!

nicolas wyss
Le 22/05/2017 à 12:43:15

pour une Palestine libre te populaire

colanti
Le 22/05/2017 à 12:09:25

La Palestine occupée doit être libérée des psychopathes vétérotestamentaires qui l'ont volée au peuple palestinien avec le soutien de l'ignoble gouvernement anglo-saxon et du lâche gouvernement français.
Les palestiniens sont dans leur droit le plus absolu.

mimi8
Le 22/05/2017 à 11:00:12

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !